Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

V-22 OSPREY


Francois5
 Share

Recommended Posts

  • 1 month later...

Bonjour !
Après quelque temps d'absence je reviens sur le forum pour parler du V-22.
L'Osprey est un appareil critiqué mais aussi apprécié pour des raisons évidentes et reste je trouve une merveille moderne mais là n'est pas le sujet.

Quelques caractéristiques intéressantes : Grosse autonomie, capable de vol sur place mais aussi de passages rapides à basse et haute altitude. Très bonne capacité d'emport.

Pourquoi ne pas en faire une version gunship avec un lance-roquette (déjà expérimenté) anti-char , un mini-gun télé-opéré à 360 degrés tirant 3000 coups minute (expérimenté aussi) et un canon sous le nez (envisagé il me semble) de 30 à 40 mm, ainsi que du blindage additionnel.

Tout cela en même temps réduirait très fortement la capacité d'emport de troupes et de matériel mais ce serai une version dédiée donc peu importe. Et l'ensemble de ces équipements lui conférerait les même qualités que le A10 thunderbolt (puissance de feu, soutien aux troupes au sol...), même plus grâce aux avantages de l'Osprey cités plus haut, or l'A10 cherche justement un remplaçant le F-35 ne pouvant mener toutes ses missions.
Qu'en pensez-vous?

Link to comment
Share on other sites

V22-448t.jpg

 

omvehwphgw1nx9bvdvji.jpg

V22-123t.jpg

Le tir de missile est une capacité qui a été testé (cf image 1) avec succès. Quant à la possibilité d'une variante gunship elle a été envisagé, je cite :
"The US Air Force Special Operational Command (AFSOC) is to develop a gunship variant of the Bell-Boeing V-22 Osprey tiltrotor that also has the US Marine Corps (USMC) interested, a senior service official revealed on 13 February.
Speaking at the Singapore Airshow at the Changi Exhibition Centre, USMC Lieutenant Colonel Eric Ropella, PMA-275 Program Manager International Programs, said that AFSOC is looking at developing a prototype gunship-version of its CV-22 aircraft, and that the USMC is following developments with regard to its MV-22.
"[AFSOC] is looking at a number of different options [in terms of weaponry and configurations] for a gunship. The marines are always interested in every new capability [for the V-22]," he said.
While the concept is still in its early stages, Col Ropella hinted that the CV-22 may be fitted with forward-firing missiles, but beyond that he did not reveal any further details. However, when asked about the possibility of high-energy weapons, such as l@sers, being fitted, he said: "All things are on the table. Some engineers at NAVAIR [Naval Air Systems Command] probably have dreams about [lasers] on the V-22."
Given the V-22's tiltrotor configuration and nearly 12 m diameter rotorblades, forward-firing munitions could not be carried on underwing hardpoints. Instead, the aircraft would either have to employ ramp-mounted or cargo bay-stored canister munitions, similar to those carried by the USMC's KC-130J Harvest HAWK Hercules gunship, or sponson-mounted stub-wings.
A side-firing cannon/machine gun could be fitted, but this would involve some structural re-modelling as the V-22 does not have a paratrooper door on the left-side aircraft fuselage, and the door on the right side is located forward of the rotors, which would present safety issues for the aircraft.
The gunship is one of a number of special mission variant V-22s being considered, Col Ropella noted, with aerial refuelling (already demonstrated), command and control, surveillance, and executive transport roles also being explored. "There are a seemingly endless number of applications that exist [for the V-22]," he said.
With regard to the MV-22's current role, Col Ropella said that crisis response "is quickly becoming its bread and butter mission"."

Ce n'est pas par ce que ce n'est pas son rôle initial (encore que il a été conçu comme versatile) qu'il faut écarter toute possibilité. Le C-130 a été conçu comme un appareil de transport pourtant la variante gunship (AC-130) rempli son rôle.
Je pense qu'il faut penser de manière globale lorsque l'on parle de la machine de guerre américaine. Et si une version gunship du V-22 Osprey ne serait pas identique à l'A10 je pense qu'elle n'est pas une si mauvaise idée que ça. Elle apporterait la vitesse et le rayon d'action dont manque les hélicoptères d'attaques tout en fournissant plus de flexibilité opérationnel qu'un AC-130 (ou que le F-35).

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, virgin2 a dit :

Bonjour !
Après quelque temps d'absence je reviens sur le forum pour parler du V-22.
L'Osprey est un appareil critiqué mais aussi apprécié pour des raisons évidentes et reste je trouve une merveille moderne mais là n'est pas le sujet.

Quelques caractéristiques intéressantes : Grosse autonomie, capable de vol sur place mais aussi de passages rapides à basse et haute altitude. Très bonne capacité d'emport.

Pourquoi ne pas en faire une version gunship ... Et l'ensemble de ces équipements lui conférerait les même qualités que le A10 thunderbolt (puissance de feu, soutien aux troupes au sol...), même plus grâce aux avantages de l'Osprey cités plus haut, or l'A10 cherche justement un remplaçant le F-35 ne pouvant mener toutes ses missions.

 

Wellcome back:biggrin:

La raison d'être d'un gunship mv22 serait juste... D'escorter et couvrir d'autres osprey ou helicos vers des LZ chaudes.

Parce que les hélicos d'attaque actuels n'ont pas la vitesse ou la portée nécessaire pour suivre les v22. Et que le harrier est à la retraite.

Pour tous les autres usages, un gunship dédié (a base de tucano ou c295) est bien plus économique et endurant et fiable.

Edited by rogue0
Link to comment
Share on other sites

  • 3 months later...
  • 1 month later...
  • 1 year later...

Début de fin opérationnelle pour les avions de transports navals C-2A Greyhound COD (Carrier OnBoard Delivery). La US Navy a commandé ses premiers CV-22 COD.

Une commande totale de 39 CV-22 COD est prévue pour remplacer graduellement la flotte actuelle de 27 C-2A Greyhound COD.

:coolc:

SharkOwl

Référence : https://news.usni.org/2018/07/02/navy-awards-bell-boeing-4-2-billion-contract-modification-for-74-v-22-osprey-tiltrotor-aircraft?utm_source=USNI+News&utm_campaign=fed0bafa22-USNI_NEWS_DAILY&utm_medium=email&utm_term=0_0dd4a1450b-fed0bafa22-231242417&mc_cid=fed0bafa22&mc_eid=1aec2da605

b158b677de3e4ac9ad3fd8ee7d30aa4c.jpg

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

En dehors de la disparition de la contrainte du "hub" du P.A, il s'agit là d'une perte capacitaire pour la navy, non ?

Charge utile, volume disponible, autonomie, vitesse...

Les articles que j'ai pu lire ici ou là ne me semblent en tout cas pas enthousiastes à l'idée de l'abandon du C-2

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, ogo a dit :

En dehors de la disparition de la contrainte du "hub" du P.A, il s'agit là d'une perte capacitaire pour la navy, non ?

Charge utile, volume disponible, autonomie, vitesse...

Les articles que j'ai pu lire ici ou là ne me semblent en tout cas pas enthousiastes à l'idée de l'abandon du C-2

Effectivement, toutefois Boeing annonce 9,000 kg de charge utile pour son CV-22  alors que la charge utile maximale du C-2A Greyhound est annoncée à 4,536 kg, en configuration porte-avions (catapultages et appontages) ! Possiblement une limite liée aux catapultes et brins d'arrêts. (À confirmer ou infirmer). 

Pour la configuration passagers c'est 24 pour le CV-22 et 26 pour le C-2A.

Pour la vitesse max c'est 566 km/h pour le CV-22 et 574 km/h pour le C-2A.

Pour le rayon d'action sans ravitaillement c'est 1,627 km pour le CV-22 et 2,400 km pour le C-2A.

Ajoutons en faveur du CV-22 la capacité d"approvisionner non seulement des porte avions mais aussi des portes hélicoptères / avions STOVL et des navires de guerre dotés d'une plateforme hélico en poupe.

:coolc:

SharkOwl

Edited by SharkOwl
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 23 minutes, SharkOwl a dit :

Ajoutons en faveur du CV-22 la capacité d"approvisionner non seulement des porte avions mais aussi des portes hélicoptères / avions STOVL et des navires de guerre dotés d'une plateforme hélico en poupe.

:coolc:

SharkOwl

...et le ravitaillement en vol.

Les pertes capacitaires sont effectivement à priori moins grave que ce que je croyais...

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, ogo a dit :

...et le ravitaillement en vol.

Les pertes capacitaires sont effectivement à priori moins grave que ce que je croyais...

Pour le plus gros soucis du V-22 ça reste les coûts de MCO. Sinon une demi-douzaine pour notre Marine nationale je ne dirais pas non.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, ogo a dit :

...et le ravitaillement en vol.

Les pertes capacitaires sont effectivement à priori moins grave que ce que je croyais...

Du point de vue capacitaire, le C2 reste assez décevant par rapport aux Casa ou C27.

Même pour le MCO, avec ses 2 énormes moteur, il ne doit pas être compétitif. 

En fait, il ne faut pas grand chose pour faire presque aussi bien...

Link to comment
Share on other sites

il y a 13 minutes, ARPA a dit :

Du point de vue capacitaire, le C2 reste assez décevant par rapport aux Casa ou C27.

Même pour le MCO, avec ses 2 énormes moteur, il ne doit pas être compétitif. 

En fait, il ne faut pas grand chose pour faire presque aussi bien...

Sauf que le C2 se pose et décolle d'un CATOBAR et replie ses ailes pour prendre moins de place.

Link to comment
Share on other sites

il y a 23 minutes, ARPA a dit :

Du point de vue capacitaire, le C2 reste assez décevant par rapport aux Casa ou C27.

Même pour le MCO, avec ses 2 énormes moteur, il ne doit pas être compétitif. 

En fait, il ne faut pas grand chose pour faire presque aussi bien...

Côté MCO il a l'avantage d'avoir les mêmes moteur que les E-2, et vraisemblablement d'autres équipements

Edited by penaratahiti
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Picdelamirand-oil a dit :

Sauf que le C2 se pose et décolle d'un CATOBAR et replie ses ailes pour prendre moins de place.

Plus que les ailes qui se plient (on pourrait modifier les autres avions pour qu'ils le fassent) on a aussi un avion très court. 5 à 10m de moins que ses "équivalent", ça impacte forcément la taille de la soute donc le nombre de passagers. 

Et un avion trop long risque d'être vraiment très contraignant sur un PA. Ou alors il faut aussi une queue repliable...

Link to comment
Share on other sites

  • 3 years later...
Posted (edited)

https://www.thedrive.com/the-war-zone/this-photo-of-v-22-osprey-hovering-over-a-nuclear-guided-missile-submarine-is-nuts

Cette image d'un V-22 Osprey en vol stationnaire au-dessus d'un sous-marin nucléaire à missiles guidés de l'U.S. Navy dégage de fortes vibrations de "Hunt For Red October". Les images de sous-marins sont rarement plus cool que celle-ci. Une image récemment partagée par notre ami @thenewarea51 montre un CV-22 Osprey de Bell-Boeing effectuant des opérations logistiques sous-marines avec un sous-marin nucléaire de classe Ohio équipé de missiles de croisière guidés, ou SSGN. Bien que le sous-marin exact représenté n'ait pas été confirmé, il s'agit très probablement de l'USS Georgia (SSGN-729).

Des images publiées sur les médias sociaux par le Commandement des opérations spéciales des États-Unis le 22 avril fournissent davantage d'indices sur le sous-marin représenté et sur le lieu où l'image a pu être prise. Ces images proviennent d'un exercice que la 352e escadre d'opérations spéciales a mené en Méditerranée orientale en décembre 2021 pour tester sa capacité à fournir des capacités d'infiltration et d'exfiltration rapides pour soutenir une série de missions avec un SSGN non identifié identique en apparence à l'USS Georgia. Il semble donc probable que la photo ait été prise dans les instants précédant ou suivant le treuillage des opérateurs spéciaux sur ou hors du sous-marin.

Avec le tourbillon de la mer qui s'élève sous les hélices du CV-22, l'image montre à quel point l'opération a dû être exaltante pour les commandos impliqués. L'Osprey est une option particulièrement intéressante pour accéder aux sous-marins nucléaires américains pendant les patrouilles. La portée et la vitesse du modèle lui permettent d'aller là où les hélicoptères ne peuvent pas aller et de le faire plus rapidement, selon les besoins. Il peut s'agir d'évacuations médicales, de la livraison de petites cargaisons ou du déplacement de personnel d'opérations spéciales à bord ou hors d'un sous-marin. Ce dernier point est particulièrement pertinent pour les quatre SSGN de la Marine, qui ont une mission fondamentale de vaisseau-mère et de commandement et contrôle des opérations spéciales.

 

Edited by Paschi
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,750
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Patou860
    Newest Member
    Patou860
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...