Sign in to follow this  
juanito

[Iran] projet nucléaire et conséquences / Archive

Recommended Posts

je me demande si israel aura le meme sort que l'iran, vu que le probleme est le meme (dotation d'arme de destruction massive en l'occurenec nucleaire), on verra les mots droit international, ont un vrai sens

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'après ton extrait de journal phenix, il essaye plus de demander le soutient de la population pour une attaque global du Liban pour supprimer le Hezbollah, car soit disant l'Iran n'ai qu'une perruque inutile pour le moment et qu'il ne sont la que pour aveugler l'état d'Israël...

Enfin bref, toujours des demandes militaires....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Forcément que les faucons sont pour la guerre, ça permet de faire oublier les résultats politiques médiocres, une morosité sociale générale et cela doperait les budgets militaire pour écraser l'ennemi séculaire. Le Liban a tendu le bâton pour se faire battre... Va falloir qu'il assume maintenant. Quand à cette déclaration, c'est aussi une façon voilée de dire "on a pas les moyens de nous attaquer à l'Iran donc on va aller botter le cul à notre "vrai" ennemi (comprendre quelqu'un plus à notre portée et qui nous permettra de nous défouler) qui vient de se révéler au grand jour."

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour Sukhoi33, Israël n'est pas signataire du TNP tout comme l'Inde et le Pakistan.

Pour Berkut : Il faut savoir que la situation sécuritaire d'Israël a toujours été tendu. Tu as la Syrie, le Hezbollah, le Hamas comme ennemi frontaliers. Tu as l'Iran comme ennemi directe et l'ensemble des pays musulmans comme ennemi symbolique.

Ne pense pas que les faucons israéliens cherchent la guerre, mais pensent que la guerre est le seul moyen de résoudre le problème. Lorsque je vois les programmes télévisées du Hamas et de l'Iran, lorsque je vois les manifestations de joies en territoires palestiniens dès qu'un civil israélien meurt ou pour la libération de Samir Kuntar, j'ai tendance à être de leur avis.

La population est conditionné par la religion (et c'est un phénomène qui peut-être démontré : condionnement pavlovien ou conditionnement skinnerien) pour la haine envers Israël.

Je vais poser une question simple : Que faire contre l'Iran, le Hezbollah et la Syrie ?

Si Israël avait agit à Gaza dès la prise du pouvoir du Hamas, elle ne serait pas autant exposée aux roquèttes. L'inertie a créé un deuxième Sud-Liban sur un autre front.

Si Israël avait mis les moyens militaires au Liban en 2006, elle ne serait pas actuellement sous la menace de 44000 roquèttes.

Si Israël n'avait pas calmé les ardeurs de la Syrie à plusieurs reprises, elle n'existerait tout simplement plus.

Israël a affaire à un ennemi irationnel qui justifie selon moi l'emploie de la puissance armée. Il y a ceux qui pensent que la paix peut-être obtenu par les négociations, et ceux qui pensent que la paisibilité n'est obtenu que par l'action armée. Je ne crois pas en des négociations avec le Hamas. Je ne crois pas en des négociations avec le Hezbollah (le n2 du Hezbollah l'a d'ailleurs réçemment confirmé). Je ne crois pas en des négociations avec l'Iran.

Faire la paix avec les palestiniens, oui. Les autres doivent selon moi être écrasé militairement car la seule loi qu'ils appliquent est la loi du plus fort.

Il y a une différence fondamentale entre les faucons israéliens et les faucons américains et jusqu'à présent c'est plus sa capacité militaire que ses négociations avec ses voisins qui lui ont permis de survivre.

Maintenant, on ne peut nuire que l'Iran ou le Hezbollah deviennent de plus en plus menacants pour Israël, et à chaque étape les capacités d'action seront réduites (Iran nucléaire, Hezbollah avec du sol/air ...). Comme la paix n'est pas envisageable (c'est d'ailleurs ce qu'a récemment proposé Israël au Liban comme à la Syrie et comme une toute réçente proposition pour les palestiniens) alors il faut prendre des mesures pour rester le plus fort.

@The dead : Une défaite cuisante sur la guerre des images, oui (grâce aux médias qui ont pour logique de défendre le faible par rapport au fort). Une défaite militaire non.

Pour être allé réçemment en Israël, je peux te dire que la population s'est radicalisée. Si cela se réflète sur les futures élections qui auront bientot lieux alors je peux te dire que ce sera au tour du Liban et du Hezbollah de s'inquiéter car 2006 n'était qu'un aperçu de la puissance de feu israélienne.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il n'y a pas vraiment de choix pourtant, Israël DOIT négocier avec l'Iran. Cela passera par un changement de comportement vis à vis de la population palestinienne, les colonies et tout le toutim. Ca ne se fera pas en un jour, voire cela ne se fera pas tout court car il est questions d'intérêts que les gouvernants israéliens n'ont pas envie de toucher.

Au final on restera dans cette situation tendue "si vis pacem, para bellum" sauf qu'ils ne sont vraiment pas sûr de l'avoir la paix... Juste beaucoup de morts.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour Sukhoi33, Israël n'est pas signataire du TNP tout comme l'Inde et le Pakistan.

Donc si l'Iran se retire de TNP comme elle a menacé de le faire à l'époque c'est bon?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Israël fait deja beaucoup d'efforts pour les palestiniens en dehors de ceux de Gaza. Un plan a été proposé hier : http://www.desinfos.com/article.php?id_article=10915 et il n'y a plus d'attaques israéliennes sur les palestiniens tandis qu'Israël accepte l'armement du Fatah de Mahmoud Abbas.

Penses-tu que l'Iran se préoccupe réellement des palestiniens ? Pourquoi alors soutenir le Hamas qui a affaibli l'autorité palestinienne et lui donne le moyen de continuer une lutte de 60 qui n'a fourni aucun résultat ?

Israël est loin d'être obligé de négocier avec l'Iran, au pire il s'agira d'une dissuasion nucléaire largement à l'avantage d'Israël (anti-missile + performant, ogives plus puissantes, miniaturisation contrôlée et faible superficie).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Israël fait deja beaucoup d'efforts pour les palestiniens en dehors de ceux de Gaza. Un plan a été proposé hier : http://www.desinfos.com/article.php?id_article=10915 et il n'y a plus d'attaques israéliennes sur les palestiniens tandis qu'Israël accepte l'armement du Fatah de Mahmoud Abbas.

Si mes souvenirs sont bons apres  la trêve des membres du Hamas ont été arrête/tués, et des membre du djihad islamique tués, Les militaire ont argué que la trêve ne concernait que ghaza.

En se qui concerne, le plan de paix est une vaste boutade :

RAMALLAH, Cisjordanie (Reuters) - Le président palestinien Mahmoud Abbas a rejeté une offre de paix du Premier ministre israélien Ehud Olmert parce qu'elle ne garantit pas l'avènement d'un Etat palestinien avec Jérusalem pour capitale, font savoir les services d'Abbas.

(Publicité)

Aux termes du projet d'Olmert, 92,7% de la Cisjordanie occupée reviendraient aux Palestiniens en plus de la bande de Gaza, selon des responsables occidentaux et palestiniens proches des négociations.

En contrepartie des zones de Cisjordanie dont Israël garderait le contrôle, Olmert proposait un échange de terres de 5,3% qui, pour les Palestiniens, se traduirait par l'apport d'un territoire désertique jouxtant la bande de Gaza.

La proposition d'Olmert, qui ne fournit pas de réponse aux revendications concurrentes d'Israël et des Palestiniens sur la ville sainte de Jérusalem, ne serait censée s'appliquer qu'après la mise au pas des groupes palestiniens radicaux et une fois qu'Abbas aurait repris le contrôle de la bande de Gaza tombée l'an dernier aux mains du mouvement islamiste Hamas.

Nabil Abou Rdainah, porte-parole d'Abbas, a déclaré à l'agence palestinienne Wafa que l'offre israélienne souffrait d'un "manque de sérieux" et constituait une "perte de temps".

"La proposition israélienne n'est pas acceptable", a dit Rdainah. "La partie palestinienne acceptera seulement un Etat palestinien disposant d'une continuité territoriale, avec la ville sainte de Jérusalem pour capitale, sans colonies, et sur les frontières du 4 juin 1967."

Le porte-parole d'Abbas se référait aux frontières antérieures à la guerre des Six-Jours de 1967, durant laquelle l'Etat juif s'empara du secteur arabe de Jérusalem-Est, de la bande de Gaza et de la Cisjordanie.

Les chances de parvenir cette année à un accord dans le cadre des pourparlers de paix israélo-palestiniens relancés l'an dernier aux Etats-Unis semblent très faibles.

Les discussions ont peu progressé et Olmert a affaibli le processus en annonçant en juillet qu'il démissionnerait de son poste de Premier ministre une fois que son parti Kadima aurait désigné un nouveau dirigeant en septembre.

Mark Regev, porte-parole d'Olmert, a assuré que ce dernier prenait au sérieux la poursuite des négociations de paix.

Mais un autre responsable israélien a déclaré que le Premier ministre s'employait seulement à mettre en forme son héritage politique. "Il n'y aura pas d'accord, c'est tout", a-t-il dit en demandant à garder l'anonymat.

Mahmoud al Zahar, dirigeant de haut rang du Hamas, a pour sa part qualifié la proposition israélienne de "ballon d'essai politique" visant à éprouver la réaction des Palestiniens. "Le Hamas ne va perdre du temps sur cette question pour la bonne raison que ce plan ne sera jamais accepté par le peuple palestinien", a-t-il expliqué.

Adam Entous, version française Philippe Bas-Rabérin

http://fr.news.yahoo.com/rtrs/20080812/twl-palestiniens-israel-cisjordanie-38cfb6d.html

Share this post


Link to post
Share on other sites

Israël est loin d'être obligé de négocier avec l'Iran, au pire il s'agira d'une dissuasion nucléaire largement à l'avantage d'Israël (anti-missile + performant, ogives plus puissantes, miniaturisation contrôlée et faible superficie).

De toute façon il faudra que l'Iran nous explique de quelle manière ils comptent toucher les Israéliens avec ce genre d'armes sans toucher les Palestiniens de Gaza, Cisjordanie, d'Israel, et sans faire de dégâts au Liban, Jordanie, Égypte, Syrie.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sezen, la trève a été respecté puisqu'elle ne concernait en effet que Gaza. Il y a eu quand même des tirs de roquèttes sur Israël à partir de Gaza durant cette trève... Donc c'est le Hamas qui ne l'a pas respecté.

Le but de la trève était de permettre que la population civile de Gaza soit requinqué, pas que le Hamas se renforce pour mieux tirer par la suite (il n'y aurait aucun intéret).

Pour le plan de paix, je pense qu'il constitue une très bonne base de négociation. Pour moi, il ne reste plus que Jerusalem a évoqué pour qu'il soit complet.

Il est à mon sens plus équilibré que le plan de paix arabe proposé il n'y a pas si longtemps.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Israël fait deja beaucoup d'efforts pour les palestiniens en dehors de ceux de Gaza. Un plan a été proposé hier : http://www.desinfos.com/article.php?id_article=10915 et il n'y a plus d'attaques israéliennes sur les palestiniens tandis qu'Israël accepte l'armement du Fatah de Mahmoud Abbas.

Penses-tu que l'Iran se préoccupe réellement des palestiniens ? Pourquoi alors soutenir le Hamas qui a affaibli l'autorité palestinienne et lui donne le moyen de continuer une lutte de 60 qui n'a fourni aucun résultat ?

Israël est loin d'être obligé de négocier avec l'Iran, au pire il s'agira d'une dissuasion nucléaire largement à l'avantage d'Israël (anti-missile + performant, ogives plus puissantes, miniaturisation contrôlée et faible superficie).

la faible superficie est plutôt un inconvénient pour Israel

Pour le reste effectivement la spécialité des régimes arabes (iran compris) est de justicier leur incompétence par une aide à fournir aux palestiniens...

Share this post


Link to post
Share on other sites

De toute façon il faudra que l'Iran nous explique de quelle manière ils comptent toucher les Israéliens avec ce genre d'armes sans toucher les Palestiniens de Gaza, Cisjordanie, d'Israel, et sans faire de dégâts au Liban, Jordanie, Égypte, Syrie.

Je ne suis pas certain que ces considérations humanitaires entrent en ligne de compte en Iran...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Yoram la démographie et le système politique israélien joue en sa défaveur. Il vaut mieux négocier à court/moyen terme  en position de force que de négocier dans 20/30/40 ans quand les "arabes" israéliens seront majoritaire... C'est la démocratie ou alors il faudrait l'abolir le moment venu.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je réfléchis 2 secondes : Il y a 20% d'arabes israéliens et grosso-modo 70% de juifs.

70/20=3.5. Autrement dit, il faudrait que les israéliens musulmans aient une fécondité 3.5x supérieur aux israéliens juifs durant 30 ans, et cela sachant que l'immigration juive continue ? Les arabes israéliens (enfin on parle bien entendu des musulmans israéliens) seront majoritaires dans certaines régions, mais pas en Israël.

L'argument que j'ai utilisé en ce qui concerne la superficie a été repris par don_ccicci : Une attaque bactériologique, chimique ou nucléaire sur Israël risque d'affecter Egyptiens, Syriens, Libanais et Palestiniens.

J'ai beaucoup étudié la question, et je pense que les seules personnes avec qui Israël doit négocier sont les palestiniens.

Le reste : Syriens, Iraniens, Libanais devront être paralysés par la puissance militaire (dissuasion ou prévention) car la paix n'est pas le but recherché.

Les Iraniens ont besoin d'un bouc émissaire directe pour leur population pour que le régime actuel reste en place (en plus des USA un peu trop loin).

Les Libanais sont totalement controlés par le Hezbollah qui devra continuer sa lutte même si les fermes sont "rendues" (d'après le n2 du Hezbollah)

Les Syriens seront contraints de suivre l'Iran même si le Golan est rendu (ils continueront à laisser fournir le Hezbollah pour ne pas s'opposer aux iraniens)

C'est aussi le cas du Hamas. Ce n'est que mon point de vue, et pour le moment je vois les choses comme cela. La diplomatie ne peut pas tout résoudre malheuresement et l'action militaire est parfois requise.

Maintenant, l'Iran a acquis un potentiel défensif important, mais les réçentes évolutions entre Israël et la Russie fera peut-être changé les choses.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les études du Bureau central des Statistiques (BCS) sont sans appel. D'ici 2030 les arabes israéliens représenteront 25% de la population et 4 % de la population ne sera pas juif, la même étude souligne le vieillissement de la population israélienne. D'autres études plus alarmiste évoque 2050 comme date de conjonction entre les deux populations.

Mais bon, il y a des topic qui traitent du sujet. On va pas faire du HS ici

Share this post


Link to post
Share on other sites

Israël fait deja beaucoup d'efforts pour les palestiniens en dehors de ceux de Gaza. Un plan a été proposé hier : http://www.desinfos.com/article.php?id_article=10915 et il n'y a plus d'attaques israéliennes sur les palestiniens tandis qu'Israël accepte l'armement du Fatah de Mahmoud Abbas.

pour le plan, ne te fais aucune illusion :

a) coté israélien olmert n'a plus la légitimité politique pour imposer un plan de paix ( ça me semble être un homme politique fini qui va tirer sa révérence sous peu )

b) coté palistinien, ça consiste à accepter de nouvelles annexions israéliennes ( mettant en cause la continuité territoriale du futur état ) , à renoncer de facto à jérusalem ( qui est exclue de la négociation ) et à accepter de garder sur le futur état palestinien des colonies qui seraient évacuées sous condition.........

dans les 2 cas, ça ne donnera rien

c'est juste une version actualisée du plan Barak en 2000 trés loin des avancées de Taba par exemple

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au fait, j'avait évoqué la bombe à neutrons pour s'emparer de l'Iran il y a quelques mois, mais je viens de lire que la derniére arme de ce type à était démantelé par les USA en 2003, faut trouvé autre chose  >:(

Share this post


Link to post
Share on other sites

la bombe à neutron, mais tu veux une escalade vers le chimique/bactériologique ........ et donner des idées aux chinois pour taiwan  :O

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au fait, j'avait évoqué la bombe à neutrons pour s'emparer de l'Iran il y a quelques mois, mais je viens de lire que la derniére arme de ce type à était démantelé par les USA en 2003, faut trouvé autre chose  >:(

J'avais pas lu, mais vaudrait mieux trouver autre chose, généralement les gus touchés par cela mettent un certain temps avant de subir les symptômes, et entre temps comme ils se savent condamnés ils se battent comme deux. La bombe à neutron a été abandonnée sur base que, en plus d'être immonde comme arme  =(, elle ne pouvait garantir une efficacité infaillible...

Je pense que l'armement sera grosso modo identique à celui de la guerre d'irak, excepté les innovations technologiques.

Et excepté la résistance iranienne...

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Yoram

Il est temps que tu te réveil et regardez un peu mieux le monde actuel

Je te rappelle, quand Saddam a utilisé des armes chimiques contre Iran, les iraniens n’ont pas répondu malgré un stock qui ont hérité de l’époque du Shah (réserve des USA en Iran).

Les iraniens n’ont pas la moindre de l’hostilité envers les juifs mais contre le régime sioniste (vu ses agissements au temps du Shah en particulière entre 1963 et 1978).

Pour soi disant la force nucléaire israéliens ; l’US ne autorise même pas les israéliens envisagés une attaque conventionnelle contre Iran pour le feu nucléaire je te laisse de trouver la réponse!!

Les iraniens n’ont jamais cédés aux menaces des attaques chimiques de Saddam, ils font du même pour menace nucléaire israéliens.

Pour USA, Iran est une pièce maîtresse dans son échiquier politico éco militaire entre la Méditerranée et la Chine.

Sa proximité à la Russie,la mer de caspienne et des pays d’Asie central d’une part et sa force de sécuritaire dans le golfe de persique et la mer d'Oman d’autre part, qui font les atouts majors d’Iran sans parler sa richesse en hydrocarbure, minéraux et sa potentialité en matière d’agriculture (la superficie des terres cultivable en Iran est égale la superficie de la France soit 54000000 hectares, aujourd’hui l’Iran n’utilise que 35%).

Je te conseil de revérifier la politique d’USA vis-à-vis d’Israël depuis 2006, tu vas tout de suite comprendre que cette politique n’est pas pour renforcer les israéliens, au contraire,ne regarde pas la masse des armes qui ont livré ou vont livré à l’Israël, sans leur feu vert et leur soutien financière et service après vente, de telles armes ne vous serviront à rien.

Dis moi quel est le stock de kérosène de Heyl Ha Avir ? Ou tout court les stocks de pétrole, munition, des pièces détachées etc etc.

La guerre 1973 a révélé la limite aux siens des forces israéliennes, confirmer par la guerre 1982 et 2006.

Pour finir la stratégie d’Iran face à l’Israël n’est pas une confortation militaire, mais est un règlement politique par provocation (annonce le pire pour que le mal soit accepté) . Ils ont d’autres chats à fouetter.     

Share this post


Link to post
Share on other sites

Jeux de guerre : de la Géorgie à l’Iran

Scénario catastrophe. Nombre de commentateurs et d’experts militaires, usant de la liberté de la blogosphère, qualifient la guerre en Géorgie de "diversion stratégique", en vue d’un conflit imminent contre l’Iran. Affabulation ou analyse perspicace ? Retour sur les éléments troublants du drame en train de se jouer.

Sourires affichés, complicité évidente : George Bush et Vladimir Poutine ont l’air étrangement ravi, en ce vendredi 8 août 2008, alors que se déroulent les cérémonies d’ouverture des jeux Olympiques, quelques heures après le début de l’offensive russe en Géorgie. La diplomatie d’apparat relativise ce jour-là à Pékin la gravité de la situation : l’allié inconditionnel des Etats-Unis et l’ex-République soviétique, la Géorgie, subit le retour de bâton de la part de la Russie, à la suite de ses incursions répressives en Ossétie du Sud, province pro-russe.

Dès lors, la plupart des médias vont déployer la dramaturgie de "David contre Goliath", incarnés respectivement par la "faible" Géorgie et le terrible "ours russe". La ville géorgienne de Gori offre ainsi le tragique spectacle de ses morts bombardés par les Russes. Pourtant, le contexte de ce conflit a priori inopiné mérite d’être élargi, dans le temps comme dans l’espace.

ACTE 1  : juillet 2008, deux opérations militaires cruciales pour saisir les enjeux du conflit se déroulent.

* Operation Immediate Response 2008 : c’est la qualification insolite qui consacre les entraînements militaires conjoints entre soldats américains et géorgiens à la base de Vaziani, proche de la capitale de Tbilissi, entre le 15 et le 30 juillet ;

* Operation Brimstone : il s’agit-là d’exercices militaires effectués au large de la côte américaine, dans l’Atlantique Nord, entre des navires de guerre en provenance des Etats-Unis, de la Grande-Bretagne et de la France, du 21 au 30 juillet.

ACTE 2 : la Chine, alliée de l’Iran au Conseil de sécurité de l’ONU, prépare avec nervosité et crispation en ce début du mois d’août l’inauguration des jeux Olympiques. L’Empire du Milieu est tout entier accaparé par les contorsions diplomatiques sur la liberté d’expression via internet et la répression des émeutiers ouïghours.

ACTE 3  : le golfe Persique, lieu hautement stratégique en cas d’attaque contre l’Iran, voit débarquer une armada navale composée de flottes de navires de guerre américains, britanniques et français. Il s’agit-là du plus grand rassemblement naval depuis l’entrée en guerre des coalitions dans la région (1991 et 2003).

ACTE 4 : la Russie intervient le 8 août en Géorgie pour défendre, selon ses termes, la province pro-russe d’Ossétie du Sud, qui fut l’objet d’une sévère répression par l’armée géorgienne. Devant ce regain de tension entre les Etats-Unis, protecteur de la Géorgie, et la Russie, certains n’hésitent pas à suggérer le retour de la guerre froide en faisant le parallèle avec la crise des missiles à Cuba en 1962.

Résumé : la Chine est occupée par les JO et les mouvements terroristes ou dissidents ; la Russie s’est engagée militairement dans une démarche qui compromet son image déjà écornée sur la scène internationale ; la région du golfe Persique est le théâtre de manœuvres militaires de grande ampleur, au point que le Koweit et d’autres Etats limitrophes préparent leurs infrastructures politiques et militaires à un état de guerre dans la région.

Et l’ACTE 5 à venir ?

L’étincelle de la guerre contre l’Iran : un blocus maritime entraînant une réaction militaire de Téhéran à l’encontre des navires de guerre présents dans le golfe Persique.

L’avenir proche permettra de trancher sur la pertinence de ces recoupements.

Si cela devait s’avérer exact, les historiens futurs se souviendront du 8 août 2008 comme du premier jour de la Troisième Guerre mondiale.

http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=43205

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le Département du Trésor Américain a imposé des sanctions contre cinq autres entitées iraniennes accusées de soutenir les programmes nucléaires et de développement de missiles du pays.

Les groupes suivants ont été ajoutés à la liste des entitées sanctionnées du Trésor Américain: le centre de recherche pour l'agriculture et la médecine de Karaj, le centre de recherche et de production de combustible nucléaire d'Eshfahan, Jabber Ibn Hayan, la compagnie d'acquisition d'équipement de sécurité et la compagnie industrielle de Joza. Les sanctions consistent en l'interdiction aux Américains de faire du commerce avec ces groupes et le gel de leurs avoirs éventuels soumis à la juridiction américaine.

http://www.cctv.com/program/journal/20080813/104941.shtml

Quelle hypocrisie ; dois je comprendre que « le centre de recherche et de production de combustible nucléaire d'Eshfahan » jusqu’aujourd’hui avait l’autorisation de travailler avec les américains ? et depuis plus de 5 ans les US crient au loup   

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne suis pas certain que ces considérations humanitaires entrent en ligne de compte en Iran...

Veux tu m’expliquer d’où sorte cette pensée

Je ne suis pas certain que ces considérations humanitaires entrent en ligne de compte en Iran...

Qui a été victime des armes ADM de Saddam si gracieusement offert par les occidentaux.

Si les américains, les anglais et quels que autres pays européens n’étaient pas si pressés d’exécuter Saddam, aujourd’hui le TPI devaient traiter des dossiers les dirigeants de ces pays. 

Pour instant ce sont de l’autre côté qui nous a montré et montre l’inverse

Bombardement aveugle 2006 Liban et des campes réfugies des palestiniens au Gaza

Bombardement civil en Afghanistan et en Irak,pour ne pas cité quels que exemples

Ne me sort pas des excuses habituelle que c’était la faute des autres (Hezbollah, les résistances), surtout avec la guerre en Georgie, elle n’ont aucune crédibilité.

Pour ton mémoire, les iraniens ont sauvé à plusieurs fois des peuples réprimés ou en danger (les juifs, les arméniens, les afghanes, les polonais pendant WWII, etc) et vous qu’avez vous fait ?

En dernier date vous vaillant soldats de casque bleu sont sauver leur peau et laisser les civils innocent de Srebrenica pour etre massacrer par les fanatiques Serbe.

Alors tu peux garder ce genre réflexion pour toi-même, l’Iran et les iraniens n’ont aucune leçon de recevoir de qui que ce soit surtout des occidentaux.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.
Sign in to follow this  

  • Member Statistics

    5,536
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Nouveau Utilisateur
    Newest Member
    Nouveau Utilisateur
    Joined
  • Forum Statistics

    20,969
    Total Topics
    1,342,187
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries