Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Marine : Un troisième BPC pour remplacer la Jeanne d'Arc ?


Philippe Top-Force
 Share

Recommended Posts

29/06/2007

La Marine nationale planche actuellement sur un programme d'amélioration de l'autoprotection de ses Bâtiments de Projection et de Commandement. Livrés en 2006 et 2007 par DCNS, les Mistral et Tonnerre sont des navires amphibies, capables de mettre à l'eau à proximité d'une plage des chalands de débarquement, tout en opérant 16 hélicoptères. Ils ont été conçus pour manoeuvrer dans des zones dites « nettoyées », c'est-à-dire une fois que la menace adverse a été traitée par les unités de combat. Or, le premier déploiement opérationnel du Mistral, l'été dernier au Liban, a démontré que les BPC pouvaient évoluer dans des régions à risques. Dans un contexte de guérilla, malgré les repérages, le travail de renseignement et l'action des forces spéciales, le risque « 0 » n'existe pas. Les Israéliens en ont fait l'expérience à cette occasion. Ainsi, durant le conflit avec le Hezbollah, une corvette israélienne du type Saar V, qui évoluait au large du Liban, a été gravement endommagée par un missile tiré depuis la côte. Cette attaque a fait prendre conscience aux militaires Français des limites de l'actuelle protection du Mistral. Ce dernier fut utilisé durant le conflit pour les opérations d'évacuation de ressortissants, une mission au cours de laquelle il a accueilli des milliers de civils. Unité « précieuse », le BPC est aussi, en combat naval, une « superbe cible ». Affichant un déplacement de 21.500 tonnes, c'est un navire très volumineux, avec ses 199 mètres de long et ses flancs très hauts (par rapport au Charles de Gaulle, son pont d'envol est plus élevé d'un mètre). Or, pour se défendre, le BPC ne dispose actuellement que de deux lanceurs Simbad. Cet affut, composé de deux missiles à courte portée « Mistral » (6 kilomètres), est opéré par un servant. Par rapport à un système totalement automatique, cette disposition peut allonger le temps de réaction : « Face à un missile subsonique, le délai pour réagir est très bref, de quelques minutes seulement, parfois moins si, dans le cas d'un tir depuis la côte, le bâtiment se trouve proche du littoral », explique un spécialiste. Bien que le déploiement d'un tel navire se fasse toujours sous la solide escorte d'une frégate antiaérienne, la problématique de l'autoprotection est prise très au sérieux. Question de prudence et d'anticipation de la menace.

Canons télé-opérés et nouveaux systèmes surface-air ?

L'une des solutions pourrait donc consister à installer un système Tetral. Commercialisé par MBDA, ce lanceur quadruple met lui aussi en oeuvre des missiles Mistral. Il dispose de quatre munitions prêtes à l'emploi et présente surtout l'avantage d'être télé-opéré. L'oeil du servant laisse place, pour le guidage et la conduite de tir, à un autodirecteur infrarouge, permettant une riposte de jour comme de nuit. Intégré dans le système de combat et de conduite de tir du navire, le Tetral tire automatiquement après téléchargement des données relatives à la cible. Le temps de réaction est très court, le premier missile étant tiré 5 secondes après réception des données et le second 3 secondes plus tard. On notera que le Tetral peut également répondre à la problématique des menaces asymétriques, ayant la capacité de tirer contre de petites unités de surface, du type embarcations pneumatiques. En matière de missiles, une autre solution avait été envisagée, à savoir la mise en place de lanceurs verticaux pour Mica VL (dérivés des missiles air-air embarqués sur Mirage et Rafale). Les BPC ont été conçus pour pouvoir recevoir ce type d'équipements, logeables dans les encorbellements. Toutefois, pour des questions budgétaires, cette option pourrait être écartée. Le manque de crédit avait d'ailleurs contraint le ministère de la Défense à ne pas installer sur les Mistral et Tonnerre les deux canons de 30 mm initialement prévus (bâbord avant et tribord arrière). L'artillerie de petit calibre devenant incontournable pour protéger les navires, la Marine souhaite que ce type de matériel soit embarqué. Tout comme les missiles, les pièces doivent être, pour une meilleure efficacité, télé-opérées, c'est-à-dire commandées par un opérateur et une console installés à l'intérieur du bâtiment.

Veille, détection et protection sous-marine

Outre la mise en place de nouvelles armes, l'autoprotection des bâtiments devrait également passer par une amélioration des systèmes de veille, de détection et de contre-mesures. Des solutions de veille infrarouge peuvent être trouvées, à l'image des systèmes produits par Sagem ( Vigy, Vampir...) Pour protéger les gros navires que sont les BPC, des brouilleurs de radar peuvent également trouver leur utilité, à l'instar des équipements de la famille de l'ARBB 36 de Thales, installé sur le Charles de Gaulle. Ce brouilleur permet de protéger le bateau contre les radars de veille et de désignation d'objectif, les radars de conduite de tir et les autodirecteurs électromagnétiques des missiles. Il n'est toutefois pas suffisant, à lui seul, pour protéger à coup sûr la plateforme. En dehors des systèmes actifs (canons, missiles antimissiles), un dernier rempart pourrait être érigé au travers d'un système du type Leurre Actif Décalé (LAD). Il s'agit là encore d'un brouilleur, mais celui-ci est contenu dans une roquette lancée depuis le navire. Relativement compact, ce système permet de leurrer les autodirecteurs des missiles en produisant des échos éloignés du bâtiment. Plusieurs équipements de ce type ont été étudiés, comme le Nulka et le Siren. Dans le cadre du Plan d'Etude Amont (PEA) « Accolade », la Délégation Générale pour l'Armement (au travers de l'Unité de Management NAV), et le UK Naval Electronic Warfare, se sont d'ailleurs récemment associés pour étudier et développer un prototype de leurre actif décalé de nouvelle génération.

Enfin, il sera également possible, pour la protection anti-sous-marine, d'équiper les BPC d'un système de lutte anti-torpille (SLAT). Ce dispositif peut être installé dans l'une des niches situées à l'arrière, en lieu et place de l'une des embarcations pneumatiques.

Link to comment
Share on other sites

A ma connaissance, les hélices carénées de ce type (Hélices en tuyères) font perdre du rendement dès que la vitesse du flux d'eau devient "importante". Je dirais environ une 20aine de nds. En revenche ce type de construction fait gagner du rendement dans les basses vitesses, et donc de la manoeuvrabilité.

C'est pourquoi les remorqueurs en sont presques toujours équipé  =)

Là, je redoute une confusion entre les pods qui équipent les BPC et les propulseurs en tuyère Kort, effectivement utilisés sur les remorqueurs, de même que les propulseurs cycloïdaux type Voith-Schneider...

Link to comment
Share on other sites

Or, le premier déploiement opérationnel du Mistral, l'été dernier au Liban, a démontré que les BPC pouvaient évoluer dans des régions à risques.

Là je ne sais pas si il faut en rire ou en pleurer ...

Qu'est ce qu'ils vont bientôt découvrir ? Que lq guerre c'est dangereux ? Que l'ennemi ne se laisse pas faire ?

=( =( =(

Link to comment
Share on other sites

Un peu plus même :

Les bâtiments de la TF470*

engagés dans l’opération

Baliste

• Le bâtiment de projection et de

commandement (BPC) Mistral

• Les transports de chalands de

débarquement (TCD) Siroco et Foudre

• Les frégates anti-aériennes (FAA)

Jean Bart et Cassard

• Les frégates anti-sous-marines

(FASM) Jean de Vienne et Montcalm

• Le bâtiment de commandement et

de ravitaillement (BCR) Var

• La frégate Lafayette (FLF)

Officiellement...

Source: http://www.corlobe.tk/IMG/pdf/gmpa_mistral.pdf

Link to comment
Share on other sites

Sur le BPC3 sera monté des Helices en tuyères sur les PODS.

Mistral et Tonerre :

Pod Mermaid

Image IPB

Futur BPC :

Système Inovelis avec "pompe Hélice"

Image IPB

Merci pour l'explication : je ne savais pas que ce pod était conçu ainsi...effectivement, une photo vaut mieux qu'un long discours... =)

Link to comment
Share on other sites

j'ai moi meme participer a l'operation baliste.

Nous étions escorter au début par la frégate lafayette, donc tres léger niveau defense aerienne avec ses crotales. L'autre fregate non disponible pour une panne.... lol je ne me souveins plus laquelle, jean de vienne il me semble.

Petite info egalement non connus du publique:

lors de certains départs du port de beyrouth pour amener les civils a chypre le Mistral a été accroché par des missiles du hezbollah (enfin c'est ce qu'on nous a dis, je penche plutot pour des missiles israeliens mais bon.. )

Link to comment
Share on other sites

j'ai moi meme participer a l'operation baliste.

Nous étions escorter au début par la frégate lafayette, donc tres léger niveau defense aerienne avec ses crotales. L'autre fregate non disponible pour une panne.... lol je ne me souveins plus laquelle, jean de vienne il me semble.

Petite info egalement non connus du publique:

lors de certains départs du port de beyrouth pour amener les civils a chypre le Mistral a été accroché par des missiles du hezbollah (enfin c'est ce qu'on nous a dis, je penche plutot pour des missiles israeliens mais bon.. )

Super rassurant :lol: en plus ca doit etre difficile a louper un BPC dans la rade :)

Sinon les "nouveaux" ont l'habitude de se présentez par ici http://www.air-defense.net/Forum_AD/index.php?board=41.0 :)

Link to comment
Share on other sites

Rester à une dizaine de km de la cote aurait été plus prudent mais sans moyen annexe pour transporter les réfugiés c'est le BPC et tous ses locataires qui ont faillit trinquer, on comprend que certains soient opposés au principe de précaution.

Link to comment
Share on other sites

Allez on va être bon prince : Le mistral était en cours de rodage

D'ailleurs depuis son autoprotection a depuis été améliorée pour tenir compte de ces enseignements...

Et on envisage maintenant de l'amener même au niveau du dessus :

Comme sur les LHD US , il est même envisagé d'y apporter des aéronefs pouvant assurer des CAP comme les AV-8B  =|

et ... 8)

Bon d'accord je sors :lol: :lol: :lol:

Link to comment
Share on other sites

Rester à une dizaine de km de la cote aurait été plus prudent mais sans moyen annexe pour transporter les réfugiés c'est le BPC et tous ses locataires qui ont faillit trinquer, on comprend que certains soient opposés au principe de précaution.

C'est bien pour cela que la marine souhaite que l'EDA soit "trans-horizon". Mais trans-horizon = bonne tenue à la mer.

Ce qui nous renvoit sur le sujet du LCAT etc.  ;)

Link to comment
Share on other sites

Rester à une dizaine de km de la cote aurait été plus prudent mais sans moyen annexe pour transporter les réfugiés c'est le BPC et tous ses locataires qui ont faillit trinquer, on comprend que certains soient opposés au principe de précaution.

Le probleme c'est

*Que c'est tout de suite 1h de transit aller ... et presque autant retour.

*Que les transbordeur ne sont pas forcément plus sur qu'un BPC a quai, le transbordeur peut aussi se faire shooter.

Les opération "peacekeeping" ou autres truc ou on est pas directement impliqué dans les combat c'est toujours sur le fil.

Pour que l'autoprotection fonctionne normalement je doute que la veille optique suffise, il aurait fallu allumer en grand le radar ... ca aurait été pris comme une menace par untel et un autre tel etc.

Link to comment
Share on other sites

Par moyens annexe j'entends bien LCAT/CB-90 plus hélicos.

*Que les transbordeur ne sont pas forcément plus sur qu'un BPC a quai, le transbordeur peut aussi se faire shooter.

Si la plateforme portuaire est "sécurisé' tirer un LCAT ou des CB90 relèvera de l'éxploit alors qu'un aveugle ne louperait pas un BPC. :P

Link to comment
Share on other sites

Par moyens annexe j'entends bien LCAT/CB-90 plus hélicos.

Si la plateforme portuaire est "sécurisé' tirer un LCAT ou des CB90 relèvera de l'éxploit alors qu'un aveugle ne louperait pas un BPC. :P

Bon courage pour sécuriser un port en ville !!! avec des missiles AC qui porte a 8km ... c'est toute la ville qu'il faut sécuriser :lol:

Link to comment
Share on other sites

Si tu part du principe que les méchants sont capable de tir indirect éfféctivement mais tirer et toucher un LCAT ou un CB90 sera toujours plus difficile que dans le cas dun PBC.

A quai ni le CB90 ou le LCAT ne dépasseront. ;)

Link to comment
Share on other sites

Ce que je crois en tous cas c'est que ni Israël ni le hezbollah n'avaient intêret à tirer sur le BPC et les réfugiés sans craindre de représailles françaises et internationales. Le BPC, aussi peu protégé soit-il ne craignait pas grand chose à vrai dire à ce moment là même si la situation était quasi intenable.

Link to comment
Share on other sites

Ce que je crois en tous cas c'est que ni Israël ni le hezbollah n'avaient intêret à tirer sur le BPC et les réfugiés sans craindre de représailles françaises et internationales. Le BPC, aussi peu protégé soit-il ne craignait pas grand chose à vrai dire à ce moment là même si la situation était quasi intenable.

On peut très facilement refaire le même scénario avec une sous fraction du Hezbollah qui a intérêt à faire dégénérer la situation...

De plus les représailles françaises , depuis l'attentat du Drakkar, tout le monde tremble...Et l'opprobe internationale, il y a pas mal de régimes qui s'en battent les C*******

L'équipement en matériel et la réflexion professionnelle ont pour but d'anticiper le plus possible des situations de ce type pour les contrôler le plus possible.

Sinon c'est une manifestation de plus du Syndrome d'Uzbeen (qu'on appelait en 14 le syndrome de la Fleur au Fusil)

Et sinon histoire de croiser avec le topic Super Tucano et l'excellent post de G4lly annonçant la remise en production de l'OV-10 Bronco , dont on admire le décollage d'un LHD :

Image IPB

Link to comment
Share on other sites

Ce que je crois en tous cas c'est que ni Israël ni le hezbollah n'avaient intêret à tirer sur le BPC et les réfugiés sans craindre de représailles françaises et internationales. Le BPC, aussi peu protégé soit-il ne craignait pas grand chose à vrai dire à ce moment là même si la situation était quasi intenable.

Des represailles oui mais de la France je doute..... les israeliens ne risquent pas grand chose contre l'armée française...

Et si Tsahal n'a pas reussis a faire taire le hezbollah ce n'est pas l armée française qui le fera.

Pour ce qui est de l'armement du BPC a ce moment la, et bien pas grand chose deux postes de tir mistral, il n y avait pas les deux canons de 30mm en tourelle, d'ailleurs le BPC n'été pas en service operationnel.

Link to comment
Share on other sites

bien sur que les israéliens ne risque pas grand chose de l'armée française,mais elle a plus a perdre contre tous pays et pays avec armée en temps que tel ,si il y a guerre déclarer

ex la France (ce qui ne risque pas d'arrivée) tu croie quand même pas qu'avec la marine et sont aviation que nous ferions mois de dégât (industrielle,ouvrage,pont ,usine ,aéroport,port) que le hezbollah

mais voila la France est un pays qui siège a l'ONU 

Link to comment
Share on other sites

Les représailles ne seraient pas nécessairement militaires... Il y a d'autres leviers qui coutent moins chers et qui font aussi mal.

Cela fait des années qu'israel ne respecte aucunement le droit international est rien ne leur arrive. Il faut etre serieux un instant est admettre qu'il ne risque rien, surtout que les USA represente leur meilleur allié, et ce quelle que soit l'administration en place.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,824
    Total Members
    1,749
    Most Online
    f-brn
    Newest Member
    f-brn
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.6m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...