Guest Guest

SAMP/T

Recommended Posts

http://www.defense.gouv.fr/dga/votre_espace/presse/communiques/2009/la_dga_livre_le_premier_systeme_sol_air_samp_t_de_serie_a_l_armee_de_l_air

La délégation générale pour l'armement (DGA) a livré en mai 2009 le premier système sol-air moyenne portée terrestre (SAMP/T) de série à l’armée de l’air, en vue de conduire, sous la responsabilité du Centre d’expériences aériennes militaires (CEAM), la campagne d’évaluation technico-opérationnelles (ETO).

Le programme franco-italien SAMP/T, composante terrestre du programme FSAF (famille de sol-air futurs) est conduit par l'OCCAR (organisation conjointe de coopération en matière d'armement). Commandé à 15 exemplaires (10 pour la France, 5 pour l’Italie), il sera le premier système européen doté de la capacité d’interception de missiles balistiques de théâtre de type SCUD. Pour la France, l’ensemble des livraisons de ce programme devrait se terminer en 2013, pour les systèmes, et en 2016 pour les dernières munitions.

    * d’une conduite de tir reposant en particulier sur l’utilisation du radar Arabel développé par Thales Air Systems ; c’est un radar multifonctions assurant sur 360° la surveillance, la détection, la poursuite des pistes avec une très grande précision ;

    * d’un système de lancement terrestre composé de 4 lanceurs verticaux (avec une capacité pouvant aller jusqu’à 6), chaque lanceur pouvant être chargé de 8 missiles Aster 30, ainsi que de 2 modules de rechargement terrestre permettant le réapprovisionnement rapide des lanceurs en opération ;

    * de missiles Aster 30 terrestres Block 1, qui font partie de la famille des missiles Aster, conçue et développée par MBDA ; cette famille est fondée sur un missile à deux étages lancé verticalement et disposant d’un système original « pif-paf » qui associe le pilotage aérodynamique classique au pilotage en force par action de jet de gaz au centre de gravité du missile.

L’ensemble des modules du système est installé sur des camions porteurs de Renault Truck Defense.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sait-on quels seront les déploiements permanents outre-mer des SAMP-T? J'imagine Djibouti, mais à part ça? Sans doute pas Abu Dhabi, vu que les Emiratis viennent d'acheter la taille au-dessus (les THAAD).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Début des essais opérationnels ce mois-ci, ça veut dire que les deux premières batteries seront opérationnelles à l'été 2010, je suppose ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

"MBDA et le groupe polonais Bumar vont moderniser la défense anti-aérienne polonaise"

17 juillet 09 - Communiqué MBDA

MBDA et le groupe polonais Bumar ont signé, à Paris, un accord cadre qui porte sur un projet de modernisation de la défense anti-aérienne polonaise. Une coopération à long terme permettra d'importants transferts de technologies entre les deux partenaires ainsi que l'optimisation des investissements déjà réalisés. Le nouveau système sera basé sur les missiles à courte portée VL MICA et moyenne portée Aster 30, combinés à d'autres sous-systèmes (radars etc...). Un accord détaillé de coopération sera finalisé d'ici septembre pour une signature prévue cet automne

Share this post


Link to post
Share on other sites

les SAMP/T seront mis en place bien mis en place avec des camions KERAX ? :|

Probablement pas y a de la production de camion en pologne. Bumar a l'habitude de travailler avec STAR il me semble - visiblement FSC Star appartient a MAN dorénavant -.

Image IPB

http://www.bumar.com

Share this post


Link to post
Share on other sites

Probablement pas y a de la production de camion en pologne. Bumar a l'habitude de travailler avec STAR il me semble - visiblement FSC Star appartient a MAN dorénavant -.

moi j'avais lu qu'il allait être mis en place sur KERAX (8x4) ....

et quand j'avais dit (il y a quelque mois...)que la France allait acquérir des KERAX Clairon m'avais répondu que assez catégoriquement que non... donc voila

Share this post


Link to post
Share on other sites

moi j'avais lu qu'il allait être mis en place sur KERAX (8x4) ....

et quand j'avais dit (il y a quelque mois...)que la France allait acquérir des KERAX Clairon m'avais répondu que assez catégoriquement que non... donc voila

Les SAMP/T francais sont sur KErax

Image IPB

Image IPB

Avec quelques modele de présérie sur TRM

Pour le matériel francais l'excellent site servir-et-defendre avec tout plein de photo original de matériels peu connus.

Share this post


Link to post
Share on other sites

moi j'avais lu qu'il allait être mis en place sur KERAX (8x4) ....

et quand j'avais dit (il y a quelque mois...)que la France allait acquérir des KERAX Clairon m'avais répondu que assez catégoriquement que non... donc voila

Babou, tu avais fais la remarque dans le sujet "PPT/Porteur Polyvalent Terrestre", ici cela n'a rien à voir.

Pas de Kerax pour l'instant pour le programme PPT (Porteur Polyvalent Terrestre) de l'armée de Terre, tout simplement car le programme n'est pas encore lancé. Et le programme PPT est le plus important programme concernant les camions actuellement dans l'armée de Terre.

Par contre pour le SAMP/T (qui dépend de l'armée de l'air, qui n'a rien à voir avec le PPT), en effet des Kerax vont être adoptés, comme c'est le cas depuis plusieurs années au sein de l'AdA, mais il ne s'agit pas d'un programme majeur comme le remplacement des camions Logistiques (VTL et TRM10000 en particulier) de l'AdT.

De même le Génie, l'ALAT, le SEA ont aquis plusieurs dizaines de camions Scania, ce n'est pas pour cela que le SCANIA devient "le camion standard de l'armée française".

Ou bien encore l'achat de 300 Defender, c'est pas pour cela que le Def est la nouvelle jeep "standard" de l'AdT.

Ne mélangeons pas un engin totalement accessoire à un programme (le camion porteur Kerax doit valoir moins de 1 % du cout total du système SAMP/T), et un programme majeur (comme le PPT) ou là l'engin sera central.

C'est comme affirmé que la MAG est la nouvelle mitrailleuse de l'AdT sous prétexte que 8 Caracal du DAOS en sont équipés.

Clairon

Share this post


Link to post
Share on other sites

@ Clairon

rassure toi dans ma réponse il n'y avait aucune rancune mais j'étais juste content d'avoir en partie raison ;) oui c'est vrai j'ai annoncé ça pas sur le bon sujet :-[

Share this post


Link to post
Share on other sites

http://secretdefense.blogs.liberation.fr/defense/2010/01/d%C3%A9fense-antimissile-vous-avez-dit-haut-endoatmosph%C3%A9rique-.html

Trois députés viennent de publier un rapport passionnant dans lequel ils plaident pour le développement de capacités nationales et européennes en matière de défense antimissile balistique. Ces trois parlementaires sont Christophe Guilloteau (UMP, Rhône), Francis Hillmeyer (NC, Haut-Rhin) et Gilbert Le Bris (PS, Finistère). Ils rejoignent totalement les préoccupations dont nous faisions l'écho ici-même début janvier.

Les rapporteurs constatent que le développement d'une menace balistique avec des missiles d'une portée de 3000 kilomètres. Ils estiment que le développement d'une défense antimissile est complémentaire et non contradictoire avec la dissuasion nucléaire. Selon eux, la question essentielle est celle de l'autonomie stratégique de la France, voire de l'Europe. Car la question n'est pas de savoir s'il y aura demain des défenses contre ce type de missile, mais uniquement de savoir si ces défenses seront - au niveau mondial - uniquement entre les mains des Etats-Unis.

Pour les trois rapporteurs, la France dispose d'une base industrielle et technologique suffisamment importante pour pouvoir jouer un rôle important dans ce secteur. C'est l'héritage direct de l'effort consenti par la France pour se doter d'une dissuasion nucléaire, qui a placé notre pays au premier rang technologique. Une place qu'il faut conserver.

Que faire ? Essentiellement tirer vers le haut les technologies existantes, c'est-à-dire principalement le missile Aster et le futur radar GS1000. Les capacités technico-opérationnelles doivent viser des systèmes d'interception dit "haut endo-atmosphérique", c'est à dire à une altitude comprise entre 20 et 70 kilomètres d'altitude. Le missile américain SM-3 agit au delà de 120 kilomètres, c'est à dire hors de l'atmosphère. Quand au Thaad américain, il tire au dessus de 50 km, mais surtout ne peut être embarqué à bord de bateaux.

Actuellement, le missile Aster (Marine et Air) ne peut intercepter que des missiles à courte portée (600 km), car la vitesse de rentrée des engins à plus longue portée est trop élevée.

"Une interception haute endo-atmosphèrique est envisageable dans la continuité des acquis technologiques" actuels, estiment les rapporteurs. Quatre industriels français sont directement concernés : Astrium, Safran, Thales et MBDA.

Le coût ? Les rapporteurs estiment qu'il serait de 2,5 milliards d'euros sur dix ans (2015-25). L'urgence est de lancer des études amont, pour conserver les actuelles équipes dans les bureaux d'études et ne pas perdre leurss compétences.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ca serait une excellente chose  =D

C'est sur que c'est mieux d'avoir deux "vaches sacrées" qu'une seule....  On avait déjà le nuk, maintenant avec la defense anti-missiles, ça fera deux...

Et attendant, on fera les vrais missions avec la bite et le coteau et la marine sur des chalutiers récupérés... =D

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est sur que c'est mieux d'avoir deux "vaches sacrées" qu'une seule....  On avait déjà le nuk, maintenant avec la defense anti-missiles, ça fera deux...

Et attendant, on fera les vrais missions avec la bite et le coteau et la marine sur des chalutiers récupérés... =D

pfeuu trop optimiste

on ressort les vielles barques de chasseurs de baleines et les hallebardes des stocks

la on sera au top

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le coût ? Les rapporteurs estiment qu'il serait de 2,5 milliards d'euros sur dix ans (2015-25). L'urgence est de lancer des études amont, pour conserver les actuelles équipes dans les bureaux d'études et ne pas perdre leurs compétences.

Les industriels estiement eux qu'on aura rien en dessous de 5Milliards (donc comptons 8 réels).

Les USA ont investi pour le moment autour de 45 Milliards de $ dans leurs programmes anti-missiles (sans compter les programmes spatiaux)

Actuellement, le missile Aster (Marine et Air) ne peut intercepter que des missiles à courte portée (600 km).

Si le block 1 est finalisé! Ce qui n'est pas encore le cas. Le block-2 c'est du papier pour le moment.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ca dépend. Si on reste "modestement" sur les briques technologique à faire évoluer, la facture pourrait rester relativement basse.

Par contre, si on veut un vrai système apte à défendre le territoire, on parle vraiment d'autre chose.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La question c'est surtout a quoi ca sert l'anti balistique aussi couteux ... d'autant que l'efficacité est discutable. A part protéger un GAN de missile balistique, ou une base particulièrement sensible sur un théâtre de guerre, il est pas facile de justifier ce genre d'investissement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis assez partagé sur le développement d'un programme anti-balistique français. L'Aster BlockII qui pourra intercepter des missiles balistiques de 1500km de portée, c'est clair qu'il faut le faire pour avoir une bonne défense multi-couches de théâtre.

Ensuite, pour protéger le territoire national des missiles de plus de 3000km de portée, rien ne vaut mieux à mon sens que de développer nos capacités de riposte : quitte à dépenser plus de 3 milliards d'euros autant les utiliser pour accélérer et amplifier (avec 8 exemplaires au lieu des 6 plannifiés) le programme des SNA "Suffren" qui pourrons tirer du MDCN. Ca me semblerait plus pertinent que de les dépenser à développer le projet "Exoguard" d'EADS.

Surtout que, si on regarde les exemples récents de l'A400M et du projet de drone Talarion*, EADS prend la fâcheuse habitude en ce moment de faire d'odieux chantages à ses clients ("soit vous raquez X milliards de plus que prévu au contrat, soit on abandonne le travail en cours"), alors mi j'aurais davantage confiance en DCNS pour respecter les délais et les coûts !

* Cf ce lien vers forum en espagnol :http://www.militar.org.ua/foro/noticias-ejercito-del-aire-de-espana-t14172-1485.html (maintenant EADS, réclame d'urgence 1,5 milliards d'euros pour continuer les études de l'Advanced UAV), ça donne pas envie de leur confier le développement d'un nouveau programme ambitieux ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voici une petite nouvelle sur le SAMP/T pour dépoussiérer ce sujet :

http://secretdefense.blogs.liberation.fr/defense/2010/09/dans-larm%C3%A9e-de-lair-mamba-va-pouvoir-mordre.html

5 escadrons de 2 section de MAMBA :

*4 modules de lancement terrestre  montés sur camion (huit missiles  Aster 30 (rayon d'action 100 kilomètres, une altitude maximale de 20 km))

*1 module d'engagement (gestion de 6 missiles simultanés - liaison 16)

*1 module radar (radar d'acquisition ARABEL - 60km)

*module de reconnaissance (pour préparation à l'installation)

*camions techniques

*groupes électrogènes

Une question, le radar GS1000 de Thales est un complément ou un remplacant au radar ARABEL?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans l'article JDM dit : "Il s'agit d'assurer la défense terminale d'un point stratégique et non la défense de zone."

Avec un rayon de detection de 60km, c'est pourtant un peu ce que l'on percoit non?

La defense terminale necessite elle de si grande performances?

Share this post


Link to post
Share on other sites

(gestion de 6 missiles simultanés - liaison 16)

une broutille, c'est 6 lanceurs... Le nombre de cibles engagés est entre 10 et 12, je me souviens plus. IL ya un petite difference entre le SAMP-T et le naval à ce niveau

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour ceux qui pensait que l'arabel a une portée intercontinentale :)

http://secretdefense.blogs.liberation.fr/defense/2010/09/dans-larm%C3%A9e-de-lair-mamba-va-pouvoir-mordre.html

La conduite de tir est instrumentalisée pour une portée de 60 kilomètres, ce qui correspond à la portée du radar, même si celui-ci peut voir jusqu'à 120 kilomètres lorsque ses faisceaux sont concentrés dans la direction d'une cible signalée par un autre radar ou un Awacs (une "piste externe"). C'est d'ailleurs la raison pour laquelle le système bénéficie de la Liaison 16, qui lui permet de travailler de manière coopérative. Des essais d'interception à 80 kilomètres ont eu lieu. Toutefois, l'arrivée d'un nouveau radar tel que le GS 1000 de Thalès permettrait d'améliorer la détection notamment pour les cibles balistiques.


Une question, le radar GS1000 de Thales est un complément ou un remplacant au radar ARABEL?

Probablement en complément, le GS1000 est tres typé veille anti ballistique ... avec autour de 1000km de portée.

Image IPB

Share this post


Link to post
Share on other sites

120 km de portée en focalisé pour une interception balistique, ca donne moins de deux minutes de délai entre l'apparition du spot et son arrivée sur cible, c'est trop court. Alors 60 km...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,402
    Total Members
    1,178
    Most Online
    Hannibal Lektor
    Newest Member
    Hannibal Lektor
    Joined
  • Forum Statistics

    20,690
    Total Topics
    1,243,971
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries