Sign in to follow this  
LBP

ABM US

Recommended Posts

Bonjour

nouvelle année nouveau post

Où en est-on du déploiement de l'ABM us?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour le moment, il est figé au niveau terrestre, mais la Navy commence à prendre à part du lion avec le déployement de SM-3 a part de croiseurs Ticondegora et de destroyers Arleigh Burke.

Share this post


Link to post
Share on other sites

quelqu'un à des info sur le missile terrestre de ABM

Share this post


Link to post
Share on other sites

lequel ?

le PAC3 (Patriot) est en service depuis quelques années mais est très limité (bien moins performant que le SM3)

le THAAD lui est encore en phase de test je crois. Mais tous les tirs de ces dernières années ont réussi (si on exclu les essais où la cible a foiré avant que l'intercepteur puisse être lancé...)

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est quoi les GBI ?

Sinon, où on en est de la défense anti-balistique du territoire Américain ? THAAD, PAC-3, MEADS ect...C'est bien beau mais est ce que cela permet une défense contre un missile balistique tel que le M51 ou autre missiles actuellement en service dans les armées modernes, ou bien y a t'il d'autres projets, programmes ou équipements qui permettent/permettront d'accomplir cette mission ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est quoi les GBI ?

Ground Based Interceptors

Des systèmes ABM terrestres.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ca ?

The system consists of ground-based interceptor missiles and radar which would intercept incoming warheads in space. Boeing Integrated Defense Systems is the Prime Contractor of the program, tasked to oversee and integrate systems from other major defense sub-contractors, such as Computer Sciences Corporation. The key systems of the GMD system are:

   * Exoatmospheric Kill Vehicle (EKV) — Raytheon

   * Ground Based Interceptor (GBI) — Orbital Sciences; for every interceptor missile there is a missile silo and a Silo Interface Vault (SIV), which is an underground electronics room adjacent to the silo.

   * Battle Management Command, Control and Communications (BMC3) — Northrop Grumman

   * Ground Based Radars (GBR) — Raytheon

   * Upgraded Early Warning Radars (UEWR) (aka PAVE PAWS) — Raytheon

   * Forward Based X-Band Radars (FBXB) such as the Sea based X band platform — Raytheon

Ca marche comment exactement ? Quelles sont les caractéristiques (combien de portée pour l'interception, pour les radars) ? Mais aussi qu'est ce que ca utilise comme engin ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

De tête, le GBI se déplace au double de la vitesse d'un ICBM, ça portée, quasiment le globe entier.

si je me trompe y aura des spé.

Share this post


Link to post
Share on other sites

De tête, le GBI se déplace au double de la vitesse d'un ICBM, ça portée, quasiment le globe entier.

si je me trompe y aura des spé.

Les "Boost Vehicule" du GBI sont issu directement d'étage d'ICBM ils doivent avoir grosso modo les meme spec'.

L'important c'est pas le BV, mais le PBV et le KV, c'est la que ce situe l'innovation.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ca peut donc stopper un M51 ou un Topol ?

Houla! j'ai pas dis ca :) Juste que le lanceur a c'est étage issu des ICBM, autant pas simplicité de conception que parce que le but et d'envoyer une sorte de satellite suicide, et que pour ça un corps d'ICBM va très bien.

Après y a tout le probleme des vitesse de rapprochement etc. normalement les GBI devraient pouvoir a terme taper les têtes entrantes autour de 25 000 km/h et être capable de faire la discrimination entre les têtes les leurre et autres joyeusetés.

C'est une des raisons qui font qu'on soit "obligé" de faire évoluer nos ICBM vers du M51 puis du M51 + TNO, plus de vitesse, plus de portée, et un système de rentrée avec toute la panoplie leurre, tête manoeuvrante, contre mesure etc.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ouai je pense bien mais je me demandais juste si il en avait les capacités. Aucun pays n'a les capacités pour arrêter un missile balistique moderne donc ? Avec une efficacité garantie. La Russie a en développement le S-500/S-1000, a t'on des informations sur cet équipement ?

Si le GBI n'a pas les capacités pour accomplir cela ca veut dire que les Etats-Unis sont complètement vulnérable à une attaque nucléaire ? (si c'est le meilleur intercepteur anti-balistique de leur armée) Même si bien sûr après le pays lanceur se fera vitrifier en quelques minutes ^^.

Share this post


Link to post
Share on other sites

- aucun système ABM n'est 100% sûr quoiqu'il en soit

- les GBI sont censés protéger les USA contre des ICBM pas trop avancés... sans doute bien assez pour se faire des missiles iraniens ou nord-coréens.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si le GBI n'a pas les capacités pour accomplir cela ca veut dire que les Etats-Unis sont complètement vulnérable à une attaque nucléaire ? (si c'est le meilleur intercepteur anti-balistique de leur armée) Même si bien sûr après le pays lanceur se fera vitrifier en quelques minutes ^^

Contre un ICBM a priori oui, ils ont peu de chance de pouvoir les arréter, et surtout pas plusieurs ... sauf a les taper pendant leurs phase propulsée et encore - solution laser aéroportée ou missile anti-missile sur jet -

Normalement la vitesse élevé des ICBM - vitesse étant lié a la portée, plus c'est loin plus c'est vite - les rend quasi invunérable pour encore quelques année a tout les système anti missile.

Accessoirement il est probablement plus simple d'utiliser des solution alternative pour acheminer la charge nulcéaire ou on veut ... les Américains étaient par exemple persuadés que les russes avait fait rentrer des bombe en piece détacher pour les faire exploser directement au Etats Unis ... s'en s'emmerder a avoir a passer toutes les défense en cas de conflit. Un état décidé pourrait faire de mene, en tirant un tete nucléraire depuis un missile de croisiere embarqué dans n'importe quel conteneur civil... sur camion bateau etc. On peut meme imaginer une attaque suicide embarquant une tete nucléaire dans un avion privée type cessna ... l'ICBM n'est pas forcément indispensable en premiere frappe.

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'ogive d'un GBI peut intercepter sa cible à 140 milles d'altitude selon les essais réalisé :

Image IPB

Le système à était renommé ''Ground-based Midcourse Defense'' et en Alaska c'est le ''49th Missile Defense Battalion'' qui s'en occupe.

Et voici la zone couverte selon une carte de 2007 :

Image IPB

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour vos réponses. Y a t'il des programmes en cours dans l'armée Américaine (ou même dans le monde) de système capable de stopper des ICBM de longue portée genre Topol ou M45/51 ect....?

Share this post


Link to post
Share on other sites

.ce qui est en général admis c'est que face a quelques scud les antimissiles sont efficaces mais absolument pas face à une attaque de missiles évolués à têtes multiples lancés en même temps par des avions, des sous-marins et des lanceurs terrestres. Le laser aéroportés semblait prometteur mais reste toujours à l'état de démonstrateur. si quelqu'un à des info plus précises je suis aussi preneur...

Share this post


Link to post
Share on other sites

The newest twist is that the U.S. Air National Guard and Raytheon are talking about demonstration of an air-launched, hit-to-kill missile called the network-centric airborne defense element (NCADE) for a ballistic missile defense mission. It uses an Aim-120 Amraam missile body and extends the range far enough to support an anti-ballistic missile mission.

http://www.aviationweek.com/aw/generic/story_generic.jsp?channel=aerospacedaily&id=news/asd/2010/05/25/01.xml&headline=Okinawa%20Decision%20Has%20Missile%20Defense%20Element

En planifiant un lancement à partir de F-15

plus de précision :

"NCADE: An ABM AMRAAM - Or Something More?"

http://www.defenseindustrydaily.com/ncade-an-abm-amraam-03305/

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un nouvel article plus détaillé sur l'option de Boost Phase Intercept enfin réalisable grace à un mix F-15 AESA et missile longue portée NCADE :

http://www.aviationweek.com/aw/blogs/defense/index.jsp?plckController=Blog&plckBlogPage=BlogViewPost&newspaperUserId=27ec4a53-dcc8-42d0-bd3a-01329aef79a7&plckPostId=Blog%3a27ec4a53-dcc8-42d0-bd3a-01329aef79a7Post%3a492e7088-95f3-44fb-ad64-b07c039d4c93&plckScript=blogScript&plckElementId=blogDest

Fighter-Launched Interceptors Versus Ballistic Missiles

Posted by David A. Fulghum at 6/17/2010 7:36 AM CDT

...

Because of the location of ballistic missile launch sites, many of them would be within range of missiles launched from aircraft in international waters.

...

The U.S. Air Force and the Missile Defense Agency believe they are creating an air-launched, gap-filling solution. They, along with Raytheon, are considering a demonstration of the newest fighter-carried, active electronically scanned array (AESA) radar in conjunction with an extended-range version of the AIM-120 AMRAAM air-to-air missile.

...

Long-range, small-target, AESA radars made by Raytheon and Northrop Grumman are already or soon will be operational in various forms on the F-15C/E, F/A-18E/F, EA-18G, F-22 and F-35. These front-line fighters could operate in combat air patrols orbits within range of the ballistic missile launchers. But a longer-term solution would be to put the radars and missiles on larger unmanned aircraft like the turboprop-powered Predator B or the higher-flying, jet powered Predator C where they could fly 12-24 hr. orbits thereby offering more continuity of coverage and releasing aircrews for other missions.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans les commentaires sur l'article, on propose d'installer ces missiles air-espace à bord de drones ayant une longue autonomie pour avoir une permanence en l'air mais s'il faut que ces missiles soit tiré en vol supersonique comme l'ASAT lancé par le F-15, il n'y a pas encore de drones dépassant le mur du son disponible si je m'abuse.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans les commentaires sur l'article, on propose d'installer ces missiles air-espace à bord de drones ayant une longue autonomie pour avoir une permanence en l'air mais s'il faut que ces missiles soit tiré en vol supersonique comme l'ASAT lancé par le F-15, il n'y a pas encore de drones dépassant le mur du son disponible si je m'abuse.

il m'a semble que le ncade était un missile a deux étages ne me rendant ps tributaire commele meteor par exemple d' un allumage a vitesse déjà supersonique

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une solution ABM de theatre aéroportée.

The U.S. is fast approaching the reality of using legacy fighters armed with modern radars and extended-range AIM-120 air-to-air missiles to shoot down enemy ballistic missiles early in their flight, or even low-flying satellites. And while European allies and acquaintances like Russia focus on the Obama administration's Aegis-based Phased Adaptive Approach for missile defenses there, the U.S. military appears to be on the verge of ramping up airborne theater defenses in Asia.

The fighter-radar-missile combination “would make a lot of sense for Asian countries” that fly the same aircraft as the U.S.,” Arnie Victor, director of F-15 business development at Raytheon Space and Airborne Systems, says in the latest Aviation Week & Space Technology.

“We’re basing this on the Amraam form factor and existing production components,” says Philip Pagliara, Raytheon Missile Systems’ program manager for the Network-Centric Airborne Defense Element (NCADE). “We’re adding some new components and integrating them into a missile that looks like an Amraam but that can do a new mission — ballistic missile defense. The real key is that it uses logistics support that is already in place. If you can shoot an Amraam, you can shoot an NCADE. It meets all the requirements for internal carriage for those types of platforms" such as the stealthy F-22, he says.

"We have not shot NCADE from a UAV yet, but it is on our horizon,” Pagliara adds.

Here is a video of a December 2007 test, thought by Raytheon researchers to be the only successful intercept of a ballistic missile by an air-to-air missile fired from a fighter. Go to AW&ST to read the full story on NCADE

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'une des principales difficultés de la défense ABM est économique (si tant est qu'on finisse, un jour, par résoudre les difficultés techniques) :

Le missile assaillant est incomparablement moins cher que le missile défenseur (contrairement au missiles anti-avions, anti-navires, anti-chars...) : celà signifie que la défense pourrait facilement être saturée;

PS : la réalisation de laser ABM efficaces remettrait en cause ce facteur économique, mais ce n'est pas pour aujourd'hui, ni pour demain...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Member Statistics

    5,409
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Mandrier
    Newest Member
    Mandrier
    Joined
  • Forum Statistics

    20,713
    Total Topics
    1,248,840
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries