LBP

Crotal mistral et autre

Recommended Posts

il y a 27 minutes, seb24 a dit :

Je pense quand même que si le système est donné pour pouvoir abattre des missiles anti-navire il doit pouvoir les détecter. 

Je parlais plus du lanceur que du missile 

Mais c'est bien le problème de base ... Le Mistral 3 est il vendu par MBDA comme pouvant attaquer un missile ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le ‎07‎/‎11‎/‎2018 à 21:55, clem200 a dit :

J'ai beau chercher je n'arrive pas à savoir :sad:
Il est évoqué à plusieurs reprises les missile anti navires comme cible du système SIMBAD RC. Mais ça vaut ce que ça vaut comme info ...

De toute façon automatisé ou pas j'ai du mal à imaginer le navire détecter un missile, le système SIMBAD (RC ou non) se tourner vers lui, le repérer en thermique, puis tirer.

Si j'en crois un article de Flight international du 16 avril 1988, le 38e test (11/03/88) d'un Mistral 1 permet d'abattre de plein fouet après un trajet de 5 km un Nord CT.20 en vol rasant ("low level"). Le 39e test (21/03/88) dans des conditions semblables, à l'exception d'une distance d'engagement plus courte, voit l'interception de l'engin cible.

Le Nord CT-20 vole à Mach 0,7 (~760 km/h) à 150 m en tirant une cible, selon cette source.

http://www.caea.info/index.php?option=com_content&view=article&id=286:nord-ct20&catid=43&lang=fr

Sinon, dans Air&Cosmos, 16 octobre 2016 :

Euronaval 2016 : Le SIMBAD RC de MBDA opérationnel

"L'interface homme-machine développée par MBDA a été imaginée pour simplifier la tache de l'opérateur, accélérer les délais de tir et ainsi optimiser les performances du SIMBAD RC, en particulier contre les missiles antinavires.

MBDA rappelle que le missile Mistral a été développé à l'origine pour la Marine Nationale avec pour objectif l'interception des missiles."

Euronaval 2016 : Le SIMBAD RC de MBDA opérationnel

http://www.air-cosmos.com/euronaval-2016-le-simbad-rc-de-mbda-operationnel-84149

Ce n'est jamais que la parole du constructeur et le désir de la Marine Nationale, mais les tests au centre des Landes semblent indiquer que le Mistral puisse intercepter des cibles volant en haut subsonique à basse altitude.

Edited by Benoitleg
  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il faut aussi ajouter que si la Marine s’est embêtée à installer des Sadral sur ses frégates ASM, AA et sur le PA CDG, c’est quel doit bien y croire un peu.

Bref les capacités anti-missiles du Mistral ne doivent pas être si nulles que ça par rapport au Crotale, SM-1 et même à l’Aster 15. Du moins dans certains scénarios (attaque saturante de missiles subsoniques non-manœuvrants, notamment. Soit la techno des années 90).

Edited by HK

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, HK a dit :

Soit la techno des années 90

exemple effectivement des frappes sur le Hanit ou l'ex-Swift

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Portée impressionnante pour un si petit missile. 

Après la cible est largement subsonique et on ne connait pas son altitude 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, clem200 a dit :

Portée impressionnante pour un si petit missile. 

Après la cible est largement subsonique et on ne connait pas son altitude 

Ce sera très bien pour les FLF

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 hour ago, clem200 said:

Portée impressionnante pour un si petit missile. 

Après la cible est largement subsonique et on ne connait pas son altitude 

Le Starstreak fait à peu près pareil. Le Verba un tout petit peu moins.

5 minutes ago, Scarabé said:

Ce sera très bien pour les FLF

J'ai toujours un doute sur sa capacité à stopper un missile anti-navire...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Subsonique, ça doit pas poser de problème. Supersonique, il n'est pas conçu pour ça, contrairement à l'Aster15.

Mais comme nos amiraux ne sont pas totalement timbrés, ils adaptent le navire envoyé à la menace présente (et ils s'arrangeront donc à ce qu'une FLF ne se retrouve pas dans une telle posture).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

Fardeau Mistral : Le ministère des Armées est engagé depuis une décennie dans la rénovation à mi-vie du système sol-air à très courte portée Mistral, produit par MBDA. Après la livraison de 850 missiles de nouvelle génération, ce programme prévoyait dès 2017 la confection d’un nouveau fardeau pour l’aérolargage du système d’armes. Après des reports successifs, il pourrait enfin se concrétiser l’année prochaine. Le sujet devrait tout particulièrement intéresser le 35e régiment d’artillerie parachutiste, principale unité d’appui de la 11e brigade parachutiste, et le 1er régiment du train parachutiste, spécialisé dans l’appui à la projection et le soutien par voie aérienne.

https://forcesoperations.com/ces-autres-programmes-dequipement-attendus-pour-2020/

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://apps-drones.com/article/missiles-mitral-des-essais-avec-les-drones-m-40-726   via Air & Cosmos ... Mitral ou MiStral ..   affaire de stagiaire ? 

 

Citation

Leonardo a déployé des drones M-40 afin de mener des essais avec les missiles Mitral.

Leonardo a annoncé avoir conduit des essais en partenariat avec MBDA afin de valider les performances des missiles Mistral. L'industriel italien a ainsi déployé des drones M-40, simulant des avions ennemis. L'emploi de drones « cibles » permet d'évaluer les capacités des missiles sol-air de MBDA et de familiariser les opérateurs avec les Mistral. Cela permet notamment d'effectuer des tests radar et de détection visuelle et infrarouge.

Ces essais ont été conduit dans le cadre de démonstrations internationales auxquelles ont participé une quinzaine de délégations. Des démonstrations qui se sont ainsi avérées concluantes, le Mistral parvenant à intercepter le drone M-40. « Au total, les drones M-40 ont réalisé 6 vols entre le 28 octobre et le 6 novembre », précise Leonardo.

Le M-40, employé par l'armée italienne, est ainsi conçu afin de servir de cibles lors de l'entraînement des forces. Il a été développé par Leonardo à partir du Mirach 100/5, autre drone « cible » de l'industriel italien. Le M-40 dispose de 60 minutes d'autonomie, permettant ainsi de rendre l'entraînement le plus réaliste possible.

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

« Certains officiers [de cavalerie] estiment que si la protection sol-air est aujourd’hui relativement bien assurée, notamment par nos missiles Mistral, en revanche, en matière de protection sol-air à moyenne portée, la disparition des missiles de types Roland ou Crotale et le transfert de la mission à l’armée de l’Air ne garantissent pas la protection de nos forces de mêlée en cas de conflits de haute intensité », a rapporté M. Thiériot.  »

« Le choix a été fait il y a quinze ans d’abandonner la capacité de défense sol-air d’accompagnement qui était assurée par les Roland, système de missiles à moyenne portés sur caisse blindée chenillée qui pouvaient accompagner dans la bataille, en particulier, le corps blindé mécanisé. En remplacement, nous avons essayé de développer la capacité d’accompagnement du système de défense sol-air à très courte portée Mistral, ce qu’il fait moins bien, puisqu’il ne peut se déplacer au rythme des blindés ni sur les mêmes terrains », a commencé par rappeler le général Lecointre

"La question aujourd’hui est de déterminer la vraie menace dans la troisième dimension », a expliqué le CEMA, en faisant référence aux frappes ayant visé deux installations pétrolières saoudiennes en septembre 2019."

Actuellement, la lutte anti-drone relève essentiellement de l’armée de l’Air, grâce aux systèmes BOREADES acquis dans le cadre du programme MILAD [Moyens Mobiles de Lutte Anti-Drones].

Cependant, le 2 décembre dernier, la Section technique de l’armée de Terre [STAT] a évalué les systèmes anti-drones SkyWall100 et SkyWall Auto [fournis par OpenWorks Engineering et intégrés au système BOREADES de CS Group].

http://www.opex360.com/2020/02/01/la-protection-des-unites-de-melee-de-larmee-de-terre-contre-les-menaces-aeriennes-fait-debat/

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 07/11/2018 à 23:50, clem200 a dit :

Je parlais plus du lanceur que du missile 

Mais c'est bien le problème de base ... Le Mistral 3 est il vendu par MBDA comme pouvant attaquer un missile ? 

Les Mistral du CdG étaient "vendus" à l'époque (an 2000) comme étant à même de s'en prendre a un missile sea skimming subsonique en ultime recours (après ASTER 15). Et a l'époque pas une version 3.

Share this post


Link to post
Share on other sites
12 hours ago, Full Metal Jacket said:

Les Mistral du CdG étaient "vendus" à l'époque (an 2000) comme étant à même de s'en prendre a un missile sea skimming subsonique en ultime recours (après ASTER 15). Et a l'époque pas une version 3.

Un gros missile subsonique c'est rien de plus qu'un petit avion ... s'il signe assez pour l'autodirecteur ... en head on c'est sensé le faire assez facilement si la cible bouge pas trop trop.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, g4lly a dit :

Un gros missile subsonique c'est rien de plus qu'un petit avion ... s'il signe assez pour l'autodirecteur ... en head on c'est sensé le faire assez facilement si la cible bouge pas trop trop.

ce qui laisse plus dubitatif c'est la petite charge du Mistral.  Faut pas détonner trop loin de sa cible...

Share this post


Link to post
Share on other sites
45 minutes ago, Full Metal Jacket said:

ce qui laisse plus dubitatif c'est la petite charge du Mistral.  Faut pas détonner trop loin de sa cible...

A quoi servent les Igla et les Stinger alors?!

Share this post


Link to post
Share on other sites
11 hours ago, g4lly said:

Un gros missile subsonique c'est rien de plus qu'un petit avion ... s'il signe assez pour l'autodirecteur ... en head on c'est sensé le faire assez facilement si la cible bouge pas trop trop.

Un petit avion qui va à Mach 0.8 ou plus (0.93 pour un Exocet apparemment, 0.8 à 0.95 pour un Kh35). De plus, ce genre de missile n'est pas sensé être manœuvrant pour éviter d'être trop facilement ciblable?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sans vouloir rajouter du poil aux oeufs, il y a un facteur que vous paraissez oublier: celui du délai de réaction entre le moment où le missile est détecté et le moment où il est abattu. Le Crotale est un système centralisé, c'est à dire qu'il est mis en ouvre depuis le central opérations, et nécessite tout un ensemble de moyens pour fonctionner: énergie électrique, frigo etc... La rampe ne fonctionne pas en permanence, et son démarrage (exemple vécu sur les T-47 Tartar!) peut peser sur le bilan électrique global. Et les radars ne voient pas tout.

De plus il faut que les opérateurs soient alertés. J'ai le souvenir d'une interception d'un MM-38 par un SM-1 qui mettait bien en évidence qu'il fallait que les opérateurs soient "alertés" et très attentifs pour suivre l'engin. Et que le radar de veille ne soit pas une bouze sensible aux conditions météo, brouillage ...

Dans le cas du Mistral, la détection se fait à vue, et le délai de réaction peut être beaucoup plus court, puisque si l'on arme les affûts, c'est que l'on s'attend à un problème... Et le missile est autonome une fois tiré

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, mudrets a dit :

Sans vouloir rajouter du poil aux oeufs, il y a un facteur que vous paraissez oublier: celui du délai de réaction entre le moment où le missile est détecté et le moment où il est abattu. Le Crotale est un système centralisé, c'est à dire qu'il est mis en ouvre depuis le central opérations, et nécessite tout un ensemble de moyens pour fonctionner: énergie électrique, frigo etc... La rampe ne fonctionne pas en permanence, et son démarrage (exemple vécu sur les T-47 Tartar!) peut peser sur le bilan électrique global. Et les radars ne voient pas tout.

De plus il faut que les opérateurs soient alertés. J'ai le souvenir d'une interception d'un MM-38 par un SM-1 qui mettait bien en évidence qu'il fallait que les opérateurs soient "alertés" et très attentifs pour suivre l'engin. Et que le radar de veille ne soit pas une bouze sensible aux conditions météo, brouillage ...

Dans le cas du Mistral, la détection se fait à vue, et le délai de réaction peut être beaucoup plus court, puisque si l'on arme les affûts, c'est que l'on s'attend à un problème... Et le missile est autonome une fois tiré

Merci de nous rappeler ce détail

Le Mistral qui se tir à froid aura sur les FLF un temps de réaction beaucoup plus rapide que les Crotales

Dans le cas du Mistral tu peu toujours faire un double coup avec une ou 2 seconde d'intervales sur un missile assaillant.  Pour etre sur de l'avoir.    

Share this post


Link to post
Share on other sites
40 minutes ago, mudrets said:

Sans vouloir rajouter du poil aux oeufs, il y a un facteur que vous paraissez oublier: celui du délai de réaction entre le moment où le missile est détecté et le moment où il est abattu. Le Crotale est un système centralisé, c'est à dire qu'il est mis en ouvre depuis le central opérations, et nécessite tout un ensemble de moyens pour fonctionner: énergie électrique, frigo etc... La rampe ne fonctionne pas en permanence, et son démarrage (exemple vécu sur les T-47 Tartar!) peut peser sur le bilan électrique global. Et les radars ne voient pas tout.

De plus il faut que les opérateurs soient alertés. J'ai le souvenir d'une interception d'un MM-38 par un SM-1 qui mettait bien en évidence qu'il fallait que les opérateurs soient "alertés" et très attentifs pour suivre l'engin. Et que le radar de veille ne soit pas une bouze sensible aux conditions météo, brouillage ...

Dans le cas du Mistral, la détection se fait à vue, et le délai de réaction peut être beaucoup plus court, puisque si l'on arme les affûts, c'est que l'on s'attend à un problème... Et le missile est autonome une fois tiré

Soit mais c'est un problème du Crotale, pas un avantage du Mistral. Si tu compares le Mistral face à un RAM, c'est une autre histoire.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 18 minutes, mehari a dit :

Soit mais c'est un problème du Crotale, pas un avantage du Mistral. Si tu compares le Mistral face à un RAM, c'est une autre histoire.

certes, mais encore quel différence de coût ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
2 minutes ago, mudrets said:

certes, mais encore quel différence de coût ?

La différence entre un MANPADS et un vrai SR-SAM, avec ce que ça implique en terme de capacités.

En ce qui me concerne, je n'ai pas confiance en la capacité du Mistral à gérer les cibles les plus complexes.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,511
    Total Members
    1,550
    Most Online
    nikesfeld13
    Newest Member
    nikesfeld13
    Joined
  • Forum Statistics

    20,897
    Total Topics
    1,318,892
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries