Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Crotale mistral et autre


LBP
 Share

Recommended Posts

il y a 18 minutes, clem200 a dit :

 

Je ne comprends pas la logique

Le MICA VL n'est pas adapté à la haute intensité mais un système moins performant mais plus mobile si ?

Avec un retour dans l'armée de terre du coup ?

Le MICA VL nécessite de la place et se trouve vulnérable à l'artillerie une fois installé, car sa portée (on va prendre le NG d'environ 40 km) ne lui permet pas, si il veut accompagner la troupe, d'être à une distance suffisament importante de l'adversaire, inversement, trop loin il n'est plus efficace, de plus sa configuration nécessite d'être statique durant un certain temps.

Alors ça peut être parfait comme je disais pour protéger un PC ou une installation de haute valeur.

 

Le système "moins performant" mais plus mobile est là pour affronter des drones, des hélicos, voir des avions volants bas qui sortent de nul part, ça mise ne œuvre doit être rapide, il doit être capable de changer de position rapidement, ne doit pas être encombrant...

Je ne n'oppose pas les deux systèmes, pour moi ils ne répondent pas aux mêmes besoins.

Donc oui pour moi il faut un système mobile pour l'armée de terre, ça simplifie d'autant plus la communication

 

Et je parle bien de systèmes d'accompagnement

Pour moi c'est flagrant mais bon :happy:

(8 missiles chacun)

received_429890067759601.jpeg

1322188972_img_39_15253_51193676720.jpg

 

 

Edited by Banzinou
Link to comment
Share on other sites

il y a 11 minutes, Hirondelle a dit :

Pour commencer : pour accompagner les pousses-cailloux, on a déjà en quantité homéopathique des véhicules SATCP mais sans radar. 

L'AdT dispose bien de véhicules SATCP radar, les NC1/30 et NC1/40. En quantités homéopathiques cependant, effectivement.

 

il y a 13 minutes, Hirondelle a dit :

8 bidules sur un camion (land ceptor version finnoise) : on y est, ça ne tire pas encore en roulant mais on n'est pas si loin !

On ne tirera jamais en roulant avec un montage camion. Pour ça, il faut de la stabilité et donc de la chenille.

il y a 13 minutes, Hirondelle a dit :
  Révéler le contenu masqué

Franchement, puisqu'on fait le FMAN/C avec les rouquins, pourquoi on ne prendrait pas ce qu'ils ont de bien sur leurs étagères plutôt que de réinventer le fil à couper le beurre de notre côté ? Quand même, le quadpack et le softlaunch déjà implémentés, on gagnerait beaucoup de temps et peut être d'argent sans concurrencer "notre" filière premium Aster. Et puis ça ne serait pas idiot 2 équipements de technologies différentes pour compliquer la guerre élec rouge, il me semble.

 Ca pourrait avancer ou reculer par bonds. pour suivre les opérations...

 

La progression par bond en protection de la FOT fait déjà partie des missions des EDSA actuels avec le SAMP. Si l'AdT veut développer une capacité d'accompagnement, il faudrait que ça soit avec un système mobile type Roland. Une des raisons pour lesquelles l'AdT a perdu le SAMP au profit de l'AAE, c'était en raison de cette difficulté à progresser de manière continue avec un système distribué installé sur camions. Prendre le VL MICA (ou du SkySabre/LandCeptor), un système d'architecture comparable mais à la portée encore plus courte, ne fera qu'exacerber ce souci. 

il y a 12 minutes, Banzinou a dit :

Le système "moins performant" mais plus mobile est là pour affronter des drones, des hélicos, voir des avions volants bas qui sortent de nul part, ça mise ne œuvre doit être rapide, il doit être capable de changer de position rapidement, ne doit pas être encombrant...

Le souci du combo CNG/VT1, c'est l'impossibilité de traiter plus qu'une seule cible simultanément. Face à une menace qui se densifie, c'est largement insuffisant aujourd'hui.

On peut faire du système moderne multi-cible compact mono-véhicule, mais ça coûtera plus cher qu'une solution basée sur plusieurs camions (intégrer sur de la gamme commerciale plutôt que sur du châssis dédié est une source d'économies importante).

  • Thanks 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Citation

Le souci du combo CNG/VT1, c'est l'impossibilité de traiter plus qu'une seule cible simultanément. Face à une menace qui se densifie, c'est largement insuffisant aujourd'hui.

On peut faire du système moderne multi-cible compact mono-véhicule, mais ça coûtera plus cher qu'une solution basée sur plusieurs camions (intégrer sur de la gamme commerciale plutôt que sur du châssis dédié est une source d'économies importante).

Je parlais du concept en lui même, pas du Crotale en particulier, c'était juste histoire d'illustrer.

Après tout dépend de ce qu'on cherche

 

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 24 minutes, Banzinou a dit :

Je parlais du concept en lui même, pas du Crotale en particulier, c'était juste histoire d'illustrer.

Après tout dépend de ce qu'on cherche

 

 

On est quand même bien limités par le budget. Si c'est pour finir avec quelque chose de comparable au SA-22, un système relativement cher qui s'est fait plomber en Syrie et en Ukraine (entre autre à cause de la faible mobilité de son châssis roues), est-ce vraiment la peine?

Les MANPADS ont prouvé leur efficacité jusqu'à 8/9km, est-il plus cohérent d'investir dans des véhicules SATCP dédiés ou de filer en dotation standard pour tout le monde des moyens moins performant, plus simples à mettre en œuvre et moins chers?

  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 17 minutes, Ian_D3F a dit :

L'AdT dispose bien de véhicules SATCP radar, les NC1/30 et NC1/40. En quantités homéopathiques cependant, effectivement.

Merci, j'avais oublié Martha en effet.

 

il y a 24 minutes, Ian_D3F a dit :

On ne tirera jamais en roulant avec un montage camion. Pour ça, il faut de la stabilité et donc de la chenille.

Le chenillé, j'oublie de suite ! Déjà qu'on doit être en train de choisir les jantes du remplaçant sur roues du Leclerc :) Mais "en roulant" : veille et détection, pour le tir on peut bien s'arrêter quelques instants. Après, il me semble qu'à terre les systèmes VL sont une vraie complication par rapport aux tourelles, stabilisées ou non=.

il y a 27 minutes, Ian_D3F a dit :

Prendre le VL MICA (ou du SkySabre/LandCeptor), un système d'architecture comparable mais à la portée encore plus courte, ne fera qu'exacerber ce souci

On a donc pas mal d'indice qu'il va falloir un peu plus qu'acheter une truc sur étagère, fut-il mica, si le besoin est d'accompagner les troupes au sol. Et, j'y pense, ça sera l'occasion de développé vite fait un Tigre mk4 pour dialoguer avec tout ça et faire effecteur déporté. L'industriel ne crachera sur un petit re de 120 patates par appareil :pleurec:

...et dire qu'on espère tous n'avoir jamais plus à se battre HI... C'est sans fin.

Link to comment
Share on other sites

Citation

On est quand même bien limités par le budget. Si c'est pour finir avec quelque chose de comparable au SA-22, un système relativement cher qui s'est fait plomber en Syrie et en Ukraine (entre autre à cause de la faible mobilité de son châssis roues), est-ce vraiment la peine?

chun_ma.jpg:ph34r::ph34r::ph34r:

Alors oui c'est limité par le budget, mais combien de fois on nous a dit "La qualité au détriment de la quantité" ?

 

Citation

Les MANPADS ont prouvé leur efficacité jusqu'à 8/9km, est-il plus cohérent d'investir dans des véhicules SATCP dédiés ou de filer en dotation standard pour tout le monde des moyens moins performant, plus simples à mettre en œuvre et moins chers?

Les SATCP ne sont pas justement ces "moyens moins performant, plus simples à mettre en œuvre et moins chers?"

Tu fais référence à quoi ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 17 minutes, Hirondelle a dit :

 

Le chenillé, j'oublie de suite ! Déjà qu'on doit être en train de choisir les jantes du remplaçant sur roues du Leclerc :) Mais "en roulant" : veille et détection, pour le tir on peut bien s'arrêter quelques instants.

Si tu opères uniquement sur de la nationale, pourquoi pas. En accompagnement de la lourde ou même de forces d'infanterie dans la verte, c'est mort.

 

il y a 17 minutes, Hirondelle a dit :

On a donc pas mal d'indice qu'il va falloir un peu plus qu'acheter une truc sur étagère, fut-il mica, si le besoin est d'accompagner les troupes au sol.

Effectivement.

il y a 10 minutes, Banzinou a dit :

chun_ma.jpg:ph34r::ph34r::ph34r:

Alors oui c'est limité par le budget, mais combien de fois on nous a dit "La qualité au détriment de la quantité" ?

C'est à cause de ce genre de raisonnement qu'on a aujourd'hui une armée homéopathique (LRU, SAMP, NC1, CAESAR...). 

il y a 10 minutes, Banzinou a dit :

Les SATCP ne sont pas justement ces "moyens moins performant, plus simples à mettre en œuvre et moins chers?"

Il faut bien différentier les véhicules SATCP et les MANPADS, qui relèvent aussi du domaine SATCP. Quand on voit les techniques utilisées en Ukraine en ce moment, on constate que les systèmes les plus efficaces pour la défense contre les menaces BA/TBA au-dessus du champ de bataille ne sont pas les véhicules (SA-8, 13, etc) mais bien les Strela, Stinger, Piorun et autres MANPADS employés en embuscade ou en nasse. Les véhicules sont difficiles à cacher, opèrent souvent au radar, attirent pas mal d'attention et ont des difficultés à échapper aux munitions rôdeuses, aux drones improvisés ou même aux attaques directes. 

Je préfère que chaque groupe d'infanterie ait un MANPADS plutôt que devoir compter sur un véhicule dédié pour couvrir une centaine de gusses ou une douzaine de véhicules.

Quitte à faire du véhicule, je trouve que l'approche "low cost" style Pamela est plus intéressante pour l'AdT qu'un truc plus complexe. L'Aspic était pas mal, dans ce style.

Edited by Ian_D3F
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Citation

C'est à cause de ce genre de raisonnement qu'on a aujourd'hui une armée homéopathique (LRU, SAMP, NC1, CAESAR...). 

Mais tu aurais voulu quoi à la place des LRU, Caesar, SAMP ? :huh:

Certes les programmes sont chers, mais ce n'est pas seulement la faute des programme, c'est aussi dû à des budgets réduits au fur et à mesure qui voit les programmes coupés en deux au milieu de leur production.


 

Citation

 

Il faut bien différentier les véhicules SATCP et les MANPADS, qui relèvent aussi du domaine SATCP. Quand on voit les techniques utilisées en Ukraine en ce moment, on constate que les systèmes les plus efficaces pour la défense contre les menaces BA/TBA au-dessus du champ de bataille ne sont pas les véhicules (SA-8, 13, etc) mais bien les Strela, Stinger, Piorun et autres MANPADS employés en embuscade ou en nasse. Les véhicules sont difficiles à cacher, opèrent souvent au radar, attirent pas mal d'attention et ont des difficultés à échapper aux munitions rôdeuses, aux drones improvisés ou même aux attaques directes. 

Je préfère que chaque groupe d'infanterie ait un MANPADS plutôt que devoir compter sur un véhicule dédié pour couvrir une centaine de gusses ou une douzaine de véhicules.

Quitte à faire du véhicule, je trouve que l'approche "low cost" style Pamela est plus intéressante pour l'AdT qu'un truc plus complexe. L'Aspic était pas mal, dans ce style.

 

Mais c'est pareil, le Mistral est un "faux manpads" puisqu'il nécessite malgré tout de déployer sont trépied, c'est encore une perte de temps surtout face à des hélicos qui peuvent vite se retrouver à couvert.

Les ukrainiens avaient trouvé ça pour le Mistral, un Pamela miniature

Mistral-Fiat-Truck-Ukraine-copy.jpg?auto

Mais encore une fois je ne m'oppose absolument pas à la généralisation du Mistral pour accompagner l'infanterie, bien au contraire

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Banzinou a dit :

En fait, je crois que c'est le même conteneur quelque soit le camion, même sur les camions MAN

6scj.jpg

Et chez Renault

denis-galayko-002.jpg?1635137689

akela-freedom-vl-mica-05.jpg?1592463910

6x6 , 8x8 ça ne semble pas changer

Le MICA n'est décidément pas un missile très adapté à un usage sol air (ou mer air) en terme de compacité.

A comparer avec la densité de stockage de l'IRIS T ou mieux, le CAMM.

Link to comment
Share on other sites

Le 22/11/2022 à 11:28, Hirondelle a dit :

Edit : hmmm, je crois que je vais me répondre à moi-même… que je délire. Un mica VL classique serait déjà bien, en truc adapté sur un seul et même engin, c’est de la SF

Pas forcément. Tout dépend de ce que tu veux faire.
Si tu prends un châssis de VBCI, avec un radar de type Giraffe 1X (ou équivalent) + un système IRST, couplé à 4 ou 6 MICA-IR en lanceurs mobiles, ça peut passer en terme de masse et de volume. Et tu retrouves avec un système grosso-modo équivalent à la proposition allemande d'IRIS-T sur châssis Boxer il me semble.

Alors oui, tu n'exploite pas pleinement les capacités dynamiques du MICA-NG à cause d'un radar de trop courte portée (mais on a le même souci sur le Mamba). Mais tu as un peu plus de souplesse qu'une solution à base d'IRIS-T (possibilité de tirer du MICA-EM ou du MICA-NG), pour un poids qui reste assez semblable aux 8 VT1.

La question qu'il faut plutôt se poser c'est: pourquoi le faire ? 
Certes, ça permet une meilleure mobilité. Mais si on parle de systèmes compatibles avec le MICA-NG, on sort quand même clairement de la bulle d'autodéfense, et on entre de plein pied dans la bulle aéroterrestre de théâtre. Et là, rien que sur les questions de déconfliction et de gestion de l'espace aérien, je ne suis pas certain que les procédures de l'AdT et de l'AAE permettent de se passer d'un vrai véhicule de commandement/engagement.

Bref, si on veut exploiter pleinement le MICA-NG... bah pas sûr qu'on puisse faire du mobile.

 

Par contre, je pense personnellement que si on VEUT absolument faire du mobile, et qu'on veut quelque chose de plus punchy que le Mistral 3, le MICA (notamment IR) est une solution qui s'impose en France, pour les raisons ci-dessous expliquées:

 

 

Il y a 4 heures, g4lly a dit :

Il est le cul entre deux chaises dans notre dispositif ... il fait moins que le SAMP/T alors que l'équipement et "semblable" - ça mobilise autant d'homme et de matériel par exemple - ... et il n'apporte pas vraiment de plus produit coté mobilité, cible de petite dimension etc.

 

Alors oui, le VL-MICA n'est pas un SAMP/T, et n'est pas un Super Crotale non plus, c'est évident. Ce côté "cul entre deux chaises", je comprends parfaitement.

MAIS... le VL-MICA NG a un très gros avantage si on se place dans une optique de combat de haute intensité: il existe, il sera en service dans l'AAE et dans la Marine, et il ne nécessite aucune modification pour être ensilé. 
Autrement dit, si on se retrouve dans un conflit où nos systèmes de DSA terrestres sont surchargés, mais où par exemple notre chasse est plutôt tranquille, on peut assez facilement transférer quelques stocks de l'aviation vers la DSA. Et si en plus on se paye le luxe d'en mettre quelques dizaines dans les lanceurs verticaux de nos navires, on accroît cette capacité de gestion transverse des stocks.

Alors évidemment, ça ne doit pas nous dispenser d'en commander suffisamment à la base !! Mais ça laisse quand même un peu plus de souplesse et de confort dans les opérations, tout en simplifiant la production, le stockage, la logistique au sens large.

 

C'est, à mon sens, son principal avantage, avec la version IR.

 

Et, pour revenir sur ce que je disais là-haut, c'est pour cette raison que je pense que ça pourrait aussi être la solution qui s'impose si on veut un système de moyenne portée mobile. C'est clairement overkill pour cette tâche, mais c'est toujours plus intéressant que de commander ou développer un troisième type de missile, qui ne sera utilisé que dans cette tâche, avec des stocks plus limités de munitions.

 

 

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, PolluxDeltaSeven a dit :

Pas forcément. Tout dépend de ce que tu veux faire.
Si tu prends un châssis de VBCI, avec un radar de type Giraffe 1X (ou équivalent) + un système IRST, couplé à 4 ou 6 MICA-IR en lanceurs mobiles, ça peut passer en terme de masse et de volume. Et tu retrouves avec un système grosso-modo équivalent à la proposition allemande d'IRIS-T sur châssis Boxer il me semble.

Alors oui, tu n'exploite pas pleinement les capacités dynamiques du MICA-NG à cause d'un radar de trop courte portée (mais on a le même souci sur le Mamba). Mais tu as un peu plus de souplesse qu'une solution à base d'IRIS-T (possibilité de tirer du MICA-EM ou du MICA-NG), pour un poids qui reste assez semblable aux 8 VT1.

La question qu'il faut plutôt se poser c'est: pourquoi le faire ? 
Certes, ça permet une meilleure mobilité. Mais si on parle de systèmes compatibles avec le MICA-NG, on sort quand même clairement de la bulle d'autodéfense, et on entre de plein pied dans la bulle aéroterrestre de théâtre. Et là, rien que sur les questions de déconfliction et de gestion de l'espace aérien, je ne suis pas certain que les procédures de l'AdT et de l'AAE permettent de se passer d'un vrai véhicule de commandement/engagement.

Bref, si on veut exploiter pleinement le MICA-NG... bah pas sûr qu'on puisse faire du mobile.

 

Par contre, je pense personnellement que si on VEUT absolument faire du mobile, et qu'on veut quelque chose de plus punchy que le Mistral 3, le MICA (notamment IR) est une solution qui s'impose en France, pour les raisons ci-dessous expliquées:

 

 

 

Alors oui, le VL-MICA n'est pas un SAMP/T, et n'est pas un Super Crotale non plus, c'est évident. Ce côté "cul entre deux chaises", je comprends parfaitement.

MAIS... le VL-MICA NG a un très gros avantage si on se place dans une optique de combat de haute intensité: il existe, il sera en service dans l'AAE et dans la Marine, et il ne nécessite aucune modification pour être ensilé. 
Autrement dit, si on se retrouve dans un conflit où nos systèmes de DSA terrestres sont surchargés, mais où par exemple notre chasse est plutôt tranquille, on peut assez facilement transférer quelques stocks de l'aviation vers la DSA. Et si en plus on se paye le luxe d'en mettre quelques dizaines dans les lanceurs verticaux de nos navires, on accroît cette capacité de gestion transverse des stocks.

Alors évidemment, ça ne doit pas nous dispenser d'en commander suffisamment à la base !! Mais ça laisse quand même un peu plus de souplesse et de confort dans les opérations, tout en simplifiant la production, le stockage, la logistique au sens large.

 

C'est, à mon sens, son principal avantage, avec la version IR.

 

Et, pour revenir sur ce que je disais là-haut, c'est pour cette raison que je pense que ça pourrait aussi être la solution qui s'impose si on veut un système de moyenne portée mobile. C'est clairement overkill pour cette tâche, mais c'est toujours plus intéressant que de commander ou développer un troisième type de missile, qui ne sera utilisé que dans cette tâche, avec des stocks plus limités de munitions.

 

 

Le MICA NG de l'armée de l'air doit etre aérotransportable par A 400 M comme la remorque Crotal carol 

fbdb109b0f46dc880e876d87f5f6061c42df4a34

Et normalement ça sera un camion de se type aptes à la projection par air d'un bloc de 8 missiles Mica NG ici lors des essais

hqdefault.jpg

 

Les ASTER Mamba sont sur 8x8 et la projection se fait par la route voir par bateau pour la Jordanie depuis le port d'Aquaba .

Je sais même pas si ils rentrent dans un A 400M vue qu'il faut envoyer les pc tirs les groupes életro... et le Radar    

missile.jpg

 

Pour la Marine ils prevoient pour les  EPC  2 x 8 Sylver compact de type A35.  L'avantage du MICA  est qu'il reste plus compact qu'un Aster 15 avec des Sylver A 43. qui prendraient plus de place dans les corvettes.   

 

 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 17 minutes, Scarabé a dit :

Et normalement ça sera un camion de se type aptes à la projection par air d'un bloc de 8 missiles Mica NG ici lors des essais

A priori personne n'a jamais vu 8 MICA sur un seul camion mais ça doit être possible 

il y a 18 minutes, Scarabé a dit :

Je sais même pas si ils rentrent dans un A 400M vue qu'il faut envoyer les pc tirs les groupes életro... et le Radar    

Le Mamba est parfaitement déployable par les airs, seulement il faudra au moins 6 A400M

Link to comment
Share on other sites

Tiens d'ailleurs en retex de la guerre en Ukraine, vu le taux d'attrition des engins, ça ne serait pas possible de déporter le poste de tir par rapport aux radars / mise en oeuvre des missiles ? Genre l'engin qui risque d'être visé en contrebatterie là où il doit être et le personnel a l'abri dans un bois avec une console déportée en wifi. 

Edited by Teenytoon
Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, Teenytoon a dit :

Tiens d'ailleurs en retexde la guerre en Ukraine, vu le taux d'attrition des engins, ça ne serait pas possible de déporter le poste de tir par rapport aux radars / mise en oeuvre des missiles ? Genre l'engin qui risque d'être visé en contrebatterie là où il doit être et le personnel a l'abri dans bois avec une console déportée en wifi. 

C'est déjà le cas, sur les photos tout est proche pour faire jolie mais en vrai tout est placé à des kilomètres de distances et théoriquement tu n'as même pas besoin d'opérateurs au niveau des lanceurs et radars, tout est automatique 

  • Thanks 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 13 minutes, Teenytoon a dit :

Genre l'engin qui risque d'être visé en contrebatterie là où il doit être et le personnel a l'abri dans un bois avec une console déportée en wifi. 

Il doit avoir une sacrée porté ton wifi.  Donc puissant, donc facilement détectable sauf si très directif, donc brouillable.

Plutôt préférer une liaison par laser, non?

Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, Teenytoon a dit :

Tiens d'ailleurs en retex de la guerre en Ukraine, vu le taux d'attrition des engins, ça ne serait pas possible de déporter le poste de tir par rapport aux radars / mise en oeuvre des missiles ? Genre l'engin qui risque d'être visé en contrebatterie là où il doit être et le personnel a l'abri dans un bois avec une console déportée en wifi. 

Pour le Crotale, c'est un guidage par alignement donc tu est plus ou moins obligé de monter les capteurs avec les missiles.

Pour le MICA-VL, il n'est effectivement pas très compact car je crois que MBDA a développé un silo spécifique avec une cheminée de retour des des gaz chaud vers le haut pour chaque missile. Cela a des avantages de simplicité y compris du lanceur mais aussi ses inconvénients dont la compacité et le poids du silo. Pour mémoire, le SYLVER utilise une cheminée commune pour huits missiles. Pour une application terrestre je ne sais pas si il y a aussi un silo avec éjection par le bas ou si cela se ferait directement du conteneur du missile comme sur les MAMBA. Le souci du MICA-VL, c'est qu'il fait plus de 3m de long, donc c'est compliqué à transporter directement à la verticale pour s'éviter la phase de redressement, surtout sur un chassis classique de camion. A voir si on ne pourrait pas avoir un châssis  avec des missiles stockés à la verticale traversant le châssis, mais cela ne sera pas possible avec des pneus ou sans éjection vers le haut des gaz.

Donc un véhicule à chenille avec stockage verticale des MICA disponible en permanence serait possible. C'est la configuration du TOR russe avec des missiles faisant aussi 3m de haut mais qui ont l'avantage d'être lancé à froid.

Link to comment
Share on other sites

il y a 29 minutes, BP2 a dit :

Il doit avoir une sacrée porté ton wifi.  Donc puissant, donc facilement détectable sauf si très directif, donc brouillable.

Plutôt préférer une liaison par laser, non?

Sinon un bon enrouleur de 200 m ça doit déjà réduire la létalité pour les opérateurs 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, Banzinou a dit :

Mais tu aurais voulu quoi à la place des LRU, Caesar, SAMP ? :huh:

Si on n'a pas les moyens de nos ambitions, il faut faire des choix capacitaires. Le fait de commander à prix d'or une poignée de LRU est-il pertinent alors qu'on n'a déjà pas assez de CAESAR

Il y a 6 heures, Banzinou a dit :

Certes les programmes sont chers, mais ce n'est pas seulement la faute des programme, c'est aussi dû à des budgets réduits au fur et à mesure qui voit les programmes coupés en deux au milieu de leur production.

Peu importent les raisons en fait, c'est le résultat final qui compte. Si les budgets diminuent, alors les contrats opérationnels doivent s'adapter au lieu d'acquérir trois exemplaires de chaque système pour pouvoir prétendre qu'on dispose d'une capacité HIMADS solide, d'une capacité MLRS, de la capacité à déployer des feux d'artillerie importants...

Il y a 6 heures, Banzinou a dit :

Mais c'est pareil, le Mistral est un "faux manpads" puisqu'il nécessite malgré tout de déployer sont trépied, c'est encore une perte de temps surtout face à des hélicos qui peuvent vite se retrouver à couvert.

Je citais le Mistral parce que c'est ce qu'on a actuellement, mais développer un MANPADS vraiment portable est l'affaire de trois-quatre ans pour MBDA si on décide de s'orienter dans cette voie-là. Reste à faire approuver le matériel par la DGA, l'AdT et le reste de la centaine d'intervenants ayant son mot à dire (ce qui est la cause de la plupart des délais et surcouts dans nos programmes comparé à ce qui se fait ailleurs).

Il y a 6 heures, Banzinou a dit :

Les ukrainiens avaient trouvé ça pour le Mistral, un Pamela miniature

Mistral-Fiat-Truck-Ukraine-copy.jpg?auto

C'est typiquement ce qu'il nous faut. Ca ou une version moderne de l'Aspic. Largement moins coûteux et plus facile à mettre en service en masse qu'un NG moderne.

Edited by Ian_D3F
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Scarabé a dit :

Je sais même pas si ils rentrent dans un A 400M vue qu'il faut envoyer les pc tirs les groupes életro... et le Radar    

Ca rentre. Tous les systèmes modernes (VL MICA, Mamba, etc) sont conçus au standard ISO 20 pieds. Il n'y a pas besoin de groupe électrogène, chaque véhicule disposant de sa propre source d'alimentation à l'exception des radars. Dans le cas du Mamba, c'est le MGE qui a la charge d'alimenter l'Arabel mais on peut tout à fait imaginer un déploiement avec une alimentation externe si on se positionne sur une base ou un site industriel équipé de bornes.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Citation

C'est typiquement ce qu'il nous faut. Ca ou une version moderne de l'Aspic. Largement moins coûteux et plus facile à mettre en service en masse qu'un NG moderne.

D'ailleurs comment ça se passe le guidage pour l'ASPIC ?

Sachant qu'il n'y a pas d'opérateur derrière le système

Il est à l’extérieur ?

aspic.jpg

Link to comment
Share on other sites

En terme de coût, ce qui fuite côté Thailande et Maroc c'est autour de 150M€/batterie (y compris missiles, formation, pièces ?) Faites vos paris sur le nombre de batteries qui seront financées 2 ? 3 ? :dry:  

Une chose intéressante serait des batteries mixtes Mica-Mistral gérées par un PCP. L'intérêt des batteries ne réside pas le seul lanceur, mais dans son radar (lequel sera choisi ?) et dans son PC. Le PCP de MBDA est justement pensé pour gérer au sein d'une même batterie des Mica et des Mistral   : https://www.mbda-systems.com/product/platoon-command-post/  les lanceurs Mistral sur véhicules pouvant gérer la partie "mobilité-accompagnement", le tout sous une bulle des Mica et avec un PC et un radar plus en retrait. 

Link to comment
Share on other sites

  • Rob1 changed the title to Crotale mistral et autre

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,963
    Total Members
    1,749
    Most Online
    krach
    Newest Member
    krach
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...