Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Rang de la France, puissance militaire à la sauce américaine...


Recommended Posts

On laisse le politiquement correct et on se parle vrai. :lol: sans retenu, les vrais guerriers, les gros calibres.......on a tué Mickey. :lol:

Objectivement en terme de force de projection et de capacité de défense nous restons la deuxième puissance mondiale.

Pour la défense, cela repose sur le nucléaire et l'aviation, et le présupposé que l'Allemagne ne nous agresserait pas avec l'aide d'une grande puissance nucléaire.

Les Russes et les Britanniques ne sont plus forts que nous en terme de marine de surface ou de capacité de projection de forces qu'à proximité d'un point d'appui à eux et à moins de 1500 km.

Et on peut douter de l'efficacité Russe vu le bordel ambiant et le sérieux.

Quand aux britanniques, ils ont besoin des moyens spatiaux américaines et de leur neutralité ou soutien sur l'emploi du nucléaire.

Donc, deuxième Marine sur le plan projection pour le moment et au moins jusqu'en 2017.

Notre aviation reste aussi deuxième en projection grâce au Rafale et au moins jusqu'en 2017 aussi (arrivée des F35 et T50)

Evidemment, on est quand même un peu géné par le manque de capacité aérotransport moderne (car on est à la limite de l'effondrement pour obsolescence.) et de ravitaillement en vol, si on a pas de base proche fournie par un pays allié et prêt à faire la guerre avec nous.

Notre armée de terre est la deuxième aussi en projection juste devant les Anglais grâce à notre C3I, notre artillerie moderne, nos Leclerc, l'obus Bonus.

Le manque de VBCI n'est pas très important ne serait-ce l'obsolescence du parc résiduel d'AMX10PH.De même, que l'équipement un peu daté de l'infanterie.Cela n'occasionneraient que quelques centaines ou milliers de pertes supplémentaires dans notre infanterie au grand maximum en cas de grande opération, mais cela n'empêche pas de faire le boulot et c'est ce qui importe.

Niveau helicoptère, on est OK pour une grande opération avec le potentiel subsistant (qu'il faut économiser) mais géné pour les opérations courantes par l'absence de certification OACI pour le survol de certains pays en transit.

On est un peu court en munitions au delà de 15 jours de combat si on n'a pas remporté la victoire.

Court aussi en moyen de transport dédié maritime au delà de la mobilisation des civils (ferry et cargos).

Le passage à 3 regiments de Leclerc et la mise au rencart progressive des 20 000 roquettes MRLS (sans moyen de substitution pour le moment) qui sont si géniales pour massacrer de l'infanterie à découvert, est une réduction importante de notre puissance terrestre.

Le problème est qu'on a moins de 5% de la capacité américaine.

Génant pour brandir un gros baton et avoir une politique qui fait peur et nous ferait vraiment prendre au sérieux sans avoir à se dégoter des alliés ou se contenter d'être les supplétifs/vassaux des USA, en espèrant qu'ils tiennent compte de nos avis.

Ce qui ne nous permet pas d'agresser seul un pays (avec l'allié Britannique), au delà de l'Irak de 2003 avec un allié terrestre local pour y accumuler nos forces, ou d'agresser un pays qui a plus de 50 avions modernes (niveau SU30 MKI) par la mer sans utliser l'ASMP ou à la limite le Scalp EG / Naval en demeurant à distance.

Ce qui est quand même très limitant par rapport à l'influence des USA qui ont plus de 20 fois cette puissance.

Bref, pour pouvoir faire du néocon à la Francaise (sans tenir compte de l'avis des USA), pour caricaturer.

En réalité, la France a toujours été "néocon" quand elle était grande du temps d'un Jules ferry par exemple (et de la lecon donnée au Chinois).

On est quand même sacrement emmerder pour pouvoir se coltiner les Syriens ou les Iraniens, les Chinois ou les Russes, ou intervenir en Asie centrale.

Notre gros bâton nucléaire n'est efficace que si nos intérêts vitaux sont menacés et qu'on a les couilles de l'utiliser.

Il faut se rappeller que la puissance et l'influence dans le monde ne dépendent que de la puissance militaire, de l'aptitude à fournir des armes de haute technologie, et de la puissance financière.Le soft power c'est bon pour la galerie, l'ONU, les médias et les opinions publiques dans les pays démocratiques.

C'est à dire pas grand chose.

C'est pour cela qu'on a été sacrement emmerdé en 2003 puisque les USA ont démontré que l'ONU, ils s'en moquaient si ça comptait (et donc les autres aussi) et qu'on a rien pu faire.Douche froide.

C'est pour cela qu'on a augmenté le budget militaire d'équipement de 40% depuis.

Mais les Russes , les Chinois et les Indiens ont fait mieux.

Alors que la rationalisation complète des armées permettrait de presque tripler notre puissance de projection conventionnelle en 20 ans.

Pour peu que les armées se réforment correctement par rapport à l'image parfaite de ce que devrait être nos armées une fois durcie et musclée à l'Américaine.Car il n'y a pas d'autre choix à 2 ou même 3% du PIB pour la défense.

Dans un monde agressif, il faut l'être pour se faire entendre ou renoncer et se faire petit comme les Italiens ou les Belges.

On est en train de revenir au dix-neuvième siècle, il ne faut pas l'oublier.

Et ce qui comptait, c'était la diplomatie de la cannonière.

Soit on s'y prépare, soit le monde se fera sans nous et sans tenir compte de nos valeurs et de nos intérêts.Pas la peine de compter sur les autres Européens car ils sont dans les jupes de l'oncle Sam et impuissants (sauf les Allemands mais il faut prier pour que des ambitions ne repoussent pas, une fois doté de l'arme nucléaire).

Pour autant pas question de s'opposer frontalement aux américains sur des sujets critiques.Notre puissance relative ne nous permettra jamais d'être contre eux, militairement et nos valeurs commandent d'être dans leur camp.Mais indépendant, si on veut des compromis dans notre sens.

La canonnière moderne, c'est le SSGN, le PA, les drones d'attaques furtifs à long rayon d'action, les missiles, les armes à rayonnement, le Marines bodybuildé en réseau à la terminator swarmant et ravageant les côtes de l'adversaire.

Quoique vous en pensiez les Américains l'ont acté, les Chinois ou les Russes ou les Indiens aussi et le monde futur, ça sera cela.

Pas la peine de croire à un monde de bisounours.

Le monde pacifique n'est pas pour demain, vu les affrontements sur les matières premières à venir, les affrontements interconfessionnels ou idéologiques ou nationalistes.

Quand aux Américains, leurs idéologues dominants, c'est à dire Francis Fukuyama qui prévoit un monde apaisé et une fin de l'histoire quand tous le monde sera passé à la démocratie libérale à l'Américaine, et les Leo Strauss, Irving Kristol, Robert Kagan, Victor David Hanson, ...ont bien prévu comment cela se fera, c'est à dire à coup de trique américaine pour ceux qui envisageraient une autre alternative à la fin de l'histoire.

Le projet Project for the New American Century, n'a pas disparu, il s'est fait plus discret et ait passé sous le radar mais continue à dominer le département d'Etat et le Pentagone. Ils ne faut pas oublier que les "néocon" sont des centristes sans relativisme moral mais très façon Jules ferry au XIXème Siècle ou d'un Gladstone.C'est à dire qu'on impose la civilisation aux indigènes à coup de canon si nécessaire.

Dans le célèbre manifeste de 1996 , les néocons exposent leurs principes en quelques points :

refus du déclin de la puissance américaine parce qu'elle est la première puissance démocratique du monde ;

empêcher l'émergence d'une puissance rivale ;

revalorisation de l'outil militaire pour répondre aux agressions ;

fin de la « complaisance » envers les dictatures ;

clarté morale et hégémonie bienveillante.

Obama fait-il différement? Il suffit de lire son discours lors de la remise du Nobel de la paix.Seuls les moyens diffèrent (plus de multilatéralisme en apparence).

Link to comment
Share on other sites

en gros ,si on veut pouvoir "la ramené"dans se monde qui n'est pas un monde de bisounours et qui au final a comprit que l'on peu s'affranchir de la morale ONU ,faut montrer qu'on est incontournable et qu'on a de quoi raser et faire des parkings géants chez celui qui voudrait nous cassaient les couilles de diverse maniére .

tu veux te faire respecter ,faut que tu montres que t'en a une aussi ,pas seulement en parlé ...

correct  philippe ma traduction  =)

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Objectivement en terme de force de projection et de capacité de défense nous restons la deuxième puissance mondiale.

Le problème est qu'on a moins de 5% de la capacité américaine.

Génant pour brandir un gros baton et avoir une politique qui fait peur et nous ferait vraiment prendre au sérieux sans avoir à se dégoter des alliés ou se contenter d'être les supplétifs/vassaux des USA, en espèrant qu'ils tiennent compte de nos avis.

Cela veut tout dire. On est le meilleur… des derniers.

Ce qui ne nous permet pas d'agresser seul un pays (avec l'allié Britannique), au delà de l'Irak de 2003 avec un allié terrestre local pour y accumuler nos forces, ou d'agresser un pays qui a plus de 50 avions modernes (niveau SU30 MKI) par la mer sans utliser l'ASMP ou à la limite le Scalp EG / Naval en demeurant à distance.

Ce qui est quand même très limitant par rapport à l'influence des USA qui ont plus de 20 fois cette puissance.

Bref, pour pouvoir faire du néocon à la Francaise (sans tenir compte de l'avis des USA), pour caricaturer.

C’est sur qu’on est moins fort que les US, mais on reste souvent suffisant pour faire basculer le rapport de force d’une région. Objectivement pour la première guerre du golfe, on n’avait pas besoin de plus de 1000 avions de combats moderne et c’est encore pire pour la seconde.
Link to comment
Share on other sites

Hum certes mais au regard de la capacité de projection française, même avec rationalisation et 3% du PIB dans la défense, la France a-t-elle encore réellement les moyens, à terme, de prétendre a une indépendance de vue sur tout ? Ou même de supporter

.Cela n'occasionneraient que quelques centaines ou milliers de pertes supplémentaires dans notre infanterie au grand maximum en cas de grande opération, mais cela n'empêche pas de faire le boulot et c'est ce qui importe.

sans conséquence sur son économie à long terme ?

Bref un système d'alliance mené par la France n'est-il pas indispensable, de préférence en y incluant des Etats voisins, idéologiquement proche, tel potentielles) ?

Link to comment
Share on other sites

Pas de programme d'avion de 5eme génération, pas encore de programme de drones MALE (et ceux qui sont évoqués ne mettent pas la France comme leader et pour cause y-a-t-il une industrie des drones digne de ce nom en France !!!), pas assez de capa spatiales, pas de PA2, pas de programme crédible pour ABM, certaines lacunes en terme de gamme de missiles (ex : SLAM-ER), pas de MRTT commandés et A400M qui va plomber le budget global, lacunes en terme d'hélicos, manque de certaines fournitures individuelles,....

J'en ai surement oublier.

Je ne dis pas que la France a une mauvaise armée bien au contraire.

Mon but n'est pas non plus de faire dans le défaitisme, je cherche juste à montrer qu'il y a de grands défis (c'est la formule la plus gentille et diplomate que j'ai trouvée) et montrer que tout n'est pas rose.  ;)

C'est autant un manque d'ambition et de volonté d'innovation, qu'un effet de l'extreme longueur des programme qui nous fait arriver avec toujours un train de retard.

On a du mal a se décider proprement d'une orientation ... souvent pour des raisons qui n'ont pas grand chose de pratique. Et comme on a des moyen contraint tout ce temps perdu plombe le peu de budget qu'on a.

Link to comment
Share on other sites

Hum certes mais au regard de la capacité de projection française, même avec rationalisation et 3% du PIB dans la défense, la France a-t-elle encore réellement les moyens, à terme, de prétendre a une indépendance de vue sur tout ? Ou même de supporter 

sans conséquence sur son économie à long terme ?

Bref un système d'alliance mené par la France n'est-il pas indispensable, de préférence en y incluant des Etats voisins, idéologiquement proche, tel potentielles) ?

En France une classe d'âge représente approximativement 800 000 personnes et nos pertes humaines au combat devrait vraiment être énorme d'après les standard actuel pour impacter notre démographie et notre économie. On pourrait même perdre (blessé, traumatisé ou mort) 80 000 soldats par ans sans que cela n’ait d’impact.

Financièrement on accepte actuellement un déficit annuel de 100 Md€ sans aucune raison véritablement valable. Donc en temps de guerre on pourrait accepter une augmentation du budget militaire d’au moins 100 Md€ sans aucune conséquences économique, par rapport à une politique de 0 déficit. Et avant qu’on arrive à 100 Md€ de pertes (même en comprenant la formation des soldats) cela voudrait dire qu’on a fortement augmenté notre puissance militaire.

Donc je pense que oui, la France a largement les moyens une guerre sans véritable conséquence sur son économie à long terme. J’ai précisé véritable parce que la paix serra forcement mieux pour l’économie, mais un mauvais gouvernement pourrait être pire qu’un bon gouvernement et une guerre. On pourrait comparer la situation entre les pays ayant fait une guerre (celle des Malouines, du Golfe ou du Kosovo…) et celle des pays qui pendant la même période n’ont pas eu cette situation de crise.

Bon c’est sur qu’on ne peut pas affronter les même ennemis si on est seul ou avec des alliés comme les USA, mais je pense que si on a la volonté de faire la guerre et qu’on a au moins un allié dans la région on doit pouvoir affronter presque n’importe qui.

Link to comment
Share on other sites

Si la France rationalisait vraiment ses achats d'armements et ne conservait que les militaires véritablement "utiles" au combat, on pourrait très grossièrement arriver à un modèle d'armée comme celui ci:

Marine:

- 3 PA

- 6 FAA Horizon avec capacités étendues ( Mdcn, Aster plus nombreux et MICA VL)

- 20 FREMM

- 4 BPC

- 11 SNA

Armée de l'air:

- 250 Rafales ( dont 120 à 130 opérables depuis les PA)

- 200 à 300 drones UCAV type Neuron. Stockés en temps de paix en grande partie, ils seraient opérés par les navigateurs des Rafales. Chaque rafale pouvant commander 3 ou 4 Neuron

- 25 MRTT

- 50 A400 M... livrés à temps ;)

- 12 C17

- 10 AWACS

- 5 ou 6 avions de GE

Armée de terre:

- contrat de 80 000 hommes projetables

- création d'une Garde Nationale forte de 200 000 hommes en plus de l'armée de terre. Cette garde nationale serait une pure copie de la National Guard US.

Link to comment
Share on other sites

Armée de l'air:

- 250 Rafales ( dont 120 à 130 opérables depuis les PA)

tu aurait pu être un peu plus optimiste on va croire que tu n'aimes pas le rafale. Officiellement actuellement on est plutôt autour de 300 avions type rafale, dont quasiment 250 rien que pour l'armée de l'air (et non 120 comme tu le sousentend avec 3 GAN)

Armée de terre:

- contrat de 80 000 hommes projetables

- création d'une Garde Nationale forte de 200 000 hommes en plus de l'armée de terre. Cette garde nationale serait une pure copie de la National Guard US.

Personnellement je suis pas du tout pour une imitation du modèle américain. A mon avis les réservistes ou la garde nationale ne doivent pas participer aux OPEX (la réserve sert justement de réserve en cas de problème et si on se sert de la garde nationale pour les OPEX, je ne comprend pas pourquoi on utilise ce terme)

Si tu veux toujours déployer 80 000 soldats (sans utiliser de réserviste ou d’appelé en OPEX) il en faudra au moins le double si c’est plus que pour un déploiement de quelques mois ce qui ferait beaucoup plus qu’actuellement.

Pour ta garde nationale, si tu veux je t’en propose une de 400 000 à 2 millions d’hommes. Il suffit de réactiver le service militaire obligatoire pour tous, homme et femmes, pour une durée de 6 mois à 2 ans. Evidement cette garde nationale peut aussi servir de réserve de personnel pour les autres armées, surtout dans nos DOM TOM pour des missions anti-piraterie ou de surveillance du territoire. En cas de besoin on pourrait éventuellement les envoyer en OPEX (après 1 ou 2 mois de formation) mais seulement après un vote assez peu probable.

Link to comment
Share on other sites

Mille excuses j'avais lu centaine  de milliers et non pas ou.

Pour une rationalisation budgétaire, il y avait le modèle danois dans un DSI récent. Ça ne pourrait pas donner quelque chose plus intéressant que d'imiter les iouesses ou alors les danois ont faits pareil ?

Mais la France, dans un tel cas de figure, peut-elle réellement prétendre poser sa marque au regard des grandes puissances, qui, si elles appliquaient la même politique ou se retrouveraient amenées à l'appliquer, seraient autrement plus puissantes ? Je pense notamment à la Chine, l'Inde, les USA (déjà abordé par Philippe) ou encore la Russie et dans une moindre mesure (et l'on parle là d'Etats de l'importance de la France) le Brésil, la Turquie, l'Iran (qui cherche déjà a le faire et le cherchait déjà du temps du Shah je pense).

Sans oublier les voisins européens même si l'entente semble être bonne depuis quelques décennies et les liens économiques sont bien plus forts.

Link to comment
Share on other sites

Deux liens fondamentaux

http://www.senat.fr/rap/np08_08/np08_08_mono.html

Voir les engagements LPM 2003/2008

Restent à payer 14 milliards d'euros (annulation PA2) sur la période post 2010.

Voir les tableaux

Evidemment, il y a le surcoût A400M plus l'inflation des autres programmes (corriger les monnaies)

Donc un encourt de plus de 3 Md'€ sur les anciens programmes sur 5 ans.

http://www.senat.fr/rap/a08-548/a08-54834.html

Nouvelles commandes

A part une partie (car les livraisons sont post 2014) des nouveaux Rafale, des SNA, des hélicoptères, et 3 frégates et 1 BPC, pas grand chose de nouveau:

La modernisation des M2000D

Les MRTT pas encore commandé

Musis

Le M51 (production et adaptation)

Les munitions nouvelles (en général, on a un flux de 600 m€ annuel au total)

Link to comment
Share on other sites

  • 2 years later...

Un nouveau classement des pays, selon 40 critères (avec des corrections), pour leur puissance militaire globale classe la France au sixième rang.

Il y a des rubriques pour l'aviation, la marine, l'armée de terre, etc...

http://www.globalfirepower.com/countries-listing.asp

Il faut toujours se méfier des classements anglo-saxons: en général ils sont gaulés de manière à les mettre en avant.

Exemple, sur le wiki english: la RAF est la plus grande force aérienne en europe (> AdA)!

Sauf que le périmètre de la RAF recouvre totatlement ou partiellement l'AdA, l'Aviation navale et l'ALAT et si tu additionne les équivalents la France possède:

Plus d'appareils de combat

Plus d'hélicoptères de combat (bon gazelle vs apache)

...

Au final une "french air force" comparable en terme de périmètre à la RAF est plus grosse.

Link to comment
Share on other sites

  • 11 months later...

En gros les Socialistes ont tout merdé...

 

Extrait : "Naturally consumed with dealing with today’s problems, the fact remains that it is President Hollande’s responsibility to plan for the armed forces of 2035. And even though Defense Minister Jean-Yves Le Drian has stated that he intends to safeguard the defense budget until 2016, French Parliament members’ temptation to make defense even more so the “bill payer” for reducing the government’s deficit will remain. And past history provides little support for that pledge as no multiyear military programming law passed by the legislature has ever escaped modification by the government and French legislators in subsequent years."

 

Pas l'impression que ça concerne seulement les Socialistes. En revanche, il y a un extrait qui concerne effectivement plus particulièrement les socialistes : 

 

"Though France’s defense spending as a percentage of GDP started to decrease during that time, it dropped even further during 1997–2002, when France was governed by a coalition led by the Socialist Party. In 2002, the defense budget dropped to €28.85 billion (excluding pensions)—the lowest total since the end of the Cold War.[11] In addition to cuts in training and procurement, research and development (R&D) funding decreased by some 30 percent between 1997 and 2002. As in other Western countries, cuts in defense spending were used by the government as a means to reduce the public deficit."

 

L'auteur évoque ici les budgets votés. Quand on s'intéresse aux sommes effectivement consacrées à le Défense, on n'a pas investi davantage sur la période 2003-2012 que sur la période 1997-2002. Pourquoi ? Parce que si les budgets votés étaient effectivement plus ambitieux, du moins en apparence, on a eu recours à des gels de crédits, notamment dans la recherche militaire, et au ré-étalement de certains programmes. Autrement dit, on faisait appliquer dans le suivant les objectifs que l'on s'était pourtant fixé dans le livre blanc correspondant au mandat d'alors. Hollande semble prendre la même voix, d'ailleurs. Ainsi, en ce qui concerne les budgets réels (et non pas les budgets votés) rapportés au PIB, furent consacrés moins de fonds à la Défense sur certaines années de la période 2003-2012 que sur l'année 2001 (il me semble que c'est bien sur l'année 2001, et non l'année 2002, que se constate le budget défense réel, rapporté au PIB, le plus réduit). On pourrait à la limite expliquer cela par la crise de 2008, sauf que les années antérieures ne montrent pas non plus un budget réel supérieur à ceux de l'année 2001. Uniquement sur les années 2003 et 2004, se constate un budget défense un peu supérieur à ce qu'il avait été pour 2001.

Edited by Skw
Link to comment
Share on other sites

Extrait : "Naturally consumed with dealing with today’s problems, the fact remains that it is President Hollande’s responsibility to plan for the armed forces of 2035. And even though Defense Minister Jean-Yves Le Drian has stated that he intends to safeguard the defense budget until 2016, French Parliament members’ temptation to make defense even more so the “bill payer” for reducing the government’s deficit will remain. And past history provides little support for that pledge as no multiyear military programming law passed by the legislature has ever escaped modification by the government and French legislators in subsequent years."

 

Pas l'impression que ça concerne seulement les Socialistes. En revanche, il y a un extrait qui concerne effectivement plus particulièrement les socialistes : 

 

Pas une mention de la droite qui sanctionne. Au contraire, ça parle de Chirac réformant l'armée, etc. Alors que ils en mettent plein le paquet contre Hollande (heureusement).

 

"When Jacques Chirac came to power in 1995, the government decided to end peacetime conscription and create an all-professional armed force. The goal was to form a military that would be readily deployable; could operate modern, complex weapon systems; and was capable of operating within an international coalition. This was a fundamental transformation of the French military both in terms of capabilities and size"

 

 

Alors que le budget stable de Le Drian, il ne faut pas oublier l'inflation. Meme chose numériquement, mais pas en terme de capacités, comme on aura moins de fric.

Link to comment
Share on other sites

Alors que le budget stable de Le Drian, il ne faut pas oublier l'inflation. Meme chose numériquement, mais pas en terme de capacités, comme on aura moins de fric.

 

Je parlais de budgets rapportés au PIB. On parle donc en pourcentage. Pas de raison de prendre en compte l'inflation. En outre, les budgets que j'ai évoqués ne traitaient pas de la période Hollande : on a une seule année (2013) pour savoir quel a été le budget réel. D'ailleurs, ce chiffre a-t-il seulement déjà été publié ? 

 

PS : D'ailleurs, si on observe l'évolution de la part du budget de la défense dans le budget général sur ce graphique issu du rapport réalisé en 2005 au nom de la Commission des finances de l'Assemblée Nationale (http://www.assemblee-nationale.fr/12/rapports/r2546.asp), on ne peut pas dire que la période 1997-2002 dénote vraiment par rapport à la précédente.

 

r2546-18.gif

Edited by Skw
Link to comment
Share on other sites

Ce que je retiens et que la Syrie a démontré.

 

This reduction in capability has been criticized by others, including General Vincent Desportes, former head of the Joint Service Defense College, who suggested that this and other measures laid out in the 2013 white paper would 
“[relegate] France to a second tier. France will be unable to influence major strategic options internationally. Its role will be that of a junior partner.”
Link to comment
Share on other sites

Je parlais de budgets rapportés au PIB. On parle donc en pourcentage. Pas de raison de prendre en compte l'inflation. En outre, les budgets que j'ai évoqués ne traitaient pas de la période Hollande : on a une seule année (2013) pour savoir quel a été le budget réel. D'ailleurs, ce chiffre a-t-il seulement déjà été publié ? 

 

http://www.defense.gouv.fr/portail-defense/mediatheque/publications/chiffres-cles-de-la-defense-2013

 

Ca peut être?

 

Sinon les pourcentages vis-a-vis du PIB vont descendre. Ce qui est bizarre, car la France dépense moins de son PIB que beaucoup de nations en UE (Notamment l'Allemagne, les autres on comprend), mais réussi a avoir une plus puissante armée. En gros on a des réductions. Et tout ça a cause de la mauvaise politique d'Hollande.

Link to comment
Share on other sites

 

Non, il s'agit du budget voté et non du budget réel. D'ailleurs, la mise à jour de l'article date de début décembre 2013. Le chiffre, on l'aura forcément en 2014.

 

 

 

Sinon les pourcentages vis-a-vis du PIB vont descendre. Ce qui est bizarre, car la France dépense moins de son PIB que beaucoup de nations en UE (Notamment l'Allemagne, les autres on comprend), mais réussi a avoir une plus puissante armée. En gros on a des réductions. Et tout ça a cause de la mauvaise politique d'Hollande.

 

En Allemagne.... Hmmm tu dois te tromper... et pas qu'un peu...

Link to comment
Share on other sites

Bon article, résumer neutre et objectif de la situaton.

En gros :

- ça fonctionne encore à peut pret mais c'est plus que limite (dans l'aérien la limite est dépassée dans pas mal de domaine : transport, ravitaillement en vol, SEAD)

- encore quelques année comme ça et ça ne fonctionnera plus. Du moins les objectifs affichés, notament l'indépandance stratégique, devront etre révisés ou ne serons que des mots.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Je ne comprend pas cette notion de depense en fonction du PNB.

 

Il y a une mission a accomplir qui est, en l'absence de menace immédiate, principallement maintenir notre indépandance stratégique.

 

Cette mission dépend du PNB ?  non. Elle dépend des moyens minimums necessaire et suffisants pour l'accomplir. Si le PNB baisse, il faudra consacrer un pourcentage plus importante du PNB pour l'accomplir, si le PNB augmente, on pourra y consacrer  une part moins importante.

 

Si on raisonne en pourcentage du PNB il faut définir les missions en pourcentage du PNB aussi.

Edited by roland
Link to comment
Share on other sites

Je ne comprend pas cette notion de depense en fonction du PNB. Il y a une mission a accomplir qui est, en l'absence de menace immédiate, principalement maintenir notre indépendance stratégique. Cette mission dépend du PNB ?  non. Elle dépend des moyens minimums nécessaire et suffisants pour l'accomplir. Si le PNB baisse, il faudra consacrer un pourcentage plus importante du PNB pour l'accomplir, si le PNB augmente, on pourra y consacrer  une part moins importante. Si on raisonne en pourcentage du PNB il faut définir les missions en pourcentage du PNB aussi.

 

Ton point de vue se défend. Néanmoins, les statuts de l'Otan imposent - bien que pas grand monde ne le respecte - que chaque pays membre consacre 2 % de son PIB à la Défense. En outre, si tu veux pouvoir comparer les efforts réalisés en matière militaire par chaque pays, il faut bien que tu rapportes les sommes investies à quelque chose, même si les comparaisons sont parfois compliquées.

 

L'Otan a d'ailleurs instauré des normes facilitant les comparaisons : en passant Kuznetsov, selon ces normes Otan, la France a consacré en 2012 1,54 % de son PIB à la défense (hors pension) et l'Allemagne 1,09 %. (Source : Annuaire statistique de la défense 2012/2013)

Edited by Skw
Link to comment
Share on other sites

Bon article, résumer neutre et objectif de la situaton.

 

Quand je lis ça je trouve rien de neutre surtout qu'il ont perdu un avion au dessus de la Libye et pas nous.

 

 

Finally, the military intervention in Libya in 2011 also revealed the French air force’s lagging capacity to neutralize land-based air-defense systems. In this instance, most Suppression of Enemy Air Defenses (SEAD) missions were performed by American forces despite the fact that Libya’s air defenses were relatively weak.[41] France could potentially modify the AASM (a modular air-to-ground missile) to carry a passive electromagnetic homing system to give it the SEAD capacity it currently lacks.[42] However, until it can acquire such a system, the air force will not have the ability to take the lead in similar air operations.

Link to comment
Share on other sites

Un Pourcentage du PNB est aussi une "vue de l'esprit". On ne dépense pas directement un pourcentage du PNB mais un pourcentage du budget obtenu grâce à l'impôt. Si on veut accroître la part du PNB dans la défense alors que le PNB stagne on décroît, il va tout simplement falloir accroître les prélèvements ou cesser de dépenser ailleurs, et cesser de dépenser beaucoup avec des effets de seuils potentiellement aussi dévastateurs dans les domaines concernés que ce l'on reproche à la politique de défense du gouvernement.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,632
    Total Members
    1,550
    Most Online
    gabin1980
    Newest Member
    gabin1980
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.4m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...