Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

chasseur léger, furtivité, radar pour les nuls.


Philippe Top-Force
 Share

Recommended Posts

Le "tout-SAM" a quelques exemples de non reussite quand meme... specialement a l'heure des reseaux, de la guerre electronique et des cyber attaques.

Les Israeliens l'on tres bien montre lors du raid contre le "reacteur" dans le nord de la Syrie.

le "reacteur" n'étais pas défendu du tout ( même pas un bête 23mm bi-tube )

et le nord de la syrie reste poreux dans la zone de couverture des SAM , un avion à basse altitude peut y passer

et j'aborde même pas le problème qualitatif ( les SA2/3 c'est plus tout neuf )

Link to comment
Share on other sites

La Finlande, géographiquement similaire, n'a pas cette culture de dispersion des forces et mise plutôt sur une concentration autour de quelques bases bien précises. Pour couvrir le même espace et disposer des mêmes capacités de réaction face à une intrusion, elle a plutôt eu tendance à opter pour des biréacteurs plus lourds et plus endurants (Mig-29 et Hornet).

Euh... la Finlande a acheté des Mig 21 quand elle n'avait pas trop le choix (neutralité à l'égard de l'ours soviétique tout proche).

Mais jamais de Mig 29 (ou j'ai raté un épisode).

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

http://www.dtic.mil/ndia/2003test/wang.pdf

Cette présentation publique est remarquable en ce sens qu'elle montre page 15 que le brouillage diminue les distances d'acquisition, et que page 25, un appareil discret avec brouillage fait mieux qu'un appareil furtif sans brouillage.

Elle montre que la préparation de mission et l'aptitude à geolocaliser les menaces est plus fondamentale que la furtivité pure.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Quelqu'un sait quelque chose à propos de la citation ci-dessous?

"MBDA-France has been developing active stealth systems that attempt to cancel the radar return from an airframe by transmitting a second signal of equal frequency and amplitude to the genuine return. Unlike Ram, this technique retains is effectiveness at low and medium frequencies, where the efficiency of passive stealth technology tends to decline.

In 1999, the company conducted ground tests using a C-22 target drone fitted with an experimental active-stealth system, and flight tests conducted using ?testbeds? (probably C-22s) were carried out at the Centre d?Essais des Landes range at Biscarosse in southwest France."

Je viens de croiser le même sur secretprojects.co.uk.

Avec le lien suivant :

http://www.armadainternational.com/03-4/article-full.cfm

Qui ne marche plus, mais qu'on trouve dans le cache de google :

http://[2a00:1450:8002::84]/search?q=cache:9Ueb1bQR-_wJ:www.armadainternational.com/03-4/article-full.cfm+MBDA-France+has+been+developing+active+stealth+systems

ou encore là

http://web.archive.org/web/20060316213737/http://www.armadainternational.com/03-4/article-full.cfm

Link to comment
Share on other sites

Le problème assez connu de l'annulation de signal, au-delà de la difficulté de pouvoir analyser et créer un contre-signal efficace, est le délai d'analyse du signal incident et le temps de création du contre-signal.

Face à des radars dont l'électronique de traitement du signal évolue lui aussi assez rapidement, il n'est pas dit qu'un signal retour propre de quelques millisecondes à chaque saut de fréquence majeur n'est pas suffisant pour repérer la cible. Il y a aussi des patterns de contrôle d'échos dans les algorithmes qui sont de plus en plus évoluées. Se faire passer pour une mouette ou une bille d'acier volante n'est pas si évident. Les filtres ne sont plus basés depuis longtemps uniquement sur la puissance du signal retour mais sur le comportement de l'écho dans différentes fréquences, angles et vitesses.

Link to comment
Share on other sites

Le problème assez connu de l'annulation de signal, au-delà de la difficulté de pouvoir analyser et créer un contre-signal efficace, est le délai d'analyse du signal incident et le temps de création du contre-signal.

Face à des radars dont l'électronique de traitement du signal évolue lui aussi assez rapidement, il n'est pas dit qu'un signal retour propre de quelques millisecondes à chaque saut de fréquence majeur n'est pas suffisant pour repérer la cible. Il y aussi des patterns de contrôle d'échos dans les algorithmes sont de plus en plus évoluées. Se faire passer pour une mouette ou une bille d'acier volante n'est pas si évident. Les filtres ne sont plus basés depuis longtemps que sur la puissance du signal retour mais sur le comportement de l'écho dans différentes fréquences, angles et vitesses.

+ 1

L'onde elle attend pas ta permission pour etre refléchi par l'avion.

Link to comment
Share on other sites

Peut etre que ces quelques millisecondes peuvent suffire a faire sonner le radar "qui cherche" mais ca fait tout de meme une grande portion de temps ou le radar n'a pas de retour. un retour "en pointillé" sera t'il suffisant pour suivre precisement les evolutions de l'appareil ennemi? pour assurer le guidage d'un missile?

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,771
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Severus Snape
    Newest Member
    Severus Snape
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...