Hornet62

Le Canada et sa place sur la scène internationale

Recommended Posts

Il y a 2 heures, Lezard-vert a dit :

quel genre de partition ?  Est-Ouest ou Francophone -Anglophone (Canada-Quebec)  - où situer la ligne de partage ?

Plutôt entre ceux qui ont du pétrole et ceux qui n'en n'ont pas.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 14 heures, Tancrède a dit :

M'étant penché sur le Canada, que je connaissais mal, depuis 2-3 ans, j'ai découvert son fonctionnement institutionnel qui m'était totalement inconnu, notamment son système fédéral.... Et si on pouvait croire que celui des USA était bancal, alors que dire de celui du Canada, surtout à une époque où le sentiment national, le sens d'une identité commune, est sous perf. Les provinces échangent entre elles quasiment comme des pays étrangers, ce qui a permis notamment à la gauche d'étouffer lentement l'économie de l'Alberta et du Saskatchewan (les deux provinces à hydrocarbures, à forte mentalité "frontière") tout en continuant à les utiliser sans vergogne pour le pompage de ressources fiscales (l'Alberta est la seule province à produire un excédent) à fins de redistributions via le mécanisme dit "d'égalisation" qui est modulé par le gouvernement fédéral qui n'a pas de compte à rendre aux provinces de l'ouest, trop peu peuplées pour peser face à l'immense Ontario (qui fait gagner les élections) quand il est assisté du Québec (qui permet de gouverner), la première province à pomper des ressources pour compenser son économie insuffisante et ses dépenses sociales trop lourdes. Du point de vue de l'ouest, un beau racket qui pourrait faire avancer un mouvement séparatiste qui a curieusement beaucoup gagné depuis 2 ans, même si l'actuel gouverneur de l'Alberta ne poussera sûrement pas en ce sens, étant pronostiqué comme un futur candidat national (d'autant plus face à un Scheer maintenant affaibli).

 

Le raisonnement habituel des régions/provinces excédentaires pour des raisons conjoncturelles (ici, des sables bitumineux qui ne peuvent performer que si la demande est forte et le prix du pétrole haut). En-dehors de ce dopant, Alberta et Saskatchewan sont..... des prairies et une part substantielle de l'immigration (venant de l'Est) n'y existe qu'en raison du pétrole et repartira vraisemblablement si les circonstances devaient changer.

Quel avenir étatique pour de telles structures ? L'ancrage sinon le rattachement de fait aux USA serait rapide.

L'excédant provient bien de là mais le fonds de roulement ne trouve-t-il pas sa source dans les provinces peuplées de l'Est qui ont encore de beaux fleurons industriels actifs et efficaces ?

Cela ne change naturellement rien à la question des comptes publics québecois.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
3 minutes ago, Chronos said:

 

. En-dehors de ce dopant, Alberta et Saskatchewan sont..... des prairies et une part substantielle de l'immigration (venant de l'Est) n'y existe qu'en raison du pétrole et repartira vraisemblablement si les circonstances devaient changer.

Quel avenir étatique pour de telles structures ? L'ancrage sinon le rattachement de fait aux USA serait rapide.

L'excédant provient bien de là mais le fonds de roulement ne trouve-t-il pas sa source dans les provinces peuplées de l'Est qui ont encore de beaux fleurons industriels actifs et efficaces ?

De ce que j'ai compris, le "fonds de roulement" a surtout été le fait d'entreprises privées, nationales et étrangères: c'est pas les finances publiques (du pays ou d'autres provinces) qui ont favorisé le développement de l'industrie pétro-gazière de l'ouest. 

Quote

Le raisonnement habituel des régions/provinces excédentaires pour des raisons conjoncturelles (ici, des sables bitumineux qui ne peuvent performer que si la demande est forte et le prix du pétrole haut)

N'est-ce pas au final ainsi que se développe un territoire? Une ressource est exploitée, dégage des excédents dont on se sert pour développer d'autres secteurs et ainsi mieux assurer son avenir? La ponction, ou plutôt le niveau de ponction opéré sur l'Alberta (seule province avec un excédent significatif, donc la vache à lait de TOUTES les autres provinces, Ontario excepté -qui n'a qu'un très léger excédent) est plus ce qui est en cause que le principe de la chose. Quand c'est de nature à limiter sa propre capacité d'investissement dans l'avenir, et ce au même moment que tout ce qui vient du niveau fédéral est en train de démolir la capacité de faire fonctionner le secteur énergétique, c'est dur à encaisser; l'affaire lamentable du pipeline d'abord empêché de se construire sur fonds propres, puis ensuite poussé à grands renforts de fonds publics (quand ils se sont aperçus que ça menaçait du vrai argent pour l'Etat fédéral).... Et finir de se retrouver gros jean comme devant après avoir claqué ce fric... Ce n'est qu'une affaire parmi mille autre où le gouvernement fédéral a torpillé le secteur en Alberta (100 000 emplois sur le carreau alors que le secteur, en Amérique du nord, était en plein boom). Je peux comprendre qu'ils l'aient mauvaise avec quelques bons arguments. 

Quote

Quel avenir étatique pour de telles structures ? L'ancrage sinon le rattachement de fait aux USA serait rapide.

Ca, en cas de sécession, ce serait probable. Qu'ils cherchent le rattachement en tout cas. Que la chose soit possible dans le contexte US, c'est une autre affaire. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, Tancrède a dit :

De ce que j'ai compris, le "fonds de roulement" a surtout été le fait d'entreprises privées, nationales et étrangères: c'est pas les finances publiques (du pays ou d'autres provinces) qui ont favorisé le développement de l'industrie pétro-gazière de l'ouest. 

N'est-ce pas au final ainsi que se développe un territoire? Une ressource est exploitée, dégage des excédents dont on se sert pour développer d'autres secteurs et ainsi mieux assurer son avenir? La ponction, ou plutôt le niveau de ponction opéré sur l'Alberta (seule province avec un excédent significatif, donc la vache à lait de TOUTES les autres provinces, Ontario excepté -qui n'a qu'un très léger excédent) est plus ce qui est en cause que le principe de la chose. Quand c'est de nature à limiter sa propre capacité d'investissement dans l'avenir, et ce au même moment que tout ce qui vient du niveau fédéral est en train de démolir la capacité de faire fonctionner le secteur énergétique, c'est dur à encaisser; l'affaire lamentable du pipeline d'abord empêché de se construire sur fonds propres, puis ensuite poussé à grands renforts de fonds publics (quand ils se sont aperçus que ça menaçait du vrai argent pour l'Etat fédéral).... Et finir de se retrouver gros jean comme devant après avoir claqué ce fric... Ce n'est qu'une affaire parmi mille autre où le gouvernement fédéral a torpillé le secteur en Alberta (100 000 emplois sur le carreau alors que le secteur, en Amérique du nord, était en plein boom). Je peux comprendre qu'ils l'aient mauvaise avec quelques bons arguments. 

Ca, en cas de sécession, ce serait probable. Qu'ils cherchent le rattachement en tout cas. Que la chose soit possible dans le contexte US, c'est une autre affaire. 

 

Par fonds de roulement, j'entendais celui du PIB national et donc incluant ce qui est généré à l'Est, notamment.

Je suis loin d'excuser tout ce qui se passe. Le comportement du gvt fédéral canadien est assez étonnant depuis le premier mandat du PM Steven Harper. On dirait qu'ils marchent sur la tête à propos de tous les sujets, tous partis confondus.

Pour la sécession, je n'envisageais pas l'annexion formelle à l'Union mais plutôt son absorption économique toujours plus importante au point que l'indépendance ne soit plus que de papier. Une relation USA-Canada en encore plus déséquilibrée.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
8 minutes ago, Chronos said:

 

Par fonds de roulement, j'entendais celui du PIB national et donc incluant ce qui est généré à l'Est, notamment.

Je suis loin d'excuser tout ce qui se passe. Le comportement du gvt fédéral canadien est assez étonnant depuis le premier mandat du PM Steven Harper. On dirait qu'ils marchent sur la tête à propos de tous les sujets, tous partis confondus.

 

D'où mon insistance initiale sur les réalités institutionnelles de la fédération canadienne: ce que j'ai lu m'a fait me demander comment ils arrivent encore à faire fonctionner quoique ce soit. Sur le sujet du pétrole en particulier, j'ai vu des trucs hallucinants sur ce que les provinces peuvent se faire entre elles au niveau des échanges commerciaux, agissant comme des pays hostiles l'un à l'autre. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Peut-être bien que les promoteurs de la Cascadie aux USA se frotteraient les mains d'un éclatement du Canada...
Cascadie : Etat hypothétique formé par la Colombie Britannique et quelques Etats américains secessionnistes.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Récupérer le pétrole et l'eau abondantes toutes les deux au Canada serait un sacré plus pour les USA comme annexer le Groeland rempli de ressources. C'est mal immoral mais tentant

Share this post


Link to post
Share on other sites
22 minutes ago, WizardOfLinn said:

 

Peut-être bien que les promoteurs de la Cascadie aux USA se frotteraient les mains d'un éclatement du Canada...
Cascadie : Etat hypothétique formé par la Colombie Britannique et quelques Etats américains secessionnistes.

 

Peut-être possible entre la Colombie Britannique et l'Etat de Washington, voire l'Oregon; contiguité et proximité idéologique (mentalité très gauche wokiste, du moins dans les villes côtières) pourraient mettre ça dans le champ des possibles. Mais c'est pas plus que la bande côtière, franchement: plus vers l'intérieur, et ça devient très conservateur/mentalité de frontière. L'Alberta, le Saskatchewan et le Manitoba, par exemple, s'entendraient nettement mieux avec leurs vis-à-vis: Idaho, Montana, Dakota du Nord et Minnesota (ce dernier étant plus partagé: centre villes à gauche, le reste à droite). 

Edited by Tancrède

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ne pas donner d'idée à Trump sinon... (attention spoil, je viens de lire dans un article que c'est bien le Canada qui à lancé une attaque sur la Maison Blanche dans cette BD :blink: )

z.jpg

w_stand_on_guard_couv.jpg

 

Edited by collectionneur

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voilà une machine de guerre qui m'a l'air digne du Deff Skwadron, pour ce qui est de sa vraisemblance technique et opérationnelle.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,406
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Le Chlick
    Newest Member
    Le Chlick
    Joined
  • Forum Statistics

    20,697
    Total Topics
    1,245,311
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries