Hornet62

Le Canada et sa place sur la scène internationale

Recommended Posts

Le bilan n'est toujours pas définitif mais il semble un peu moins élevé. J'ai lu que la voie ferré n'est pas correctement entretenu depuis une décennie et malgré l'accident la compagnie a qui appartient le convoi est toujours autorisé a faire circuler des produits pétroliers !?!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le train est reparti tout seul (sans conducteur à bord !) et a roulé sur plusieurs kilomètres avant de dérailler à cause de la vitesse.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le train est reparti tout seul (sans conducteur à bord !) et a roulé sur plusieurs kilomètres avant de dérailler à cause de la vitesse.

Le problème est qu'il y a eu un premier incendie, maitrisé, dans la gare de Nantes, et que tout le monde a cru que le problème était réglé sans vérifier si les freins étaient OK. Et plus tard alors que tout le monde était reparti, le train a commencé à glisser dans le sens de la pente et il a déraillé plusieurs kilomètres plus loin, à Lac-Mégantic.

Share this post


Link to post
Share on other sites

http://www.985fm.ca/national/nouvelles/lac-megantic-les-freins-sous-la-loupe-du-bst-253867.html (19 juillet 2013)

Sur la question plus précise du freinage, M. Belkaloul [du BST (Bureau de sécurité des transports)] a signalé que la réglementation existante est trop vague, indiquant sans plus de précision que le mécanicien doit appliquer « un nombre suffisant de freins ».

« C'est ça le problème. 'Suffisant'... Si je suis sur une pente de 1 pour cent, 1,5 pour cent, il y a énormément de variables. Si j'ai juste deux ou trois wagons, c'est léger, donc les forces de gravité sont plus faibles. Si vous avez un train de 120 wagons, c'est un autre problème. Et ça, c'est laissé au mécanicien de locomotive à partir de ces éléments, de décider combien de freins ça lui prend », a-t-il soutenu.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Image IPB

Le Canadien Aaron Yoon, condamné à 18 mois d'emprisonnement en Mauritanie pour avoir supposément entretenu des liens avec la branche nord-africaine du réseau Al-Qaïda (AQMI), est de retour au Canada.

Il a quitté la Mauritanie trois jours après sa libération. Parti de Paris à bord d'un vol d'Air Canada, il est arrivé en sol canadien vendredi.

Le jeune homme âgé de 24 ans s'était rendu au Maghreb en compagnie de deux compatriotes qui ont été plus tard impliqués dans un attentat terroriste de grande envergure dans le complexe de gaz naturel d'In Amenas dans le sud-est de l'Algérie, en janvier. L'attentat et la prise d'otages s'étaient soldés par la mort de 37 otages.

Yoon, lui, avait été arrêté plus tôt en Mauritanie, en décembre 2011.

Début juillet, un tribunal mauritanien a ordonné sa libération après l'avoir condamné à 18 mois de prison, soit l'équivalent de ce qu'il avait déjà passé en détention préventive.

Yoon a nié tout lien avec le terrorisme, et a soutenu qu'il s'était rendu en Mauritanie seulement pour apprendre l'arabe et étudier le Coran. Il a aussi déclaré à Amnistie internationale qu'il avait été torturé durant sa détention.

www.radio-canada.ca/nouvelles/International/2013/07/26/014-mauritanie-canadien-parti.shtml

bienvenue au pays >:(  >:(  >:(

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'en doute ,mais les juriste on rien a faire du bon sens .  O0

Ce que je souhaite, c'est qu’après avoir passé 18 mois en prisons et quelque séance de torture en Mauritanie, il comprenne que l'occident c'est pas si mal ...  ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

U.S. 'Homeland' Includes Canada And Mexico On NSA Map (PHOTO)  

The Huffington Post Canada  |  Posted: 08/02/2013 3:48 pm EDT  |  Updated: 08/02/2013 4:36 pm EDT

gplus-32.png
 
GET CANADA POLITICS NEWSLETTERS:
 
 

Just when you thought the NSA surveillance programs couldn't get any scarier, the spy agency goes ahead and makes Canada part of the U.S. "homeland."

That's how Canada — as well as Mexico, Central America and the Caribbean — was labeled on an NSA map presented at a Senate Judiciary Committee meeting Wednesday.

o-US-HOMELAND-CANADA-NSA-570.jpg?16

The map appeared during a presentation by Democratic Senator Dianne Feinstein, an outspoken supporter of the NSA's surveillance activities, on how many terror "events" (don't confuse this with plots, the numbers are different) the agency has disrupted.

The map showed all of North and Central America shaded in light blue and labeled "HOMELAND." Manifest destiny writ large.

One might think this is simply a mistake by the NSA, but The Atlantic's Philip Bump, who first spotted the map, isn't so sure:

"This being the NSA, we're not inclined to offer that benefit of the doubt. Is this a way of blending in Canadian and Mexican terror activity disruptions (which, we'll remind you, is different from actual plots interrupted) to give a larger sense of the NSA's success at halting terrorism within our borders?"

Twitter, predictably, freaked out about the conquest-cartography, but there was bigger news in the widening surveillance scandal this week.

The map gaffe (please let this be a gaffe) came on the same day as new revelations about the scope of the NSA's surveillance activities.

Using documents obtained from exiled former-NSA analyst Edward Snowden, The Guardian's Glenn Greenwald reported Wednesday that a previously unreported tool called XKeyscore collects "nearly everything a user does on the internet" and allows employees to search a vast database with "no prior authorization."

Meanwhile, Snowden was granted temporary asylum in Russia, opening a fresh rift in America's relationship with its former Cold War enemyCanada joined the U.S. in condemning Russia's decision.

But, maybe Canadians shouldn't be so worried about becoming part of America. We already have our own NSA-style surveillance program, our economies are closely integrated and soon U.S. police will be able to operate within Canada.

What's in a name? A nearly-omniscient surveillance state by any other name would feel as creepy.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pourquoi écrivez-vous en anglais monsieur Michael Guay ? Vous ne savez pas parler français ?

 

 

Je ne comprend pas le sens de votre question puisque c'est une copie d'un article original comme il s'en poste souvent sur ce forum. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Autant je ne suis pas surpris de voir le Canada marqué comme faisant partie de "la mère patrie" vu la mentalité états-unienne, autant cela me surprend beaucoup plus d'y voir figurer le Mexique.

Edited by Dino

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne comprend pas le sens de votre question puisque c'est une copie d'un article original comme il s'en poste souvent sur ce forum. 

 

Je souhaitais vérifier ce point pour pouvoir dégager le sens de votre participation active à la domination de la langue anglaise et au recul de la langue française.

Share this post


Link to post
Share on other sites

En voilà de l'inquisition. Ca se voit quand même un chouia que c'est un relais d'un fil d'information et pas pas un post spécifiquement rédigé en anglais.

 

Une pensée pour les anglais autrefois membres du forum ainsi qu'un colombien qui donnait beaucoup d'informations et qui s'était fait reprocher de poster en espagnol tant et si bien que j'ai pas l'impression qu'il passe encore...

Edited by Chronos

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cela me rappel un article vue dans le passé...

http://www.lapresse.ca/international/dossiers/fuites-de-wikileaks/201012/06/01-4349614-des-sites-strategiques-canadiens-identifies-par-washington.php

 

La publication par WikiLeaks d'une liste secrète d'infrastructures jugées stratégiques ou essentielles aux yeux des Américains a été dénoncée par des politiciens et même des médias traditionnels.

 

 

Le site web a rendu publique lundi une liste de sites d'un peu partout dans le monde, dont au Québec et au Canada, «dont la perte pourrait avoir un impact critique sur la santé publique, la sécurité économique ou la sécurité nationale des États-Unis».

 

 

Cette liste, que le département d'État avait envoyée à plusieurs ambassades en février 2009 pour que les diplomates la mettent à jour, désigne, au Québec, des installations hydroélectriques, des mines, des usines de vaccins contre l'épidémie de grippe A (H1N1) et des usines de matériel militaire.

 

Hydro-Québec est présentée comme «une source essentielle et irremplaçable d'hydroélectricité pour des portions du nord-est des États-Unis»; la mine Niobec, au Saguenay, l'une des seules productrices de niobium au monde, est parmi les seules mines désignées avec précision. À Montréal, au moins deux lieux sont dans la liste: Thales Optronique, fabricant de systèmes optiques pour les véhicules militaires, et la pharmaceutique GlaxoSmithKline.

 

Ailleurs au Canada, on cite des centrales nucléaires comme Chalk River, «le plus grand fournisseur d'isotopes médicaux du monde», des pipelines, des ponts, des chemins de fer et des barrages hydroélectriques.

 

À Ottawa, les politiciens ont haussé le ton pour condamner encore les fuites de WikiLeaks. L'organisation de l'Australien Julian Assange a commencé la semaine dernière à rendre publiques environ un quart de million de communications confidentielles échangées entre diplomates américains.

 

«On assiste à une expérience globale sur la liberté de la presse et la liberté d'expression, et je crois que les fuites les plus récentes dépassent les limites», a tranché le chef libéral Michael Ignatieff, lui-même ancien journaliste.

 

«Il est absolument irresponsable de délibérément mettre des gens et des biens en danger. C'est déconcertant», a renchéri le ministre de la Sécurité publique, Vic Toews, qui a rappelé l'existence d'une stratégie nationale pour la protection des infrastructures.

 

«Le gouvernement américain a montré son talon d'Achille, a quant à lui analysé Michel Juneau-Katsuya, spécialiste des questions de sécurité nationale. Stratégiquement, c'est très mauvais pour les Américains.»

 

Mais la publication d'une telle liste d'objectifs pour terroristes ne veut pas dire que les lieux nommés seront la cible d'un attentat, a précisé l'ancien cadre du Service canadien du renseignement de sécurité, aujourd'hui consultant de la firme Northgate: «Sur le plan logistique, c'est difficile pour eux et ça ne rejoint pas nécessairement tous les objectifs qu'ils se donnent.»

 

«Le terrorisme auquel on fait face veut frapper des icônes ou faire le plus de victimes possible», a expliqué M. Juneau-Katsuya. «Allez frapper Manic-5 et vous allez faire peur à deux ou trois orignaux, mais c'est à peu près tout... La menace est moins là.»

193312-liste-canadienne-cinquantaine-nom

Agrandir

La liste canadienne, d'une cinquantaine de noms, contient une demi-douzaine de mentions québécoises, dont le projet hydro-électrique de la Baie James, les douanes de Lacolle; la mine Niobec, dans le Saguenay, qui produit du niobium; Thales Optronique Canada, un fabriquant de systèmes optiques pour les véhicules militaires, qui est situé à Montréal; et GlaxoSmithKline, un fabriquant de vaccins, dont celui du A(H1N1), et qui a aussi une place d'affaires à Montréal.

PHOTO: IVANOH DEMERS, LA PRESSE

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non par contre pour moi ce cas là n'a rien à voir avec le premier. Il est tout à fait normal de lister des installation même étrangère qui sont identifié comme essentiel pour sa propre sécurité national. Ça n'a rien à voir avec considérer un territoire étranger comme étant une composante de son propre territoire.

 

Par exemple crois-tu que les mines d'uranium du Niger ne sont pas sur la liste de sites vitaux pour la France ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne pense pas que ça voit vraiment une évolution nous sommes de très proches alliés et la défense du Canada en cas d'invasion est plannifié depuis longtemps. Au contraire moi je trouve cela plus rassurant de voir qu'en cas de problème les Américains sont pret à bouger et qu'ils considèrent le Canada autant que leur propre pays.

 

 

Moi j'ai plus impressions que c'est juste de l'américain bashing de la part de la gauche québécoise bien-pensance , toujours très rapide à dénoncer l'impérialisme Américain afin de diabolisé les USA. Ils ne semblent pas réaliser qu'on est dans le même bateau pour le meilleur ou pour le pire et donc que nos intérèts covergent grandement. Quand on pense que la Chine a attaqué chacun de ses voisins (même l'URSS) ...

Edited by Divos

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce n'est pas autant une histoire de gauche bien pensante (Dont je confirme que le Québec en est champion) que d'un désir simple d'indépendance. Nous rejetons un État qui prend des décisions à notre place et contre nos intérêts, ce n'est pas pour accepter qu'un autre le fasse. Nous exigeons souveraineté sur nos territoire, c'est pour garder la souveraineté sur notre territoire. Pas pour l'accorder à un autre. Je rappel aussi qu'une perte de souveraineté (ou un gain) ne se fait pas que par les armes. À ce sujet, les fédéralistes du PLQ ont touché les bas-fonds en autorisant des ''entreprises'' chinoise a acheté une grande part de nos terres arables. Sur ce, je ne suis pas souvent en accord avec nos collègue ''souvrainiste'' du PQ, mais je souhaite que leurs projets de loi protégeant nos terre agricole de l'achat étranger passera. (Quoi qu'avec la droite CAQ/PLQ majoritaire en chambre, j'ai bien peur que cela ne passe pas).

 

Que ce sois vis-à-vis le Canada, les US, la Chine, la France ou même un fin fond de pays reculé. Notre territoire est le notre et ce que nous désirons en faire c'est notre affaire. 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 Ce type de listes émises par les USA existent aussi en Europe ... Un exemple concret en France, Alstom est considéré comme un industriel stratégique mondial par les USA pour son savoir faire essentiel pour le monde entier autour des générateurs de vapeur pour réacteur nucléaire ...

 

  (En gros il fait parti des premiers de la liste sur "qu'est ce qui pourrait facher les américains si la France subissait une grosse agression chez elle > Le savoir faire d'Alstom est en gros considéré comme patrimoine industriel mondial a défendre a tout prix ...) 

 

 

   Mais dans la révélation il y a quand même un autre problème, auquel les canadiens se doivent de réfléchir :

 

 Ces sites & intérêts sur cette "liste" pourraient ils un jour être la cause d'une perte de souveraineté du Canada par une offensive US décidant s'en "emparer" ? Il serait très aisé si un jour les USA le voulaient d'envahir le Canada pour en réaliser une annexion, notamment si l'exploitation des richesses du sous sol canadien faisait face a un blocage des peuples premiers canadiens puis soutenu par les canadiens anglo-saxon & francophone "citoyens" : Allez savoir de quoi seraient capable les USA si par exemple l'arrêt de l'exploitation des sables bitumineux était acté pour X ou Y raison ...

 

  Ce serait d'une facilité déconcertante et vous savez très bien que le Canada serait balayé en quelques jours a peine car c'est limite si leur forces sont pas 100x supérieures ...

 

 

 A bon entendeur ... D'autant que pour beaucoup aux USA le secteurs financiers autour des industries minières, l'arrière pays canadien est grosso modo une sorte de colonie romaine ou ils y font ce qu'ils veulent ...

 

  Bon après y a pas que les USA z'allez me dire y a les chinois et les européens : *

 

 

 http://www.lemonde.fr/planete/visuel/2013/08/05/en-islande-l-argent-chinois-transforme-le-grand-nord_3457506_3244.html

 

 

 Areva apparemment avance les mains libres au Nunavut

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Il serait très aisé si un jour les USA le voulaient d'envahir le Canada pour en réaliser une annexion, notamment si l'exploitation des richesses du sous sol canadien faisait face a un blocage des peuples premiers canadiens puis soutenu par les canadiens anglo-saxon & francophone "citoyens" : Allez savoir de quoi seraient capable les USA si par exemple l'arrêt de l'exploitation des sables bitumineux était acté pour X ou Y raison ...

 

C'est extactement le scénario dans le jeu fallout,mais dans la réalité nous sommes plus dépendant des USA que eu de nous et ne serions les plus touché par ce genre de mesure. C'est du domaine de la fiction et au final les USA n'aurait rien a gagné à faire cela. Ils gagneraient de nouveaux impôts ,mais devrait les dépensés au moins en bonne partie sur le térritoire. Par contre les Canadiens pourraient bénéficier de baisse d'impot  =)   

 

 

 A bon entendeur ... D'autant que pour beaucoup aux USA le secteurs financiers autour des industries minières, l'arrière pays canadien est grosso modo une sorte de colonie romaine ou ils y font ce qu'ils veulent ...

 

Faire ce qu'ils veulents quand meme pas, que ce soit au USA ou au Canada, il y a des lois. c'est surment pas la meme relation que celle que la France peut avoir avec d'autres pays africains corrompus. Le Canada n'est pas une colonie, c'est un allié sur qui ils pourront compter quand sa va vraiment chauffer ( voir world war Z).

 

J'ai surtout l'impressions que ce sont les Européens, qui pensent que le Canada est une colonie :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

 J'ai vu le film, je vois pas de quoi tu parles ...

 

 Concernant les "nouveaux impots" je m'étonne de l'aspect bien vague de tes réponses, probablement fouiller le fond du gouffre devant le déni du risque éventuel ?

 

Je dis pas que les USA seraient a 2 doigts d'envahir les USA hein, mais attention, quand on regarde les très étonnantes similitudes entre les 2 pays :

 

   _ Quasi même système politique, étatiques (états), fédéraliste ...

 

   _ Quasi même système économique, et de doctrine économique globale (libéralisme "a poil" sans cache sexe quoi ... A nu ...)

 

   _ Quasi même problème historique (problèmes éthiques territoriaux avec les peuples "premiers")

 

   _ Cohésion sociale globale notamment dans le canada anglo-saxon rigoureusement la même, Qu'on aille a Toronto ou a Vancouver si on y allait les yeux bandés sans prévenir ou on est, le premier truc qu'on se demanderait c'est : ah oui, je suis aux USA la ... Ah ben non ... (et Montreal un peu aussi ... enfin moins ...)  Y a que Quebec city qui a la limite rappel qu'on est dans un pays autre que les USA dans les grandes canadiennes ...

 

   _ Politique énergétique en train de s'imbriquer, et potentiellement militaire aussi ...

 

 

  Franchement, il en faudrait guère + pour que des idéologues débarquent tant aux USA qu'au CANADA pour dire : Heu, vous pouvez nous expliquer a quoi cela sert qu'on soit 2 système politique séparé mais rigoureusement les mêmes ? De la, je serais assez haut placé dans les sphères d'état major canadien et du renseignement ect, je m'intéresserais beaucoup a la question : Existe il des gens et système de pensé en amérique du nord qui penserait a la fusion ou l'annexion entre les 2 pays ? Après voila le risque n'existe pas vraiment parce que la politique anglo-saxonne est couchée a plat ventre devant les exigences énergétiques US (Harper a été + qu'arrangeant jusqu'a maintenant non ?)

 

  Imagines, demain un tout autre dirigeant prend la tête du Canada et commence a rentrer dans une opposition frontale au pillage énergétique et minier du pays aux intérets US ... Le ton pourrait très rapidement changer, et voir apparaitre des idéologies autour de l'existence du Canada que personne n'aurait soupçonné ! Pour l'instant personne ne se pose vraiment la question puisque le Canada fait ce qu'on lui demande bien gentillement sans sourciller ... Mettez y un gros grain de sel frontal sur les échanges énergétiques, on va voir combien de temps la bonne entente va tenir et crois moi tu seras le premier surpris de constater que les USA commenceraient a voir bouillir des idéologies vous niant votre autonomie et qui commenceraient a envisager une annexion puisque les systèmes sont si similaire la question apparaitra forcément

 

  En fait tant qu'énergétiquement le Canada dira "amen" tout ira bien, le jour ou vous serez en opposition frontale, crois moi vous aurez du souci a vous faire, surtout si en + ce sont des républicains a la sauce Bush ou tea party au pouvoir ce jour la ... 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dire que le Canada et les USA ont la même approche des problèmes sociaux-économiques est quand même un raccourci qui est proche de la contre-vérité.

Y a rien vraiment rien de commun entre les systèmes de santé US et Canadiens par exemple.

 

Maintenant, ce sont deux pays anglo-saxons, libéraux et voisins donc il y a des ressemblances... comme entre la France et la Wallonie (et beaucoup de différences aussi)

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

(Harper a été + qu'arrangeant jusqu'a maintenant non ?)

 

Harper est bien moins pro américain que beaucoup veulent le faire penser. Il est avant tout pro Canadien fier de son pays, avec retour aux valeurs militaires. historique et à la reine .  Pour ce qui est du pétrole c'est plutot le contraire, c'est le Canada qui s'efforce au maximum de   vendre son pétrole. Les Américains on meme refusé un projet de pipelin ! Alors harper est aller voir les chinois. Les Albertains ont tellement de pétrole qu'ils ne savent plus comment l'écouler.

 

 

Existe il des gens et système de pensé en amérique du nord qui penserait a la fusion ou l'annexion entre les 2 pays ?

 

peut-être quelques groupes d'extremes droites ?  c'est juste impensable et le risque comme vous dites est quasiment à 0  actuellement

 

Le Canada a une politique indépendante, on a refusé d'aller en Irak  apres tout. Notre situation n'a rien de similaire à la russie et l'Ukraine par exemple ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,411
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Napoléon_Ier
    Newest Member
    Napoléon_Ier
    Joined
  • Forum Statistics

    20,717
    Total Topics
    1,250,325
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries