Sign in to follow this  
BPCs

Hydravion

Recommended Posts

Aujourd'hui il me semble que les armées du monde entier est délaisé leur flote d'hydravion ,les besoin change et évolue !

Savez vous si il reste des armée qui en poséde encore ? Et pourquoi on t'il été abonné ? Projet future ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si je ne me trompe pas les Russe utilisent encore une dizaine de vieux hydravions Beriev Be-12 pour les patrouilles maritimes.

et les tout nouveaux Beriev Be-200 à réaction sont utilisés par le ministère russe des situations d'urgence.

Les américains ont testé des hydravions à réaction dans les années 1950 mais la Navy n'a montré aucun intérêt.

Ils ont quand même gardé leurs P5M Marlin à hélice jusque à la fin des années 1960.

Les ShinMaywa US-2 viennent de remplacer les anciens US-1A au Japon, ce sont des hydravion quadrimoteurs de patrouille et de lutte anti-sous marine. La Chine possède un hydravion à la forme et au rôle similaire, le Harbin SH-5.

Que ce soit en Russie, en Chine ou au Japon, ces avions sont produits en nombre très limité pour un usage particulier.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il est vraiment trés beau le US-2 Japonais il a un petit coté Catalina je trouve ! Je pense que c'est un bon choix pour le japon d'avoir des Hydravion ,c'est une bonne solution pour un pays archipel !

pourquoi ce désintéret de la part d'autre pays ? Quelle sont les avantage te les inconvénient de se type d'appareil....

Merci Sovngard

Share this post


Link to post
Share on other sites

Aujourd'hui il me semble que les armées du monde entier est délaisé leur flote d'hydravion ,les besoin change et évolue !

Savez vous si il reste des armée qui en poséde encore ? Et pourquoi on t'il été abonné ? Projet future ?

Il y a déjà un fil sur le sujet des hydravions.

http://www.air-defense.net/forum/index.php/topic,13771.0.html

Merci de s'assurer avant d'ouvrir un nouveau fil que cela n'a pas déjà été fait sur le forum (il y a la fonction "Rechercher" en haut à gauche.

Nota : même en n'ayant pas, pour différentes raisons, une orthographe de compétition, il est possible d'éditer ses posts pour voir quels sont les mots soulignés en rouge...

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'accord ,j'avait pas fait attention ,et je voulais surtout avoir des point de vu les hydravion moderne ,et le pourquoi de leur rareté.

J'ai pas trouvé l'option pour édité les post pour voir les faute souligné en rouge !

Je ferme le sujet alors et je repose ma question sur le post "Hydravion"....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et pourquoi on t'il été abonné ? Projet future ?

Un avion est plus performant (pas de poids ni d'aérodynamisme pénalisant dû à une coque ou des flotteurs).

L'age d'or de l'hydravion furent les années 20-30, quand l'avion "à roulettes" n'était pas assez fiable pour les survols océaniques, et quand il n'y avait pas de grands aéroports. Avec le progrès, notamment boosté par la Seconde Guerre mondiale, ces contraintes ont disparu.

Il restait des hydravions de sauvetage maritime jusqu'aux années 60 environ, mais l'hélicoptère les a remplacé.

Il reste quelques hydravions, mais seulement pour des besoins très spécifiques :

- sauvetage très loin des côtes (plus d'autonomie et de vitesse que l'hélico) : Japon

- avions bombardiers d'eau (Canadair... mais ceux-ci sont amphibies et basés à terre).

- transport léger dans des coins dépourvus de routes et des pistes, comme le centre du Canada ou des coins de l'Alaska, bien pourvus en plans d'eau. Typiquement, un appareil de tourisme équipé de flotteurs fait l'affaire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'accord je comprend ,évolution technologique on tué le prinsipe d'hydravion ! C'est logique....

Esque des hydravion ne pourait pas etre utilisé par exemple pour ravitaillé des sous-marin ? Je sait que les japonnais avait des sous-marin équipé d'hydravion....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il me semble aussi que l'hydravion nécessite des pilotes plus qualifiés. ça revient à devoir piloter un navire quand il est à l'eau et un avion ensuite, les manoeuvres et transitions ne sont pas faciles et on a apparemment vite fait de se planter.

Si mes souvenirs sont bons les pilotes de clipper n'étaient pas mécontent de passer à des avions basés à terre...

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'aurai pensé le contraire (en tous cas par mer calme) !

Pour des opération ,type débarquement sur une plage qui ne soit pas a porté d'hélicoptere se peu etre pas mal un hyravion avec un trappe a l'avant....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour des opération ,type débarquement sur une plage qui ne soit pas a porté d'hélicoptere se peu etre pas mal un hyravion avec un trappe a l'avant....

Les US ont testé ça avec leurs Tradewind, qui devaient être des barges de débarquement flottante. Mais bon, ils ont vite abandonné l'idée...

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est exatement le type hydravion que j'ai cherché pour illustré mon exemple !

Merci Chris  =)

Tu sait pourquoi il on abondonné l'idée ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans l'esprit des barges de debarquement volante, l'Urss avait developpee les Ekranoplanes, Aeronef a effet de surface qui pouvaient (peuvent?) voler pour certain a tout de meme a 3000 metre d'altitude.

Plusieurs appareils ont ete construit mais jamais en grande serie. les projet d'Ekranolane refond regulierement surface, la russie a plusieur fois emis le souhait de relancer la production et au debut des annees 2000 Boeing avait propose une version transport de troupe, le Pelican, pour les USA.

J'ai toujours trouve ses engins fascinant meme si leur aspect un peu batard, ni hydravion, ni bateau et trop tributaire de la meteo, fait que d'autres solutions moins couteuses mais aussi moins sexy existent.

Pour les hydravions classiques, ne serait-ce qu'en utilisation SAR, les hydravions ne seraient-il pas un bon complement a l'helicoptere. Pour l'evacuation d'un blesse grave ou le transport est delicat (helitreuillage a eviter donc), un block operatoire capable de se poser pres d'un voilier ne permettrait-il pas de gagner du temps pour sauver une vie?

Ensuite pour l'exfiltration rapide de commando de marine, un avion capable de se poser pres d'une plage n'aurait-il pas un interet?

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est exatement le type hydravion que j'ai cherché pour illustré mon exemple! Merci Chris  =) Tu sait pourquoi il on abondonné l'idée?

Probablement parce que ca n'apporte pas grand chose de plus qu'un parachutage ... du moins tant qu'on reste dans le gabarit du Tradewind, soit un avion de 80 places.

Pour les gros gabarit type ekranoplane soviétique, ca pourrait etre un plus pour débarquer des engin lourd qu'on ne peut parachuter. Mais de la a déployer une force conséquente, et même si le rendement des ekranoplance vis a vis des charge lourde est bon, par ce biais il en faudrait un paquet d'ekranoplane. Résultat avec le relatif abandon des débarquement en force, la généralisation des héliportage, la perpétuation des parachutages et les solution d'hydroglisseur, on a probablement trouvé que l'hydravion ou l'avion a effet de surface c'est un peut trop cher pour pas grand chose de plus que les solutions déjà acquises.

Pour les hydravions classiques, ne serait-ce qu'en utilisation SAR, les hydravions ne seraient-il pas un bon complement a l'helicoptere. Pour l'evacuation d'un blesse grave ou le transport est delicat (helitreuillage a eviter donc), un block operatoire capable de se poser pres d'un voilier ne permettrait-il pas de gagner du temps pour sauver une vie?

Les blessés les plus lourd sont médicalisé sur place en général quitte a devoir refaire un voyage pour déposer un urgentiste. L'helitreuillage peut se faire couché et médicalisé, pas forcément plus délicat que de transborder une civière depuis le bateau de la victime vers le gonflable puis du gonflable dans l'hydravion... même par mer peu agitée ce genre de transbordement c'est forcément un peu mouvementé pour une civière.

Je vois plutot l'interet lors d'un gros naufrage tres loin des cote ou le temps compte beaucoup, l'hydravion ca va vite, loin, ca transporte beaucoup aussi bien des secouriste que du matos de secours a l'aller que des rescapé au retour. Mais dans nos contré occidentale ou la mer et tres navigué, on prefere souvent transborder les naufragé sur un navire proche, leur lancer des chaine SAR par avion suffira le plus souvent a attendre que les navires se déroute.

Ensuite pour l'exfiltration rapide de commando de marine, un avion capable de se poser pres d'une plage n'aurait-il pas un interet?

Les commandos de marine savent pas nager? rebreather et palmage puis rendez vous avec un sous marin... si le coin est suffisament safe pour y faire attendre un hydravion, il le sera aussi pour leur parachuter leur semi rigide, ou juste des gonflable, certes ca implique un sous-marin ou un navire ami en attente au large. Mais je suis pas sur qu'il ne soit pas plus compliqué d'approcher un hydravion qu'un navire si l'endroit est chaud. Reste l'impératif du "temps" le cas ou il y a pas de bateau dispos ni d'hélico, ni de zone pour un posé d'assaut ... et que l'exfiltration par leur propre moyen est impossible - 4x4, embarcation légere - m'enfin c'est assez limité comme contexte, au pire on peu toujours taxer un canadair a la sécurité civile ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

l'hydravion a tout de même l'énorme avantage de pouvoir être ravitaillé en mer par le GAN ce qui lui permet d'être utilisé à un rythme beaucoup plus élevé que les avions classiques qui doivent être déployé à partir d'une base aériene.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et aussi ,on peu élargire le champs d'application.......En guyane(c'est la jungle, pas de piste ,beaucoup d'eau.... ,pour te l'exfiltration ravitaillement ,observation ,etc......) Enfaite je pense sa depend bcp du pays ! Le japon la bien compris, meme si le moindre ilot Nipon posede en soit une piste....Mais des hydravion possede un véritable avenir millitaire dans les pays d'asie du sud Est et d'océanie...

Aprés je reve un peu ,mais les on a deja vu des hydravion dans des sous-marin ,alors pourquoi pas dans un radier d'un navire....pour des mission anti piraterie.....

Share this post


Link to post
Share on other sites

l'hydravion a tout de même l'énorme avantage de pouvoir être ravitaillé en mer par le GAN ce qui lui permet d'être utilisé à un rythme beaucoup plus élevé que les avions classiques qui doivent être déployé à partir d'une base aériene.

A conditions que les conditions météo le permettent. Car pour docker un gros hydravion contre un pétrolier ravitailleur ou à la limite une frégate, il ne faut que la mer soit relativement calme, sinon ça risque d'être très sport...

De plus, ça permet uniquement de ravitailler plus rapidement l'appareil, pas de se passer d'une base à terre (pour réaliser la maintenance des appareils, notamment), ce qui diminue sérieusement son avantage.

De ce fait, si l'on voulait sérieusement développer le concept, il faudrait construire des navires semi-submersibles d'un concept similaire à celui du BAPSS d'aviapics*. On pourrait alors imaginer un navire comprenant 3-4 radiers tranversaux (chaque radier dispose d'un accès à babord et à tribord du navire, afin que l'hydravion puisse rentrer et surtout sortir du radier facilement) d'environ 40m de large sur 45m de long (de quoi accueillir un navire de la taille du P6M SeaMaster**). Ce qui donnerait un navire de 160-200m de long et 50m de large (45m + 5m pour les équipements liés aux portes d'accès étanches).

Avec de tels navires bases, le concept serait sûrement plus viable techniquement, mais ça resterait un concept très cher (pour le prix d'un navire base + 2-3 hydravions, on doit pouvoir avoir 2 à 3 A330 MRTT, qui rempliront les mêmes taches pour un coût d'exploitation probablement bien moins élevé...

* http://www.air-defense.net/forum/index.php/topic,19383.0.html

** http://en.wikipedia.org/wiki/Martin_P6M_SeaMaster

Share this post


Link to post
Share on other sites

A conditions que les conditions météo le permettent. Car pour docker un gros hydravion contre un pétrolier ravitailleur ou à la limite une frégate, il ne faut que la mer soit relativement calme, sinon ça risque d'être très sport...

De plus, ça permet uniquement de ravitailler plus rapidement l'appareil, pas de se passer d'une base à terre (pour réaliser la maintenance des appareils, notamment), ce qui diminue sérieusement son avantage.

De ce fait, si l'on voulait sérieusement développer le concept, il faudrait construire des navires semi-submersibles d'un concept similaire à celui du BAPSS d'aviapics*. On pourrait alors imaginer un navire comprenant 3-4 radiers tranversaux (chaque radier dispose d'un accès à babord et à tribord du navire, afin que l'hydravion puisse rentrer et surtout sortir du radier facilement) d'environ 40m de large sur 45m de long (de quoi accueillir un navire de la taille du P6M SeaMaster**). Ce qui donnerait un navire de 160-200m de long et 50m de large (45m + 5m pour les équipements liés aux portes d'accès étanches).

Avec de tels navires bases, le concept serait sûrement plus viable techniquement, mais ça resterait un concept très cher (pour le prix d'un navire base + 2-3 hydravions, on doit pouvoir avoir 2 à 3 A330 MRTT, qui rempliront les mêmes taches pour un coût d'exploitation probablement bien moins élevé...

* http://www.air-defense.net/forum/index.php/topic,19383.0.html

** http://en.wikipedia.org/wiki/Martin_P6M_SeaMaster

Image IPB

seaplane in seabase :

http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=2&ved=0CEEQFjAB&url=http%3A%2F%2Fchl.erdc.usace.army.mil%2Flibrary%2Fconferences%2Fjlots2005%2F2-9-2005%2FPeters%2Fseaplanes%2520in%2520a%2520seabase%2520-%2520JLOTS.ppt&ei=Mh0JUbnIOcSChQfvrYHYDQ&usg=AFQjCNEE-XgMDKKGHMfDBNF88qe_MxABKg&sig2=RWyhgXB4uIb89bc7m3p0Pg&bvm=bv.41642243,d.ZG4

et bien sur le ponton pour hydravions en page 6 du pdf... ou en page 18 et 19 pour un mooring indépendant d'un navire (et qui permettrait aussi de ravitailler l'hydravion).

http://www.dtic.mil/cgi-bin/GetTRDoc?AD=ADA476447

Ce qui est rageant sur ces blogs où on passe des heures, c'est que finalement toutes les idées utiles ont déjà été coupées en rondelles et disséquées par les pro.. ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

BPCs  :O Merci bcp ,c'est exatement se que j'imaginait !  =D

Pareille pour le principe des "boué a carburant" que j'avait pensé qui sont dans le diapo !

Il y a plein de solution fessable et plein d'avantage  ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

BPCs  :O Merci bcp ,c'est exactement ce que j'imaginais !  =D

Pareil pour le principe des "bouées à carburant" auxquelles j'avais pensées qui sont dans le diapo !

Il y a plein de solutions faisables et bien davantage  ;)

Sauf qu'aucune de ces solutions n'a été développée , idem pour le c-130 floatplane, ou une version patmar du Be-200 ...voire une version hydravion de l'Atlantic ...

Certes, il y a une version MPA du Bombardier 415 mais bon, cela ne va pas très loin....

Et en tout cas moins loin que ces projets d'hydravion à réaction, bombardier ou chasseur des années 60....

Bref

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui mes toute c'est idée ne demande pas des masse d'aménagement ! Et il y a deja du matérielle compétent qui existe ,le US-2 japonnais par exemple qui peu décolé avec des creux de 3m..... :O

Faut pa réparé un avion aprés chaque vole quand meme ?!

PS: Pour moi les "truc" russe type "Ekranolane" ,c'est pas des hydra ,c'est des bateau ,voila.......je voit pas l'intéret ,sauf la vitesse !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Faut pa réparé un avion aprés chaque vole quand meme ?!

Généralement, après chaque mission, les appareils ont droit à un "rétablissement" qui veut dire contrôle des niveaux, inspection visuelle de l'extérieur et des moteurs, mise en place des caches, etc.

Si ça peut être réalisé en mer, c'est quand même vachement plus simple de le faire en dehors de l'eau...

De plus, l'eau de mer, ça s'infiltre partout et c'est vraiment de la merde pour la mécanique. Et laisser l'appareil barboter dans l'eau de mer entre deux missions ne va vraiment pas arranger les choses.

PS: Pour moi les "truc" russe type "Ekranolane" ,c'est pas des hydra ,c'est des bateau ,voila.......je voit pas l'intéret ,sauf la vitesse !

C'est quoi déjà les chiffres, 90% de la population mondiale habite dans une bande côtière de 200km ? Si oui, on comprend tout de suite l'intérêts de tels engins, qui soit dit en passant peuvent aussi voler au dessus des terres, même s'ils y sont moins performants.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui mais toutes ces idées ne demandent pas des masses d'aménagement ! Et il y a déjà du matériel compétent qui existe ,le US-2 japonnais par exemple qui peut décoller  avec des creux de 3m..... :O

Faut pas réparer un avion après chaque vol quand même ?!

quel intérêt de baser des avions en mer quand tu peux les baser à terre du fait de l'autonomie plus grande des avions actuels et surtout de leur meilleure fiabilité qui ne les fera plus tomber dans l'eau ?

Le US-2 n'est pas exportable notamment à visée militaire vu la constitution pacifique japonaise.

Le Be-200 n'a pas sa certification occidentale ...

Donc en pratique, les aménagements ne coûtent rien ...

Il manque juste l'appareil...

PS: Pour moi les "truc" russe type "Ekranolane" ,c'est pas des hydra ,c'est des bateau ,voila.......je vois pas l'intéret ,sauf la vitesse !

Sur le principe il faut différencier les navire à effet de surface des "wings in ground" plus proche des avions.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Member Statistics

    5,487
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Christian092
    Newest Member
    Christian092
    Joined
  • Forum Statistics

    20,844
    Total Topics
    1,300,578
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries