Philippe Top-Force

Ici on parle uniquement que de la société Nexter

Recommended Posts

Il y a 10 heures, gargouille a dit :

Il y a peut être cette hypothèse, hypothétique hypothèse je vous l'accorde, que les dirigeant de Nexter prospectant de futures commandes et sachant +/- le nombres d'unités commandables ont légèrement anticipé ce surcroit hypothétique de production.

Mais ce serait surement improbable qu'ils y aient pensé.

Dans la façon de penser de ces dernières années l'objectif principal était la réduction des surfaces, peu importe les potentiels contrats, on trouvera de la place, on fera de la place, tout tiendra, c'est le discours.

Alors faire de la place comment? Ben en externalisant certaines activités tel la logistique, tu gagne quelques milliers de mètres carrés.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 15/12/2017 à 17:34, Clairon a dit :

Les plus beaux fossoyeurs de l'industrie d'armement française : l'Alliance objective CGT-Enarques ....

Au passage on remarquera qu'un "ponte du syndicat" travaillant chez Nexter se goure totalement avec les tourelles :

- Les VBCI FR n'ont pas de tourelle T30, mais une T25 qui est bien fabriquée par Nexter ....

Clairon

 

Pourquoi ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pourquoi quoi ?

Pour les tourelles de VBCI je crois que la question est facilement répondue, et si l'on avait des VBCI T30 au 1er RTir, au RMT ou 35e RI, ça se saurait ....

Pour l'alliance "objective", l'industrie d'armement française a énormément souffert de décisions prises souvent "à l'emporte-pièce", fruit de l'esprit "type Enarque" généralement peu habitué aux situations réelles du marché, quelques exemples : l'arrêt de la production de munitions de petit calibre, le coût exhorbitant des Leclerc emiratis pour Nexter/GIAT, ...

Avec la dessus des syndicats qui se braquent quand on envisage tant de réduire la voilure que de l'augmenter, et le cocktail explosif est parfait ....

Clairon

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour le 30 mm, c'est un article de journal, il y a peut-être eu une coquille, ça fait parti des connaissances de base. Sur le fond le syndicaliste met la pression pour que la production soit faite dans son entreprise et non à l'étranger ce qui est sont boulot. Pour les nuits au niveau des conditions de travail la vigilance est extrêmement diminuée après minuit avec tous les risques d'accident du travail que cela implique, c'est son boulot aussi d'éviter les risques d'accident et de négocier que ça se passe le mieux possible avec la meilleure rémunération.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, charli a dit :

Pour les nuits au niveau des conditions de travail la vigilance est extrêmement diminuée après minuit avec tous les risques d'accident du travail que cela implique, c'est son boulot aussi d'éviter les risques d'accident et de négocier que ça se passe le mieux possible avec la meilleure rémunération.

Il me semble qu'il y a aussi des impacts tout à fait mesurables de l'abus de 3x8 sur l'espérance de vie...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Boule75 a dit :

Il me semble qu'il y a aussi des impacts tout à fait mesurables de l'abus de 3x8 sur l'espérance de vie...

Oui enfin pour ne pas être HS, on parle là d'une hypothèse sur une durée limité.

Et pour la vigilance il ne faut pas généraliser.

Dans certains cas il vaut mieux faire travailler en horaire de jour c'est plus économique. :happy:

Il y a aussi l'ajout d'équipes de W-E en 2x8 si ça n'est pas déjà le cas chez Nexter dans les ateliers qui nous intéressent ici.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a plein de métiers dans le civil où on travaille en 3x8 et j'en fait parti, je ne peux pas toucher  une pension au bout de 17 ans. Chacun fait ses choix de carrière avec ses avantages et inconvénients. 

  • Upvote 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Clairon a dit :

Mais les 3x8 chez les militaires, ça on s'en tape ...

Clairon

Non, l'UE a d'ailleurs récemment proposé un nouvel encadrement des temps de repos et temps travaillés pour les emplois qui requièrent de travailler pendant de longues durées d'un coup, et pourtant là encore ça n'allait pas parce que cette fois ci c'était trop contraignant pour les missions.

Si c'est pile je gagne et face tu perds, je vois peu d'intéret à ce genre de conversation qui n'a pour but que d'exprimer gratuitement son aigreur.

Note : les militaires n'ont pas le droit d'etre syndiqués en France si je ne m'abuse, de fait il semble logique qu'on entende pas leur syndicat les défendre.

Fin du HS en ce qui me concerne.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Histoire de faire un point en ce début d'année :

Citation

 

Pourquoi Nexter a réalisé une année 2017 canon

Vincent Lamigeon

Qu'on se le dise, Nexter fait parler la poudre. Le groupe français d’armement terrestre a annoncé mardi 6 février des prises de commandes 2017 record, avec 1,635 milliards d’euros de contrats signés, soit deux fois plus qu'en 2016 (771 millions). "On n’avait pas été à ce niveau depuis vingt ans", assure le PDG du groupe, Stéphane Mayer. Le groupe aura ainsi vendu 400 engins l’année dernière, dont 15 Caesar (camions équipés de canons) au Danemark, 18 autres en Indonésie et plus de 300 en France, où le groupe a décroché la première tranche du programme Scorpion de renouvellement des blindés de l’armée de terre, (319 blindés multirôles Griffon et 20 engins de reconnaissance et de combat Jaguar).

Comment expliquer ces bons chiffres ? Nexter a su s’appuyer sur deux atouts majeurs. D'abord, le canon Caesar. Ce bestseller a prouvé son efficacité avec les artilleurs français déployés face à Daech en Irak, et de façon bien plus controversée, avec les forces saoudiennes dans le conflit au Yémen. Ensuite, le soutien sans faille de la France. Les commandes de Griffon et de Jaguar vont assurer, et pour longtemps, le plan de charge des usines françaises de Nexter. Le chiffre d’affaires du groupe, pas encore audité, va donc logiquement augmenter par rapport à 2016 (866 millions d’euros). Les effectifs aussi : Nexter a recruté 331 salariés en CDI en 2017, et envisage 400 embauches en 2018. 

"Contrat du siècle" en Inde ? 

2018 s’annonce tout aussi intense sur le plan commercial, avec une multitude de contrats potentiels à l'export. Le groupe espère notamment boucler le contrat pour 490 blindés VBCI au Qatar, annoncé en décembre lors de la visite d'Emmanuel Macron sur place, et estimé à plus de 2 milliards d’euros. Il vise un contrat définitif avec la Belgique, qui avait annoncé en juin 2017 une commande de 417 Griffon et 60 Jaguar, ce qui ferait de Bruxelles la première référence export de ces nouveaux blindés. En Inde, le groupe français est en finale, face à l’israélien Elbit, dans une compétition pour 1.400 canons tractés de 155mm, un contrat que Stéphane Mayer avait surnommé "contrat du siècle en matière d’artillerie" en mars 2016. 

Fini ? Toujours pas. L’ex-Giat espère toujours boucler un premier contrat pour son blindé 6X6 polyvalent Titus, développé sur fonds propres, en Arabie Saoudite. "J’avais l’espoir d’un dénouement favorable en 2016 et en 2017, je l’ai toujours en 2018, même si les discussions sont longues", indique Stéphane Mayer. Enfin, en France, Nexter devrait être officiellement notifié de sa victoire sur la compétition dite "VBMR léger", pour des 4X4 de 10 à 12 tonnes, dont l’armée de terre doit commander 358 exemplaires. 

Approfondir l' "Airbus des blindés" 

Une autre bonne nouvelle pourrait arriver avec la loi de programmation militaire (LPM), présentée en conseil des ministres jeudi 8 février. Comme annoncé par Emmanuel Macron lors de ses vœux aux armées le 23 janvier, la LPM devrait acter l’accélération des cadences de production des blindés du programme Scorpion. La LPM précédente prévoyait une cadence de production de 10 Griffon par mois à l’horizon 2020, et 2 Jaguar mensuels en 2021. Ce rythme devrait être accéléré : "On nous a demandé si nous pouvions doubler ces cadences, nous avons répondu que c’était faisable, indique Stéphane Mayer. Il reste à voir à combien le ministère de la défense va nous demander de monter. Une solution à 15 Griffon et 3 Jaguar par mois nous semble bien équilibrée au plan industriel." 

Fort d’un carnet de commandes gonflé à bloc et d’une visibilité appréciable, Nexter peut travailler sereinement sur son grand chantier de long terme : l’approfondissement de son rapprochement avec l’allemand KMW. Réunis au sein du holding KNDS, sorte d'Airbus des blindés, les deux groupes mènent pour l’instant leur intégration par petits pas. Ils coordonnent leurs offres à l’export pour éviter de se concurrencer, développent des dérivés de leurs gammes respectives intégrant des équipements communs. Mais l’accélération de l’intégration franco-allemande ne pourra venir que du lancement des deux grands programmes franco-allemands prévus pour 2030 : le char de combat du futur, remplaçant du Leclerc français et du Leopard allemand ; et le système d’artillerie du futur. "Ces programmes sont essentiels, car KNDS a la spécificité d’avoir été créé sans programme commun", rappelle Stéphane Mayer. 

En attendant, il n’est pas exclu que Nexter et KMW s’affrontent encore sur certaines compétitions. Ce pourrait être le cas au Royaume-Uni pour un contrat de 600 à 800 blindés, sur lequel le VBCI français et le Boxer allemand pourraient se retrouver face à face.

 

Source: https://www.challenges.fr/entreprise/defense/pourquoi-le-groupe-francais-d-armement-terrestre-nexter-a-realise-une-annee-2017-canon_565589

Ainsi que La Tribune à croiser : https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/pourquoi-nexter-est-sur-une-belle-dynamique-767457.html

Citation

Pourquoi Nexter est sur une belle dynamique

Nexter est en pleine forme. Et les années à venir s'annoncent très prometteuses pour le groupe français. KMW a donc fait une très bonne affaire en s'alliant avec le groupe français.

Nexter va bien. Et les prochaines années s'annoncent prometteuses, voire très prometteuses si Nexter décroche d'importantes commandes à l'exportation sur lesquelles le groupe concourt. Le spécialiste de l'armement terrestre français a déjà d'ailleurs obtenu l'année dernière de belles prises de commandes avec un montant de 1,63 milliard d'euros, dont 58% à l'exportation. Soit un niveau inégalé depuis vingt ans environ, selon son PDG Stéphane Mayer, qui n'a pas voulu en revanche divulguer le chiffre d'affaires de 2017. Mais il sera en hausse par rapport à 2016 (866 millions d'euros), qui était un point bas sur les trois dernières années (1,04 milliard en 2014 et 1,07 milliard en 2015).

Pourquoi l'avenir devrait sourire à Nexter? Pour au moins trois bonnes raisons. Les commandes nationales vont pleuvoir sur le groupe tandis que les perspectives export sont encourageantes pour le groupe français, qui va embaucher plus de 400 salariés en 2018 (331 en 2017). Enfin, le mariage avec Krauss-Maffei Wegman (KMW) au sein de KNDS va nécessairement apporter un gain d'activités et d'économies (synergies). Fallait-il vraiment un rapprochement à parité avec KMW, qui a dû payer une soulte à l'Etat français pour obtenir la barre des 50% dans KNDS ? C'est aujourd'hui un débat passéiste mais il doit bien rester à l'esprit de tous que la France a une nouvelle fois fait une faveur à l'Allemagne, qui, elle, n'en fait jamais. Bien au contraire. En tout cas; KMW a fait une très bonne affaire.

Scorpion, l'eldorado de l'industrie d'armement terrestre

Avec plus de 1.600 Griffon et 248 Jaguar à fabriquer ainsi que 200 chars Leclerc à rénover, Nexter a de quoi voir venir. Le programme Scorpion représente à lui seul déjà près de la moitié du carnet de commandes de Nexter (319 Griffon et 20 Jaguar). Les trois premières livraisons de Griffon sont prévues fin 2018 tandis que la première pour le Jaguar est programmée en 2020. La confirmation des tranches conditionnelles est fondamentale pour Nexter, mais aussi pour l'armée de Terre, qui a besoin de renouveler ses matériels dont certains sont vieux de plus de 40 ans.

Ces tranches doivent être bien sûr confirmées par la prochaine Loi de programmation militaire de 2019-2025 (LPM), qui va être dévoilée ce jeudi. D'autant qu'il est très possible que le ministère des Armées augmente la cible des Griffon (plus d'une centaine) et des Jaguar (plus de 50). Nexter se dit également prêt à augmenter la cadence de production de ces véhicules (10 par mois pour les Griffon en 2020 et deux par mois pour les Jaguar en 2021).

Nexter a également gagné la compétition VBMR Légers, qui porte sur la fabrication de 400 véhicules tactiques polyvalents de type 4×4 d'environ 14 tonnes et relativement bien protégés (contre 358 initialement). Le groupe, qui proposait une version du Titus, attend encore la notification officielle. La cible de l'opération Scorpion a été mise en cohérence avec les décisions du conseil de défense du 6 avril 2016. La livraison du premier VBMR Léger est attendu en 2021. Le prix de ces véhicules devait être compris entre 500.000 et 700.000 euros.

L'export, futur eldorado de Nexter ?

En 2017, Nexter a réalisé près de 950 millions d'euros de commandes à l'exportation. Le groupe a de nouveau exporté l'un de ses best-sellers, le Caesar en Indonésie pour une nouvelle commande de 18 systèmes d'artillerie, puis au Danemark (15 exemplaires en version 8x8). En outre, les prises de commandes dans les munitions (720 millions d'euros) sont principalement venues de l'exportation. En 2018, Stéphane Mayer compte sur deux méga-contrats qui ne peuvent pas (plus?) échapper à Nexter : Griffon (417) et Jaguar (60) pour la Belgique (1,1 milliard d'euros) et VBCI pour le Qatar (486 exemplaires pour une valeur de 1,5 milliard d'euros). Pour le premier, le conseil des ministres de la Belgique a approuvé cet achat, dont les négociations sont à finaliser, et pour le second, Doha a signé une une lettre d'intention pour acquisition de VBCI.

De façon plus aléatoire, Nexter est présent dans deux compétitions gigantesques en Inde. La première, qui pourrait être le contrat du siècle en matière d'artillerie porterait sur une commande de 1.400 canons de 155 millimètres tractés, pour lequel Nexter propose le Trajan. Ce contrat s'élèverait à 1 milliard d'euros, soit un montant jamais atteint dans le domaine de l'artillerie. Le groupe français fait partie des deux derniers candidats avant la décision finale. Le Trajan est actuellement en train d'effectuer une nouvelle campagne de tests en Inde, a expliqué le PDG de Nexter. La deuxième compétition porte sur 800 canons montés sur camion, pour lequel le groupe propose le Caesar. À titre de comparaison, la France n'en a que 77 exemplaires. L'appel d'offres n'a pas été encore lancé par New Delhi. En revanche, Nexter n'a pas souhaité concourir sur une compétition pour la fourniture de chars de combat. "Nous avons estimé que l'Inde était trop exigeante en matière de transferts de technologies", a précisé Stéphane Mayer.

En Arabie Saoudite, Nexter attend patiemment depuis deux ans environ une décision venant de Ryad pour son offre à base de Titus. L'Arabie Saoudite pourrait devenir le premier client du blindé 6x6 polyvalent Titus tant à l'export qu'en France. Ryad souhaite équiper deux brigades de l'armée de Terre de Titus ainsi que de canons tractés de 155 mm, selon des sources concordantes. Soit un contrat d'environ 300 millions d'euros. En Grande-Bretagne, Nexter attend également depuis plusieurs semaines l'annonce de la stratégie d'acquisition du ministère de la Défense britannique (MoD) pour le programme Mechanised Infantry Vehicle (MIV). KNDS ne sait donc toujours pas si le groupe présentera le VBCI ou le Boxer, ou encore les deux véhicules. Destiné à fournir un nouveau véhicule blindé 8×8 à l'armée britannique (600 à 800 exemplaires), ce programme pourrait devenir l'un des marchés exports les plus prometteurs pour la version VBCI APC de Nexter.

KNDS, l'eldorado des économies?

Nexter se débrouille finalement bien tout seul. Avec KMW, il pourrait faire peut-être mieux au sein de KNDS. Ce qui reste encore à démontrer surtout quand un rapprochement n'est pas accompagné par le lancement d'un grand programme structurant pour les deux entreprises. C'est pour cela que Paris et Berlin souhaitent poursuivre les prémices d'une coopération franco-allemande portant sur "un système majeur de combat terrestre et un système commun de tir indirect de nouvelle génération". Dans ce cadre, KNDS compte obtenir des contrats de développement pour le char de combat (Main Ground Combat System - MGCS) et le système d'artillerie (Close-In Fire Support - CIFS) du futur en 2025 avec des premières livraisons prévues en 2030.

"Ces deux programmes sont pour nous essentiels, absolument clefs pour soutenir la convergence puisque KNDS présente la spécificité d'avoir été créé sans programme commun", a expliqué Stéphane Mayer.

D'ici à 2025, le groupe franco-allemand souhaitent dans un premier temps faire converger le besoin des armées allemande et française (Quels canons? Quelles munitions? Quelle protection? Quelle mobilité?) puis lancer un démonstrateur à l'horizon 2020 pour valider les options prises. Ce rapprochement donnera alors sa pleine mesure. Car les deux pays et les deux entreprises pourront diviser par deux le coût de lancement de programmes coûteux. Ce que KNDS fait déjà en rationalisant sa base fournisseurs. Le groupe franco-allemand a déjà signé une trentaine de contrats en commun. Au niveau commercial, chaque campagne fait l'objet d'une étude pour décider quel programme est le plus à même de gagner pour réduire les frais commerciaux. L'intégration est en marche... mais la réussite finale dépendra du lancement d'un programme franco-allemand majeur.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci.

 

Un extrait de La tribune :

Loi de programmation militaire de 2019-2025 (LPM), qui va être dévoilée ce jeudi. D'autant qu'il est très possible que le ministère des Armées augmente la cible des Griffon (plus d'une centaine) et des Jaguar (plus de 50).

Je ne suis pas trop ces programmes mais je ne l’avais pas encore lu.

Edited by gargouille

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, gargouille a dit :

Un extrait de La tribune :

Loi de programmation militaire de 2019-2025 (LPM), qui va être dévoilée ce jeudi. D'autant qu'il est très possible que le ministère des Armées augmente la cible des Griffon (plus d'une centaine) et des Jaguar (plus de 50).

Je ne suis pas trop ces programmes mais je ne l’avais pas encore lu.

Peut-être augmenter la cible des Griffon et Jaguar sur la durée de la prochaine LPM en augmentant les cadences comme évoqué, pas nécessairement augmenter le nombre total d'engins commandés.

Clairon

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

Nexter Systems Announced as Gold Sponsor for Future Armoured Vehicles Situational Awareness Conference

SMi Group

Nexter Systems sponsor SMi’s Future Armoured Vehicles Situational Awareness conference in London this April. 

London, United Kingdom, February 15, 2018 --(PR.com)-- SMi Group will welcome the expertise of new Gold Sponsor: NexterSystems, at the only dedicated event on combat vehicle C4ISTAR and systems integration, when they present and exhibit at Future Armoured Vehicles Situational Awareness 2018.

Nexter Systems mission is to meet the needs of armies all around the world, through the design, development and production of high-end defence systems, artillery and armoured vehicles for land forces. Its expertise also covers the supply of weapons systems to air forces and navies. 

Taking place in London on the 11th and 12th April, this focused armoured vehicle conference will have a strong focus on the collaboration between military, research and industry, and explore the latest technologies enabling enhanced vetronics, vehicle architectures, sensor development and integration, CIS and battle management. 

The full agenda and event brochure is available at: https://www.smi-online.co.uk/defence/uk/Armoured-Vehicles-Situational-Awareness

Presenting organisations include: British Army, DSTL, US Army, Microflown AVISA, DSTL, Vitavox, BAE Systems Hägglunds, RFEL Ltd, Thales UK, Royal Netherlands Army, Aselsan Electronics Industries Incorporated, Canadian Army, NATO, METRAVIB/Acoem Group, Qinetiq, Patria Land Systems Oy, Vetronics Research Centre, De Rete Ltd and more. 

Proudly sponsored by: Nexter Systems (Gold Sponsor); Sponsors and Exhibitors: ACOEM Metravib, Aselsan Electronics Industries Incorporated, Galleon Embedded Computing, Hensoldt Optronics, KME, Pleora Technologies, Microflown AVISA, RFEL, Rockwell Collins, Soucy Group, Vitavox. 

NEXTER veut occuper le terrain.

Share this post


Link to post
Share on other sites

77 Jaguar en plus, soit 325 en tout, le nombre d'AMX10RC à l'origine .... ce qui permettrait d'avoir près de 45 engins par Régiment (1er RHP, RICM, 1er RIMa, 1er REC, 1er RS, 4e RCh) plus un escadron au 5e RIAOM et un volant instruction/réserve

Clairon

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 29/04/2018 à 11:49, Clairon a dit :

77 Jaguar en plus, soit 325 en tout, le nombre d'AMX10RC à l'origine .... ce qui permettrait d'avoir près de 45 engins par Régiment (1er RHP, RICM, 1er RIMa, 1er REC, 1er RS, 4e RCh) plus un escadron au 5e RIAOM et un volant instruction/réserve

Clairon

Et le 3e RH aussi?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Papi Pépite a dit :

Et le 3e RH aussi?

Bon sang, mais c'est bien sûr. j'oubliais le relativement sous-employé 3e Hussards ....7 x 45 + 12 = 327 ... mon volant passe à la trappe .... Si on fait passer les escadrons à 13 engins, on a 3x 13 + 1 = 40 X7 = 280 + 13, 293, il reste 32 engins pour l'écolage, jouable ....

Clairon

Edited by Clairon

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Clairon a dit :

Bon sang, mais c'est bien sûr. j'oubliais le relativement sous-employé 3e Hussards ....7 x 45 + 12 = 327 ... mon volant passe à la trappe .... Si on fait passer les escadrons à 13 engins, on a 3x 13 + 1 = 40 X7 = 280 + 13, 293, il reste 32 engins pour l'écolage, jouable ....

Clairon

Merci la brigade franco-allemande :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, Papi Pépite a dit :

Merci la brigade franco-allemande :rolleyes:

Ben faut dire la vérité ... heureusement que l'EM déploie parfois en indépendant les unités françaises de la BFA, sinon mis à part compter les champs de bettraves et améliorer sa connaissance de Goethe, cette pauvre BFA n'en fout pas une ... La gueule des gars du 1er RI qui jusqu'il y a 2/3 ans était encore quaisement considéré comme un régiment léger faisant des tours Guépard ...

Clairon

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 23 minutes, Clairon a dit :

Ben faut dire la vérité ... heureusement que l'EM déploie parfois en indépendant les unités françaises de la BFA, sinon mis à part compter les champs de bettraves et améliorer sa connaissance de Goethe, cette pauvre BFA n'en fout pas une ... La gueule des gars du 1er RI qui jusqu'il y a 2/3 ans était encore quaisement considéré comme un régiment léger faisant des tours Guépard ...

Clairon

Un bar métal ou je vais souvent pas loin de chez moi a comme patron un ancien du 3e RH, il a fait 10 ans et c'est barré...et  pourquoi ? Bah il s’ennuyer pour rester politiquement correct... 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il me plait bien ce petit THeMIS (si c'est son nom)  juste ce qu'il faut avec une 7.65 et un 20mm.:wub:

Share this post


Link to post
Share on other sites
56 minutes ago, gargouille said:

Il me plait bien ce petit THeMIS (si c'est son nom)  juste ce qu'il faut avec une 7.65 et un 20mm.:wub:

C'est bien son nom1. Il est fabriqué par la boîte estonienne MILREM et est à ma connaissance le système d'UGV et d'UCGV  le plus gros et le plus abouti dans l'UE pour l'instant (même si je dois admettre que je ne suis pas énormément ce domaine spécifique). Il a souvent été montré avec une FN DeFNder Medium (avec FN M2) mais aussi avec d'autres RWS dont la Kongsberg Protector avec M2 et Javelin. À ma connaissance l'ARX-20 est de loin l'armement le plus lourd que cet UGV ait emporté.

Ceci dit, ce système a aussi d'autres fonction que simplement faire des trous dans des trucs. Voici un aperçu des capacités marketées:

494515846.png

Site du fabriquant avec quelques caractéristiques: https://milremrobotics.com/themis/

 

 

1 Leçon de mythologie express: Themis est dans la mythologie grecque la personnification de l'ordre divin, du droit, du droit naturel, de l'équité ou la justice et des traditions.

Edited by mehari

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,499
    Total Members
    1,550
    Most Online
    szymanski
    Newest Member
    szymanski
    Joined
  • Forum Statistics

    20,872
    Total Topics
    1,310,498
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries