Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Thyd

Members
  • Posts

    584
  • Joined

  • Last visited

Posts posted by Thyd

  1. Face à un état dictatorial, comme face à tout adversaire, il faut taper là où cela fait mal, c'est juste que suivant les pays, ce n'est pas les mêmes endroits.

    Ici il faut personnaliser les sanctions (cela devrait faire plaisir à ceux qui ne comprenne manifestement rien au droit... ça, la personnalisation des peines...) car ce qui touchera le pays, l'Etat, la population, n'en touchera pas une au chef et à la caste dirigeante (cf Syrie, Corée du nord, Irak du temps de Saddam, ...).

    Cela implique de nous en prendre directement à Loukachenko, à ses proches et ses soutiens; directement ou non, de manière ouverte, discrète ou secrète en fonction de nos moyens et de la sensibilité de la cible. Nuire pour être craint.

    • Like 1
    • Upvote 1
  2. Si j'en suis biens certains, quand un gars de 90Kg, avec un sourire mauvais, toc à ma porte (moi c'est plus proche de 60...) et écarte sa veste pour me montrer son police python (oui je suis un nostalgique) puis me dit de le suivre, tout va bien. Si je le suis c'est vraiment juste que je suis urbain et puisque c'est demandé gentiment je sais pas dire non. Hein, la contrainte, la con... quoi ?

     

    • Like 1
  3. Bon, on va dire que je suis biaisé, mais ils sont où les conditionnels ? je ne vois que des affirmations...

    S'il s'avérait que Médiapart agit au nom d'intérêts étrangers, peut-être qu'il serait envisageable que des ennuis judiciaires leur tombent dessus, si hein, moi j'en sais rien, je suppute. C'est pas parfait mais cela ressemble à du conditionnel où je suis trop nul en grammaire et conjugaison ? #plenellaplaie

    • Upvote 3
  4. Ne tombons pas dans l'excès inverse de nier toute validité à un regard critique. Cela doit faire presque 15 ans que je suis Janco (j'avais commencé avec wolf at the door) et je constate depuis plus d'un an qu'une vague prend forme autour de lui. Dommage que certains des nouveaux convertis sont plus royalistes que le roi sans avoir son talent. Cette frange ne sera pas forcément un atout pour le développement auquel aspire Janco. Par principe il est saint de ne pas idéaliser des concepts, il faut les prendre pour ce qu'ils sont, des outils.

    • Like 1
    • Upvote 1
  5. Oula, je vais rien résoudre moi, surtout une équation....

    Mais de ce que j'avais lu, 42.1 était nécessaire pour quitter l'attraction solaire (et pas au niveau de la surface), or comme nous avons envoyer hors du système solaire au moins une sonde, j'en avais déduis... Et donc je me trompe. 

     

    Merci à vous deux.

  6. Il y a 16 heures, stormshadow a dit :

    L’astéroïde, dans ce cas, se déplace à 72km/s, impossible d'effectuer un rendez-vous et un atterrissage car cela veut dire qu'il te faudrait un delta V de 72km/s minimum (pour ralentir à la même vitesse que l’astéroïde vu que l'intercepteur arrive dans un sens opposé à l’astéroïde), hors de portée de n'importe quel engin spatial.

    Merci, voilà ce que c'est de se mêler de physique quand on à pas les bases... :-)

    Il semblerait, de ce que j'ai compris, que nous sommes capables d'au moins 42,1 en Delta V, c'est quoi notre maximum ?

  7. A priori, la plupart des solutions sont à bases de têtes nuc mais n'est-il pas envisageable d'amarrer des "moteurs" à la surface et de les faire pousser tous dans la même direction pour dévier la course, sans la part aléatoire des explosions. Je suppose qu'il en faudrait beaucoup (et beaucoup de carbu/combu) mais une noria doit pouvoir s'envisager avec tous les lanceurs et la technologie ne me semble pas inatteignable. Fais je une erreur d'ordre de grandeur ?

  8. Se rapprocher du Shift project et de de M.JANCOVICI pour voir ce qu'il y à faire en la matière (ils viennent d'ailleur de lancer un crowdfuding pour sortir une étude sur le sujet, afin de profiter de l'après confinement et des masses de flouz qui se déversent, histoire de ne pas juste refaire ce qui se faisait avant...).

    https://www.youtube.com/channel/UCNovJemYKcdKt7PDdptJZfQ/videos 

    https://www.youtube.com/user/TSPcarbonfree/videos

    • Upvote 1
  9. La police de HK fait dans la retenue ??? Effectivement, si ne pas tirer dans la foule à la 12,7 c'est de la retenue, ils font bien dans la retenue. Quelqu'un veut bien me montrer des images d'agents des forces de l'ordre, en France, faisant du tir tendu à la gomme cogne, en rafale et par paquet de policiers, merci ?

    Et merci aussi de ne pas sortir ce qui peut se passer au Vénézuéla ou en Equateur en ce moment.

    • Confused 1
  10. Il y a 15 heures, Henri K. a dit :

    Tous les Hong Kongais que je connais comprennent le mandarin, mais au parler c'est tout de suite moins évident.

    Tu joues sur les mots, qui puis-je ?

    Tous les chinois lisent la même langue, une partie non négligeable de la population de HK peut comprendre (à l'oral donc et un petit peu) et parler le mandarin.

  11. Il y a 9 heures, Henri K. a dit :

    mais tout le monde comprend le mandarin, et tout le monde écrit le chinois (comme à Hong Kong et Macau).

    Tu inclus HK dans cette affirmation ? 

    Pour ce qui est de l'oral, on peut présumé que la "supplantation" concernait cet aspect. Donc cela ne change rien à l'affaire qu'une partie de la population (de HK) supporte mal la montée en puissance du mandarin (parlé).

    Il y a 8 heures, Wallaby a dit :

    Autrement dit, le cantonais est en déclin partout sauf à Hong-Kong où il ne fait qu'entamer très légèrement son déclin

    J'avais lu cet article, mon intervention sur le fil concernait surtout l'aspect MDR qui ne me semble vraiment pas convenir vu que le sujet devient sensible dans une partie de la population (dans mes souvenirs, cela fait 4/5 ans que j'ai entendu les 1eres remarques sur le sujet chez des locaux).

  12. il y a 3 minutes, Ciders a dit :

    Je confirme : en matière de défenses antiaériennes, la France est à poil. Quelques batteries de Mamba, très peu de stocks. Après oui, le temps qu'un ennemi arrive... les Rafale, la flotte tout ça. Mais il n'en reste pas moins que les Syriens ont davantage de missiles et de personnels. Le degré d'efficacité est certainement inférieur au nôtre mais numériquement parlant, ils sont au-dessus.

    Et ? Le but dans un conflit, c'est pas d'avoir tout, en max et au top. C'est de gagner. Le meiileur moyen de ne pas être sous les bombes, n'est peut-être pas d'avoir une DAA ultime. Détruire les avions avant qu'ils n'attaquent est encore mieux. La France peut le faire, pas la Syrie.

    Donc je ne vois toujours pas bien le propos. Si il s'agit juste de dire que la DAA  syrienne par missile SA est plus étoffée que la française, c'est une évidence que personne ne conteste. Le ton de ton message n'était pas neutre.

    • Like 1
    • Upvote 1
  13. il y a 16 minutes, Ciders a dit :

    Tout est dans le "peut-être". En 1982, personne à Londres ne se doutait que la junte argentine allait débarquer à Port Stanley.

    Je parle de territoire métropolitain. Et nous avons une chasse performante. Et nous ne sommes pas en "guerre" contre un Etat. 

    En fait je réagissais au fait que tu sous-entendais que nous n'étions pas mieux lotis que la Syrie. Les situations n'étant pas comparables, je m'en étonnais juste.

    • Like 1
  14. Il y a 13 heures, Ciders a dit :

    L'avantage de la France, c'est qu'il n'y aurait pas besoin de première vague... on serait déjà sous les bombes avant même de commencer à avoir peur.

    On a quoi déjà comme défenses antiaériennes ? Non Frigide Barjot ne compte pas !

    Je sais pas moi, des M51 par ex ? Le jour où la métropole sera exposée à ce genre de désagrément n'est peut-être pas pour demain...

  15. La prospective est une chose passionnante, la SF nous as bien servi de ce coté là.  Même si, par la force des choses, les auteurs changent un seul paramètre pour voir comment il affecte les autres.

    Mais tous les bouleversements, technologiques (jusqu'à l'extrême de la singularité), économiques, géostratégiques, sociaux, ... me semblent, outre leurs interactions, dépendre fortement des conditions de vie sur Terre. De moi-même, je suis bien incapable de juger de la force et de la vitesse des changements à venir, et je m'en remets aux scientifiques. Il semble qu'ils soient de plus en plus nombreux à convenir que les choses risquent d'être plus graves que les "malheureux 2°. Ce changement pouvant connaître une accélération de nature géométrique. 

    Pour moi, omettre ce nouveau "paradigme" obère quasiment toutes les prévisions faites. Car cela impacte tout, de la stabilité des sociétés à l'accès aux ressources en passant par le temps de voir les solutions techniques devenir mature.

    Le mot effondrement revient souvent, je parlerai plutôt de déclin et de bouleversement, mais, pour prendre en exemple quelques cas cités au-dessus, je ne crois pas à:

    L'accès à l'amortalité, la disparition des fromages de caractère, la continuation voir la propagation de "l'empire" chinois.

    • Like 1
×
×
  • Create New...