Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

All Activity

This stream auto-updates

  1. Past hour
  2. je ne trouve plus le fil lute anti drone ou shorad donc je mets cette info ici https://ukdefencejournal.org.uk/bae-tridon-mk2-anti-air-system-to-make-debut/ https://www.baesystems.com/en/product/tridon-mk2 BAE propose le Tridon Mk2 a base de Bofors 40 (accompagne d'un systeme radar Giraffe GX1 a une centaine de metre). rayon de tir 12km et 300 tirs/minute.
  3. La réflexion est intéressante. J'introduis une notion de prudence ou de modération avec les pertes au combat, voire l'attrition des moyens roulants. Faut-il tout mettre dans le même panier ou répartir un minimum? Il sagit sûrement d'un équilibre à établir. Un exemple simple: même un trinôme aura des difficultés pour évacuer un camarade et se mettre à couvert si le véhicule ou engin est "neutralisé". Une destruction compliquerait des "effets" sur les éléments transportés. Quid des conséquences sur le reste de la "phalange"? Organiner théoriquement la composition des groupes, la mamoeuvre et le feu sont nécessaires, penser à la résilience dans la durée relève de la réalité surtout sur un champs de bataille transparent. Je ne suis pas un tacticien pour affirmer des solutions, d'où mes interrogations, d'autant que j'ai été formaté à l'époque des binômes...
  4. Je trouve qu'ils ont pas mal de culot par contre :"EF FCAS demonstrator was one point of contention between Deu & Fr." Je ne suis pas sûr de comprendre cette partie de la même façon que celui qui l'a rédigée...
  5. https://www.opex360.com/2024/06/13/les-regiments-dinfanterie-vont-renforcer-leur-trame-antichar-avec-des-missiles-a-courte-portee-nlaw/ Effectivement la trame AC se redensifie
  6. Ce phénomène a commencé bien avant le "machinisme" de la fin du 18e s., qui n'est finalement que la pointe avancée de ce mouvement. Au cours de l'époque moderne, l'Europe présente un avantage net sur le reste du monde dans un domaine particulier, l'équipement en "machines", qui démultiplient la productivité dans un rapport parfois décuple en regard d'une activité de production "manuelle". Ces "machines" peuvent apparaître aujourd'hui grossières, mais offrent déjà une avance technique par rapport au reste du monde et leur déploiement/massification débute au cours du Moyen-Age. Ces équipements se diffusent évidemment vers les autres continents, et parfois il s'agit de technologies issues d'Asie ou d'ailleurs, mais qui n'ont pas connu les variations d'usage ou l'ampleur de déploiement qu'elles vivent en Europe. Cette diffusion ne fait que s'amplifier en Europe sans jamais que les autres continents ne rattrapent ce retard jusqu'au début du XXe s. A titre d'exemple, certains historiens du Moyen Age parlent de première révolution industrielle dans le domaine textile, où la productivité est globalement multipliée de 10 à 30 entre les XIe et XIIIe s. Les types de "machines", sans caractère limitatif. Production Fil : Fuseau => Rouet (x5 à 10) Tissage : Métier à tisser horizontal à barre => Métier à tisser vertical (issu de métiers asiatiques utilisés uniquement pour le travail de la soie - productivité x 30) Alimentaire : Moulin rotatif à bras/animaux => Moulin hydraulique (présence échantillonnage sous l'Empire romain - diffusion large au Haut-Moyen age) Mines/travaux publiques : extraction manuelle => minage à l'explosif Sidérurgie : Forge manuelle => Forge "catalane"/hydraulique - four à "masse" - soufflante et autres automatismes Fabrication tous matériaux : Frappe manuelle => Martinet (marteau hydraulique - vers 1150 / France ?) et arbre à came Une carte présente dans l'Enclopedia Universalis illustre bien ce phénomène aux 17e-18e s., où est cartographié le taux individuel d'équipement en "machine" pour chaque continent, par opposition à l'activité manuelle "simple", et qui permet d'obtenir une productivité supérieure. A ce moment le taux d'équipement par individu en Europe est en moyenne de 5 machines, pour 2.5/3 fois en Inde/Chine/Asie et d'un peu plus de 1 en Afrique, avant même le développement industriel de la fin du 18e s. A cela s'ajoutent des techniques d'organisation/diffusion/projection spatiale qui démultiplient encore plus ces avantages matériels. Outils d'organisation (des moyens, des fiances du temps, des déplacements, des ensembles humains, etc..) Production du papier Diffusion : Copiste => Imprimerie Finances : Comptes simples => Comptabilité par partie double (Luca Pacioli - Venise 1494) - Statisques (utilisation pratique pour les assurances- recensement) -... Activités de comptes générales : Calcul manuel = > machine à calculer mécanique (Blaise Pascal)/régle à calculer (1622) Maitrise du temps : Sabliers -> Horloges (XVI-XVIIIe s.) Compréhension de l'espace : mémoire humaine/ récits textuels => Tabula Rogeriana - Sicile - XIIe . avec table alphabétique- thésaurus, etc/ Carte de Peutinger (attribuée aux romains mais plus surement réalisée dans un monastère allemand au XIIIe s. sur la base d'indicateurs routiers romains et de récits géographique antiques, additionnés d’œuvres plus récentes) / Portulans /Cartographie moderne etc.. Ce phénomène crée des moyens matériels/financiers supérieurs, libère des personnes pour d'autres tâches/usages (Armées/Personnels de soins/Moyens de recherches..) qui avantagent encore plus les pays européens et expliquent leur expansion mondiale avant même le 19e s.
  7. zozio32

    [Rafale]

    ouai, effectivement il doit pas etre aligné avec le fuselage le flux. Par contre, ca veut dure que le flux est forcement plus impacté que si les emports pouvaient etre "aligné", donc c'est pas bon signe pour commencer. Ensuite, je doute que l'angle des rails soit adaptable, et donc optimisé pour chaque munition. De meme pour les differentes vitesse de l'avion, l'angle optimal doit quand meme varier un peu. Et les muniions soit droites elles, donc si le flux est courbés, il y aura forcement un desalignement, donc perte, le long de la munition. D'autant plus si la munition est longue... Donc, si les emports peuvent etre alignés avec l'axe de la cellule grace a l'aero de la plateforme, ca doit induire moins de compromis entre les configs et les regime de vol. On ne doute pas qu'ils font au mieux avec ce qu'ils ont pour le super hornet, mais c'est quand meme symptomatique d'une solution suboptimale. J'imagine que l'efficacité globale liée a ce point particulier sur les differentes configs et regime de vols doit etre moins favorable qu'avec une config aero permettant dans emport "droit".
  8. https://www.rheinmetall.com/en/products/tactical-wheeled-vehicles/wheeled-armoured-vehicles/gmars Range Matters GMARS is a Multiple Rocket Launcher two-pod system supporting current and future state-of-the-art long range and extended long range rocket fire missions. GMARS is precise and cost-effective on the modern battlefield, providing all-weather, 24/7, long range precision fires. GMARS provides fire support missions up to a range of 400+ km, and supports continued growth for increased capability at even greater ranges. Highly mobile, shoot and scoot capability Crew-of-2; Cabin capacity of 3 Rapid emplacement with no out-riggers Boom & Hoist system enables safe and rapid reload in all weather conditions Only wheeled, 2-pod launcher system compatible with MLRS Family of Munitions Inertially navigated, GPS-aided Firepower against short- and long-ranges Component commonality with M270 / HIMARS and the HX Series of Mobility Platforms Interoperable with NATO forces, that use MLRS and HIMARS Designed with future in mind and flexibility to address multi-domain operations Rheinmetall's 8x8 truck combines the ability to self-cover long distances with logistical commonality to the HX family in service in the German Army, e.g. UTF, WLS Supports pre-planned and time-sensitive targeting
  9. On peut quand même supposer que Soframe et Michelin ne sont pas des manches... Attendons de voir
  10. Adoption du NLAW, mais pas que: https://www.opex360.com/2024/06/13/les-regiments-dinfanterie-vont-renforcer-leur-trame-antichar-avec-des-missiles-a-courte-portee-nlaw/ (Post redondant et transverse avec dautres Item). Je note que le combattant de demain sera encore moins monotâche et disposera de moyens importants. La formation et l'expérience auront une grande importance. Les ressources humaines et leurs qualités seront prépondérantes. Le volume sera-t-il suffisant pour la résilience et l'attrition, nonobstant l'emploi de la Réserve? Beaucoup voudraient changer le format des Armées légitimement. La raison commande de bien analyser les moyens et ressources qu'il faudrait mettre en oeuvre avec les personnels qualifiés nécessaires. Il ne s'agit pas toujours d'arithmétique pour évaluer la progression envisagée.
  11. C'est justement l'inverse qui est souhaité par la constitution les mandats sont absolument non impératif. Un des soucis de la France c'est le très faible investissement des citoyens dans la vie publique, via les corps intermédiaires, les associations, les syndicats et les partis. Ce induit des incompréhension forte sur le fonctionnement, et sa réduit la pression sur les élus ... du moins la pression d'une partie de la population. Parce que d'autre savent parfaitement ou et comment appuyer pour obtenir ce qu'il veulent. Une démocratie sans investissement fort des citoyens dans la vie courante de l'organisation politique c'est normal que ce soit peu fonctionnel. D'un autre coté les francais adorent être infantilisé, voir dans le président une sorte figure paternaliste issue de l'empire, et tout le tralala. In fine ... ils n'ont que ce qu'il mérite. Pas grand chose.
  12. Today
  13. g4lly

    [Rafale]

    Tu le vois à l’œil nu l'écoulement?
  14. Quelle définition donnes tu de la "gauche" dans ton exemple avec les divergences persistantes de ces 4 gauches qui même "unis"dans un pseudo programme commun difficilement applicable (et ils le savent) lorsque ils viennent aux manettes et grugent sciemment leurs électeurs d’où cette "lassitude" de promesses non tenues valable également pour les autres partis. Il me semble que l'on devrait avoir des outils dans la constitution pour veiller à l'application stricte des engagements passés pour se faire élire, avec sanctions à la clé histoire d'assainir ce milieu ou le mensonge s'est professionnalisé.
  15. Arka_Voltchek

    [Rafale]

    Ce n'est pas parce que ce n'est pas parallèle à l'avion que ce n'est pas dans l'axe de l'écoulement, l'air ne suis pas une ligne droite partout, et en particulier pas près des courbes d'un appareil.
  16. J'allais proposer l'Opération Sisyphe mais va pour Zénon.
  17. Avec la numérisation, les armements téléopérables et les divers capteurs, la "dronisation" est déjà techniquement possible. Reste l'emploi avec les fragilités inhérentes comme les transmissions, la redondances, les faiblesses intrinsèques des chars et ses coûts. Des concepts-chars des salons de l'armemenent et les démonstrateurs des constructeurs, la route sera sinueuse et peut-être longue avant d'avoir en engin opérationnel et utilisable, habité ou pas. Pour autant, tout cela préfigure l'avenir dans la mesure où "l'accessibilité" économique se confirme. Sur un char habitable, l'accès de l'équipage sera toujours problématique avec ses trappes. Le nombre de coups disponible est aussi un point dimensionnant avec les chargeurs automatiques de nuque, considérant la "poche de réserve avant" comme peut pratique. La question à poser est le nombre de munitions et leurs types nécessaires dans une mission pratique?
  18. Un VBCI avec une tourelle téléopéré non pénétrante tu rentres jusqu'à 14 pax ... 12 ca laisse de la marge pour les munitions de l'armement téléopéré. Au USA ils ont bien des unité motorisé sur Humvee ... ca n'a pas l'air de les déranger plus que ca d'avoir autant de chauffeur. Sinon l'USMC rentre 22 pax dans ses AAAV ... C'est plus un probleme de volonté et de doctrine qu'autre chose. --- Et je le répète, c'est une forme de viscosité intellectuelle de refuser que les unité mécanisé soit organisé de la même manière que les motorisé. Rien n'interdit si c'était à ce point indispensable d'organiser différement les groupe des section mécanisé ... meme si moi je ne vois pas d'impossibilité de groupe à 8 ... plutot un refus argumenté par du conservatisme pathologique.+ --- VBCI philoctete ... un vrai camping car. Rien que la en config basse densité il y a 11 places.
  19. Moi je note : - réutilisation du chassis leopard - adaptabilité 120 (actuel), 130 (Rheinmetal), 140 (ascalon) - tourelle très épurée, il n'y a pas grand chose qui dépasse sauf le tourelleau et les antennes. la silhouette sans le tourelleau est trapue. - le cas échéant il est téléopérable - capable de mettre en oeuvre un (des ?) drone - A priori rapidement (??) industrialisable compte tenu des communalités avec les léopards précédent La proposition est plutôt intéressante pour l'armée française qui n'a pas grand chose à se mettre sous la dent là tout de suite.
  20. Arquus a encore des contrats en cours de reconstruction de centaines de VAB et GBC180 pour l'AdT Clairon
  21. @mehari utilise l'appelation belge/UK, donc Section = groupe de combat en Fr, et peloton = section de combat en Fr Section à 4 groupes de 8 + commandement + équipages d'engins, donne au minimum des sections (pelotons en Belgique) à 44 pax, ce qui a un impact fort sur les véhicules en termes d'emport, de poids, de volume ... Vu qu'il faut quasiement des engins pouvant emporter 12 pax (pour une répartition harmonieuse du groupe de commandement) .. Résultat un VBCI VTT sans tourelle est l'engin quasiement le plus léger pour emmener une telle section ... Ou bien on monte à 5 véhicules et donc 46 Pax au minimum, et je vous parle pas de l'org des sections d'infanterie blindée sur véritable VCI Clairon
  22. Des engins ça se reconstruit ... on le fait "régulièrement" d'ailleurs. C'est souvent tout l’intérêt de conserver des vielles caisse et la grosse mécanique, transmission secondaire et train roulant. Tu mets un nouveau moteur, des nouvelles roues, tu réaménage un peu l'intérieur et tu as un truc potable qui servira si tu adapte un peu la doctrine.
  23. Il a sauté sur une mine ? Il s'est pris un ATGM ? Tous les jours on travail sur des chantier de TP de démolition etc. et on sait faire des pneu qui ne finisse pas en charpie chaque jour, sinon on arrete rapidement parce qu'on fait faillite. Difficile de comprendre comment un pneu de blindé anti émeute fini en charpie comme un vulgaire pneu de PL qui a éclaté sur l'autoroute.
  24. Il faudrait voir le contexte et les détails. L'article est franchement lacunaire, il parle de Centaures (au pluriel) aux "pneus détruits" (au pluriel toujours), mais les photos montrent 1 Centaure avec 1 pneu détruit, et un autre Centaure en arrière-plan qui n'a rien. Qu'est-il arrivé à ce véhicule en particulier ? Quelle a été l'intensité de l'engagement des Centaures depuis leur arrivée ? Y a-t-il eu le temps de les acheminer avec suffisamment de pièces détachées et de matériel / personnel de soutien ? Et de toute manière, aucun véhicule n'est invulnérable.
  25. Section/Groupe? Tu parles de groupe pas de section et d'équipe ... Je n'ai jamais compris les Section à 3 groupes ... à mon sens ca n'a pas de sens. C'est bancal et non fonctionnel. J'ai toujours pensé que des sections si peut dense était non fonctionnelle en soi et ne servait que d'élément pour former un élément fonctionnel, ce qui à mon sens est un non sens. Ca impose d'engager des quasi compagnie pour obtenir un peut d'autonomie de fonctionnement. Alors qu'une section dense à 4 groupes - de 8, plus commandement - serait fonctionnelle et autonome pour assez peu d'effectif en plus.
  26. Il n'est pas prévu de les reverser à la réserve ? Et ils ne sont pas complètement rincés depuis le temps ? Sauf peut-être les Ultima ?
  27. En parlant du NLAW... https://www.forcesoperations.com/le-missile-nlaw-dans-larmee-de-terre-a-compter-de-2025/
  1. Load more activity
×
×
  • Create New...