Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

All Activity

This stream auto-updates

  1. Past hour
  2. Pas du métal mais de la céramique transparente en tuiles pour améliorer le blindage des parties vitrées des véhicules. Mais je ne voulais pas créer un nouveau sujet pour ça... (d'ailleurs peut-être faudrait-il songer à regrouper tous les sujets liés au blindage cinétique/balistique et protégeant contre les armes à énergie dirigée laser ou EM dans un même sujet?) Du forum innovation défense de la DGA: Spinelle : un système de blindage à la pointe de la technologie
  3. Yesterday
  4. Repost: HELMA-P au forum innovation défense:
  5. Ben ... sans chercher la malice, peut-être tout simplement parce que les équipes d'évaluations étaient distinctes et leurs travaux cloisonnés. Ça montre les limites de la méthode. Je reste persuadé que tous les choix d'outil, de méthode et de pondération de l'évaluation, aussi biaisés qu'ils puissent paraitre aux observateurs attentifs, ont été faits en toute sincérité, ce qui rend la décision finale totalement inattaquable - qu'elle nous plaise ou non.
  6. Forum innovation défense, avec le programme Aeromalies pour le contrôle aérien:
  7. Je me suis laissé dire qu’un moteur d’AMX 10 aussi !
  8. Un produit Siemens au cas où on ne l'aurait pas bien remarqué. Est-ce qu'on sait si c'est une commande de la DGA ou une division française de Siemens? Sinon, HELMA-P au forum innovation défense:
  9. L'AC/DC joué dans l'AMX 10 devait couvrir le Wagner
  10. Ce sont des missiles écolo, ils sont renouvelables. Après avoir détruit un ennemi par contact et perforation et dispersé à l'intérieur les éclats de leur charge explosive annulaire, ce qui transforme l'adversaire en confettis, ils reviennent dans la soute du F-35 faire le plein de carburant et d'explosifs, et on recommence. Seul Lockheed Martin maîtrise cette technologie développée en partenariat avec SpaceX. Il faut les intégrer oui mais les rails Meteor sont a priori compatibles. Puisque les goulottes du Typhoon accueillent aussi bien AIM120 que Meteor. ???
  11. il faudrait retrouver la déclaration originale, mais Erdogan n'est ni éternel, ni irremplaçable. Donner une vision d'espoir aux Turcs peut aussi être très intéressant : la porte n'est pas fermée si vous redevenez amical. C'est un peu le cliché bon flic méchant flic, avec la France dans le rôle du méchant costaud, et l'Espagne dans celui de...
  12. Et voilà un détail qui coince. Si le F-35 permet une prise en main avec 20% d'heures de vol en moins par rapport au vieux F/A-18, pourquoi n'avoir pas demandé aux autres constructeurs ce qu'il en est pour les autres avions ? Est-ce que c'est parce que les consignes étaient "trouvez tous les arguments possibles pour diminuer le prix du F-35 ; ne cherchez surtout pas à diminuer le prix des autres ; il faut que le F-35 soit choisi quitte à tricher un peu pour ça" ?
  13. Un hélico à quelques dizaine de mètres ça fait vraiment très beaucoup de bruit
  14. C’est quoi, Agusta, Apache ? Ca me rappelle ce que racontait un copain qui avait fait son service dans un AMX 10 : le flip de ne rien voir, de ne rien entendre, et d'avoir soudain un helicos antichar qui sort des arbres à quelques dizaines de mètres.
  15. Kelkin

    Gripen

    Le fait que le Canada soit un partenaire du programme F-35 signifie bien que toute cette compétition n'a été qu'une grande manoeuvre de temporisation, parce que l'appareil avait mauvaise presse. Mais il n'était pas question de choisir autre chose in fine.
  16. Parce que tu prends (je devrais dire « nous prenons »collectivement sur AD) les choses par le trop petit bout de la lorgnette. Hier, j'écrivais un long texte @gianks pour répondre à une question sur le fil air/Espagne. J’ignorais tout de ce traité et je réfléchissais en écrivant. Finalement je ne l’ai pas posté, trop long, trop HS, mais je le cite ici puisqu’il me semble à propos pour répondre à ton interrogation. Giank se demandait si la France ne risquait pas de se retrouver dans la situation de l’Union Soviétique, écrasée financièrement par sa course à l’armement avec les USA. Voici ce que je voulais lui répondre, je mets en gras ce qui peut te concerner : « Le risque est l’isolement, l’isolement politique, pas la banqueroute, je pense. Les dépenses militaires françaises reste très raisonnables, et de ce point de vue le meilleur rapport qualité-prix, c’est la dissuasion nucléaire. Par l'absurde, s’il fallait tout sacrifier et qu’il ne restait que la dissuasion nucléaire, ce serait suffisant à garantir un niveau de sécurité déjà enviable. Il «suffirait » de renoncer à se mêler de toutes les affaires du monde, aux restes de l’empire et à cette profondeur stratégique qui nous permet encore d’aller au devant des emmerdes, loin de nos frontières, pour essayer de les prévenir. Je pense qu’il n’y a pas d’issue à ces débats en restant dans le champ étroit de la comptabilité nationale ou des intérêts industriels. Ça restera toujours égoïsme contre égoïsme, un truc qui n’avance pas, un truc qui tourne en rond. Commençons par nous redemander, au niveau individuel comme étatique, ce que l’on veut être, quel monde on veut pour nos enfants. La boutiquaille ne nous aidera en rien à répondre. Ça vient après, c’est n’est qu’un moyen. Très concrètement, moi, modeste hirondelle individuelle française et européenne, je ne veux pas que mes gosses aient à se battre parce qu’un dingo américain veut faire payer le prix du sang à quelqu’un au lieu de se poser les bonnes questions, ou cherche à nourrir son complexe militaro-industriel. Note bien que je n’ai pas non plus envie que mes oisillons perdent un oeil ou une aile pour Safran, Dassault ou Naval Group ou parce que le président n’a jamais vraiment réglé son œdipe. La différence, c’est que ça, je peux faire quelque chose pour l’éviter. Enfin, je peine à comprendre que nos vieilles civilisations ne fassent pas plus confiance à leur humanisme qu’en les vertus parfois mercantiles, brutales et lointaines du cousin américain. On devient nous même des boutiquiers et on pense les questions de relations internationales comme un épicier qui veut conquérir le quartier. Alors si on ne peut pas se serrer un minimum les coudes entre allemands, italiens ou français, eh ben on restera, noys français, à 2% de dépenses militaires, ce qui sera largement suffisant pour nos propres besoins. On choisira soigneusement où on investit et ce qu’on laisse aller, on se spécialisera dans les échanges avec les derniers non-alignés d’un monde que les vieilles lunes veulent à nouveau bipolaire... Pourquoi pas ? Et la planète s’en portera un peu plus mal. Parce que le monde a besoin d’une puissance modératrice, parce qu’on va déjà morfler par les effets du surpeuplement et du dérèglement climatique. Nous (France, Italie), notre position serait relativement confortable s’il n’y avait pas ça : se choisir un parrain un peu démocrate ou se défendre seuls de pas grand chose, c’est pas la mer à boire. Sauf qu’à mon sens les vraies périls pour l’Europe prospère, égoïste et vieillissante, ne sont pas à l’Est ou en Chine. Ils sont au Sud là où des milliards de jeunes être humains, pauvres, risquent d’être déplacés par le manque d’eau... ou parce que les deux grands foutront le seums partout pour le pas avoir à s’affronter directement. Moi je ne comprends pas que Rome et Paris ne soient plus capables de s’élever un peu en pensant à ça , de renouer avec les solidarités latines, de tout simplement comprendre que notre conception du bonheur citoyen est la même et que nous avons les mêmes intérêts sécuritaires. Pax Latina versus pax Americana, Italie et France, avec peut-être l’Espagne et la Grèce pourraient avec un peu de hauteur d’esprit et quelques dixièmes de PIB supplémentaires, sécuriser seuls la Méditerranée et la façade atlantique et ouvrir la route à une troisième voie pour les nations qui ne veulent pas s’aligner derrière les USA sur une nouvelle radicalité bipolaire. Mais pour ça il faudrait déjà s’entendre sur quelques règles et ne pas confier le sifflet de l’arbitre au gars qui a le plus intérêt à déclencher une bagarre générale !» Ce n’ai pas très bien formulé, ne prends pas ça pour un plaidoyer pour une utopie européenne, mais peut-être ce traité est-il une tentative des 2 Etats de prendre un peu ce chemin. Je suis moins sûr de ça que de dire que ramener les relations internationales exclusivement à des questions de compétition industrielle nous amènera toujours à la raison du plus fort. C’est à dire nulle part.
  17. 800 millions pour les avions grecs donc probablement encore moins ce contrat mais disons 2/3 (petit) avions et un (gros) 1/3 munitions et formation. (c’est du pifometre olympique).
  18. poti

    Gripen

    Petite nouvelle chaude pour le Gripen: https://www.lapresse.ca/affaires/2021-11-25/remplacement-des-cf-18/le-chasseur-de-boeing-exclu-de-la-course.php Je ne sais pas s'il y a un doublon sur le fil de la RCAF... J'ai du mal a ne pas voir le F-35 aux couleurs canadiennes...
  19. Intéressant mais ces chiffres sont étranges. C'est étonnant comme formulation. Je pensais que les F3R croates passeraient par la même case "pose de renforts" que les F3R français. Apparemment pas. Normalement les F3R sont censés être portés de 7500h (la durée de vie initiale pour les Rafale C/B) à 9000h. En France du moins. Donc si j'essaie de comprendre ce qu'ils disent, j'en déduis qu'il y a la possibilité de rajouter 2000 heures de vol théoriques à chacune des cellules des Rafale croates. Donc c'est très probablement plus proche de 5200 heures garanties minimum que de 3200, et c'est sans une éventuelle nouvelle opération d'augmentation de la durée de vie des cellules qui pourrait la porter au-delà. 5200 heures pour donner une idée, c'est plus que la durée de vie initiale (5000 heures) d'une cellule de Mirage 2000, avant augmentations de potentiel, les derniers Mirage 2000 français ayant été portés à 9000 heures suite à des incréments successifs et peut-être aussi des réinitialisations de potentiel. Or rien ne dit que les futurs Rafale post-F3R ne seront pas NATIVEMENT prévus pour 9000 heures. Puisqu'il est question avec F3R de la pose de RENFORTS. Qui pourraient parfaitement être installés dès le départ. Donc que cette augmentation de potentiel n'est pas à considérer comme une réinitialisation ni comme une extension, mais comme une évolution du nombre d'heures de vol garanties du fait des tests de validation des efforts structurels subis par la flotte. Rien ne dit non plus que d'autres opérations du genre ne pourront pas survenir dans le futur, portant la durée de vie des cellules nativement au-delà des 9000h. ...Du coup je trouve ça plus qu'honnête comme offre, si on est à 1 milliard tout compris, pièces rechanges support et PBL 75%, pour des avions qui ont à la date actuelle 5200 heures de vol garanties... C'est 2 fois plus que ce qu'auront volé les Eurofighter T1 défectueux et payés plein pot, eux, notamment par les autrichiens. 2 fois plus d'heures de vol, 3 fois moins cher par cellule... Pas mal! Et enfin, comme toujours, le Rafale est un avion évolutif. Donc il sera tout à fait possible de les faire passer en F4.1 ou tout autre standard à l'avenir. Même s'il y a des mélanges de pièces vu que tout est plug&play et virtualisé. @test Allez t'en fais pas va, la Croatie a plus que sûrement fait une bonne affaire.
  20. Non. On ne demande pas d'ailleurs à nos députés de voter sur le nombre de catapultes du futur porte-avions. Mais si je devais voter - que ce soit en tant que citoyen lambda dans le cas d'une démocratie directe ou en tant que député que je ne suis pas dans une démocratie représentative - je chercherais à comprendre les implications pour les finances publiques de mon vote. Peut-être mon passé d'élu local... ou plus simplement de citoyen concerné. En l'occurrence, on ne peut pas dire que les éléments fournis aux électeurs suisses soient d'une grande clarté. En quoi serait-ce incongru de publier, pour des électeurs cherchant à se renseigner, comment ont été établies les évaluations des coûts pour le pays sur les 30 prochaines années ? Sans cela, j'aurais bien du mal à savoir quoi voter. Non, mais je trouverais logique de fournir l'accès à l'information pour ceux qui souhaitent se renseigner sur tel ou tel aspect. En tant que citoyen, on peut aussi accorder des priorités aux thématiques sur lesquelles investir du temps. C'est ce que je faisais en temps qu'élu... en me coordonnant avec les autres élus d'ailleurs pour essayer de couvrir le maximum de champs possibles.
  21. Promis C'est super de pouvoir échanger avec quelqu'un de l'intérieur, puis ça enrichie le débat! Après tout je l'aime bien moi, la dinde
  22. Disons que les US ont plus pris l'habitude de se trainer les "boulets" de l'OTAN et de ne pas travailler que selon leur bon vouloir. Contrairement à ce que l'on pourrait croire im n'y a qu'une faible part des forces US qui travaille régulièrement avec d'autres forces...
  23. Absolument pas FAFA ! Je te trouve au contraire admirable. Réussir à argumenter avec calme et précision sur un sujet aussi touchy, comprends bien que moi la décision suisse concernant le choix du F35 additionnée à notre défaite à l’Euro m’a presque littéralement fait pleurer, je trouve ça vraiment admirable de ta part. C’est juste qu’il serait temps que nous autres français laissions tomber quelques temps le sujet et arrêtions de mettre des pièces dans le jukebox.
  24. Voilà le choix du F-35 confirmé.
  25. https://www.nzz.ch/schweiz/viola-amherd-hat-den-f-35-finanzpolitisch-sturmfest-eingepackt-ld.1657161
  26. Ponto Combo

    [Rafale]

    Oui mais ça on le savait
  27. Désolé si je te dérange. Par contre tu remarqueras que j'argumente bien souvent avec des sources. Par contre si cela dérange trop de monde, dites le moi et je m'abstiendrais. Je me rends compte une fois de plus qu'essayer de parler du f-35 autrement qu'en faisant du bashing ou des moqueries est considéré par certains comme une attaque contre le Rafale et cela bien que ce ne soit pas le cas. J'espère tout de même que ceux qui postent des informations le feront de façon factuelle et pas avec des aprioris.
  1. Load more activity
×
×
  • Create New...