Skw

Members
  • Compteur de contenus

    3709
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Days Won

    9

Skw last won the day on May 27

Skw had the most liked content!

Réputation sur la communauté

1244 Excellent

À propos de Skw

  • Rang
    Vétéran

Profile Information

  • Pays
    France

Visiteurs récents du profil

856 visualisations du profil
  1. FRANCE : 5° puissance économique?

    L'automatisation, c'est aussi le trading haute fréquence
  2. USA

    Ce qui est loin de signifier que JLM l'aurait emporté si on avait effectivement eu ce mode électif. Car les électeurs intègrent ou sinon sont invités par le parti duquel il se sentent le plus proche à intégrer une dimension de calcul dans la sélection de leur deuxième ou troisième candidat. Autrement dit, on ne choisit pas forcément en second candidat celui qui pourrait faire de l'ombre à son premier candidat. Au final, dans certains contextes électifs, on se retrouve parfois à élire les mous pour qui pas grand monde n'aurait voté et dont on est sûr qu'il ne feront pas trop de vagues.
  3. L'Inde

    Il y a notamment eu la parution d'un article fort intéressant sur le développement d'un vecteur de frappe nucléaire indien autour du Mirage 2000: "New Delhi's Long Nuclear Journey: How Secrecy and Institutional Roadblocks Delayed India’s Weaponization". L'article traite assez peu des problématiques techniques, mais davantage des blocages et verrous qui ont allongé les temps de développement. Edit : In the late 1980s and early 1990s, many academics, think tank analysts, journalists, and government officials came to perceive India as a de facto nuclear weapons power. The consensus among U.S. policymakers was that normative, rather than technical or organizational hurdles, prevented India from transforming its latent nuclear capability into an operational one. New evidence shows, however, that India lacked technical means to deliver nuclear weapons reliably and safely until 1994–95. Further, until the outbreak of the Kargil War in the summer of 1999, political leaders refrained from embedding the weapons within organizational and procedural routines that would have rendered them operational in the military sense of the term. These deficiencies can be traced to a regime of secrecy that prevented information sharing and coordination among the relevant actors. This secrecy stemmed from risk aversion among Indian decisionmakers, who feared international pressures for nuclear rollback, particularly from the United States.
  4. La Composante Air belge

    Finalement, le grognement était un language bien plus universel et audible de tous. On devrait peut-être en revenir à cette modalité de communication dans les sociétés où la question linguistique pose exagérement problème.
  5. Nanas au combat

    Les hommes sont réputés avoir une meilleure représentation dans l'espace, cela ayant d'ailleurs été confirmé par pas mal d'études. On ne sait d'ailleurs pas vraiment si cette spécificité s'explique par de l'inné ou de l'acquis.* J'imagine que cela doit constituer une base non négligeable en matière d'intelligibilté de scènes ou de théâtres complexes. * A noter d'ailleurs que cette distinction entre inné et acquis est de plus en plus remise en cause, d'autant plus pour traiter de spécificités hommes/femmes, sachant que certaines différences pouvant difficilement être considérées comme acquises, au sens culturel du terme, n'interviennent que bien longtemps après la naissance. On peut notamment penser à la mise en place des mécanismes hormonaux : on a bien évidemment des productions hormonales bien différentes, mais on a également des métabolismes qui répondent assez différemment à une même hormone et ce pourtant dans des quantités proportionnellement identiques. Autrement dit, les mécanismes qui font qu'un individu est doté à un moment donné de telles ou telles capacités, sont probablement bien plus complexes que généralement exposés. C'est loin d'être évident. A pratiques physiques comparables, les femmes ont bien plus de ruptures du ligament croisé antérieur. C'est une faiblesse qui s'explique notamment, mais sans doute pas seulement, par la disposition anatomique du bassin chez la femme, adapté à la procréation, qui ensuite implique une disposition différente des ligaments.
  6. FCAS SCAF et connexes (NGWS, drone FCAS - DP etc.)

    Je me demande si ce nouvel appel ne signe pas un certain échec chez Airbus Defence & Space. Les appels du pied ne sont pas récents. En revanche, jusqu'alors, les invitations n'étaient pas nominatives. S'ils en viennent à insister auprès de la France, c'est peut-être que cela n'a pas aussi bien fonctionné auprès des Britanniques et que le Brexit ait passé par là. Auparavant, quand Airbus vendait son FCAS, il le présentait comme un substitut ou sinon comme un complément à l'Eurofighter... Ils semblent avoir perdu les Britanniques et Italiens au passage. Vu l'intitulé assez large du fil, cela mériterait d'ailleurs de pointer les premières ébauches élaborées par SAAB sur leur FCAS : on trouve quelques trucs ici et là sur le web. Je pourrai peut-être m'y pencher lorsque un peu plus de temps. Mais si d'autres posteurs veulent s'y investir, pourquoi pas. L'Inde ? Ca ne fait pas très européen, mais bon...
  7. [Rafale]

    Il n'est pas du tout sûr que ce qui vaut dans le civil vaudra dans le militaire. En matière de défense, sachant que les clients nationaux sont restreints et que leurs investissements/commandes sont un prérequis nécessaire au lancement du projet, il n'est pas du tout sûr qu'il soit à l'abri du problème des retours économiques ou sinon des maintes et parfois contradictoires exigences nationales en matière de configurations et de specs. Et dans les denières déclarations de Fernando Alonso, on ne voit pas de réels questionnements sur les problématiques de gouvernance. Il a d'ailleurs bien raison de ne pas trop les évoquer d'ailleurs : bon, qui est partant pour faire un avion ?
  8. L'Inde

    Oui, je pensais bien avoir écrit 10 millions : je corrige. Et cela fait bien dans les 140.000 Euros (un peu moins) aux cours actuels.
  9. L'Inde

    Au cours actuel, pas loin de 140.000 Euros. 1 Crore = 10 millions de roupies.
  10. FCAS SCAF et connexes (NGWS, drone FCAS - DP etc.)

    Oui, j'entends bien. Mais j'imagine que sera déterminé, à un moment ou à un autre lors de la phase de conception, un ratio ou des ratio potentiels avion-drones en vue de définir ce que l'on attendra du drone et ce que l'on attendra de l'avion.
  11. FCAS SCAF et connexes (NGWS, drone FCAS - DP etc.)

    Sait-on combien il y aurait, à terme, de drones envisageables par avion ?
  12. FCAS SCAF et connexes (NGWS, drone FCAS - DP etc.)

    On en revient à une discussion que j'avais pu avoir ici avec G4lly, soutenant qu'un drone n'est pas autre chose qu'un avion et que les lois de la physique s'appliquent aux deux. La grande différence, à mes yeux, est que l'enjeu de la survivabilité n'est pas du tout le même. On peut très bien imaginer des attaques de drones par saturation si on estime que c'est la solution la plus adaptée d'un point de vue stratégique et économique pour induire de l'attrition dans la défense ennemie, avec l'idée que l'opération coûtera in fine plus cher au défenseur qu'à l'agresseur. Alors qu'on a finalement eu ces dernières décennies une certaine standardisation des chasseurs-bombardiers, on peut imaginer une relativement forte diversification/spécialisation des drones en fonction des objectifs de survivablité/consommation que l'on veut pour ceux-là. Le drone devrait remettre au centre des priorités le calcul économique... un calcul que l'on se permettait de moins en moins lorsque l'on sait que la vie d'une pilote, précieuse tant d'un point de vue humain que de l'expertise acquise et difficilement remplaçable, est en jeu. On peut d'ailleurs imaginer des drones avec une certaine fonctionnalité en temps de paix ou disons de guerre asymétrique et une tout autre fonctionnalité en situation de guerre dure.
  13. La Composante Air belge

    Dans l'absolu, le choix du typhoon ne m'aurait pas paru plus idiot que cela. C'est plutôt le timing qui m'interpellerait, sachant que le programme semble perdre en dynamisme et que les promesses de jadis ne semblent plus tout à fait au rendez-vous... Les Belges perdraient vraisemblablement en capacités de frappes air-sol. Il serait plus logique de voir les Belges rejoindre le NGWS germano-espagnol par exemple.
  14. Guerre civile en Syrie

    C'est ce qui vient après qui peut être destabilisateur... pas l'élimination de daesh en elle-même.
  15. [Rafale]

    Lui, il s'en fout assez largement. Tant qu'Airbus Defence & Space gagne, il rejoue. Créer un nouveau fil "Projet de futur chasseur européen (post Eurofighter)" en attendant un intitulé plus précis.