SLT

Members
  • Content Count

    28
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

23 Excellent

About SLT

  • Rank
    Petit nouveau

Profile Information

  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Toujours un plaisir, et merci de ta réponse. J'avoue, même si on peut aussi se poser la question de l'existence et du sérieux des analyses et de la "surveillance" de l'environnement à l'époque (mais les analyses récentes semble être d'accord, de mémoire) Bon, là, je te rejoins totalement: je regrette la société à la recherche du profit à tout prix. C'est malsain et... illogique. Et j'ai beaucoup apprécié ton anecdote, et je partage les valeurs que tu mets en avant: Et oui, l'outil, comme la science, est neutre, ni bon, ni mauvais. C'est son utilisateur qui le rend bon, ou mauvais. Je n'ai aucun mal à croire que cet exemple est véridique, et je pense que nos réaction à ce sujet sont très similaires. Alors oui, c'est en effet plus clair, mais je pense que je suis aussi plus réceptif. J'admets que ma semaine au boulot ne m'a pas mis dans les meilleurs dispositions XD Je pense que j'avais effectivement une image déformé de ce que tu proposais, merci pour les clarifications. Merci En tant que chimiste, je lutte tellement avec ce cliché que ça en devient fatiguant de devoir l'expliquer. Au temps pour moi, tu sais effectivement de quoi tu parles Totalement d'accord, en effet. Et déçu que les gens se fasse aussi facilement avoir. L'expression "temps de cerveau disponible" est tellement criante de sens... C'est vrai. Et je l'espère aussi (et pour les maternités, j'en suis terriblement désolé et déçu... C'est comme pour les crèches, mais en plus critique) En effet, et je m'en excuse. Je crois que je n'arrivais pas à formuler mon idée ni à l'exprimer, et j'étais déçu de ne pas avoir trouvé les mots sur le moment. D'ailleurs, mon argumentation sur le coup était particulièrement... légère, et même fallacieuse. Désolé. Je pensais plus à un retour de certains parasites et maladies des plantes suite à la fin des insecticides/fongicides & co, mais d'autre solutions (plus naturelles j'espère) pourraient émerger. Pour les sophismes, mea culpa, je crois que la fatigue (physique et mentale) l'a emporté sur le bon sens et l'argumentation construite. Merci de tes éclaircissements, c'est bien plus clair, et j'ai même appris quelques trucs en te lisant, ce qui est toujours agréable. Non En France le Président de la République "nomme" le premier ministre Le premier ministre forme son gouvernement. Depuis l'immense bêtise que fut l'alignement présidentielle/législative ... la situation du Président est plus que floue ... avec un Premier ministre de pacotille ... mais ça c'est parce qu'on a pas cesser de dévoyer le système ... Et, c'est ça que j'avais en tête, en parlant de Gvt/nom du Président. Ca a toujours été le Gvt/1er ministre, et même si la frontiére aujourd'hui est plus que floue, et discutable, c'est un parti pris d'avoir changé cette appellation. Mais, totalement HS ;) (D'ailleurs pourquoi élit-on le Président, et pas le 1er ministre, honnêtement? XD)
  2. SLT

    Mirage 2000

    Ils ont une drôle de tête leurs mirages sur les premières photos Cela dit, j'ai eu du mal à distinguer l'avion sur la 3e photo, la vue était légèrement obstruée et distrayante
  3. SLT

    SLT, présentation

    Merci pour votre accueil. Si vous trouvez que je fais trop de Hors Sujet, ou que j'aborde des post de façon limite, n'hésitez pas à me le dire, je suis encore en train de prendre mes marques et de découvrir les autres membres du forum, petit à petit. Idem, si je poste d'une façon qui parait agressive, je prends parfois mon temps pour retrouver les mots français exprimant la notion exacte que je veux exprimer (merci mes 2 ans en suisse pour me pourrir mon français) et je perds de temps à autre le fil de ma phrase. Ce qui peut donner une écriture décousue ou peu amicale. D'ailleurs, si vous avez des questions, n'hésitez pas, ici ou en MP.
  4. J'avoue que ce discours fait un peu "retour à avant, quand c'était mieux" Je ne nie pas qu'il y a une vraie fierté à créer plutôt qu'à acheter, et que le "local et de saison" c'est effectivement l'un des axes qu'il faudrait encore plus promouvoir pour lutter contre la catastrophe climatique qui nous attends, mais je trouve ta position... extrême, et s'opposant au concept de progrès, au sens large (c'est peut être lié à ma grille de lecture personnelle, je ne sais pas vraiment, je voudrais vraiment comprendre) Disons que je ne me reconnais pas dans l'expression "Notre mode de vie qui consiste à acheter des trucs dont on a pas besoin avec de l'argent qu'on a pas pour épater des gens qu'on ne connaît pas", même si je reconnais qu'elle correspond à l'image que j'ai du rêve américain et de "l'américanisation" des sociétés occidentales... Mais même sans ça, je trouve que cette façon de penser présente des limites à explorer et d'autres problèmes intrinsèques. En dehors du fait que l'image de ton avenir me fait ressurgir des relents passéistes et des images de la France des années 20 et 30, je ne vois pas comment revenir à un mode de vie plus communautaire, voir tribal, va permettre de réduire les émissions de GES, et surtout en quoi cela va permettre ensuite d'avancer pour trouver de vraies solutions pour le long terme. Il y aura toujours des soucis de surpopulation, réussir à produire assez pour nourrir l'intégralité des êtres humains sera toujours un problème (peut être même encore plus, vu la différence de capacité de production entre une moissonneuse batteuse dernière génération et 20 bonhommes à la faux. Même le cheval de traie n'est pas vraiment écologique, si on pousse un peu la réflexion (besoin de nourriture, donc consommation de céréales, en compétition avec la place nécessaire pour faire pousser la nourriture pour les humains...) Ensuite, la disparition des voitures et le retour aux longs voyages... Ben j'espère que tu n'es pas cardiaque et que tu n'auras pas besoin d'une ambulance pour aller à l'hôpital en urgence, parce qu'à plus d'une heure de trajet pour atteindre le plus proche, même en galopant à fond de train, il va falloir former vraiment beaucoup de secouristes... Et, la question qui me tracasse le plus : c'est pas un peu égoïste comme façon de penser? Non parce que, penser ça quand on vit en France, un pays dont la situation géographique, géologique et climatique est idéale, c'est facile (et j'ai quand même des doutes) mais du coup, les autres pays, on les laisse crever parce que... fallait pas naitre en Afrique centrale, ou en Islande? Parce que bon, consommer local et de saison, quand tu vis dans des îles gelées, et coupées du monde parce que la voile, c'est long, et la vapeur ça pollue, ben je t'avoue que moi, ça me dérange un peu. Ça peut être ta vision du futur, pas de soucis, je respecte tes choix, mais j'ai encore un sentiment humaniste en moi qui me fait dire que non, je ne suis pas d'accord avec elle, parce que je pense que chaque homme sur Terre devrait être l'égal de n'importe quel autre, et même si ce n'est toujours pas vrai, même avec le niveau de progrès atteint. C'est sans doute utopiste, et probablement irréalisable, j'en suis conscient, mais ça me met en désaccord avec ce que tu proposes pour "le futur idéal" Plus sobre, je suis totalement d'accord, mais ce n'est pas incompatible avec le fait de conserver de la technologie et les progrès acquis en médical, social et intellectuel Plus sain, je demande à comprendre. Si sain c'est manger sans "produit chimique" (en tant que chimiste, j'adore la perception que les gens ont des "produits chimiques", et je vous invite à aller signer la pétition pour interdire le monoxyde de dihydrogène, produit utilisé dans l'agroalimentaire en masse, mortel par inhalation à haute concentration, et qui provoque des morts par étouffements tous les ans, surtout chez les enfants) Donc, si c'est sans "produits chimiques", ça veut aussi dire revenir aux carences alimentaires (compensés par des rajouts dans certains produits), aux aliments avariés et impropres à la consommation et donc en une bonne fois dans le système immunitaire? Et plus heureux; alors là, je sèche complètement. En quoi les gens seront plus heureux qu'aujourd'hui? Si ta réponse c'est : à l'époque, les gens étaient heureux et savaient se contenter de peu. Ben, à la Renaissance aussi, à l'époque romaine aussi, les gaulois devaient être super heureux de vivre, et je suis sur que lorsqu'il à découvert le feu, l'homo sapiens/abilis (j'ai un doute sur ma chronologie) était plus heureux que jamais... Parce que c'est tout ce qu'ils avaient. Et chaque progrès était perçu comme une source de confort et de bonheur supplémentaire. Pour conclure, honnêtement je n'ai pas perdu un sens à ma vie en apprenant à utiliser un ordinateur, ni en m'achetant mon premier téléphone portable. Je déplore l'état de la société et du nivellement par le bas que j'observe, mais tout n'est pas à jeter et oui, il reste des chances que les choses bougent, dans le bon sens. On n'est pas forcément condamné à disparaitre tout de suite, mais il serait sérieusement temps qu'on se sorte les doigts tous ensemble, et qu'on arrête de jeter la pierre aux politiques, ils ne sont pas les bouc-émissaires et ils ne sont pas les (seuls) responsables de notre situation actuelle. On est tous responsable, et on peut tous devenir acteur. PS: désolé d'avoir écrit autant pour ne répondre qu'à un seul message, et couper le rythme de la discussion, c'est simplement que j'avais besoin de comprendre et de poser mes questions à Buzby. (d'ailleurs, petit aparté, vous avez remarqué que l'expression "gouvernement Macron" revient de plus en plus, y compris dans les médias classiques? N'est-ce pas aberrant? Ou ais-je raté le passage à la VIe République dernièrement?)
  5. La blague, c'était déjà mon sujet de stage à l'époque Pas forcément les probématiques de recyclages, même si on les avait évoquées à l'époque, mais ce genre de molécule oui (avec quelques différences, au niveau de la toxicité entre autre...) Synthèse à l'échelle du labo puis passage au format pilote/industriel. Mon premier contact avec un labo pyrotechnique et des installations ATEX et SEVESO II, ça marque
  6. Pas tout à fait. La procédure d' "impeachment" n'est qu'une mise en accusation du membre du gouvernement. Elle n'implique pas forcément une destitution (ou déchéance, je ne sais pas quel mot est le plus approprié) même si ça a pour le moment, dans l'histoire, souvent été le cas apparemment. Tout ce sur quoi cela déboucherait, serait que le président Trump serait reconnu comme pouvant être poursuivi en Justice. Je me demande même si la procédure juridique ne devrait pas attendre la fin de son mandat (pouvoir du Président sur le DoJ et la chambre de Justice ou autre, à voir...) Nixon avait d'ailleurs démissionné avant la fin de la procédure, je ne crois pas qu'il y ait de précédent dans l'histoire juridique des Etats-Unis C'est pour cette raison que beaucoup de démocrates rechignait à l'idée de lancer la procédure initialement, elle n'assure pas la fin prématurée du mandat de Trump (ce que beaucoup souhaiteraient)
  7. (Quand on voit comment certains piétons ont déjà du mal à gerer la 2D, voir la 1D dans certains cas.... Ca promet )
  8. Ca doit plutôt être de moi, mais dans en citation dans ton post ;) Ne me donne pas d'idées comme ça ;) Alors, j'admets que je me suis peut être un peu emballé avec le matos disponible pour "ceux d'en face", mais se retrouver face à un Minigun, une (ou plusieurs) Dshk en poste fixe ou des manpads, quand on parle d'opération commando, ça ne me paraissait pas totalement délirant, et à envisager. C'était surtout pour illustrer le fait que l'ennemi n'attend pas la bouche en coeur et en train de faire la sieste. Je suis même persuadé que dans des forums similaires à celui-ci, mais dans d'autres langues, on discute des mêmes sujets, avec des problématiques d'emploi et de contres à mettre en place (Hirondelle, j'ai vu que tu avais répondu avant que je ne poste, désolé si ça fait doublon) Clairement, je pense dans le même sens, peut être avec un peu plus de réserve, mais en effet, j'attends de voir si évolution il y a, et le risque gadget exsite, mais un gadget qui a la possibilité de modifier le rapport à la 3e dimension. Je reste curieux et ouvert sur le sujet. (Je pense même qu'il pourait avoir plus sa place dans les groupes d'intervention que dans l'armée, mais pour le moment le bruit reste un facteur très limitant, à mon avis)
  9. Emprunter des livres? Je dirais qu'ils auront plus de chance à la bilbiothèque pour le coup (non, je n'ai même pas honte) Un reste d'espoir de ma part que la situation s'arrange et se décante d'elle même sans gros accroc... T'inquiètes pas, ça va vite passer
  10. En fait, je pense que du point de vue de la France (et probablement de l'Europe aussi, mais je ne peux pas l'affirmer) il y avait une véritable volonté d'agir en "gendarme du monde" et d'arriver à pacifier la zone, stabiliser le pays, et éventuellement marquer des points diplomatiques pour le futur. Ca, et répondre aux différentes attaques subies, pour aussi monter qu'on ne se laisse pas marcher sur les pieds sans rien dire. En plus il y avait tous les copains, et les US (que je ne classe pas dans les copains, mais qui sont quand même le moteur de cette opération, sauf que pour eux c'était plus pour répondre aux attaques sur leur sol (Les premières depuis.... leur indépendance?)) On sait en France que pacifier et stabiliser un pays ou même juste une région, c'est lent, couteux et difficile (Indochine, Algérie... l'expérience est là, et pas totalement perdue encore) mais uniquement dans le secteur militaire et géopolitique. Le civil, à part sa vie de tous les jours et grogner (notre sport national , et champion du Monde ) qu'il paye trop d'impôts, tout ce qu'il voit du conflit en afga, c'est les images du journal de 20h, quand il en parle, et les articles réac/bobos/antimili/ana/extrêmistes/écolos (rayer la ou les mentions inutiles, s'il y en a) qui disent que ça coute cher, que c'est nos impôts qui payent et "nos enfants" qui meurt loin de leur petite patrie adorée-qu'elle-est-la-plus-belle-de-toutes... (je caricature un peu, je précise) Il n'y a pas (ou peu) de volonté nationale du peuple de se dire que l'A-stan, ben c'est sur la même planète que nous, pas si loin que ça, et que si on pouvait les aider à obtenir la paix, les dividendes sur le long terme seraient énormes et profiteraient à tous. Un peu comme on a vu en Europe au lendemain de la 2nde GM, avec les USA aidant les pays tels que... au hasard... la France, à se relever un peu plus rapidement? Alors oui, ça veut dire rester longtemps, le temps que le pays acquière une force militaire et policière suffisante et assez compétente pour être totalement autonome, et s'occuper d'Al Qaida ou Daesh sans devoir demander de l'aide extérieure. Et oui ça demande des sacrifices, qu'apparemment pas mal de français ne sont pas forcément prêts à faire, parce que "les afghans, ils sont bien gentil, mais ils sont loin et je ne les connais pas moi" () D'un point de vue purement perso et sans doute un peu égoïste, je préfère savoir les terro occupés à jouer (avec difficultés de préférence) à domicile que de devoir jouer le match en France. Mais dans l'idéal, s'il faut 50 ans pour réduire la menace et rendre les pays du coin quasi autonomes du point de vue de leurs forces (police et mili), je me dirais que plus tôt on s'y attelle, plus vite c'est fini. Et chaque mouvement de doute ou de "recul" de la posture d'aide repousse l'atteinte de l'objectif de plusieurs années... C'est un peu comme les antibiotiques : si tu arrêtes de les prendre dès que tu te sens mieux au lieu de respecter la posologie et la durée prescrite, tu n'élimines pas le problèmes, juste les symptômes, et il reste des foyers qui résistent et repartent, et tu dois tout reprendre depuis le début (Sans compter que les agents infectieux qui restent sont les plus résistants à tes antibiotiques, donc plus durs à éliminer une seconde fois, à moins de changer pour un autre type d'antibiotique, plus efficace, mais qui te couteront plus cher encore) Au final, tu as perdu du temps, de l'argent et de l'énergie, parce que plutôt que de traiter le problème en profondeur et t'être assuré qu'il était résolu, tu as préféré coupé tes couts au plus tôt et au plus juste, parce que "ben, ça allait mieux..." (L'analogie avec un virus ou microbe n'était pas volontaire, mais c'est presque pertinent et plus parlant je trouve )
  11. Suis-je le seul à trouver ce programme très "Bisounours" (à défaut d'un meilleur terme?) C'est juste... intenable et totalement fantasmé. Ou alors ils ont une immense réserve de Livres cachée quelque part? Je ne le trouve absolument pas viable, à peine finançable si l'économie anglaise était à peu prés en forme; et ensuite les politiques s'étonnent que les électeurs les traitent de menteurs et ne leur fassent plus confiance
  12. SLT

    Nouveau blindage

    C'est ce que je pensais (je n'ai pas réussi à avoir accès à l'article via le lien, donc je n'ai pas toutes les informations à disposition) mais je trouvais qu'une balle AP qui se désagrège littéralement, alors qu'elles sont censé avoir un coeur plus dur, c'était... intrigant. Du coup, ça fonctionnerait comme un "blindage réactif" léger, si on simplifie à l'extrême? La mousse/poudre se désagrège sous l'impact, mais n'est du coup plus aussi efficace en cas de 2e impact (ou plus)? Autant l'ERA dans le cadre d'un char et des cadences de tirs rencontrée, j'admets que c'est assez logique, surtout si on rajoute les systèmes d'interception hard-kill & co, autant face à de l'arme automatique de petit calibre, je suis plus dubitatif... (Bon, cela dit, c'était du 50 AP, donc on est à la limite niveau calibre, je le reconnais) Mais je reconnais que ça semble très efficace, et si ça peut éviter qu'un tireur "lone wolf" une peut chanceux puisse neutraliser un VBCI en train d'appuyer sa section depuis une crête, c'est en effet tout bénef. Pour le reste et les vitesses utilisées pour les tests, merci pour les infos, et MP
  13. NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON!!! Enfer et damnation... Je n'avais pas cliqué sur le lien, ça me parraissait un peu "gros" en effet, mais j'avais vraiment envie d'y croire Je connais The Onion en effet, et du coup je comprends mieux... Bon ben, tant pis, je me suis fait eu, comme un bleu Pour la beauté du Troll et comme preuve pour archive, je vais laisser le message tel quel quand même. Pis bon, il reste la 2e partie du message, donc tout n'est pas perdu
  14. Je suis bluffé qu'il ait osé le faire. Et en même temps assez soulagé de voir la réponse du Canada. L'impression majeur qu'il ressort de ses mouvements militants LGBTQ(WERTY+) est quand même qu'il est très présent sur les média de réseaux sociaux, et qu'il prend une ampleur de plus en plus importante et privilégié sur le devant de la scène sociétale et politique. C'est particulièrement vrai aux IOUHESSAY, sans doute lié à l'effet de masse sur ses réseaux, mais ça me rassure un peu de voir que ce n'est principalement qu'un effet d'apparence et de représentations (On entend plus facilement et plus souvent ceux qui crient le plus fort, pas forcément ceux qui ont des choses à dire ou ceux qui sont nombreux mais ne crient pas en continu...) Un peu comme le traitement des gilets jaunes par les journalistes (Vu de l'ètranger, c'était sincèrement inquiétant, mais c'est HS) Je me retrouve pas mal dans cet idée et ce que Tancréde met en avant. Dans la société actuelle où tout doit être public et mis en avant pour exister, on en oublie les fondamentaux et la prise de recul. Tout est instantanée, mais la quantité d'informations est devenue inhumaine. Les médias classiques ne font plus de l'analyse de crise, mais du constat. On est plus dans la gestion des évènements mais dans la gestion de leur impact médiatique. Une crise arrive, tout le monde s'offusque, et réagit violemment (parce que plus c'est violent, plus c'est viral, plus ça fait le buzz, et donc plus on en parle, sans vraiment en parler...) et la crise suivante arrive dans la foulée et on oublie la précédente aussi vite qu'elle est arrivé. Il n'y a plus de recul, d'analyse, de discussion, juste du constat et de l'immédiateté. Du coup, les frasques et les écarts (plus ou moins graves) des politiques passent à la trappe de la mémoire collective, et la politique est devenue une question de gestion d'image et de nombre de "likes" et de "followers". Ce n'est pas systématique, et pas encore totalement répandu, mais la tendance me semble gagner du terrain, et le problème est que le concept même de la responsabilité de ses actes et l'idée de Justice perd de son sens, si le peuple oublie aussi vite que certains dirigeants ont eu des gestes/paroles régulièrement indignes de leur poste (que ça puisse arriver, soit, personne n'est parfait, et ils restent des humains, mais on atteint de nos jours des limites inquiétantes, non? (J'espère que ce n'est pas trop HS, j'étais parti dans l'idée sur le Canada, mais c'est extensible aussi aux USA et dans une certaine mesure, au reste des pays Occidentaux)
  15. SLT

    Nouveau blindage

    J'ai une question à propos de ce matériau. La vidéo me laisse perplexe : La quantité de "poussières" éjectée lors de l'impact, il vient d'où? C'est la balle qui se désagrège à ce point? Ou c'est le matériau mousse qui dissipe violemment l'énergie en se "répandant" un peu partout? Et sinon, 500m/s pour la balle de 12.7, c'est pas un peu lent? Ca correspond à un tir très longue distance (plus de 2km?) Parce que pour le coup, je trouve le test à 800/850 m/s plus pertinent.