Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

SLT

Members
  • Posts

    848
  • Joined

  • Last visited

Reputation

897 Excellent

Profile Information

  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

2,227 profile views
  1. Je ne vois pas comment cela serait possible. Quelles raisons financières ? (Le reste du message, je conçois que ça puisse être envisageable, même si ça me paraît improbable)
  2. Wouhouuu ! 5 membres... c'est le début d'une BITD solide ça Et, j'imagine que c'est l'Australie (et ses concitoyens via les taxes) qui payent la formation, au tarif universitaire US ? Généralement, quand on parle en ces termes, c'est rarement un bon signe et pas très flatteur. Du coup, comme Julien l'a mis en avant, c'est l'Australie qui va payer (au moins partiellement) la facture pour que l'USN puisse construire plus de bases navales et de sous-marins ? C'est gentil de leur part. Heureusement que je ne suis pas australien, avec mes habitudes et mon point de vue de français, j'aurais déjà écrit à mes représentants à tous les niveaux pour expliquer que c'est inadmissible et qu'il est hors de question que l'argent australien serve à améliorer la défense US avant celle de l'Australie... Je sais, je suis un doux rêveur
  3. Bon, pour les curieux qui pourraient avoir accès à l'article, rien de nouveau si ce n'est une confirmation de ce qui était attendu : possible construction US, pas du tout australienne, pour les "premiers" SSN pour la RAN. https://www.wsj.com/articles/biden-administration-in-discussion-to-build-first-nuclear-subs-for-australia-in-u-s-11663963244 Trouvé ici : profil LinkedIn de Thibault LAMIDEL que je n'arrive pas à copier depuis mon téléphone. https://www.linkedin.com/posts/thibault-lamidel-1571935a_submarineforce-ran-ssn-activity-6979345838422560768-CfXk?utm_source=share&utm_medium=member_android
  4. Alors, pour des missiles qui attaquent par le haut, je ne sais pas si c'est tellement répandu les charges tandem. C'est plus prévu pour contrecarrer le blindage réactif. D'où d'ailleurs les développements de charges triples aussi (pas simple) et des missiles attaquant par le haut justement pour les éviter plutôt que les contrer. Et ça dépend de ton mode d'attaque aussi : un missile qui remonte en fin de course pour "s'écraser" sur le toit du char; ou un missile avec une charge orientée "vers le bas" qui se déclencherait en survolant le char ? (La deuxième solution est plus complexe et donc cher, et pas forcément la plus intéressante vu qu'il te faut un missile lent pour une action de la charge plus efficace, en contradiction avec la recherche de missiles rapides pour atteindre le cible avant le déclenchement de contre-mesures sur le char, ou proche) S'il est trop léger, il n'aura pas d'effet (ou pas assez). Vu la vitesse du missile, pour éviter que ça ne déchire ou arrache toute ta protection, il faut quand même un peu de matière et de résistance. Mais ça reste très léger en effet (le problème vient plus de l'augmentation de la taille et de la silhouette du char, qui les rend plus facilement repérables... Le combo drone d'observation et artillerie ou équipes missiles (ou roquettes guidées) fait des merveilles)
  5. SLT

    Utilité du F35

    Et, la France n'est pas les USA et l'AAE n'est pas l'USAF L'intérêt du F-35 (opérationnel, tactique, stratégique ou autre) est d'avoir un bombardier qui puisse pénétrer une zone défendu pour faire du SEAD/DEAD et permettre aux autres appareils ensuite d'opérer de façon plus sereine. En étant couvert par des F-22, ou éventuellement des porteurs de missiles (type F-15 améliorés, au hasard ) plus en arrière, dont ils pourraient guider les missiles avec leur capteurs avancés. De faire une première vague d'assaut qui serait moins sensible au missiles et canons de défense sol-air. Pour les autres forces aériennes, il faut leur demander ce qu'ils comptent en faire (leur principal chasseur d'interception apparemment... grand bien leur en fasse) En France, on utilise le Rafale délivrant le SCALP-EG avec Spectra entre autre, pour nos premier frappes (et des MdCN quand on peut, comme les US d'ailleurs avec leur Tomahawk) Donc l'intérêt d'un F-35-like pour la France, bof bof. Un NGF ou Rafale NG avec encore plus de furtivité (active et passive) et de joujoux technologiques, mis au point par la France pour ses besoins propres, ça par contre ce serait pertinent.
  6. SLT

    LUFTWAFFE

    Euh, avec leur gestion économique et administrative de leurs armées ? Vu ce qu'ils font avec leur budget actuel, ils n'ont pas les moyens de leurs ambitions pour le moment... il faudra un gros ménage pour assainir le tout s'ils ne veulent pas perdre 40% ou plus de leur budget dans des trous noirs administratifs (déjà problématiques chez eux actuellement)
  7. Oui, l'offre F-35 était annoncée pratiquement 2 (ou 1,5 j'ai un doute) milliards moins chers que la seconde meilleur offre (commerciale ?). Mais je ne sais plus si c'était calculé sur l'ensemble de la vie du programme ou pour l'achat. (C'était précisé ?) Et les 6 milliards (de francs suisses) étaient bien l'enveloppe annoncée pour l'acquisition. Toutes les offres étaient bien dans l'enveloppe annoncée des 6 milliards. Mais juste après l'annonce du choix du F-35 (par effet de taux de change CHF/$ de mémoire) le prix d'acquisition est monté de près d'un milliard (donc de 4 à 5 ou de 4,5 à 5,5 milliards) et le temps de valider l'achat au parlement, le prix s'est encore plus rapproché des 6 milliards (inflation du dollar et taux de change avec le franc suisse). Juste, pas de chance avec le timing. Tu le sauras sûrement avant je te rassure. Ne serait-ce qu'à partir du moment où les coûts de maintenance ne seront plus assurés par les conditions du contrats (5 ou 10 ans?) Et peut être avant si l'avion s'avère ne pas convenir et qu'ils osent/acceptent de le dire publiquement (ça remettrait en question une décision du conseil et l'évaluation par Armassuisse, et tout le processus démocratique derrière... Pas gagné qu'ils l'admettent, surtout après le foin que ça a fait avec la France, en France comme en Suisse d'ailleurs.) Enfin d'ici là on aura tous oublié, y compris les suisses d'ailleurs.
  8. Ça va vraiment dépendre de la menace évaluée et envisagée dans le futur. On n'a pas vu beaucoup de missiles "top-attack" dans les arsenaux les plus préoccupants (ce qui ne veut pas dire qu'il n'y en a pas) et pour du ZUB, l'inter-armes est censé limiter le risque venant du haut. Un véhicule d'accompagnement avec un autocanon (25mm, 30mm, 40 CTA pourquoi pas ?) à haut débattement ne serait-il pas aussi pertinent ? Parce que je trouve que ça va faire beaucoup de coins et d'angles à surveiller et gérer pour une seule personne dans le char, sachant qu'ils sont en plus déjà pas mal occupé par leur progression et le "en face", non ?
  9. T'inquiète pas, ils se rattraperont sur la maintenance et les coûts de vol
  10. Comme dirait un Odieux Connard bien connu : "Oh ben ça alors..." Bon, officiellement il y avait une période de 18 mois (il me semble) de discussions au sein de AUKUS, donc on n'est pas encore à la fin et c'est peut être normal qu'il n'y ait rien d'annoncé pour le moment. Officieusement, on l'avait plus ou moins vu venir ici et c'est limite si on ne le leur avait pas dit en avance que ça risquait d'arriver... Ce n'est pas comme si c'était les premiers de nos alliés qui faisaient confiance aux USA sur des promesses trop belles pour être vraies sur du matos "tip top trop bien mieux que celui des français promis juré"...
  11. SLT

    [Rafale]

    Ou alors c'est l'indicateur de verrouillage de la nouvelle arme anti spatiale de chez MBDA et DA en collaboration, que quelqu'un a mal effacé avant de publier le cliché. Je connais un stagiaire qui va se faire taper sur les doigts... Et oui, quand la Russie et les USA vendent l'hypersonique comme le nec plus ultra, en France on bosse déjà sur du supra luminique dans le plus grand secret... En attendant, dites aux gentils monsieurs en noir que vous n'êtes pas au courant, ça m'évitera des ennuis
  12. Plus ou moins admis depuis le début, y compris par des australiens favorables à AUKUS et à l'arrêt du contrat Shortfin Barracuda (j'ai eu des discussions dans les commentaires YouTube de vidéos sur le sujet, très intéressant et... instructif) Et ils le voient très positivement vu que ça impliquerait que les USA seraient là pour les (aider à se) défendre face à la menace chinoise. Vu la taille de l'Australie, ça dépend aussi de l'endroit de construction de la base navale en vrai. Il me semble que c'est Adélaïde qui avait été retenu dans le cadre du contrat avec la France, mais c'est au sud. Presque au plus loin possible de la Chine (il faut faire tout le tour dans un sens où dans l'autre). Les USA préféraient Darwin, bien au nord, presque le plus proche possible. Rajoute à cela le fait qu'il n'y a pas de vraie industrie nucléaire en Australie pour s'occuper des réacteurs des sous-marins, que la date de livraison des futurs potentiels SNA est toujours un flou artistique nébuleux du plus bel effet et que la construction ne se fera pas en Australie sous le "contrat" AUKUS (qu'ils essayent de détourner et reformuler en rajoutant du cyber et des études de missiles hypersoniques, visite de changer l'histoire de leur mensonges), alors que cela faisait partie du contrat Shortfin Barracuda et que des équipes australiennes étaient déjà en formation en France, et tu auras une idée d'à quel point personne ne sais rien de sûr et personne n'y gagne vraiment pour le moment dans cette affaire (même les USA, j'ai un doute pour le moment). Tout le monde y perd par contre, et les australiens en premiers.
  13. Ou un peu moins critique aussi. Je ne sais pas sur quel appareil les Taïwanais se reposeraient en cas d'agression avérée, mais user l'un des appareils pour "économiser" le potentiel du plus capable et plus récent serait un calcul qui me paraîtrait intéressant, ou au minimum à envisager, dans leur situation.
  14. https://www.courrierinternational.com/article/vu-d-allemagne-energie-comment-la-france-est-devenue-l-un-des-maillons-faibles-de-l-ue (Article non disponible en entier pour les non-abonnés) Un petit coup d'œil sur la façon dont la France est perçue par son voisin et allié le plus important. Je sais que ce n'est qu'un article dans un seul journal, pas le point de vue de tous les allemands, mais des discussions que j'ai eu en ligne, c'est quand même assez partagé. Y compris en dehors de l'Allemagne d'ailleurs. Il y a dernièrement comme une campagne de discréditation de la France par l'Allemagne, et en tant qu'europhile convaincu (et germanophile aussi un peu) ça m'attriste de voir la relation franco-allemande, l'un des socle initial de la construction de la CEE avec le Benelux et l'Italie, et précurseur de l'UE, se dégrader autant et si vite. L'Allemagne paraît un peu se refermer sur elle-même, alors que l'UE s'étend de plus en plus (excessivement peut être ?). C'est peut être juste une perception de ma part mais si cela se confirme, serait-ce un signe flagrant que la CEE, et l'UE par extension, auraient échoué à consolider l'Europe dans la paix ? Bref, la France présentée ironiquement comme mallion faible de l'UE en terme d'énergie par l'Allemagne, la même Allemagne qui avait peur de manquer de gaz cet hiver pour son énergie justement, à cause de la guerre en Ukraine... Ils sont vraiment gonflés, pour rester poli.
  15. SLT

    [Rafale]

    Comme premier message officiel de la 2000e Page, on aurait difficilement pu faire mieux
×
×
  • Create New...