Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

SLT

Members
  • Posts

    558
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by SLT

  1. SLT

    Marine Norvegienne

    Et moi je cours.... Bien joué, j'ai vraiment cru que je t'avais vexé. Tu auras quand même gagné un ordre de citation auprès des "experts" Et j'aime aussi beaucoup la Marine (pas que norvégienne) mais je n'y connaissais pas grand chose avant de trainer sur ce forum. Donc j'apprends et je m'instruit petit à petit.
  2. SLT

    Marine Norvegienne

    J'ai prévenu que j'en oubliais forcément énormément Mais je vais te rajouter dans la liste en effet (je venais de rattraper mon retard dans 2-3 fils de discussions, et ceux là sont les premiers noms qui me sont venus à l'esprit, pas forcément liés au fil Marine norvégienne d'ailleurs) Désolé mgtstrategy, je rétablis ça.
  3. SLT

    Marine Norvegienne

    J'ai appris énormément sur la Marine Norvégienne, et aussi sur la Marine en général (incendie, feu, voie d'eau) dans les 3 dernières pages. C'était vraiment intéressant. Et, entre Pic, Hirondelle, Armen, Snap, Defa, Mgtstrategy et j'en oublie énormément, on a vraiment des intervenants de qualité ici. C'est réellement agréable, et instructif. Mais vous êtes combien comme ça à avoir une expérience de premier ordre dans ces domaines là ? Je sais que c'est un forum mili-geopolitique, mais il est assez dense en "vrais" experts je trouve (je n'aime pas vraiment cette tournure, mais elle est assez parlante)
  4. SLT

    [Rafale]

    Mon week-end commence ce soir, donc je te l'accorde (tu te débrouilles pour les autres, je ne suis pas le Père DA Noël moi )
  5. C'est plus dur qu'une attaque par le haut, bien plus dur. Mais pas impossible en effet (reste à savoir si ça a un intérêt en vrai, et si les futures protections antimissiles ne rendront pas ces attaques quasi inneficaces à force) Le flanc reste en général plus protégé que le toit, même si ils ne sont pas conçu forcément pour résister à de l'anti-char lourd comme sur l'arc frontal. Avec l'attaque par le flanc, tu as tous les inconvénients de l'attaque par le haut, sans les avantages de la protection vraiment plus faible. Si tu veux "juste" outrepasser l'ERA, une charge tandem (ou triple éventuellement, si tu veux être vraiment vraiment sûr) sera déjà une solution suffisante. Un tir double (ou triple) pourrait aussi être une solution assez simple à mettre en oeuvre, même si elle reste plus coûteuse qu'un tir d'un missile seul. Je n'en suis pas totalement convaincu. Il a l'avantage d'être aussi moins facilement observable s'il est plus plat. (première étape de la protection des chars : ne pas être là. Puis, ne pas être vu, puis ne pas être ciblé, etc...) IS-3 Powaaaaaaaaa (Les formes rondes sont... à prendre avec un certain degré de recul : comme pour les tours de chateau forts, elles présentent toujours une surface normalisée, plus "plate" que le reste de la structure, qui du coup est un point un peu plus vulnérable. Et cela peut importe l'orientation du char, vu qu'il est "arrondi". C'est d'ailleurs souvent le point directement face au tireur AC...) Donc plus faciles à repérer/détecter probablement
  6. SLT

    [Rafale]

    Le "problème" est que ceux qui savent, ne diront rien, tant que ce ne sera pas officialisé et divulgué au public Donc fais attention à ta tension, c'est pas bon quand elle monte trop Ah, la jeunesse...
  7. Non, mais si en fait Je suis resté volontairement vague parce que je pense à une solution verstatile et générique. Je n'ai jamais dit si l'engagement se faisait à longue portée ou non, ni à quelle portée correspondait la longue portée. Je suis d'accord, dans la théorie. La distance de détection va s'allonger, de même que les distances d'engagement probable. Mais le combat à courte, voir très courte portée ne va pas disparaitre, justement parce que la multiplication et généralisation des drones fait que les solutions "anti-drone" vont aussi apparaitre en nombre (que ce soit des solutions techniques ou organisationelles, de haut niveau technologique ou de bricolage sur le terrain...) Reste à savoir si un canon (avec flèche APFSDS, ou AP(CBC), ou HEAT, ou HE... peut importe) a encore un intérêt dans ce contexte. Je pense avoir présenté des arguments pour le canon, sans préciser quel ordre de grandeur de portée j'envisageais pour son utilisation. Le missile permet effectivement de traiter le TAVD/BLOS (Tir au delà de la vue directe/Beyond line of sight). Dans un environnement fortement contesté, je pense que les moyens de détection (type drone) seront justement les cibles prioritaires. L'évolution du champs de bataille que tu mentionnes me parait logique et attendue, mais je ne sais pas si elle est "prête" pour l'instant. (je ne sais vraiment pas, ce n'est pas un doute mais bien un questionnement) Je trouve la question de G4lly très pertinente justement dans ce contexte. Que veux-tu faire avec ton MBT ? L'engin d'engagement par excellence ? Très cher mais très capable (et donc une pièce maitresse de ta doctrine d'emploi) et donc à protéger impérativement ? Un engin lourd permettant de frapper fort (contre quoi ? D'autres MBT, des véhicules lourds à moyens, du léger, du fantassin, de l'aérien (pourquoi pas ?) ? Un engin de soutien de tes forces, pour compléter des capacités que d'autres systèmes ne permettront pas (lesquelles ?) ? Un engin capable "d'encaisser" et de fixer un point du champs de bataille (si le concept de champs de bataille localisé existe encore) ? Une menace sérieuse pour l'ennemi pour agir comme une distraction et le forcer à placer des forces supplémentaires à un endroit spécifique, pour réduire les menaces ailleurs ? Et il y a encore plein de possibilités autres et intermédiaires. En gros, est-ce que le char de demain va ressembler à un Leclerc 2, au BMPT, au char super-lourd type Apocalypse de Alerte rouge 2 (ou Overlord de C&C Generals) en exagérant un peu (je préfère le Paladin et son laser anti missile personnellement) ou encore autre chose ? Je ne connais pas le besoin evalué par les personnes qui gèrent le futur MBT (ni le programme MGCS) pour le futur. Je pense que le canon a encore un intérêt pour un MBT "classique" devant contrer d'autres menaces lourdes, à condition de le protéger contre les menaces nouvelles de type drones; pourquoi pas en le faisant accompagner par un véhicule de soutien/support/défense, comme les russes l'envisageait avec le BMPT, ou en l'équipant de système lui permettant de se défendre seul (mais il sera alors moins spécialisé, sur-équipé sans doute, et très cher à concevoir et produire). C'est bien ce dont on parle oui : 1 ECP contre un système de 3 (ou plus, ou moins) véhicules complémentaires. Dont un MBT "classique" mais modernisé. Je pense que le système de 3 permet plus d'évolution et de variabilité dans son emploi qu'un seul véhicule principal. Et si l'un des véhicule devait être complètement refait, ce serait plus simple que de devoir remplacer une partie de tous tes véhicules de combat (si c'est possible de juste remplacer/mettre à jour juste une partie plutôt que de devoir tout reconstruire depuis le début, par exemple si le canon ne suffit plus, ou que le nouveau missile à installer est plus grand que l'ancien) J'aime beaucoup l'idée du "CV90/BMPT-like" avec 40 CTA et dotation en MMP (ou autre) je t'avoue, mais je ne sais pas si cela ferait le même travail qu'un "Leclerc-like".
  8. Le but du blindage réactif explosif est de limiter les effets qu'aurait une munition capable de traverser le blindage. Donc, du gros, du lourd, du costaud ;) Ces munitions sont généralement du gros calibres (canons ou missiles, pour ne citer que les plus communs) Donc oui, les briques sont conçus pour résister à du petit calibre, et peut être même à du moyen calibre, du moins jusqu'à un certain point. L'article sur Wiki n'est pas trop mal sur ce point, et les illustrations pourraient t'aider à bien visualiser l'ensemble (même si je les trouve un peu...bof) : https://fr.wikipedia.org/wiki/Blindage_réactif_explosif#Principe_de_fonctionnement En plus, l'exemple montré est justement le Kontakt-1, qui correspond à la photo de g4lly juste au dessus (pas forcément du Kontakt-1, mais dans la même idée). Les plaques de blindages contiennent de l'explosif, secondaire à mon avis, qui n'est pas préparé pour exploser à la demande (il n'a pas de chaîne pyrotechnique associé) mais va chercher à déranger et géner la perforation qui serait occasionnée par une munition à fort pouvoir perforant. C'est surtout conçu pour contrer les munitions à charge creuses (HEAT en anglais https://fr.wikipedia.org/wiki/Charge_creuse) et leur fonctionnement particulier à base de dard de métal en "fusion" (pour simplifier, mais la réalité physique est encore pas mal débattue. C'est une approximation plus facile à comprendre et visualiser) En gros, l'idée est que pour que ce bloc d'explosif (la plaque ERA) détonne, il faut qu'il soit "amorcé" par un autre phénomène explosif, ou d'une nature proche. C'est à dire qu'il faut une détonation, une compression ou un choc de l'ordre du km/s pour qu'il rentre en régime de détonation à son tour. Cela permet de libérer de l'énergie dans le sens opposé à la pénétration de la munition (et un peu dans le même sens, mais une quantité contrôlée, et pas concentrée en un seul point) ce qui a pour effet de réduire l'énergie du pénétrateur (charge creuse, et ça fonctionne sans doute aussi pour les flèches d'ailleurs vu les vitesses des projectiles. J'ai un doute vis-à-vis de leur efficacité contre du HESH, mais ce n'est pas le sujet...) Donc, lorsque le dard HEAT, ou la flèche, arrive à toute vitesse sur la plaque de blindage, il traverse la couche d'explosif, ce qui la fait détonner, ce qui a pour effet de libérer de l'énergie pour "contrer la vitesse et l'énergie" du pénétrateur. Cette énergie est transmise aux plaques qui contenaient l'explosif, et qui s'écartent violemment (à des vitesses supérieures au km/s) et viennent du coup "gêner" et déranger le pénétrateur (que ce soit le métal en "fusion" du HEAT ou le métal dense de la flèche) et réduire son pouvoir perforant. Le blindage du char sera quand même un peu amoché, et devra sans doute être remplacé à cet endroit, mais l'intérieur est plutôt intact. Donc, hop un équipage de char sauvé, et un char qui peut revenir pour être réparé, ou bien carrément continuer sa mission si c'est possible/nécessaire. Il faut vraiment envisager ça comme un découpage image par image d'un film déjà tourné en très haute vitesse, vu les vitesses des réactions qui entrent en jeu. Pour déclencher une plaque ERA, il faut donc pénétrer la plaque, avec suffisament d'énergie pour ensuite déclencher l'explosif. C'est envisageable avec du moyen calibre (et encore, le haut du panier) mais pas avec du petit calibre, ou très difficilement.
  9. Poli et surtout d'une patience folle dont je suis admiratif (Et que j'ai dû parfois mettre à mal, je le reconnais ) Et je crois que pas mal des points abordés et questions posées sur le fil ont finalement trouvés une réponse ou une explication dans les messages postés depuis ces derniers jours, donc je ne vais pas faire de redite (je crois même que mon message précédent est au final une redite de pas mal d'autres posts. Juste pour ne pas oublier, pour les AIM-9 Sidewinder Suisses, ce sont bien des 9X, livrés à partir de 2007 (pour une commande passée en 2003) : https://www.admin.ch/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-16239.html Ce qui voudrait dire que ce sont des "Block I", les tests pour le Block II n'ayant commencé qu'en 2008 (dixit Wiki, que je crois assez bien pour le coup) https://en.wikipedia.org/wiki/AIM-9_Sidewinder#AIM-9X Mais je trouve que la séparation entre les paragraphes est assez douteuse, certaines des capacités dans l'article 9X ne faisant pas forcément référence à des capacités des Block I (en gros, il manque un paragraphe spécifique au Block I, et on pourrait facilement croire que tout ce qui est dit dans le paragraphe avant celui du Block II concerne le Block I, ce qui n'est pas vraiment assuré...)
  10. Je suis encore en train de rattraper mon retard sur le sujet, mais je voulais réagir à ça : Je ne savais pas que la Suisse avait des AIM-9X, je pensais qu'ils n'étaient pas encore proposés à l'export. J'ai appris quelque chose. (j'aurais plutôt pensé à des 9-S pour le coup) Tu as une idée de quel Block il s'agit d'ailleurs ? Block I, II ou III ? Je suis tombé sur l'article Wikipédia anglais et ils expliquent un peu les différences entre les versions : https://en.wikipedia.org/wiki/AIM-9_Sidewinder#AIM-9X Tu sais si les AIM-120 sont des 120-D d'ailleurs ? (J'ai trouvé, des C-7, la version juste avant, donc probalement très efficace encore : https://www.vbs.admin.ch/content/vbs-internet/fr/home.detail.nsb.html/63864.html ) Mais en effet, les missiles ont une durée de vie limitée (ce que tu sais déjà apparemment) et leur durée de vie dépend, il me semble, de la garantie que le constructeur peut donner sur les système d'énergie en général (génération électrique, propergols, batteries....) Et ça dépend beaucoup des missiles. Mais 25-30 ans me parait une durée assez moyenne (même si elle demande déjà beaucoup de travail et d'investissement de la part des industriels pour y arriver en vrai) Je t'avoue que, comme @skw l'a souligné, j'aurais préféré une réponse claire et technique, même si j'aurais été incapable de la comprendre, que le journaliste aurait pu ensuite expliquer et vulgariser si besoin. Là, l'ensemble donne parfois l'impression d'une "non-réponse" et qu'ils reprennent des points d'une brochure explicative de LM. Par exemple, dans le cas où les coûts de maintenance seraient dépassés, pour une raison quelconque et pas vraiment importante en soi, la seule réponse est que "les coûts ne peuvent pas être dépassé". Cette réponse ne me convient pas. Elle n'est pas rassurante pour moi. Les coûts peuvent toujours augmenter, pour énormément de raisons, surtout en matière de matériel militaire (et ce, même sans considérer qu'on parle du F-35 et de LM...) J'imagine que ça veut dire que les coûts que la confédération paiera seront assurés et gardés sous le montant défini par le contrat, mais qu'en cas de dépassement, la Suisse n'aura pas à payer et c'est le gouvernement US qui paiera l'excédent. Ca me semblerait logique, et dans le sens d'un achat par FMS et garantie par le gouvernement US d'ailleurs. Mais je ne sais pas si c'est le cas, sa réponse n'étant pas claire justement. Je l'espère aussi. (On ne le sait pas, honnêtement, mais ce serait le minimum à assurer, et un grave manquement si ce n'était pas le cas, et je pense que plusieurs de vos parlementaires vont attendre justement cette information pour se décider définitivement) Effectivement, il n'est pas très clair, et ce point a semblé le déranger un peu (il semble peu sûr de lui sur cette question.) De ce que j'en ai compris (mais ça a sans doute été déjà expliqué depuis, voir même mieux compris et rapporté que moi ) c'est l'état fédéral US qui se porte garant des coûts de maintenance et d'entretien des avions, du coup le montant est fixé pour 10 ans et ne peux pas être dépassé (je ne suis pas sûr d'avoir tout bien compris, mais il me semble que c'est ce qu'il dit, et qu'il a insisté dessus) Et (de mémoire, j'ai seulement regardé la vidéo la semaine dernière) les transferts de fonds se feraient directement avec le gouvernement, pas avec LM. (ce qui peut justifier que c'est l'état US qui paierait en cas de dépassement des coûts du côté de LM, probablement ? )
  11. Bonjour Jerome (je suppose) Toujours pas passé par la case présentation apparemment ?
  12. SLT

    Gripen

    Ben oui, moi je suis d'accord. Le 2e plus beau des Eurocanard pour moi (le second best n'est pas deuxième à mon coeur ) Il a de belles lignes, toutes en rondeur en restant assez fines, et malgré un petit embonpoint (qu'il a pris avec la version NG, mais qu'on lui pardonne volontiers parce qu'il reste proche de la version de nos souvenirs) il s'améliore avec le temps. (Pour la blague, en cherchant une image pour comparer visuellement les deux versions, je suis tombé directement sur ce forum , page 122. Et ensuite sur F-16 net, qui le compare aussi avec le F-16 block 52+.) Sur F-16, pour les curieux (et les masochistes) : https://www.f-16.net/forum/viewtopic.php?p=418029&sid=bb162181b9c4c4101281fb967c0ce189#p418029 Les suédois ont quand même un bel historique d'avion de chasse, parfois avec des designs osés et originaux, mais qui fonctionnent généralement bien (je pense évidemment aux Saab 35 Draken et au 37 Viggen, mais aussi au 105, au J-29 Tunnan (le tonneau, proprement nommé pour le coup ) https://fr.wikipedia.org/wiki/Saab_J_29_Tunnan Et un que j'ai découvert récemment : le J 21, qui me rapelle beaucoup le Curtiss XP-55 Ascender (et d'autres modèle du vieux jeu Crimson Sky, qui m'a marqué pendant plusieurs années ) Donc oui, le Grippen est de mon avis un bien bel avion, et je comprends l'attrait qu'il peut susciter. Et c'est une belle réussite de la part de la Suède et de SAAB, d'avoir réussi à développer un avion efficace et aussi abordable (même s'il n'est pas 100% national) avec leurs moyens limités. (C'est comme si, avec de la volonté et des compétences, développer un avion moderne était encore possible... Ce qui me rapelle des discussions dans un autre fil )
  13. C'est d'ailleurs ce qu'on voyait sur un système (discuté ici il y a quelques temps) : un "blindage léger" à base de quelque chose ressemblant à le l'aérogel. Je trouvais que c'était très léger justement comme protection, même si ça semblait efficace. Mais j'aurais du mal à retrouver les messages je t'avoue (je ne sais plus dans quel fil ni à quelle époque c'était...)
  14. La source (ou en tous cas une source, mais pas gratuite) Et une traduction (maintenant que je peux à nouveau utiliser DeepL Le monsieur semble assez porté sur le sujet, analyste de défense et spécialiste de l'histoire militaire (une partie en tous cas, apparemment centré sur l'USN) pour l'US Naval Institute : https://www.usni.org/people/norman-friedman Ce qui me surprend est qu'il n'est pas Australien mais bien citoyen étatsunien. Je suis assez curieux à propos d'une de ses publications justement : https://nsc.crawford.anu.edu.au/publication/15176/strategic-submarines-and-strategic-stability-looking-towards-2030s , mais j'y jetterai un oeil plus tard.
  15. Sur le long terme, on peut légitimement se poser la question. Sur le court terme, il y a plusieurs avantage à la flèche que les missiles ne proposent pas, et le coût du couple système/munitions doit être pris en compte. Ca dépend aussi du type de menace envisagée en face : si c'est une opposition assymétrique, les véhicules lourds seront assez rares et pas forcément au top. Si c'est un conflit entre puissances importantes, les moyens à mettre en oeuvre seront différents. La flèche permet (à relativement bas coût) de taper rapidement et précisemment une zone sans devoir rester à guider la munition. Ca peut être utilisé en réponse à un départ de coup détecté, avant de se mettre à l'abri (déplacement, utilisation de contre-mesures, masquage...) Pas besoin d'obtenir un verouillage ou un ciblage avant de tirer, et ça reste indépendant d'un opérateur externe pour cibler ou désigner une cible qui aurait été détectée. Elle permet de taper indifféremment n'importe quel type de cible (du personnel abrité ou pas, un véhicule de tout tonnage, une structure même...) et passe à travers certains objets masquant ou couvrant. Comme rappelé par @Sovngard, elle est insensible au brouillage (sous toutes ses formes, même les lasers de puissance pour aveugler ou brûler les optiques des missiles n'auraient que peu d'impact sur une flèche (j'imagine, je ne vois pas quel impact il pourrait avoir sur ce genre de projectile : affecter la balistique en chauffant un point particulier ?) Enfin, si le coup est en effet détectable (lueur et son), la flèche étant supersonique, la cible sera probablement atteinte très vite, et la menace aura soit été traitée, soit devra réagir et ne sera plus forcément en mesure de continuer sa mission (et on connait le niveau de précision des systèmes du Leclerc, il n'y a pas de raison que croire qu'il ne feront pas au moins aussi bien). Si un char tire, c'est que la menace était sérieuse et devait être traiter immédiatement. Où en réaction à une détection avérée. Le missile a en effet l'avantage de la portée, et d'une certaine façon de la variété d'effet des charges (encore que, les obus HE, HEAT et HESH, en plus des fumigènes, existent aussi) Ils peuvent aussi être tirés sans ligne de vue (surtout avec des systèmes "Tire et oublie, F&F") ou avec une désignation par un tiers (Opérateur, drone, autre véhicule...) en garantissant un suivi de la cible si elle bouge ou évolue. Leur capacité à être tiré de plus loin, ou depuis un masque, leur assure une certaine discrétion, tant que l'ennemi ne dispose pas de radar capable de les suivre (j'imagine que les missiles chauffent, surtout en supersonique, et émettent dans l'IR) Enfin, indépendamment de ces considérations en terrain de type plaine, la réactivité d'un canon dans un environnement plus étriqué et restreint, comme du combat urbain ou en montagne, fait que je vois plus la flèche y être utilisée que le missile. Les lignes de vue sont plus étroites, les distances d'engagement plus courtes, les espaces pour manoeuvrer et tirer et gérer le recul ou le blast arrière sont plus difficiles à trouver, et les temps de réaction sont plus courts et plus importants/vitaux. Les deux systèmes ont leurs avantages et leurs inconvénients. Ils sont d'ailleurs très complémentaires. L'un est un peu plus versatile que l'autre, mais plus dur à utiliser correctement et à son réel potentiel (le canon, pour ceux qui en doutent). Je ne vois pas le canon être remplacé par les missiles, mais plutôt un complément et éventuellement, une modification de l'armement principal pourrait arriver, mais plus tard. (Si d'ici là on ne développe pas le canon magnétique à effet Gauss, ou le canon laser avec une puissance suffisante pour être efficace (ce qui me mettrait sans doute au chômage d'ailleurs ) et sans nécesiter une centrale électrique entière dédiée pour alimenter chaque tir )
  16. @Delbareth Merci pour l'article. A copier aussi dans le fil sur la France dans un monde de blocs, et/ou ailleurs ?
  17. Comme le dit Polybe : elles existent, oui, elles sont vendues, sans aucun doute (sans marché elles n'auraient pas été développées) Mais, elles coutent un peu plus cher il me semble, et surtout, nos stocks de mun que tirent nos mili, ils datent de quand ? Les amorces sans plomb, c'est pas aussi fréquent que ça au final et plutôt récent de mémoire. (et tous cas en grande quantité) Le reste de la munition est sans plomb, certes, mais il en reste surement dans les amorces des "vieux" stocks de la plupart des régiments. (Et je ne suis même pas sûr que les Armées achètent des munitions 100% lead-free vu leurs habitudes d'achat chez CBC & co)
  18. J'en doute... le truc de ouf passait encore avec DeepL, mais le truc de guedin, c'est est trop, mon bon... Oups Je parlais plus du reste du message pour le traducteur, mais j'avais oublié cette expression juste au-dessus... Merci à toi de veiller au grain (ça aussi ça doit être marrant si tu passes par Google Trad au lieu de DeepL )
  19. Jackjack, ne t'en fais pas, nous le savons tout ça. Nous sommes au courant que le Dogfight entre le Rafale et le F-22 n'est pas représentatif d'un vrai combat aérien (sauf si tous les missiles ratent leur cible ou qu'aucun des avions n'arrivent à vérouiller l'adversaire à temps (MISSile =/= HITile ) Et on le mentionne uniquement pour énerver les fanboys USAF. L'exercice Redflag est sans doute ce qu'il y a de plus proche de la réalité en effet, surtout en terme d'opérations complexes avec des forces complètes, et en effet, le 1v1 doit y être rare. Il se trouve que la France et ses Rafales n'y sont plus invités. Nous ne savons pas vraiment pourquoi, mais certains imaginent ici que c'est pour ne pas faire de bonne pub au Rafale, éviter que SPECTRA ne puisse enregistrer des données sur les avions présents (F-35 par exemple) ou ne montre au monde que le savoir-faire français et son ingéniosité soit au final presque aussi efficace que la débauche de moyen des USA pour faire un avion qui vole bien et remplit ses missions. On ne peut pas le prouver bien sûr, mais personne ne peut non plus nous prouver l'inverse. Nous sommes contents de notre petit avion pas de 5e génération (selon les classifications US en tous cas) et il fait ce qu'on lui demande, ou plutôt, nos armées arrivent à faire à peu près ce qu'on leur demande et ce qu'elles veulent accomplir en terme de mission, avec ce petit avion comme moyen le plus avancé. C'est l'indicateur que je peux te proposer. Le plus gros défaut de cet appareil selon nos armées, c'est qu'on n'en a pas assez (je plaisante, mais c'est un peu l'idée) et qu'il doit faire le boulot que faisaient auparavant 7 appareils différents. Oui, c'est possible qu'il ne se souvienne pas que ça se soit passé comme ça. Le problème d'une vidéo, c'est qu'elle ne ment pas (j'ai appris ça en faisant du sport, c'est désagréable, ça pique, mais c'est pas méchant... Comme les orties (dédicace à la Suisse )) Après, le pilote français a annoncé 2 tirs Fox-2, non pris en compte dans l'exercice, avant de notifier le tir canon, et l'exercice a été arrêté juste avant qu'il ne confirme le "gun-kill". Pourquoi, on ne le sait pas, sans doute que les paramètres de l'exercice faisaient qu'il devait être arrêté à ce moment là, les pilotes étaient peut être hors de leur altitude de travail, ou la durée de l'exercice devenait trop grande, ou bien un état-major souhaitait arrêter l'exercice pour d'autres raisons. Nous n'en savons rien. Mais ce kill n'a pas été compté dans l'exercice. "L'erreur" du pilote français a été de "tirer" ses Fox-2, sans doute par habitude, plutôt que de valider immédiatement un tir canon, ce qui était la configuration de l'exercice. Pas grave, ça arrive et ce n'était qu'un exercice. Nous en avons profité pour voir les capacités en vol du Rafale, sa manoeuvrabilité dans cette configuration et avoir de jolies images. Et en vrai, on ne dit pas que le Rafale est meilleur que le F-22. Pas parmi les spécialistes en tous cas. On dit juste que le Rafale n'est pas mauvais du tout en dogfight, y compris contre un F-22. C'est tout. Ca ne donne aucune information sur l'issue d'un duel en 1v1, ni sur un affrontement à plusieurs escadrons (comme un Redflag justement) ou les capacités de détection et les missiles BVR seront bien plus importants que les capacités de dogfight, du moins si tout se passe comme prévu (ce qui est rarement le cas face à un ennemi). Oui, Até a assez bien analysé le résultat et a bien remis dans le contexte les images (et calmé les Rafale fanboys aussi). Ce qui est par contre surprenant, c'est le manque d'informations à ce propos de la part des pilotes ou état-major US. Il n'y a aucune mention de cet exercice en ligne, aucune autre source (en tous cas, je n'en ai pas trouvé) et aucune narration alternative de ces images. Les seules sources qui en parlent sont françaises, comme si le web anglophone refusait de voir ces images et de dire que "oui, ça peut arriver, et voilà ce qu'il s'est passé, et bravo au Frenchy pour leur combativité". Personnellement, je trouve que le cette absence d'information est très parlante justement, mais j'ai l'habitude d'extrapoler des données incomplètes et de comparer des sujets parfois très bizarre. Et en France, on en apprend au moins autant avec ce qui est dit qu'avec le non-dit (notre langage est très contextuelle) Enfin, juste pour savoir : Soit. Les F-16 & co, que simulaient-ils : des F-16 et des F-15 au dernier standard et 100% de leurs capacités ? Des MiG 29, Su-27 et J-10 ? Ou bien des MiG-21, des Su-15 et des J-7 ? Si tu le sais, tu peux dire si un résultat à plus de 20:1 est pertinent et représentatif de ses capacités, ou si c'est juste un exercice de communication sur le nouvelle avion "deathstar" (j'aurais pu l'appeler X-wing, mais dans le jargon des joueurs, le terme Deathstar est plus répandu et plus parlant) C'est tout ce que je dis depuis le début. Le résultat est impressionnant, l'avion est sans doute très capable, mais ce résultat est là pour rassurer les politiques, les clients et partenaires, et les actionnaires LM. "Regardez, notre avion est un truc de ouf-guedin qui déchire tout sur son passage, vous avez bien fait d'investir votre argent et votre défense chez nous, et ce résultat vous le prouve !" Je sais, je suis parfois très cynique et ce n'est pas agréable de devoir se confronter à ce genre d'avis. Et encore, je ne suis pas le pire... Mais si tu lis tout ça honnêtement, et avec un esprit critique, je pense que tu seras d'accord avec une partie de mes arguments. Même si ça remet en cause certaines convictions. La question a te poser est : "est-ce qu'il a tort ?" Et j'espère vraiment que le traducteur automatique réussira à faire un bon travail et à ne pas faire perdre trop de sens à mon message
  20. Sur Alibaba, tu pourrais en tirer un meilleur prix à mon avis (ou, sur 11main, si tu veux jouer le jeu jusqu'au bout)
  21. Moui. L'idée est louable et certainement tentante, mais dans les faits, j'ai un doute. Ca implique quand même de : 1 - Savoir ce que sera la 6e génération d'avions (alors que déjà la 5e, suivant les moments on n'est déjà pas capable de la déterminer) 2 - Anticiper quand cette nouvelle génération arrivera (avec l'évolution de la technologie et des enjeux géopolitiques, pourquoi pas, c'est envisageable, mais il va falloir faire attention à ne pas se planter alors, sinon la facture sera sacrément salée) 3 - Développer un produit au top, sans retard et en étant au minimum calé sur les concurrents principaux, tout en évitant les erreurs de jeunesse et de maturité (faire le déverminage en somme) des nouvelles technologies imbriqués dans le programme. 4 - Qu'aucune technologie de rupture ne soit découverte entre temps et rende l'ensemble du boulot déjà réalisé obsolète avant même que le projet aboutisse. Et même si elle n'apparait que peu après, ce sera suffisant pour tuer tout espoir d'export une fois que celle-ci commencera à se répandre dans les forces armées. C'est pour ça que je trouve que parler de génération n'est pas pertinent dans le débat des capacités militaires, du moins pas à ce point. L'avance technologique est souhaitable, et même conseillée, pour conserver un avantage sur ses concurrents/adversaires, mais elle ne doit pas être un but en soi. Je serais plus d'avis de développer un avion (un système, pour parler de façon plus inclusive) qui se repose sur les avancées technologiques connues et en cours, en se concentrant sur celles qui sont maitrisées, ou présentent un niveau de risque acceptable (ça laisse déjà un peu de marge de manoeuvre) et qui soit facile à faire évoluer par la suite. Ca devrait rappeler quelque chose à certains membres du forum ça comme description, comme si ça avait déjà été utilisé par le passé... Si il est classifié de 5g, de 5g+, de 5.5g ou même de 5.9g, tant qu'il répond aux besoins de nos forces et au défis prévus pour les décénies à venir (mettons 2040-2100) je pense que ça pourra être considéré comme une réussite. Et tant pis s'il n'est pas 6g, qui sera de toute façon défini par les USA lors de leur nouvel aventure aérospatiale de l'époque. Parfois, être en avance sur son époque est aussi, voir plus préjudiciable que d'être en retard.
  22. Je vais faire un parrallèle très osé et que tous les détracteurs vont dénoncer comme non pertinent, mais le même genre de choses a été dit à propos des jeux vidéos (et sans doute de pas mal d'autres systèmes comme les automates, les voitures ou les films) : que ça devenait trop cher, trop complexe et trop couteux pour que des entités de tailles moyennes puissent continuer d'en vivre, et que seuls les plus gros studios pourraient encore développer des jeux qui se vendraient. Résultat : les gros studios sont encore plus gros, sortent des jeux à budget énormes, surtout au niveau marketting, et font de la gestion financière à cout de rachat de studio et de leur license avant de s'en débarasser pour créer une augmentation de capital temporaire. Leurs jeux sont de plus en plus imposants (en terme de taille de données) incomplets et de moins en moins optimisés, tout en coutant plus cher. Pour simplifier. Les studios moyens sortent des jeux corrects et pas trop mal foutus, mais qui ne font pas les entrées massives de ceux des gros studios (en même temps, ce n'est pas attendu de leur part) mais cela leur suffit à survivre la plupart du temps, et certains sont en pleine croissance. Enfin, on a rarement vu la scène indépandante et les petits studios sortir autant de bons jeux, de qualité et aussi visibles. Au point d'inquiéter les plus gros studio et les distributeurs "classiques" qui portent de la voix pour tenter d'endiguer cette invasion de nouveaux acteurs qu'ils n'arrivent pas à contrôler. Certains ici verront plus de parrallèles que d'autres dans cette petite histoire... Et je sais que la comparaison avec le matériel militaire est limite, et le lien ténu, mais je doute qu'il ne soit pas au moins partiellement envisageable ni qu'on puisse considérer qu'il ai un vrai sens ici. Je doute sincèrement qu'aucun pays européen puisse développer des avions de nouvelles générations seuls. A la condition qu'il ait déjà des capacités dans le domaine et qu'il ne les ait pas abandonné et les conserve et les entretienne. C'est bien ça qui fait qu'il reste peu de monde, pas la taille du budget, mais bien le nombre de personnes compétentes. (un peu aggressivement dit, mais au moins c'est clair comme ça)
  23. Mais en attendant, les crédit difficilement obtenus pour remplacer les avions de la force aérienne suisse seraient déjà partis dans la popoche de LM, et je ne vois pas les Suisses les remplacer ensuite, même s'ils s'en débarassaient immédiatement (et qui accepterait d'en acheter après une pub pareille?). La réalité serait que les aviateurs suisses auraient besoin de continuer à assurer la PO et le reste des missions de protection de l'espace aérien suisse, et leurs autres missions, et que l'achat d'un nouvel avion de combat ne seraient pas accepté par la population après un tel débacle. Je pense sincèrement que la majorité du peuple suisse monterait au créneau pour dénoncer un achat calamiteux et annoncer qu'ils refusent désormais que le conseil fédéral achète de nouvel avion de combat, vu comme il gère l'argent de la confédération. Bon, on est un peu en train de s'exciter sur un scénario qui n'est pas totalement probable, et je suis sûr que les suisses seront content de leurs jets. Tout le monde aura oublié tout ça dans 10 ans quand les coût de possession et de maintenance ne seront plus figés par le deal avec LM (mais d'ici là, on aura sans doute plus d'informations dessus, via les autres pays utilisateurs) et la Suisse n'utilisera pas ses avions pour faire la guerre de toutes façons : je ne vois pas l'UE s'effondrer complètement d'ici là ou les relations UE-CH se dégrader à ce point... Ils sont contents de leur achat apparemment, au moins les officiels et une bonne portion des citoyens suisses si on en croit les réactions sur les articles qui en parlent et sur ce forum, donc tant mieux pour eux.
  24. Et, tout ton argumentaire, que j'ai effectivement lu, tombe par terre à cause de cette simple petite phrase.... Tu viens juste de dire que les avions récents étaient meilleurs que les plus anciens. C'est comme si tu faisais une course de voiture avec des modèles de 2020 et d'autres d'avant les années 2000, ou si tu me disais qu'un ordinateur récent était plus puissant et permettait de faire tourner Crysis plus efficacement que les modèles de 2000 et avant... On le sait qu'ils sont meilleurs, c'est normal : ils sont plus récents. C'est l'inverse qui serait étonnant et même édifiant. Le F-22 est effectivement un excellent jet de supériorité aérienne (ASF) et a clairement l'ascendant sur tous les appareils contemporains. Peut être qu'il souffrira un peu plus face à un système AIDS complet avec défense sol/air et chasseurs de 5e génération et moyens de détection modernes, mais il reste le meilleur chasseur occidental dans le rôle A2A (air/air). Le F-35, est... bon, quand il est employé dans ce rôle, mais clairement moins que le F-22. C'est normal, il n'est pas un ASF mais un chasseur bombardier furtif (avec un emport externe limité si tu ne veux pas perdre l'avantage de la furtivité), et en effet, il est meilleur que les chasseur de 4e génération (il est plus récent, c'est comme comparer un Sopwith Camel avec un Spitfire, ou un Spitfire avec un P-51 Mustang... Le plus récent est meilleur et "domine" l'espace aérien... pour un temps) Cette histoire de génération n'est pas justifié aujourd'hui, le F-22 n'apparait pas comme le "game-changer" qu'il était annoncé être, parce qu'il n'est pas employé de façon décisive, même s'il a clairement fait prendre conscience au reste du monde de l'avancée des USA dans le domaine de la furtivité. (Mais, dans ce cas, c'est le F-117 qui devrait être le précurseur de la 5e génération, et parler d'un changement de génération avant qu'elle n'ait lieu, c'est plus marketing qu'opérationnel : le Me-262 était en avance sur son temps, clairement une génération d'avance, mais il n'a pas permis de détruire la RAF, l'USAF et la VVS russe à l'époque, pourtant avec des avions de générations précédentes. Se contenter de dire que c'est meilleur parce que plus avancé techniquement, c'est oublier que la technique ne suffit pas seule, et ne doit pas être un objectif ou un but à atteindre en soi...) Et, que ce soit bien clair, je ne dis pas ici que le F-35 est une infâme dinde qui ne vole pas, ou qui n'est capable de rien. Ce que je dis c'est qu'obtenir un résultat pareil à un exercice est certes impressionnant, mais doit rester dans le cadre du contexte de cet exercice. D'ailleurs, rien ne dit que les forces opposés utilisaient leurs avions à 100% de leurs capacités, on ne sait pas quels types d'appareils ils étaient censé représenter ou simuler. Sauf si tu as des informations plus précises sur le sujet, auquel cas je serais ravi que tu partages celles que tu peux nous donner sans rentrer dans le confidentiel. Et je reste objectif en disant ça. Si je devais être vraiment anti F-35, je dirais que 128:0 est meilleur que 78:1 et de loin, donc le F-22 est définitivement meilleur que le F-35. Je ne le pense pas, je sais que ces appareils n'ont pas les même utilisations ni objectifs, mais c'est une conclusion que tes chiffres et informations peuvent totalement justifier. Et comme on a eu la preuve ici que le Rafale est meilleur que le F-22 (exercice de dogfight avec un kill canon visible sur vidéo, et aucune preuve ni même information sur la moindre victoire du F-22) alors le Rafale est meilleur que le F-22, qui est meilleur que le F-35. Donc le Rafale est meilleur que le F-35... CQFD. C'est bien évidemment faux, plein de raccourcis et d'une logique biaisé et incomplète. Mais c'est du niveau de la communication de Lockheed Martin. On ne s'y abaissera pas, parce qu'on est plus honnête en France que dans d'autres pays (en tous cas pour ce qui touche au matériel de Défense) ce qui est peut être notre plus grand tort dans les compétitions internationales.
  25. Ce qui reste en effet impressionnant, mais attention à ne pas créer un excès de confiance avec ce genre de résultat. On ne sait pas ce que représentait l'opposition, et ce n'était surement pas des J-20 ou des Su-57. Je n'ai aucun doute sur le fait qu'un karateka ceinture noire puisse dominer une vingtaine de débutants, surtout s'ils ont moins de 12 ans. Encore plus s'il s'agit de 3 ou 4 contre une centaine de petits débutant ceinture blance ou jaune. Mais je ne suis pas sûr que ça montre quoi que ce soit de leur compétence face à une opposition plus forte et expérimenté. A vaincre sans périls.... (je sais que c'est une éxagération, mais c'est pour bien mettre en avant que la valeur de 20:1, ou même de 78:1 ne donne pas d'information en soi. Il faut connaitre le contexte et les conditions pour qu'il ait le moindre sens. Je trouve même le 78:1 comme étant... suspicieusement élevé, en toute honnêteté)
×
×
  • Create New...