Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation since 11/02/2020 in all areas

  1. 25 points
    Je pratique aussi la pinata sur ceux qui n'écoutent pas. On arrête quant l'étudiant s'ouvre. En ce moment c'est par vidéo alors je suis ammené à dire des trucs que je ne pensais JAMAIS dire en cours comme "est ce que je pourrais avoir des gens habillés" ou "ce peignoir mauve est perturbant". J'ai aussi eu "mais mademoiselle, pourquoi vous êtes dans le noir?" (je la voyais mal avec que l'éclairage d'un téléphone). Elle: "je peux pas parler fort, je suis dans le lit et mon copain dors encore". J'en ai des tonnes des comme ça.
  2. 21 points
    Si on n'a pas le pognon pour le faire tout seul, comment fera-t-on pour trouver encore plus de pognon afin d'être capable de le faire avec des Allemands?
  3. 20 points
    Réponse longue, sur le rapport US-Allemagne et notre intérêt à nous français dans cette histoire: Non ce n'est pas un oedipe du tout. Je crois que les allemands ont toujours été un peuple talentueux qui a besoin d'un écrin pour exercer son talent, mais aussi d'un échappatoire qui ne les amène pas à opposer frontalement ce talent à celui d'autrui , sans quoi leur tropisme pour la domination les pousse par atavisme à chercher à imposer une suprématie réelle ou supposée. Les allemands ne tuent donc pas le père, mais le voisin. Je pense que les américains ont un lien complexe avec l'Allemagne, bien plus qu'avec la France, et moins visible historiquement. Les USA ont engagé leur ruée vers l'ouest grâce à des immigrés européens qui étaient majoritairement allemands. Les populations blanches du middle west qui pendant très longtemps ont constitué le coeur de la puissance américaine sont majoritairement d'origine germanique. Tout ce que la France avait construit autour de l'axe Nord-sud allant du Québec à la Louisiane a été détruit au travers de la guerre de 7 ans puis du soutien à Washington lors de la guerre d'indépendance, et enfin par la vente par Napoléon 1er des territoires français. Plus tard c'est en soutenant les confédérés puis en intervenant au Mexique que la France a fort logiquement grillé toutes ses cartes auprès des USA, amenant ceux-ci à avoir une politique "allemande" en Europe. L'attermoiement des USA à entrer en guerre autant en 1914 qu'en 1939 s'explique aussi par le fait que ce qui aurait pu être perçu comme une diaspora allemande a toujours eu un poids conséquent, même si axé sur un corpus culturel plutôt que sur la mise en avant d'un lien géographique, plus difficile à justifier que la relation entre France et côte est des USA. Ces engagements ont donc aussi été des victoires intérieures des WASP "canal historique" d'origine britannique contre une composante du peuple américain d'origine germanique. Il n'en reste pas moins qu'on a parlé allemand dans certains endroits reculés des USA plus longtemps qu'on a parlé français dans d'autres. Cet héritage a encore des effets aujourd'hui autant sur la démographie que sur la politique intérieure américaine. De plus, à bien des égards l'Allemagne a quelque part "gagné" la seconde guerre mondiale grâce à l'engagement américain. Ses scientifiques nazis ont été choyés et se sont trouvés au coeur, après que les britanniques aient été contraints de donner pour leur part accès à leurs meilleures technologies aux américains, de la supériorité technologique des USA à partir de 1946. "Supériorité" qui, 10 ans plus tôt à peine, pendant l'entre-deux-guerres, était une foutaise absolue et ce dans quasiment tous les domaines. Il suffit de voir les records dans le domaine de l'aviation par exemple: après la première guerre mondiale, majoritairement français, après la seconde, majoritairement américains. La France, elle, n'a pas eu cet honneur. Rappelons les horreurs survenues en Indochine lors de l'attaque par le Japon en 1945, et l'interdiction faite par Roosevelt, de venir en aide aux français. Claire Lee Chelnault, fondateur des tigres volants, devra assister impuissant à cet épisode où militaires et civils français sont massacrés. Au grand dam de la CIA, les locaux indochinois étaient à l'époque encore du côté de la France, comme ils le furent en Algérie, aspirant à l'indépendance en échange de leur engagement. Les vieux politiques sclérosés de la 4ième république n'ont pas voulu le comprendre, on en a payé le prix plus tard. Mais l'idée US était de se débarasser de l'empire colonial français, ou plutôt, en réalité de le coopter et d'en faire un marché pour l'Amérique. En clair, nous étions en guerre. Et toute notre posture fut plus tard de convaincre les USA que ce n'était pas sur nous qu'il fallait taper... Rien n'avait au fond changé depuis l'opération Torch en 1942. La France en tant qu'idée de nation aura finalement été plus maltraitée que l'Allemagne dans cette histoire même si le coût humain n'a pas été le même, mais elle n'a pas eu la "chance" d'avoir un statut qui explicite clairement ces actions américaines à son égard. L'Allemagne elle a bénéficié de son statut d'ancien ennemi pour poser les bases claires d'une reconstruction des relations fondée sur la coopération par le biais de la soumission totale et inconditionnelle dans beaucoup de domaines, alors qu'elle était libre de voler de ses propres ailes dans d'autres. Dès les années 50 la France était redevenue une épine dans le pied de la politique américaine tout en essayant de ne pas l'être, ce qui n'aurait pu qu'aboutir à une démission sur tous les fronts pour ne pas "gêner". Le coup du canal de Suez aurait pu forger les bases d'une alliance franco-anglaise renouvellée, mais malgré de fulgurants succès de coopération qui ont vu le jour à l'époque, le tropisme anglo-saxon mènera les anglais dans les bras de Washington. De Gaulle avait essayé, il a abandonné. Aujourd'hui il ne subsiste de cette relation presque plus rien dans les domaines statégiques à part un lien plus émotionnel qu'autre chose, qui ne suffit pas, ce qui est illustré par le psychodrame autour du FCAS-DP. Tout le sel de la posture française actuelle, qui a un peu lâchement abandonné sa politique britannique depuis le brexit, consiste donc à essayer, n'ayant plus que l'Allemagne comme horizon en Europe (enfin, le croit-elle, je pense pour ma part que c'est faux) de faire coller ces deux héritages français et allemand en tentant de faire réfléchir les allemands comme des français, afin de constituer un bloc solide pour s'opposer aux USA. Elle a déjà tenté cela avec l'Angleterre et ça a échoué. Pourquoi est-ce que ça marcherait ici? *** Ce qui déplait aux USA c'est qu'ils voient comme une posture anti-américaine atavique de la France chacune de nos tentatives de coopérer avec des alliés de l'OTAN ou des nations qui échappent à leur contrôle, ce qui eu court sous De Gaulle, puis sous Mitterrand (qui a pourtant été richement récompensé suite à l'affaire Farewell, on l'ignore mais CFM International entre-autres a été bâti grâce à cela, c'était un cadeau de Reagan) puis enfin sous Chirac, ce qui fut le chant du cygne de la posture française. C'est de là que vient le "forgive Germany, forget Russia, punish France" de Condoleeza rice, qui avait au moins le chic de nous identifier comme des adversaires. Nous avons alors eu droit à une campagne de dénigrement systématique par voie de presse semblable à la propagande de guerre anti-japonaise. Alors que concrètement nous essayions aussi de sauvegarder des vies américaines qui seront perdues en Irak. Nous n'avons jamais eu l'heur d'être considérés et traités franchement comme des ennemis par les USA, et ils ne savent au fond pas quoi faire de nous. Mais essayer de nous opposer à la folie ambiante qui dicte leurs actions sera toujours considéré comme un crime de lèse-majesté. *** C'est de là que vient notre énième tentative de fuite, consistant à dire "faisons l'Europe de la défense!" Ce qui consiste à faire réfléchir tous les européens comme des français. Pourquoi? Parce que. ...Des centaines de F-35 vendus comme des petits pains plus tard, on voit où ça nous a menés. Les allemands, eux, n'essaient pas de faire réfléchir les français comme des allemands, mais subtilement, par le biais d'une vision européenne soumise aux USA, essaient de nous neutraliser au nom de ce que leur dicte leur intérêt stratégique, qui est d'être le plus lisses possibles pour continuer à faire tourner leur économie. D'où le comique de situation quand on essaie d'être indépendants et de parler de dissuasion nucléaire française au service de l'Europe, et que les allemands eux voient alors des armes nucléaires françaises DONNÉES à l'Europe (et le Charles de Gaulle en prime). C'est une démonstration éclatante qu'il n'y a rien à attendre de notre voisin malgré les bons mots, les belles déclarations, le soutien populaire, etc. De toutes façons, comme d'habitude, la France ne saura RIEN faire de ses excellentes cartes, et navigue à vue. L'Europe de la défense sans l'OTAN est inenvisageable pour tout le monde. Surtout les allemands. Dire ce qu'on pense de l'OTAN, sans être en mesure de proposer et d'agir dans son intérêt, est très mal perçu aux USA, le "braindead" a laissé des traces, même si c'est vrai. Nous exposer par pure chevalerie contre les turcs aux côté des grecs pour le plaisir de vendre 6 Rafale est d'un ridicule complet. Chercher à exister au travers de l'ambition des autres n'a pas de sens. Ne pas savoir impulser au niveau national des projets concrets et durables, seuls, et qui puissent ameuter des partenaires "junior", ne renforcera pas notre posture diplomatique. La seule manière de fonctionner c'est le "qui m'aime me suive". On en est loin. Aller faire des risettes à poutine en visio-conférence pour tenter de démontrer l'existence d'un dialogue stratégique franco-russe est d'un grand-guignolesque achevé. Dans ce contexte, si on veut coopérer en Europe, on doit admettre qu'il faut coopérer avec les américains, et donc autant que la France aille se donner elle-même aux USA, plutôt que le faire au travers de l'Allemagne. Mieux vaut s'adresser au bon dieu qu'à ses saints. Ou alors il vaut mieux rester isolés et abandonner nos rêves d'Europe de la défense. Entrer dans une Suisse-isation, ou une Finlandisation, et rebâtir une "petite entente" en Europe avec des pays souhaitant diversifier leur porte-feuille d'alliances, tout en jouant un rôle de bon conseil auprès des USA, en étant, comme De Gaulle l'avait souhaité pour la France libre, "présents sur tous les fronts". On y gagnera mieux et plus, sans nous exposer bêtement. C'est donc la mort de la parole française dans le monde? Oui, et alors? Franchement, nous avons beaucoup mieux à faire que de perdre de l'énergie à essayer de faire fonctionner ce qui ne fonctionne pas. C'est je pense ce qui a guidé la création de l'ECO pour remplacer le Franc CFA, qui nous dédouane désormais complètement de tout impact sur la politique financière africaine, cette monnaie étant adossée à l'Euro et à la BCE, et non plus à la banque de France. C'est l'enterrement de ce qu'il restait de l'empire. Et le retrait de nos industries majeures (ORANO à Arlit) va dans le même sens. Nous avons des territoires outre-mer à protéger et valoriser, ce n'est pas l'Europe qui le fera à notre place. En tout cas, ce n'est certainement pas l'Allemagne. *** En conclusion: Nous avons tout intérêt à alémaniser la politique française plutôt qu'à essayer de franciser l'Europe de la défense en nous reposant sur l'allemagne, et à considérer nos ambitions pour ce qu'elles nous rapportent plutôt que ce à quoi elles nous font ressembler. La relation USA-Allemagne est irréfragable, et pire encore, même si nous avions les moyens de la faire voler en éclat, nous n'y aurions aucun intérêt. *** Voilà mon avis circonstancié. Tu ne l'as pas demandé, tu l'as eu quand même. Bravo et merci. C'est dit plus succinctement et bien mieux, mais c'est ce que j'essayais de développer.
  4. 15 points
    Vu que tout le monde s'excite sur le post d'AKK, autant aussi poster la réponse (aussi dans Politico) de Franziska Brantner, porte-parole sur les affaires européennes des Verts au Bundestag: https://www.politico.eu/article/time-for-europe-to-move-past-pax-americana/
  5. 14 points
    L'organisation et le dépouillement des élections sont tout de même fascinants. Je comprends qu'il y ait des particularités, mais de l'extérieur, ça donne toujours cette impression (une petite blague qui pourrait aussi trouver sa place sur le fil "Russie"
  6. 14 points
    Ah tiens... un missile...
  7. 14 points
    Allez, si c'était pas déjà le foutoir... une ingérence russe !
  8. 13 points
    J'ai lu les commentaires après traduction, je vous retranscris ceux qui taclent le F-35, ou qui parlent du Rafale ou de la France, ou apportent une vision que je trouve intéressante. Quelques commentaires qui parlent de l'UE, du parapluie franco-allemand. Un seul commentaire pro-Rafale 4 ou 5 commentaires pro-Gripen. 1 ou 2 pro-F-18. Quelques-uns pro F-35 mais beaucoup plus qui critiquent ce même F-35. Le Rafale emporte la palme avec 38 likes dans le message qui en parle. Parce que les journaux c'est bien mais l'opinion publique d'un pays où les gens font encore leur service militaire et sont très au fait des questions de défense, c'est mieux. Pas mal de commentaires pro-OTAN, d'autres anti-OTAN. Plusieurs contre l'achat d'avions aussi. C'est très varié. Florilège: Tero_Alho_61158, 38 likes: Il ne sert à rien d’acheter de nouveaux combattants aux États-Unis car, comme le disent le président Niinistö et tous les experts géopolitiques, le monde n’est pas le même qu’au début des années 1990 ou au début des années 2000 et il ne reviendra jamais. Les Etats-Unis ont pu offrir à la Finlande la meilleure solution de combat, tant techniquement que politiquement, avec le chasseur Hornet au début des années 1990, mais maintenant en 2020, le meilleur package sera proposé par la France avec le chasseur Dassault Rafale. Une fois que la ligne officielle de la Finlande est que les partenaires les plus importants en matière de politique de sécurité étrangère pour la Finlande sont la Suède et l'UE dans son ensemble, alors pourquoi la Finlande achèterait-elle des machines aux États-Unis, même s'ils n'offrent pas de meilleure technologie que les pays de l'UE. Héhé! en réponse à ce commentaire: Tero_Alho_61158, 15 likes: Jarpetsky. C'est exactement ainsi que quelque chose de F35 brille ici en Finlande, qui est vendu à tous les pays qui ont de l'argent, donc ce ne peut pas être une machine très étrange maintenant. Le F35 est également plein de tous les bugs et son entretien est infiniment coûteux. Rasittava_maisteri, 13 likes: Hiskeli. Avec les Hornets, voler coûte environ 10 000 euros de l'heure. Le prix d'une heure de vol F35 est d'environ 35 000. L'objectif est que le constructeur le ramène à 25 000 $. Si nous prenons F35, la Finlande ne décidera rien de l'entretien des machines, mais elle sera sous-traitée au fabricant, qui décidera quand et où la machine sera entretenue. Naturellement, il existe un monopole sur les pièces de rechange. De plus, le F35 ne vole pas d'un mètre sans savoir en temps réel aux USA où va l'avion. Le coût du F35 pour le contribuable au cours de son cycle de vie est d'environ 750 millions de dollars. Cette cote a été fournie par l'armée de l'air norvégienne. L'estimation de l'USAF est encore plus élevée. Rasittava_maisteri, 9 likes: La semaine dernière, le Pentagone n'a pas donné la permission de commencer la production en série du F35. La machine dans sa forme actuelle est brute et en panne. La marine américaine classe le F35 comme un avion de reconnaissance. Il ne peut être envoyé nulle part dans une arme à feu. La machine est toujours désespérément lente. Il n'est même pas capable de vitesses supersoniques sans postcombustion qui ne peuvent être utilisées que pendant quelques dizaines de secondes. Baikal, 7 likes: "Ici, en Finlande, quelque chose de F35 est brûlé et vendu à tous les pays qui ont de l'argent, ce qui signifie que ce ne peut pas être une machine très étrange maintenant." Alors, vous voudrez peut-être réfléchir à la raison pour laquelle ces États qui ont de l'argent achètent du F35 et non Raphael. M_V, 4 likes: Pour certains, quelles contre-transactions ?? En ce qui concerne les transactions avec des Hornet, une grande partie d'entre elles ne semble pas s'être concrétisée. Je n'ai rien contre les Yankees, mais la seule chose qui garantirait vraiment la sécurité de la Finlande serait son propre arsenal nucléaire. Les Yankees nous vendent-ils ça? Et la France avec ses propres combattants? Baikal, 2 likes: Le Traité de paix de Paris interdit à la Finlande les armes nucléaires. Tavallinen_tyyppi, 3 likes: Centrale nucléaire une grande référence pour les Français. Le petit tacle à l'EPR, bien normal. On l'oublie mais c'est une énorme épine dans le pied... Kauko_Koti_64630, 3 likes: Pensez-vous sérieusement que, par exemple, la France et l'Allemagne, ou l'Estonie, en plus des Américains, défendraient la Finlande en tant que Natomaa et déclareraient en même temps la guerre à la Russie si la situation s'aggravait entre la Russie et la Finlande alors que la Finlande est membre de l'OTAN? Kauhavan_rauta_ei_ruostu, 20 likes: Espérons que, cette fois aussi, le choix du combattant sera fait par des professionnels, en aucun cas des politiciens comme Sanna Marin. Bien sûr, les politiciens se retrouveront avec le timbre en caoutchouc lorsque les professionnels se seront exprimés. SauliSuomalainen, 14 likes: Les combattants ne devraient pas acheter la performance ci-dessus. Cela ne vaut pas la peine de payer beaucoup pour les fonctionnalités de décoloration lorsque les machines peuvent déjà être scannées. Performances minimales et prix et service les moins chers à proximité. La décision doit être prise sur des bases politiques maintenant que l'on sait déjà que les généraux pro-OTAN présenteront l'Américain le plus cher. Les Suédois sont de loin la meilleure option pour la Finlande. Maukka, 17 likes: Niinistö fronce les sourcils et donne l'impression qu'il connaît très bien Biden. Absurdité. La douleur de la publicité de notre président brille comme le soleil. La grande erreur a encore une fois été d’évoquer l’achat des chasseurs pendant que l’appel d’offres était en cours. Avec un tel coup de langue, il fredonne pour l'inviter à la Maison Blanche afin de se remettre en images et de montrer aux Finlandais à quel point il est important dans la politique du grand pouvoir. Le réalisme, cependant, est qu'il est vraiment seul dans les petites affaires domestiques. Et ils ne lui appartiennent même pas selon la constitution. Rasittava_maisteri, 15 likes: Les États-Unis ne sont pas une démocratie et ils ne sauvegardent ni la démocratie ni les droits de l'homme. Il y a des exemples écrasants de cela dans une certaine mesure. Notre solution de sécurité doit être basée sur la coopération avec l'UE. Le traité de Lisbonne constitue un bon point de départ pour cela, même s'il est minimisé dans certains cercles au profit des relations transatlantiques. Rappelons-nous d'abord que l'OTAN n'a pas d'armée. Les membres de l'OTAN ont leurs propres armées nationales qui peuvent être intégrées dans une force européenne commune. Les États-Unis ne veulent pas voir une armée européenne forte sur le terrain dont la direction ne partage pas les mêmes valeurs sans critique avec les États-Unis. Avec l'OTAN, il réussit même si bien qu'aucun membre de l'OTAN, même après, ne l'a critiqué ou critiqué lorsque l'OTAN a espionné le Parlement européen depuis son siège à Bruxelles. Pour les membres de l'OTAN, les États-Unis ont une plus grande autorité que l'UE. L'OTAN est une communauté de valeurs qui permet à ses membres de poursuivre les conflits armés et les avant-postes. Un tel club. Reisskavaan, 11 likes: Oui, cela améliorerait considérablement les futures relations commerciales entre la Finlande et les États-Unis si les machines y étaient achetées. Tant que les échanges ne sont pas chronométrés pour que l'atout ait le temps de marquer. Mercedes_, 9 likes: Il sera coûteux pour les contribuables d'acheter des chasseurs F-35 aux États-Unis, car le Canada prévoyait d'acheter les mêmes chasseurs pour un mot, mais a dû abandonner lorsque les calculs ont montré qu'ils paieraient les pires mises à niveau du système d'exploitation / d'armes sur 30 ans après l'acquisition de 85 milliards de dollars. Tout ce dont nous parlons ici, c'est que leur acquisition coûtera 7 à 10 milliards, mais pas du tout en tenant compte de l'ensemble de leurs coûts d'exploitation au cours des 30 prochaines années à compter de leur acquisition. Achetez-vous une nouvelle voiture et ne considérez-vous que le prix de la voiture et vous pensez que je peux acheter cette voiture d'une valeur de 100000 € et vous constatez qu'après avoir acheté cette nouvelle voiture, vous constatez que cela coûte beaucoup d'argent lorsqu'elle est entretenue. Anna_Mki, 2 likes: Le Canada ne peut pas être comparé à cela, le Canada faisait partie d'un consortium voué au développement. L'acheteur du produit n'est pas tenu de payer les frais de développement. En fait, plus l'argent est dépensé pour le développement, mieux c'est pour la Finlande. Les États-Unis sont déterminés à prendre le F-35 comme cheval de bataille. Sa production n'est donc pas suspendue même si les coûts de développement rendent l'ensemble du projet non rentable. Si et quand le cash flow est positif, tout le monde y gagne si les machines sont vendues beaucoup. Cela, machine par machine, réduit la perte globale potentielle. Vous pouvez considérer la perte totale comme des dépenses de défense américaines. Rasittava_maisteri, 4 likes: Le refus du Canada d'acheter la F35 était difficile en ce sens que le Canada avait investi dans le développement de la machine et avait perçu des revenus importants en tant que sous-traitant dans les processus de fabrication de la machine. Le prix choquant de la machine a conduit à un refus de l'acheter. Les États-Unis sont contraints de vendre ces machines parce qu'ils ont déjà investi tellement d'argent qu'ils ne peuvent plus se permettre de refuser. On ne peut pas prédire un bon avenir pour la machine, car la prochaine génération de chasseurs est déjà en cours de test et le F35 n'a même pas reçu l'autorisation du Pentagone pour démarrer la production en série en raison de l'incomplétude de la machine. La Finlande ferait un œuf mère en achetant des machines F35, ce que nous ne pouvons même pas nous permettre. Une autre raison est le dysfonctionnement de la machine. Pas de marine américaine en vain Le classer comme une machine de renseignement. Jamot, 6 likes: La Finlande n'appartient pas à l'OTAN et il vaudrait mieux chercher la laisse allemande et française, c'est-à-dire l'UE. Achetez des combattants de Suède. Si nous rejoignons l'OTAN, nous courons un plus grand risque de devenir un champ de bataille pour la Russie et les États-Unis, ou pour l'OTAN. Voilà. Bon ça vaut ce que ça vaut mais ça donne une idée de ce que les gens racontent.
  9. 13 points
    et çà c'est du moût de veau ? Gnaf
  10. 12 points
    Vous voulez rire? Bon, ben on remet une pièce dans la machine alors! Suite: https://www.lesoir.be/338851/article/2020-11-19/defense-lachat-des-f-35-nouveau-remis-en-cause Bon, avant de repartir dans les délires récurrents de certains sur ce fil, notons que la crédibilité du truc est quand même limitée. Georges Dallemagne, aux vues duquel toute la première partie de l'article est consacrée, est un spécialiste des déclarations à l'emporte-pièce sur des dossiers qu'il maîtrise mal et est un adversaire de longue date du F-35 (c'était déjà un des députés qui avaient dit un peu n'importe quoi sur le sujet lors de la procédure d'évaluation et sélection, très anti-F-35). La ministre Dedonder, c'est un peu plus sérieux, encore que... C'est le PS, donc a priori pas spécialement favorable au F-35 mais pas clairement contre non plus, surtout que le PS court derrière le PTB, gauche populiste post-stalinienne qui prétend qu'on doit cesser d'avoir une armée pour construire des logement sociaux et une médecine populaire inspirée de Cuba (authentique!), ile st donc logique de prendre quelques postures pour donner une image "de gauche" plus radicale aux yeux des électeurs hésitant entre PS et PTB. Ceci étant, la remise en cause de l'acquisition ne fait absolument pas partie de l'accord de gouvernement, il y a très peu de chances de trouver un consensus gouvernemental pour remettre l'acquisition en cause, et si la question était mise sur la table de façon trop insistante cela signifierait sans doute une explosion de la coalition et de nouvelles élections... dont aucun parti de la majorité ne veut. Je parie donc plus pour un peu de cinéma de postures, une tentative des uns ou des autres de ralentir le dossier, puis soit on va revenir au F-35 car les F-16 seront en bout de course, soit (beaucoup moins probable) on ne va rien acheter du tout —(après que ça ait traîné des années rendant le contrat caduc) car de toute manière tout le monde s'en branle. Mais à mon avis payer des pénalités pour annuler le contrat serait encore moins bien vu. Donc la conclusion s'impose: on ne changera sans doute rien au marché passé, ou alors à la marge (genre: économie sur les rechanges ou le nombre ou les heures de vol).
  11. 12 points
    Non, c’est un genre de tradition sur ce fil, tradition du genre partisane qui essaime malheureusement un peu partout sur le forum. Personnellement je renverrai volontiers toutes ces agitations digne de Twitter en section détente (qui deviendrait donc la section passe-tes-nerfs). Ainsi, Patrick pourrait y aller flooder, Cracou l’y dénoncer à juste titre mais sur un ton encore plus odieux, et Herciv offrir son âme à la cause d’une généralisation oiseuse (pas de bol, ça tombe sur vous, c’est pas très juste, mais fallait pas m’inviter !) J’en suis à questionner ma présence ici tellement la lecture (et le tri !) devient pénible. Dire UNE SEULE FOIS ses opinions, ne pas poster AD NAUSEAM tout ce que google nous met sous la dent ne semble plus possible, mais hurler avec les loups, tirer sur les ambulances, radoter, si. Instant pieds ds le plat : concrètement, il y a ici qui s’expriment de façon quasi coordonnée, en tout cas très cohérente, de nombreux partisans droitiers «populistes », «marinistes », «extrêmes », appelez les comme vous voudrez. En face, les «legitimistes » sont d’autant plus surpris et maladroits qu’ils défendent des principes qu’ils pensent aller de soi, alors que ce n’est plus le cas. Instant prière : j’aimerais qu’on aille préparer les présidentielles de 2022 ailleurs. Ici c’est aéro et mili, à la rigueur relations internationales, avec courtoisie.
  12. 12 points
    C'est surtout que les négociateurs britanniques étaient intégrés aux équipes européennes, probablement les meilleures au monde. Une partie des négociateurs britons ont préféré continuer à bosser pour l'UE, dans une institution responsable et efficace plutôt que de rejoindre l'équipe de bras cassés du brexit. Une partie a désiré rejoindre le RU, mais les brexiters fanatiques et haineux les ont virés ou blacklistés. Du coup le RU s'est retrouvé sans personnel compétent, par fanatisme anti-européen. Enfin, pas tout à fait sans aucun négociateur international. Un député qui s'inquiétait de l'incompétence de l'équipe britannique a posé la question aux communes du nombre de négociateurs internationaux côté britannique. Réponse gênée à l'époque du secrétaire au commerce (Liam Fox de mémoire) : 1 seul négociateur au niveau. Contre des centaines côté européen... Cela explique aussi la lenteur des négociations avec l'UE. La partie britannique ne savait pas ce qu'elle voulait, ce qu'elle pouvait obtenir et comment faire. Il a fallu que les européens les guident sans les froisser et leur proposent un cadre avec une démarche et des étapes. Les négociateurs canadiens sont certes bons, mais l'équipe européenne les a mangés tout cru (les exportations UE ont cru de 16%, les canadiennes seulement de 8%). Les canadiens sont fair-plays de prévenir et surtout n'ont pas envie de se taper les incompétents britanniques, pour galérer sans parvenir à rien. La nullité britannique hors UE est maintenant de notoriété publique dans pas mal de domaines. Au final, le RU perd énormément de puissance, d'influence, donc de souveraineté, comme prévu du reste. Le catastrophique brexit fait sortir le RU de l'Histoire, avant, probablement de le détruire en provoquant le départ de l'Ecosse et de l'Irlande du Nord (45% du territoire au bas mot de mémoire). Quelle leçon !
  13. 12 points
    Clownesque jusqu'au bout :
  14. 12 points
    pas d'accord du pas d'accord : un média indépendant du pouvoir relaie l'information, et ensuite la commente, généralement selon sa ligne éditoriale... même si l'époque est plutôt de livrer une interprétation dès l'image/commentaire, sans aucune analyse ni recul autre que celui décidé par sa ligne éditoriale et la ligne gentil/méchant. Là on est à mes yeux au barycentre de l'impolitesse, l'incivisme, et du fascisme... Et en poursuivant ton raisonnement, quelles seront les prochaines étapes ? je donne pas la parole au Président Donald parce que c'est que des conneries. puis je donne pas parole à Président Kim parce que vraiment il est méchant (déjà que les morceaux choisis tirés du contexte ne lui rendaient pas grace). puis je ne donne pas la parole au Président Kaboré parce que personne ne sait où se trouve le Burkina et puis de toute façon on s'en tape. ... pour terminer un jour par je ne donne pas la parole à intel sur des principes ethniques ou religieux ? Tu vois on disait que les sociétés étaient malade de ne plus avoir à partager d'info communes, du tribalisme exacerbé entre ceux qui ne jurent que leur média, qui leur dit blanc, et les autres qui ne jurent eux aussi que par leur média qui leur dit noir... et comment on discute si on n'entend que "on nous vole" ou de l'autre "tout va bien madame la marquise". Bon et pour finir, parce que perso ça ne m'intéresse pas plus que ça ce débat, s'ils avaient voulu être raccord avec don assertion, bah il le passait pas le Donald, il faisait un résumé à la fin du discours, avec un message d'intro genre 'il n'a dit que des conneries", conclut par un "j'vous l'avais bien dit".
  15. 12 points
    oui c'est choquant. Et si moi je trouve que c'est un con et menteur, si toi tu trouves que c'est un con et un menteur, au jour de l'allocution coupé c'est encore le Président des USA, leur Président. Un média qui est censé rapporter une allocution ne la coupe pas en plein milieu parce qu'elle ne lui plait pas et qu'elle est plein de conneries, elle la commente, elle met des bandeaux contradictoires, ou plein d'autres choses, mais il ne coupe pas... tout simplement parce qu'une partie de son auditoire veut entendre ce que Donal à dire (et ce ne sont pas tous des fans), parce que ce n'est pas à lui (le média) de décider ce qui est bon pour le peuple... ni à moi ni à toi
  16. 12 points
    Sinon, Donnie les petites mains n'oublie jamais d'essayer de vous arnaquer 20 dollars à la petite semaine : https://secure.winred.com/djt/finance-team-daily-goal-v2 C'est un site de donations qui parle de contribuer (financièrement) au combat légal pour le recomptage. Mais si on prend dix secondes pour lire, on voit que 50% du don iront au remboursement de la campagne électorale de 2020 tant qu'il y a à rembourser.
  17. 12 points
    Je m'abstiens de tout regard et commentaire sur le déroulement de l'élection, les mécanismes, les résultats précis.... Je recommande la chose à tous; c'est bien meilleur pour la santé mentale. Cependant, un de mes premiers essais de prise de recul pour de plus vastes observations (plus durables) me fait dire que le résultat de Trump, victoire ou pas victoire, est excessivement impressionnant, étant donné qu'il est arrivé là: - après 4-5 ans de traitement médiatique massif complètement antagoniste, mensonger, manipulateur et pour ainsi dire unanime dans 80 à 90% du bruit créé sur la scène publique: sa "bulle" de soutien est au final extrêmement petite (Fox, Sinclair et quelques journaux, et c'est tout), alors qu'en face, on n'a pas seulement les médias au sens strict, mais l'essentiel de la "clérisie", cad la soi-disant "intelligentsia", la classe "éduquée" qui commande à toutes les interfaces d'information, de débat, de "sense-making", d'enseignement et de "production émotionnelle" (cad les arts et le divertissement... Ce qui inclue l'essentiel des stars du showbiz et l'influence qu'elles peuvent avoir). - de façon similaire, le "5ème pouvoir", cad la sphère internet/médias sociaux, est un peu plus partagé en termes de production de contenus, mais les plates-formes elles-mêmes sont devenues aussi des censeurs extrêmement partisans qui ont tout fait (même régulièrement de la censure directe, pure et dure, sans toujours de justification) pour entraver sa communication - avec un mix démographique changé par rapport à 2016, particulièrement dans certaines minorités ethniques (et chez les femmes), face à un constant barrage de messages directs et indirects disant ou suggérant (pour l'essentiel gratuitement) qu'il est un raciste/nazi/sexiste (et sans doute un violeur d'enfants.... Parce que Epstein et les illuminati) - avec un budget de campagne très largement inférieur à celui de son adversaire (comme en 2016) qui bénéficiait en outre des avantages médiatiques et institutionnels précités (qui peuvent aussi s'évaluer, imparfaitement, en dollars de pub) - après cette année de merde (COVID, crise économique, division tribale/raciale et émeutes + menace permanente d'émeutes plus ou moins organisées/coordonnées) où tout ce qui pouvait lui être mis sur le dos, à tort et à raison, a été multiplié par 1000. Et malgré tout, le gars, et son parti avec lui, n'est pas balayé dans une immense vague antagoniste dans les urnes.... Outre l'aspect impressionnant de ce résultat (plus impressionnant encore que 2016 où l'appareil médiatique, les élites et les plates-formes internet n'étaient pas à ce point contre lui), le point que j'essaie de faire et qui m'interpelle, c'est de savoir ce que cela révèle. S'il y a certainement un enthousiasme pour Trump proprement dit dans une certaine portion de l'électorat qui a voté à droite, il va vraiment falloir décomposer, dans les jours qui viennent, ce vote et les raisons de chaque groupe pour l'avoir choisi. Il a certainement une part très conséquente de gens qui ont voté pour lui en se pinçant le nez, et d'autres qui ont voté largement CONTRE Biden, ou les démocrates, ou leur aile gauche, ou encore juste pour dire "merde" à leur façon. Le système de fait bipartisan a aussi cette limite qu'il fait de "l'autre" parti (que celui qui semble avoir le vent en poupe) le seul vote protestataire avec effets, ce qui a toujours contribué à limiter les tentatives de 3ème parti aux USA (avec d'autres blocages, certains très intentionnels). Avant qu'on commence à avoir ces données et que les médias commencent à mal les traiter pour ne surtout pas comprendre et faire comprendre les leçons à tirer (comme en 2016, où les bonnes intentions de comprendre n'ont pas duré plus de quelques semaines), et se rattacher aussi vite que possible aux trames narratives tribales pré-établies, il convient quand même de remarquer l'importance de ce simple résultat serré, ou en tout cas beaucoup plus serré que tout ce que les conditions créées depuis 4 ans (et augmentées par les circonstances exceptionnelles de 2020) auraient pu suggérer; plus encore que 2016 où, logiquement, un candidat comme lui n'aurait même pas du avoir moins de 5-10% d'écart avec Clinton. Ce n'est certainement pas sa personnalité, ou son élocution, ou encore sa "présidentialité" qui justifient ce vote, hors d'une proportion donnée (mais minoritaire, y compris dans le vote républicain) de l'électorat de droite. Ce n'est certainement pas non plus un supposé racisme à grande échelle qui le porterait. Et à ce stade, c'est encore moins le parti républicain, qui n'a aucun capital sympathie hors de son électorat hardcore. On peut en être, comme en Europe mais sous d'autres oripeaux politiques, à un stade où la catégorisation droite-gauche qui a prévalu depuis les années 70 dans ce pays, n'a plus aucun sens pour une portion très conséquente de l'électorat (ce qui se voit aussi chez les minorités ethniques, où Trump est beaucoup moins mal vu chez les jeunes noirs que chez les personnes âgées, et réalise de beaux scores chez les latinos, surtout non mexicains). Donc... hypothèses?
  18. 12 points
    Bon je résume -on vire les arabes ou on les fait marcher à la schlague -on met en place un vrai libéralisme seul capable de nous faire parvenir au statut de "puissance économique de premier rang" -on installe un régime autoritaire avec un vrai Lider Maximo qui a des couilles au cul (les siennes de préférence) et qui va leur montrer qui c'est Raoul ... C'est assez planant comme programme Je me sens quand même obligé de de préciser que c'est une réponse au second degré à un propos visiblement écrit lui au premier degré ...
  19. 11 points
    MCO : Dassault Aviation veut encore faire mieux La mise en place de la verticalisation du MCO du Rafale a permis à Dassault, à la DMAé et aux Forces d'assurer une disponibilité des avions de combat meilleure que prévue. Le Dassault Rafale entre les mains de RAVEL Le bilan d'étape dressé par la ministre des Armées, Florence Parly, sur la réforme du maintien en condition opérationnelle (MCO) des matériels des Forces est l'occasion pour Dassault Aviation de souligner que la mise en place de la verticalisation du MCO des avions de combat Rafale de l'Armée de l'Air a permis d'assurer une disponibilité de 76 % des Rafale, mieux que les 73 % prévus par le contrat connu sous le nom de Ravel. A ce dernier, mis en place depuis 18 mois, vient de s'ajouter celui portant sur les avions de surveillance maritime ATL2. Un outil numérique à venir Dassault Aviation annonce que "la qualité de ce service va encore s’améliorer au fil du temps, comme prévu, avec notamment la mise en place d’un système d’information bâti en coopération avec les opérationnels par Dassault Aviation ; un outil qui s’appuie sur l’expertise de Dassault Systèmes en matière de gestion/analyse des données et qui sera basé sur sa technologie Cloud et son logiciel EXALEAD". Le plateau physique permanent de la DMAé Dans l'entretien accordé à Air & Cosmos par la directrice de la DMAé, l'ingénieure générale hors classe Monique Legrand-Larroche, (Cf. du numéro spécial MCO du 18 septembre 2020), cette dernière indiquait que les premiers retours du contrat Ravel étaient "positifs puisque le nombre d'aéronefs en attente de décision a été diminué par deux". Et de souligner l'efficacité du "modèle de plateau permanent" mis en place pour le MCO de l'Airbus A400M mais aussi du Dassault Rafale. Pour moi cela confirme mes hypothèses dans mes explications sur la possibilité de prélever temporairement des avions de l'armée de l'air pour faire des ventes export d'avions d'occasions.
  20. 11 points
    Les citations reprise ne font pas une réalité... Ça claque bien mais ça devient répétitif comme un mantra sans avoir au final rien de concret hormis se défouler sur le forum. Vous croyez quoi les gars, que parce que vous êtes plus vindicatif sur le forum vous auriez plus de force que les autres ? Moi je connais mes ennemis, je dénonce depuis déjà très longtemps les erreurs, choix de la France, mais quand bien même tout ne va pas à la vitesse que moi je voudrais, oublions pas que nous sommes dans le temps réel ou tout doit aller à la vitesse du clic d'une souris... Vous croyez quoi ? Que nos services de renseignements se tournent les pouces, que les états-major Terre, Air et Mer n'ont rien de prêt... Tu vois beaucoup de choses comme si le monde était tout blanc ou tout noir... Le monde n'a et ne fonctionnera jamais comme ça... Il y aura toujours une zone grise... Tu crois que la France n'a jamais eu de contradiction ou pas utilisée la zone grise dans son histoire et cela jusqu'à récemment ? Désolé mais moi j'en ai rien à branler de la presse US... Tu crois que les patrons de la Chine, Russie, USA, pays musulman etc... Se sentent mal quand la presse française ou étrangère leur tape dessus ? Ils s'en branlent, et ils ont bien raison... Nous ont on a de leçon à recevoir de personne dans ces problématiques, donc tu vois je me torche le cul de se qui peuvent écrire des journalistes US, des medias progressiste qui pensent faire le monde selon leurs envies... Et se que pensent les pays musulmans idem je m'en tape... De toute façon quasiment aucun pays musulmans, Arabes ne sera crédible vu leur hystérie... Les pauvres petites choses sont très sensible... Que font les russes dans le Haut Karabakh ? Ils ont pas joué la carte feu patate contre les azeris, mais ils y vont petit à petit, là ils ont réussi à positionner une force d'inteposition comme ils l'avaient fait entre géorgien et ossète, pourquoi ? Tout simplement pour ne pas jouer à chaud, préférant jouer sur les erreurs que commettraient les géorgiens va t'en guerre via leur président... Résultat quand la force d'interposition russe a perdu du monde, ça a était vite réglé après... Et ça ne s'est pas fait du jour au lendemain... Alors bien évidemment les russes ont aussi poussé à la faute... Mais le résultat c'est que la Géorgie y a beaucoup perdu, tout simplement via leur président... Il en sera de même avec les azeris... Maintenant je ne suis pas un fanboy de la Russie ou des USA, ils gèrent selon leurs intérêts, moi j'ai toujours eu en tête les intérêts de la France, on parle à tout le monde mais on est pas naïf non plus. Aujourd'hui la seule chose qui perdra Erdogan, c'est Erdogan... Donc au lieu de focaliser sur se que pense les journaleux US, qui vend quoi à qui, ou ne pas voir que les attentats islamsite en France ça a commencé déjà il y a longtemps dans les années 90... Et qu'il y en aura encore, que si la Turquie surfe la dessus, oubli pas que son double jeu avec Daesh lui a valu un gros attentat dans un aéroport en Turquie.... Quand la Turquie se sera vautrer les attentats islamiste continueront... Maintenant que les gvt successif ont merdé en France avec l'islamisme optique soft power est une évidence... Je pense ne pas être le dernier à avoir dénoncé le pb sur le forum mais pas que... Aujourd'hui tous les lanceurs d'alerte qui étaient catalogué facho, le mot facile pour tuer tout débats sont aujourd'hui mis en avant, partout dans les médias... Pendant que tout le monde ne voyait que la partie visible de l'iceberg avec le terrorisme, la partie immergée du soft power des frères musulmans étaient massive... Aujourd'hui ça y est on en parle sans que l'on soit taxer de facho. Certes on a perdu du temps, mais aujourd'hui on ne peut plus mettre ça sous le tapis... Donc on enfin gagné beaucoup sur se point mais vous ne voyez même pas se que cela nous a apporté pour que tout sr qui était mis sous le tapis par les gvt successif ainsi que celui actuel ne voulait pas voir, aujourd'hui il ne peut pas faire semblant et éviter le sujet. Erdogan lui avec sa grande gueule nous a offert sur un plateau enfin la possibilité d'appeler un chat un chat, tout les jours on en parle dans les médias du cinéma d'une pseudo "islamophobie" ( je déteste se mot qui ne veut rien dire et qui est une invention des frères musulmans pour jouer la victimisation). Donc plus Erdogan parlera, plus il permettra à plus de débat et de mise en avant de la place grandissante de l'islamisme en France... Là où avant on été taxé de facho en appelant tout simplement un chat un chat... Au final, quand je vois que des voix dans les médias disent exactement se que moi j'avais déjà compris avec les frères musulmans, le wahhabisme, etc... Sans qu'on les taxe de facho... Désolé mais ça c'est toujours des points pour nous face au jeu des islamistes, du Erdogan... Quand ces abrutis parlent, ils nous offre mille fois plus de facilité pour montrer et donner des solutions au pb islamiste lacvse qui était mis sous le tapis avant et encore récemment était de mise... Ça vaut plus que de taper trop vite sur la gueule du Erdogan à coup de missile pour le moment, et quand cela arrivera réellement là il sera tout seul pour chialer... Moi je le dis, le pb Erdogan se réglera un jour en Libye, et là il y aura aussi le réglage de feuillure avec les frères musulmans, car l'Égypte reste consciente qu'il faudra que le pb des frères musulmans qui est né chez elle devra être éradiqué sans pitié , et pour elle l'intérêt et qu'un maximum de frères musulmans important finissent par croire que la Libye sera son nouveau pied à terre avec l'aide du Qatar et de la Turquie. Et moi je pense que l'on laisse l'abcès turco-Qatari-frères musulman grossissent en Libye, et qu'on verra un jour une action franco-égyptienne élargi à d'autres pays, musulmans aussi pour agir. Quand l'abcès sera prêt, là les coups feront mal, et aussi en mer Méditerranée contre les navires turcs,cargos ou militaire. Mais si c'est pour frapper trop tôt, on aura pas le même impact contre le Erdogan, l'idée étant q'un type comme lui qui a déjà des pb chez lui se verra frapper par une énorme perte de crédibilité quand l'action militaire sera lancée , et fera réfléchir beaucoup de monde... Moi je pense qu'il vaut mieux être patient et bien faire mal quand il le faudra. Et dans cette affaire on ne sera pas seul, vu que pour l'Égypte le risque des frères musulman reste de mise avec en plus la version daesh... Ça commence à faire beaucoup de pb... Je pense que personne n'ira chercher des poux dans la tête à l'Égypte quand elle augmentera une répression sans pitié contre les frères musulmans. Au final on a vendu les BPC et des Rafales à l'Égypte payer par L'Arabie Saoudite qui en est aussi revenu en voyant le monstre qu'elle a créé se retourner contre elle... Donc elle se retrouve à gérer les frères musulmans et daesh & Cie... Je pense que la Libye sera le tombeau du néo empire ottoman sur le retour. Mais tout d'abord il faut le laisser grossir à la bonne taille en Libye, et la ça fera très mal.
  21. 11 points
    Et pour cause ! pour côtoyer de près le milieu hospitalier je peux te dire qu'ils ne sont pas tendres avec ses méthodes et ce depuis le début ...Raoult a joué l’apprenti sorcier et a clairement fait croire à la Lune à des millions de gogos ... On voit ce qu'il en est aujourd'hui; c'est un infectiologue doublé d'un show-man qui est sorti de son domaine de compétence à l'occasion de cette pandémie - relayé par les réseaux sociaux - et on peut voir jusqu'ici sur ce forum les dommages causés ... le mythe du sauveur incompris luttant seul contre tous a encore frappé ...
  22. 11 points
    D'ailleurs je vais être très dur : tu as vu le prix du confinement ? Ça pèse quoi un milliard par rapport à ça ? Évidemment à postériori on voit que le Remdesivir ne marche pas, mais à l'époque la situation n'était pas aussi claire. Que n'aurais-tu pas dit si "ils" n'avaient rien acheté et que le médicament avait permis de réduire fortement la mortalité ? Tu as le même comportement que les gens qui ont crucifié Roselyn Bachelot pour sa gestion de 2009 : "Hou la nulle, elle a gaspillé notre argent, dégage !" A partir du moment où tu dois protéger une population contre des évènements aléatoires et faiblement probables, avec des données incomplètes, le meilleure dirigeant du monde peut se planter. Je dis pas que ce sont les meilleurs, je dis qu'il faut faire attention avant de juger. Ce qui s'est passé en France en 2009 a fortement affecté les débats sur la prévention sanitaire, et à réduit considérablement la tolérance des gens envers les dépenses contre ce genre d'évènement. A cause de gens comme toi, pas forcément toi, mais des gens qui tenaient exactement les mêmes discours de toi.
  23. 11 points
    J'ouvre ce sujet pour expliquer la notion de situation qui impacte la manière dont on fait la fusion de données. Je pense qu'il me faudra plusieurs posts pour arriver au résultat. C'est un sujet un peu théorique qui ne s'attache pas aux "traditions" ou à la terminologie et qui de ce fait essayera d'éviter les polémiques sur le vocabulaire employé par différentes unités opérationnelles. Je voudrais d'abord définir l'Ordre de Bataille (ODB): L’Ordre De Bataille est la description de l’organisation des éléments d’une force et de leur état. Il comporte les éléments, les relations entre ces éléments, leur état et les règles de comportement et d'engagement associées. Là vous allez comprendre ce que je veux dire quand je prétend que le sujet est un peu théorique: dans ma définition de l'ODB je dis qu'il y a les relations entre les éléments, mais sans préciser lesquelles: par exemple il peut y avoir l'organisation, qui chez les militaires est souvent hiérarchique, mais il pourrait y avoir aussi des relations relatives à la logistique: qui approvisionne qui. Toutes les relations font parties de l'ODB et si de nouvelle relations se créent elle vont faire aussi partie de l'ODB, par exemple la structure de sécurité du réseau informatique a du être créée assez récemment et l'ODB s'est enrichi à cette occasion. Bon, on passe à la situation: vous n'imaginez pas à quel point c'est casse gueule de donner une définition de la situation, parce qu'en fait, chaque militaire à une définition différente de la situation... Pour les militaires, il s'agit de connaître les objectifs, les armes, leurs caractéristiques et leurs positions. Tous ces éléments sont formalisés dans le concept de situation. Une situation est une implémentation d'un ODB dans le temps, l'espace et l'environnement. Le principe général consiste à tenir à jour l’ensemble des informations de situation du théâtre de façon à pouvoir effectuer une projection dans le cadre spatio-temporel défini, de l’information sélectionnée, qui correspond à la situation demandée par la hiérarchie. Les contraintes du théâtre d'opération impliquent une représentation des éléments connus et surtout des menaces connues avant que la connaissance ne soit complète (liens hiérarchiques, organiques, fonctionnels, dotations, effectifs, positions, déplacement...). En général une situation correspond donc plutôt à un ensemble d'observations. Mais si on peut faire le lien entre ce qui est observé et ce qui est connu sur l'ennemi grâce au renseignement d'ODB, cela améliore l'appréciation que l'on peut avoir de la situation. J'arrête là pour le premier post.
  24. 11 points
    Il se retrouve surtout complètement esseulé et en grand écart. Comme dit sur les fils US si un dirigeant ouest européen a du salement tirer la gueule avec l'élection de Biden c'est le notre. . . Macron avait en Trump le parfait épouvantail pour essayer de lancer (ou relancer) la grande intégration européenne. Et il a carrément donner des gages énormes en tout début de mandat (que certains appelleraient haute trahison. . .). Faut il rappeler qui était sa première ministre des armées ? Une agente allemande qui a donné le ton immédiatement (son interview sur la nécessité de la France d'abandonner des pans entiers de savoir faire industriel for make EU (or Germany) great again était des plus parlantes) C'est dans ce contexte là qu'est lancé le FCAS. Et là Macron était près à tout les abandons nécessaires pour faire advenir "son "Europe et l'élection de Trump quelques mois avant lui donnait un levier inespéré. Sauf que premier hic la Belgique (donc normalement plus facile à amadouer ) l'envoie complètement chier sur le renouvellement de leur flotte alors que le gouvernement français leurs promettaient monts et merveilles (loin de moi l'idée de relancer ce débat qui fut houleux mais ce furent les européistes français qui furent le plus touchés par cette attitude). Malgré un président US "repoussant", un avion très décrié (sans même parler de ses nombreux défauts de jeunesse mais surtout de la soumission totale aux US qu'il entraîne) et des avantages industriels (notamment sur le FCAS) complètement hallucinant cela n'a pas fait un pli. . . Et Avec la jacquerie des GJ, Macron s'est vu enfermer dans son idéal de Grande Europe comme seul échappatoire possible et donc de boire le calice jusqu'à la lie. . . Pour rappel voici la vidéo où un député français LREM nous parle de leur plan A 0,32 et 2,12 c'est priceless. . . Aujourd'hui Macron sait (ou alors il est complètement con) que sa "vision" n'est absolument pas partagée par le reste des Européens. Entre le refus Belge et les positions de l'Allemagne il enchaîne les humiliations et les renoncements. Certains le décrivent comme un pragmatique plus qu'un idéologue. Si l'est réellement on devrait donc s'attendre à un arrêt des collaborations pour repartir sur des programmes nationaux mais j'en doute. Les hommes comme Macron préfèrerait crever (ou plutôt faire crever les autres comme notre industrie de la défense) plutôt que d'admettre leurs tords et leurs erreurs. . . Mais vu les dernières déclarations allemandes je ne vois pas comment il est possible de maintenir une coopération. Parfois j'en viens même à croire que les allemands multiplient ces prises de positions pour ramener notre président à la raison. Ils doivent éprouver une certaines pitié comme la jeune fille tentant de faire comprendre à son voisin maladroit et amoureux que non ça se fera jamais et ce qu'elle veut c'est le mec hyper baraque qui roule en Porsche et qui gueule le plus.. .
  25. 11 points
    Un "documentaire" appelé Hold up est en train de sortir. Je vous invite à ne pas regarderr ce tas de merde conspirationniste / Quanon / complot mondial. Un avis vu sur FB et je suis d'accord:
  26. 11 points
    Non le laser Mégajoule ne réalise pas de simulation. Il réalise une vraie explosion thermonucléaire de faible puissance. Le principe est de concentrer l'émission de 176 laser sur une pastille de la taille d'un grain de riz de deutérium/tritium. La pression de radiation des laser fait imploser la pastille, la pression et la température augmentent et les critères de Lawson pour une réaction thermonucléaire sont atteints. Pour cela il faut que les laser soient puissant que le tir soit précis pour que la pastille implose de manière isotrope, et que la synchronisation soit parfaite pour les mêmes raisons. C'est un instrument de physique des hautes énergies qui sert à recaler les modèles de simulation sur la réalité. Pour cela on conçoit une expérience avec le laser mégajoule, et on l'exécute, et on reproduit la même expérience en simulation afin de comparer les résultats. Si ils diffèrent, il faut améliorer les algorithmes jusqu'à l'identité des résultats. Une fois les modèles recalé on peut les utiliser pour concevoir autre chose.
  27. 11 points
    la meilleure vanne de l’année !
  28. 11 points
    Les échardes sous les ongles à force de racler les fonds de tiroir, ça fini par faire très mal.
  29. 11 points
    Mode détente de notre Marine Nationale Il était une fois « sur la peau de bouc » ; une centaine de perles et çà continu …… J’ai trouvé celle-ci grandissimement vicieuse ; « s’être mis du sable dans les cheveux pour détériorer la tondeuse » http://envelopmer.blogspot.com/2014/01/sur-la-peau-de-bouc.html
  30. 11 points
    Un peu tard, mais pour détendre l’atmosphère :
  31. 11 points
    Verification faite, le chiffre de 89 % est bidon. Donc on s'evite un conversation sur les Stdev et le black sawn event a peu de frais, c'est de l'intox. Le chiffre du twit utilise le nombre de vote compté divisé par le nombre d'inscrit, mais la méthode utilisé sur l'historique c'est le nombre de vote divisé par la population en âge de voter. Comparer des chiffres qui n'ont pas la même signification et le même calcul et crier au scandale statistique, c'est beau ... En respectant la méthodologie fournie par la commission du Wisconsin on a une participation de 71% en 2020, next topic ?
  32. 10 points
    C'est assez hasardeux de la part des Israéliens ... Robert Oppenheimer n'était pas seul dans le programme Manhattan et ce type là ne l'était pas non plus ... Les Israéliens auraient voulu jeter de l'huile sur le feu et savonner la planche de la nouvelle administration américaine qu'ils ne s'y seraient pas pris autrement ... Biden appréciera à sa juste valeur le coup de pute que vient de lui faire Netanyahou ... L'actuel gouvernement d'Israël ne veut clairement pas d'un accord sur le nucléaire iranien et joue la politique du pire, ce n'est pas bon.
  33. 10 points
    Dans le genre mi-drole mi-horreur, j'ai hier soir eu une discussion sur un discord avec un type, qui prétendait pouvoir me prouver par A plus B, que tout ceci était un mensonge, personne ne pourrais enterré 10 millions de Bisons aussi vite, ni même les incinéré car c'est beaucoup trop gros, car vous comprenez les nazis dans les camps c'est suspect.... Et là on a montré a cette personne la différence entre un Bison, et un Vison... Du coup il c'est déconnecter... Il n'a même pas attendu que l'on finissent de ce foutre de ça tronche !!!!
  34. 10 points
    Eh bien moi j'ai bien plus confiance dans la France pour me défendre que dans l'UE. Parce que l'UE c'est un machin plein de blocage, donc pas réactif, soumis à des intérêts économiques avant tout. En situation de crise l'UE se décidera trop tard. Si il faut attendre que le Bundestag se réunisse et vote pour savoir si on peut répliquer à une frappe nucléaire en cours....Les investissements dans la dissuasion seraient vraiment à fond perdus. Il suffit d'ailleurs de voir la prise de décision pour le cas Turc, c'est pas qu'on n'a pas décidé conformément aux souhaits de la France, ça je pourrais le comprendre (sur le plan du principe) mais on n'a pas décidé, en gros on a dit on verra le mois prochain!
  35. 10 points
    ohh, OK, sorry Croatia have Tactical-Tehnical study on new fighter jet wich defines minimal 12 fighterjets, consists of 10 singleseats and 2 biseats for training. TT study is still active (https://vlada.gov.hr/vijesti/odrzana-prva-sjednica-medjuresornog-povjerenstva-za-nabavu-visenamjenskoga-borbenog-aviona/26455) and is fundamental document in this process, so it is impossible to aquire 12 biseats. If DGA offers 12 biseats they cant win in Croatia. On 12. december we will know everything about all the offers.
  36. 10 points
    Et le gvt suisse va se payer l'accès aux satellites espions français : https://www.capital.fr/economie-politique/defense-la-suisse-veut-profiter-des-nouveaux-satellites-dobservation-de-la-france-1386842
  37. 10 points
    Chacun comprend la nécessité du confinement, mais je me demande si on n'en fait pas un peu trop ? Je veux dire, il faut tenir compte de la fatigue des gens, même convaincus que c'est pour le mieux, c'est pénible à force. Alors, ne faudrait-il pas de temps en temps relâcher un peu la corde, laisser un peu de mou ? Est-ce que les policiers n'ont pas été trop durs sur ce coup, envers un citoyen qui après tout avait bien rempli son attestation de déplacement ? Un habitant de Lannion a écopé d'une amende de 135 euros dans la nuit du 20 au 21 novembre à la suite d'un contrôle de police. Il voulait "péter la gueule à un mec" et l'avait écrit sur son attestation de déplacement. L'homme de 39 ans se cachait derrière une voiture près de la gare de Lannion, ce samedi 21 novembre vers 1h du matin, quand il a été repéré par une patrouille de police. "Il a dit qu'il attendait quelqu'un pour lui casser la gueule", a expliqué le commandant divisionnaire Daniel Kerdraon, en précisant que l'homme était muni d'un couteau à cran d'arrêt. "Il avait son attestation manuscrite avec son vrai nom, l'heure de départ de chez lui, à 22h15. Mais on lui a dit que le motif n'était pas valable", a ajouté le commandant. "C'est quelqu'un qui est soucieux de la loi à sa façon", a ironisé le policier. (...)
  38. 10 points
    La mythologie raciale nazie voyait les autres peuples comme d'autres espèces d'animaux, quand elle ne les classait carrément pas en dehors du règne animal, les Juifs étant considérés littéralement comme une maladie. Je doute que reprendre ce genre de rhétorique élève le niveau... Certains dirigeants pakistanais ont visiblement intérêt à ce que ça finisse dans la boue : vous n'êtes pas obligés de les accompagner.
  39. 10 points
    Le Cougar est plus vieux et préfère les équipages plus jeunes.
  40. 10 points
    Attention il s'agit de "l'efficacité" à 7 jours post seconde injection. Autant dire du pipo d'un point de vue vaccinal. Et c'est vrai pour tous les vaccins ayant fait leur grande annonce, Pfizer-Biontech, Vektor, Moderna C'est pas comme ça qu'on fait une évaluation vaccinale. Je le répète, c'est de la com à destination des investisseurs, de la bourse et des gogos qui vont acheter (protocoles d'achat anticipés) des trucs qui peut etre au final ne marchent pas si bien que ça (voir pas du tout) En gros c'est de la m****e (oui ca m'enerve parceque tout le monde saute a pieds joints dedans .....j'en peux plus de cette société ou tout est basé sur de l'hypercommunication qui n'a plus aucun sens...)
  41. 10 points
    Crédible. C'est dur à prouver précisément parce que les taupes, on ne sait qu'il y en a que quand on les découvre. Et on ne les découvre généralement que quand on parvient à avoir des informations précises de l'intérieur des services adverses. Or, contrairement aux USA ou au Royaume-Uni, la France n'a eu ni les décryptages Venona, ni guère de taupes ou transfuges soviétiques pendant la guerre froide. Il y a eu un certain nombre de taupes découvertes travaillant pour les Tchèques, les Polonais, les Allemands de l'Est etc., mais pour les Soviétiques, c'est le flou artistique. Mais effectivement, le peu d'indications qu'on a pour se faire une idée disent que les services français étaient, sinon une passoire, du moins avaient de sérieux trous. Les archives de Vassili Mitrokhine, passé à l'Ouest en 1992, montrent que le KGB a eu quatre taupes à la DGER/SDECE dans ses premières années, même si deux ont été rapidement virées dans les dégraissages du service à la fin de la guerre, et qu'une seule a travaillé à la section renseignement politique soviétique du service (les autres étant dans des sections d'études travaillant sur les Britanniques, Italiens, Américains). Une autre archive de Mitrokhine de 1953 parle de quatre taupes au SDECE (peut-être que certaines sont les mêmes), une à la DST, une dans les RG. Le livre Battleground Berlin cite quelques archives du SVR autorisées pour l'occasion qui montrent que le KGB, vers 1949-1951, a diffusé plusieurs rapports sur la situation ouest-allemande venant de source(s) dans les "renseignement français". Ses auteurs disent même qu'à partir de 1952, avec les pertes des espions de Cambridge Maclean et Burgess, les meilleures sources du KGB sur la position des pays occidentaux sur la question allemande et sur les relations franco-allemandes étaient des espions dans les institutions françaises (à la fois les services et le ministère des affaires étrangères), jusqu'à ce que la HVA de Markus Wolf commence à recruter en Allemagne de l'Ouest. Oleg Kalouguine dans ses mémoires dit aussi quand il devient directeur de la direction K (contre-espionnage extérieur) du KGB en 1970, il est impressionné par le nombre de taupes bien placées, une douzaine dans le renseignement, le contre-espionnage et l'armée, souvent des infiltrés recrutés dans les années 40, façon Georges Pâques. Kalouguine n'est cependant pas très précis, il dit seulement qu'il a rencontré lui-même un de ces agents importants dans le renseignement dans les années 70, et que le renseignement français lui semble avoir été faible et peu efficace. (J'ai une grande confiance dans le livre de Kalouguine car il donnait - en 1994 - des infos sur plusieurs agents alors inconnus - Robert Lipka et George Trofimoff - et qui ont par la suite été arrêtés, confirmant l'exactitude de ses dire, ce que Kalouguine ne pouvait pas prévoir). D'un autre côté, tout cela n'indique pas forcément des pénétrations au niveau d'un Kim Philby ou Aldrich Ames. Je le précise parce que dans les années 60 les services occidentaux ont fait une grosse crise d'espionnite, et concernant la France et le SDECE en particulier divers noms ont été évoqués (et là on parle de deux directeurs de la recherche du SDECE), sans la moindre preuve concrète.
  42. 10 points
    Ce que Trump a essayé de faire (à la massue ... franchement c'était pas très fino, il aurait été possible de procéder autrement, en particulier en travaillant avec ses "partenaires" historiques) c'était de relocaliser la chaîne de valeur entièrement aux US, et d'arracher des accords commerciaux par la force aux chinois. La chaîne de valeur industrielle actuelle mondialisée pour schématiser : Conception (US) ====> Matières premières (Afrique, Asie, Amérique du sud) ===> Composants / produits intermédiaires (Europe, Japon, Asie de l'est ... USA) ====> Assemblage (Chine, Asie de l'est) ====> distribution/consommation (Europe, USA, riches du monde entier) Les pays qui extraient le plus de valeur ajoutée sont les US et les pays qui fabriquent les composants. Pas ceux qui font l'assemblage, les chinois l'ont bien compris et essaient de capter eux aussi la partie de la chaîne à haute VA. Trump essayait de forcer la relocalisation d'un maximum de la chaîne sur le sol américain. Il a outre posé des droits de douane, ou utilisé les liens économiques avec l'Iran, fait pression sur l'ALENA pour redéfinir les règles qualifiant l'origine d'un certain nombre de produits de la chaîne industriel (de fait en grande partie créé pour la VA en dehors de la zone de libre échange mais parfois assemblés dedans) C'est pour ça qu'il n'a pas tapé exclusivement la chine mais aussi tous les pays développés de la chaîne et que ceux qui ont le plus souffert sont les pays à haute VA. Or dans les pays à haute VA ... il y a le sien propre. Il a taxé une partie de la VA qui était américaine parfois ... et laissé certains secteurs encaisser les rétorsions chinoises (ou UE). Ce faisant il a renchérit considérablement les coûts de production, accru les prix pour les consommateurs et jeté pas mal d'incertitude dans le commerce international. Ce qu'aucun business n'apprécie, et encore moins quand on est sur de l'industriel complexe à haute VA. Il a démolit pas mal d'incitation à l'investissement ou au progrès technique, et couler l'espoir d'un nouveau cycle de coopération à l'OMC. Pour rappelle la guerre commerciale contre la Chine a commencé début 2018, ils ont échangé des SCUDs jusque fin 2019 (Trump essayant de tirer aussi sur les européens et de pressurer les japonais et les coréens). Les Chinois commençaient à beaucoup souffrir à ce moment là, et ont demandé une trêve, qu'ils ont obtenu en janvier, mais Trump espérait signer un accord (en particulier portant sur la définition de la propriété intellectuelle ...) avec poignée de main historique, caméras etc ... qui lui aurait offert un énorme bonus pour les élections. Pas de bol le COVID a pété à ce moment là. Trump s'est remis à taper (dans le domaine commercial, sanitaire et géopolitique) sur la Chine, puis en avril retournement, les chinois ont retrouvé du mordant et depuis la guerre froide économique continue. Pour un résultat économique à mon avis incertain. Les US ont besoin de coopérer avec la Chine pour financer leurs besoins constant de capitaux (pour compenser leurs monstrueux déficits publics et commerciaux, s'assurer que leur population aux revenus stagnant ait accès à des produits à prix faibles), les chinois ont besoin du débouché commercial US pour assurer le fonctionnement de leur économie déflationniste et tourné vers l'export. L'un et l'autre ont plus besoin de coopérer que de se tirer dessus dans la durée.
  43. 10 points
    Bon je ne serais pas objectif, mais des Bigors du 3ème RAMa ça me parle beaucoup a moi l'ancien du 11ème RAMa , et vu le paysage et les tenues ont est au Sahel, superbe jeu de lumière entre celle du ciel et du flash sortant du tube du mortier de 120 mm ! Voici une photo qui date, votre serviteur faisant un tir en commandé sur son mortier de 120 mm dans le début des années 90 en Centrafrique. Bon vous verrez on peu voir la queue de charge en sortie de tube. Je suis celui a gauche sur la photo, le plus petit. Putain que le temps passe !
  44. 10 points
    Voilà un petit rappel de quelques vieux exemples d'accusations US de fraude électorale, sur lesquels on a un peu de recul, et comment elles se sont dégonflées : 2016 : pendant la campagne , Trump matraque des accusations de fraudes massives (comme d'hab sans preuve), avec des millions de votes par des d'immigrés illégaux (sinon bien sûr qu'il aurait remporté la majorité des voix ...). https://en.wikipedia.org/wiki/Presidential_Advisory_Commission_on_Election_Integrity https://www.whitehouse.gov/articles/presidential-advisory-commission-election-integrity/ http://paceidocs.sosonline.org/ En 2017 il met en place une commission d'enquête contrôlée par des fidèles (avec le célèbre Kris Kobach, vétéran du "voter suppression" et des accusations de fraude électorale ). La commission est discrètement dissoute en 2018 sans jamais publier la moindre preuve des allégations. Un parlementaire dem publie une partie des documents... et montre que la recherche de preuve a été rapidement abandonnée. (de nos jours, et encore plus aux USA, la recherche de la vérité est devenue totalement secondaire) Bolivie 2019 élection de Moralès (qui n'aurait pas dû contourner la constitution pour se représenter, mais c'est un autre débat) l'OAS , les USA, et la presse US dégainent très vite des accusations de fraude électorale (serveur de décompte stoppé, puis remontée "suspecte" du vote Morales après). il s'ensuit un coup d'état (soutenu par les USA) Peu après, les observateurs indépendants montrent que les accusation de fraude étaient ... de la merde statistique. Le NY Times a dû faire son mea culpa. Et là, le dauphin de Moralès vient de se faire élire à une large majorité (cf le fil Bolivie). Tout ça pour ça ... https://www.latimes.com/world-nation/story/2020-01-01/trump-democracy-latin-america https://www.monde-diplomatique.fr/2020/10/CORREA/62297 Du côté GOP, Ben Ginsberg , l'avocat du GOP chargé des élections depuis 37 ans, se lâche après son départ à la retraite. Il confirme que les fraudes électorales sont marginales (comme les observateurs extérieurs le disent), et appelle son parti à abandonner ce type d'accusations qui ronge la confiance dans les institutions US. https://news.yahoo.com/top-gop-election-lawyer-slams-054600869.html (note: voici l'équipe de choc du GOP derrière les allégations de fraude électorale, avec leur track record https://www.theguardian.com/us-news/2020/oct/26/us-election-voter-fraud-mail-in-ballots) A votre place, je ferais comme @Tancrède, et je me débrancherais des flux d'information (tweetos et BFM TV). -------------------------------- Je rappelle que les USA ne sont pas notre pays, et que même s'il y a des "US person" ici, les votes sont terminés, et personne ici ne peut influer sur le résultat... Ni sur les contestations et violences prévisibles. Mais en propageant des rumeurs et fake news, on peut aggraver la polarisation et les violences redoutées. Pour rappel, RT/Sputnik a bien matraqué ces allégations de fraude électorales, on se demande bien pourquoi https://www.eipartnership.net/rapid-response/russian-narratives-on-election-fraud A l'heure actuelle, on sait juste que : l'élection est beaucoup plus serrée que prévue l'élection sera contestée en justice des violences sont très probables, vu comment les 2 tribus ont été ultra-polarisées (depuis 15-20 ans, et bien plus sous l'ère Trump) Bref, @Patrick, on sait que le pays est tribalisé et divisé, pas besoin de sortir chaque tweet de fait divers dans un pays de 300M d'habitant ... tant qu'il n'est pas confirmé. C'est la vue d'ensemble de la situation qui est utile en ce moment. (pour info, un exemple de ce qu'on peut trouver dans le NY post... et ce n'est pas dans la rubrique humour ou horoscope https://nypost.com/2020/10/14/woman-calls-off-wedding-with-ghost-after-he-kept-disappearing/ )
  45. 10 points
    Les premières estimations partielles arrivent ! Selon nos informations, Joe Biden serait en tête dans certains Etats et Donald Trump dans d’autres Grâce à plusieurs sources contradictoires, notre rédaction est en mesure de vous révéler les premières tendances de l’élection présidentielle américaine. Selon nos informations, Joe Biden serait actuellement en tête dans certains Etats et Donald Trump dans d’autres. Autre information importante : la quasi-totalité des électeurs américains a voté pour l’un de ces deux candidats, d’autres ont voté blanc. Selon l’un de nos correspondants présent sur place, Joe Biden aurait voté pour lui-même tandis que Donald Trump aurait de son côté voté pour le président sortant. Enfin, d’après de nombreux observateurs, la victoire devrait revenir une fois de plus au futur président.
  46. 10 points
    On se lamente de ne pas avoir la même croissance, sans se rendre compte que pour avoir la même croissance il faut avoir la même ambition: Programme nucléaire civil 54 réacteurs (aujourd'hui on met 15 ans pour en faire 1) Programme nucléaire militaire avec une triade : plateau d'Albion, sous marins, Mirage IV Concorde TGV Plan calcul Lancement de la première Ariane en 79 Création d'Airbus en 1970 ... Bien sûr certains trucs ont foirés mais ceux qui ont réussi ont plus que compensé
  47. 10 points
    La Turquie à adhérer à la stratégie israélienne ... Israël est en guerre et n'a pas un budget illimité ... Ils ont donc développé pléthore de drone bon marché ... très décentralisable ... et surtout armé. C'est une stratégie ancienne ... voir même très ancienne ... mais qui s'est développé encore plus massivement avec la disponibilité d'élément bon marché pour construire des drone jetable en quantité. Au USA le complexe militaro industriel ... s'est orienté essentiellement vers les gros drones coûteux ... et tardivement armé. Très peux vers les munitions rôdeuse. Leurs programmes de munition rôdeuses ont échoué ... car en très large dépassement budgétaire ... reste juste quelques missile de croisière ré-affectable genre TacTom. Israël a contrario a développé des dizaine de munitions rôdeuse, de toute taille et de toute technologie ... les a acquis massivement dans ses armées ... et les a largement exporté. Ainsi que pléthore de drone tactique la aussi de toute taille ... depuis le truc man portable jusqu'au machin stratégique. Ce genre de stratégie pragmatique et efficace c'est l’apanage des pays en guerre ... et au pied du mur ... dans lesquels les guéguerre de chapelle n'étouffent pas l'innovation. A noter que parallèlement Israël a développé et exporté tout un tas de moyen de guerre électronique ... qui permettent de suivre les évolution de l'ennemi pour mieux le cibler avec les drones. Force est de constaté que le résultat est assez robuste ... et que les moyen de DCA classique on bien du mal à gérer la menace ... soit qu'il ne la détecte pas du tout ... soit qu'il se retrouve très vite diverti/saturé. A noter aussi que contrairement au solution de drone à l'américaine piloté du bout du monde par satellite ... les petits drones israélien ont des solution de télé-pilotage très décentralisé ... ce qui interdit de couper la tête facilement du système. En gros n'importe quel soldat est un télé-pilote potentiel ... et n'importe qu'elle 4x4 est une base de télé-pilotage potentielle ... cette dilution permet à la fois un emploi organique dans les petites unité ... mais aussi une grande dilution. Enfin le télé-pilotage de drone via des antenne fortement directionnelle limite par mal l’interception et le brouillage des communication ce qui limite l'effet des moyen de GE adverse. --- Entonnement en occident on avait une doctrine pas si éloigné dans les année 70-80 ... l'artillerie possédait beaucoup de drone rapide et lent ... qui lui servait a piloter les tir d'artillerie y compris a plusieurs centaine de kilomètre pour Pluton ou Hades. Mais tout a été abandonné sur l'autel de l'imagerie satellitaire d'une part ... et a l'armée de l'air d'autre part. Après quand tu vois les errement du moindre programme de drone en France tu comprends qu'on ait deux ou trois guerre de retard sur le sujet. En Israël y a une dizaine de boites qui produisent des drones armé/armable et tous sont opérationnel ... ... pendant ce temps la en France on discute pendant 10 ans pour savoir si le futur machin qui va manger tout le budget de l'AdlA aura un ou deux moteurs ...
  48. 9 points
    Pour le CdG ( 42000 t) on a 2 x 28 Mw aux hélices Pour le PA2/CVFr ( 73000 t) nous avions un prévisionnel de 2 x 40 Mw aux hélices
  49. 9 points
    Enfin bon à leur place je crois qu’on pousserait aussi notre gueulante ….ce navire n’aurait jamais du sombrer avec une brèche quasi au dessus de la flottaison. Même si comparaison n'est pas raison , dans les commentaires d’alors nous avions évoqué le cas du Duperré resté à flot malgré une brèche sous flottaison de 35 m de long J’attends de voir ce rapport final si public pour comprendre , car depuis le début je ne m’explique par pourquoi la flotte est passée par le creux de la ligne d’arbre au point d’envahir le compartiment adjacent , à moins conséquence du choc , recul de la LA et casse …etc mais çà les norvégiens devraient en l’état le savoir or pourtant il s’engage dans la procédure , bizarre Ceci dit DNV GL une des meilleures STE de classification semble sereine sur le coup (*) « En novembre de l'année dernière, l'État a poursuivi la société de classe DNV GL après l'accident de frégate survenu à Øygarden le 8 novembre 2018. Selon Teknisk Ukeblad , la défense réclame 15 milliards NOK de compensation. Il s'agit du deuxième d'un total de deux essais prévus l'année prochaine après la collision dramatique d' il y a près de deux ans. En plus du procès contre la société de classification , l'Etat a intenté un procès contre le propriétaire du pétrolier "Sola TS" où la responsabilité sera partagée entre KNM "Helge Ingstad" et le pétrolier. L'année dernière, l'AIBN a conclu, entre autres, que la formation de l'équipage à la passerelle sur la frégate était insuffisante. Le procès contre le propriétaire du pétrolier devait commencer en septembre de cette année, mais a été reporté à mars de l'année prochaine, lorsque les parties ont eu besoin de plus de temps pour préparer les affaires. Pense que des erreurs auraient dû être découvertes Dans le rapport préliminaire de l'AIBN sur l'accident, il a été révélé que l'eau du local des auxiliaire avait envahi dans le local réducteur par des arbres d'hélice creux. Les forces armées pensent que DNV GL aurait dû le révéler, écrit Teknisk Ukeblad. L’envahissement a rendu les dégâts plus importants et a entrainé la décision que l'équipage devait se préparer à l'évacuation. En 2017, le DNV GL (anciennement Veritas) a remis à KMN Helge Ingstad un nouveau certificat de classe jusqu'en 2021. L'approbation est intervenue après une inspection de 5 ans réalisée en 2016. Le jour d'un an après l'accident, la convocation a été envoyée. Le procès a été arrêté ce printemps dans l'attente d'un rapport final de l'AIBN. Une nouvelle heure pour les principales audiences du tribunal de district d'Oslo a été fixée du 21 septembre au 29 octobre de l'année prochaine. Réclamation sans fondement Chalotte Bjørn, responsable de la communication chez DNV GL - Maritime Northern Europe, confirme la convocation à Teknisk Ukeblad. Elle explique que l'admission au cours est basée sur des dessins et des informations qu'ils ont reçus des forces armées. - Nous avons examiné le dossier en profondeur et pensons que la réclamation n'est pas fondée. Il n'y a aucune base de responsabilité, et il n'y a pas non plus de lien de causalité entre l'admission de classe dont DNV GL était responsable et le naufrage de Helge Ingstad et la perte subséquente, écrit-elle. » https://translate.google.com/translate?hl=fr&sl=no&u=https://www.nrk.no/vestland/forsvaret-krever-15-milliarder-etter-_helge-ingstad_-ulykken-1.15227314&prev=search&pto=aue (*) En simplifiant l'AIBN ( le BEA mer norvégien) avait à demi-mot considéré que le design Navantia présentait des défauts de conception en particulier défaut d’étanchéité et d’intégrité des tranches. Navantia a dû répondre en Passing-shot que la conception/construction du navire a été suivi en classe par le DNV GL et donc bon pour le service ……….. rappel “Next, the crew found that water from the aft generator room was running into the gear room via the hollow propeller shafts and that the gear room was filling up fast. From the gear room, the water then ran into and was flooding the aft and fore engine rooms via the stuffing boxes in the bulkheads. This meant that the flooding became substantially more extensive than indicated by the original damage. Based on the flooding of the gear room, it was decided to prepare for evacuation.” https://www.infodefensa.com/archivo/files/conclusiones_informe_noruega.pdf qqes crobards explicatifs déjà postés dans les échanges de 2018/2019 , alors la vue éclatée d'une HPO ( hélice a pales orientables ) est postée pour la comprehension sachant qu'il ne s'agit pas du modèle de la Helge Ingstad
  50. 9 points
    Bref, il s'agit d'une vente politique qui permet de s'assurer une entrée sur le marché Européen. Inutile d'y chercher une opération comptable positive, les bénéfices (politiques et, moins certainement, financiers) sont sans doute attendues espérés à plus long terme.