Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation since 06/28/17 in all areas

  1. 16 points
    Non les deux serveurs qui ont eu un gros soucis après redémarrage suite a une mise a jours. Les disques de donnée connectés aux serveurs n’étaient plus reconnus pour une raison encore obscure (l’hébergeur est toujours aux abonné absent). Du coup j'ai du créer et reconfigurer deux nouveaux serveurs en essayant de migrer les disques de donnée sans tout péter ^^ ce qui est toujours un peu délicat surtout avec la base de donnée qui assez grosse.
  2. 13 points
  3. 11 points
    Jamais personne ne l'a demandé à Dassault, sinon il l'aurait fait. A l'époque ce qui importait c'était d'être meilleur que le Typhoon, et on y est arrivé de notre point de vue: le Rafale a fait des démonstrations époustouflantes à Farnborough alors que le Typhoon pouvait à peine voler et le Rafale pouvait emporter plus d'armement et avait plus de place pour le système d'arme que le Typhoon tout en étant plus léger. On pensait que l'avion aurait de grand succès à l’export contrairement au Typhoon. Si on avait parié à l'époque tout le monde aurait misé sur le Rafale pour le contrat "Arabie Soudite". On ne s'occupait pas tellement des autres avions. Ensuite l'état d'esprit a été "bien faire et laisser braire" Une anecdote quand même: Les journalistes ont essayé de pousser Marcel Dassault à dire du mal du Typhoon, il resistait et à la fin il leur a dit: "Vous n'arriverez jamais à me faire dire du mal des avions anglais, parce que j'ai tellement espéré dans les avions anglais, et ce sont les avions anglais qui m'ont libéré des camps de concentration Allemand"
  4. 11 points
  5. 11 points
  6. 10 points
  7. 10 points
    livefist 2eme partie sur notre zoziau préféré RAFALE IN ANGER: 10 Dispatches From A War Cockpit https://www.livefistdefence.com/2017/07/rafale-in-anger-10-dispatches-from-a-war-cockpit.html
  8. 10 points
    Le “Smart Glider”, ou le futur armement du Rafale selon MBDA Lors de la définition du concept Rafale, cet avion “omnirôle” devait remplacer pas moins de 7 types d’avions (Mirage 2000, Etendard IVP, Super Étendard, Jaguar, Mirage F1, Crusader, Mirage IV) et se devait, selon la même philosophie, d’être doté d’armements aussi polyvalents que possible. Ainsi, en dehors de l’assaut à la mer (missile Exocet), de la mission nucléaire, réservée au missile ASMP-A, et de la frappe pré-stratégique à longue portée (missile SCALP), l’avion fut doté de missiles MICA EM et IR, assurant à la fois des capacités de combat à moyenne et courte portée et de kits de propulsion/guidage AASM (Armement Air Sol Modulaire). Ces armements sont constitués de kits comprenant une unité de guidage et une unité de propulsion que l’on rajoute à des corps de bombe simples. La version opérationnelle sur Rafale est celle utilisant un corps de type Mark 82 de 250 Kgs pour une charge utile de 87 Kgs. On la retrouve équipée de différents types de guidage, INS/GPS (SBU 38), INS/GPS/IR (SBU 64), INS/GPS/Laser (SBU 54). Le kit peut aussi être monté sur un corps de bombe BLU 126, dont la charge est nettement plus faible (13 kg) afin de diminuer les effets secondaires. Ils ont d’abord été utilisés par l’armée de l’Air en Afghanistan, puis très largement en Libye. Ces armements se sont montrés extrêmement polyvalents et efficaces. Ils disposent en effet d’une allonge bien supérieure à une simple bombe guidée, peuvent être tirés à toutes les altitudes (la portée s’en ressentant de 70+ à 20 km), avec un fort dépointage et une grande précision, y compris sur des cibles très mobiles dans sa version “laser”. Néanmoins, ils restent coûteux (de l’ordre de 120 000 euros hors développement). Pour ces raisons, des kits américains de guidage GPS/laser, nettement moins chers, sont aussi régulièrement utilisés (kits Enhanced Paveway II). A tel point que Safran développe dorénavant une version “low cost” de l’AASM (AASM Block IV ou “Evolution”), qui devrait coûter de l’ordre de 80 000 euros. Enfin, ces systèmes sont actuellement limités à un corps de bombe “moyen” de 250 kg. Par ailleurs, à l’écoute des retours d’expériences des armées de l’air de différents pays impliqués sur les derniers théâtres d’opérations, MBDA a constaté que la plupart du temps, le choix de munitions de moyenne puissance n’était pas le plus indiqué. Selon leurs études, dans la plupart des cas, l’emploi de munitions plus petites (125 kg ou moins) ou, à l’inverse, nettement plus grosses (1 t ou plus), serait plus pertinent. Il est intéressant de noter que le magazine Air Fan, dans une interview récente du directeur de projet Rafale à la DGA évoquait ainsi une AASM 1 t pour le standard F4 du Rafale. Ce besoin avait été exprimé par l’Armée de l’Air dans une expression de besoin nommée AASL (Armement Air Sol Léger) Enfin, la prolifération de systèmes anti-aériens de portée croissante crée des zones de déni d’accès dont les défenses à moyenne/longue portée ne peuvent être attaquées que via des munitions à longue portée (80 km et plus). Ces systèmes sont souvent “intégrés”, mis en réseau, ce qui implique une attaque par saturation et donc un bon nombre de munitions, ce qui pose un problème au vu de la diminution du nombre de porteurs et la multiplication des conflits. Il s’agirait ainsi non pas de viser le “cœur” d’un réseau type S400, mais plutôt de “peler” l’oignon et de préparer une frappe de missile de croisière type SCALP. L’arme future devrait donc être compétitive, à longue portée, exister en versions légères et lourdes, et pouvoir être emportée en grand nombre dans le cas de la version légère. Elle devra permettre des frappes de précision, sur des cibles relocalisables (ou faiblement mobiles). Enfin, elle devra être d’emploi général, capable à la fois d’avoir un effet de souffle important et une bonne capacité de pénétration. Munis de ce “cahier des charges”, les ingénieurs de MBDA ont travaillé , essentiellement à partir de briques technologiques issues d’autres programmes, sur un système de bombe planante, proche du concept SDB américain (Small Diameter Bomb). Les bombes SDB sont au nombre de trois (SDB-I/GBU-39/B et GBU-40/B de Boeing, et SDB-II GBU-53 de Raytheon) ces bombes, récentes, disposent respectivement d’un guidage INS/GPS (SDB-I) et INS/GPS/EOIR/RF (électro-optronique, infrarouge et radar) mais n’ont pas les mêmes charges. La SDB-I emporte une charge explosive de 93 kg et la SDB-II 48 kg. Elles partagent un lanceur “quad” commun pneumatique Cobham BRU-61. Leurs coûts respectifs sont d’environ 40 000 et 129 000 $et leurs portées de 70 et 110 Kms pour des poids approximatifs de 130 et 90 Kgs Deux modèles pour deux échelles de frappe. MBDA, fort de son expérience de missilier expert en charges,proclame que la bombe smartglider de la classe des 100 Kgs, possèdera à la fois la puissance explosive et de pénétration de la SDB I et la précision de la SDBII. Le Smartglider L (léger ou light, munition de 2m et 120 Kgs) serait ainsi capable , après un largage à 12 000 m et un vol de plus de 100 Kms, de pénétrer une hangarette et de délivrer un souffle important grâce à sa charge de 80Kg à effet variable mise au point par la firme allemande TDW. Cette technologie “RADIUS” permet de contrôler les effets de souffle et de fragmentation de la charge de 10 à 100% et ce depuis le cockpit du vecteur, voire dans l’avenir directement par un JTAC selon son constructeur. Muni de systèmes de guidage GPS (GNSS)/INS (inertielle)/Laser. Une version améliorée comporte un système optronique (visible et infrarouge), voire (en option) radar. La voie infrarouge à capteur non refroidi permet l’identification de la cible via un système de reconnaissance automatique de cible grâce à un modèle de type injecté dans l’armement avant le lancement. L’armement pourra être lancé depuis un lanceur simple ou hexabombe. Le lanceur HSL hexabombe proposé permettra la mise en place éventuelle d’une liaison de données, voire d’une réseautage des bombes selon les options développées. MBDA obtient ainsi une munition possédant la portée et la puissance de frappe de la SDBI ainsi que la portée et la précision de la SDB II. De surcroît, certaines versions seraient au moins aussi, voire plus polyvalentes que cette dernière. MBDA affirme arriver à un prix compétitif sur un produit ne comportant pas de composés ITAR ( sujets à d’éventuelles restrictions US). Selon MBDA, ce lanceur permettrait de placer 12 à 18 bombes sous un Rafale, permettant ainsi à une patrouille d’attaquer un réseau de déni d’accès aérien par saturation (bien que la configuration à 18 bombes semble lourde et “traîneuse”). Il intégrerait une liaison de données permettant des interconnexions plus ou moins complexes selon les modèles de bombes choisis. L’armement SmartGlider H (pour heavy, lourd) quant à lui pèsera rien moins que 1300 Kgs (le poids approximatif d’un missile SCALP) et possèdera une charge de 1300 Kgs, dont l’bjectif est une puissance double par rapport à celle d’un corps de bombe standard de 1000 Kg Mark 84. Cet armement aura la même finesse que la version légère et donc la même portée. Il sera équipé d’un “pénétrateur”, système de retard permettant la pénétration du vecteur par effet cinétique. Entre le Meteor, Les évolutions de la gamme AASM (Agile Release, Evolution non propulsé, future version 1000 Kgs et amélirations de la programmation de trajectoire finale) et Smartglider La gamme d’armements du rafale est ainsi (enfin) en train de s’étoffer vers un spectre capacitaire beaucoup plus large et diversifié. N’y manquerait qu’un système léger et low cost de type BAT 120 LG ou roquette guidée afin de traiter des objectifs peu défendus et protégés en environnement complexe. Reportage Yves Pagot et Yannick Smaldore
  9. 10 points
    Imprécation, incantation, diabolisation, procès d'intention ... on dirait presque un discours d'opposant politique comme on en voit de plus en plus ces dernières années (et de tous bords). Visiblement, la démarche d'opposition ne consiste plus à faire des propositions alternatives, à démontrer qu'il existe de meilleures solutions ou à améliorer celles qui existent, ni même à prouver que celles retenues peuvent être réellement mauvaises. L'opposition "moderne" (encore une fois, sans marque d'origine d'un bord ou d'un autre) semble se contenter de hurler à l'apocalypse issue des projets et d'exiger leur retrait sans pour autant prouver leur danger de manière argumentée et raisonnée. On dirait une espèce de crise d'hystérie adolescente ...
  10. 9 points
    les tubes Galix sont liés au tourelleau en gisement, en clair ils tournent avec le tourelleau. Oui il y a une zone interdite de tir à l'arrière à cause de tout le bordel qu'il y a sur le toit. Oui le tourelleau est relié au détecteur de départ de coup d'ACOEM qui équipera le Griffon et le Jaguar et il peut rallier la direction du départ de coup automatiquement pour observer/tirer. De même cette information peut être transmise automatiquement aux autres véhicules de la section grâce au SICS/SIT. C'est du soft kill. Le hard kill ça consisterait à tuer le tireur avant qu'il ne tire ou à intercepter la balle en plein vol, mais il n'y a pas de système qui fait ça (sauf un chef de bord qui a détecté la présence d'un sniper grâce aux caméras thermiques du tourelleau et qui le fout en l'air avant qu'il ne tire).
  11. 9 points
    Mais Claudio, c'est justement parce que les Allemands n'ont pas ces compétences qu'ils nous tendent une main aussi amicale et que ce magnifique projet a une chance de devenir réalité. S'ils avaient des compétences similaires, ils consacreraient toute leur belle énergie à nous mettre des pains dans la gueule, et s'ils avaient des compétences supérieures, ils ignoreraient superbement toute proposition française. Les allemands veulent ces compétences industrielles, et ont des moyens et des compensations politiques à offrir en échange à un voisin qui a ces compétences, des difficultés budgétaires, et besoin du bon vouloir allemand pour résoudre ses problèmes continuer à s'endetter encore plus. Et cerise sur le gâteau, ce pays à un nouveau président europhile (cad susceptible de sacrifier les intérêts de son pays au nom de la construction européenne), et une classe politique qui raisonne court terme et se préoccupe beaucoup moins de son industrie. L'occasion est hélas trop belle pour nos voisins teutons Je peux jouer aussi ? Je propose Kuckuck ! "Mehr ! Mehr ! Mehr !"
  12. 9 points
  13. 9 points
    Pourquoi ne suis-je pas étonné ? Ca devrait valoir une réponse immédiate sous forme de film de guerre (on a des gens qui savent faire, preuve avec le "Stalingrad" de Jean-Jacques Annaud) présentant la réalité, à savoir qu'au 26 Mai Lord Gort reçoit l'ordre de faire dégager ses troupes qui défendent la poche sans le dire aux franco-belges, ce qui laisse la 7eme division française à un contre 20 dans certains coins, encaisser le gros de l'attaque. La ville de Dunkerque sera détruite à 90% en 3 jours, les français auront 11000 morts, les allemands 20000. Les anglais ? 3500. Aucun lien de cause à effet bien entendu. Et le 4 avril, c'est Churchill en personne qui donnera l'ordre à la Royal Navy de retourner chercher les derniers français coincés dans la poche, évacuant 26000 hommes de plus mais laissant 34000 prisonniers sur le carreau. La RN ne voulait pas y aller. Ce mépris caractérisé pour le rôle des français, qui tend à faire croire au nationaliste british par essence francophobe (et ce sont les pire, de très loin) que "ha bah oué les anglais ont pris le bateau grâce à la RAF alors que les allemands allaient arriver, et puis les français bah, ils se sont surrender hahaha very funny" peut s'apparenter aux très typiques actes de quasi guerre culturo-médiatique que se livre sans vergogne le monde anglo-saxon à l'encontre de la France. Ces gens, par là même, crachent sur nos morts, qui sont morts pour qu'eux puissent rester libres derrière leur frontière en eau salée. Même Spielberg avait eu la subtilité de présenter dans son "save private Ryan" des "allemands" essayant de se rendre aux américains au moment du débarquement, qui en fait parlent... en tchèque (!) dans le film, et représentent ces supplétifs (voire "malgré-nous") d'Europe de l'est que les allemands utilisaient en plastron sur les fortifications de la manche. C'est assez subtil, ça ne dure que quelques secondes, mais c'est assez fort pour démontrer le cynisme et le drame de leur situation. Et rappeler leur existence. Mais là un pitre nous fait un film sur Dunkerque, et y a pas de français, allez c'est la fête ! On aimerait pouvoir incriminer le brexit pour un truc pareil. Parler de "repli identitaire", de "vision ethno-centrée" mais le pire c'est que ça n'a rien à voir. On devrait faire un film sur la bataille d'Angleterre sans anglais. Des polonais, des français, des belges, des américains, de tout ! Mais pas d'anglais. Imaginez le tollé. Ca les réveillerait peut-être.
  14. 9 points
    Moi je ne suis pas d'accord pour faire du bashing à propos du F-35 sur des problèmes qui sont de l'ordre de la mise au point.....même le Vendredi! Par contre sur les problèmes sérieux ....oui! Et pour moi les problèmes sérieux sont: Un problème de masse: de ce fait le F-35 ne satisfait pas les performances minimum d'autonomie de l'ORD. De plus il a subit une cure d'amaigrissement conduite en dépit du bon sens ce qui fait que la version B a des problèmes structuraux graves qui à ma connaissance ne sont pas réglés. Cette cure d'amaigrissement a aussi conduit à supprimer des dispositifs de sécurité ce qui entraîne les blagues sur l'incapacité du F-35 de voler par temps orageux. Un problème de chaleur: pour évacuer les calories afin de réduire la signature infrarouge de l'oiseau les US ont mis en place un système de refroidissement qui utilise le carburant. Ils ont sans doute trop misé dessus et ils n'arrivent pas dans les cas extrèmes à bien évacuer toutes les calories. Cela entraîne les blagues sur la peinture blanche des camions d'avitaillement et sur l'ouverture des soutes toutes les 10 minutes dans certaines conditions de vol. Un problème de vibration: Le F-35 est sujet à du Buffeting de manière permanente! Les conditions sont tellement mauvaises dans les soutes que cela réduit la vie opérationnelle des armes transportées. Un problème de casque: le programme F-35 a fait l'impasse sur le HUD car selon eux cela faisait double emploi avec le casque. Ils en sont à la troisième génération de casque , mais celui ci est encore trop lourd, trop gros (il cogne sur la verriere quand le pilote veut se retourner) et il fonctionne mal de nuit bien qu'il y ait eu des progrès sur ce point. Comme il n'y a pas de HUD ces points sont critiques. Un problème d'ALIS: c'est une usine à neutron mais on ne peut pas s'en passer. Alis permet de plus aux Américains de controler l'usage que les alliés font du F-35, il permet au Chinois de tout savoir du F-35, et au Russes de pouvoir bloquer toutes la flotte de F-35 en coupant des cables bien choisis dans l'atlantique. Un problème de logiciel critique: Le logiciel critique du F-35 n'a pas été développé en suivant les normes nécessaires à ce type de logiciel. Un problème de coût: L.M. ne peut résoudre ce problème que par la diffusion de fausses informations. Un problème de délai: Le F-35 n'aura rien de rare quand il sera enfin opérationnel, il sera juste temps de traiter les obsolescences. Un problème de "concurrency": Ce type de développement consiste à mettre la charrue avant les boeufs, cela se traduit par des centaines d'avions qu'il faudra rétroffiter avant de pouvoir les utiliser dans de vraies opérations, c' est principalement cette approche qui est responsable des problèmes de coût et de délai déjà cités.
  15. 9 points
    Cela a déjà été dit et répété plusieurs fois mais je vais le répéter encore, seule l'Allemagne a un problème de calendrier. Il n'y a aucune urgence en France dans ce domaine. Donc ce qu'on fait est simple, on accepte de collaborer sur ce projet à long terme, ce qui est est exactement le sens de cette annonce. et on continue de faire avancer nos technologies pendant que tout cela se concrétise. Pour la forme de cette annonce, g4lly a déjà parfaitement répondu. Je note que selon ton raisonnement le Rafale est un avion européen, il n'est donc pas utile que les allemands se ruinent à tenter de réinventer la roue, ils doivent l'acheter pour remplacer leurs Tornado puisque c'est le seul avion européen capable de combler leurs besoins reco/strike. Sinon pour corriger tes assertions: Le Rafale coûte à la France, par appareil, développement compris, moins cher que ce que coûte l'EF à chacun de ses participants. Le programme Rafale, lancé en même temps que l'EF verra l'an prochain sa 3ème évolution majeure entrer en vigueur. L'EF a beaucoup de mal à boucler sa deuxième. Le programme EF a globalement six ou sept ans de retard sur son concurrent français et son radar a dix ans de retard sur celui du Rafale dont la version AESA est sortie de chaine il y a déjà 5 ans. Tout ceci démontre qu'il ne suffit pas de se mettre à plusieurs pour faire plus vite et moins cher, cela démontre en fait exactement LE CONTRAIRE. L'Allemagne n'a pas de radariste ni de motoriste à la hauteur, il leur manque donc les 2/3 d'un chasseur. En ce qui concerne la cellule, l'Allemagne n'a pas conçu seule de chasseur depuis la seconde guerre mondiale. Ce qui est en train de se faire avec les anglais n'est tout simplement pas possible avec les allemands qui n'ont pas d'équivalent à Thalès, Safran et Dassault, contrairement aux anglais, même si leur équivalent à Thalès est plutôt anglo-italien.
  16. 9 points
    Allez, une petite photo de ce magnifique bestiaux, prise hier :
  17. 9 points
    On va bien faire un sous marin classique de 4000T pour l'Australie, assemblé sur place. Avant ils ont assemblé leur classe Collins, ca n'a pas fait d'eux des références dans la sous marinade. Le savoir faire c'est comme les lasagnes : il faut un minimum de X couches, et dans ces opérations on ne leur donne accès qu'à une seule couche. Avec les allemand on a fait l'alphajet et le transall. idem. Ils n'en sont pas devenus des incontournables. Les gens de chez Dassault sont rodés à ces exercices. Je suis serein.
  18. 9 points
    Cross post du topic Rafale M : le hmd franco /belge sera le scorpion de thales visionix (info confirmée au bluff au stand thales)
  19. 8 points
    Mais tout le conseil de sécurité nationale était dans la boucle et Kennedy ne disait pas l'inverse de ce qu'il avait dit dans deux phrases successives.
  20. 8 points
    L'histoire des rapports du Donald avec l'argent russe, ou comment se rendre compte que son vrai métier est d'être une blanchisseuse; https://newrepublic.com/article/143586/trumps-russian-laundromat-trump-tower-luxury-high-rises-dirty-money-international-crime-syndicate
  21. 8 points
    Il faut peut-être prendre en compte qui a voté pour le Brexit en GB . Est-ce que ce sont les londoniens ou le reste de la GB , plus précisément l'Angleterre qui a opté pour le brexit ? Ben oui il est la le pb , le "prolo" anglais il n'aime pas l'Europe mais il n'a jamais aimé non plus la City ... Londres ce n'est pas non plus On oubli un peu souvent que le brexit s'est une " guerre anglo-anglaise" qui avait surtout pris comme prétexte l'Europe ... Sauf qu'avec les anglais "pro Europe" on avait ceux qui voulaient le beurre , l'argent du beurre et les fesses de la crémière sans jamais avoir à rendre des comptes tout en exigeant encore plus ... Ben oui , il y a peut-être des europhiles m'enfin s'est pas la masse la plus importante chez les anglais pro Europe ... Sur que le prolo anglais ...Il a plutôt vu tout cela d'un mauvais oeil ... Étant donné qu'il avait perdu un max ... Alors en plus si il fallait accepter les lois de l'Union européenne ... Le pb s'est qu'il y a une certaine mauvaise foi chez les pro Europe et les pro brexit ... Les pro Brexit mettent tout sur le dos de l'Europe , sur certains points ont peu l'entendre ( travailleurs détachés et d'autres points ), mais sur d'autres ... Ils ont la malhonnêteté de mettre sa sur le dos de l'Europe alors que cela a surtout servi les anglais "pro-Europe" ... Faut pas ce leurrer , le Brexit s'est une "guerre civile anglo-anglaise" , qui voit les prolos contre ceux qui font de l'argent sans créer, fabriquer ... Quand on voit le système communautaire british être remis en question ... ben ouais il y a vraiment une scission effective , qui voit le prolo anglais avoir ce sentiment d'être encore plus mis à l'écart avec des emplois de service payé au lance-pierre ... ben oui on ne fabrique plus ... Le genre de boulot qu'il faut cumuler pour boucler le budget ...Enfin presque ... De facto , l'étranger payé moins cher devient celui qui a servi à achever le système , déjà fortement détruit avec du chômage de masse ( les années 70/80 ) ... Ben ouais , on peut ce dire que le prolo il est pas tolérant, qu'il n'est pas parfait , qu'il est un foutu cas social ... M'enfin le système qui a bien profité il est aussi responsable de cette situation ... Je ne justifie rien , j'explique juste que le système de la city , il a bien prospéré dans la ville , mais à côté ... Nada ... Les villes deviennent des endroits interdit aux employés, trop cher ... Faut les tasser en périphérie ... Avec tout les pb qui vont ce greffer . Sans oublier la province ... Enfin bref , il faut des riches car le monde reste une pyramide. Mais quand on ne produit plus rien , et qu'on a que des emplois de service ... Ben comme les nuages de Sauterelles , sa arrive et sa bouffe tout et sa ce casse dès qu'il n'y a plus rien à prendre ... Une maladie qui a imprégner les industries et à détruit le tissu sociétal . Le côté virtuel et une mondialisation qui n'en est qu'une facette . Mouerf , j'ai du mal avec les gens de la City ou toute autre place financière ... Prestataire de service ... Les villes deviennent des châteaux avec une nouvelle caste qui aura des Prestataires consommable , à la différence que cette caste aura toujours le temps de ce barrer quand les choses n'iront plus ... La preuve avec la City ... Moi tout ce que je vois s'est que ce sont les crises économique mondiale avec crack boursier qui ont surtout vu les conneries arrivées ... Donc la City fait peut-être vivre 100 000 emplois sur Londres , mais en dehors de Londres j'ai pas l'impression que cela soit le cas ....
  22. 8 points
    C'est justement le point fort de l'OSF, cf schéma
  23. 7 points
    Il n'y a pas de débat à mon sens puisque tout vient d'en haut. On le voit bien depuis le 13 juillet, jusqu'à la petite pique mesquine du PR hier à Vélo Tour (la nouvelle émission de référence pour la géopolitique, n'est-ce pas ?). Dans cette affaire, il n'y a pas de discussions : tu parles des CEM mais est-ce que tu en entends parler ? Est-ce que la Mindef a donné son avis ? Est-ce que quelqu'un a été consulté ? Non. On a simplement eu une fuite puis une démonstration de force aussi féroce que mal avisée au pire moment qui soit. Et pendant ce temps, on va encore sabrer les budgets car comme le disaient les intervenants d'hier sur France 5, on parle d'augmenter d'un à deux milliards par an le budget du Mindef... mais personne ne dit comment et avec quel argent. Sinon, communiqué du général Dary qui représente une bonne partie des anciens combattants : http://www.gazettevaldoise.fr/2017/07/20/demission-du-general-de-villiers-le-general-dary-s-en-mele/ A noter également que pour une fois, la presse se rend compte qu'il y a un problème dans la maintenance et les conditions de vie des militaires : http://www.leparisien.fr/economie/armee-vingt-cinq-ans-de-coupes-budgetaires-20-07-2017-7145385.php#xtor=AD-1481423552 http://www.leparisien.fr/economie/soldats-mal-loges-insalubrite-des-structures-la-realite-des-economies-militaires-20-07-2017-7145547.php#xtor=AD-1481423551
  24. 7 points
    Y aura qu'à attendre la fin de la rénovation avant d'envoyer une paire d'ingénieurs de la nouvelle génération en Chine pour expliquer leur travail. Si les chinois se sentent encore "humiliés" par le fait que "deux ingénieurs tiennent tête à 30 spécialistes", ce sera un baromètre efficace prouvant que le niveau aura été maintenu.
  25. 7 points
    Moi je vois surtout des petits malins, qui doivent remplacer le Tornado, qui savent que le Typhoon est loin d'être une réussite, qui n'ont pas payé pour le programme Neuron, mais qui se disent qu'ils peuvent faire dans le militaire ce qu'ils ont fait dans le civil avec Airbus group : assimiler les compétences tierces et rafler la mise, mais je dois voir le mal partout...
  26. 7 points
    désolé de répondre avec 2 jours de retard mais entre la plage, la sieste et l'apéro, je n'ai plus une seconde à moi. Il faut se mettre dans le crâne une bonne fois pour toutes que nous ne maîtrisons rien sur le LRM/LRU. Lockheed Martin est le maître d'oeuvre du système complet et les utilisateurs du système "cotisent" régulièrement à sa mise à hauteur technique (logiciel, maîtrise des interfaces, traitement des obsolescences, pilotage technique,etc). Demander à LM de modifier ces roquettes pour les interfacer à autre chose que son pack standard de 6 ne se produira jamais. Ils mettront le courrier à la poubelle sans même vous répondre. Si le Pentagone/certains gros utilisateurs payent, ils condescendront à examiner la demande sans garantir pour autant de suite. Et la France avec son stock impressionnant de 264 roquettes et ses 13 lanceurs homéopathiques n'apparaît même plus dans le radar de LM. Soit on bricole un montage de LRU sur le pont d'un BPC, soit c'est rien. quand vous achetez un système américain (AWACS, Hawkeye, LRU, Reaper, BGU) vous avez obligation de vous conformer au process US du Pentagone qui n'a pas que des inconvénients car il vous garantit que le système est qualifié, que vous aurez un soutien logistique, un suivi technique, et que si il y a des évolutions de capacités elles vous serons proposées. C'est pourquoi de nombreux pays achètent en FMS. Mais les IPR ne vous appartiennent pas et vous n'y avait pas accès, c'est une boîte noire. Vous prenez le système comme il est ou vous le prenez pas. Sauf accord spécifique (dans le cas du LRU, les Européens ont pu intégrer leur propre conduite de tir mais ce fut l'objet d'une âpre négociation), vous n'avez aucune marge de manoeuvre. donc les bricolos de chez bricolette avec des M31 lancés par des antiquités récupérées, faut vite oublier. notre seul salut passe par le développement d'un nouveau système d'appui dans la profondeur dont une ETO est menée avec l'Allemagne et qui s'appelle Future Indirect Fire System. Le système devrait avoir une composante terrestre et une application navale avec l'option de pouvoir lancer depuis les Sylver.
  27. 7 points
    Les centrales nucléaires ont fait le bonheur de pas mal de région déshérité, en employant beaucoup de monde pour la bonne cause ... produire de l'énergie française. Un centrale c'est entre 1000 et 2000 emploi directe, et encore plus lors des gros arrêt de tranche... En emploi indirect c'est incomparable. Le nucléaire par exemple a permis a tout le département de la Manche de survivre ... Pour toute ces familles qui ont vécu du nucléaire depuis les année 70 ... saborder ce savoir faire unique c'est tout simplement criminel ... Quand a la destruction des emploi d'EDF/AREVA ... qui va produire par l'opération du saint esprit d'autre emploi en plus on ne sait ou ... c'est juste débile. Les emploi nucléaire français c'est une mine d'or, du peu délocalisable, très exportable, des emplois ultra qualifiés franco français... tout ce qui fait une industrie moderne et performante comme on aimerait en avoir bien plus. Le pire c'est que les abrutis qui décrètent ça n'ont pas de plan ... quand tu leur demande quel substitut ... on te répond en gros que l'intendance suivra ... Après personne ne sait pourquoi un jour un abrutis a décidé qu'il fallait ramener la part nucléaire le mix énergétique à 50% ... c'est comme les 3% du déficit ou je ne sais quoi ... une connerie qu'un jour un mec a sortie et on ne sait pourquoi tout le monde a suivi. Pour tout un tas de chantier de démolition nucléaire ... on ne sait même pas le faire ... probleme réglé a part des emploie de gardiennage on ne va pas créer grand chose. On est pas a une contradiction prés quand notre conduite est plus dictée par la communication que par la stratégie.
  28. 7 points
    Ce qui est dangereux pour la démocratie c'est mettre en cause la légitimité des élus; c'est ça le jeu des anti républicains. Quand au fait que des gens ne votent pas, c'est regrettable et sans doute il y a des gens qui se sentent exclus de la marche du monde et il faut tout faire pour que ce ne soit pas ainsi. Maintenant, les raisons de ne pas voter sont multiples : " je m'en branle" "j’acquiesce tacitement" etc.. Ce qui n'est pas possible c'est d'en faire un argument de non légitimité, comme si celui qui l'emploi (d'où tire-t-il sa légitimité?) pouvait représenter le non vote ; les populistes divers ont souvent le mot peuple à la bouche, rien de nouveau sous le soleil Revenons à ce qui nous occupe, les décisions de nos gouvernants légitimes dans le domaine militaire
  29. 7 points
    Bah, y aura pas de souci sur les anglais . Car eux ils vont participer à la conception du F45 ! Le successeur du F35 :) Etant donné que la collaboration sur le F35 a été très fructueuse pour l'économie et le savoir faire britannique
  30. 7 points
    Une amie Russe me disait la même chose.
  31. 7 points
    Petite synthèse personnelle de ce que devait être et sera le F35, et qui explique en grande partie l'état des discussions ici (je vais volontairement laisser de côté les aspects géopolitiques du Programme) : > Il devait être le remplaçant des : - F16 : Non (clairement pas au niveau en dogfight, et trop cher pour faire le nombre), et Oui (pour le BVR uniquement, sous protection des F22... qui sont eux bien meilleurs à ce jeu. Bref, pour la PA, mais seulement en temps de paix) - F117 : Oui - F/A 18 : Oui (hors la question des coûts d'acquisition et de MCO...) - AV-8 Harrier II : Oui - A10 : Non > Ce qu'il sera en plus, à court terme : - Mini-Awacs > Coûts d'acquisition et d'entretien équivalents à celui du F16 : - Clairement non. Et même pire, comme pour le F22, la MCO va être une plaie (mêmes causes, mêmes effets) > Entrée en service en 2010 : - Déjà 7 ans de retard, et au-delà des IOC "biaisées", difficile d'envisager un appareil opérationnel avant 2025 (voire 2031 selon certains sur ce forum). > Le discours du "Les US ont tout inventé" : - La fusion de données - La furtivité qui n'existe que d'une seule façon, la Furtivité Passive évidemment - La fameuse "5ième Génération" - C'est la plateforme entièrement pensée dès début des années 2000 pour les Drones, les armes à énergie dirigée et tout le reste > Les soucis technologiques compréhensibles : - Nouveau réacteur et son intégration dans la cellule - La fusion de données (avec beaucoup d'arrogance de leur part dès le départ, et ils se sont particulièrement bien pris les pieds dans le tapis, avec un petit côté "retour de karma" bien mérité) - Le casque - Le choix d'une cellule commune en rajoutant la capacité de décollage vertical dans l'équation (et encore, j'ai hésité à mettre ça dans un autre pavé ci-dessous) Je mets volontairement de côté les problèmes d'OBOGS et de siège éjectable, puisque ce n'est pas propre à un seul type d'appareil dans le 1ere cas, et que c'est le mécanisme du siège Martin Becker qui semble réellement poser souci pour le second. > Les soucis technologiques qui font quand même bien rire et ne sont pas triviaux pour autant (que l'on pourrait basculer aussi dans le pavé d'en-dessous) : - Les problèmes d'échauffement de la cellule, et le besoin d'ouvrir les soutes régulièrement - Le carburant qui sert de "liquide de refroidissement", et qui à ce titre est à servir tiède - Le radar qui doit régulièrement être réinitialisé en vol - L'impossibilité de ciblage des cibles au sol, et la multiplicité des signaux parasites - Le canon qui tremble et ne permet pas de viser proprement - Tout ALIS (et encore une fois, avec beaucoup d'arrogance et de naïveté de leur part...) - Le côté chalumeau spécial pont d'envol, pour bien resurfacer le tarmac avant et après usage > Les soucis quand même incroyables, et qui donnent une bonne impression d'amateurisme - même si certains ont été résolus depuis - : - La gestion du Programme, où l'on peut féliciter à 2 mains autant LM que le Pentagone et les Sénateurs - le code ... (ça nécessiterait de décerner un prix à LM pour l'ensemble de son oeuvre, à ce niveau-là) - La crosse d'appontage - Les limitations de facteurs de charge, encore aujourd'hui (et ça fait 5 ans que dure la plaisanterie) - L'impossibilité de s'éjecter au-dessus de l'eau, qu'ils mettront 4 ans à régler - La vulnérabilité à la foudre, et la sensibilité au mauvais temps en général, et le besoin de purger les réservoirs manuellement, sous peine de devoir attendre 12h entre 2 décollages - Les derniers problèmes rapportés de ravitaillement et d'appontage (dûs au casque pour ce dernier, lors des qualifications de nuit) > Mention spéciale : - La communication LM, parce qu'ils sont très forts dans le foutage de g***le - Les partenaires, là encore pour l'ensemble de leur oeuvre. A part Israël qui bénéficie d'un statut très particulier pour intervenir sur ses appareils et les maintenir en toute autonomie, tous les autres méritent d'être applaudis pour leur délicieuse et touchante innocence... (comment ça, le transfert de technologie n'est pas au rendez-vous ? Le coût et le prix d'acquisition ne sont pas ceux annoncés, vous obligeant à réduire le nombre d'appareils ce qui ne vous permet plus de couvrir vos besoins de flotte ? les retombées économiques ne sont pas non plus à la hauteur puisque vous êtes mis en concurrence les uns les autres et qu'il n'y avait pas de garantie sur vos revenus ? L'intégration de fonctions et armes indigènes et fortement mis de côté, et ce n'est pas près de changer ? Et qu'en plus vous allez devoir demander gentiment pour avoir le droit de faire décoller vos appareils ?) ------ Bref, on a pas fini de rigoler. Une fois au point, il sera à mon sens très intéressant en mini-awacs et remplaçant du F117 et du Harrier. Pour le reste, et toujours de mon point de vue, n'importe quelle plateforme actuelle bénéficiant des avancées du F35 (fusion de données et casque essentiellement) fera bien mieux à significativement moins cher.
  32. 7 points
    C'est pas une question de supérieur/inférieur ou de national pas national... C'est une question d'adéquation entre les moyens et les besoins, et le calendrier... Le HK433 est à l'étude depuis un moment maintenant, pour deux raisons principales : 1) la bundeswehr veut un nouveau fusil pour remplacer les G36 jugés insuffisamment robustes et en fin de vie (les premiers sont arrivés en 1997). 2) le HK416 est considéré comme trop cher et pas assez moderne ou proche du G36 pour l'instruction. H&K a en catalogue un HK416 qui a démontré son évolutivité notamment à cause de sa conception : prévu à l'origine pour le contrat de remplacement des M16/M4 aux US, il n'était au départ prévu que de fabriquer un "upper receiver", partie supérieure du boitier d'un AR contenant culasse, canon, masse percutante, ressorts récupérateurs etc. La partie inférieure comportant la platine (bloc détente, marteau, sélecteur) serait restée d'origine (Colt ou FNH). A la suite de l'échec de ce contrat, H&K a décidé de poursuivre la production du HK416 et d'en faire un FA à part, une AR15 à piston made in Germany, à l'époque où ces AR poussaient comme des champignons aux USA. Fin de l'affaire. A la suite du refus de la bundeswehr d'acheter le HK416 jugé trop cher, H&K a donc pris le problème à l'envers et a proposé cette fois de construire un dérivé du G36 en récupérant le "lower receiver", partie inférieure du boitier, de leur HK416 (AU DÉPART, désormais le design a évolué et ce lower receiver peut maintenant être remplacé par un autre en polymère doté des contrôles G36) et en ajoutant des accessoires à l'upper receiver, comme le compteur de coups intégré à l'arme censé être accessible par l'entremise d'une puce RFID et permettant un suivi du fonctionnement de l'arme sur sa durée de vie. Ou encore la crosse rabattable (façon G36) chose permise par l'absence d'un "buffer spring" dans la crosse (ressort d'amortissement de la masse percutante quand celle-ci recule au moment du tir dans un AR15). Ou bien encore le levier d'armement situé très en avant sur le haut du boitier de l'arme, quand celui-ci est situé en arrière au dessus de la crosse sur une AR15. Ce sont des spécificités ergonomiques qui rendent ce HK433 proche du G36, sans toutefois être un G36. Et qui permettent à HK de marketter leur 433 comme pouvant être ergonomiquement proche d'une AR15 ou d'un G36. Oui ces options représentent sur le papier un "plus" par rapport au HK416 pour la Bundeswehr, mais voir les choses sous cet angle, c'est justement perdre de vue les besoins français qui ont mené au choix du 416. Pour l'armée française le 416 est une rupture totale quoiqu'il en soit. Qu'est-ce qu'on en avait à faire d'avoir un truc modulaire qui rende l'arme potentiellement proche du G36 en termes de manipulation ? *** Bon, maintenant voyons ce qui rend le 416 plus intéressant pour l'armée française que le HK433. 1) c'est une arme connue (10 ans de service) et déverminée (on en est au total à sa 5ème version) achetée et plébiscitée par de nombreuses unités FS dans le monde. L'armée française n'avait pas de temps à perdre à multiplier les tests alors que d'autres en ont déjà fait pour nous. 2) ça reste un AR15 à piston. Même si de nombreux éléments sont fixés et assemblés à l'aide de normes propriétaires H&K, le comportement de ces pièces, leur usure, est connu. Tout retex sur un AR15 est donc un retex partiel sur un HK416. C'est le même principe que celui qui a mené à la très prolifique carrière des dérivés d'AK47. 3) c'est une arme modulaire, dotée d'un garde-mains/interface 4 rails au Stanag 4694 pour y attacher ce que tu veux. Rien que cette partie de l'arme, usinée en aluminium, coûte un bras et une jambe. Peut-être plus de 150 euros si je me base sur les prix pratiqués par certains fabricants US de garde-mains pour AR. Sur le HK433, HK a opté pour un simple cadre perforé, proche du récent système "keymod" mais à l'envers. Plus léger, plus simple, mais aussi propriétaire, ce qui veut dire que tout ce qui sera attaché sur le garde-main d'un HK433 sera propriété HK, et donc vendu CHER. A constater par soi-même sur le site du fabriquant... 4) C'est une arme tout aluminum. Le HK433 disposera d'un grand nombre de pièces en polymères. A Commencer par son lower receiver dans la version "proche du G36". 5) le HK416 étant une AR15, le levier d'armement est non-réciproquant. En cas d'impossibilité de ramener la culasse vers l'avant, un bouton poussoir latéral, appelé "forward assist" est présent, comme sur les M4/M16, depuis la première évolution de ce M16, le M16A. Même si l'utilité de cette pièce est contestée et qu'il est parfois considéré qu'elle génère plus d'incidents de tir qu'elle n'en règle, elle reste utile pour ramener la culasse vers l'avant. Sur le G36 le levier d'armement, protégé par un arceau garde-main (comme sur le Famas) est réciproquant. La bundeswehr n'en voulait plus, le HK433 aura donc un levier d'armement non réciproquant lui aussi, mais également doté d'un "forward assist" intégré. Reste que ce levier d'armement n'est PAS ambidextre, mais démontable sans outils pour être installé à droite ou à gauche. 6) l'option comptage de coups du 433 existe sous la forme de kits pour le 416. Le jour où on en a besoin on pourra l'installer sans souci. 7) S'il est prévu d'adapter le 433 à d'autres calibres comme le .300BLK, ça ne se fera pas en un jour, et il y a fort à parier que si HK a présenté les HK 237 et 337 (G36K et HK416 canon court en .300 BLK) il y a quelques mois, ça n'est pas par hasard. or, il existe déjà officieusement un kit en .300BLK pour le 416, il a notamment servi à la team Seal6 au moment de l'assaut sur le repaire de Ben Laden où tous leurs 416 utilisaient ce canon et ce calibre. C'est un gage d'évolutivité de l'arme. 8) le choix d'un canon de 14.5 pouces pour le 416 illustre une chose évidente : c'est la longueur du canon du M4. Alors qu'il est admis communément que le 5.56 à balle M855 génère plus d'énergie hors d'un canon de 16 pouces à 18.5 pouces minimum. Longueurs proposées par HK au demeurant dans son catalogue. C'est la preuve que les choix faits par l'armée US en termes de choix de munitions et de développement de celles-ci est LA donnée centrale qui a déterminé les choix de l'armée française. En d'autres termes, le 416 est un outil conçu pour coller au plus près le comportement d'un M4 en apportant toutefois plus de fiabilité et de durabilité. Avec ces éléments en tête, on comprend assez facilement que le choix du 416, même à supposer que le 433 ait des années de retex derrière lui -ce qu'il n'a pas- serait encore pertinent. Particulièrement lorsqu'on sait que l'armée française aura vécu presque 40 ans avec certains Famas F1A (premiers éléments sortis en 1978) avant que le Famas valorisé/Félin le supplante dans les unités de mêlée. edit : désolé j'avais envoyé mon message trop tôt il était incomplet. Les joies de la touche Tab.
  33. 7 points
    Traduction Des nouvelles de Parikrama: "Petit extrait" Les gens de l'IAF et du MOD se sont fritté sur le F16. Du point de vue des moustachus, les gens de l'IAF ont donné un rapport très intéressant mais sulfureux disant que F16 aussi bien que le Gripen E sont inutiles pour eux. Ils ont déclaré que les affaires politiques ne pouvaient pas être quelque chose qui compromet la sécurité indienne. Les personnels du MOD étaient assises avec les aînés de l'IAF et les gars qui ont fait ce rapport d'évaluation. Les gens du MOD ont essayé de leur faire comprendre que le F16 est nécessaire car nous avons maintenant besoin d'un soutien américain pour la stratégie contre la Chine et que cela fait partie d'un pacte militaire. Avec le teen (F16) acheté, l'Inde aura accès à la coopération air, terrestre et maritime à égalité avec ce que nous avons avec la Russie et la France, et les États-Unis + Israël + Japon + Australie seront ajoutés phase par phase dans ce nouveau pacte militaire IAF a catégoriquement contesté le plan de l'avion SE disant qu'il n'est pas correct et que si la construction d'un plan Anti Chine était nécessaire, il devrait s'agir de l'avion TE (Twin Engine) dans la catégorie moyenne et que l'IAF préfère le Rafale. L'IAF a souligné qu'une flotte de 300 Rafale est un cauchemar pour la Chine et avec une mise à niveau prévue pour Rafale et l'assimilation des équipements israéliens personnalisés qu'ils ont développés pour leurs propres Adirs, ces 300 soit 15-18 escadrons est ce qu'il y a de plus dissuasif. Ils ont également souligné que MII pour Rafale aurait dû être accélérée et que ces quelque 90 pour le SE (Single Engine) auraient dû être transférés à Mérignac, ce qui permettrait 2 lignes (une de France et une en Inde chez DRAL) de répondre aux besoins de l'Inde sur une base urgente. L'IAF a également souligné une extrême déception que le gouvernement a parlé du prix du Rafale et aussi via les médias faisant de ce prix des F16 / Gripen un argument sur le fait qu'ils soient bon marché quand ils savent que le coût complet pour un accord similaire à celui du Rafale est dans la même zone pour le F16 / Gripen. Les gens de l'IAF ont également déclaré que l'argent étant limité est un mensonge flagrant lorsque, dans une observation accablante, IAF a catégoriquement déclaré que la classe politique dans chaque état donne des exonérations de prêt agricole pour environ 50K crores par état. Les partis politiques parlent de l'intérêt national, mais il s'agit d'un intérêt politique (aka banque de vote), mais l'achat d'un avion Jet pour la sécurité nationale n'est évidemment pas si important. IAF a clairement indiqué que les concurrents SE ne satisfaisaient pas à ses exigences. En plus l'IPR et le partage de technologie pour les deux jets est limité. Par rapport à Rafale, LM ne partage rien d'autre que d'affirmer qu'il va modeler LCA Mk2 avec un système similaire à celui du F16, mais ce n'est pas ce dont nous avons besoin. Dans le cas de Gripen, les IPR de Saab partagé avec peu de pays ont été refusé pour le partage avec l'Inde. Cela, en particulier d'un pays amical, a effrayé l'IAF en raison des complexités possibles en ce qui concerne ce que MOD a promis et ce qui est en réalité offert. À la fin, l'IAF n'est pas d'accord et s'oppose au MOD qui demande encore et encore l'approbation des F16. IAF a été clair qu'ils ne prendraient pas le Gripen E ou le F16 ou si GOI / MOD veut un accord politique, alors ils doivent également accélérer et commander plus de Rafales au niveau de ce que l'IAF veut. Le ToT du Rafale selon IAF arrive en lots à fabriquer dans l'usine de MIHAN ou DRAL. Donc, cette mis-représentation absolue d'un non TOT et d'un prix élevés devrait être clarifiée par MOD et aussi au lieu de tourner autour du pot, on devrait se concentrer sur un plan concret pour une modernisation appropriée. IAF a également déclaré que la Navy veut le Rafale alors pourquoi tout autre avion comme F16 ou Gripen E est même pensé ou promu surtout lorsque, la Marine, en interne, a précisé qu'elle ne voulait que des chasseurs TE pour leur flotte aérienne. A la place un MII unique aurait donné à l'Inde plus de marge de manœuvre pour les personnels du CNC. L'IAF a souligné que pourquoi ne pas déployer le Tejas, de sorte que l'IAF puisse commencer à donner des ordres comme les 83 ou même 100 tous les 5 ans et répondre aux commandes dans les 5 ans. IAF est extrêmement satisfaite du rapport d'étape de Tejas et de la façon dont le programme fonctionne maintenant. Ils ont donc souligné que pour SE et les besoins de la mission, Tejas suffit. On a souligné ici que les responsables du MOD ont parlé des techniques de Tejas inférieures à celles de F16 Block 70+ / Gripen E, mais supérieures au bloc F16 52 / Gripen C, mais celles-ci ne respectent toujours aucune exigence. En raison du coût total, ces fabricants finissent par dire qu'ils peuvent faire aussi bien que le Rafale pour gagner la commande et pour sûr ils ne peuvent pas d'après l'évaluation interne. Ceci avec les restrictions et limitations conventionnelles n'est pas souhaité du tout. La réunion n'a pas été concluante car l'IAF n'a pas bougé et n'a pas accepté F16 / Gripen. Les membres du MOD prendront une décision interne dans les 7 prochains jours pour finalement pousser cet achat politique ou non. Un post avec l'ensemble du dossier va bouger pour la finalisation. Plus ou moins une approbation de l'IAF viendra avec l'approbation du prix de la flotte Rafale, renforcé et souhaité par les forces.
  34. 6 points
    Je propose Mirage 5000, car prononcé en allemand Mirage ça ressemble à "mir=moi' et "arsch=cul": "moi dans le c..". Ça correspond bien à leur situation
  35. 6 points
    Bon alors... 1) l'irst du F-35 ne s'appelle pas DAS, mais EOTS le DAS est un systeme de veille alerte "à la" DDM/NG, pas de recherche et tracking (enfin tracking si un peu) 2) Le Rafale n'a PAS renoncé à la voie infrarouge. on a posté ici l'offre d'emploi safran pour le chef de projet OSF IRST. 3) Cet OSF IRST sera présent sur les Rafale indiens 4) Talios a des fonctions de Tracking, pas de recherche Air/air. 5) l'OSF IT est déjà présent. Je me répète, TTU ca se casse la gueule de façon impressionante depuis quelques mois. Pourquoi?
  36. 6 points
    Je répond par thématique Tornade médiatique ça en fait partie. J'essaie de répondre "rapidement" (allez-y, vous pouvez ricaner ). Sans refaire tout l'historique de Tancrède, Trump avait déjà désigné les médias comme ennemi public n°1 depuis sa campagne. Il avait continué à escalader la rhétorique (en réaction aux fuites), surtout contre CNN (désigné littéralement comme "Ennemi du peuple américain"...). Depuis Juin, CNN a fait plusieurs vraies erreurs (certaines peut-être de bonne foi, comme une histoire rétractée pour vérifications insuffisantes) d'autres selon Tancrède sentent plutôt le coup monté par des officines pro républicains. La plus grosse erreur a été après la vidéo de catch de Trump tapant sur CNN. CNN avait rapidement démasqué l'auteur de la vidéo (HanAssHoleSolo, oui très élégant), qui profitait de l'anonymat de reddit pour a minima, troller même via des messages racistes et antisémites (the "N" word). http://www.slate.com/blogs/the_slatest/2017/07/02/trump_s_cnn_tweet_appears_to_have_originated_from_hanassholesolo_a_racist.html Contacté par CNN, il a dû prendre peur, et s'est dépêché d'écrire un énorme message d'excuse (à mon avis, bien trop théâtral pour être sincère, cf ici) et de tenter de supprimer tous ses posts. (heureusement, Internet se souvient de tout ... ). Suite au message d'excuse du troll, CNN a décidé de ne pas révéler son identité (OK pour moi), mais "se réservait le droit de le faire s'il s'avérait qu'il n'était pas sincère" Pour moi, grosse erreur de CNN (ou plutôt des juristes ou chefs qui ont inséré ça), car cette conclusion (style avocat) peut être interprétée comme une menace ou un chantage. (contre un troll de ce calibre, j'ai peu de scrupule, mais le procédé n'est guère élégant ) Forcément, un tel message soulève une tempête d'indignation. (exemple cet article : attention journal de mémoire pro trump je ne sais plus à quel point) La tempête est en partie légitime (cf plus haut, je suis assez d'accord avec cette opinion) Cependant, ladite tempête sent en partie le poisson pourri: La vidéo de tabassage de CNN, et l'escalade verbale de Trump (et de ses "media" alt right) a entraîné une frénésie de menaces de mort sur les journalistes ... et de leur famille. http://www.thedailybeast.com/high-anxiety-at-cnn-amid-attacks-from-trump-and-his-trolls http://www.sfgate.com/entertainment/the-wrap/article/Reporter-Threatened-After-Naming-Trump-s-11264076.php (mention spéciale à l'alt right Mike Cernovic, organisateur d'une "manif" devant la maison des parents du journaliste). https://www.vox.com/policy-and-politics/2017/7/5/15924434/twitter-reddit-alt-right-cnn-andrew-kaczynski Etrangement, tout ce beau monde est censé être mobilisé pour défendre le droit à la vie privée d'un troll ... et ne voit pas aucune objection à jeter aux loups les familles des journalistes ... en tout cas pas des journalistes anti Trump. D'où mon terme de "lynchage". Pour moi, c'est un miracle qu'il n'y ait pas eu de meurtre de journaleux dans la période. Autre odeur du poisson pourri. Je m'attendais à ce que les media conservateurs se lèvent d'un seul homme, et contre attaquent d'une seule voix avec les mêmes arguments. C'est arrivé (Ann Coulter, et cie). Ce qui m'a surpris, c'est de voir tout le réseau des troll pro-Poutine / RT (*) s'y mettre également... (cf le fil Guerre de l'information) Avec leur réseaux de bot habituels pour amplifier la force du message (avec des possibles bots hybrides tiens). https://mobile.twitter.com/RVAwonk/status/882451050472648704 https://mobile.twitter.com/RVAwonk/status/882453209331245056/photo/1 Et même Julian Assange y est allé de sa chorale (russe): https://mobile.twitter.com/JulianAssange/status/882430554544713728 Un jour, je vais finir par considérer que toute cible des bots / Assange / RT / Wikileaks mérite un Like Sérieusement, demandez-vous pourquoi RT et les bot russes interviennent pour taper sur CNN, un média US? Soutien de Trump, destruction de média "sérieux" concurrent capable de déconstruire leur propagande, ou simple destabilisation de la société US ? A vous de choisir... (* j'ai du mal des fois à les différencier des simples alt right) Accessoirement, l'indignation face au chantage de CNN est un peu hypocrite, vu que Trump en a aussi été accusé. Cf @Wallaby, à propos du couple de journaliste visé par Trump, as-tu vu cette brève où ils accusent Trump de chantage ? En gros, pour éviter la révélation publique de leur relation (via tabloïd contrôlé par la famille), demander pardon au big boss, et modérer le ton ? Je voulais écrire un bref résumé... @mehari tu vois pourquoi j'ai un peu tardé à répondre ? (sur SW, je répond plus vite, tout est dans la tête) J'attend que quelqu'un réponde avant de continuer sur les emails de Jr, pour éviter la fusion des posts.
  37. 6 points
    Des news de Parikrama : "Small Snippet IAF ppl and MOD had a fight over F16. In the words of the senior guys, the IAF folks gave a very interesting but damning report saying F16 is uselss for them and even Gripen E too They said political deals cant be something which compromises Indian security MOD ppl actually sat with the IAF Seniors and the guys who made this assessment report. MOD folks tried to make them understand that F16 is needed as we are now needing US support for China strategy and this is a part of a military pact. With The teen being bought, India will get access to Air Land and Sea Cooperation at par with what we have with Russia and France and USA + Israel + Japan + Australia will be added phase by phase in this new military pact IAF categorically contested that SE aircraft plan is not correct and if Anti China build up was needed then it should be TE aircrafts in Medium Category and for that IAF prefers Rafales. IAF pointed that a 300 Rafale Fleet is a nightmare for China and with upgradation planned for Rafale and assimilating custom Israeli stuff which they developed for their own Adirs, this 300 or a 15-18+ sqd is the biggest deterrent. They also pointed that MII for Rafale should have been expedited and this 90 odd numbers for SE should have been shifted to Merignac allowing 2 lines (one from France and one from India DRAL) to meet India's requirements on urgent basis. IAF also pointed extreme disappointment that government has talked about Rafale price and also via media doing this price of F16/Gripen being cheap talks when they know that packaged cost for a similar deal as Rafale is in the same zone for F16/Gripen. IAF folks also said that money being limited is a blatant lie when in a damning observation , IAF categorically said political class in every state is giving farm loan waivers for approx 50K crores per state. There Political parties talk about national interest but it is more of a political interest (aka vote bank) but Jet plane purchase for national security is obviously not so important. IAF made it clear both SE contenders dont meet its requirements. On top IPR and tech sharing for both the jets is limited . As compared to Rafale deal, LM is not sharing anything critical other than saying they will model LCA Mk2 as similar from inside as F16 but that itself is not what we need. In case of Gripen, Saab IPR shared with few nations have been declined for sharing with India. This especially from a friendly country has spooked IAF of the possible reasons and complexities with what MOD promised and what in reality being offered. In the end IAF did not agree and budge to MOD requesting again and again for endorsing F16s. IAF were clear that they wont take Gripen E or F16 or if GOI/MOD wants a political deal then they have to also expedite and order more Rafales with the numbers as IAF wants. Rafale TOT as per IAF is coming in batches to be made in MIHAN or DRAL plant . SO this whole mis representation of no TOT and price being high should be clarified by MOD and also instead of playing around focus on a concrete plan for a proper modernization. IAF also said Navy wants Rafale so why any other aircraft like F16 or Gripen E is even thought or entertained especially when internally Navy clarified that they want only TE fighters for their air wing. rather a single MII would have given India more bargaining scope for CNC people. It was pointed by IAF that why not push Tejas induction more so that IAF can start giving orders like 83 odd or even 100 every 5 years and meet the orders within 5 years. IAF is extremely pleased with the progress report of Tejas and the way now program is finally running professionally. Thus they pointed that for SE and mission needs Tejas is enough. It was pointed here that MOD officials talk about technicalities of Tejas being inferior to F16 Block 70+ /Gripen E latest blocks offerings but superior to F16 block 52/ Gripen C but these chosen SE still dont meet any requirement at all. Bcz with the packaged cost these manufacturers end up saying they can do Rafale duties to win the order and they cannot for sure as per internal assessment. This together with conventional restrictions and limitations is not desired at all. The meeting remained inconclusive as IAF did not budge at all and did not agree for F16/Gripen. MOD folks will take a internal decision within next 7 days whether to finally push this political purchase or not. Post which the file papers will move for the finalization. More or less IAF endorsement will come with the price of Rafale fleet numbers being beefed up and as desired by the forces. http://indiandefence.com/threads/f16-gripen-make-in-india-single-engine-aircraft-news-and-possibilities.56222/page-157#post-576047
  38. 6 points
    Si le pilote d'essai annonce mach 1.7 c'est que l'avion vole a mach 1.7 y a pas de question a se poser là dessus , il n'est pas anormal que dans cette config il atteigne cette vitesse du coup ceux qui nous disent que le Rafale a de très bonnes performances ont raison.
  39. 6 points
    Cette capacité malsaine à toujours exagérer ou distordre la réalité pour faire passer ses propres idées et pouvoir démarrer un combat ne cessera jamais de m'étonner. Que le régime des Mollahs ait ses torts, que l'influence régionale de l'Iran puisse poser soucis en Irak comme au Yémen et être considérée comme néfaste, que son activisme pour déstabiliser Israël soit mis en avant pour justifier selon les opposants à l'Iran une mobilisation et une action internationale, que sa réouverture économique soit un risque pour ses pays voisins et concurrents, je comprendrais parfaitement le pourquoi d'un tel colloque appuyant ces arguments et défendant sa vision des actions à entreprendre. Mais que l'on en arrive à matraquer des contre-vérités, aussi bien dans les ambassades que dans ce genre de colloque pour provoquer une mobilisation qui n'aura rien de sain ni même aucune justification honnête, ça m'émeut. Ça m'émeut de constater que l'on en est toujours au temps des Croisades, à mentir pour que des gueux partent à la guerre pour servir des causes qui n'ont absolument rien à voir avec ce qu'ils croient; Ça m'émeut qu'il y ait toujours autant de monde pour défendre et faire gober ces idées, soit délibérément par esprit manipulateur et intérêts propres, soit par naïveté ou désœuvrement de causes ; Et ça m'émeut qu'il y ait toujours autant de gens pour les gober, sans l'ombre d'une hésitation et sans même qu'aucun neurone ne tressaille. Et le pire, c'est qu'il y en aura toujours pour en remettre une couche en expliquant qu'il s'agit effectivement de mensonges et de tromperies, mais uniquement pour la bonne cause ! Quelques fois, je préfère nettement la Realpolitik à ce genre de singerie, et je préconiserais bien un entartage à la crème en règle de tous ces tartuffes ! Ça ne changerait rien, mais comme pour BHL, ils comprendraient peut-être ce que l'on (je) pense vraiment de l'ensemble de leur "œuvre".
  40. 6 points
    Quelques photos prises samedi dernier au Bourget: Le Smartglider sur le stand MBDA Le SPEAR Une config de F-35 à 8 SPEAR + 2 meteor L'ASPTT et pour finir le Spice 250 en emport quadruple, sur le stand de Rafael
  41. 6 points
    Ils demandent pas des instructions à la NSA: ils appellent pour avoir les briefs infos classifiés et les grandes directions en matière de sécurité pour savoir un minimum ce qu'il faut NE PAS faire, la NSA étant une des grandes directions du rens et ayant au moins un degré d'autonomie dans la détermination d'objectifs et de grands axes au jour le jour. Ca file un minimum d'indications aux diplomates pour savoir dans quel cadre orienter vaguement leur action quotidienne, aussi limitée et sans plan d'ensemble soit-elle. Non, il n'y a là rien de machiavélien ou méphitique, juste des fonctionnaires qui essaient dans la mesure de leurs moyens très limités de limiter le nombre de pots qui sont cassés, de marcher sur des oeufs, d'expédier les affaires courantes et de pas faire de vagues. Sachant qu'il faut en plus garder à l'esprit qu'il n'y a à l'heure actuelle que très peu d'ambassadeurs américains en poste: la grande majorité des directions d'ambassades est tenue par les suppléants, soient les fonctionnaires de carrière avec de l'expertise, mais pas la nomination et l'entregent, pas les accès aux plus hauts échelons, et pas le rang d'ambassadeur, donc pas les prérogatives pour prendre la majorité des décisions, orienter le travail de leur staff, allouer les ressources dispo et agir avec suffisamment d'autonomie. Ils ne peuvent vraiment qu'expédier les affaires courantes (et encore, l'essentiel de ces fonctions pour l'essentiel administratives se font plus dans les consulats) et gérer la boutique dans un registre très limité (y compris les annexes du renseignement que les ambassades hébergent). De fait, et surtout au MO, c'est en ce moment la paralysie pour ce qui est de l'outil "au sol", et les relations directes entre les chefs d'Etats ne compensent pas, d'abord parce que la disponibilité n'est pas là, ensuite parce que l'expertise pour tous les domaines traités n'est pas là -et ce particulièrement avec l'actuelle Maison Blanche-, et surtout parce que la direction américaine en ce moment est une bande de branques sans expérience ni connaissance, avec la tête dans le cul et beaucoup d'illusions dans les deux. Franchement, comment en vouloir aux fonctionnaires qui eux ont encore une conscience professionnelle, du patriotisme et un peu de jugeotte, de faire ce qu'ils peuvent pour limiter la casse dans la mesure très limitée de leurs attributions actuelles? Ils n'ont ni les prérogatives ni les moyens de fomenter des complots ou des coups d'Etat, d'organiser de vastes opérations de renseignement ou des "coups pourris" façon CIA de la grande époque, si c'est ça qui inquiète, juste ceux de pas faire de gaffes, de garder un peu animés et soutenus les réseaux locaux qu'ils peuvent, et de limiter la portée des conneries commises par le gendre quand il est en vadrouille ou le boss quand il tweete. Et encore, cette capacité est vraiment limitée, et ils doivent ramer tous les jours pour le faire.
  42. 6 points
    Mais, ça alors, tu nous fait une crise de bile ! Si tu parles polonais, saurais-tu plutôt nous trouver (voire traduire) le compte rendu des discussions entre Macron et les 4 de Wisegrad lors du dernier sommet du point de vue de Varsovie, qu'on ait un écho différent de la confidence anonyme d'origine française ayant relaté des discussions "franches" mais éventuellement productives ? Ca vaudrait mieux plutôt que de râlouiller sur les faiblesses hypothétiques du système de représentativité français sur un mode allusif (refus des élections à 2 tours, ahem !)...
  43. 5 points
    Shooting from the Hip, France’s Boy President May Have Shot Himself in the Foot
  44. 5 points
    Exonérer l’exécutif c'est très facile aussi... c'est pourtant lui qui créer un programme complètement schyzo en demandant aux forces de faire toujours plus avec toujours moins!!! Sachant pertinemment que c'est n'importe quoi puisque tout le monde leur dit depuis des années. Mais visiblement les missions ne vont pas en décroissant ... ce serait même plutôt le contraire. Hors c'est justement ces missions qui mettent a genoux le système en sur-utilisant les hommes et le matériel sans jamais le prendre en compte... 2% ou pas 2% c'est bien une belle connerie ... si ça ne correspond en rien a l'effort demandé a l'institution. C'est comme avec les hôpitaux ... toujours plus avec toujours moins ... jusqu'au jour ou le système décroche, et devient non fonctionnel. Mais la c'est trop tard en général et il faut des année pour le reconstitue.
  45. 5 points
    Pour moi , c'est inception les budgets ... Est-ce réel ou pas ?
  46. 5 points
    Je ne m'avancerais pas sur le résultat du référendum, je ne connais pas assez la situation locale ou le sentiment par rapport à la métropole (30 ans après les troubles). Il faudra juste être vigilant par rapport aux manipulations extérieures (quelle que soit leur origine), mais même sans, il peut suffire d'un leader populiste ou d'une remarque déplacée ( genre kwassa kwassa comorien...) pour déjouer les pronostics. Je me permet d'évaluer le scénario dans le titre (de mon point de vue de simple observateur). AMHA, la Chine aurait peu à gagner (1), et beaucoup a perdre (2) à faire une OPA militaire sur l'île (pour les 5 ans a venir) (1) Elle a déjà investi un bon milliard(et +) dans la filière du nickel sur l'ile, donc elle a déjà pas mal d'influence économique, et un approvisionnement stable vers les réserves de nickel de l'ile (2ème réserves mondiales). Et ceci sans trop crisper ses voisins ou gaspiller ses ressources militaires. Autre intérêt, la ZEE/pêche, mais je juge que c'est bien moins intéressant que le nickel (a court terme) Par contre, un coup d'oeil a la carte est utile pour comprendre que la crainte d'un porte avion militaire chinois est très prématurée/exagérée pour moi (a l'horizon 15 ans) La nouvelle Calédonie est a 1500km de l'australie... Et a la louche plus de 6000km de la chine. Au niveau logistique, il n'y aucune voie de communication sécurisée avec la Chine (plein de détroits a franchir), ici c'est le domaine de l'US Navy puis de la Royal Australian Navy (on en reparlera si jamais la chine possède un jour 5 PAN). Ce n'est pas comme la mer de chine méridionale, qui est une quasi mer intérieure pour les bases de Hainan. Si la motivation de l'OPA est de sécuriser l'approvisionnement de nickel a tout prix, c'est raté. Les bases chinoises actuelles servent soit a couvrir des lignes d'approvisionnement vitaux (djibouti , mer de chine ) soit a couvrir le futur bastion de SNLE (Hainan). Quel serait l'intérêt d'une base navale maintenant pour la Chine ? A part sécuriser l'approvisionnement en lait néo zelandais (Sisi ), l'effet majeur serait de réveiller la parano australienne sur une invasion chinoise... Et la commande de sous-marins Barracuda prendrait sans doute une option dissuasion nucléaire (Triomphant+M51) ça serait dommage pour la Chine vu que cet allié américain est déjà géré/neutralisé via soft power (gros fournisseur de minerais pour la Chine). EDIT: et si le nickel est si important que ça, il y a des fournisseurs plus malléables directement dans son pré carré : les Philippines, et l'Indonésie (qui a décidé un embargo sur les exportations de minerai brut en 2014) Bref AMHA, vu les inconvénients, je pense que la Chine a tout intérêt a refuser la base navale même offerte Sinon ça serait un changement de calcul géopolitique inquiétant. Juste mon avis a 0.20 cents
  47. 5 points
    Et sinon toujours pas de nouvelles de la ministre ? ça en devient presque inquiétant on a lancé des alertes enlèvement pour moins que ça ....
  48. 5 points
    Moche ... Très moche. Et préjudiciable pour Macron, l'exécutif, et les Armées. Pour tous, et quelle que soit l'issue (dem du CEMA ou pas). Genre de couac où "qui gagne perd" ... À la fin. Tous. CEMA dans son rôle, rien à dire : il va au casse-pipe en informant la commission de sa franche expertise vs la situation globale de ses armées dont-il a la charge et la responsabilité, face à ce qu'il leurs est demandé . Rempli pleinement son rôle républicain dans notre démocratie. Dorénavant situation intenable (désaveu public du Pr son chef, humiliation ...), nous risquons assurément de perdre un des meilleurs CEMA que nous avions eu depuis bien longtemps. Gâchis pour la France et ses armées, mission rempli pour l'homme au prix de la mise au banc et de l'humiliation : respect au Monsieur derrière là fonction. Pr dans son rôle de chef des Armées, mais propos non mesurés, et forts discutables dans la forme. Injustes en rapport à la personne du CEMA, et à son engagement et dévouement pour le pays et les troupes. Enfin : absolument mal venue pour un 14 juillet, carrément déplacé et très très maladroit au vue des efforts concédés ces dernières années par les Armées ... Erreur de jeunesse ? Être un vrai chef c'est bien (Pr). Être un bon chef, c'est mieux ...
  49. 5 points
    Vidéo sympa et pédagogique (in English of course, mais le commentateur ne parle pas trop vite) sur le OV-10 Bronco, initialement conçu par la Rockwell International (la même qui a fait le B1-B du Strategic Air Command) aujourd'hui dans l'escarcelle de Boeing. Boeing, nouveau propriétaire des droits de l'appareil, qui voudrait depuis 2008 en faire une version améliorée (projet OV-10X), déjà évoquée plusieurs fois ici. Dommage que pour l'instant (et malgré l'expérimentation de 2 appareils de la dernière variante OV-10G+ apparue dans les années 1990 contre Daesh en Irak), l'énorme potentiel de cet appareil n'aie toujours pas été exploité à fond : son faible coût à l'heure de vol, sa maniabilité, sa polyvalence, sa robustesse et sa fiabilité ayant largement été démontrées au sein de plusieurs armées utilisatrices ! Ce qui m'épate le plus dans le Bronco, c'est sa soute arrière qui peut embarquer jusqu'à 5 paras, ou 1.4 tonnes de fret / de matos (distance franchissable de presque 2000km en mission de convoyage...) ! De fait, par sa capacité à voler aussi bien à 550km/h qu'à basse vitesse en restant très agile, le Bronco est à la fois un appareil de COIN/CAS, de reconnaissance, d'escorte, et un cargo léger... Qui peut en dire autant ?? D'ailleurs, dans ce long mais passionnant article d'il y a 2 ans, dont le titre peut justement se traduire par "L'incroyable OV-10 Bronco n'a jamais pu atteindre tout son potentiel", un journaliste de défense américain souligne l'immense erreur qu'a été le fait de ne pas continuer dans les années 2000 à faire des versions plus évoluées de cet appareil si bien né, si ingénieux dans sa conception de base : la panoplie des munitions guidées modernes démultiplierait son efficacité déjà prouvée au combat, tout ça sans risque technologique et pour pas cher > http://foxtrotalpha.jalopnik.com/the-amazing-ov-10-bronco-was-never-allowed-to-meet-its-1695837367
  50. 5 points
    Sinon, dans la gamme des nouvelles anecdotiques qui en disent beaucoup sur l'état de la société et de l'opinion américaines: ce n'est pas encore la WWE (la principale ligue de catch de très loin, dont le président, ultra conservateur est un pote de longue date de Trump et dont la fille a un poste au gouvernement), mais un circuit plus local de ce sport-spectacle hautement prisé aux USA, qui vient de s'offrir un spot en première place avec la "création" d'un nouveau "personnage" dans sa gamme d'athlètes: appelé le "Progressive Liberal", il s'agit d'un nouveau catcheur considéré comme un "méchant" dans ce petit univers hautement scénarisé et stylisé, un gauchiste évidemment présenté comme stupide pour des audiences aux teintes plus conservatrices/anti-gauche que la moyenne, et proportionnellement plus localisées dans le sud, les Rocheuses et le Midwest. Cet antagoniste est tout aussi évidemment tête à claque, avec des slogans genre "je vais créer des jobs dans les énergies propres" ou "je vais prendre vos flingues", un T-shirt criblé de photos d'Hillary Clinton et du slogan "not my president" (devenu une antienne en référence à Trump), le surnom revendiqué de "Snowflake" ("flocon de neige", en référence à la fragilité émotionnelle excessive des apôtres du politiquement correct, surtout sur les campus), et une tendance à insulter les audiences conservatrices (sur la country qu'ils écoutent....). Il se plaint de tout, il accuse tout le monde, il est condescendant et élitiste, sa prise "finish" s'appelle le "liberal agenda".... Et il attire une attention médiatique extrêmement disproportionnée par rapport à la taille du circuit de catch auquel il appartient, devenant un "objet" plus national via les médias conservateurs pour qui il incarne la gauche, mais surtout parce qu'il est un outil commode pour "travailler" émotionnellement les audiences très à droite en leur donnant une cible à haïr très concrètement. Un pur produit de la "droite Breitbart" bas de plafond, mais quelque chose qui pour moi illustre bien un climat politique déjà très malsain, polarisé, bigot/dogmatique, démago et violent, qui fait tout pour le devenir encore plus. Ce personnage a déjà 2 ans, mais a commencé à attirer l'attention l'an dernier, avec l'élection, pour maintenant devenir un phénomène remarqué par les médias nationaux, notamment via le niveau de haine exprimé lors des représentations où il se pointe, à la grande joie des promoteurs. Note: ces circuits locaux (ce qui veut quand même dire qu'ils chevauchent plusieurs Etats, ici dans les Apalaches) servent souvent de ballons d'essais et de recrutement pour les grandes organisations, surtout la WWE qui cherche à alimenter en permanence sa "narration". Si ce type de personnage devait avoir assez de succès pour être ainsi recruté par la WWE, ce serait presque une déclaration de guerre culturelle (et plus) ouverte, un clou de plus dans le cercueil du débat public qui n'a aujourd'hui, avant tout par la grâce du fonctionnement des médias modernes, plus beaucoup de plates-formes où se produire même superficiellement.