Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Leaderboard

Popular Content

Showing content with the highest reputation since 03/21/2024 in all areas

  1. Quelques notes après écoute avec syntaxe pourrie ... et je cite, c'est pas mes propos : --> Jamais une sélection après lettre D a été changée, mais tout reste possible avec la pression de la chambre où beaucoup sont nationalistes maintenant... --> Il y avait une peur chez les autres concurrentsque les français allait les avoir sur le prix, ce qui semble être arrivé (grâce à l'industrie d'état blabla...). --> En 2015/16 Damen était favori, en 2019 c'était presque gagné pour eux, le champagne était au frais ... Puis après le sommet de l'otan en 2019, changement de plan et favori allemand en échange de frégates Damen pour l'Allemagne, et c'est tombé à l'eau (lol) après une rencontre Macron/Rutte ou il a été decidé de faire un appel d'affre aux 3 constructeurs. --> Le journaliste après l'annonce du choix de NG demande au secrétaire d'état "le meilleur bateau a gagné " --> "oui le meilleur bateau, pour le meilleur prix avec le plus de participation NL" --> réponse politicienne ? C'est une balance de ces critères qui ont permis ce choix --> Le délai de livraison rentre aussi en compte --> les allemands auraient pu être les plus rapides (livraison 2031), et ils auraient pu entrainer les sous-mariniers NL sur bateaux allemands en attendant la livraison, voir faire des patrouilles mixtes pour pallier le manque de sous marins aux P-B... --> Les Allemands on été assez prétentieux, en essayant à l'origine de vendre leur type 212 CD comme largement suffisant pour les P-B, alors que la marine avait vraiment demandé quelque chose de plus grand et ambitieux pour nos besoins océaniques. Ils ont fini par proposer un design basé sur 212CD trop avec AIP, mais la marine avait demandé sans AIP et plus grand, ce que Naval Group a fait (et Saab aussi apparement) La Défense a quand même demandé "proposez nous aussi en plus votre type 216 offert aux australiens à l'époque juste pour voir" ... ce qu'ils n'ont pas fait car trop grand, et une version raccourcie aurait été un nouveau concept donc impossible dans le concours (et trop cher je pense). En plus niveau participation ils avaient pas l'air très partant "on sait tout mieux faire vous inquiétez pas" Du coup TKMS a probablement fini 3ème du concours. --> Les français de NG ont proposé un nouveau concept au vu du changement de diamètre de la coque par rapport au barracuda, ce qui était censé être interdit... Une proposition avec batterie lithium, comme les 2 autres participants, mais sans AIP à l'inverse de TKMS Ils disent qu'ils y aurait encore beaucoup de travail a faire sur le design NG, puisque nouveau soum, plus tant basé sur le barracuda nucléaire Ils trouvent le bateau très longiligne, plus fin que le walrus, donc peut être difficile a équilibrer ? Aussi plus difficile a manœuvrer en eau peu profondes ? Ils disent que normalement tu veut justement un bateau pas trop fin... Avec 4 diesels allemands quand même ... Les français sont tout de même très bon en sous-marins nucléaire mais proposent aussi des SSK avec leur scorpène (plus petit et qui n'est pas considéré être un très bon sous marin) qui s'est bien exporté, ils ont l'expérience en conventionnel et pourront récupérer des briques techno des scorpènes. Les SNA sont quand même beaucoup plus complexes que des SSK, donc le savoir faire est très bon. --> Dans la marine les avis divergent, mais beaucoup sont content que quelque chose ait été choisi et qu'on puisse avancer. Mais il y a une peur que les pays bas soient demain un tout petit partenaire des français. "Nous arrivons après le chili la Malaisie, l'inde le Brésil... qui sont aussi meilleurs amis des français, alors qui sera prioritaire ?" Les retours qu'à la marine néerlandaise sur les SNA Suffren semblent être très bons, Pour la France c'est une vente stratégique pas juste du business --> le premier client européen, la france à une idée de l'Europe de la défense (comme les allemands qui voulaient une classe de sous-marins européens mais made in deutchland) Est ce que les pays bas vont vraiment être un partenaire de la France, ou juste un simple client ?? Exemple de l'Australie (qui avait bien fait les choses), avec des familles australiennes à Cherbourg, des classes en anglais pour les enfants, pendant que les parents travaillent avec NG à la conception des sous-marins --> va il en être de même pour les pays bas ??? ... Il n'en est pas question pour l'instant, donc les pays bas seront dépendants de la France pour beaucoup modifier ou entretenir les SSK. Va il y avoir un réel partenariat entre les sous marinades Francaises et Néerlandaises ? Le chef état major de la marine a l'air très content du choix comme le chef du service des sous-marins ! --> Saab/Damen n'a toujours pas mis a l'eau un sous-marin ce qui est un soucis (souvenir affaire des walrus en retard), alors que France et Allemagne font des sous marins en serie. Leur design na probablement pas non plus été le meilleur et niveau prix ils sont vraiment plus cher que NG --> exemple des italiens, coréens, brésiliens qui développent leurs industrie --> les PB font l'inverse, laissent tomber leur autonomie stratégique. --> On aurait du sauvegarder notre industrie en commandant des sous-marins il y a 15/20 ans --> Il y a vraiment beaucoup d'anciens de la marine chez Damen et qui font lobbying... (J'imagine que c'est pareil chez NG) --> Damen est évidement déçu de perdre encore une fois face a Naval Group, comme en Roumanie avec les corvettes ou en Malaisie (ou en Indonésie j'ai oublié ?) Damen avait perdu sur les bâtiments chasseurs de mines ou NG était moins cher de 200 millions d'€, et du coup ils n'arrivent pas a vendre leur produit a l'export. 2 ème défaite face a NG "à domicile". Une défaite stratégique pour Damen.
    23 points
  2. A bientôt 48 balais, et citoyen d'un pays PAS en guerre, je peux pas supputer sur mon propre comportement, je n'en sais trop rien, et je donne aucune leçon de "civisme" à personne. Donc je vais partir sur des conjectures, mais ça ne vaut pas grand chose ( cependant ça vaut tout autant que les tiennes ). Sans trop d'attaches ( femme(s), enfants jeunes...) je suis sans doute assez couillon et "patriote" je serai parti dans les volontaire du début. Possiblement. Si j'avais été jeune ukrainien diplômé et jeune pousse avec du potentiel, je serai parti avant 2014 possiblement. Si tu n'as pas les moyens de quitter un état failli tu y restes par résignation et surtout par manque de perspectives. Si tu as la fougue, la jeunesse et le potentiel, tu te barres quand il est temps. Et depuis la chute du mur, les perspectives en Ukraine sont bien pires qu'en Russie ( même si tu sera pas d'accord ) à statut social équivalent. L'excuse du matos, c'est de la pure branlette. C'est une fausse excuse. Soit tu as envie d'y aller, soit t'as pas envie. Soit tu es obligé par la force des choses, soit tu peux passer ( et tu le veux bien et tu fais tout pour ) entre les mailles du filet. La réalité c'est que le système n'est pas absolument pas égalitaire, donc partant de là, quand tu as un voisin émigré en UE, un autre voisin au front en première ligne, un autre enrolé mais "planqué" avec moins de risque, et 5 autres voisins comme toi qui restent "planqués" dans le civil en évitant les "recruteurs", tu as un droit quasi légitime à penser à protéger ta gueule, puisque la majorité en fait autant. Comme tout à chacun, je n 'ai pas à donner de leçon de moral à quiconque, ksimodo. Mais, outre un petit brin de vulgarité bien inutile dans ce genre de cas de conscience (mes excuses ksimodo mais je retrouve bien les locutions Bordelaises ou j'ai passé une partie de mes jeunes années ), je pense que l'ami Delbareth pose bien le problème d'un jeune homme qui devrait se battre pour son pays et qui se pose bien des interrogations sur les conditions de son engagement. Je pense que nombre d'Ukrainien(e)s doivent se sentir abandonnés. Vous pensez à ce que vous ferriez en pareil cas. Vous avez l'honnêteté de débattre de ce sujet et de poser le problème "sur la table". C'est tout à votre honneur. Et franchement, merci à vous. J'ai été dans ce cas (j'ai 82 ans aujourd'hui) en 1961 quand j'ai reçu ma feuille d'appel sous les drapeaux. Rien que de très normal. Juste le coté moral pour un service militaire de 28 mois afin de participer à une opération dite de Police. Que nenni, nous savions tous que c'était une vraie guerre qui cachait son nom et que nous étions, nous, la France, systématiquement condamnés par l'ONU, les pays en voie de développements (Afrique), les pays dit anti-colonialistes (Inde, Indonésie, etc.) et nous savions ce qui nous attendaient. En fait, nous étions les Russes dans ce contexte si nous faisons une comparaison un peu facile. Il y avait une communauté d'un million d'Européen et 9 millions de.....musulmans (et non d'Algériens). Personne ne prononçait ce terme. Ce fut une grande confusion de fait au niveau de plusieurs générations - du moins pour ceux qui se posaient des questions - qui ont servis dans ce pays. Il y avait des appelés qui servirent dans des unités d'élites (Parachutistes ) qui furent des combattants remarquables et de haut niveau jusqu'à l'appelé en poste dans une ferme ou sur un piton dans le cadre du "compartimentage" (Quadrillage) du terrain. Des cas de conscience - c'est indiscutable - se sont posés. Certains étaient particulièrement tourmentés. Mes questionnements se sont posés aussi après cette période. C'est la que j'ai décidé ce que je ferais de ma vie, tant professionnel que familial. J'ai pris des options, j'ai foncé, suivi des cours du soir pendant un cumul de temps de près de 15 ans, accepté des postes outre mer, bref, se définir en tant que tel, se donner les moyens et foncer. Cela m'a permis aussi de réfléchir longuement sur l'Histoire, les guerres, la stratégie et tactique des conflits dit révolutionnaires. Et surtout une soif d'apprendre. J'ai réussi, je pense à avoir eu la trajectoire désirée. Je dois reconnaitre que j'ai aussi beaucoup appris sur des sites / forums, d' Informatique, d'économies et.....d'Histoire ! Mais durant ce temps, la vie à passé. Et les mêmes grandes questions se posent avec régularité. La vie est un éternel recommencement. Les Ukrainien(e)s doivent s'en poser des questions dont nombre sont sans réponses et le sort de leur pays est en balance. Bien à vous ksimodo.
    21 points
  3. Ces ruines, c'est leur pays. Pardonnes les.C'est normal qu'ils se battent pour les récupérer. J'ose espérer qu'on en ferait de même.
    19 points
  4. Bon les choupis, je vais être plus explicite en ce qui concerne les "grosses bombes qui font mal" et les "Sukhoï". 1/ Aux dernières nouvelles, 3.040 L de kérozène dans un PTB ça ne fait pas 3 tonnes de masse. Premier rapport choucroute. 2/ Placer une masse de 3 tonnes entre les deux réacteurs d'un Flanker (ou dérivés), c'est mignon comme idée mais encore faut-il que ça passe en dimensions et d'un point de vue aérodynamique (phase de largage notamment). Deuxième rapport choucroute. 2(bis)/ Vu la taille du bousin, on fait comment pour employer le Platan (savez le bidule qui permet de cibler sur un Fullback) en positionnant un truc pareil juste en-dessous? Deuxième rapport choucroute (bis)? 3/ Comparer le Yakhont ou le Moskit (qui n'ont jamais été embarqué à bord du Su-33, pour rappel...) soit des missiles longs, fins et lourds à une bombe qui est trapue et lourde avec une aérodynamique à ch*er: point de vue masse et impact sur la cellule (et donc sur les performances de l'ensemble), on ne parle pas de la même chose. Troisième rapport choucroute. Bref, faudrait arrêter de faire des extrapolations sur base de "rapports choucroutes". Autant en rester aux fondamentaux qui sont vérifiés et testés. Le Yakafaukon c'est bien, lire une fiche technique détaillant la charge offensive, c'est facile, tout le monde peut le faire mais de là à dire: "tkt ma gu*ule, ça passe trankil". Oui mais non. Même chez les russes. A l'inverse, le Tu-22M3 a déjà emporté des bombes de trois tonnes en soute (c'est prévu pour à la base) donc je ne vois pas pourquoi les russes se feraient ch*er à travailler sur l'intégration de cette munition "maintenant tout de suite" (ni même demain, AMHA) sur les Flankers et variantes vu les contraintes structurelles colossales que ça va avoir sur les avions (et d'une utilité réduite vu l'impact sur le rayon d'action) alors qu'elle dispose déjà du Backfire conçu en ce sens. Dis autrement et pour faire une analogie plus évidente, un Su-34 "pourrait" emporter plusieurs Kh-101 mais ce n'est pas pour autant qu'il le fait (On peut également discuter des FAB-5000 et FAB-9000 si vous avez du temps à perdre)
    18 points
  5. Si on en arrive là, on peut effectivement absolument tout imaginer. Exemple : le type qui a fait construire cet auditorium est un oligarque azéri. Les Azéris sont les ennemis de l'Arménie qui elle même, a de gros soucis avec les Russes en ce moment. Donc les Arméniens sont pas contents et COMME PAR HASARD, les Ukrainiens ont aussi un souci avec les Russes. Et dans tout ce bazar, vous avez le cousin tadjik de la belle-soeur d'un responsable de Daesh en Asie centrale - un type bien hein ? Il a un boulot honnête et tout - qui se fait refouler de l'auditorium parce que "monsieur, c'est un établissement distingué ici et vous, vous êtes un musulman avec la peau sombre". Ni une ni deux, le cousin rédige un message triste sur Facebook (un réseau américain, tiens donc !) ou sur Telegram (qui est géré par des Russes qui ne soutiennent pas totalement le Kremlin), la belle-soeur aime ce message avec un emoji "pas content", le prédicateur l'apprend et se dit qu'il n'a rien d'autre à faire de la journée. Ni une, ni deux bis, il en parle à son imam qui lui-même a un contentieux avec la Russie depuis que l'URSS l'avait envoyé faire son service militaire au sein d'un bataillon de missiles sol-air S-125 du 1242è ZRP déployé alors dans le trou du c*l de la Chukotka et où il s'est pelé le derche loin de sa région natale. L'imam fait un prêche sur ces vilains videurs russes qui empêchent les jeunes Tadjiks d'accéder à la culture, les fidèles valident et spontanément, quatre jeunes Tadjiks se disent qu'il faut réagir. Ni une, ni deux ter, après avoir vendu quelques stocks d'héro tombés du camion, nos vaillants Tadjiks filent à Moscou en empruntant la Renault Clio de fabrication turque (les Turcs qui vendent des corvettes aux Ukrainiens... BIZARRE) de mamie, passent tous les contrôles grâce à un peu de chance et au concours d'un milicien d'Orenbourg qui a accepté de fermer les yeux après avoir appris que les passages du véhicule étaient tout comme lui des fans absolus d'une obscure chanteuse ouzbèke de l'époque brejnévienne. De là, ils retrouvent le cousin désemparé qui travaille à l'usine d'armes légères de Toula et qui, par un concours de circonstances et un peu de backchich bien placé, a dégoté une cargaison de parfums Chanel. Ils récupèrent le camion, l'échangent contre des AK-47 auprès d'un revendeur bien introduit auprès de rescapés de la tentative de putsch de Prigojine et qui se sont reconvertis dans la vente par correspondance de biens de luxe européens pour les classes moyennes moscovites désespérées depuis la fermeture des Sephora en Russie, tout en cherchant à écouler des stocks des anciens de la milice Wagner. Et là... tout s'emballe. Les Tadjiks découvrent horrifiés que le cousin de la belle-soeur du prédicateur a sifflé une partie des parfums parce qu'il n'avait plus d'alcool à brûler pour se bourrer la tronche. Craignant de se mettre à dos leurs fournisseurs qui finiront par se rendre compte qu'il manque une partie du Chanel 5 promis, ils se précipitent au centre-ville de Moscou demander la protection des diplomates tadjiks. Mais là, HORREUR, ils se perdent parce que le GPS de mamie n'a pas pris en compte - faute d'abonnement à jour - les travaux sur le périphérique central de Moscou et par un concours de circonstances digne d'un film avec Bud Spencer et Terence Hill, se retrouvent PILE DEVANT un bar arménien où discutent des saboteurs de centres commerciaux ukrainiens avec les tenanciers. Ni une, ni deux quater, Arméniens, Tadjiks et Ukrainiens fraternisent et décident de fêter ça en allant voir un concert de rock alternatif... AU CROCUS. Où ils retrouvent ETRANGEMENT le même videur raciste qui les envoie chier en traitant les Tadjiks de culs noirs et les Arméniens de sous-loques du Caucase parce que tout le monde sait que les seuls Caucasiens qui vaillent, ce sont les Géorgiens. Bon je ne vous ai pas parlé du fait qu'un des Arméniens sortait en douce avec sa voisine mariée, une Gagaouze proche des Ukrainiens nationalistes, mais vous avez le tableau. --- Non, je n'ai pas bu.
    17 points
  6. La communication a toujours un objectif. Si depuis quelques mois on entend une dramaturgie de la situation de la part de divers responsables ukrainiens, de certains politiques en occident et ailleurs, ce n'est pas pour informer le petit peuple de la réalité du terrain, c'est pour influencer dans l'objectif d'obtenir plus d'aides. C'est principalement à destination des américains. Une communication de guerre n'a pas vocation à dire que tout va mal, même si c'est le cas. C'est le dessein même de la propagande, tout va toujours bien. L'Ukraine est dépendante de l'aide extérieure, il lui est plus important de convaincre l'étranger de l'aider que de convaincre le peuple ukrainien que tout va bien, ceci est un choix. Donc on a le droit à une Ukraine qui galère, une Russie qui se renforce, qui va envahir d'autres pays si nous ne faisons pas plus... Soyons sérieux, il n'y a aucun intérêt à crier publiquement que ça manque de munitions, que ça risque de céder ou de mettre en avant les avancées mineures des russes ou leur effort de guerre. C'est un non sens complet qui est logiquement l'apanage de la propagande adverse, ce sont des informations qui se taisent quand on est en guerre, qu'on minimise. Là en ce moment on parle du directeur de la CIA qui annonce que l'Ukraine va perdre la guerre cette année si on ne lui donne pas plus d'aide, mais vous croyez que le patron du renseignement américain fait son "rapport" de situation au public? Non il joue de son statut pour influencer en faveur d'élus pour qu'ils votent "oui" demain soir. Vous verrez que si demain l'aide américaine est votée, nous ne verrons plus Zelenski, ses chefs militaires et autres poursuivre cette communication pessimiste, qu'on rentrera à nouveau dans une communication qui se veut encourageante, victorieuse à l'instar des russes. Maintenant constatons tout de même la situation, cela fait bien 7 mois qu'on est dans un "moment" qui est favorable aux russes. Une aide occidentale qui après l'effort de début 2023 s'était bien calmée, d'une offensive estivale ukrainienne qui a été compliquée, d'une propagande ukrainienne et occidentale qui globalement enfonçait l'Ukraine dans la défaite et valorisait la Russie. Qu'est-ce que la Russie a montrée? Comment a t-elle exploitée la situation? En vérité c'est bien faible, on va me rétorquer "Advivka" et on va me sortir une carte à l'échelle du plan cadastral de mon village pour expliquer une percée entre le champ de Jean-Yves et la forêt de Patrice. Ils "grignotent" vraiment peu de choses, ça va rassurer ceux qui cherchent du "succès" aux russes ou des "échecs" aux ukrainiens, on fait passer cela pour des grands événements stratégiques. Mais quand on regarde ensuite les images de ces "actions", on en est à voir 3 ou 4 véhicules chercher à prendre une position tenue par quelques types en face, mais certains font passer cela pour des offensives d'ampleurs alors que non, ceux qui se font des plans en traçant des flèches sur des cartes afin de jouer aux généraux de salon, sont déçus de voir que concrètement derrière ces grignotages, il ne se passe rien. Des mois qu'on annonce des offensives massives des russes, pour l'hiver, puis le printemps, puis maintenant c'est l'été. Des mois qu'on dit que cet hiver ça va pleuvoir massivement des missiles/drones sur l'Ukraine... On répète depuis 2 ans que l'industrie russe tourne à fond quand la nôtre patine et n'arrive pas à suivre la cadence, qu'ils produisent massivement. Mais voyons nous sur le terrain des centaines de blindés neufs qui remplacent et augmentent le potentiel militaire russe ? Non, on continue de voir des matériels anciens, parfois remis en état sommairement, parfois bricolés à l'arrache. Je veux bien qu'on passe notre temps à dire qu'on ne produit pas assez, mais ou sont les productions massives des russes? C'est bien beau de montrer une usine russe avec du matériel qui semble nombreux à l'intérieur, mais ça ne dit rien sur la production et surtout on oublie souvent de dire que ce genre d'usines, ben elles se comptent sur les doigts d'une main. Les russes vont tirer plus d'obus que les ukrainiens, on parle de 1 pour 5, mais les russes tirent-ils plus d'obus aujourd'hui qu'ils n'en tiraient il y a 1 an? Qu'il y a 2 ans? Ils ont augmentés la ressource humaine, oui , mais c'est pour garnir des tranchées, il n'y a pas de nouvelles armées qui se font équiper de milliers de nouveaux blindés, de centaines de canons etc. Cette guerre est extrêmement usante, notre problème c'est de vouloir uniquement voir l'usure des ukrainiens en imaginant que chez les russes tout va bien, que leur potentiel militaire est croissant. La vérité c'est que tant du côté ukrainien que du côté russe, nous sommes dans un graphique avec deux courbes descendantes. Que la courbe ukrainienne soit en dessous de celle des russes ne veut pas dire que l'Ukraine va s'effondrer ou que les russes vont pouvoir gagner facilement. Ce n'est pas parce que les russes vont tirer plus d'obus actuellement que les ukrainiens que c'est ça qui va faire gagner la guerre. Dans une guerre ou 3-4 FPV semblent bien plus intéressant que de tirer 30-40 obus, va falloir bien analyser le rapport de force et l'évolution des besoins. Ce n'est pas parce qu'ils vont avoir moins de missiles interceptés que l'Ukraine va céder. L'Ukraine continue de tenir et d'infliger des pertes aux russes. C'est une guerre très difficile pour eux, mais ces difficultés ne doivent pas faire croire que du côté russe, tout va bien, que le temps qui passe renforce ses capacités (l'usure est partagée). Cela fait des mois qu'on constate quand même que le "pari" de Poutine pour l'emporter sur l'Ukraine n'est pas d'arriver à créer une super armée russe (effort de guerre/production...) qui lui permettra de remporter une victoire militaire sur une Ukraine soutenue par l'occident, son pari c'est que l'occident cesse de soutenir l'Ukraine pour que la courbe d'usure ukrainienne descende plus vite que la leur. Toute la propagande russe tourne autour de cette perspective de voir l'occident abandonner l'Ukraine, tout le réseau d'influence cherche à favoriser les courants de pensées politiques défavorables à poursuivre l'aide à l'Ukraine. Ces derniers temps on sent un regain pour aider l'Ukraine, l'aide américaine pourrait venir largement valider cette tendance. Au Kremlin on dit "ça ne changera rien", mais c'est faux, ils craignent un soutien à long terme de l'occident susceptible de l'amener militairement dans des difficultés. Cette guerre ne se déroule pas selon les plans, on est dans de l'improvisation côté russe, sans doute qu'ils ne savent même pas ce qu'ils doivent faire, ou s'arrêter tant ils se sont mis dans un bourbier dans lequel ils ne peuvent pas siffler la fin du match quand ils le veulent.
    16 points
  7. Je suis à Bucarest en ce moment et je dois lire sur un forum français l'existence de ce projet de loi :-) A la télé, j'ai vu qu'ils voulaient changer les règles d'engagement pour l'interception des aéronefs, car bizarrement, les règles actuelles ne sont pas faites pour abattre des drones (c'est une procédure qui implique l'existence d'un équipage humain à bord d'un aéronef en intrusion). Renseignements pris, le projet de loi dont tu fais état prévoit des modifications et des ajouts à l'ancienne loi. Tout d'abord, il introduit la notion de menaces hybrides pour la Roumanie et la possibilité d'intervenir en dehors du territoire national, avec des troupes militaires ou autres, pour contrer ces menaces hybrides. "Le Président de la Roumanie peut ordonner, sur proposition du Premier ministre, les mesures nécessaires à la protection des citoyens roumains en danger hors du territoire national", précise le projet. Une bonne partie des Moldaves ont pris un passeport roumain, on parle de 30% de la population moldave. Mais ils ne sont pas forcement restés en République Moldave. Une nouvelle définition apparaît également, celle des forces "destinées à la défense", composées des forces armées et des forces de protection. Les forces armées comprennent l'armée, la gendarmerie, le SRI, le SIE, le STS,[des services de renseignements et sécurité] les services secrets du ministère de l'intérieur (DGPI), tandis que les forces de protection comprennent la police, la police des frontières, l'IGSU [situations d'urgence]. La nouvelle loi sur la défense prévoit la militarisation des employés du ministère de l'intérieur en cas de mobilisation ou de guerre. La loi sur la défense prévoit la création d'un nouvel organisme : Le Centre national de commandement militaire, qui aura le seul rôle de commandement et de coordination pour toutes les forces de défense, y compris les troupes de l'OTAN en Roumanie. Le projet de loi prévoit également la préparation de la population à la défense. En résumé : Définition et portée de la défense nationale : la nouvelle loi donne une définition plus complète et plus détaillée de la défense nationale, en mettant l'accent sur l'intégration d'actions dans différents domaines, tels que la politique, la diplomatie, l'information, le militaire, l'économique, le financier et le juridique, afin de garantir la souveraineté, l'indépendance et l'intégrité territoriale. Il s'agit d'une approche plus intégrée et interconnectée de la sécurité nationale, contrairement à la vision plus étroite de la loi de 1994. Structure du système de défense nationale : les modifications législatives proposent une structure organisationnelle actualisée du système de défense nationale, soulignant le rôle du Conseil suprême de la défense nationale (CSAT) et d'autres institutions dans la planification stratégique et opérationnelle. Réponse aux menaces hybrides : La nouvelle loi reconnaît explicitement les menaces hybrides comme un défi majeur pour la sécurité nationale et prévoit des mécanismes spécifiques pour les identifier, les prévenir et les contrer. Intégration et interopérabilité avec les forces de l'OTAN et de l'UE : le document met davantage l'accent sur l'intégration et l'interopérabilité des forces roumaines avec celles de l'OTAN et de l'Union européenne, reflétant les engagements de la Roumanie en tant que membre de ces organisations. Préparation et résilience de la population civile : l'accent est mis de plus en plus sur la préparation de la population et des institutions civiles aux situations de crise, ce qui souligne la nécessité d'une approche globale de la sécurité nationale qui englobe non seulement les aspects militaires, mais aussi les aspects civils, économiques et sociaux. Le projet de loi, in extenso (en roumain) : https://media.stiripesurse.ro/other/202404/media-171199247123132200.pdf
    16 points
  8. Quelques mentions en vrac pour revenir sur la conscription et justifier les choix/non-choix qui conduisent aux compromis retenus pour chacun - avec chacun des situations de départ, politiques et démographiques, différentes. Je vais commencer en citant Paul Hardcastle (!) : "Pendant la Seconde Guerre mondiale, l'âge moyen des soldats américains était de 27 ans. Au Viêt Nam, ils en avaient 19. Ce propos pour illustrer que, si le contexte était différent, le "choc", lui aussi a eu un impact différent (tout comme l'engagement du contingent en Algérie) : des hommes un peu plus âgés, hors le cas particulier des volontaires, ont plus de maturité, de jugement, de recul, de relativisme. Ils seront, a priori, plus capables de supporter le traumatisme des combats et de ne pas vriller au sein la société qui en sortira. Ils auront, en outre, un peu moins de tendances à l'aventurisme, à l'audace excessive, et un instinct de survie probablement légèrement supérieur, pouvant ainsi faire la différence pour ne pas revenir en héros (un bon héros étant, bien souvent, un héros mort - la postérité assurant l'héroïsme, à moins que ce ne soit l'inverse). De plus, plus mûrs, ils seront aussi plus autonomes sur le terrain, ce qui peut avoir son importance dans un combat où la dimension informationnelle et les communications peuvent être critiques (notamment par la perte des liens qui en assurent le support). Le choix de la mobilisation de classe d'ages un peu supérieur se défend ainsi pour ces motifs, susceptibles de compenser la fougue, l'énergie supposée, ou la prétendue audace des classes d'ages inférieur. En ce qui concerne la distinction productif/improductif ou technicien/littéraire, je reste persuadé qu'il est tout aussi stérile de préserver les uns que de sur-mobiliser les autres. Si les "artistes" n'ont pas un apport immédiat au pays en guerre en restant hors des combats, sur le plan économique notamment, leur apport sur le plan culturel ne peut pas être négligé quand ledit pays se bat pour ne pas être absorbé par un voisin qui nie sa culture. Au contraire, même : le champ de la culture doit être occupé, rempli, ne serait-ce que pour faire pièce à la volonté adverse - appelez ça propagande, nationalisme, sentiment national, unité, nation ou ce que vous voulez, mais c'est une réalité à prendre en compte. Des "artistes" ont leur place au front, y paieront le prix du sang (on pense à Charles Péguy ou Emile Driant (ancien militaire et volontaire) en France par exemple). Ceux-là témoigneront aussi du combat et auront aussi un rôle tout aussi important que ceux de l'arrière - l'engagement au front en plus. Tout ça pour dire qu'il est très difficile d'avoir un avis éclairé sur les bons choix à faire en matière de mobilisation. Que celle-ci reste une contrainte forte sur la population, et peut avoir des effets délétères sur l'engagement si la pression est trop forte, et peut aussi jouer sur la qualité des troupes combattantes si la population ciblée est mal choisie. La mobilisation, lorsqu'elle est massive, doit à la fois permettre la survie immédiate du pays, mais aussi préserver l'avenir, tant en tant qu'entité géopolitique qu'en tant qu'entité démographique et culturelle. Eviter une assimilation militaire pour ne plus avoir, ensuite, les moyens d'affirmer une identité culturelle propre peuvent finalement revenir au même...
    16 points
  9. Zeihan a une grille de lecture économique et géopolitique (dans le sens qu'on a la politique de sa géographie): il part de données factuelles (la France, objectivement, est à la fois mieux loti démographiquement et a un système politique centralisé plus efficace pour traiter les conflits et les affaires extérieurs) ; puis en cédant au défaut de pensé inhérent à cette vision en "surplomb", il dérape en extrapolant exagérément de ces grandes tendances pour aboutir à une vision le plus souvent taillée à la serpe, qui ne prend pas en compte les incertitudes et les particularités propres aux sujets qu'il traite...........Bref, c'est un peu le summum du généraliste, même si ses propos ne sont pas inintéressant - loin de là*- quand il en reste aux faits de bases/ sont domaine d'expertise qu'est la macroéconomie. Edit: * Beaucoup reconnaissent son mérite, en même temps d'être très critiques de ses analyses. C'est aussi un show man en quelque sorte, avec les exagérations qui y sont attachées.
    16 points
  10. non, mais on ne les force pas a se battre. Si demain, ils decident collectivement d'arreter, ils feront ce qu'ils veulent. Notre role pour le moment c'est de les supporter suffisament pour qu'ils aient le choix. Qu'on arrive a fournir suffisament pour suporter ce choix, c'est une autre question. Mais fondamentalement, se battre ou pas, c'est un choix du peuple Ukr. Si ils arrivent a la conclusion que le cout est trop élevé, ou que notre aide n'est de toutes facons pas suffisantes, ils feront eux le choix de s'arréter. Et quand des dirigeant OTAN parle de troupes aux sols (combattantes, pas combattantes, etc), cela sera de toutes facons subordonnées a une demande de l'Ukr.
    16 points
  11. Non on pourrait simplement penser que tu prends les gens pour des lapins de 2 jours ... (on emploie souvent un autre terme). Cependant les très nombreuses interventions dans de nombreux domaines du label Wallaby - quelle organisation, quel temps passé, je vais finir par croire qu'on est face à un collectif - sont quelque part salvatrices car elles obligent à réfléchir, creuser et recouper les données proposées pour souvent (mais je t'en fais crédit pas exclusivement) aboutir à la conclusion que tu es certainement le meilleur propagandiste de ce forum, utilisant la technique de l'affirmation toujours étayée par des articles et rapports très orientés ou dont parfois les titres seuls sont mis en avant, leur lecture apportant souvent un autre éclairage. C'est fin, insidieux, jamais frontal, rarement caricatural, homéopathique dans le dosage mais régulier comme une perfusion. Chapeau l'artiste.
    16 points
  12. L'article du wall street journal cité par Le Monde c'est un peu du n'importe quoi ! En effet en 2008 l'Euro était au plus haut et valait 1,47 Dollar, en 2023 il ne valait que 1,08 Dollar. Soit une baisse d'environ 40% soit la moitié de l'écart de 80% en 2023. Ensuite, le PIB de l'UE incluait le GB en 2008. Si on veut comparer les 2 années, il faut donc rajouter 3000 Milliards d'Euros au PIB de l'UE en 2023. Synthèse : PIB UE dont GB en 2008 = 13685 Milliards d'Euros - PIB USA = 13682 Milliards d'Euros PIB UE + GB en 2023 = 15900 + 3000 = 18900 Milliards - PIB USA = 26900 Milliards ==> Ecart de 8000 Millard soit un écart de 42% dont environ 40% du au taux de change
    15 points
  13. La prochaine série de drames de relations publiques serbes aura lieu à nouveau début août, lorsque la Croatie célébrera la victoire et la libération de l'occupation serbe... Vucuic tentera d'amener Macron à Belgrade pour montrer qu'il est plus ami avec la France que la Croatie... notez mes paroles. Quoi qu'il en soit, les Serbes vous mettent maintenant dans leur fixation et ils ne s'arrêteront pas tant qu'ils n'auront pas obtenu quelque chose... c'est une question de vie ou de mort pour eux maintenant... dans le monde occidental, il n'y a que la France sur laquelle ils peuvent encore compter dans une certaine mesure. ..et la Russie a fini son histoire en sternes en rondins. Et autre chose importante : le 27 avril, l'ONU annoncera une résolution sur le génocide de Srebrenica, que la Russie ne peut pas empêcher cette fois-ci. C'est un tremblement de terre tectonique pour la Serbie, et c'est pourquoi il est important pour Vučić de montrer qu'il a un nouveau protecteur et ami à l'Ouest - la France toute l'histoire des relations publiques tourne autour de cela - c'est l'histoire que Vučić doit vendre aux vétérans des 4 guerres génocidaires que la Serbie a menées contre ses voisins - et ils applaudissent la Russie et les nouvelles guerres en Bosnie-Herzégovine et au Kosovo c'est pourquoi j'aime beaucoup le discours de Macron lors de la conférence de presse. très mesuré mais aussi précis et déterminé @test Mensonge sur le taux d'alphabétisation supprimé. Collectionneur.
    15 points
  14. Je dirais que dès lors que tu es envahi tu as quand même le droit d'être intransigeant ... En juin 40 De Gaulle représentait cette intransigeance, les autres étaient à Vichy Les moyens sur la durée, ça dépend en grande partie de nous (au sens large)
    15 points
  15. Aucune information technique détaillée. Je dis juste que le Rafale est génial à voler et pour le MCO comparé au MIG, et les collègues français étaient formidables et serviables.
    15 points
  16. Si je lis encore une fois le mot "économie de guerre/Kriegswirtschaft", je mords ma tablette de désespoir. En fait, si tu googles les actualités en allemand sur ce terme, tu tombes toujours sur des actualités en provenance de France ou de l'UE. L'une de ces organisations a-t-elle une définition de ce que l'on entend par là ? Pas seulement le fait de traiter une tonne de métal en plus par jour à Tarbes ? A mes oreilles allemandes, cela ressemble à l'hiver 1917, avec des cartes de rationnement pour le beurre et le savon, des prix réglementés pour les rutabagas et l'interdiction de faire grève.
    15 points
  17. Poutine est beaucoup plus efficace que Wallaby dans l'utilisation de la fenêtre pour faire taire les voix en désaccord.
    15 points
  18. On nous avait tellement alerté sur les ukro-nazis que l'on a oublié de nous mettre en garde contre les ukro-islamistes. C'est ballot.
    15 points
  19. Canyon Vouraikos près de Kalavryta, Grèce
    14 points
  20. Un peu de lecture sur le Белый лебедь https://redsamovar.com/2024/03/30/actu-le-tupolev-tu-160m2/
    14 points
  21. Zeihan analyse la stratégie de Macron en Ukraine : https://www.youtube.com/watch?v=bsU6gONt8Z8&t=339s Les Français ont toujours été impliqués dans les processus de décision en Europe parce qu'ils ont une position stratégique à l'Ouest et qu'ils peuvent contrôler leurs menaces. Ils peuvent choisir leurs guerres. Ils ne seront pas directement affectés par une défaite ukrainienne, avec l'Allemagne ou la Pologne comme tampon. Ils sont pratiquement les Américains de l'Europe, ils peuvent adopter une perspective à vol d'oiseau. Pourquoi Macron soulève-t-il la question des troupes au sol ? 1) La nature de l'UE va changer. C'était une association commerciale. La mondialisation disparaît, on va de moins en moins pouvoir vendre ex-UE. Les Français, en tant que nationalistes, n'étaient de toute façon pas très actifs sur ce terrain, ils n'ont donc rien à perdre. 2. la démographie. Beaucoup de pays en Europe vont fonctionner de moins en moins bien économiquement dans les années à venir. Mais les Français ont une politique de natalité, donc cela s'annonce mieux pour eux. Leur modèle économique n'est pas en danger. 3) Si l'Europe veut continuer à jouer un rôle, elle doit pouvoir assurer sa sécurité. Les Russes ne s'arrêteront pas tant qu'ils ne seront pas stoppés. La France peut adopter une perspective à long terme, mais elle ne peut pas ne rien faire. 4) Les Français aimeraient bien réguler la production agricole de l'Ukraine avec l'aide de l'UE. 5. les Français veulent apprendre des Ukrainiens la guérilla par drones avant qu'elle n'atteigne leurs frontières. 6. l'UE ne sera pas une grande association de commerce extérieur à l'avenir, car ils n'ont plus la population pour cela. Elle sera plus politique, plus culturelle, plus identitaire. C'est ce que les Français aiment. Si on peut faire entrer les Ukrainiens dans cette organisation, la communauté sera plus forte et plus unie. Ce n'est plus comme avant, quand les Français étaient contre l'élargissement de l'UE parce qu'ils ne voulaient pas donner les subventions. De toute façon, l'ère des subventions est terminée, car les Allemands deviennent trop vieux. Personne d'autre que les Français ne pourrait encore faire le chèque, mais ils ne veulent pas le faire. Ils veulent changer la nature de l'UE dans une direction qu'ils ont toujours préférée. 7. problème de leadership. L'Allemagne est incapable d'agir et de diriger à cause de son système politique. Tout est terriblement lent. Macron peut décider presque à sa guise. Personne en Europe ne regarde donc vers l'Allemagne pour élaborer une stratégie, tout le monde regarde vers la France. Ils n'aiment pas toujours ce que la France a à dire, mais pour les Européens de l'Est, la France est "the only show in town". Pour eux, il est évident qu'il faut s'engager en Ukraine. Si quelqu'un loin à l'ouest de l'Europe le dit, c'est pour eux un cri de ralliement bienvenu. Pour la première fois depuis longtemps, la France récolte les lauriers stratégiques de nombreux pays européens pour son agression au lieu de se disputer avec les Etats-Unis. 8) Les Français ne se battront pas dans les tranchées en Ukraine, mais assureront la maintenance et la formation. Ils seront également un fil d'Ariane dans les zones à risque (Biélorussie, Moldavie). Il faut donc prendre la chose au sérieux, même si elle vient des Français, qui sont pompeux et bombastiques. Il fait le pari que quelque chose de ce genre se produira cette année.
    14 points
  22. Et moi je me demande ce que ça donnerait si nos estimés contributeurs à la critique si sévère se retrouvait à parler sur une chaine d'info. Vu les débats houleux qu'on a ici, le besoin de simplification inhérent à l'audiovisuel, et les questions posées hors domaine d'expertise, je doute qu'on atteigne les 50% d'opinion favorable. En attendant, pragmatiquement, cette girouette incompétente a plus fait pour aider l'Ukraine que tous les membres de ce forum réunis. Et ça moi je le respecte.
    13 points
  23. SUISSE:La majorité des F-35 seront livrés avec un moteur obsolète Les nouveaux avions de combat sont équipés d'une ancienne turbine qui devra être mise à niveau, révèle la «NZZ am Sonntag». On ignore qui en payera les frais – Berne ou le fabricant. Les moteurs de la majorité des avions de combat F-35 livrés à la Suisse seront obsolètes, révèle la «NZZ am Sonntag» du jour. Car le F-35, jugé meilleur jet de combat du monde, est sujet aux pannes répétées et sera bientôt équipé d’un moteur avec une turbine améliorée. Un moteur est en développement et sera disponible au plus tôt en 2029. Or, la Suisse recevra ses jets avant – entre 2027 et 2030 – et avec le «moteur actuel au moment de la livraison», selon l’Office fédéral de l’armement ArmaSuisse. Le financement reste «secret d’Etat» Le financement des nouveaux jets de combat soulève aussi des points d'interrogation. Dans la Berne fédérale, on part du principe que les coûts des mises à jour des turbines du F-35 sont compris dans les contrats d'entretien avec les Américains. Mais c’est impossible à vérifier, les contrats étant traités comme un «secret d’Etat», note la «NZZ am Sonntag». On ignore donc tant combien la Suisse devra payer aux Etats-Unis pour l'entretien du F-35 que ce qui est inclus dans cet entretien. A en croire les partisans du F-35, les avions suisses seront mis à niveau vers la meilleure turbine sans aucune difficulté, selon le journal zurichois, et Berne n'aurait pas besoin d'injecter des fonds supplémentaires pour cela. Politiciens troublés Ces F-35 livrés dans une configuration transitoire inquiètent les politiciens en charge de la sécurité: «La communication du DDPS minimise les risques», déplore ainsi la conseillère aux Etats Franziska Roth (PS/SO), membre de la Commission de la politique de sécurité CPS. Elle estime «étrange» qu’on ait assuré au Parlement que notre pays recevrait des jets dotés de la technologie la plus moderne et que maintenant elle en recevra une version allégée et à rééquiper tout de suite. Josef Dittli (PLR/UR) dit comprendre la nécessité d’une mise à niveau lors de gros contrats d'armement. Mais il se demande s’il ne s'agit pas aussi de remédier à des défauts du jet ou de les prévenir et si Berne a toujours informé ouvertement à ce sujet. Des questions qu’il veut poser à la CPS ainsi qu’au département de la conseillère fédérale Viola Amherd. ArmaSuisse pas inquiet Chez ArmaSuisse, on ne semble pas s’en émouvoir. Kaj-Gunnar Sievert, chef de la communication à l'Office fédéral de l'armement indique que, selon le fabricant, l'avion devrait aussi fonctionner avec une durée de vie réduite de sa turbine. Il en résulte néanmoins que «jusqu'à ce que la mise à niveau soit installée, nous devrons entretenir les moteurs un peu plus souvent», à ses dires.
    13 points
  24. Pour l'avoir vécu de l'intérieur, il ne faut pas sous estimer l'ensemble du système. La France a beaucoup plus de contraintes budgétaires que les US et donc elle dit d'accord on va faire un avion mais il doit rester dans cette enveloppe. Et elle confie à la DGA de définir le meilleur avion possible qui ne déborde pas de l'enveloppe. La DGA discute avec les opérationnels pour savoir quels missions devra remplir l'avion, en face de quelles menaces, et avec Dassault pour connaître les possibilités techniques accessibles. Les points qui ne sont pas sûrs doivent être dé risqués par la réalisation d'un démonstrateur. Après Dassault fait une proposition pour l'avion opérationnel, mais comme en général elle est trop chère pour l'enveloppe de l'état, il y a une phase de design to cost avec les opérationnels, qu'on arrive à convaincre en leur disant qu'on laissera l'option qu'ils doivent sacrifier ouverte, pour qu'on puisse la rajouter quand le besoin opérationnel le justifiera. C'est pour cela que la capacité à évoluer est une caractéristique importante de l'avion.
    13 points
  25. Bonjour. Juste deux messages supprimés, malgré la tension, un seul intervenant à écrit un message en étant trop énervé. Bravo. Mais j'ai du faire des corrections de fautes de frappe dans les deux tiers des messages pour qu'ils soient lisibles ! Halte à l'écriture SMS
    13 points
  26. Les contrats ne sont absolument pas indispensables Rosatom fait du ré-enrichissement d'uranium retraité à la Hague (URE). C'est une volonté d'EDF pour optimiser la matière mais ce n'est en aucun cas un impératif technique ou économique. C'est juste que ça coûte moins cher à faire en Russie car ils sont très en dessous des normes occidentales (et surtout française) d'un point de vue radioprotection et sûreté. Il y a des projets pour rapatrier cette activité en France mais on pourrait arrêter de traiter avec les Russes du jour au lendemain et ça n'aurait pour ainsi dire aucun impact. L'autre "contrat" en cours avec Rosatom est la production sous licence de combustible VVER (technologie REP Russe) en Europe afin justement de ne plus dépendre des Russes! C'est important pour les pays de l'Est et la Finlande qui exploitent ce type de réacteur, mais n'a absolument aucun impact sur la production électronucléaire française. Le partenariat avec Rosatom se fait simplement pour profiter du fait que les agréments des diverses autorités de sûreté existent déjà pour ce combustible (donc pas de dossier à monter pour faire valider un nouveau design) et d'éviter de se faire piquer les contrats par les Américains (Westinghouse) qui avaient un peu anticipé le truc et ont déjà un design validé par l'autorité de sûreté de je ne sais plus quel pays. Oui Rosatom est un acteur dominant au niveau mondial sur le cycle du combustible du fait de leurs surcapacité en terme d'enrichissement qui sont absolument démentielles et également du fait qu'ils ne sont pas cher car en dessous de tout niveau sûreté-radioprotection pour leurs travailleurs. Le fait que les Américains aient quasiment laissé disparaître leurs capacités industrielles dans le cycle du combustible et que l'industrie européenne soit dimensionnée pour approvisionner l'Europe et pas beaucoup plus participe aussi grandement aux succès exports de Rosatom. Il y a un autre domaine de compétition qu'est la vente de réacteurs clés en mains sur lequel Rosatom est par contre parfaitement au niveau d'un point de vue technique et compétitif d'un point de vue financier (car produisant des clients captifs de leur design de combustible). En résumé ils ne sont en rien indispensables et toutes les technologies sont maîtrisées en France. Il s'agit "juste" de faire monter en puissance notre outil industriel pour remplacer les Russes sur le marché Européen (et potentiellement plus tard à l'export). Et si autant sur l'industrie de l'armement c'est urgent et on est à la bourre, autant pour l'industrie nucléaire on a le temps de voir venir vu la facilité de stocker plusieurs années de consommation en Uranium.
    13 points
  27. Ah p*tain, merci pour ton intervention mon poulet...! Un peu plein le c*l de lire systématiquement que "serbes = tueurs sanguinaires qui violent des chats et mangent des enfants" et "croates = gentils petits anges qui n'ont absolument rien à se reprocher". Soyons clairs avant que la bien-pensance locale me tombe dessus: dans la région TOUT le monde a du sang sur les mains, et pas qu'un peu... Les serbes ont un énorme boulot à faire point de vue introspection, mais les voisins de la Serbie en ont tout autant. Qu'ils soient ou non dans l'OTAN. N'en déplaise à certains, ce serait bien d'arrêter de donner des leçons et de politiser "à géométrie variable". Après et pour en revenir au sujet, j'avoue que le coup du 4 milliards d'€ pour acheter des Rafale; j'ai du mal à voir avec quoi Vučić peut financer un tel investissement... Déjà que son dernier "achat" portait sur des MiG-29 Vanilla quasiment offerts par les russes vu le côté "à sec" des finances locales; une telle dépense est peu crédible... Et ils n'ont pas un émir derrière eux pour financer l'acquisition à coups de pétrodollars. Et pour rejoindre d'autres intervenants, le secteur de la vente d'armes ne s'encombre guère de considérations d'ordre moral.
    13 points
  28. Non, ce n'était pas un cadeau du ciel, il a été payé en euros et en dollars. Comment veux-tu faire de la diplomatie avec un régime qui te dénie toute souveraineté et qui, par je ne sais quelle mégalomanie historique, se croit à égalité avec les Etats-Unis ? On dira alors qu'il aurait fallu intégrer les Russes à l'Europe, de préférence à l'UE. En même temps, il est bien sûr vrai que l'Ukraine, corrompue et gigantesque, pourrirait l'UE. C'est tout à fait logique. Les Russes se trouvent dans la situation délirante de l'Allemagne pendant la République de Weimar, ils ont subi une défaite, mais celle-ci n'a pas été suffisamment probante. C'est pourquoi ils nourrissent aujourd'hui leur légende du coup de poignard dans le dos - la méchante CIA et Halliburton qui volent leurs matières premières. Comme nous vivons dans un monde doté d'armes nucléaires, ils ne subiront pas de défaite ayant valeur de preuve. Il faut établir un cordon sanitaire avec ces têtes malades, et espérer le destin ou le temps.
    13 points
  29. Et l'Ukraine à 8 Bohdana par mois L'Estonie qui nous achète 1,5 mois de production du CAESAR, surement pas étranger aux performances vues en Ukraine. Pas vu de vidéo de PzH depuis un moment. Oh mais c'est pourtant assez simple à comprendre, pour l'avoir lu un paquet de fois sur le forum quand je faisais ce même constat d'un manque de volonté politique, confinant à l'aveuglement. On me répondait toujours "nous n'avons aucun moyen à consacrer et chaque euro alloué à l'Ukraine coute déjà trop cher". On s'en est persuadé jusqu'à l'auto-intoxication et puis les Russes devenant toujours plus menaçants... ah ben finalement non, en fait, on peut faire des choses et même plein de choses (cf les récents développements sur les commandes de missiles, la prod de CAESAR, celle d'AASM qui va passer à 100/mois ou la politique de dons systématiques à l'Ukraine de nos matériels réformés). Encore un effort sur la production de munition et on aura maximisé nos atouts. Un peu d'audace sur le segment APC/VCI et on frisera le Macron Unchained. Mettons le 2000D dans la corbeille, furia francese. On a toujours eu plein d'options pour escalader, on se refusait simplement de les envisager pour des motifs qu'il faudra un jour clarifier...
    13 points
  30. https://www.meretmarine.com/fr/defense/mer-rouge-retour-sur-le-deploiement-de-la-fregate-languedoc Morceaux choisis:
    13 points
  31. Du nouveau concernant l'enquête sur l'attentat du Crocus à Moscou, de la part du conseiller du Ministère de l'Intérieur Vladimir Ovchinsky Le conseiller du ministre russe de l'Intérieur, Vladimir Ovchinsky, a déclaré sur Channel One que les terroristes présents dans la salle de concert Crocus City Hall étaient contrôlés à l'aide de puces intégrées (...) « Les substances psychotropes agissaient en combinaison, neuropsychologique c'est pareil... programmation ! Et peut-être qu’un examen le dira : les puces sont insérées ! — a partagé Ovchinsky. Il a ajouté que derrière l'attaque terroriste à l'hôtel de ville de Crocus, il n'y avait pas « un groupe pseudo-ISIS » (l'organisation est interdite en Russie), mais les services de renseignement occidentaux, car eux seuls sont capables d'utiliser des puces pour contrôler les terroristes. La logique d'Ovchinsky me semble effectivement imparable. Les puces de contrôle neuronal sont une technologie très avancée, donc qui d'autre que des SR occidentaux pourraient en disposer ? L'E.I. n'utilise pas une technologie si avancée, donc ça ne peut pas être eux Ça débouche d'ailleurs sur une question assez troublante : qu'en est-il des puces 5G qui nous ont été implantées dans les vaccins contre le Covid ? Est-ce qu'elles pourraient servir à nous forcer à réaliser des attentats terroristes ?
    13 points
  32. Dit autrement : la confiance (ou la réputation) se gagne en gouttes et se perd en seaux.
    13 points
  33. Les services de sécurité roumains ont des informations nouvelles concernant les terroristes de l'attentat du Crocus Après plus de 24 heures de passages à tabac et de torture, l'un des terroristes arrêtés pour l'attentat de Moscou a admis qu'il était le frère jumeau de Vladimir Zelensky et que c'est pour cela qu'il avait commencé à tirer au hasard sur des Russes Que l'un des terroristes soit le frère jumeau de Zelenski a surpris la plupart des Russes, mais pas Vladimir Poutine. Le président russe sentait déjà avant l’attentat que le frère jumeau de Vladimir Zelensky était impliqué. Quelques petits problèmes sont toutefois apparus pour les enquêteurs russes. Peu de temps après, un deuxième terroriste a également reconnu qu'il était le frère jumeau de Vladimir Zelensky. De plus, le troisième terroriste a admis qu'il était bien Vladimir Zelenskiy, tandis que le quatrième terroriste insiste sur le fait qu'il est la mère biologique de Vladimir Zelenskiy. (Attention, pas d'erreur, TNR est bien le service de renseignement de la Roumanie. Il existe un site satirique du même nom c'est vrai, mais ce n'est pas un site sérieux) On pourra lire aussi cette étude comparative sur l'efficacité de divers services d'enquête issus de pays différents
    13 points
  34. Ce Hartmut Lauer, qui tient le blog, a été pendant de nombreuses années le directeur de la centrale nucléaire de Biblis (RWE), près de Francfort. Alors qu'il était jeune ingénieur, il a été envoyé par RWE à Lyon pour travailler sur Superphénix chez EDF. Il est sans doute tombé un peu amoureux du pays, c'est pourquoi il passe désormais sa retraite à Montpellier et veut expliquer aux Français la peur allemande du nucléaire. Il faut imaginer Sisyphe comme un homme heureux. D'ailleurs, l'avis de la Cour des comptes allemande contre le tournant énergétique a fait quelques vagues politiques en Allemagne. Bien sûr, les Verts lui reprochent de se politiser et de dépasser ses limites. Il faut savoir que la Cour des comptes fédérale n'est pas liée par des instructions politiques. Mais son directeur est un homme politique de la CDU, à qui l'on reproche d'avoir un agenda politique qui n'est pas neutre. https://www.sueddeutsche.de/politik/bundesrechnungshof-kritik-bundesregierung-1.6462499
    13 points
  35. On peut dire les choses de diverses manières. On peut dire qu'il défend son steak ( de blé ), ou on peut dire qu'il donne un avis bullshiteux trés orienté et / ou avec des oeillères ( des bonnes ) Je développe pour ceux qui ça intéresse, en étant plus complet. La France produit et export du blé dur de trés bonne qualité ( mais de moins en moins, car la "prime" donnée par le prix supérieur du blé dur incite moins à en faire depuis la montée des cours du blé tendre ), pour la semoulerie de qualité. Il y en a dans les pâtes italiennes de haute qualité. La France ( comme tout le monde ) produit surtout du blé tendre, et de plus en plus car son prix a monté. On en exporte et on en importe, en étant exportateur net. Mais pourquoi on en importe alors qu'on produit bcp plus que notre besoin ? Car on produit un bon pourcentage de "merde" au sens qualitatif, et c'est ça qu'on exporte. Ou exportait. et on importe ce qui nous manque en blé tendre qualitatif ( par exemple en achetant du Russe ) Loiseau prends 2 exercices de référence pas au hasard. Mais l'alerte qualité en Algérie ne date pas d'hier, ça nous a déjà valu des replis dans le passé, sans guerre kiev / moscou. Voyez ici par exemple, c'est 2016. https://algeria-watch.org/?p=16382 Donc en 2016, chute de l'import algérien depuis la France de 50 % !! Déjà.....déjà des pb de qualité. L'exercice 23 / 24 il n'est pas terminé. Mais déjà l'exercice précédant sonnait l'alarme. Toutefois dans certaines presses ou il est de bon ton d'être d'un optimisme béat, le taux protéique chutait à 11.4 ( 0.5 pt de moins que la moy des 5 années ) mais pas de panique, la qualité boulangère reste bonne ! https://www.tema-agriculture-terroirs.fr/cultivar-grandes-cultures/marches-agricoles/la-tres-bonne-qualite-de-la-recolte-francaise-de-ble-tendre-se-confirme-865164.php Quand un acheteur MAJEUR te dis et te répète depuis 10 ans ( ce n'est pas soudain ) que tu lui vends de la merde et que pour son prix il n'aura pas grande peine à aller ailleurs, ce devrait au fournisseur de se poser des questions. En plus, Loiseau dans ses propos signe une maladresse manifeste, l'époque a changé mais son avis est d'un autre siècle qui n'a plus cour: comment oser parler du fournisseur comme ancienne puissance coloniale ? Justement, ce n'est plus un critère d'achat, voir même ce sera un critère pour fuir. En vision de mise en marché, l'autisme n'est pas la meilleure attitude. Aprés il faut avouer qu'il y a un souci majeur: pour augmenter la qualité protéique il faut faire des apports azotés. Sauf que les prix de ceux ci ont explosé, du coup çà s'utilise au compte goutte. Ensuite l'interprofession fixe des objectifs de taux assez faibles ( ou trop médiocres ) en assurant que ce taux cible national sera assez bon pour commercialiser. Sauf qu'il est de moins en moins....... On rajoutera qq imbroglios dont la France a le secret. L'an dernier on a voulu interdire l'utilisation d'un insecticide en France ( pas dans l'UE, juste nous, hein ). Sauf que celui ci est un pré requis pour la mise en cale de cargo, sinon la cargaison arrive daubé chez le destinataire, lequel n'achète pas sans ce "conservateur". Ca nous a valu quelques moins de transactions anémiques à cause de celà, et avant que finalement l'insecticide soit ré autorisé ( enfin, pas chez nous, mais dans les ports pour exportation). Avant d'accuser les autres de tous les mots, on a aussi le droit de faire une auto analyse. Se cacher derrière son petit doigt pour cacher des causes structurelles lourdes, ça ne fait pas gagner bcp de temps.
    13 points
  36. Hmm... cela ouvre bien des possibilités : - le tank taupe : A la vitesse de progression moyenne du front, on se dit que creuser un tunnel cela pouvoir se justifier. - le tank Marsupilami : il tire derrière lui une longue chaine qui permet de le tracter en retour quand il est hors d'usage - le tank araignée (en version téléopérée) : pas vraiment blindé et monté sur d'immenses pattes, peut enjamber des obstacles et tellement moche que la phobie instinctive que génèrent les araignées se reportent sur lui. Les blindés alentours sont protégés de ce fait...
    12 points
  37. Les russes sont en train de fermer le front entre Pervomaiske/Netailove et Neveske. Le raccourcissement du front ici pourrait libérer des troupes pour menacer Krsnohorivka depuis le nord. Dans Krasnohorivka les russes ont réussi à établir des positions ferme jusqu'à la gare - à la limite de la petite zone industrielle -, et bombardent sévérement le nord de la ville. On pense qu'il vont poursuivre en essayant de prendre les zone résidentielles de l'est pour envelopper le nord de la ville. Cette bataille est relativement importante parce que perdue, cette ville décalerait le front rapidement de 10km à l'ouest, sur 20km de large. Stratégiquement ça ne changerait pas forcément grand chose, mais desserrer la pression sur Donetsk - le front serrai alors à 30km du centre ville - c'est redonner un peu d'avenir à la "Russie en Ukraine occupée". --- Autre sujet de préoccupation la pince entre les abords sud est d'Orcheretyne et l'est de Keramik. Si la pince se referme, les russes pourraient à terme menacer la zone urbanisé Tretsk Niu York par l'ouest. Or cette zone serait menacée au nord en cas de chute de Chasiv Yar ... Cette zone c'est pas du gateau ... c'est sensé etre au moins aussi robuste qu'Avdiivka et c'est plus étendue. Mais menacé sur trois flancs ... et les routes d'approvisonnment nord incertaine rendrait l'endroit vulnérable à une grosse opération russe. Grosse opération qui doit trainer dans un coin de la tête des russes puisqu'elle ouvrirait grand la voie vers Kramatorsk par le sud, et donc à terme de Slaviansk aussi. Et si ça devait arriver les russes approcherait d'un des objectifs affiché de ce conflit l'annexion effective de l'Oblast de Donetsk, Luhansk - c'est déjà conquis grosso modo - et de Kherson - rive gauche - ... resterait manquant un morceau de Zaporizhzhia - rive gauche - ... Au rythme ou vont les opérations ce scenario semble impossible à court voir même à moyen terme ... mais malgré tout je pense que c'est dans ce sens que vont quand meme s'orienter les opérations, du moins russes tant qu'ils ont l'initiative. --- Concernant Chasiv Yar la situation est super merdique. Les russes on atteint le canal au niveau de la foret à l'est de Chasiv Yar. En gros ils ont pu court circuité une bonne partie des défenses extérieures est de la ville, et plus ou moins encercler les éléments qui defende la ville à l'est du canal. La petite histoire voudrait qu'une brigade se soit replié sans ordre laissant la place libre. Si ce coin dans la défense n'est pas attaqué ... les combats pourraient rapidement se dérouler dans Chasiv Yar directement - la partie à l'ouest du canal -. Reste que la ville est fractionnée en quartier à peine contiguë et que pénétrer dans une portion n'implique pas du tout de pouvoir rapidement jouer à saute mouton de pâté de maison en pâté de maison.
    12 points
  38. Le Premier ministre japonais Kishida s'exprime devant le Congrès américain et considère le sort de l'Ukraine comme un avertissement pour l'Asie. Il rappelle le rôle des Etats-Unis en tant que gardiens de l'ordre mondial. Il mentionne l'Ukraine à neuf reprises. .... North Korea's provocations have impact beyond the region. It has also exported its ballistic missiles to support Russia's war of aggression against Ukraine, greatly increasing the suffering of the Ukrainian people. Russia's unprovoked, unjust, and brutal war of aggression against Ukraine has entered its third year. As I often say, Ukraine of today may be East Asia of tomorrow. Furthermore, Russia continues to threaten the use of nuclear weapons, which has contributed to worldwide concern that yet another catastrophe by nuclear weapon use is a real possibility. In this reality, close coordination between Japan and the U.S. is required more than ever to ensure that the deterrence our Alliance provides remains credible and resilient. ... I want to address those Americans who feel the loneliness and exhaustion of being the country that has upheld the international order almost singlehandedly. I understand it is a heavy burden to carry such hopes on your shoulders. Although the world looks to your leadership, the U.S. should not be expected to do it all, unaided and on your own. Yes, the leadership of the United States is indispensable. Without U.S. support, how long before the hopes of Ukraine would collapse under the onslaught from Moscow? Without the presence of the United States, how long before the Indo-Pacific would face even harsher realities? --------- Impressionnant, quand un muet parle soudain avec insistance. Texte complet ici. https://asia.nikkei.com/Politics/International-relations/Full-text-of-Japanese-Prime-Minister-Kishida-s-speech-to-U.S.-Congress
    12 points
  39. Pardon mais le documentaire Armageddon a prouvé qu'il était plus simple de transformer des mineurs en astronautes que l'inverse, alors...
    12 points
  40. Le Land de Hesse, mon employeur, souhaite à présent faire quelque chose pour l'idée européenne, c'est pourquoi j'ai reçu aujourd'hui un e-mail de service : Chers collègues, Comme vous avez certainement pu le constater dans les médias, les relations franco-allemandes sont depuis quelque temps entachées de malentendus regrettables. Mon ministère estime que cette amitié est le premier pilier de la paix en Europe, c'est pourquoi je voudrais vous proposer, sans engagement, quelques mesures pour agir dans ce sens : 1. il est regrettable que l'intérêt pour l'enseignement du français ait fortement diminué. C'est surtout aux collègues de faire de la publicité pour cette belle langue. Il n'est plus d'actualité de familiariser les élèves avec Jaques Brel ou Joe Dassin, aussi méritants que soient ces artistes français. On pourrait plutôt éveiller l'intérêt avec des artistes modernes comme Zaz. 2. Vous savez certainement que la France est particulièrement fière de ses produits agricoles, qui touchent un point sensible de l'honneur national, non seulement sur le plan économique, mais aussi sur le plan culturel. Nous apprenons malheureusement que le détaillant allemand Lidl, dans l'ignorance totale de cette réalité, brade de précieux vins de Bordeaux à des prix scandaleux. Il serait donc souhaitable de faire découvrir aux élèves des classes supérieures, dans le cadre d'une dégustation scolaire, les produits correspondants du commerce spécialisé. 3. Trop d'élèves quittent nos écoles sans diplôme. Il s'agit souvent de jeunes gens énergiques et actifs, dont les points forts se situent plutôt dans le domaine pratique que théorique. Parallèlement, les structures européennes de sécurité souffrent d'un manque sensible de personnel. Il est donc souhaitable de penser plus loin que le bout de son nez lors de l'orientation professionnelle. Saviez-vous par exemple que les Allemands avaient une tradition remarquable dans la Légion étrangère ? Ne serait-il pas agréable de pouvoir s'appuyer sur cette tradition ? Je vous souhaite, à vous et à votre famille, de bonnes fêtes de Paques. Je compte également sur vous pour soutenir de votre mieux nos efforts communs ! Armin Schwarz, ministre de la Culture du Land de Hesse
    12 points
  41. Donc en fait là par exemple s'ils ont abattu l'un de leurs propres Su-35S l'autre jour, filmé par plein de gens, c'était pour "ménager leurs effets" par exemple? D'accord. C'est donc ça les échecs en 4 dimensions? Impressionnant. Je suis démoralisé maintenant.
    12 points
  42. L'Egypte maitrise un des passages clef de l'économie européenne. L'Egypte est voisine d'Israël et sa décision de fermer la frontière à Gaza va forcer les israéliens a exterminer 1 millions de personnes ou à renoncer à l'objectif de maitriser cette bande. A cause de cette décision Israël est également en train de perdre son statut de nation martyr. L'Egypte est également capital pour la France pour atteindre l'océan indien et pour l'Inde pour son initiative concurrente à la route de la soie. Enfin l'importance de l'armée égyptienne en fait un acteur régional absolument incontournable. Donc en fait l'Egypte absolument personne ne s'en branle.
    12 points
  43. Les diverses accusations croisées dans tous les sens au sujet de l'attentat du Crocus scandalisent en tout cas les principaux intéressés qui manifestent contre les nouvelles bidon et le complotisme
    12 points
  44. Je reconnais volontiers que cet humour est mordant, mais il ne se moque pas des victimes, il attaque les propagandistes de Moscou dans leurs œuvres, en caricaturant le genre de mensonges qu'ils pourraient propager maintenant Est-ce trop de pessimisme ? J'aimerais bien... Mais à voir le discours de la propagandiste en chef ce matin (mon post juste après) je n'en suis pas sûr Caricaturer des mensonges n'est pas à mon avis manquer de respect aux victimes
    12 points
×
×
  • Create New...