Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation since 06/08/2020 in all areas

  1. 18 points
    Ma couverture est inattaquable : IRL ma femme pense que je suis vegan, féministe, pro européen, anti militariste et que je voue un culte à Marlène Schiappa. Alors que la nuit je mange du tartare, je drague dans les rues, j’arrache les drapeaux européens des façades des bâtiments publiques, poste sur ad.net, ratone du schpountz avec Patrick, et affiche Natacha Polony en fond d’écran de mon portable. La nuit surtout. Sa sœur, une dizaine de kilos dans les boobs. J’ai pas fait le bon choix.
  2. 16 points
    Ça me rappelle ma compagne et sa sœur jumelle.
  3. 15 points
    On ne sais pas laissez faire Il y a eu réaction dans l'heure suivante. Je vais pas donner tout les details Mais des Rafales étaient en Corse ils sont vite allés avec un ravitailleur faire un petit tour amical au dessus des frégates turcs . Un ATL 2 à aussi décoller, dans le même temps le CEMA à fait un communquer sur un tir de missile. A Toulon un ravitailleur et 2 navires ont appreillé en urgence le BPC Mistral et le Guepratte qui venait de traverser le canal de suez ont été envoyé au large de la Lybie. Nous aussi on sais mettre la pression.
  4. 15 points
    Alors, quelques petites infos de première main pour vous: rien de révolutionnaire, mais des confirmations et infirmations sur les variantes export de la FDI (la Belharra donc): En terme de capteur, possibilité de mettre un CAPTAS 2 pour les clients qui n'auraient pas un gros focus ASM, voire uniquement le sonar de coque En matière de radar, il y a deux ans on m'avait parlé de la possibilité d'intégrer un radar tournant avec un PSIM type "Gowind" (Thales évoquait un Seafire monoplaque tournant). Au final, si c'est sans doute possible, ce ne serait pas forcément intéressant sachant que l'intégration du Seafire 500 est déjà faite, là où il faudrait payer pour intégrer un nouveau modèle. Par contre, pour un client sans gros focus AA et proche de ses sous, le plus simple serait d'opter pour un Seafire avec un nombre plus réduit de module sur chaque face. Pour la FDI, la dotation de base ce sera 1 x H160M + 1 x SDAM. Par contre le hangar reste taillé pour le NH-90, et on peut tout à fait embarquer plus de drones si on préfère des modèles plus petits, type Camcopter. La zone avia reste assez modulaire. En parlant de modularité, on sait que le navire peut être allongé dans sa section centrale. L'idée est de pouvoir embarquer une zone de stockage supplémentaire (intérieure ou extérieur, selon le souhait) pour du fret (humanitaire par exemple), de l'équipement de mission (drones navals, matos commando, etc.) avec un accès à la mer par les logements RHIB (pas de solution transversale cependant, contrairement aux derniers designs anglais). Sur la version allongée de la FDI, possibilité d'ailleurs de passer à des RHIB de 11m. Au-dessus, si le client le demande, possibilité de porter la dotation en missiles mer-mer à 16 missiles, avec un peu de travail d'aménagement quand même. En dessous, on a des zones vies supplémentaires (plus de confort, équipage plus important ou passagers/commandos) et dans les fonds on se retrouve avec plus de carburant, et donc plus d'autonomie. TOUTES les FDI/Belharra sont conçues avec les prédispositions pour quatre lanceurs octuples Sylver à l'avant, dont deux compatibles A70. Et c'est vraiment du pré-câblé, on est pas sur des "réserves" à la FLF. Seule exception: si on opte pour un canon 127mm, on se limite à deux modules Sylver (16 missiles). A priori le remplaçant de l'Exocet devra pouvoir embarquer à la fois dans des lanceurs horizontaux, et dans des VLS A70, permettant aux clients des versions "courtes" d'augmenter leur dotation en missiles antinavires plus facilement. En matière d'armement, les options restent celles indiquées au lancement du programme: systèmes CIWS possible sur la plage arrière (20 à 40mm ou RAM), compatibilité MICA sur la plage avant (avec une plus grande densité que les Aster, même si aucun chiffre précis ne m'a été donné. Je partirais sur 20 à 24 MICA à la place de 16 Aster, mais c'est perso). Canon principal de 57 à 127mm
  5. 14 points
    Comment faut-il faire pour débuter brillamment une campagne militaire d'appui à un allié en grande difficulté, puis devoir retraiter rapidement sous peine de perdre faute de ravitaillement ? Demandons à un expert. Erwin, quel souvenir de la Lybie ?
  6. 14 points
    Vu sur C6, la nouvelle conf' Rafale avec 2 AASM d'une tonne :
  7. 14 points
    Oui d'ailleurs, en tant que représentant choisi par la communauté des gens concernés par les injustices, je pense qu'il est grand temps d'induire un peu de diversité dans l'organisme humain, notamment le sang, qui ne compte que des globules rouges (politiquement correct et acceptable) des plaquettes condamnées au suicide pour que survive le système, et... des globules BLANCS! Qui se trouvent être des organismes POLICIERS organisant des barrages au niveau des ganglions et faisant la chasse aux organismes jugés étrangers au corps humain! Pourquoi n'y a-t-il pas de globules NOIRS? De globules BRUNS? Pourquoi le métissage entre globules n'est-il pas possible? Pourquoi cette intolérance aux bactéries et aux virus, quand de très nombreuses bactéries sont utilisées par notre estomac pour digérer (ce qui démontre l'esclavage qu'elles subissent) et de très nombreux virus dits bactériophages, protègent le système à leurs dépends, à cause du racisme internalisé?!? Le racisme commence dans nos veines! Pour plus de justice sociale, dites NON aux globules blancs.
  8. 13 points
    J'appréciais beaucoup les interventions de Pic... en espérant qu'il y en aura d'autres. Il fait partie de ceux sur ce forum qui, en dépit d'une immense connaissance et expérience dans le domaine, ne prenaient pas de haut les profanes ou béotiens sur ses champs d'expertise et faisaient même quand il le pouvait des efforts didactiques. Oui, je pense que Pic est quelqu'un d'altruiste et de bienveillant. Je regrette, alors même que je ne partageais pas tout à fait sa lecture en ce qui concerne le covid, que l'on en soit arrivés à une telle situation.
  9. 13 points
    S'il se passe quelque chose, ce sera après demain au mieux : on va attendre de constater que l'OTAN fait bien montre d'un électroencéphalogramme plat. Et puis au moment où l'on cherche à élaborer un concept stratégique avec nos voisins et alliés, et notamment avec l'Allemagne, avec l'Espagne, mais aussi avec la Grèce, voire avec l'Italie, il n'est probablement pas inutile de prendre son temps pour fermement établir l'idée que ce n'est pas la France qui joue les va-t-en guerre sur ce coup là : on ne va pas se re-précipiter, n'est-ce pas. L'Italie, précisément, serait - sur le papier en tout cas - d'une aide tout à fait précieuse en Méditerranée dans une éventuelle crise. Et puis on pourrait aussi souhaiter éroder les dents turco-islamistes sans s'aliéner la population turque aussi, pour ne pas injurier l'avenir. Rien n'indique qu'Erdogan ou son parti remporterait les prochaines élections, si elles se déroulent convenablement : la situation intérieure turque permet peut être d'espérer un retournement positif d'ici pas trop longtemps. Pour toutes ces raisons, tant que rien d'irréparrable n'est commis, tant que l'analyse conduit à penser que la situation ne bascule pas irrémédiablement vers le pire en Lybie ou à Chypre, peut être est-il urgent de se préparer, de trouver des options, d'avertir, et d'attendre. Au premier sang, par contre... Avec la Turquie, ça fait un certain temps qu'"on" n'accepte fichtrement plus rien : les dernières tentatives de chantage du Sultanet se sont soldées par de piteux échecs, il ne faudrait tout de même pas l'oublier par accoutumance à la haine de soit. Alors, pour commenter cette énième resucée propagandiste qui reprend ce que je perçoit comme des "éléments de langage" bien trompeurs : c'était la merde avant qu'on intervienne : a-t-on eu raison, a-t-on eu tort, est-ce que ça aurait été pire ? On n'en saura jamais rien. on ne soutient guère le vieux maréchal ; on a eu certains buts de guerre communs, ce n'est pas la même chose. D'ailleurs il n'en fait qu'à sa tête : rien qu'imaginer que la France soutiendrait encore sérieusement Haftar aux côtés de Wagner, devrait te faire douter. Le gouvernement de Saraj est très, très peu démocratique : il est soutenu essentiellement par une assemblée de barbus qui s'est fait battre lors d'élections assez correctes et a refusé de céder la place. Et par plein de ptits chefs de guerre tribaux.
  10. 13 points
    Tu peux me montrer où est le "rayon presse", stp ?
  11. 13 points
    On se demande vraiment si TOI tu sais lire. Les travaux que Safran mène sur le démonstrateur du moteur du SCAF POURRAIENT permettre d'améliorer le moteur du Rafale, c'est ce que souhaite SAFRAN et ce qu'encourage la DGA. Pourtant, ça ne veut pas dire 1) que ça sera effectivement le cas dans les faits (y'a un tas de programmes et de démonstrateurs financés par la DGA qui n'ont jamais atteint les appareils de série) ni que 2) si amélioration du M88 il y a (et il y en aura forcément) ça sera pour accroître substantiellement la poussée du moteur. Après, tu me fais bien marrer à parler de ce que tu lis. Perso, mes infos viennent directement du PDG de Safran et d'autres acteurs très haut placés, s'exprimant parfois en clair (voir mes articles dans DSI) ou en off. SAFRAN, comme bien d'autres acteurs du SCAF, partent du principe que le NGF est loin d'être assuré, et que tout le programme SCAF peut se casser la gueule du jour au lendemain. Le cas échéant, ils essaient de s'arranger pour que les techno développées en amont et dans le cadre de SCAF puissent, autant que possible, être portées facilement sur un éventuel Rafale MLU qui viendrait "remplacer" le SCAF. Mais, ça, évidemment, c'est pas quelque chose que Safran, Thales ou MBDA pourront jamais déclarer publiquement ! Quand j'ai demandé à SAFRAN où en étaient les programmes de M88 poussant plus fort, ils ont botté en touche. Ils auraient tout intérêt à ce que ça se fasse, pour faire bosser leurs bureaux d'étude et leur R&D. Mais dans le même temps ils disent aussi que la poussée du M88 est suffisante pour le Rafale actuel et cohérente avec la génération de l'avion. Bref, c'est pour SAFRAN une question d'enjeux industriels. On leur demande de bosser sur le moteur du SCAF, et ils se sont arrangé pour que ça puisse être compatible avec le M88 tout en leur permettant de développer des technologies stratégiques. Pour l'instant, RIEN n'est décidé de l'utilisation finale de ces technologies. Je ne dis pas que ça ne finira jamais sur le Rafale, et j'espère bien que ça permettra d'améliorer substantiellement les performances du M88. Mais pour le moment ce n'est ni demandé par l'AdlA ni par la MN (qui ont d'autres trucs plus urgents à financer). La seule chose de décidée, pour le moment, c'est que les recherches de SAFRAN vont effectivement permettre d'améliorer les FADEC et la maintenance du M88. ça oui, c'est acté. Le reste, c'est encore flou, que tu ai envie d'y croire ou non n'y changera rien.
  12. 12 points
    Quelques liens intéressants 1. Des détails sur le déploiement turc à Al Watiya, sur un site de nouvelles de défense turc en date du... 4 juillet, la veille du bombardement L'armée de l'air turque a déployé des systèmes de défense aérienne sur la base aérienne de Watya (...) Dans les images reflétées ces derniers jours dans un convoi en direction de la base aérienne de Watya; Nous avons signalé qu'il y avait des systèmes de défense aérienne envoyés en Libye par le TAF et qu'il était prévu de les déployer sur la base aérienne de Watya. (...) Il a été signalé à la base de Watya qu'il était prévu de déployer les systèmes UAV / SİHA nationaux turcs et les systèmes de défense aérienne qui ont accompli l'opération libyenne. Outre la base aérienne de Watya, il a également été annoncé que le TSK devait être converti en base maritime pour un déploiement permanent au port de Misrata. Plusieurs sources nationales et étrangères déplaceront la base turque de Waty vers des troupes de base qui seraient déployées et même des avions de combat F-16 ont été annoncés. (...) La retraite des forces de Hafter, qui a commencé avec la chute de Watya, s'est arrêtée. Des rumeurs au sujet des pourparlers de paix ont été exprimées dans la région. Cependant, un armement intense, en particulier le déploiement d'avions de guerre, indique que l'air de la région se réchauffera. (d'autres détails et des images dans l'article) Une défense aérienne sérieuse donc, en vue de grands projets. La Turquie ne se satisfait pas d'avoir "sauvé" le GNA en vue de pourparlers de paix, elle veut davantage. Et ces grands projets à Al Watiya ont du sens par rapport aux ambitions turques, comme le montre le lien suivant 2. La route vers la libération de la Libye passe par la base aérienne d'Al Jufra sur le site d'information turc pro-gouvernemental AA en date du 23 juin Il s'agit de rappeler l'importance de cette base, située dans l'intérieur de la Libye au sud de Syrte, et où des MiG-29 sont stationnés, et qui permet la supériorité aérienne des forces loyales au parlement libyen réfugié à Tobrouk. Celle-ci étant la clé du contrôle sur Syrte Contrôler les ports pétroliers La base aérienne d'Al-Jufra est essentielle pour contrôler les ports pétroliers de la Libye. Les Brigades de défense de Benghazi, liées à l'administration de Tripoli, sont stationnées à Al-Jufra. En mars 2017, elle a pris le contrôle des ports pétroliers de Sidra et Ras Lanuf. Cependant, les milices Haftar, qui ont conservé la supériorité aérienne, ont rapidement repris ces ports importants aux forces gouvernementales libyennes. Par la suite, elles ont également occupé la base aérienne d'Al-Jufra. Al-Jufra est également importante en termes de contrôle des routes d'approvisionnement des bases aériennes de Tamanhent et de Brak al-Shati. Naturellement, installer une base aérienne de l'armée turque dans l'ouest de la Libye à Al Watiya était le moyen pour Ankara de contrebalancer voire renverser cette supériorité aérienne - des F-16 contre des MiG-29 - et rendre possible la conquête de Syrte et des ressources pétrolières libyennes par le GNA de Tripoli. Et la première étape pour cette base aérienne était l'installation de sa défense aérienne. Celle qui a été partiellement ou totalement détruite par le raid de la nuit de samedi à dimanche, par des avions inconnus, sans perte pour eux, sans revendication. Laissant la base aérienne projetée à Al Watiya ouverte à toutes les attaques. Pas nécessairement par des avions très avancés d'ailleurs - qu'est-ce qui empêcherait au hasard des MiG-29 d'y aller à la bombe lisse ? Ce qui laisse Ankara devant la difficile question de comment au juste assurer la protection d'une base aérienne dans ces conditions. Mais comment au juste permettre à son protégé le GNA de prendre le contrôle de Syrte dans ces conditions, sachant que la Libye est trop loin pour les F-16 basés en Turquie. Ou comment au juste assurer la victoire du GNA sans lui faire prendre Syrte et les ressources pétrolières du pays ? Ce raid n'était pas seulement une gifle en pleine face. Il a un impact opérationnel important sur la suite de la guerre 3. La guerre s'intensifie en Libye après l'attaque d'Al-Watiya sur le site d'information espagnol Atalayar, assez informatif je trouve, notamment sur les dégâts infligés et en filigrane les auteurs probables du bombardement Un fonctionnaire du ministère turc de la défense a confirmé que l'attaque contre leurs positions « a endommagé certains systèmes de la base aérienne », sans donner plus de détails. Cependant, une source militaire citée dans les médias turcs a reconnu qu'ils avaient reçu « 9 frappes aériennes de précision contre les systèmes de défense aérienne turcs », qui avaient été récemment installés à Al-Watiya, dans l'une des premières phases du développement de la base militaire. Les bombardements « ont été réussis », puisqu'ils ont laissé « 3 radars complètement détruits ». Quant aux blessures, des sources consultées par Al-Arabiya ont rapporté que « des dirigeants des services de renseignement turcs ont été blessés » et qu'« ils ont été transportés par avion vers des hôpitaux à Tripoli et d'autres installations en Turquie ». Pour sa part, le journal local Libya Akhbar a rapporté la mort de six officiers turcs, dont un commandant, bien que ces rapports restent à confirmer. Même si ces informations restent à prendre avec précaution, la diversité des sources et le fait que les médias turcs les reprennent (alors que c'est embarrassant pour la Turquie) suggèrent quand même une base réelle. Il s'agirait donc 1) de multiples frappes de précision 2) ayant sérieusement endommagé la défense aérienne turque et 3) fait des blessés ou des morts dans les rangs turcs. De mon point de vue, ces précisions rendent très improbable un bombardement russe (MiG-29 comme Su-24 n'auraient pas forcément été techniquement capables de frappes de ce genre et se seraient en tout cas fortement mis en danger) et improbable un bombardement émirati (les Mirage 2000-9 ne tirent pas des AASM mais seulement des Scalp-EG, ce qui pour 9 points d'impact nécessiterait 9 avions tirant chacun un Scalp-EG... pas impossible, mais ça commencerait à faire vraiment beaucoup). Je ne cite que pour mémoire l'hypothèse grecque (Athènes a des Mirage 2000 et des Scalp EG, mais elle a bien d'autres chats à fouetter) et pour la forme l'hypothèse d'un bombardement des forces du parlement libyen (ils n'ont rien pour le faire et ne prétendent être responsables que pour la même raison pour laquelle Le plus probable semble un bombardement par Rafale tirant des AASM. Égyptien ou français ? Là c'est le mystère. Mais ce n'est pas trop s'avancer que de supposer que Le Caire et Paris se sont entendus à l'avance et assistés mutuellement, quelle que soit la nationalité des avions. Je considère pour ma part qu'il s'agit d'une attaque égypto-française 4. A noter ces déclarations "intéressantes" du ministre de la défense turc lors de sa visite à Tripoli, terminée le 4 juillet, rapportées par un journal turc le même jour Le ministre Akar en Libye ... "Peu importe le droit international, nous sommes ici" Le ministre de la Défense nationale, Hulusi Akar, a rencontré Mehmetçik en Libye et a visité le navire TCG Giresun, du groupe naval turc, qui a servi en Méditerranée centrale. Akar a déclaré: "Quels que soient le droit international et la justice, nous sommes ici dans ce sens. Nous sommes avec nos frères libyens. Il n'est pas possible de renoncer à cela." Du point de vue grec, comme égyptien, comme français, comme etc. de telles déclarations sont l'équivalent d'un majeur levé très haut. 5. Rome a une position nettement différente de celle de Paris Le ministre italien de la défense est attendu en Turquie pour des discussions sur la Libye Le ministre italien de la défense arrivera à Ankara en visite officielle mardi pour discuter des questions régionales et des récents développements en Libye avec son homologue turc, a annoncé lundi le ministère turc de la défense nationale. Lorenzo Guerini débarquera en Turquie pour rencontrer Hulusi Akar. Les deux parties devraient discuter de questions régionales en mettant l'accent sur la coopération en matière de défense et de sécurité entre les deux pays et le gouvernement libyen. La réunion aura lieu après le retour du Akar et du chef d'état-major général turc, le général Yasar Guler, d'une visite officielle en Libye. La Turquie et l'Italie soutiennent toutes deux le gouvernement libyen internationalement reconnu dirigé par le Premier ministre Fayez al- Sarraj. Le journal turc qui rapporte cette visite mardi 7 juillet est probablement en train de "durcir" la position italienne sur le conflit libyen - c'est évidemment l'intérêt turc. Reste que la politique italienne s'accommode plutôt du soutien turc au GNA et de ses conséquences en Méditerranée et en Afrique. Ce qui est une différence notable avec France comme Grèce ou Chypre. Il n'est pas question de le reprocher à nos voisins naturellement. Mais il faut regarder les conséquences en face : - La capacité de la France à décider ses partenaires de l'UE à réagir aux actes d'Ankara... ne doit pas être surestimée. L'UE ne pourra que prendre une position moyenne entre Paris, Rome et quelques autres, c'est-à-dire pas forcément davantage que quelques mots gentils. Il n'y aura pas de pression européenne significative sur la Turquie - Les plans de "défense européenne" ou de "politique étrangère commune" européenne... comment dire ... les intérêts de la France, l'Italie, la Pologne, la Grèce etc. etc. sont et resteront distincts. Leurs conceptions, habitudes, points de vue etc. sont et resteront différents. Autant il devrait toujours rester possible de maintenir un dialogue poli entre Européens sur le sujet de la politique étrangère, autant en cas d'agression directe massive par une puissance extérieure il est possible d'espérer (pas davantage !) une solidarité d'armes... autant la "politique étrangère commune" européenne est du pipo. Quant aux agressions "pas trop grandes" par une puissance extérieure, exemple les incursions turques dans la ZEE chypriote, eh bien on a vu des frégates grecques faire de la présence, des frégates françaises... mais c'est à peu près tout
  13. 12 points
    Si tu veux nous essayons de conserver à cette noble assemblée un semblant de sérieux qui fut sa marque de fabrique à l'époque où si tu activais un moteur de recherche sur une question de défense il n'était pas rare de tomber en première page sur AD Net (j'ai découvert ce forum ainsi) ... On y trouvait (et nous faisons en sorte qu'on y trouve encore) des informations pointues soit d'actualité soit à caractère historique ayant trait au sujet de défense. Les interventions synthétiques et claires de certains spécialistes en activité ou retirés des voitures sont bien souvent largement plus riches que nombre de blogs, d'articles ou de wiki. Personnellement quand je lis les interventions d'Armen, de crickett, totochez, rescator, DEFA ou de Pic selon que çà flotte roule ou vole, quand je lis les pavé de Tancrède sur la Rome Antique ou de loki sur tel ou tel point d'histoire du XXe siècle sans parler de tous ceux qui (ils se reconnaîtront en ce qui me concerne) apportent leur pierre constructive à notre édifice j'ai le sentiment d'avancer. Je nous trouve nettement moins à l'aise sur les fils tels que ceux qui viennent d'être verrouillés ou sur lesquels Fenrir a sorti le drapeau rouge. Nous sommes sur un forum de Défense au sens certes large, mais jusqu'à un certain point. La religion, la politique, les considérations sociales n'ont rien à faire ici pour deux raisons -cela relève de convictions individuelles qui là encore s'éloignent fort du cœur d'activité de ce forum -ces sujets sont la cause de nombreux dérapages bien trop fréquents car l'art de parler on l'oublie souvent c'est aussi celui d'écouter. Or il est des sujets qui fâchent donc autant les éviter. Entre le Covid, Trump les relation Algérie Maroc et j'en passe; les quelques modérateurs que nous sommes trouvent de plus en plus assommant de devoir faire la police entre contributeurs. Sans parler des sujets fort éloignés de la culture de notre forum. Si vous voulez parler de la révolution wokiste, les illuminatis ou des bains de siège vous allez ailleurs mais pas ici. Si çà ne vous plaît pas je vous répondrait que ce ainsi. Échangez sur les avantages et inconvénients de tel ou tel matériel ou de telle ou telle tactique oui mais épargnez nous vous les discussions qui souvent mettent en jeu des sentiments personnels quand ce ne sont pas les tenants et aboutissants qui sont mal maîtrisés
  14. 12 points
    Ctrl + Alt + Suppr
  15. 12 points
    C’est looooourd !( Put..., vous ne tomberez jamais d’accord, passez à autre chose, TOUT le monde à compris les opinions des uns et des autres depuis LONGTEMPS... Pitié, pensez à ceux qui ne sont pas obsessionnels ni persuadés que le dernier qui cause à raison. Il n’y a pas que sur ce fil, ça pue un peu là, AD, caricatural, pénible.
  16. 12 points
    Des ignares ont vandalisé la statue de Cervantes à San Francisco. Je me permets de vous rappeler que Cervantes a été capturé en mer par l'attaque au large de Saintes-Maries-de-la-Mer de son navire espagnol par trois navires turcs barbaresques et amené en captivité à Alger où il a passé cinq années en ESCLAVAGE. Il n'a jamais mis le pied dans le Nouveau Monde. #CERVANTES LIFE MATTER
  17. 12 points
    Quelqu'un connaît la liste des 8 pays qui ont demandé l'ouverture d'une enquête de l'Otan ? Histoire de voir par qui nous sommes soutenus.
  18. 12 points
    Et....!!!! "Les Etats-Unis retirent l'autorisation d'urgence de l'hydroxychloroquine" : http://www.lefigaro.fr/flash-actu/les-etats-unis-retirent-l-autorisation-d-urgence-de-l-hydroxychloroquine-20200615 «Il n'est plus raisonnable de croire que l'administration (...) d'hydroxychloroquine et de chloroquine soit efficace dans le traitement du Covid-19», a déclaré l'Agence américaine du médicament. Effectivement pas mal d'effet secondaire, un patient en aurait pris en préventif et depuis il raconte encore plus de connerie sur Twitter
  19. 12 points
    Si être conservateur se résume à éviter d'énoncer des énormités et des contre-vérités en se basant sur des fantasmes déconnectés des réalités et des évaluations au gros orteil mouillé alors j'avoue je le reconnais bien volontiers un certain conservatisme ...
  20. 11 points
    Je signalerais juste que les US modernisent sans arrêt un paquet de truc parce qu'à chaque fois qu'ils essaient de remplacer quelque chose, c'est un échec (cf. FCS, tous les programmes de remplacement M16/M4 au cours des décennies, XM2001, M247, CG-21, M8 AGS, XM806, RAH-66, ARH-70, Armed Aerial Scout, Advanced Gun System, etc.). La catégorie "Abandoned military projects of the United States" existe sur Wikipedia et comprend 103 pages plus 5 sous-catégories dont certaines comprennent jusqu'à 170 pages (à prendre avec des pincettes vu qu'ils incluent des projets comme l'YF-23 dedans). Je rappellerais qu'on parle du pays qui a essayé de remplacer le Kiowa Warrior 3 fois avant de jeter l'éponge et de retirer la bête du service sans remplacement... Et les programmes qui aboutissent ne le font pas toujours parfaitement. Le LCS est un exemple tout comme le DDG-1000...
  21. 11 points
    Moi c'est surtout sexuellement que je vis sur internet ...
  22. 11 points
  23. 11 points
    Un viseur d'étoile diurne/nocturne pour le rafale F5 ? Made by SODERN un spécialiste en la matière ... Et puis avec une liaison de données vers les missiles on peut penser que ces derniers pourront se passer d'une liaison GPS. La filiale d'ArianeGroup, Sodern, et Safran Electronics & Defense développent un système de visée stellaire diurne et nocturne pour avions militaires. Ce système permettra aux forces armées françaises de s'affranchir de toute dépendance au GNSS (GPS et Galileo), qui pourrait être brouillé ou leurré lors de combat à haute intensité. C'est un peu ça, le génie français. Avec peu de moyens et cette volonté d'autonomie stratégique, l'industrie de défense française, soutenue par le ministère des Armées via la direction générale de l'armement (DGA), parvient de temps en temps à développer des systèmes uniques au monde. C'est le cas pour ce système de visée stellaire diurne et nocturne pour avions militaires développé par Sodern, leader mondial des viseurs d'étoiles pour satellites, et Safran Electronics & Defense, un des leaders européens dans les centrales inertielles. "La France est pionnière de cette technologie et pourrait être, à terme, la première nation disposant d'une telle capacité opérationnelle, explique à La Tribune le directeur de la stratégie et de l'innovation chez Sodern, Jean-Marc Espinasse. On croit vraiment à son apport capacitaire, qui va donner une vraie supériorité opérationnelle à nos forces lors de combat à haute intensité". Sélectionnés en 2016 par la DGA et par l'Agence d'Innovation défense (AID), les deux filiales de grands groupes (respectivement ArianeGroup et Safran) ont réussi à fabriquer un démonstrateur, qui fonctionne d'ores et déjà au sol après une campagne d'essais réalisée fin 2019. Une campagne d'essais en vol est prévue à l'automne. Ce système très complexe à produire et à qualifier pourrait être opérationnel sur un avion de l'armée française (Rafale, A400M, MRTT...) d'ici à cinq ans, selon Jean-Marc Espinasse. Outre les avions, d'autres porteurs comme les navires, les drones voire les véhicules terrestres sont envisageables. Pour autant, ce type de système au sol ne permettra pas de franchir les couches nuageuses par mauvais temps. A terme, Sodern, qui s'est développé sur une stratégie de produits duaux, espère également adresser le marché civil, notamment aéronautique. Un back-up pour s'affranchir de la dépendance au GNSS Principal avantage pour les armées françaises, c'est de s'émanciper des systèmes de positionnement par satellites (GNSS), les systèmes américain GPS et européen Galileo, qui peuvent être brouillés et leurrés dans des zones de combat à haute intensité. "Un tel système permettra aux forces armées françaises de s'affranchir de toute dépendance au GNSS", explique Jean-Marc Espinasse. Et surtout de lancer ponctuellement une mission militaire en toute indépendance sans utiliser le GPS américain, donc sans forcément avertir les... https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/grace-a-sodern-et-safran-l-armee-de-l-air-sera-capable-de-mener-des-missions-sans-gps-849987.html
  24. 11 points
    J'ai posté se message non par rapport aux USA vu que le phénomène a était exporté chez nous et qu'il n'y a pas de file dédié sur le forum à se sujet , et je voulais surtout mettre en avant la débilité de ces groupes en France qui ont pas mal de débiles qui veulent transposer l'histoire US sur celle de la France... Et plus le temps passe, plus tout cela nous amènera à une optique à la 1984 de Georges Orwell ou il faudra effacer le passé. "Celui qui a le contrôle du passé a le contrôle du futur. Celui qui a le contrôle du présent a le contrôle du passé." "Chaque génération se croit plus intelligente que la précédente et plus sage que la suivante." Et moi je dis que c'est de le merde tout se cirque qui arrive chez nous, et que les gens qui se voient comme des noirs américains , ou cette ultra gauche hystérique via les Antifa & Cie sont des dangers qui divisent et au final et veulent racialiser la société, communautariser, caser les gens. Les français sont des français, peu importe la couleur de leur peau. Quand on en est à être une parodie d'un système importé désolé mais moi j'ai aucune pitié pour ces débiles qui feraient mieux de se laver les boyaux de la tête au lieu de nous emmerder avec toute ces conneries... Allez je prend mon cas perso : "Bon allez j'avoue, j'ai épousé une africaine pour mieux la dominer, il parait que c'est génétique chez les blancs ... Donc je m'excuse d'avoir épousé une africaine..." Voilà où on est aujourd'hui avec ces groupes racialistes en France qui ne valent pas mieux que le KKK... Voilà se qu'ils voudraient entendre... Quoi que vu qu'elle est avec un blanc, c'est qu'une traîtresse... Et puis bon elle vient de la Corne de l'Afrique, c'est pas vraiment l'Afrique... Trop mélangée au départ... Alors maintenant avec un blanc européen ! A mort la traîtresse ! Qu'ils aillent se faire foutre ces débiles ! Depuis 1994 qu'elle est en France, aucun soucis majeur , personne n'a essayé de la lynchée et ça vaut pour tout les gens originaire d'Afrique ou d'ailleurs qui vivent dans le village ou la majorité est blanche, Incroyable quand même ! Et pourtant mon père espagnol qui ai début était appelé le gitan par certains dans le village fait parti du village depuis les années 60, il a même épousé une française du village... Il est resté espagnol, mais sans remettre en cause la France, on s'adapte où l'on vit et pas l'inverse. Voilà comment est aussi le réel en France Donc les merdeux de la victimisation SARL ça va 5 minutes ! Oui ça m'énerve tout se merdier, et c'est pareil pour ma femme qui en marre de ces merdeux qui eux ont toujours vécu en France... Pas comme elle qui sait se qu'elle a gagnée et trouvée , bien accueillie même chez les pequenauds de la campagne dont je suis issus... Tout le reste c'est de la merde idéologique, et quand je vois les pseudos défenseurs de l'anti racisme, je me marre... Vu leur optique raciste et haineuse... Enfin bref, tout ça me casse les couilles puissance mille, et moi j'aime pas ça qu'on me casse les couilles comme ça, j'ai pas attendu la mondialisation pour connaître un peu le monde vu mon passif de soldat pendant 15 ans, et ou au niveau camaraderie on regardait pas le couleur de peau du camarade, on allait tous dans le même sens. Voilà mon sentiment, certes inspiré par un film US, Full metal jacket, mais bon il n' y'a pas que du mauvais chez les ricains : Et nous on a fait mieux, on a une Légion étrangère, personne n'a jamais réussi ça, une unité composée d'étrangers venant de partout dans le monde, et ou tout le monde va dans le même sens ! Et puis entre nos compatriotes d'outre mer, je peux dire que j'ai connu une grande richesse humaine à l'armée, et quand on partage les galères et les bons moments en se démerdant pour faire de bon repas et zapper la ration de combat, ben quand on mange antillais, tahitien, réunionnaisetc... Putain la tu apprécies ! Surtout quand on est fin fond d'un bled pommé ou l'optique Black brother existe pas entre ethnies , idem en ex Yougo ou ça s'est bien massacré aussi, ben il y a pas de couleur de peau qui compte pour le soldat français. Alors bien évidemment que tout n'est pas parfait en France, mais faut arrêté aussi l'auto flagellation et l'auto bashing ou le français et le pire personnage du monde... Enfin bref, désolé pour le message en vrac, mais tu vois on est pas le 51 ème état des USA, quand bien même la mondialisation c'est invité via internet qui reste internet, un moyen de voir le monde mais qui est devenu un outil amplificateur au niveau national ou comme par hasard les groupes extrêmes de tout genre se sont bien installé, faisant croire que c'est eux qui montre la réalité en France, sauf que désolé c'est pas le réel. Pour les pyramides, Snapcoke explique le sens du message donc je n'y reviens pas.
  25. 11 points
    Ce que j'en conclu (pour peu que le protocole de culture du virus soit déjà au point) deux possibilités : c'est que c'est possiblement de l'ARN inerte qui a été detecté et pas du virus actif Ou que le virus est présent en trop faible quantité pour pouvoir être mis en culture (la PCR multiplie par 2expN la quantité de matériel initial, N étant le nombre de cycle. On peux donc très bien detecter quelques copies de génomes présentes en quantité infinitésimalesmais peut etre pas en assez forte concentration pour "survivre" à la mise en culture) Non Pour que le protocole fonctionne, tout le monde doit etre partie prenante et comprendre ce qui se passe du début à la fin Tu ne peux pas extraire des elements au pied levé, surtout si tu n'a pas les compétences requises (déjà qu'avec ....) Il y'a ce qu'on appelle des study endpoints. Ce sont les seuls moments ou on souffle dans un protocole pour faire un bilan (et arrêter, continuer, ajuster) Par ailleurs, ta référence (Celui Qu'on Ne doit Pas Nommer) n'a pas fait de protocole d'étude clinique. Ce ne sont pas des études cliniques, ce sont des administrations compassionnelles de médicament avec un usage à but de publication des données Il n'y a eu ni controle de monitoring, ni cleaning de la database, pas de queries, pas de cotation des Adverses Events , à priori il est possible qu'il n'y ait même pas eu de Consentmenet Eclairé et possiblement même pas de CRF (ou Clinical Research File) Je jargonne mais c'est pour te donner une idée de la façon dont ça se passe Et si c'est encadré (par la convention d'Helsinki 1964, par les ICH-GCP ou International Conference for Harmonisation of Good Cinical Practices, l'ANSM etc) c'est que il y'a eu suffisamment de dérapages par le passé tant dans le fond que dans la forme Sais tu que la base d'un essai clinique demande de vérifier le CV de tous les participants pour vérifier qu'ils sont formés à ce type d'exercise (que ce soit l'investigateur, le Technicien d'Etude Clinique, l'Infirmière d'Etude Clinique, le data-manager) Et toi tu proposes que Joe Lambda jette un oeil dans un dossier qui en plus contient des données sensibles (comme les données individuelles patients ? Et en quel honneur (vu ce qui traine sur les réseaux sociaux vis à vis du problème qui nous interesse) Joe Lambda aurait le droit de juger Je rappelle que il y'a eu 2 pétitions signées pour que l'on refile de la CQ à tout va et que ceux qui ont signés, vu les commentaires, n'avaient compris ni les tenants ni les aboutissants Tu veux confier à ces gens là qui ne distinguent par leur pied gauche de leur main droite le "controle" d'un essai clinique Désolé, mais faut redescendre sur Terre PS par ailleurs, tu l'ignores peut etre mais tout protocole d'essai clinique doit etre validé par un Comité d'Ethique qui comporte aussi des personnes de la société civile et pas que des médecins ou des techniciens des essais. Même si je t'accord qu'il ne s'agit pas de gens lambda pris sur un coin de trottoir non plus
  26. 10 points
    A propos de l'économie de la Turquie... The Diplomat - 03/07/2020 (Trad. Deepl.) https://thediplomat.com/2020/07/china-to-the-rescue-in-turkey/
  27. 10 points
    Deux informations européennes assez marquantes cette semaine: - 16 banques européens veulent créer un nouveau système de paiement baptisé European Payments Initiative. L'objectif est de concurrencer les géants américains Visa et Mastercard. Le lancement est prévu pour 2022, avec un coût estimé à plusieurs milliards d'euros. https://www.usine-digitale.fr/article/pour-contrer-mastercard-et-visa-16-banques-veulent-lancer-un-systeme-de-paiement-europeen-d-ici-2022.N982156   Dépêche Reuters sur le sujet : https://www.reuters.com/article/us-eu-banks-payments/eu-banks-to-take-on-visa-mastercard-with-new-payments-system-idUSKBN243284 - Pour assurer sa souveraineté numérique, Thierry Breton estime que l'UE doit se doter de sa propre constellation de satellites dédiée à l'internet haut débit. Le commissaire européen au marché intérieur envisage de rapidement proposer ce projet à la Commission. https://www.usine-digitale.fr/editorial/pour-thierry-breton-l-ue-doit-avoir-sa-propre-constellation-de-satellites-pour-l-internet-haut-debit.N981916 Dans les deux cas, il ne s'agit encore que de projets, mais qui semblent plutôt bien engagés. Je vais dans doute être mauvaise langue, mais on voit déjà les effets positifs du Brexit !!
  28. 10 points
    Comparaison à la même échelle entre le cockpit du rafale et le cockpit d'un F-16C block 50
  29. 10 points
    L'industrie logiciel est par définition une industrie de services. Quand tu rédiges un contrat de fourniture logiciel ta référence c'est l'industrie de service. ET ça se comprend un logiciel n'est jamais fini, il est toujours en développement. Mais il peut être fait sur une base qui devient obsolète et dans ce cas les services qu'ils rend sont porté sur un nouveau logiciel. L'expérience aidant il est plus réussi ou pas. Maintenant dans le cas du f-35 son problème c'est qu'il n'est pas fait uniquement de software. Même si LM veut absolument calquer toutes les méthode de l'industrie logiciel sur le F-35 ça sera impossible d'obtenir le même résultat. Un avion, un navire , une voiture sont fait de soft et de hard. Dans le cas d'une voiture son cycle de vie est aussi court que le cycle d'obsolescence du soft donc les problématiques ne sont pas les mêmes que pour un navire ou un avion de chasse qui doivent dès l'origine intégrer une problématique d'évolution du soft différente de celle du hard et de celle de la cellule toute les trois avec des cycles différents. Encore une fois expliquer les problème de LM uniquement par la stratégie de la concurrency est une erreur. Cette stratégie fonctionne dans l'aéronautique civile. L'erreur de LM c'est d'avoir voulu la mettre en oeuvre sur une plateforme encore à l'état de prototype donc pas stabilisée. De même que le développement avec la méthode "agile". Cette méthode ne fonctionne correctement que si le soft de base est stable. Là il y a 40 modules de développement prévus de durer chacun 6 mois. Mais prenons par exemple la fusion de données. Que devient-elle quand les capteurs changent, que devient l'intégration des armements si le logiciel de combat évolue ? Il y a de la dépendance entre tous ces modules quoi qu'on fasse. Si un module prend du retard, il y a des conséquences sur les autres développement. Exemple simple le metéor prévu pour être intégré dans le block 4 a disparu du dernier tableau d'intégration dans le block 4 présenté par LM. Autre conséquence le JSOW est intégré par phase dans le block 4. Mais l'intégration complète ne sera réalisée qu'avec la TR3 avec l'arrivée du nouvel EODAS. Et puis l'arrivée de ODIN risque également de mettre tout ça dans des difficultés pas possibles. Avec ALIS la planification du développement avait un minimum de synchronisation avec le HARD et l'intégration de nouvelles fonctions. Là ils remettent tout à plat. @Picdelamirand-oil nouus a expliqué à quel point l'avancement d'un programme peut être planifié à l'aide du nombre de ligne de code. 8 millions de ligne pour ALIS Pic avait calculé une dispo d'un logiciel fini pour 2032. ODIN tout est mis à plat. Même si il reprend des librairies de ALIS, il faut tout requalifier et remodifier en cas de besoin. Imaginons qu'il y ait seulement moitié moins de lignes de codes, quelles implication sur le planning du block4 ?? Soyons clair les LRIP13 et 14, c'est-à-dire la majorité des livraison hors US seront tous livrés au block3F qui comprend très peu d'armements qualifiés sur le f-35. Quand ces avions auront tous été livré la flotte mondiale de F-35 sera au alentour de 1200 unités tous block4 ready mais aucun prêt pour remplacer la génération de chasseur précédente. Pour obtenir des f-35 bon de guerre tous vont devoir : - rajouter au alentour de 25 millions de dollar par machine et attendre minimum 2030 (voir 2035) pour voir arriver les premiers f-35 war ready. - prolonger la vie des chasseurs old gen encore dispo. L'exemple anglais montre que on est au bout de ce que chacun est capable de faire budgétairement. Même si un budget de mise à jour est prévu comme annoncé par les anglais il est insuffisant pour passer tous les block3f ou précédent au block4. Pour moi c'est la fonction chasse de certains pays qui risque de disparaître à cause de l'incapacité de ces pays à financer à la fois la mise à jour des chasseurs old gen et l'acquisition des block4 indispensables pour faire la guerre. Les finlandais annoncent qu'ils ne mettront pas à jour leur f-18. Moi je leur annonce que s'ils prennent des f-35 ils seront obligés en plus de mettre à jour leur f-18. Ce sera double peine.
  30. 10 points
    Bon messieurs si nous laissions les voitures là ou elles sont. Qui prétend connaître les "secrets" du FAMAS? Je ne suis pas le professeur RAOULT mais j'ai travaillé avec le Bureau d'etudes pendant quelques annés. Et j'ai mis du temps à comprendre les innovations de ce fusil. Et ce dont je vais vous parler, je ne l'ai lu nulle part. Pour le sérieux de la chose j'ai été nommé au JO en 2003 comme instructeur tir auprès du 8 par Mme Alliot Marie. Donc très officiel avec grade de capitaine. Mais l'important c'est que mon pére spirituel qui m'a formé était Bruno De Corsaire (demonstrateur du GIAT pour les armes légères). Pour comprendre le Famas, il faut se pencher sur le programme SPIW (special purpose individual weapon) sur la multiplication des impacts au but lors d'un tir (la doc est disponible en américain). Ce programme a abouti au M16 et au tir en rafales comme methode de tir. Ca aurait pu marcher mais les américains se sont plantés. Ils sont revenus sur le sujet 10 ans plus tard avec le M16-A2 et sa rafale de 3. Ils ont presque réussi, mais presque c'est pas assez. Pendant ce temps les français ont travaillé sur le premier point "régularité" pour cela le Famas devait étre indépendant de la qualité de la munition et de son influence sur son fonctionnement. Pour cela fut utilisé le système du levier amplificateur d'inertie qui est moins sensible que l'emprunt des gaz. De Corsaire me disait le famas "c'est un moteur", et moi je comprenais pas. Et un jour j'ai visité la cave, il y avait plusieurs postes ou les Famas étaient accrochés au mur et bardés de capteurs. Lors des tirs, la cadence, la vitesse du projectile, et la régularité de fonctionnement étaient mesurés. Je pense que les vibrations du canon étaient mesurées aussi, mais je suis pas sur de pouvoir vous en parler. Chaque fusil était verifié. La seule chose que je sais pour l'avoir mesuré c'est que l'on pouvait obtenir une rafale de 3 avec dispersion constante. Fantastique le M16 ne peut pas faire cela. Donc les français ont réussi à réaliser le programme SPIW. Mais cela n'a jamais fait l'objet de pub, je me rappelle à l'EAI ils étaient sidérés à la DEP. Au cas ou vous me prendriez pour un blaireau les personnels que j'entrainais ont fait un triple ALPHA au CEITO avec 100%. Alors on a pris une "merde" dont la technologie date de 40 ans.(m16) Gag, un des officiers supérieurs de l'EAI, ne savait pas que la MAS avait fermé et donc que la marteleuse à canons n'existait plus, si,si! Pour les munitions l'obligation de la munition acier c'est du flan, simplement quand vous achetez des vieux lots de munition à étui laiton il y a des problèmes. Ce qui est dommage c'est que ce succés technologique n'a pas été diffusé. Accessoirement, je peux le prouver et même faire la démo de tir! Alors, oui il était plus cher. Mais quand on voit les résultats il est le seul à faire ça. Et ça ça n'a pas de prix. Si vous avez des questions? amitiés à tous. Bonjour, je sais que les deux exemplaires sont à Bourges. sinon ca tirait bien
  31. 10 points
    C'est là qu'il y a erreur. La puissance a un sens quand elle est continue (ou plus ou moins constante). Quand il s’agit de coups, il vaut mieux raisonner en énergie. L'usine électrique débite en (plus ou moins) continu. Ce sera ensuite aux condensateurs d'assurer le rôle de délivrer cette puissance (ou cette énergie) en un court instant. Et après chaque coup l'usine électrique recharge. La puissance instantanée, notamment au pic de puissance, n'est pas la donnée pertinente pour le dimensionnement de l’usine de production électrique (elle l'est par contre pour le dimensionnement des câbles électriques). Une EMALS consomme actuellement 122 MJ (énergie) pour un tir par minute (temps). Or un watt c'est un joule.seconde. Donc 122MJ sont exactement égaux à 2MW.min. Il suffit donc d'un diesel-alternateur de 2MW de puissance pour pouvoir tirer un coup de catapulte par minute (et des condensateurs pour lisser l'appel de puissance). On a ici des ordres de grandeurs, ça peut changer de 10% si on prend en compte les rendements et les perte thermiques, bien sûr. Je suis d'accord aussi, mais... attention à la Marine macrocéphale. Il en suffit pas de porte-avions, il faut aussi des escorteurs (frégates) en nombre suffisant pour les escorter. Mais aussi des frégates en plus pour assurer les autres missions, seules, sans porte-avions. Souveraineté, présence, lutte ASM, etc.. c'est maintenant qu'il faut le décider, car le format RH ne peut pas se décréter du jour au lendemain. Les compétences se construisent. Un porte-avion dans 20 ans, cela veut dire que son commandant est déjà dans la Marine. Que les chefs de services de son armement sont actuellement à l'Ecole Navale. Si l'on en prend pas cela en compte, la montée en puissance sera soit parsemée d'accident, soit lente.
  32. 10 points
    Allez les gars encore un p'tit effort ! On en est presque à 1000 pages !! Ah non ! On y est !! la millième page !!! Un Vendredi en plus !!! Un millier de pages narrant l'une des odyssées techniques les plus ubuesque de notre temps ! ça se fête ! Lâchez vous !!
  33. 10 points
    Personnellement, je pense que Raoult ne fait depuis un certain temps que de la politique pour sauver son cul. Ma vision des choses est la suivante : Il a fait des essais avec un médicament qu'il connait trés bien et qui, après les premiers résultats lui ont semblé prometteur. Je pense que jusque là il était honnête. Après ses premières annonces, on lui a demandé de publier ses résultats et, d'un côté il s'est rendu compte que ça ne respectait pas le minimum de rigueur pour être fiable et d'autre part, il s'est rendu compte que son médicament ne donnait en fait aucun ou trés peu de résultat. Seulement, pris entre l'espoir des gens, les déclarations politiques du style Trump et son orgueil, il lui est impossible de se dédire. De plus, s'il reconnait que ses résultats ne sont pas ce qu'il annonce, il y a toujours la possibilité qu'il se prenne des procès au cul. Donc là, depuis plusieurs mois, tout son discours est pour essayer de se présenter comme l'unique grand et bon spécialiste et de se rendre indispensable devant les politiques et la population pour qu'il ne se fasse pas saquer une fois la crise finie.
  34. 10 points
    Bonjour, Un peu de contexte pour apporter un éclairage là-dessus. Les pièces devant être suivies, parce qu'elles ont une limite de vie ou de fonctionnement, parce qu'elles coûtent un bras, etc, sont en général dotée d'un numéro de série (ce n'est pas le cas d'un bête joint, faut pas pousser non plus) et chacune est dotée d'un support documentaire propre qui permet d'assurer leur traçabilité sur la totalité de leur durée de vie : Sur quoi ça a été monté, quelles sont les opérations d'entretien et de maintenance effectuées, les dépannages, tout ça avec la date et d'autres informations annexes. ALIS (ou ATAMS/AMASIS chez nous) regroupe ces données par avion, et il faut évidemment que chaque "fiche" correspondant aux pièces suivies correspondent bien aux pièces réellement installées sur l'avion en question. Idem pour les différentes positions logistiques, parce que cette "fiche" existe même si le truc est sur une étagère quelque part. La base documentaire nait avec la pièce, la suite (normalement) partout, et meurt avec. Pour donner un ordre d'idée, on peut atteindre de l'ordre de 1500 fiches par avion. A partir de là, si ALIS dit qu'une pièce est sur un avion alors qu'en réalité c'en est une autre, il est évident que ça va causer un nombre incalculable de problèmes. A commencer par savoir si la pièce en question n'a pas dépassé son potentiel, donc si l'avion peut voler en sécurité ou pas, et accessoirement savoir où est réellement celle désignée par ALIS, pour la même raison.
  35. 10 points
    Surtout que la "brutalité" de la police britannique est au mieux anecdotique. Rappelons par exemple que la seule personne de couleur tuée l'année dernière au RU était un extrêmiste en train de commettre un acte terroriste (celui du London Bridge). Mais ça doit être du racisme ou de la répression culturelle de faire ça? J'ai surtout l'impression que, dans le monde développé d'aujourd'hui où plus de gens semblent vivre sur internet (intellectuellement, émotionnellement), beaucoup de gens s'approprient la représentation médiatique des USA (elle-même une caricature lourdement biaisée des USA) comme s'il s'agissait non seulement de LA réalité en général, mais surtout de leur réalité quotidienne, qu'ils se trouvent dans le pays concerné ou non. Au-delà de la contagion idéologique poussée par certains bords, on a plus affaire à une perception collective du réel beaucoup plus déformée que ce qui a pu exister auparavant, par bien des aspects, ce qui n'est pas aidé par la fusion de fait entre les sphères de la politique, des médias d'information (et leur dégénérescence) et de la fiction (surtout audiovisuelle).
  36. 10 points
    Un résumé précis des événements, utile pour savoir exactement de quoi l'on parle Le Cirkin n’en était pas à son coup d’essai. Un navire français illuminé au radar Le Cirkin, ce cargo turc accusé d’enfreindre l’embargo sur les armes vers la Libye, n’en est pas à son coup d’essai. Et les ‘heurts’ avec la marine turque ne datent pas du 10 juin. Les frégates françaises en ont été le témoin direct Un premier accrochage fin mai C’est entre le 19 et le 24 mai que l’histoire commence selon le journal français Valeurs actuelles, qui révèle l’information (Un peu avant même selon nos informations, cf. encadré). Données bien valables et confirmées par B2 par une source militaire française. Battant pavillon tanzanien, le Cirkin, est alors en escale en Turquie à Haydarpasa selon son signal AIS (anti-collisions). Déclarant se rendre au port de Gabès en Tunisie, il appareille et coupe son AIS (n° 5IM389), seulement deux jours après son départ des eaux turques. Un signe suspect pour les spécialistes de la surveillance maritime. Des navires de la marine turque remontent de manière simultanée suivant la même trajectoire. Signe hautement suspect. Il est très rare qu’un navire marchand soit escorté à distance par des navires de guerre, surtout en Méditerranée, zone tranquille. Sauf pour des marchandises très sensibles…. Une demande de contrôle par le Forbin qui tourne court La frégate française de défense aérienne, le Forbin (D-620), qui est de retour de mission dans le détroit d’Ormuz (EMASOH / Agenor — et non de Irini comme mentionné par notre confrère), et remonte vers Toulon, sa base, fait décoller son hélicoptère de bord ‘Panther’ pour vérifier l’identité du navire. Elle interroge par voie de radio le commandant du navire tanzanien, le 27 mai en fin de journée. Sans suite… Mais les marins français observent alors que « deux frégates de l’armée turque, qui se tenaient jusqu’alors à distance, se rapprochent à haute vitesse, et s’interposent entre le cargo et le Forbin » selon notre confrère Louis de Raguenel. C’est la marine turque qui répond aux Français : pas d’inspection possible. Du matériel de fabrication US ultra-sensible La frégate française est bien obligée de renoncer à l’inspection, sauf à entrer directement en conflit avec la frégate turque. Mais le cargo reste sous étroite surveillance. Le Cirkin a en effet changé sa destination, revenant à Gabès (Tunisie) le temps du survol par le Panther, puis reprenant sa destination initiale (Misrata-Tripoli), une fois celui-ci partie. De quoi aiguiser l’attention. Et en effet, un jour plus tard, le Cirkin arrive bien en Libye, à Misrata, port libyen, dépendant du gouvernement d’union nationale de Tripoli, le 28 mai au matin. Et sa cargaison est tout sauf innocente : « plusieurs véhicules semi-remorques transportant du matériel sous bâches, des véhicules blindés et des armements lourds. Du matériel ultra-sensible américain — selon notre confrère — : des chars M-60, des missiles Hawk anti aériens et…des mercenaires syriens appartenant notamment au groupe terroriste sultan Murad. » Le cargo est désormais marqué en lettres rouges sur tous les écrans. Un navire suivi à la trace Tous les moyens de reconnaissance, notamment satellitaires, selon nos informations, sont mobilisés pour suivre à la trace le cargo. De fait quand le Cirkin revient au port d’Haydarpasa (près d’Istanbul), le 2 juin, tout est noté. Les 5 et 6 juin, plusieurs camions porte-véhicules sont chargés à bord. Le dimanche 7 juin à 13h45 (locales), il lâche les amarres pour traverser la mer Egée. Destination officielle…Gabès, en Tunisie (comme en mai). Là encore, la marine turque se tient aux aguets, prête à assurer la protection du cargo. … mais toujours escorté par la marine turque Au mouillage à Marmaris (Turquie), la frégate turque Gökova (F-496) remonte la mer Egée pour escorter le cargo ». Puis une seconde frégate turque le TCG Oruçreis (F-245) le rejoint prenant le relais. Des avions de chasse se profilent au large de l’île grecque de Psara, dans l’espace aérien grec (une vieille habitude turque il est vrai). Une marque plutôt inhabituelle pour un ‘simple’ navire marchand. C’est à ce moment qu’intervient la frégate grecque, le Spetsai, sur ordre du commandement d’Irini, mercredi (10 juin). Sans succès. Comme le navire français en mai, elle reçoit la même réponse ‘protection de la marine turque et est bien obligé de le laisser filer (Lire : cargo sous escorte turque soupçonné de violer l’embargo sur les armes). Le Cirkin décharge le 11 juin à Misrata sa cargaison qui est loin d’être médicale uniquement — comme affirmé par les Turcs aux Euroépens (lire : Opération Irini : une possibilité d’inspection des navires très limitée) — mais comprenait des matériaux militaires, armes et munitions comprises. Une illumination radar de la frégate française, fait rarissime Le Courbet (F-712) qui est à la manœuvre, en Méditerranée dans le cadre de la mission Sea Guardian de l’Otan (ce concert avec un navire italien et un navire turc !), prend contact aussi avec le cargo et s’en approche pour l’arraisonner. Mal lui en prend. La frégate turque Gökova ‘allume’ aussitôt la frégate française. Plus exactement, elle procède à une « illumination radar ». Ce à trois reprises. Une manœuvre, qui dépasse le simple coup de semonce, selon nos informations. Elle est en effet destinée à faire un repérage ultime, avant un tir, afin de guider un éventuel missile. Une sorte de dernier appel, électronique, avant le feu réel. Un fait rarissime. Du moins entre alliés. L’attaché de défense turc convoqué Ce procédé, utilisé « assez régulièrement » par les Russes, qui jouent un jeu de ‘guerre froide’ avec les alliés de l’OTAN, est pour le moins totalement incongru de la part d’un allié. « Totalement inhabituel » nous confirme un officier. « Je n’ai pas souvenir d’un tel incident », du moins de façon aussi volontaire. Inutile de dire que dans les couloirs officiels, l’attitude turque commence à irriter. L’Élysée se saisit de l’affaire, les ministres aussi. L’attaché de défense turc est convoqué à Balard, le siège du ministère français de la Défense, pour avoir une explication. Ce n’est pas la guerre… mais c’est (très) loin de l’entente cordiale. A l’agenda de la réunion des ministres de la défense Le téléphone chauffe. Le ministre grec des Affaires étrangères Nikos Dendias est à Paris pour voir son homologue Jean-Yves Le Drian, lundi (15 juin). Ce sujet est évoqué. Florence Parly s’entretient par téléphone avec le secrétaire général de l’OTAN mardi. Et, à coup sûr, cette affaire sera à l’agenda de la réunion des ministres de la Défense qui commence ce mercredi (17 juin) après-midi, par vidéoconférence. Que le secrétaire général, Jens Stoltenberg, le veuille ou non… (Nicolas Gros-Verheyde) Le trafic vers la Libye sous surveillance L’arrivée de navires contournant l’embargo venant de Turquie est un fait surveillé attentivement depuis plusieurs mois déjà. Bien avant mai. Ainsi lors trajet du porte-avions Charles de Gaulle, fin janvier, en mission Foch, vers la Méditerranée orientale (lire : Un groupe aéronaval autour du Charles-de-Gaulle se déploie, avec des Européens, épisodiques), des repérages aériens permettent d’identifier des débarquements de matériels suspects dans les ports libyens, notamment chargés de véhicules pas tout à fait civils, et des navires. L’histoire ne dit pas si le Cirkin était dans le lot. Mais ce qui est sûr, c’est que certains navires sont désormais dans la loupe du renseignement français, comme de la surveillance européenne.
  37. 10 points
    C'est pile dans la lumière visible. Oh, donc ce serait la réinvention du SCOTT avec l'abandon du transistor pour retourner à la bonne la lampe (Aldis) ? Ce sera cool avec le nouveau système de "positionnement stellaire jour et nuit" & et le système de veille radar passif optique
  38. 10 points
    Réflexion intéressante du Colonel Goya sur la situation policière américaine. Je me permets de mettre un point en exergue dans la continuité de ce que j'avais déjà relevé antérieurement. https://lavoiedelepee.blogspot.com/2020/06/overkill.html
  39. 10 points
    @Tancrède @Alexis Voilà se que j'en pense de toute cette merde qui nous vient des USA... Ils nous cassent les burnes... Et pour l'affaire des films ou statue qui suscite l'hystérie via surtout des mouvement de l'ultra gauche ou il y a quasiment que des blancs... Et leurs "potes" version kkk mode black power... C'est que de l'idéologie de merde... Et puis bon pour les gens, sociétés, média, cinéma etc... Qui vont profiter du mouvement pour se la jouer la plus tolérant, ça leur pétera à la gueule vu que se système fini toujours par dévorée les plus hystériques ... Un peu comme durant la Révolution ou les pontes de la Révolution les plus intolérants et qui après avoir envoyé un nombre d'innocents à la guillotine ont aussi fini à la guillotine... Déjà toute cette idéologie a montré les limites du concept vu que les gens ont fini par être eux même piégé par cette volonté de voir du racisme partout... Voilà, pour moi la France c'est pas le putain de 51e état des USA... Voici se que j'en pense de ces minables qui tentent de transposer l'histoire US sur celle de la France qui a toujours était une exception, emmenant tout le monde dans la même direction, et pas optique communitarisme :
  40. 10 points
    https://www.businessinsider.fr/espions-chine-auraient-tente-voler-technologie-safran-octobre-2018 https://www.lefigaro.fr/international/2018/10/22/01003-20181022ARTFIG00305-espionnage-chinois-la-note-d-alerte-des-services-secrets.php https://www.lapresse.ca/actualites/2020-01-25/enquete-du-fbi-un-nid-d-espions-chinois-a-brossard https://www.jforum.fr/lespionnage-de-virologues-chinois-et-le-danger-viral-pour-la-planete.html https://www.lepoint.fr/societe/espionnage-la-technique-chinoise-pour-recruter-des-francais-23-10-2018-2265061_23.php https://www.liberation.fr/futurs/2015/02/16/l-espionnage-chinois-passe-a-l-echelle-industrielle_1203962 https://info.arte.tv/fr/huawei-un-espion-venu-de-chine https://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/2016/11/16/32001-20161116ARTFIG00331-un-logiciel-espion-chinois-decouvert-dans-des-milliers-de-smartphones-android.php https://www.capital.fr/economie-politique/la-france-visee-par-un-gigantesque-programme-despionnage-chinois-1312370 https://www.marianne.net/societe/la-france-terrain-de-jeu-privilegie-des-espions-chinois https://www.francetvinfo.fr/internet/securite-sur-internet/cyberattaques/les-liaisons-dangereuses-antoine-izambard-decortique-l-espionnage-chinois-en-france_3692917.html https://www.agoravox.fr/actualites/international/article/chine-nouveau-centre-mondial-de-l-212787 https://www.leparisien.fr/international/espionnage-comment-la-chine-tente-de-recruter-des-francais-23-10-2018-7925739.php https://www.01net.com/actualites/espionnage-chinois-l-industrie-des-cartes-meres-revient-doucement-a-taiwan-1702794.html http://www.opex360.com/2018/06/15/lespionnage-chinois-sinteresserait-aux-technologies-avions-a-decollage-court-a-atterrissage-vertical/ quitte ou double ?
  41. 10 points
    J'observe que la France est devenue le 51e état des USA vu comment le merdier des émeutes a était relayé en France par des gens qui nous transposent l'histoire des USA sur celle de la France concernant les pb de racisme... Mon épouse vit en France depuis 1994, elle a jamais eu de pb avec les Forces de l'ordre, gendarme ou policier, toujours était cordiale et polie avec elle les forces de l'ordre. On vit à la campagne, beaucoup de familles de couleurs y vivent, et quand bien même la région voit un fort vote RN, ben aucun lynchage de gens de couleurs ou de tension raciale... Alors bien évidement, il y a des racistes mais pas plus qu'ailleurs... Donc ça commence à être gonflant cette transposition de l'histoire des USA sur celle de la France via des groupes qui ont été nourri par la culture US et les influences de groupes sous disant antiraciste mais qui ne valent pas mieux que le klu klux klan... Oui ça arrive les bavures quand elles sont concrète et qu'on en a la preuve , mais j'observe quand même qu'il y a du 2 poids 2 mesures au niveau émotion, capacité à autorisé des manifestations là où il y a peu on mettait un pv pour cause de confinement en cas de regroupement de plus de tant de personnes... Enfin bref, ça me gonfle tout se merdier importé de l'extérieur via une idéologie qui est pour moi haineuse, et qui ne vaut pas mieux que le KKK, pour moi ils sont la version black du KKK ... Alors bien évidemment tout n'est pas parfait en France, mais faut arrêter les conneries sur le racisme ! Mon épouse et d'autres connaissance ont jamais était emmerdé ni violenté, elle connaît même plus de monde que moi qui suit natif du village... Encore une fois on observera que les pb des villes optique megapoles ont été créatrice de pb... Et la encore une fois on a voulu copier les USA... Enfin bref, a vouloir communautariser la société alors que la France ne fonctionne pas comme ça, ça me saoûle sévère ! À l'armée j'ai eu des potes de divers horizons, et ça a jamais posé de pb, idem dans le boulot civil... C'est pas un hasard si la France et le seul pays à être capable d'avoir une Légion étrangère ou se côtoie un paquet de gens de pays différent qui vont dans le même sens ... C'est pas un hasard ! Alors quand je vois se putain de communautarisme se mettre en place en France ça me gonfle , même ma femme en est dégoutée ! Enfin bref, le policier US qui a commis cet acte a fait une chose grave, mais ça n'est qu'un prétexte pour d'autres ici en France de nous faire croire qu'on est un pays de raciste ! Enfin voilà, la France c'est pas le putain de 51e état des USA !
  42. 9 points
  43. 9 points
    Ce qui est remarquable, c'est que personne ne revendique l'attaque sur le dispositif Turc.
  44. 9 points
    J aimerai tellement... Mais pour ca il faudrait qu il ait eu greffe de testicules !! Blague a part. Je pense finalement que le mieux , ce serait qu on ne le sache jamais . Imaginez un peu la gueule des turcs . - "Chef ! On vient de se faire défoncer !!! " - " Mais qu est-ce que vous attendez pour riposter !?!" - " baaah ....on tire sur qui chef ? " C est pas comme si il s'etait mis tous le monde a dos . Elle viendra d ou la prochaine gifle ? Mode blagounette "on"
  45. 9 points
    Le problème quand tu commence à te battre sans proxy c'est que toi aussi tu peux prendre des coups. Sur les premières images satellites rien de concret visible en dégât mais il y a des nuages. Curieux de savoir qui serait responsable et avec quel type d'avion/munition. Selon des sources turques on parle d'un système Hawk visé. Et la question pour la Turquie c'est: Et maintenant on fait quoi? Parce que si l'Egypte est impliqué ils jouent relativement à domicile par rapport à la Turquie qui à littéralement une mer à traverser, on a vue mieux comme situation pour escalader un conflit.
  46. 9 points
    La tension semble être à son comble, le général grec Konstantinos Floros lance un avertissement très clair, qui est à destination de ce cher "Erdie le fourbe" > https://www.keeptalkinggreece.com/2020/06/19/greecechief-staff-floros-turkey/
  47. 9 points
    En violation de l’embargo sur la livraison d’armes en Libye, la Turquie à deux doigts d’ouvrir le feu sur une frégate française (le Forbin) https://www.valeursactuelles.com/clubvaleurs/monde/info-va-en-violation-de-lembargo-sur-la-livraison-darmes-en-libye-la-turquie-deux-doigts-douvrir-le-feu-sur-une-fregate-francaise-120560 selon Valeurs Actuelles (c'est pas trop ma tasse de thé ....) mais quand même. "Alors que les forces du maréchal Haftar ont perdu leurs emprises en tripolitaine, la Turquie, soutenant le camp du gouvernement de Tripoli n’hésite pas à violer l’embargo qu’elle a signé pour accroître son influence dans la région. Nous sommes à la fin du mois de mai à Istanbul. Plus exactement entre le 19 et le 24 mai 2020. Battant pavillon tanzanien, le Circkin, un bateau cargo navigant habituellement en mer noire, est en escale en Turquie. Déclarant se rendre au port de Gabès en Tunisie, le bâtiment de commerce appareille et coupe le système satellite anticollisions (AIS), seulement deux jours après son départ des eaux turques. Il croise alors au sud de la Crète et « maquille » simultanément son identification pour ne pas être reconnaissable. Il n’en a pas fallu plus pour que la frégate française de défense aérienne, le Forbin, patrouillant dans la zone, interroge le commandant du navire tanzanien, le 27 mai en fin de journée pour en savoir plus face à ce comportement suspect. Elle ne sera pas déçue… Une provocation de la marine turque ? Les marins français observent alors que deux frégates de l’armée turque, qui se tenaient jusqu’à lors à distance, mettent les gaz pour se rapprocher du cargo. S’agit-il d’une provocation de la marine turque ? Pourquoi ce comportement, s’interrogent les militaires français ? La tension ne fait que commencer. Très rapidement, les deux frégates turques s’interposent entre le cargo et le Forbin afin d’éviter à la France de pouvoir en savoir plus sur les intentions du mystérieux navire. Les marins français comprennent vite qu’il y a un problème : la marine turque fait savoir qu’elle refuse l’inspection par la frégate française, qui agissait, rappelons-le, dans le cadre de la mission Irini (ayant succédé à l’opération Sophia, désormais tournée vers le respect de l’embargo de la livraison d’armes à la Libye). Pour éviter d’accroître la tension, et surtout éviter un accrochage avec la Turquie, la frégate française renonce alors à inspecter le Circkin. Les autorités militaires françaises ne se désintéressent pas pour autant à la suite du parcours du bateau cargo. Plusieurs sources dans les services de renseignement français nous l’indiquent : le Circkin accostera non pas en Tunisie au port de Gabès comme annoncé… mais en Libye, au port de Misrata, le 28 mai dans la matinée. Et quelle ne fut pas la surprise du renseignement : arrivé à destination, le Circkin décharge plusieurs véhicules semi-remorques transportant du matériel sous bâches, des véhicules blindés et des armements lourds. Dans le détail, il s’agit de matériel ultra-sensible américain: des chars M-60, des missiles Hawk anti-aériens et… des mercenaires syriens appartenant notamment au groupe terroriste Sultan Murad. Du matériel militaire destiné aux forces du gouvernement de Tripoli qui se bat contre l'ANL du Maréchal Haftar. Face à une telle découverte, les services français, décident de suivre avec précision la suite de l’itinéraire du cargo. Le 2 juin, le bateau arrive au port d’Istanbul-Haydarpasa. Les 5 et 6 juin, plusieurs camions porte-véhicules sont chargés à bord. Le dimanche 7 juin à 13h45 (heure locale), il lâche les amarres pour traverser la mer Egée. Destination officielle…Gabès, en Tunisie, comme la fois précédente. Plusieurs observateurs français constatent, une fois de plus, un mouvement étonnant. Se trouvant au mouillage à Marmaris (Turquie), la frégate turque Gökova (immatriculation F496) remonte la mer Egée pour escorter le cargo. Preuve s’il en fallait de la sensibilité de la traversée, une seconde frégate turque l’Oruç Reis, fleuron de la marine d’Erdogan, rejoint l’escorte du cargo pour le protéger. La mission est si sensible pour les autorités turques, qu’elles font décoller des avions de chasse au-dessus de l’espace aérien grec (et donc européen, NDLR), lors du passage du convoi au large de l’île grecque de Psara. En mer, plusieurs capteurs français observent ces manœuvres et comprennent bien que la Turquie est déterminée à livrer des armes au gouvernement de Tripoli, en violation de l’embargo sur la livraison d’armes en Libye, décidé notamment par les Etats-Unis, la Turquie, la Russie et la France lors de la conférence de Berlin le 17 janvier 2020. Défiant ces tentatives d’intimidation, la frégate grecque, la Spetsai, tente à son tour d’inspecter le navire commercial le mercredi 10 juin. Les marins grecs font preuve de témérité : deux frégates turques se trouvent en face d’eux, pendant que la chasse turque sillonne le ciel. Mais, comme face à au Forbin, le bateau cargo ne répond pas aux injonctions grecques. Pour seule réponse, les grecs apprendront par l’une des deux frégates turques, que le Circkin transporte du matériel… médical. Ne recourant pas aux mêmes leviers de rapports de force que la Turquie, la frégate grecque finira par renoncer à tout contrôle. Sans surprise, comme lors du premier contrôle, le cargo tanzanien a poursuivi sa mission pour arriver au port de Misrata (Libye), et non en Tunisie comme il l’avait déclaré. La tension monte A la suite de cette déconvenue, la France n’a pas hésité à envoyer une nouvelle frégate, Le Courbet, employée dans le cadre d’une mission de l’Otan, pour prendre contact avec l’étrange bateau cargo. Il y a quelques jours, la frégate s’est approchée du Circkin pour l’arraisonner. Le navire français est alors immédiatement pris en chasse par la même frégate turque Gökova. La tension monte d’un cran : la marine turque procède à une illumination radar de la frégate française. Un militaire décrypte: « Dans les armées françaises, l’illumination radar est considérée comme un acte de guerre car c’est la dernière action avant l’ouverture du feu ». Et d’appuyer : « en théorie, cela provoque le déclenchement immédiat du feu de celui qui est illuminé ». La France et la Turquie ne sont pas passées loin d’un grave accrochage aux lourdes conséquences. Et le Cirkin a pu décharger le 11 juin à Misrata des armes, munitions, mercenaires syriens, et des chars M-60... A quelques encablures des côtes européennes, au large de la Libye, la tension entre la Russie, la Turquie et l’Union européenne n’a jamais été aussi élevée. Si les Russes se trouvent toujours du côté du Maréchal Haftar, la Turquie intensifie son action, pour soutenir le gouvernement de Tripoli. De son côté, la France, très présente au début du conflit, semble se désengager de la région, faute de moyens déployés. Emmanuel Macron qui suit la situation en Libye à chaque conseil de défense, changera-t-il d’attitude ? Nul ne le sait. Un expert s’interroge : « Sommes-nous encore capables d’entrer dans un rapport de force militaire dans la région entre les Russes et les Turcs ? » Le temps est venu......
  48. 9 points
    Mais ils ont entièrement raison, et je désapprouve très fortement toutes les personnes qui vont honteusement et lâchement sur Sci-Hub pour récupérer gratuitement n'importe quel article ou ouvrage publié. C'est criminel et absurde d'aller sur Sci-Hub pour juste récupérer une publication à 400 € en tapant son identifiant ou son titre dans la barre de recherche. C'est pour ça que je préviens beaucoup de monde de ne JAMAIS aller sur Sci-Hub. Vous ai-je dit à quel point Sci-Hub est criminel ?
  49. 9 points
    Moi, ça me fait quand même rigoler que des Antifas pro BLM saccagent un monument honorant une unité noire ayant pris les armes contre "ces salauds d'esclavagistes sudistes". D'un coup l'idée de base de détruire les monuments sudistes en prend un coup. Et le BLM avec. Il suffit que des tocards avec une volonté de casser voient un monument de la guerre de sécession et se disent "nous aussi font qu'on pète des trucs historiques" ; et la foule (assimilable à une bande de mouton) a suivi. En fait Gustave Le Bon (la psychologie des foules) avait quand même sacrément raison sur l'incapacité d'une foule à réfléchir et prendre du recul, et sur sa susceptibilité à la violence. Mais bon on a eu les mêmes comportements avec nos GJ. C'est quand qu'on brûle les livres dans la rue ?
  50. 9 points
    Rarement vu un tel troll, c'est du concentré. Tiens, je le sauvegarde dans le fil "guerre de l'information et propagande" et, finalement, te remercie de nous l'avoir signalé celui-là.