Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation since 08/26/17 in all areas

  1. 20 points
    Remarques (par rapport à Irma) - critiques (pour ne pas dire) purement, bassement et de façon puantes franco françaises Suffit de voir les emetteurs (Ciotti, Lepen et Melenchon, soit dit en passant le plus soft des 3) Amplifié par les réseaux sociaux, les rumeurs, les yaka faukons et les 66 millions de spécialistes de gestion de crise autoproclamés sur ze net En gros bruit blanc sur les médias avec une forte odeur de m**** Ca m'a donné envie plus d'une fois de jeter mon écran à travers la fenetre ou de la faire à la Galabru dans Kamikaze avec son canon à micro ondes Sinon pour mémoire depuis 2007 St Martin est un COM autonome en terme de gestion administrative, fiscale, occupation des sols et prévention des catastrophes C'est beau de dire que l'Etat n'a rien fait, ce n'etait pas sa prérogative. Les habitants de St MArtin ont décidé de la jouer tout seul (passage en COM par référundum) en dehors de la solidarité national (y'a qu'a voir comment sont calculés les impots). Par contre maintenant ça rale sur l'Etat Français (de Métropole)... notamment sur l'absence de l'application des normes anticycloniques pour les batiments. Ben ouais coco mais ça c'est de la prérogative locale, les autorisations de construction et les controles Privatisons les bénéfices, mutualisons les pertes .... Fuck off /coup de gueule
  2. 16 points
    Bon je vais vous le faire sous la forme d'un dialogue fictif entre Monsieur Air Force et Monsieur Défense (qui représente donc le point de vue du ministère de la défense Indien). Défense: j'ai une grande nouvelle: notre président et notre conseillé pour les affaires stratégiques sont allés aux états unis, ont rencontré Trump et ils se sont mis d'accord sur un accord militaire stratégique entre nos deux pays. Cet accord est très avantageux pour nous il permet un engagement total à l’encontre d’un ennemi commun L'accès à toutes les facilités en termes d’armes et de systèmes d’armes, d’accès aux technologies à un coût minimal avec Foreign Military Sales partiellement subventionnées . un mouvement progressif vers le F-35 depuis le F-16 avant que le chasseur de 5ième génération de l’ennemi soit déployé sur de nombreuses frontières Des moyens fonctionnant sous commandement commun des deux pays incluant une énorme capacité ISR (Intelligence, Surveillance, Reconnaissance) et de surveillance sous-marine. L’accord inclura aussi un soutien militaire dans tout le domaine de l’Océan Indien. Des équipes de réaction rapide font partie du plan pour détruire les installations stratégiques dans l’ouest. Beaucoup d’autres points resteront classifiés du fait de la nature de l’accord. Air Force : Et? Défense: Et bien sûr à court terme on doit mettre en place du Make In India pour produire des F-16 Block 70 ce qui est gagnant gagnant pour les US et pour l'Inde. Air Force : Vous oubliez la sécurité du pays: le F-16 ne convient absolument pas pour satisfaire les besoins de l'IAF afin de lui permettre de remplir sa mission. Défense : Monsieur Air force soyez raisonnable, on ne veut pas envahir la Chine, on veut juste avoir un force suffisante pour qu'ils ne nous attaquent pas. Du point de vue des Chinois, si on a 1000 avions, que ce soit des Rafale ou des avions Américains, c'est dissuasif. Et si ils nous attaquent quand même, les US doivent venir nous aider au titre de l'accord. Air Force: ma mission c'est d'assurer la sécurité de l'Inde tout seul, avec des Rafale je peux le faire et avec des F-16 je ne peux pas. Défense : Ce n'est même pas vrai, la Chine commence à déployer des avions furtifs qui seront supérieur au Rafale. Vous devrez compter sur le Pak FA pour avoir la supériorité. Air Force : Le Pak Fa, parlons en! De nouvelles contre mesures améliorées rendent le Rafale F4.2 aussi bon que le SU-57 planifié. L' IAF recommande donc d'acheter plus de Rafale ou d'améliorer le PAK-FA pour le rendre meilleur que Rafale F4.2. Comme le SU-57 est encore supérieur aux programmes chinois de 5ème génération le Rafale F4.2 est assez bon pour toutes ces menaces et il nous faut donc la flotte de Rafales au plus vite. Défense : Mais si le SU-57 et les avions Chinois sont si décevant, pourquoi le F-16 ne conviendrait pas? Air Force : On a fait une évaluation pour le F-16 et le Gripen E. Le Gripen E est marginalement supérieur au F-16 blk 70 mais la plupart des remarques qui suivent et qui concernent le F-16 restent valables pour le Gripen: La cellule est instable à basse et haute altitude La maniabilité est sur-dépendante au système de correction automatique et dissipe l’énergie ce qui augmente le risque de décrochage La compatibilité électromagnétique et les problèmes d’émission et de génération d’interférences, la haute sensibilité et l’immunité négligeable bien que le contraire soit présenté sur papier. Les rapports de sécurité fournissent une détection limitée des problèmes survenant dans les systèmes embarqués La taille du radar proposé limite la zone de détection (en l’état 50-60% de ce qui est offert par le RBE2 AESA du Rafale pour les deux monomoteurs) Les capacités BVR sont limitées par la portée radar, la puissance, et plus important le rafraichissement à mi-course pour les missiles BVR comme l’AIM120 et le Meteor Haute vulnérabilité au piratage et suite de protection absente ou de très faible qualité Les missions air-air et air-sol limitent toutes deux la capacité à prendre des G à cause de la dissipation d’énergie, des problèmes de maniabilité, des susceptibilités d’interférence électromagnétiques et ainsi la survivabilité décroit sévèrement dans des environnements où des menaces se dévoilent Les taux de succès opérationnel sont compromis et il y aura très rapidement une perte rapide de capacité à maintenir un tempo opérationnel élevé du à l’attrition qui à son tour réduira le temps global passé à combattre Donc votre plan pour des F-16 n'est pas correct et si une montée en puissance destinée à contrer la Chine était nécessaire elle devait se faire avec des Rafale. Une flotte de 300 Rafale est un cauchemar pour la Chine et avec une mise à niveau prévue pour le Rafale. Ces 300 Rafale ou 15-18 escadrons représentent la plus puissante des dissuasions. Défense : Mais le Rafale est cher! Air Force : Si on dit que le Rafale vaut 100 en prix et en capacité opérationnelles, on nous avait promis pour les mono moteurs un prix de 66 et des capacités opérationnelles de 80+. En dépouillant les offres on se rend compte que si on tient compte de toutes les personnalisations nécessaires on obtient un prix de 85 à 90 et des capacités opérationnelles de 66. De plus il y a des choses qu'on ne peut pas faire avec les mono moteurs, comme les missions stratégiques.
  3. 13 points
    J'ai active quelques options supplémentaires. Tu me diras si ça te va ?
  4. 12 points
    Je vais accumuler ici dans l'ordre chronologique les posts les plus intéressants de PARIKRAMA. Cela permettra de voir le niveau exceptionnel des informations qu'il fournit et l'anticipation qui est souvent la sienne sur ce qui est ensuite diffusé dans la presse. La raison de ce niveau de connaissance de sa part est la relation privilégiée qu'il a avec un de ses clients qui est bien placé au ministère de la défense Indien.Dans un premier temps je vais copier ses posts et les coller ici en Anglais, pour aller plus vite, et j'y reviendrais après pour les traduire. Le site agrégeant mes envois successifs, bien que je ne le souhaite pas, les liens vers les posts de PARIKRAMA séparent ses différentes contributions. Patrick a traduit la majorité des messages! Traduction PARIKRAMA, Jun 20, 2017 Nouvelles prises à la source Donc les amis, après hier, les nouvelles qui sortent sont "surprenantes" mais les dossiers qui sont sortis la semaine dernière relèvent d’un modèle logique qui doit être CLAIREMENT compris. Le FGFA basé sur le PAK-FA a encore été présenté en comité. Il y a eu un gros buzz autour de dessins comparatifs avec le F-35. Cela signifie que les USA ont offert le F-35 à l’Inde en même temps que le programme pour une ligne d’amélioration du F-16 (ce que j’avais déjà dis avant quand les 200 F-16 ont été offerts initialement). Evidemment l’offre pour le F-35 ne sera pas rendue publique avant que nous ne déclarions officiellement notre intention de sortir du FGFA, mais LM défend fortement cet aspect (comme toujours). Une vision claire de l’IAF dans le dossier : le F-16 est une plate-forme datée et sans modifications le block 7F « 7x » est en dessous des besoins clairement énoncées par l’IAF L’IAF connaît la plate-forme bien mieux (dans ses moindres détails en fait) que ses voisins grâce aux F-16 bien plus modernes mis en ligne par Singapour. Même le standard « Full Operational Capability » du Gripen E offert au Brésil est en dessous des besoins de l’IAF mais marginalement meilleur que le F-16 block 7x. Si l’accord autour du F-16 a lieu, ce sera plus une décision politique que motivée par les demandes de l’IAF. Le PAK-FA/FGFA peut être sauvé si les coûts projetés restent maîtrisés et qu’il est fabriqué comme il est prévu qu’il le soit. Mais les transferts de technologie et la grosse facture posent problème. Le LCA MK2 (nouvelle version après le MK1A) a le feu vert avec pour seul objectif l’intégration d’armements indiens dédiés et l’intégration possible d’un missile de croisière allégé pour une de ses configurations opérationnelles (catégoriquement refusé dans le cas du F-16). En plus de cela, il est nécessaire de disposer de munitions indiennes pour conférer la capacité à ces avions de représenter une réserve opérationnelle pour les futurs conflits. Leur rôle d’appareil de seconde ligne est donc amplement démontré. Il est clair que le seuil conventionnel est la limite pour le F-16 donc un appareil de réserve avec une capacité d’emport d’un missile de croisière léger et d’une tête militaire stratégique est indispensable. Ce missile de croisière léger doit être transporté à raison de 1 à 2 pour les appareils de catégorie légère (Nbmoi : LCA Tejas Mk2?), de deux à trois et plus pour les appareils médians (Nbmoi : Rafale/AMCA ?), et de trois à cinq et plus pour les appareils de catégorie lourde (Nbmoi : SU30MKI/FGFA ?) dans le cadre d’un nouveau plan doctrinal avec plusieurs types de têtes militaires, y compris stratégiques. Le nombre de Rafale Made In India sera entamé si le F-35 obtient le feu vert après 2024. En fait un contrat F-35 tuera Rafale, FGFA et AMCA. Il existe un groupe d’opposition qui préconise un soutien et une garantie complets pour le programme LCA Mk2 après le F-16 et ne souhaite aucun compromis. Ce groupe préconise aussi un partenariat avec Dassault autour de l’AMCA et souhaite un nombre dédié de Rafale pour le Make In India. Le groupe indique également que, avec une limitation au seuil conventionnelle, le nombre de Rafale à disposition devra être encore plus important et deviendra une exigence stratégique. Ce groupe souligne également que les combats à haute altitude dans le nord et l’est devront être menés par les SU30MKI et les Rafale puisque les F-16 ne pourront pas faire grand-chose là-bas. L’indian Air Force est d'accord avec les opinions de ce groupe et a demandé la même chose avec un soutien complet pour le LCA Mk1A et MK2 / NG http://indiandefence.com/threads/f16-gripen-make-in-india-single-engine-aircraft-news-and-possibilities.56222/page-117#post-571288 Traduction PARIKRAMA, Jun 20, 2017 PETITE MISE A JOUR AUTOUR DU RAFALE DANS l’INDIAN NAVY Le prix total donné à l’Indian Navy couvre 70 Rafales. Dans le cas où 57 sont retenus par l’Indian Navy, la balance restante de 13 avions peut être directement reprise par l’Indian Air Force. Plus de 70 avions peuvent être gelés avec le même prix au cas où l’IAF fait connaître ses demandes pour le second lot à livrer (elle veut 36 avion de plus dans le cadre du Make In India, en a acheté 36 dans le premier contrat). Cela signifie que le prix élevé discuté précédemment n’est pas pour 57 mais pour 70 avions comme offert par Dassault pour des systèmes de missions spécifiques. Il est à noter que ce système de mission spécifique signifiera que les Rafale de l’Indian Air Force acquis lors de ce contrat seront utilisés pour l’assaut à la mer (remplaçant les Jaguar IM – Jamnagar) il y a donc une possibilité que seulement 13 soient commandés pour ce rôle et qu’une demande pour 36 supplémentaires soit négociée pour les rôles principaux dévolus à l’Indian Air Force. http://indiandefence.com/threads/rafale-deal-signed.56201/page-342#post-571565 Traduction PARIKRAMA, Jun 25, 2017 Nouvelles prises à la source Lockheed Martin a signé une lettre d’intention pour aider sur le pseudo-furtif LCA Mk2. Ceci n’a pas encore été rendu public. Ce ne sera pas du niveau du F-35 ou du F-22, plutôt un rétrofit de ce que sera le modèle final, quoi que cela puisse être. Ceci fait partie de l’accord autour du F-16 depuis le premier jour, ce qui veut obligatoirement dire qu’il y aura des contreparties et de l’investissement en recherche et développement. Comme mentionné plus tôt une nouvelle stratégie est initiée à propos des capacités et limitations conventionnelles. Spécifiquement, plusieurs capitaines ont été convoqués au QG pour parler de la faible performance à haute altitude du F-16. Comme mentionné plus tôt, le F-16 pourrait finalement ne pas être utilisé à de plus hautes altitudes où des appareils comme le LCA et d’autres appareils comme le Rafale et le MKI le seront. Une nouvelle méthodologie et un nouvel objectif sont en train d’être conçus autour du tuilage des capacités par le QG. http://indiandefence.com/threads/f16-gripen-make-in-india-single-engine-aircraft-news-and-possibilities.56222/page-127#post-572908 Traduction PARIKRAMA, Jun 26, 2017 Dans l’une des présentations par SAAB au Ministère de la Défense, les gens de SAAB ont prétendu que le Gripen E peut décoller d’Assam, délivrer ses armements au dessus du Pakistan et retourner à la base, et ne nécessitera un ravitaillement en vol qu’autour de Bagdogra. Les officiels de L’IAF présents ont rigolé et demandé « vous êtes sûrs ? » Les gens de SAAB ont dit « c’est notre estimation, et en fonction des conditions, de l’altitude, de la charge utile et de l’aérologie, cela pourrait diminuer ». Résultat : le rapport de l’IAF mentionne : « rayon d’action de mission et de convoyage : non concluant » Voilà ce qu’il se passe lorsque vous sortez des chiffres bidons de votre chapeau… Et ce n’est pas limité à SAAB… LM a proclamé que le F-16 avait un rayon d’action supérieur au SU30MKI avec un seul ravitaillement en vol avec les emports les plus lourds. Leur chiffre était de presque 3800km pour le F-16 contre 3000 pour le MKI. Une fois de plus LM s’est fait griller et finalement le rayon d’action nominal en mission de combat est redescendu à 650-800km et à 1000-1100km avec ravitaillement et avec les emports lourds en conditions de combat… Et au passage, pour les deux chasseurs c’est un non définitif pour la haute altitude et à proximité des théâtres du Jammu Et Cachemire, du Tibet, et de l’Arunachal Pradesh… Dans ces endroits, en se fondant sur les résultats obtenus sur la base aérienne de Leh Kushok Bakula Rimpochee, l’IAF a déclaré que le LCA a des performances plus élevées. En fin de compte, ne croyez pas au marketing de LM et SAAB… Laissez l’IAF tester et prouver quels sont les rayons d’action réels en condition de combat et s’ils correspondent à la soit-disante doctrine multirole… Actuellement ce n’est évidemment pas le cas, et l’IAF n’est pas confiante qu’ils le seront dans un futur proche non plus http://indiandefence.com/threads/f16-gripen-make-in-india-single-engine-aircraft-news-and-possibilities.56222/page-130#post-573294 Traduction PARIKRAMA, Jun 28, 2017 Confirmation reçue aujourd’hui ce matin depuis la source. Confirmation que le F-35 est lié au F-16 comme mentionné précédemment. Le président Trump a donné son assurance personnelle à Modi à propos des F-16 et deux choses supplémentaires (qui seront révélées plus tard). Il est clair que la déclaration d’un accord gouvernement à gouvernement pour les F-16 n’a pas été faite car il y a une pression considérable de la part de la Russie à propos d’un achat d’avions de première ligne et d’une ouverture du marché aux USA. Il y aura une petite compétition dont le vainqueur est déjà décidé et qui pourrait mener à une disqualification de l’autre compétiteur ainsi qu’à un score inférieur lors de l’évaluation technique du fait de la présentation d’un produit final immature. Un montant similaire à l’accord concernant le contrat pour un monoréacteur sera dépensé en achats d’armement auprès de la Russie pour les apaiser également. Il faut s’attendre à un super upgrade de plus de 8 milliards de dollars pendant cette période. http://indiandefence.com/threads/f16-gripen-make-in-india-single-engine-aircraft-news-and-possibilities.56222/page-133#post-573925 Traduction PARIKRAMA, Jun 28, 2017 En réponse aux deux points qui seront révélés plus tard : Les points dont il est question sont sous la responsabilité du conseiller à la sécurité nationale Ajit Doval qui a été l’initiateur de ces accords qui changent la donne. Ces accords secrets signifient maintenant que les USA, la France, et la Russie, sont toutes trois soumises aux mêmes conditions et par conséquent auront une participation massive garantie dans la modernisation dont ont besoin les armements indiens dans les 30 à 50 prochaines années. Point n°1 Un accord secret d’engagement total à l’encontre d’un ennemi commun agressif et hostile aux deux pays. Pour contrer ce pays, toutes les facilitations seront procurées en termes d’armes et de systèmes d’armes, d’accès aux technologies pour les trois milieux air, terre, et mer à un coût minimal dans le cadre d’une procédure de Foreign Military Sales ainsi que partiellement subventionnées dans le cadre de cet accord secret. Ce fut le F-35 qui a été mis sur la table par Modi en lieu et place du F-16, et le président Trump a insisté sur le besoin d’un mouvement progressif vers le F-35 depuis le F-16 puisque cela aidait à créer de l’emploi et bâtir des relations entre les industries de défense des deux pays. Avant que le chasseur de 5ième génération de l’ennemi commun soit pleinement déployé sur de nombreuses frontières, le président Trump a assuré à Modi que l’Inde aurait accès au F-35. Point n°2 Il y a un accord concernant des moyens itinérants qui devront être procurés à l’Inde et à l’Indian Oceanic Region. Ces moyens itinérants fonctionneront sous commandement commun des deux pays. Ils incluront un énorme ensemble de mises à niveau dans l’ISR (Intelligence, Surveillance, Reconnaissance) et d’autres capacités incluant la surveillance sous-marine. L’accord inclura aussi un soutien de nature militaire dans l’entier domaine de l’Indian Oceanic Region. Quelques équipes de réaction rapide font partie du plan pour détruire les installations stratégiques dans l’ouest (comprendre, le Pakistan) si l’équipe multinationale le juge nécessaire. Beaucoup d’autres points resteront classifiés du fait de la nature de l’accord. http://indiandefence.com/threads/f16-gripen-make-in-india-single-engine-aircraft-news-and-possibilities.56222/page-133#post-573935
  5. 11 points
    Tu sais, la droite catalaniste est au pouvoir en Catalogne depuis 40 ans ils ont eut le temps de créer un récit pseudo historique, de modeler le corps social et l'hégémonie idéologique et y compris de mener la Catalogne à la banqueroute. La gauche espagnole et catalane sont des l'idiots utiles , le mouvement catalan est plus proche de la Ligue du Nord que de la révolution socialiste. La Catalogne bénéficie d'une autonomie plus large que celle d'un lander allemand, langue officielle, police autonome, finances, éducation, ils peuvent décider de la date des élections, etc... Chacun peut dire ce qu'il veut et ils ne s'en privent pas Et malgré ça, les indépendantistes ne sont que 41 % au mieux. Pour ce qui se passe actuellement et mettre les points sur les i. 1° en 2015 ils ont organisé une élections autonomes à caractère plébiscitaire (et personne ne les a empêché de le faire) s'ils gagnaient les élections, promis juré ils déclaraient l'indépendance. Résultat majoritaires en sièges, minoritaires en voix (sur représentation du rural) c'est leur défaite plébiscitaire qui conduit à la situation actuelle. La post vérité : défaite transformée en mandat démocratique. 2° ils organisent un référendum, en manipulant les institutions et sans respecter les lois du propre statut catalan. Statut qu'implique 3/4 des voix pour toute modification du dit statut, or les lois du référendum et de transition sont une modification du statut. Bref ils sont dans l'illégalité tant du point de vue de la constitution espagnole que du statut catalan. 3° il ne s'agit pas d'un pb d'opinion, mais de sédition institutionnelle. En France , si un président de région faisait le 5e de ce que fait le gouvernement catalan, il ya longtemps qu'ils seraient en taule.
  6. 11 points
    Mémoire selective polonaise Accord entériné en 1953 certes sous férule soviétique et ne concernant que les relations RDA-Pologne Reconfirmé la veille (1989) et le lendemain de la réunification allemande (moins de férule soviétique du coup hein, le point darwin au pierogi mettant tout sur le dos des soviets va moins fonctionner là) prenant en compte la totalité de l'Allemagne réunifiée Reconfirmé en 2004 sans aucune pression soviétique puisque les dis soviétiques n'existaient plus (du coup, le point Darwin polonais va etre difficile a utiliser) Sympa le révisionnisme historique polonais, je me croirais presque par chez moi dans les Balkans
  7. 11 points
    - C'est pas le job du pilote de mettre le logiciel de son avion à jour. Il y a des spécialistes au sol pour ça dont le taf est d'être sûrs que l'avion est opérationnel quand on en aura besoin. Ce qui suppose de s'y prendre à l'avance histoire de vérifier que tout fonctionne. ça prend du temps et tu vas pas faire ça quand tu montes dans l'avion alors que tu as d'autres trucs à penser et une mission à accomplir. - Même si tout est virtualisé le code dédié à un système doit s'exécuter sans provoquer de bugs, surtout pour un matériel critique pour la "sensor fusion" de l'avion comme l'EODAS. On ne va pas laisser des V1 tourner quand il y a des V2 disponibles pour tourner aux côtés d'autres parties du logiciel elles aussi mises à jour. A moins qu'ils veuillent faire passer la MTBF de 20 à 5 minutes. Donc des màjs faciles à installer quand une nouvelle version est dispo, d'accord. Des pilotes qui décident si ils veulent installer ou pas une màj, heeeeuuuuu... Non. - Décider d'un téléchargement suppose que les réseaux sans fil aient aussi accès directement au software de l'avion ! Un cauchemar pour la sécurité informatique. Doit-on rappeler que les serveurs de LM ont été hackés par les chinois plusieurs fois ? Le jour où ils injectent du code malicieux dans ALIS, il se passe quoi ? Bref c'est du bon gros BS. Qu'il y ait une interface simplifiée pour que les techniciens mettent le logiciel de l'avion à jour depuis un poste informatique durci, pas de problème. Le Rafale le fait depuis plus de 20 ans. Mais ce genre de trucs ? Vous imaginez ? - ici contrôle, à tous les F-35, scramble scramble ! - contrôle ici anvil two, attendez les gars je dois faire la mise à jour V4 du radar ! oh zut ça a planté ! - anvil 1 pour anvil 2, tu utilises la V2 ou la V3 du driver du radar ? - la V2 pourquoi ? - anvil 3 pour anvil 2, ah c'est normal alors il faut que tu aies la V3 pour passer en V4. - roger anvil 3, mais on peut l'installer que si on a la V4 de l'EOTS non ? Moi j'ai déjà la V5. C'est peut-être pour ça que ça plante non ? - controle pour anvil 2 essayez de tout retélécharger et réinstaller dans ce cas. Faites un Format C:\ ça ira plus vite. - anvil 2 pour controle, mais l'écran tactile il marche plus ! - anvil 1 pour anvil 2, relances en mode sans échec. - je peux pas anvil 1, je suis pas sur une session admin ! Oh attendez j'ai un message on me dit d'appeler un numéro si l'avion est bloqué, ça doit être Lockheed Martin - CONTROLE POUR ANVIL 2 ! N'APPELLEZ SURTOUT PAS ! - tuuut tuuuut - ANVIL 2 RACCROCHEZ TOUT DE SUITE ! - *clic* Bonjoul honolable amélicain, quel est votle ploblème ? votle F-35 a été bloqué ? pas de ploblème nous chez Lockheed Mandarin nous allons vous aider en plenant le contlole de votle F-35 et en le faisant voler autimatiquement jusqu'à nos ateliers de Shang... de Washington. Si vous êtes éjecté en plein vol c'est nolmal ça fait paltie de la plocédure, ohohohohohohoho bonne joulnée honolable gwai-lo hohohohohoho *clic* What could go wrong ?
  8. 10 points
    magnifiques photos rétros utilisant un procédé de 1850. http://www.studiocuicui.fr/
  9. 10 points
    Disproportionné ? Pas sur qu'un Tchèque penserait la même chose. On pourrait rappeler aussi si ça ne dérange personne le fait que le gouvernement polonais ne s'est pas vraiment soucié du sort de la Tchécoslovaquie en 1938 et 1939... Ou éventuellement qu'en 1919-1920, ce sont les Polonais qui sont partis à l'assaut des restes de la Russie impériale alors en pleine guerre civile. Si les Bolcheviks sont arrivés sur la Vistule en 1920, c'est après une contre-attaque. Faut pas croire. On ne dit pas que les Russes sont des gentils, mais ni les Polonais ni les Ukrainiens ni aucun autre peuple du secteur n'ont aucune casserole aux fesses.
  10. 10 points
    Traduction PARIKRAMA, Jul 3, 2017 J’ai discuté avec des gens du Ministère de la Défense toute la journée et ils n’ont fait que parler du Rafale toute la journée… Pas même du FGFA, de l’AMCA ou de tout autre avion… Le dossier et les officiels énoncent clairement que le transfert de technologie arrive étape par étape pour le Rafale, et que les besoins spécifiques à l’IAF ainsi que les commandes associées sont planifiés. Le tout grâce à Dassault Reliance Aerospace Limited. D’après leurs propres paroles, DRAL s’est assuré au maximum avant d’investir là-dedans… Et cela inclut un minimum de 90 jets sous les termes du Make In India… Si ce n’est plus dans le pire des scénarios… Les mêmes personnes ont expliqué pourquoi pour eux le Mig29K est un énorme échec… Et pourquoi le Rafale procure le meilleur rapport qualité prix et représente la meilleure option pour l’usage qu’ils vont en faire. C’est très clair côté Ministère de la Défense… En fait ils ont une réunion mensuelle ce mois-ci (sic) afin d’obtenir une synergie au niveau du financement. http://indiandefence.com/threads/10-reasons-why-the-indian-rafale-is-evolution-itself.62296/#post-575363 Traduction PARIKRAMA, Jul 7, 2017 Petit extrait Les gens de l’Indian Air Force et Modi se sont disputés à propos du F-16. Selon les propres mots des officiels seniors, les gens de l’IAF ont fourni un rapport très intéressant mais incriminant disant que le F-16 leur est inutile et le Gripen E aussi. Ils ont dit que les accords politiques peuvent compromettre la sécurité indienne. Les gars du Ministère de la Défense (MoD) se sont retrouvés autour d’une table avec les seniors de l’IAF qui ont fait ce rapport d’évaluation. Les gars du MoD ont essayé de leur faire comprendre que le F-16 est nécessaire car nous avons maintenant besoin du support des USA pour faire face à la stratégie chinoise et que ceci fait partie d’un accord militaire. Une fois le F-16 acheté, l’inde aura accès à une coopération Air Land & Sea au niveau de ce que nous avons avec la Russie et la France, et les USA + Israel + le Japon + l’Australie seront ajoutés phase après phase dans ce nouvel accord militaire. L’IAF a catégoriquement contesté que ce plan pour un monomoteur soit correct et que si une montée en puissance destinée à contrer la Chine était nécessaire elle devait se faire avec des bimoteurs de catégorie médiane, et pour cela l’IAF préfère les Rafale. L’IAF a souligné qu'une flotte de 300 Rafale est un cauchemar pour la Chine et avec une mise à niveau prévue pour le Rafale et l'assimilation de matériels israéliens qu'ils ont développés spécifiquement pour leurs propres F-35 Adirs, ces 300 ou 15-18 escadrons représentent la plus puissante des dissuasions. Ils ont également souligné que le Make In India pour le Rafale aurait dû être accéléré et que ces 90 avions monomoteurs aurait du être transférés à Merignac, ce qui permettrait 2 lignes (une en France et une en Indie avec Dassault Reliance Aerospace Limited) pour répondre urgemment aux besoins de l'Inde. L’IAF a aussi souligné leur extrême déception que le gouvernement ait parlé du prix du Rafale et que les médias aient eu des discussions de comptoir à propos du prix du F-16/Gripen alors qu’ils savent que le coût global serait similaire pour un contrat avec des F-16/Gripen. Les gars de l’IAF ont aussi dit que les restrictions budgétaires étaient un mensonge flagrant lorsque, lors d’une remarque accablante, l’IAF a dit que la classe politique dans chaque état octroie des exonérations de prêts agricoles pour environs 50.000 crores par état (nbmoi : un crore = 10 millions, 50.000 crores = 500 milliards de roupies, soit 6.546.790.566 euros au taux en vigueur). Ici les partis politiques parlent d’intérêt national mais c’est plus un intérêt politique (vote bancaire). Mais l’achat de jets pour la sécurité nationale n’est évidemment pas important. L’IAF a clairement fait comprendre que les deux monomoteurs ne correspondaient pas à ses besoins. De plus le transfert de droits de propriété intellectuelle (IPR Intellectual Property Rights) et de technologie est limité. En comparaison du contrat Rafale, LM ne partage rien de critique à part dire qu’ils vont modéliser l’intérieur du LCA Mk2 d’après le F-16, mais ce n’est pas ce dont nous avons besoin. Dans le cas du Gripen, les droits de propriété intellectuelle que SAAB a partagé avec quelques nations ne l’ont pas été avec l’Inde. Ceci, particulièrement de la part d’un pays ami, a effrayé l’IAF qui s’est demandé quelle en était la raison, et si cela n’impliquait pas qu’il y ait une différence entre ce que le MoD a promis à l’IAF et ce qui a été réellement offert par SAAB. Finalement l’IAF n’a pas accepté de bouger face au MoD lui demandant encore et encore d’accepter les F-16. L’IAF a été claire sur le fait qu’ils ne prendront pas le Gripen E ou le F-16 et que si le gouvernement/MoD veulent un accord politique alors ils doivent aussi accélérer et commander plus de Rafale dans le volume que veut l’IAF. Le Transfert de Technologie pour le Rafale en ce qui concerne l’IAF va arriver en lots qui seront réalisés dans l’usine de MIHAN (Multi-modal International Hub and Airport at Nagpur ) ou chez Dassault Reliance Aerospace Limited. Donc cette fausse représentation d’un Transfert de Technologie et d’un prix trop élevé du Rafale devraient être clarifiés par le MoD et celui-ci devrait arrêter de tourner autour du pot et se concentrer sur un plan de modernisation approprié. L’IAF a aussi dit que la Marine veut des Rafale, donc pourquoi penser à tout autre avion comme le F-16 ou le Gripen E alors que la marine, en interne, a précisé qu’elle ne voulait des monomoteurs que pour sa branche basée à terre. Au contraire, un Make In India unique aurait donné à l’Inde une plus grande marge de manœuvre pour les négociateurs. Il a été mentionné cette déclaration des officiels du MoD disant que le Tejas était inférieur aux dernières améliorations du F-16 block 70+/Gripen E mais supérieur au F-16 block 52/Gripen C, mais ces monomoteurs sélectionnés ne respectent toujours aucune exigence. Parce qu’avec le coût global, ces constructeurs finissent par dire qu’ils peuvent faire le travail du Rafale pour gagner le contrat alors qu’ils ne peuvent certainement pas comme le montre l’évaluation menée en interne. Ceci au même titre que les limitations et restrictions à des missions conventionnelles n’est pas souhaitable du tout. La réunion n’a donc pas été concluante puisque l’IAF n’a pas bougé d’un poil et n’a pas accepté le F-16/Gripen. Les gens du MoD prendront une décision en interne d’ici 7 jours pour savoir s’il faut pousser cet achat politique ou non. Après quoi les documents seront transmis pour finalisation du contrat. L’IAF montrera plus ou moins d’approbation en fonction de l’augmentation du nombre de Rafale comme c’est demandé par les forces http://indiandefence.com/threads/f16-gripen-make-in-india-single-engine-aircraft-news-and-possibilities.56222/page-157#post-576047 Traduction PARIKRAMA, Jul 7, 2017 Frère, Manohar Parrikar est l’architecte de l’affaire du monomoteur… Il n’y a jamais eu de requête formelle de l’IAF. Manohar Parrikar voulait que le monomoteur soit le LCA seulement mais pour qu’il ait des compétiteurs il a ouvert l’appel d’offre et impliqué LM et SAAB là-dedans. Le résultat est que le MoD essaie maintenant de placer LM à cause du besoin d’un accord stratégique et que l’IAF veut finalement du Tejas parce que son objectif d’acquisition n’implique qu’un seul avion étranger. Manohar Parrikar est parti pour faire de la politique intérieure à un moment crucial et maintenant c’est une lutte avant qu’un compromis soit fait entre les deux options. Certes, c’est pourquoi l’IAF voulait l’option Make In India et laisser l’Indian Navy avoir au moins 1.5 escadron provenant de la ligne de Mérignac pour pouvoir lancer son installation pour la formation des pilotes à terre (Shore Based Training Facilities). Le reste des demandes pourrait être résolues par une ligne Make In india étant donné que nous nous lançons dans des choses qui souffrent toujours des défis posés par le temps indien. http://indiandefence.com/threads/f16-gripen-make-in-india-single-engine-aircraft-news-and-possibilities.56222/page-158#post-576092 Traduction PARIKRAMA, Jul 10, 2017 Nouvelles prises à la source Aujourd’hui il y a eu une autre série de réunions entre l’IAF et le MoD sur la question des chasseurs monomoteurs. Le MoD va rencontrer les gens du secteur privé pour recevoir des commentaires et des informations. Ces commentaires et informations portent sur la problématique citée dans le rapport à charge de l’IAF à l’encontre des chasseurs monomoteur choisis, le F-16 block 70+ et le Gripen E. Quelques uns des problèmes mentionnés par l’IAF ci-dessous La cellule dans son état actuel et les améliorations possibles à l’avenir La nature instable de la cellule lors des missions à basse et haute altitude Maniabilité dans des configurations opérationnelles et la sur-dépendance au système de correction automatique tout en dissipant l’énergie et augmentant le risque de décrochage La compatibilité électromagnétique et les problèmes d’émission et de génération d’interférences, la haute sensibilité et l’immunité négligeable malgré que le contraire soit indiqué par les solutions présentées sur le papier Le système de rapports de sécurité fournissant une détection limitée des problèmes survenant dans les systèmes embarqués La taille du radar proposé limite la zone de détection (en l’état 50-60% de ce qui est offert par le RBE2 AESA du Rafale pour les deux monomoteurs, les chiffres exacts ne peuvent être révélés au public) Les capacités BVR sont limitées par la portée radar, la puissance, et plus important le rafraichissement à mi-course pour les missiles BVR comme l’AIM120 et le Meteor Haute vulnérabilité au piratage et suite de protection absente ou de très faible qualité emports de mission présentés avec des configuration air-air emportant 4 ou plus de missiles BVR dans des conditions standard où un environnement de déni d’accès maximum est présent ce qui est peu pratique emports de mission présentés avec des ensembles d’armes air sol où un environnement de déni d’accès maximum est présent ce qui est peu pratique Les missions air-air et air-sol limitent toutes deux la capacité à prendre des G à cause de la dissipation d’énergie, des problèmes de maniabilité, des susceptibilités d’interférence électromagnétiques et ainsi la survivabilité décroit sévèrement dans des environnements où des menaces se dévoilent Les taux de succès opérationnel sont compromis et il y aura très rapidement une perte rapide de capacité à maintenir un tempo opérationnel élevé du à l’attrition qui à son tour réduira le temps global passé à combattre Dans le cas du F-16 le MoD est maintenant en train d’essayer avec le secteur privé et leurs homologues américains de faire quelque chose à propos des problèmes soulevés par l’IAF. L’IAF a aussi mentionné que ces points sont applicables au Gripen E en se fondant sur la présentation et les questions croisées posées par le panel de l’IAF auprès des responsables de SAAB. L’IAF ne fournira un examen et un accord positif que lorsque ces points seront abordés et que les systèmes seront plus ou moins contrôlés par une entité indienne. L’IAF a mentionné comment tous ces facteurs font partie de l’accord qui sera sous contrôle de Dassault Reliance Aerospace Limited et que le Rafale indiens sont « convenablement » modifiés par rapport aux F3R destinés à la France. Un point qu’il faut noter est que les capacités demandées par l’IAF sont difficiles à atteindre et que si elles le sont nous auront accès à un niveau de technologie sans précédent au niveau du contrat Rafale. Les gens du MoD ont été rendus perplexes quand les gars de LM ont essayé de ne pas aborder ces points lors de la discussion et que SAAB a simplement demandé plus de temps pour revenir après avoir discuté en interne de la façon de répondre aux exigences de l’IAF (textuellement d’après l’IAF, SAAB n’a aucune idée de ce qu’il faut modifier et LM sait que partager autant de technologie signifie que LM doit passer de la parole aux actes comme Dassault) http://indiandefence.com/threads/f16-gripen-make-in-india-single-engine-aircraft-news-and-possibilities.56222/page-170#post-576929 Traduction PARIKRAMA, Jul 10, 2017 C’est une course de limaces Le gouvernement va gagner mais va devoir concéder quelques petites choses c'est-à-dire ce que veut l’IAF dans cet accord et d’autres accords comme prévu par les négociations. Rappelons qu’avec la déclaration chinoise d’hier d'entrer dans le Jammu et Cachemire, la classe politique et les fonctionnaires préconisent encore plus la finalisation d’un axe Inde États-Unis. Mais IAF s'accrochera à ses demandes et en guise de compromis : 1. Tata fabriquera des pièces et aura des joint ventures avec BEL, SAMTEL, etc, où d’autres technologies LM passeront en Inde pour de la fabrication et de l’assemblage local. 2. L’IAF aura l’oiseau de son choix pour obtenir leur accord sur cette proposition. Le risque va être d’utiliser la presse pour guider les F-16 de LM et dénigrer le Tejas de façon à « justifier » cet achat qui est purement politique. Vu que les rapports positifs sur le Tejas sont dans le fichier maintenant, nous allons avoir droit à des gesticulations via les commentateurs et les articles/nouvelles. Je dois vérifier maintenant en me fondant sur les nouveaux développements indiquant quels pourcentage du Rafale sera fabriqué ici quel sera le coût à l’unité selon Dassault Reliance Aerospace Limited. De manière empirique la réduction de coûts espérée une fois parvenus au point d’équilibre est de 7 à 9% moins cher par rapport aux avions français produits à Mérignac. http://indiandefence.com/threads/f16-gripen-make-in-india-single-engine-aircraft-news-and-possibilities.56222/page-171#post-576937 Traduction PARIKRAMA, Jul 10, 2017 Principalement le F-16 et des rapports mentionnent que des points similaires se retrouvent dans le Gripen E. Radar et avionique sont supportés d’une manière bien plus réduite que ce qu’a l’IAF dans son inventaire avec les MKI et les Rafales. En aucune manière la configuration présente ne peut utiliser l’AIM120 et Le Meteor de façon satisfaisante. Les problèmes techniques doivent être soit résolus ou un remplacement approprié doit être mentionné/fourni depuis des solutions sur étagère ce qui va ainsi augmenter le prix et augmenter le coût de l’adaptation. http://indiandefence.com/threads/f16-gripen-make-in-india-single-engine-aircraft-news-and-possibilities.56222/page-171#post-576944 Traduction PARIKRAMA, Jul 10, 2017 Mise à jour : La réunion d’aujourd’hui reste non-concluante. Le MoD a encore demandé un représentant de l’IAF pour des discussions supplémentaires par téléphone avec LM afin de lever les « doutes » de l’IAF. L’IAF à sa manière a envoyé un message via la personne qu’ils envoient à cette réunion cruciale. L’IAF envoie un flight lieutenant pour cette « discussion importante » avec LM pour « clarifier les doutes ». De façon astucieuse, le grade le plus bas est envoyé pour signifier le strict « NON » de l’IAF au F-16. D’un autre point de vue puisque le MoD a demandé un représentant mais n’a spécifié aucun rang, c’est une façon maline de l’IAF de faire des reproches au MoD tout en démontrant qu’ils suivent les règles. Plus ou moins d'initiés de l'IAF savent que l'accord politique est fait suite aux commentaires d'une certaine personne importante qui était aux États-Unis avec PMModi. Donc ce que va faire l’IAF est qu’elle va prendre ses distances avec cet accord qui ne surviendra que s’ils obtiennent ce que voulait l’IAF comme un véritable chasseur médian, qui d’après le programme Make In India doit être bimoteur. De par la nature des rapports écrits et vu la manière dont la partie se joue, il ne sera pas facile pour le gouvernement et le MoD de faire avaler de force cet accord à l’IAF http://indiandefence.com/threads/f16-gripen-make-in-india-single-engine-aircraft-news-and-possibilities.56222/page-178#post-577151
  11. 9 points
    La première chose à faire sur les zones à risque c'est d'avoir les moyens sur places immédiatement disponible après le passage du cyclone. La Préfecture de saint martin c'est fait arracher le toit puis c'est retrouver complètement inondée par les trombes d'eau qui ce sont abattus sur l'iles. Pendant 48 h aucun moyens de communication ne fonctionner sur l'iles les ordi du PC et les trans HS l'hôpital, les casernes de pompiers, les gendarmeries ont toutes subits de gros dégâts, des véhicules de secours ont été détruits . La première chose à faire c'est durcir la construction de tout les bâtiments public et les PC de commandement (préfecture) et les équiper de groupes électrogène, de moyens de transmissions capable de communiquer avec le PC de zone pendant et après le passage du cyclone. Afin d'envoyer une évaluation de la situation au plus tôt. Des le passage du cyclone les secours aux personnes doivent commencer une reco complète via véhicules avec moyen de transmissions pour envoyer les demandes d'aide d'urgence et faire un premier bilan à la préfecture qui retransmettra vers PC défense de zone . Rien qu' avec ça on aura fait de gros progrès. On ne peut pas diriger des opérations de secours importantes sans un PC fiable. En Guadeloupe la Préfecture ne résisterez pas un séisme de 6. Alors que toute les iles de l'archipel sont classé rouge en risque sismique. En France le PC de la préfecture et le codis des Alpes maritimes ont été inonder lors de la crue historique du var en 1994. Pas plus tard que l'an derniers plusieurs centre de secours ont été inonder en ile de France. Si les moyens de secours sont perdu des les premières minutes la crise augmente. Si c'est votre PC c'est pire vous perdez la tête.
  12. 9 points
  13. 9 points
    Traduction PARIKRAMA, 43 minutes ago NOUVELLES prises à LA SOURCE Suite à la lutte continue pour plus d'avions TE choisis par IAF et d'avions SE choisis par MOD un accord de compromis vient d'avoir lieu. Le plan pour les bases de Rafale selon la réunion est le suivant: L'IAF a demandé un total de 7 bases pour les Rafale (3 face ouest, 2 oriental, 2 sud / centre pour le rôle de swing). MOD a taillé jusqu'à 5 bases pour Rafale (3 en face ouest avec au moins un situé plus au sud / centre et le 2 orienté Est) Les 7 bases d'origine ont une capacité d'abriter un total de 14 escadrons (~ 250 +), mais la même liste a été utilisée pour remplir d'abord chaque base avec 1 escadron et les compléter ensuite avec le 2ème escadron. Certaines bases peuvent contenir des escadrons supplémentaires assujetties à la disponibilité de l'espace. Cela a permis un plan à 10-12 escadrons. Les 3 premières bases seront effectuées via des commandes sur étagère Les 2 suivantes via MII avec le reste des jets assemblés et les composants produits dans DRAL En retour, MOD a convaincu l'IAF pour le projet suivant Un total de 6 escadrons pour commencer pour SE Capacité supplémentaire de 2 + 1 escadrons - 3 de plus après l'examen des livraisons de 3-4 escadrons. Principalement basé sur les bases Forward dans le Secteur occidental cela libérera les MKI pour se déplacer plus en profondeur. Sur 6-9 escadrons, 1 escadron est également prévu pour de l'importation directe. L'IAF et le MOD ont aussi discuté pour LCA MK1A Le MOD a également clairement précisé que après la prise en main du premier escadron MK1A, un nouvel ordre de 3 à 4 autres escadrons (60-80) sera également placé. IAF a clairement déclaré qu'ils regardent le Kaveri avec le coeur de Safran pour un maximum de LCA et veut le poursuivre. En outre, MOD / GOI et IAF ont tous deux été indulgent sur HAL au cours des 3 dernières années et veulent maintenant voir si HAL peut livrer les nouvelles promesses actuelles. Les nouveaux jalons / critiques / points de priorité sont Atteindre FOC bientôt. Montrer de bonnes avancées sur le projet MK1A. Augmenter la vitesse de production. à 16 par an et assurer un écosystème local en pour un rendement de 24/ans Aborder les problèmes dans les avions actuellement livrés et corriger les erreurs. Changer la façon dont les problèmes soulevés ont été abordés dans le passé avec une approche plus professionnelle et un respect des délais. À propos de FGFA et super MKI, La chronologie pour un nouvel examen des capacités est maintenant considérée uniquement après l'installation de la ligne pour l'Upgrade des Super MKI et le début de la mise à jour par lots des MKI Après la mise à niveau d'environ 5-6 escadrons venant de Russie et de HAL, la production de FGFA est envisagée. Une capacité de 2-2.5 escadrons supplémentaires configurés comme Super MKI est également proposée avec des avions recevant des systèmes français et israéliens chez HAL après la livraison, sur étagère aussi. Ce petit lot est proposé pour remplacer des cellules très anciennes qui ne peuvent pas être sélectionnées pour la mise à niveau Super MKI et ne seront utilisées qu'à des fins de formation
  14. 9 points
    La Suisse reviendrait-elle sur le sacro-saint principe de neutralité ? de surcroit un avion à dominante tactique pour défendre l'espace aérien helvète ? Il a fumé ou il a palpé M. Parmelin ? ou bien classiquement et un peu niaisement il fait monter les enchères, ce serait bien la première fois que le LIghtning II sert de lièvre
  15. 8 points
    Il est interdit de faire roupiller ce fil. Marty envoie du lourd à Sion.
  16. 8 points
    @Bat et pour répondre @Alexis Je confirme La polémique est bien politico-politicienne, les "réagissants" voulant s'ériger en opposition politique. Mais à la limite je m'en fout. Ils participent au sentiment d'anxiété d'une partie de la population et au clivage national (notamment en relayant des fausses informations) Le pourquoi m'interesse peu, il était de toute façon telephoné. Le résultat lui m'interesse plus. Et le résultat c'est que la caisse de résonnance politico-médiatico-réseau sociaux s'en est trouvée amplifiée au cours d'une catastrophe majeure ou tout le monde devrait se serrer les coudes. En ce sens la gestion néerlandaise est bien plus constructive. Des faits froids, des analyses, des projections, des prises de décision dans le calme Le calme et la reflexion ca aide plus dans ce genre de situation qu'un bruit de fond de vociférations grotesque
  17. 8 points
    Soyez prudents quand vous invitez un héros à parler à l'école : Aujourd’hui c’est le 35e anniversaire de la mort de Sir Douglas Bader et je ne pouvais pas le laisser passer sans parler de cette histoire à propos du héros de la RAF. Il racontait sa vie de pilote pendant la Seconde Guerre mondiale à une école de filles de la haute société. « Alors il y avait deux de ces fuckers derrière moi, trois fuckers à ma droite, un autre fucker sur la gauche, » dit-il à l’audience. La maîtresse pâlit et l’interrompt : « Mesdemoiselles, le Fokker était un avion allemand. » Sir Douglas répond : « Ca peut arriver, mais ces fuckers-là étaient en Messerschmitt. »
  18. 8 points
    heu, c'etait en 1981, j'étais sur le Duperré et nous sommes partis de Brest un vendredi matin, en urgence. Nous avons navigué tres rapidement (pas PMP, mais pas loin) pour arriver samedi matin sur zone (je dirai entre Terre Neuve et l'Irlande) ; De mémoire (parce que ça m'a marqué), nous étions au rdv vers 10-11h00 du matin ; personne à l'horizon et un peu plus tard, vers 12-13h00, nous avons eu un échange radio (j'étais au CO) ; l'hélico a décollé et a treuillé le blessé qui, toujours si ma mémoire est bonne, était le medecin. Il me semble me rappeler que c'etait une péritonite...) Nous sommes rentrés plus lentement sur Brest et avons envoyé l'hélico depuis tres loin (plus de 100 km) vers l’hôpital. Nous étions à quai le dimanche apres midi.
  19. 8 points
    <note : la cible de l'article n'est pas Trump, mais plutôt son entourage et leurs pratiques douteuses pour monétiser le pouvoir EDIT : et vu les sommes engagées, ça a tout à fait sa place dans le fil USA > EDIT2 : Disclaimer l'article n'est pas totalement impartial (tout le monde n'est pas le failing NY Times ou WaPo), mais mon bullshitomètre est en dessous de 20% donc je partage. Trump peut rapporter gros ... Du moins à ses proches, surtout s'ils ignorent les règles d'éthiques et de conflits d'intérêt habituel. Et qu'ils profitent du démantèlement des normes (EPA, etc) Exemple concret sur les agrocarburants, avec Carl Icahn, un milliardaire "raider" qui terrorise les conseils d'administration. Il avait déjà tiré Trump d'affaire plusieurs fois sur ses dettes, et l'avait soutenu pendant la campagne électorale. En retour, il avait obtenu un poste spécial de conseiller à la dérégulation, un poste sans salaire, et donc sans conflit d'intérêt, pas vrai ? Donc, pour lui (comme pour Trump et Kushner), pas besoin de se débarrasser de son empire financier... L'article qui suit montre comment il a utilisé ce poste (je pense très fort abusé) pour gagner > 560 Millions $ rien que sur les agrocarburants. Et c'est en 9 mois de poste, directement en fortune personnelle. La fondation Clinton peut aller se rhabiller... Comme qui dirait @Tancrède, "follow the money" http://www.newyorker.com/magazine/2017/08/28/carl-icahns-failed-raid-on-washington Résumé simplifié: Icahn avait acheté CVR, une société d'agrocarburant. Il gueulait depuis des années sur les régulations, notamment celles l'obligeant à payer des centaines de millions de $ en RIN (un type de crédit d'émission, "permis de polluer" ). Après l'élection de Trump, il est devenu conseiller présidentiel spécial pour la dérégulation. Etrangement, malgré ce poste hors organigramme officiel, il faisait passer un second entretien à tous les candidats pour les agences fédérales chargé des règlementations (EPA, etc). Pas difficile d’imaginer les questions. Fin février 2017 il a pressuré les concurrents de CVR à signer un accord pour mettre fin à cette obligation. Problème, il l'a fait en se présentant sous l'étiquette de "conseiller du président" : En paraphrasant : "signez d'abord, sinon le décret présidentiel que je vais faire passer sera pire pour vous" Un projet de décret a bien été rédigé (sans doute par Icahn), mais rapidement retoqué. Il n'avait pas suivi le process habituel (où chaque lobby aurait eu son mot à dire, pour s'assurer que ça ne profite pas qu'à une seule personne.). en Mars, le pot aux roses ayant été éventé, il a commencé à couvrir ses traces, en niant tout conflit d'intérêt, ou toute intervention dans le processus... Et a démissionné le 18 août dernier. Son raid sur Washington DC n'a pas réussi ... Mais il ne part pas les mains vides : rien que sur CVR et les agro-carburants, Icahn a gagné: * 500M$ de plus-value : les actions CVR ont explosé en bourse, avec sa nomination, et fin février, à la signature de l'accord de fin des "permis de polluer" RIN * 60M$ : en shortant les crédits "permis de polluer" RIN (qui ont eu un krach à la signature de l'accord). Y a pas de petit profit ... Et comme il n'a jamais rendu public son portefeuille, ou le scope de ses conseils chez Trump, on ne sait pas quels autres conflits d'intérêt il y a eu (et profits). Par exemple, en février, il a aussi acheté des parts dans une grosse société pharmaceutique, Bristol Meyer. Toujours en étant conseiller de Trump. C'était juste avant les bisbilles sur la réforme santé ... Et on ne sait pas à si il a eu accès à des informations d'initié.
  20. 8 points
    Oh le point Godwin... manquait plus que ça de la part d'un gouvernement qui remplace les juges et les militaires sur base de loyauté politique et qui veut faire voter une loi empechant de censurer les polonais sur le net (y compris sur les fofos, trolls de Pologne allez y on n'aura beintot plus le droit de vous bannir selon la future loi envisagée par le PiS) Ce gouvernenment s'orbanise à vitesse grand V et dépassera bientot l'exemple Hongrois Problème, il y'a des closes dans le traité européen qui font que l'on peut suspendre un membre qui va trop loin Attention à ne pas pousser trop mémé dans les orties
  21. 8 points
    Traduction PARIKRAMA, Jun 28, 2017 Deux choses : le F-35 ne concerne pas pour l’Indian Navy actuellement, le choix de l’IN est clair et net : Rafale M, sauf si la France et Dassault ne le fassent capoter. Pour la bonne et simple raison que l’accord sur le Rafale Make In India est facilité via la combinaison des besoins de l’Indian Air Force et de l’Indian Navy. Le F-35 pour l’IAF ferait partie d’un ensemble de mise à niveau complet qui signifie qu’environs 90 F-16 seraient fabriqués après que l’Inde ait insisté sur sa volonté d’assembler des F-35. Ceux-ci seront spécifiquement destinés à l’IAF. A cet égard la victime résultante serait l’AMCA. Toute augmentation du nombre de F-16 au-delà des 90 serait accompagnée de garanties d’accès et de mouvement de terchnologies provenant des blocks au-delà du 70 au sein de programmes domestiques. La mise à niveau du Super Sukhoi sera facilitée du fait qu’une partie des systèmes complexes seront acquis auprès de la France et d’Israël, et que l’Inde financera une bonne partie des équipements russes. Concrètement la question des sanctions et des contraintes sera rendue caduque par une bonne portion des avances et des échéances versées. http://indiandefence.com/threads/f16-gripen-make-in-india-single-engine-aircraft-news-and-possibilities.56222/page-134#post-573941 Commentaire PARIKRAMA, Jun 28, 2017 Le premier tweet dit que d'après les simulations le Rafale peut opérer depuis les "V" (les portes avions dont le nom commence par V) de manière complète.Et qu'il peut utiliser les ascenseurs bien qu'il n'ait pas les ailes repliables. (On apprendra ensuite que les bouts d'aile se démontent) Le deuxième dit qu'un rapport va être édité pour parler du Kaveri Le troisième dit que des discussions ont lieu à propos de l'upgrade du M-88 en 8.3 t. le point de vue du journaliste est que cela ne tiendra pas dans le planning et que cela sera sans doute proposé en retrofit. Il dit aussi que l'AASM est en option mais ne fait pas partie des livraisons fermes. Le quatrième dit que la marine nationale indique une disponibilité de 70 - 97% au sol et sur le pont et que c'est mieux que le super Hornet. Il dit aussi que l'aspect omnirole de l'avion est vendu comme un point fort et qu'il y a eu plein de missions recce/strike, CAS/strike au dessus de Ramadi en Iraq récemment par exemple. Enfin il dit que SPECTRA fonctionne bien dans l'environnement chargé d'Iraq et de Syrie. et qu'il n'y a pas de plan pour faire un Rafale spécialisé EW car le Rafale peut emporter des Pods de brouillage Enfin le dernier parle d'HMD de point d'emport Météor et de Brimstone. http://indiandefence.com/threads/rafale-deal-signed.56201/page-361#post-574078 US to provide India resources & technology for security: Mike Pence BY PTI | UPDATED: JUN 28, 2017, 02.48 PM IST WASHINGTON: The US will help the Indian armed forces to obtain the resources and technology they need to support security in the region, Vice President Mike Pence has said. "You need look no further than yesterday's announcement that the United States will sell Sea Guardian UAVs, Apache attack helicopters, and C-17 transports to India," he said. Pence said the process to approve the sale was underway and expressed hope that it would "accurately" reflect commitment to mutual security among both the nations and the importance of their partnership for security. "A first-rate global power needs a first-rate military, and the United States will continue to enable the Indian armed forces to obtain the resources and technology it needs to protect the Indian people and support security in the region," Pence told members of the US India Council in a keynote address. Pence said the US and India can deepen their ties in many industries and areas and asked India to enact the necessary economic reforms to ensure that the bilateral trade relationship is both "fair and reciprocal". He said India and the US are strong partners in the fight against terrorism. "Like the United States, India is too familiar with the grave danger posed by radical Islamic terrorists," he said yesterday. "These barbarians have struck on Indian soil too many times over the decades, including the horrific attacks in Mumbai nearly a decade ago, claiming the lives of more than 160 innocents, including six Americans," Pence said. "The United States and India already collaborate to a significant extent. But in the face of terror networks that are ever-more sophisticated, ever-more dispersed, we will continue to take renewed action to facilitate two-way information and intelligence sharing to confront this threat," he said. http://economictimes.indiatimes.com...-security-mike-pence/articleshow/59351943.cms http://indiandefence.com/threads/f16-gripen-make-in-india-single-engine-aircraft-news-and-possibilities.56222/page-143#post-574286
  22. 7 points
    Plus de 15 ans de guerre ininterrompu et aux résultats catastrophiques, n'ont rigoureusement rien appris à ces 58% d'américains ...
  23. 7 points
    Les Nord-Coréens continuent vers leur objectif : parler d'égal à égal avec les Américains. Vivement qu'ils ouvrent des comptes Twitter.
  24. 7 points
    Le Belgian Bashing est toléré par contre? M'étonne de pas avoir vu passer Molenbeek tant qu'on y est dans les clichés... Aucune acrimonie, bien entendu: simple constat.
  25. 7 points
    Je me disais aussi que trop de ce qui y était écrit avait été écrit dans les quelques 80 pages de ce forum... Félicitation à @PolluxDeltaSeven pour cet article très complet sur le futur de la Composante air belge. @mayamac Il faut tout d'abord déterminer ce qui fera le futur de l'Union et quels pays seront parties prenantes d'une future Union de la Défense. La création d'une entité avancée à l'échelle de l'Union Européenne à ce sujet est (très peu probable): entre le groupe de Visegrad, les atlantistes ou ceux qui ne sont simplement pas entièrement à fond dans l'Union, beaucoup risquent de faire part de leur opposition. La solution la plus probable est donc l'Union à plusieurs vitesse, avec un noyau d'intégration avancée et les autres. Parmi les pays dont on sait qu'ils sont prêt à intégrer cette Union à plusieurs vitesses, nous avons BeNeLux Belgique Pays-Bas Luxembourg Ceux qui se sont réunis à Versailles en mars 2017 Allemagne Espagne France Italie On sait que ces pays sont prêts à pousser une intégration avancée, laissant de côté ceux qui ne désirent pas poursuivre. Cette intégration peut se faire sur plusieurs bases: Les 7 pays cités ci-dessus Une des options les plus simples à mettre en œuvre: tout les pays se sont affichés comme y étant favorable Pose un problème au niveau de la zone euro: le noyau intégré est dépendant du reste de l'eurozone L'Eurozone Intègre les pays suivants 7 de l'option 1 Portugal Difficultés économiques Pas d'opposition affichée Membre Finabel, EUROGENDFOR, EUROMARFOR Soutien probable Irlande Difficultés économiques Pas d'opposition affichée Hors de l'espace Schengen Dépend de l'Union dans les négociations sur le Brexit Soutien possible, opposition possible: neutre Autriche Pas d'opposition affichée Parti eurosceptique fort mais absent du pouvoir (en attente des prochaines élections) Opposition possible en cas de changement de majorité ou d'échéance électorale: la présidence a failli (de peu) devenir eurosceptique à la dernière élection; neutre dans le cas contraire Slovaquie Pas d'opposition affichée explicitement mais membre du Groupe de Visegrad, théoriquement eurosceptique mais fracture apparente depuis la discussion de la révision de la directive de travailleurs détachés: Slovaquie et République Tchèque ouvert au dialogue alors que Pologne et Hongrie y sont fermés Membre Finabel Opposition probable Slovénie Pas d'opposition affichée Membre Finabel Neutre Malte Pas d'opposition affichée Membre Finabel Neutre Grèce Pas d'opposition affichée Difficultés économiques Membre Finabel Neutre Chypre Pas d'opposition affichée Difficultés économiques Membre Finabel Neutre Finlande Pas d'opposition affichée Excellente santé economique Proximité russe cause une militarisation importante et des craintes sur la sécurité Pourrait être enclin à rejoindre une alliance garantissant leur sécurité Membre Finabel, participant dans programme OCCAR (ESSOR) Soutien possible Pays Baltes Pas d'opposition affichée Santé économique relative (pour des anciens pays du bloc de l'Est Proximité russe cause des craintes sur la sécurité Pourrait être enclin à rejoindre une alliance garantissant leur sécurité Lettonie est membre Finabel Lithuanie est partenaire de l'EUROGENDFOR et pays participant dans un programme OCCAR (Boxer) Soutien possible Probable mais certains pays pourraient s'opposer à une extension des prérogatives de l'Union ou pourraient être refusés en attendant leur redressement économique, brisant l'idée de poursuivre l'intégration à l'échelle de la zone euro, au delà de l'extension des pouvoirs de l'eurozone elle-même Espace Schengen Improbable à cause de la présence du Danemark, du Groupe de Visegrad ou de pays trop jeunes au sein de l'Union (Balkans sauf Grèce). J'ai mentionné les situations économiques et l'Eurozone parce qu'il a été dit que l'Union avancée serait autant économique que politique. Ainsi, les pays de l'Eurozone sont les principaux candidats mais je ne m'attend pas à les voir tous rejoindre le projet avec enthousiasme et ils pourraient même ralentir quelque peu sa mise en œuvre. Au final, je m'attend à voir les pays suivants: Belgique, Allemagne, Espagne France, Italie, Luxembourg, Pays-Bas et Portugal (8 pays) avec éventuellement la Grèce, l'Autriche, Chypre, Malte, la Finlande ou les Pays-Baltes (15 pays). Partons sur le groupe de 8 pays. Ce groupe répondra aux caractéristiques suivantes: 295 670 000 habitants (150 hab/km²) 1 972 044,4 km² PIB (nominal) Total: 10,877T USD / 9,154T EUR (3e mondial, juste derrière la Chine) Par hab.: 36 789,8 USD / 30 958,97 EUR (20e mondial) 806 666 hommes (et femmes) Budget (actuel) total: 116,274G EUR en fonction du PIB (nominal): 1,2% Dissuasion nucléaire 3 porte avions (dont 1 nucléaire), 62 frégates1, 6 SSN, 26 SSK, 4 SSBN 320 Rafales2, 311 Typhoons, 124 F-35, 71 F-18, 85 Tornado, 32 Harrier, 31 F-16 Un paquet de char, véhicules blindés, avions cargos, ravitailleurs, forces spéciales, etc. Là dedans, un paquet est à moderniser mais vous avez l'idée. Cette proto-fédération européenne (parce qu'on avancera dans cette direction) si elle arrive à avoir une politique étrangère et économique commune sera une puissance de premier plan, tant politiquement qu' économiquement: première au sein de l'UE, seconde au sein de l'OTAN avec un pouvoir de négociation énorme. Pour en revenir au F-35, il s'agira effectivement d'un problème car la fusion de donnée promise avec le F-35 sera absente vis-à-vis des autres pays de la proto-fédération, spécialement vis-à-vis des deux principales puissances aériennes que seront la France et l'Allemagne. Cependant, l'avion sera toujours capable de communiquer via les relais classique de l'OTAN. Ainsi, la question de l'intégration des 124 F-35 vis-à-vis des Typhoon et Rafales constituant principalement cette force aérienne fédérée n'est pas différente de celle de l'intégration de tout les appareils, ceux-ci n'étant pas sensés travailler ensemble au niveau vanté sur le -35. Si il s'agit d'intégration avancée (similaire à celle que plusieurs F-35 auraient entre eux), il faudra de toutes façons en créer une entre les différents types d'appareils européens futurs. Même en acceptant que cette intégration poussée n'arrive pas tout de suite, il faudra in fine en créer une pour les appareils suivants: E-F-X, remplaçant des Rafales et Typhoon en 2035 Rafale, remplaçant potentiel des Tornado, F-16 et F-18 qui continueront au delà de 2035 F-35 qui continuera également au delà Ainsi qu'un éventuel UCAV Européen. Par le passé, une intégration poussée (au delà de ce qui se fait actuellement) n'aurait pas été importante mais les temps changent. Par conséquent, la question n'est pas de savoir comment intégrer le F-35 à la force aérienne européenne3 mais de savoir comment intégrer le Rafale, le Typhoon, le F-35 et les autres (si d'autres nous rejoignent) ensemble. On peut ici envisager deux chemins: Comme l'a dit le Général Lanata dans sa sortie sur le Rafale et le -35, le F-35 va être le standard futur en matière d'intégration des appareils au sein d'une force... de F-35. Une possibilité serait d'obtenir l'ouverture des standards afin de permettre au membre de l'OTAN de les implémenter sur leurs appareils. Développer un nouveau standard européen et l'intégrer sur tout les appareils Dans les deux cas, il va falloir faire pression sur les US pour que soit ils acceptent une ouverture de leur standard mais alors ils rendent caduques certains des arguments principaux du F-35 vis-à-vis de l'étranger, soit ils acceptent une modifications du F-35 indépendante de leur contrôle. Ceci risque de demander un travail diplomatique considérable mais est rendu envisageable par le poids de la nouvelle entité. Cependant, je ne sais pas l'option est réaliste ou la quelle des deux à le plus de chance de passer car les US perdent quelque chose dans les deux cas: ils ne sont plus indispensables... L'autre volet de la question est le volet armement. Rien ne sert de crier qu'on fait les choses de notre côté si c'est pour continuer à acheter bombes, missiles et kits de guidage aux US. De ce côté, il s'agit plus d'intégrer un set d'armement sur tout les appareils plutôt que de les intégrer sur le F-35 spécifiquement. Admettons que les armement sélectionnés soient les suivants: AAM: WVRAAM: IRIS-T BVRAAM-MR: MICA-NG BVRAAM-LR: Meteor Bombs: Guided free-falling bomb: AASM non-propulsée (Blck IV) Gliding bomb: SmartGlider (adaptation nécessaires pour la soute du F-35: les ailerons arrières doivent être pliables) Air to surface missiles Antinavire: FMAN-A4 Croisière: FMC-A4 Air-sol tactique: Lourd: AASM (en différente catégories) Léger: E-ATGM-X5, SmartMissile6 Anti-radiation: E-ARM-X7 Auxquels il faudra ajouter un pod de désignation pour le Rafale et le Typhoon, le F-35 ayant son EOTS, et éventuellement un pod de reconnaissance. Si il faut résumé la tâche à 3 mots: nécessaire mais cher. Quelque soit l'armement, quelque soit l'avion, la tâche va coûter une fortune. Cependant, elle n'est pas impossible et certainement pas sur F-35: ASRAAM, Meteor, IRIS-T, SPEAR 3, Paveway IV, SPICE sont tous prévus ou envisagés ou prévu sur la bête. La seule question devient alors: qu'est-ce qui va en emport interne et qu'est-ce qui va en emport externe? Ce n'est pas une question évidente et l'emport externe ruine le principe même de furtivité pour le F-35. Ce n'est donc pas à négliger. Voilà donc la réponse, le volet armement sera sans aucun doute le plus simple à intégrer tandis que le volet communication (pour résumer) demandera moult gesticulations de toutes sortes afin que les US nous laissent faire ce que nous voulons de nos F-35. En temps ordinaire et à moins d'être un pays dont le nom commence par I (et finit par sraël), ça ne passerait probablement pas venant d'un petit pays, mais comme dit plus haut, l'entité faisant la réclamation ne serait plus exactement un petit pays... La solution alternative est, tant qu'il en est encore temps, annuler les commandes italiennes et néerlandaises de F-35, revendre les appareils déjà obtenu aux US et acheter du Rafale mais c'est... peu probable (et ne résout pas le besoin d'appareil STOVL des italiens et espagnols). Sinon, question auxiliaire, si tout ce que j'ai dit plus haut se réalise, et on a déjà vu plus improbable, est-ce qu'une configuration air-to-air avec 2 MICA-NG et 1 Meteor dans chaque soute serait possible? 1 Si l'Allemagne prend bien 6 MKS180 et l'Italie prends l'option sur la PPA Full, 66 si les PPA Light+ deviennent bien des Full 2 Moyennant l'achat des 286 Rafales prévu par la France et de 34 appareils par la Belgique, les appareils en italique sont à remplacer dans un futur plus ou moins proche (remplacement non décidé) 3 Supposons, même sans fédération, une marine, une force aérienne, une armée intégrée opérationnellement, logistiquement, doctrinalement, etc. comme l'est la marine BeNeLux actuellement (l'existence de fils distincts pour la Marine Belge et la Marine hollandaise n'est d'ailleurs pas utile). Il y aurait toujours des Composante Air, Armée de Terre, Marina Militare, Koninklijke Marine, etc. mais qui seraient tous chapeauté par une Amirauté Européenne, un Commandement Aérien Européen, un Commandement Terrestre Européen, un Commandement des Opérations Spéciales Européennes, etc. 4 Sauf abandon du projet FMAN/FMC en faveur d'un projet européen. Dans tout les cas, je garde le nom. 5 Variante lancée par avion du futur missile anti-char pour hélicoptère franco-allemand, analogue au Brimstone. En italique car hypothétique (seul le missile pour hélicoptère est prévu pour l'instant) 6 Soit une variante propulsée du SmartGlider, soit une variante longue portée lancée par avion de l'E-ATGM, analogue au SPEAR 3. 7 L'AGM-88 est pour l'instant utilisé par l'Allemagne, l'Espagne et l'Italie. Ces pays voudront peut-être un remplacement à ce missile
  26. 7 points
    Ben oui, 80 millions, sans moteur, sans radar et avec un arc et des flèches dans la soute à ouverture manuelle ... Clairon
  27. 7 points
    Bienheureux ceux pour qui c'est loin.......... Je ne vais pas vous refaire les épisodes Slovénie 91, Croatie 91-94, Bosnie 93-96 et Macédoine 2001 vécu par famille et relations interposées. Disons que du coup ça ne donne pas envie de remettre le couvert .....
  28. 7 points
    L'esclavage et la ségrégation n'ont pas attendus l'Occident colonisateur pour être inventés
  29. 7 points
    Ce n'est pas seulement du droit internationnal : @Akhilleus se réfère à des décisions polonaises. Et puis te voir causer de force dans des rapports entre Pologne et Allemagne actuelles semble... outrageusement malsain : il est plus que temps de retomber sur terre. Dit autrement : le gouvernement Polonais est en plein délire sur cette question et remue la boue. Souvent, ça finit mal. La majorité population a heureusement l'air de ne pas se laisser prendre pour l'instant, espérons que ça continue.
  30. 7 points
    Il y aurait du reptilien ! Bon je sors !
  31. 7 points
    C'est peut-être parce que l'armée de l'air égyptienne veut passer au "Tout Rafale". ;-)
  32. 7 points
    Je vous dit ce que je sais Les prévisions météo annonçait IRMA sur la Guadeloupe tout les moyens de l'ile était en alerte (33 RIMA RSMA SP etc..) et des renforts SC avait été pré positionner. Mais IRMA à virer au Nord Saint Martin et saint Barth . Et c'est la que l'on c'est aperçu que seule des moyens navales pouvait atteindre ses iles . La Sécurité Civile à affréter des navires civiles de la société archipels ( Un contrat d'affrètement est prévu en cas de catastrophe naturelle) Mais ses moyens affréter se sont vite avérer insuffisant http://www.archipel1.com/ La barge de la TMDD (Transports maritimes des Dépendance ) LCT Caribdesir 2 a aussi un contrat d'affrètement. Elle à fait une rotation avec des 4X4 gendarmerie et 33 RIMA et du fret mais n'as pas pu accoter; Le Ventôse aussi les bouteille d'eau sont toujours à bord. Les Hollandais arriver les premiers on informé la France que l'aéroport internationale était HS et ils ont reconnu la piste et dégager quelques obstacles sur la piste de l'aéroport secondaire situé sur la partis française de l'ile. Ce qui à permis à notre CASA de se poser et d'installer un plot hélico avec du TR5 pour le Puma. Les moyens hollandais du Génie débarquer sur la plage par le Bay ont pour missions de dégager un route et les quais du port situé en zone hollandaise qui sont plein de débris pour faire renter des navires s et acheminer l'aide humanitaire . Le GPD de la Martinique est aussi sur place arriver avec le Bay et à effectuer des reco sous marine des quais et des accès au port et il semblerait que plusieurs obstacle( voiture containers etc.. doivent être dégager avant qu'un bateau accoste. Pour info le BPC à embarquer une grue Liebherr du 519 GTM 2 EGRAP et 2 EGAM
  33. 7 points
    Communiqué de presse de Dassault Aviation reçu à l'instant: Saint Cloud, le 7 septembre 2017 - Dassault Aviation et ses partenaires participent pleinement à l’offre globale de partenariat approfondi faite par les Autorités Françaises au Gouvernement Belge, en présentant le Rafale pour le remplacement des F-16 de la Composante Air de la Défense belge. Le Rafale permettra à la Belgique de continuer à jouer pleinement son rôle de membre fiable de l’Alliance Atlantique, tout en apportant sa contribution à la sécurité de l’Union Européenne. Le Rafale, avion de combat polyvalent de dernière génération, a démontré de façon incontestable sa totale interopérabilité OTAN en opérations de combat. Ses coûts d’acquisition et d’utilisation sont connus et sans surprise, et sa conception garantit à la Belgique de rester à la pointe de la technologie dans les 40/50 années qui viennent. « Déjà largement implantés en Belgique depuis la fin des années 60, avec neuf entreprises filiales, plus de 3000 salariés belges dans des emplois à haute valeur technologique, un réseau de plus de 800 fournisseurs référencés et plus de 800 millions d’Euros de commandes annuelles à la Belgique, Dassault Aviation et ses partenaires proposent aux partenaires économiques des trois régions belges, une stratégie de coopération à moyen et long termes véritablement structurante pour l’avenir de l’industrie belge qui contribuera au renforcement de l’Europe de la Défense », a déclaré Eric Trappier, Président-Directeur général de Dassault Aviation. Ce volet industriel ambitieux, partie intégrante de la large coopération interétatique franco-belge autour du Rafale, offrira à l’industrie belge un retour concret et pérenne pour un partenariat économique volontariste et un impact sociétal positif.
  34. 7 points
    On va partir dans du HS, mais le CEMAA a fait son taff de représentation politique. La menace est réelle et son intervention ne discrédite absolument pas le Rafale. Dans la dix ans qui viennent le F35 va effectivement devenir un standard. La réponse à y apporter se discute, et aujourd'hui beaucoup de projets sont dans les tuyaux. Si une de ces réponse consiste à maintenir à jour les capacités de l'avion, que ce soit dans le domaine de la discrétion électromagnétique ou encore dans les outils permettant de contrer la discrétion des vecteurs adverses, ou encore dans la connectivité des vecteurs entre eux, tout cela se planifie, se priorise, se budgette. On peut aussi considérer que si l'état fourni une réponse allant dans le bon sens, c'est un message envoyé, entre autre à la Belgique, comme quoi la France tiens à continuer de rester à la hauteur, et de proposer un concurrent sérieux au F-35. Et on sait Ô combien les PEA actuels sont importants, maintenant faut transformer l'essai.
  35. 7 points
    L’élite laïque, je pense qu'elle a eu le droit à son coup de bambou l'année dernière. La Turquie n'a rien à faire dans l'Europe et les Européens ont eu tord de faire croire au mirage de l'intégration à Ankara. Nous galérons déjà avec les Polonais (et d'autres pays ex Pava) alors imaginez avec cette Turquie autocrate. Entre les frontières poreuses, les contentieux avec quasiment tous les voisins, des Kurdes massacrés et un islamisme qui monte, qui monte...
  36. 7 points
    Tout à fait ! Pour remettre en perspective, le dossier de lancement du développement du Mirage 2000 N' (N prime, qui deviendra le Mirage 2000 D, pour Diversifié), étroitement dérivé du Mirage 2000 N, date du 23 décembre 1988. Ce programme vise à faire la soudure entre une flotte vieillissante d'avions tactiques adaptés aux missions air-sol et l'arrivée prévue de l'ACT (Rafale) en 1996. Donc pour la faire courte venir reprocher 30 ans après que le Mirage 2000 N amélioré ne fait toujours que du air-sol, c'est un peu reprocher à un tournevis de faire un piètre chasse-goupilles.
  37. 7 points
    Sur tous ces "concept sub" à l'instar des concept-cars; combien aboutiront à une réalisation concrète?Ce ne sont que des propositions de constructeurs. Les scénarios montrés dans les "publicités"ne sont que des successions actions individuelles mettant en face du sous marin des ennemis répondant à tous les critères de bêtise!! Faire et mettre des VLS, bien sur on sait faire! mais on met quoi dedans? MdcN ? OK ça c'est carré (au prix prés) Mais pour le reste drones USV,UUV,UAV....leurres.. missiles AA que sais je encore? A chacune de ces propositions correspond une doctrine d'emploi et des contraintes opérationnelles. Si je reprends un des exemples mentionnés ci dessus: Défense d'un sous marin au schnorchel!! apparition d'un aéronef détecté soit par son rayonnement radar ou renforcement / démasquage d'une émission sonar? voire à la vue? Bienvenu dans le monde des Bisounours. Première question: Ai je été détecté? Oui/Non ? difficile d'en être sur .Seule les actions futurs des opposants permettront de le savoir et cela peut prendre un certain temps. cela va dépendre de la SER du sous marin, son inclinaison face aux émissions sonores fréqences des émissions et niveau, bathythermie ect.... en espérant que ce ne soit pas un sonar FLASH portée plus important (changement d’échelle). Taille importante du sous marin est un handicap surtout en zone littorale. Les revêtements absorbants ne font que réduire la distance de détection (quid d'un sous marin de pus de 5000t) deuxièmement charge batterie (si début sa craint!!) milieu /fin de charge?? Au cas ou!!: la menace est elle dans le volume de mes armes? dois je dérober(souhaitable) dois je persévérer?? A la mer en opération tout est comme cela. Rien de binaire. Utilisation de drones ?! Quel moyen de communication filaire? , sur RDV pour récupération des données?, ultrasonores? ,être à la vue? ,bouées type Vyper? relais satellite?..... A chacune de ces propositions, correspond une ou des contraintes de vitesse,de route,de lieux, d'immersion et ce, sur un temps qui peut aller :de quelques minutes à plusieurs heures voire dizaines d'heures pour certains drones sous marins. SI je prends seulement deux exemples de développement et d’utilisation de drones à travers deux programmes emblématiques que sont les LCS et la lutte anti mines en france (ou au sens large européen) LCS : Les bureaux d'études US sont capable du meilleur comme du pire. Pour ne parler que du volet d'utilisation de drones de ce programme , que de mauvaises surprises: manque de fiabilité,de performance, vulnérabilité des communications ,brouillage, contraintes dues à l'état de la mer...... et ce malgré des études poussées et certainement très onéreuses le Masterplan UUV 2004 en est un des reflets.Bref passer du "YAKAFOCON" à la maturité opérationnelle c'est à défaut d'être compliqué ,très très long. LA preuve au travers du programme SLAMF (lutte ant mine futur). En effet malgré une expérience plus que trentenaire en matière de drones BAP sonars remorqués ASM et anti mine programme ERIDAN et sa modernisation 20 ans après il a fallu près de 10 ans de conception ,d'essais à la mer pour aboutir à un projet viable permettant une éventuelle commande dans la prochaine loi de programmation de 4 systèmes qui devront pour le prototype de série encore faire ses preuves à la mer de manière opérationnelle....1 à 2 ans minimum...
  38. 7 points
    Traduction PARIKRAMA, Aug 23 2017 La discussion se rapportant aux prochaines tranches de Rafale s' est concentrée autour de trois options. 36 avions 48 avions 60 avions Les combinaisons financières relatives à ces trois options ont toutes été analysées et la meilleure est quasiment choisie en vue d'une prise de commande. Le montage de la tranche est fondé sur de multiples aspects qui incluent la mise en place du démarrage et l’accès aux technologies recherchées afin de faciliter la duplication au sein de Dassault Reliance Aerospace Limited. Cette tranche sera la dernière du fait que DRAL franchira alors les 51% de localisation des pièces en nombre et en valeur avec cette commande. Ce qui est plus intéressant est le fait que le Safran M88-4E et le prochain M88-xxx avec le pack ECO et le boost de puissance va non seulement avoir droit à une fabrication locale des composants moteurs mais aussi quelque chose du Kaveri « Safranisé ». Cela signifie donc que Safran va produire des ensembles de moteurs qui incluront des éléments similaires pour le Rafale et le LCA MKx local. La fabrication des ailes est plus ou moins du ressort de DRAL… Les nouveaux transferts de technologie incluent des liaisons de communication et des antennes intégrées dans la peau, et un accès à une nouvelle liste de systèmes embarqués (plus de 10, le nombre exact et les composants concernés seront connus uniquement quand le contrat sera signé). Le make in India est désormais attendu pour 2022, cette commande d’une seconde tranche sert donc essentiellement à alimenter la montée en puissance de l’usine. Après cette échéance, l’Inde achètera des Rafale fabriqués par DRAL. http://indiandefence.com/threads/rafale-deal-signed.56201/page-413#post-588655
  39. 7 points
    Traduction PARIKRAMA, Jul 16, 2017 Eh bien, je n'ai pas d'option ... Les pactes stratégiques et les alignements géo-politiques sont plus ou moins décidés par ce gouvernement. PM Modi veut un minimum de 3 à 4 décennies de «sécurité empruntée» aux États-Unis et veut se concentrer sur la construction de l'économie pendant cette période afin de maintenir la croissance réelle qui est nécessaire pour permettre l'acquisition des hardwares militaires. Déjà ses démarches dans la consolidation de l'économie montrent lentement que le PIB indien augmente brusquement et non proportionnellement dans tous les secteurs. L'économie indienne est située entre 3-4 fois le PIB public et son objectif est de réduire cette économie cachée et de la rendre plus officielle. Toutefois, nous aurons une crise pour financer chaque segment et chaque besoin. Et cette réflexion les pousse à devenir un allié aux États-Unis et à penser que la «sécurité peut être externalisée». Bien sûr, si vous demandez mon opinion personnelle - c'est catégorique et simple ... Comme Brexit ... cette décision sera mère de graves problèmes à court terme. Si au fil du temps, l'économie réelle atteint 1,5-2-2,5-3X en raison de ses étapes au cours de la prochaine décennie ou 2 et l'économie cachée est réduite de manière drastique, PM Modi deviendra l'architecte de la nouvelle Inde avec FM Arun Jaitley. Quelles sont les chances de succès? Bien, je ne mettrai pas mon argent du tout... C'est simple, l’espérance de gain associé au risque et les problèmes liés à l'alignement ne valent pas n'importe quel niveau d'investissement. L' Inde fera toujours le FGFA à condition qu'elle paie et ait accès à la technologie du PAKFA. Le T50-MKI sera essentiellement le FGFA à siège unique avec l'avionique israélienne et française. Mais l'Inde n'achètera pas maintenant le PAKFA ou le T50 directement, et il ne fera pas le T50 MKI comme il l'a fait pour le Su30 MKI. La Russie avait beaucoup appuyé pour cette approche, mais les problèmes de l'IAF signifient que l'avion est inacceptable sous sa forme actuelle pour la production indienne ou l'approche MKI. NV est la prochaine version - F4.1 / 4.2 avec des personnalisations requises par l'IAF. @Abingdonboy est conscient de tout cela avec @Ankit Kumar 001 depuis un certain temps. Ils ne sont pas heureux en raison du fait que l'évaluation de l'IAF met Rafale NV dans la même ligue que le PAKFA, ce qui implique que le présent PAKFA n'est pas un véritable géant tel qu'il était prévu. Deuxièmement, en termes d'évaluation, le PAKFA est encore supérieur aux programmes chinois de 5ème génération. Ainsi, l' IAF soutient que le Rafale NV est assez bon pour toutes ces menaces et qu'il a besoin de la flotte de Rafales au plus vite. Cela permet d'utilisez le temps pour faire le FGFA et qu'il mûrisse correctement pour répondre aux exigences réelles. Mais le gouvernement Indien est plus enclin à un accord politique par dessus les contributions techniques de l'IAF Ce sont les Cots donnés pour les produits et les systèmes où le ToT n'a pas été fourni pour la production locale. Jusqu'à présent le Radar, Spectra, l'Aérodynamique, le revêtement RAM sont des éléments primaires qui sont fournies à DRAL. Le programme du moteur Kaveri se fait avec Safran. En plus de la technologie diffusera avec les commandes dans le cadre des compensations et l'usine complète sera prête pour fabriquer des Rafale en Inde avec des composants issus de DRAL qui dépassera 51% en valeur et plus en nombre. Une longue liste de problèmes. C'est une force puissante de PAF (Pakistan Air Force) en raison des nombres et des problèmes liés à la PAF (bien sûr, ils n'admettront pas les problèmes avec les F16 et les JF17). Mais il existe encore certains facteurs clés qui rendent les MKI peu propices aux bases avancées. En termes d'Opex, c'est toujours un cauchemar et l'IAF le souhaite plus profond. À titre d'exemple, le turn over au retour des missions pour préparer les prochaines sorties par jour est un défi majeur, avec le remplacement des pièces, tel que c'est nécessaire d'après le tableau des services. Il est important de noter qu'une équipe de MKI a également plus de pilotes pour assurer des remplacements. Cela n'est pas nécessaire dans les bases avancée, d'autant plus que MKI a 2 places. Enfin, l'exigence d'espace de refuge durci HAS pour un MKI est plus grande par rapport à d'autres jets de petite taille. Ceci est coûteux à faire sous CAPEX et est également plus facilement détectable par dessus. Les progrès du Tejas sont bon et adaptés aux bases FW. Contrairement à ce que les gens écrivent et citent en parlant d'un chasseur mono réacteur avec dérivé de moteur russe qui ferait 1000 km + en configuration de combat, le Tejas effectue une mission de combat de 500 à 600 km , ce qui est descend, avec les charges de mission et les bidons. C'est suffisant pour les missions prévues. Il n'y a pas de chasseur mono réacteur avec une grande autonomie. Les F16 avec CFT et les emports de la mission se situent autour de 800-1000 km et aussi Gripen E (sur papier). Le reste des chiffres qu'ils citent est stupide parce que ils ont des moteurs qui ne sont pas alimentés par énergie solaire pour 3000 km comme ils le prétendent. Au fait le F16s avec des CFT sur les ailes selon IAF a un rayon limité ... Il nécessite un moteur plus puissant pour supporter le poids supplémentaires et ce moteur n'est pas le meilleur moteur du point de vue de la consommation spécifique disponible ou connu. Au sujet du prix, il a été dit dans l'évaluation initiale que Si Rafale = 100 $ cela implique F16 / Gripen E = 66 $ Et en capacité opérationnelle Si Rafale = 100 cela implique F16 / Gripen E = 80+ Pour le Transfert ToT Rafale - Limité / partielle uniquement au titre des Offsets F16 / Gripen - Maximum ToT pour une localisation complète à partir du Jour 1 et toute la technologie disponible pour l'utilisation de plusieurs systèmes. Ce que nous avons reçu en tant qu'offres Si Rafale = 100 $ alors F16 / Gripen E = 80 $ + atteignant 85 à 90 $ avec personnalisations Et en capacité opérationnelle SI Rafale = 100 alors F16 / Gripen E = 60 et avec la personnalisation 66. Handicap 1. Le comportement pathétique à haute altitude implique qu'il ne peut rien faire sur la région du Tibet et n'est pas adapté pour le front de l'Est 2. Convient uniquement pour les attaques conventionnelles sans durcissement. Les missions sont limitées comme défini dans le prétendu contrat de documentation entre les nations 3. Pas de points communs de pièces de rechange, de munitions, de missiles, de calendrier de maintenance, de compétences du personnel de l'IAF, de formation et de pilotes. Heures de vol et les plus importantes étapes stratégiques du plan de mission. Transfert TOT Rafale - Limité /partielle uniquement au titre des Offsets F16 / Gripen - 1. Transfert de technologie limitée pour Gripen E, car certains des systèmes proviennent d'entités listes noires et le partage / l'accès aux droits de propriété intellectuelle est refusé par plusieurs pays et comprend des pays amis qui sont client de lancement. En fait, le gouvernement de la nation amicale a refusé de recevoir la demande de l'Inde et a résisté au déclin de son entreprise locale (et ils le font correctement) 2. F16 - L'Inde obtiendra un assemblage limité tel que sont encore fabriqué les produits par le MIC des USA. Même si ses participants se déplacent vers l'Inde, ils seront toujours sous le contrôle des USA pas de l'Inde et donc ce que nous obtiendrons est limité ou inférieur à un accès limité à ToT. La carotte suspendue est le LCA. Le système du MK2 sera basé sur le F16 Block 70 avec LM qui aidera à concevoir et fera les adaptations pour que les systèmes F16 constituent l'essentiel du LCA MK2 au profit de leur propres clients MIC pour 3 décennies supplémentaires au-delà des commandes générales F16 indiennes ... Ainsi, l'évaluation initiale est devenue désespérée et la réalité est très difficile à avaler pour MOD. C'est pourquoi China Bogie sera utilisé pour cette commande afin de camoufler les faiblesses réelles pour les deux chasseurs mono réacteur. C'est en cours de négociation et commencera lorsque le dernier des jets MKI sera produit, après quoi il y aura la mise à niveau de la ligne. La plupart des missiles du PAKFA sont valables pour le Super Upgrade du MKI et, par conséquent, il existe une énorme augmentation de prix du côté russe. Les indiens voulaient que Meteor soit intégré dans le MKI, mais les russes résistent et poussent pour ses propres missiles, mais à des coûts plus élevés ... c'est une fête de limace et cela prendra du temps pour découvrir les vrais chiffres. Le test de Brahmos arrive le mois prochain. 2 sont préparés et 2 autres maintenus en mode veille (4 prêts + 2 en plus en travaux sur 40 sont prêts). Gardez-le à l'esprit c'est le Brahmos - A. Le plus lourd celui que le MKI porte unitairement. Le but est la version plus légère dont 3 unités pourront être portées par le MKI. Pour cela, vous n'aurez pas besoin des 40 MKI renforcés, toute la flotte pourra le porter. Son poids sera similaire à celui de Scalp ER (1200-1400 kg) avec des pylônes. Veuillez vous référer ci-dessus. La planification de l'AMCA nécessitera du temps et des ressources, et le ToT en réalité tel que défini ci-dessus par les chasseurs SE est limité et inutile. Le fait demeure que personne ne vous le donnera à moins que vous ne payiez un prix ou ne le développiez chez vous. Même maintenant, la prétendue exigence indienne prévoit 90 Jets pour un prix total de 15 milliards de dollars tout inclus, alors que LM et Saab veulent 200 Jets pour 20 milliards de dollars sous capex et une configuration basique avec un pack d'armes de base. Les personnalisations sont en supplément, les forfaits de soutien aussi, Idem pour les Opex et forfaits de formation également en sus. Donc, vous voyez la différence. La réalité est beaucoup plus sombre. Le côté français n'est pas coûteux, les autres le sont aussi bien ... La seule différence principale est que du côté français on demande sans cesse X dollars pour l'accès à la technologie complète alors que d'autres disent que nous allons la donner, mais ne montrent pas les moyens d'accommoder cela de quelque manière que ce soit pour les jets SE Le Pakistan est couvert de deux façons. L'un est l'étouffement continu des fonds pakistanais et l'accès par les exigences des contrôles supplémentaires + l'approbation du secrétaire à la Défense. Deuxièmement, le plan de l'équipe de réaction rapide pour retirer les armes nucléaires pakistanaises est maintenant actif avec l'Inde, Israël et les États-Unis en tant que participants. Permettez-moi de citer un exemple. Vérifiez si l'Inde a déjà acheté V22 Osprey et Blackhawks. 6 V22s et 6 Black Hawks avec le personnel sont stationnés dans plusieurs endroits. Vous ne trouverez aucun document public indiquant ceci placé ici. Mais ceux qui savent resteront silencieux. Je mentionne cela maintenant que le Pakistan n'a pas compris comment ils ont été contrôlés et comment la Chine fermera les yeux lorsque ce raid se produira. Outre les bruits, il ne fera rien. À l'avenir, beaucoup d'autres systèmes sont accessibles à l'Inde dans le cadre du pacte militaire. Nous signerons CISMOA, BECA et commencerons à recevoir plus de systèmes. Déjà, le réseau de surveillance et le partage d'images satellites sont sans précédent. NSA Doval cette fois aux États-Unis a cousu un pacte militaire que les États-Unis eux-mêmes ne peuvent imaginer pour les 50 prochaines années. C'est la raison pour laquelle une décision politique en faveur de F16 est nécessaire pour démontrer que l'Inde tient parole ou tout autre achat de cette valeur. 110 Mn environ avec les armes si nécessaire en plus. La personnalisation est entièrement payée. Donc, maintenant, le coût des offres sera beaucoup plus faible en raison du coût fixe déjà payé. Si il y avait besoin d'une base supplémentaire, ajoutez un autre $ 1 milliard + , pour la base, ses exigences et des abris durci HAS. Très bien dit http://indiandefence.com/threads/iaf-in-a-crisis.62642/page-2#post-578909 Traduction PARIKRAMA, Jul 16, 2017 Ce qui est surprenant, c'est l'étendue des fausses représentations et promesses faites par LM dans le cadre de ses présentations LM a déclaré que sous Make in India (MII) deux F16 sont supposés coûter autour du prix d'un Rafale importé selon une diapositive présentée par les fabricants. LM a oublié que les slides DRAL pour Rafale ont montré le Rafale MII à Rs 640 Crs, soit une réduction de 20% par rapport à Rs 800 Crs pour un avion produit en France pour l'Inde. Grossièrement,le prix du F16 par avion est le même à Rs 800 Crs pour MII, mais ils présentent que c'est la moitié du prix payé pour les 36 Rafale importé afin de camoufler le chiffre réel. Bref, MII Rafale et MII F16 ont presque le même prix. Ce dont ils ne se rendent pas compte c'est que l'accord sur les 36 Rafale importés comporte de nombreux éléments qui sont destinés à une personnalisation de la flotte et qu'il y a aussi des abris durcis mis en place, ce qui coûte plus cher en raison des besoins «spécifiques» recherchés. Lorsqu'il sera fabriqué en Inde, DRAL aura presque tout ce dont l'Inde a déjà payé. En outre, LM affirme que les manœuvres d'attaque et la formation seront partagées et avec les coûts de l'heure vol pour deux F16 juste proche de celle d'un Rafale. Lorsqu'ils étaient grillés pour Opex et CPFH, ils ne pouvaient pas expliquer beaucoup. Jamais ils n'ont pu prouver que la Signature infrarouge du F16 n'entraînera aucun problème car son moteur est une source énorme d'IR LM Marketing ainsi que Saab Marketing en font beaucoup pour rendre aveugle le MOD et ne pas voir les pièges. Au fait une enquête interne dont j'ai parlé plus tôt couvre désormais l'infestation en réseau avec le code dormant dans une suite numérique du MKI, récemment élargi pour inclure d'autres avions dans l' IAF. Cela implique que les capacités anti hack et les poursuites contre la cyber-guerre sont d'une importance primordiale. Les deux F16 et Gripen E se trouvent voués dans cette catégorie et une solution israélienne devrait être mise en évidence pour protéger ces jets. Cela signifie également son coût supplémentaire et LM / Saab n'a pas déclaré sa vulnérabilité, mais IAF l'a trouvé en évaluation. http://indiandefence.com/threads/iaf-in-a-crisis.62642/page-3#post-578935 Traduction PARIKRAMA, Jul 16, 2017 Bien, fondamentalement, un matériel américain de première ligne envoie deux messages le fait qu'on croie en eux et, ensuite, il met en valeur la force de la relation. Si j'ai le choix, je préfère défendre les navires de la marine. J'ose dire au lieu de 15 milliards de dollars prévus pour 90 Jets par le MOD sous MII, je préférerais plutôt deux choses ici Utilisez 5 milliards de dollars et créez une ligne pour LCA dans le secteur privé et commandez le premier lot de jets dans le cadre d'un ordre d'achat ciblé de 100 à 150. Cela nous aide à avoir deux lignes: l'une à HAL capable de dire 16 Jets, par an et un secteur privé ayant une autre capacité de 16 par an. Cela contribue à résoudre le déficit rapidement et donne un gros coup de pouce à la MIC locale. C'est en dépit de tous les tracas de ce projet. Utilisez 10 milliards de dollars et achetez 10-15-20 navires des chantiers navals américains et construisez-les en 3-5 ans. Ces 10 navires plus armés jusqu'aux dents avec LR SAMS (Barak 8 et Barak 8 ER) et quelques nouveaux LACM et anti Ship Missiles seront un ajout génial. Armez-les avec une capacité ASW et ils vont accompagner longtemps nos CBG. Il n'y a pas de condition préalable à l'approvisionnement de F16. Le seul endroit où F16 a une pré condition c'est lorsque nous voulions des F35 au lieu des F16 et les USA / LM ont clairement indiqué que nous devions prendre des F16 d'abord et plus tard obtenir des F35. À partir de maintenant, aucun prototype n'est envisagé en raison du test de l'article 30 en cours et les heures de vol requises en attente de l'essai. En supposant qu'il effectue 1200 heures de vol avec le nouveau moteur I-30, il atteindra l'IOC avec ce nouveau moteur et il faudra 2000 heures de vol pour le FOC selon les conditions standard. Si une renonciation est donnée, ce sera un appel commun indien IAF / MOD, mais généralement, je crois qu'ils attendront au moins 1200 heures de temps de vol. Comme nous avons eu un problème avec nos moteurs MKI, je ne serais pas surpris si IAF insiste sur les heures de vol de 2000 heures pour vérifier tout. Je ne vois donc pas les 3 prog de PMF qui arrivent si tôt. Une certaine avionique nécessite une amélioration supplémentaire, comme l'exige l'IAF. Les solutions russes sont robustes, mais tout n'est pas conforme aux normes occidentales. L'IAF après avoir utilisé l'avionique israélienne et française sait que ces besoins doivent être posés à partir du Jour 1, de sorte que ces personnalisations font partie du FGFA. Le mauvais classement dépend du fait que nous payons pour avoir accès à cette technologie ou non. Nous pourrions ne pas payer pour quelques-uns puisque nous savons déjà que nous allons chercher les solutions sur étagère et donc ils peuvent être plus bas que les avions typiques de PAKFA. http://indiandefence.com/threads/iaf-in-a-crisis.62642/page-3#post-578961 Traduction PARIKRAMA, Aug 4, 2017 Principalement, l'accord F16 est bloqué avec la définition et l'interprétation du transfert de technologie pendant qu'il n'y ait aucune action concrète pour l'achat de jets mono réacteur. Pour les États-Unis alors qu'il est bloqué en raison de la définition des pièces de rechange, il n'y a pas eu ni de OUI ni de NON clairement exprimé pour l'interprétation indienne et les exigences connexes d'accès et de transfert aux industriels locaux. En outre, le problème est essentiellement l'accès universel que l'Inde veut c'est à dire le privilège d'utilisateur que les États-Unis ne veulent pas donner pour leurs Jets ... Ceci est important pour avoir l'indépendance dans les rôles de mission et l'utilisation au lieu d'être bloqué avec des rôles prédéfinis et des Opex également entièrement sous contrôle Des USA ... Malheureusement, le dossier Gripen ne bouge pas du tout ... Sur LCA, la pression est appliquée pour accélérer ...la date limite du FOC a fait que l'ensemble du MOD regarde de manière très critique afin d'accélérer le processus. Sur le Kaveri Safranisé, un rapport mis à jour est soumis à propos de la progression et bientôt 3 jets doivent être fournis pour l'équipement de base et pour vérifier les compatibilités de dimension et de charge. Un des moteurs finis sera testé dans l'installation de Safran. Un avion à 4 moteurs va le tester suivi ensuite par un jet bi moteur mis à disposition par l'IAF pour ce test. De bonnes nouvelles car la feuille de route correspondante est sortie ... Cela progresse bien ... http://indiandefence.com/threads/f16-gripen-make-in-india-single-engine-aircraft-news-and-possibilities.56222/page-216#post-583859 Traduction PARIKRAMA, Aug 6, 2017 Ce sont les nouvelles que vous anticipez le plus ... Allons y: L'évaluation du F16 israélien modifié suivi d'ACV a eu lieu pour la haute altitude et la zone froid extrême et l'efficacité de la mission et de la performance a été mesurée. Tejas a mieux performé que F16 dans nos tests de base aérienne. Cela est confirmé et maintenant enregistré avec IAF à nouveau post MMRCA. En outre, il y a eu un problème avec les ailettes de moteur qui se bloquaient et un anti-gel spécial devait être utilisé, qui est encore une fois importé. Le moteur Tejas a été capable de fonctionner après les cycles de préchauffage et de chauffage. Maintenant, l'histoire de développement MK2 Une proposition radicale est en cours d'évaluation: Mk2-S Le Mk2-S est la variante double moteur de Tejas et aurait une conception d'aile similaire à celle de SE MK2. Essentiellement, il aura plus de puissance pour pousser. Des tests sont en cours pour la vectorisation en ce moment et en recherchant la possibilité d'éliminer les énormes lobes radar à l'arrière. Maintenant nouvelles mises à jour des marchés Les règles relatives aux grandes exigences en matière d'avion ont été adoptées par le gouvernement. La finalisation des règles, puis la publication des exigences pour tous les pays pour les invitations est à faire. Il s'agit maintenant d'un accord de catégorie A , il est passé de catégorie C à catégorie A il y a deux mois. @vstol jockey @Hellfire peut définir les catégories mieux que moi .. @ Picdelamirand-oil @halloweene L'invitation pour une MII formelle vous sera envoyé dès que les officiels se déplaceront formellement ... pour les achats sur étagère, les chiffres seront augmentés conformément aux indications. Il y a peu de chance pour tous les autres OEM étrangers. Celui qui l'emportera sur les autres sera celui qui sera capable de concevoir la variante interne de Mk2-S Tejas qui sera bi-moteurs (Kaveri Safranised ciblé) Si Dassault le gagne, Mk2-S sera un mini Rafale (@MilSpec). Les chances de F16 et de Gripen sont très réduites du fait de la performance du Tejas .... Il ne leur reste plus que l'argument de pouvoir être intronisés en grand nombre. http://indiandefence.com/threads/f16-gripen-make-in-india-single-engine-aircraft-news-and-possibilities.56222/page-219#post-584189 Commentaires PARIKRAMA, Aug 12, 2017 Sur le premier transparent: Contrat en cours pour le Qatar et l'inde et réponse au RFI de l'Indian Navy Sur le deuxième transparent: Besoins en Inde: Des Batch additionnel pour l'IAF et 57 Rafale pour l'IN Approche de Dassault Anticiper le Make In India pour être sûr de gagner ==> Creation de DRAL pour les offset, les objectifs commerciaux, augmenter la compétitivité Sur le troisième transparent montée en puissance progressive avec les infrastructures l'embauche et la formation des employés l'organisation des appros le contrôle de chaque étape Dans le but de produire des composants Falcon ou des sous ensemble Rafale. http://indiandefence.com/threads/rafale-deal-signed.56201/page-408#post-585672 Traduction PARIKRAMA, Aug 15, 2017 Nouvelles prises à la source Une lettre d'intention signée a été présentée aujourd'hui par LM au ministère de la Défense pour le F16. Cela signifie que Trump a donné sa bénédiction pour l'accord selon les exigences des indiens Il est présenté aujourd'hui au Ministre de la Défense (DM) AJ comme une formalité car c'est le jour de l'indépendance et comme un soutien à l'Inde La guerre des Public Relation (PR) va s'intensifier davantage ... http://indiandefence.com/threads/f16-gripen-make-in-india-single-engine-aircraft-news-and-possibilities.56222/page-221#post-586574
  40. 7 points
    Traduction PARIKRAMA, Jul 11, 2017 Nouvelles prises à la source: Les Russes ont offert à l'Inde un accès complet à la technologie du PAKFA pour être utilisée pour le FGFA Le FGFA sera réalisé à l'aide de ces technologies, mais le financement du développement FGFA est complètement assuré par l'Inde. Pour accéder à l'ensemble de cette technologie, une rémunération appropriée est demandée. De même pour tout le travail lié au FGFA. Les indiens ont négocié beaucoup et essayé de faire en sorte que les russes voient comment le Su30 MKI a évolué lorsque les Indiens les ont achetés. Les russes ont lié l'entente avec des achats stratégiques de composants S-400 et S-500. Leur argument est l'accès à tout, mais à un prix approprié. Ils ont également exprimé leur impuissance à l'égard du projet FGFA en raison de l'absence de financement pour faire des développements de tout type pour les indiens. Le ministère de la défense Indien (MOD) étudie en interne les développements après la réunion de Shri Arun Jaitley et devrait donner un retour dans les mois à venir http://indiandefence.com/threads/sukhoi-su-57-pak-fa-5th-generation-aircraft.851/page-301#post-577436 Traduction PARIKRAMA, Jul 11, 2017 Mon intuition dit: Il y aura 2 véritables projets de 5ème génération pour l'Inde - Un pour la supériorité aérienne et un autre comme DPSA (attaque air sol en profondeur) L'état actuel et la manière dont les choses pourraient s'avérer nécessaires impliquent que ces deux éléments peuvent être basés sur de la technologie importée ou sur de l'approvisionnement sur étagère. Il y aura 2 autres projets de pseudo 5ème génération - tous les deux bi-moteurs et très proches de la 5 ème génération catégorie poids moyen. L'un sera un projet MII et l'autre un projet ADA qui pourrait être retardé ou commandé en moins grande quantité en raison de la disponibilité d'autres avions. La façon dont les choses semblent évoluer entraîne le FGFA vers 2028-30, c'est-à-dire dans plus d'une décennie. C'est réellement un avion de supériorité aérienne et il devrait arriver à l'époque où les remplacements de MKI devraient être planifiés ou pensés (au moins les cellules qui ont considérablement vieillies et qui ne valent pas une mise à jour) Pour l'AMCA avec une honnêteté totale il faut compter au moins 1,5 à 2 décennies et plus si nous voulons un jet approprié avec un moteur Indien et armé de nos propres armes A2A / A2G en plus d'un radar indigène et plus de 75 % de systèmes indigènes. Ainsi, la disponibilité de la 5ème génération dépend de l'agencement politique de ce gouvernement ou bien de la disponibilité d'un DPSA de 5ème génération ou, puisque LM le commercialise comme Plate-forme d'attaque, le F-35 est une forte possibilité ...qui évidemment est construire uniquement sur les capacités de négociation politique qu'elle entraîne et n'a aucun autre mérite. L'avion Pseudo 5ème génération peut être le résultat d'un Make In India (MII) comme le Rafale, mais avec les mises à niveau F4 et une personnalisation selon IAF. Nous devons comprendre qu'en raison des coûts d'exploitation qui sont monstrueux, des exigences de remplacement par de nouveaux avions jusqu'en 2028, nous sommes réduit à des choses limitées. La source indique pour le LCA MK2, que même aujourd'hui, il partagera des ressources internes avec l'un des projets MII ou profitera des meilleures ressources disponibles selon les opportunités. Cela implique que le nombre de LCA Mk1A peuvent se limiter à ce qui est commandé et que l'on envisage une version améliorée qui est planifiée dans le cadre d'un partenariat privé (à moins que HAL ne joue dur pour protéger son pré carré) Malheureusement, nous continuerons d'être une Force aérienne importée en raison de tout cela ... Espérons que, quelques décennies nous permettrons de beaucoup réduire cette dépendance. Je continue à croire et j'ai suggéré au représentant du MOD de faire une JV avec Dassault pour AMCA/Rafale NG. On ferait une Plate-forme unique et on permettrait aux deux pays de dériver le produit final selon leurs besoins. En fait, j'ai proposé le développement de 2 Jets dans le cadre de cette JV. Un optimisé pour la supériorité aérienne et un pour Deep Strikes et les deux cellules optimisés en conséquence. J'ai spécifiquement demandé de ne pas suivre le modèle F35 qui consiste à planifier l' AMCA pour tous les rôles, parce qu'alors nous aurions de nombreux problèmes. Jusqu'à présent, je ne pense pas que cette JV soit regardée favorablement. Stupidement, même Dassault a manqué son tour. J'espère que @halloweene et @ Picdelamirand-oil savent ce qui les empêche de réellement faire cela. Avec les technologies du M88 Core et du Kaveri combinées, on peut développer facilement un moteur de 11T-12T et cela garantit à Dassault de devenir un joueur à très long terme sur ce marché et, par conséquent cela met à jour l'Indian Military Industrial Complex (MIC) ainsi que les réductions du coût de développement pour les produits finaux. Malheureusement, tous sont myopes et ne voient que des ventes actuelles et non une consolidation future. @Abingdonboy @Ankit Kumar 001 peut-être que vous pouvez partager vos idées à ce sujet. http://indiandefence.com/threads/sukhoi-su-57-pak-fa-5th-generation-aircraft.851/page-302#post-577740 Traduction PARIKRAMA, Jul 15, 2017 IAF en crise Bien, je ne sais pas où publier ça en raison de tous les sujets que cela couvre ... J' essayerais d'en couvrir le plus possible ici Genèse de l'exigence "Single Engine" (monoréacteur) Il y a eu un moment où une évaluation interne a été faite par MOD il y a environ 2 ans. Le contenu des échanges est volumineux, mais peu de points sont consistant et ils sont résumés ci-dessous Pour commencer la communication dit que l'IAF est sceptique sur le PAK-FA De nouvelles contre mesures améliorées rendent le Rafale "N.V." aussi bon que le T-50 planifié. L' IAF recommande d'acheter plus de Rafale ou d'améliorer le PAK-FA pour le rendre meilleur que Rafale "N.V." La France et en particulier l'équipe de Dassault demande beaucoup pour le ToT qui n'est même pas complet Le gouvernement s'oppose à tout ce qui n'est pas ToT compatible et a déclaré explicitement que l'accord pourrait être rompu à moins que l'on comprenne leurs attentes et que l'on réduisent également les coûts élevés. L' IAF est très intéressé par un nombre énorme de Rafales selon toutes les communications (plus de XXX indépendamment pour IAF et XXX pour IN - c'est le plan global), mais son comportement lui fait écrire des chèques que le gouvernement ne peut pas payer en raison des engagements déjà pris. Le Su30 MKI était également une idée de l'IAF du début à la fin contrairement aux perceptions de l'opinion publique. Le projet MKI, peu importe ce que l'on dit en public, est merdique À l'heure actuelle, IAF l'a qualifié de handicap sur FW Bases (bases avancées de déploiement) Ainsi, c'est la genèse de l'exigence d'un chasseur occidental moins cher que le Rafale, meilleur que le LCA et qui devrait avoir assez de capacités pour assurer des missions que normalement le MKI auraient pu prendre. Étant donné que le handicap des bases de FW est connue, ces avions seront essentiellement placés là-bas, donc ils n'ont pas besoin de longues jambes ... quelque chose autour d'un rayon de combat de 600 à 800 km est convenable mais ils devraient être multiroles et combler le trou créé par le départ des Mig21, Jags et MKI (CAS, CAP, DPSA en partie et SEAD, DEAD + Air Supériorité en rôle secondaire) Cela a incité Parrikar à lancer le programme de remplacement de chasseur et le plan de mono réacteur a été expliqué. Initialement, on espérait que Gripen C / D serait acheté et c'est pourquoi le chef de l'IAF l'a également mis en avant. Mais des lacunes ont été trouvées du point de vue des rôles définis ci-dessus. Tout cela converge vers du F-16 Block 70 (la rumeur est qu'un bloc 80/82/84 est en cours et sera offert en tant que MLU, ou peut-être si nous négocions, cela viendra plus tôt, en empruntant plus de sous-systèmes au F-35) et du Gripen E / F. Parrikar a déclaré que cela serait moins coûteux que le Rafale d'au moins un tiers et qu'un TOT significatif pourrait être obtenu à un prix beaucoup plus faible en traitant les problèmes fondamentaux exposés dans la lettre évoquée ci-dessus. Cela facilitera également l'accès à plus de fonds et favorisera le FGFA ce qui contribuera à consolider la relation entre l'Inde et la Russie et facilitera un soutien à long terme pour MKI . Malheureusement, Parrikar est partis et maintenant on voit un différentiel de coûts très marginal, inférieur aux 33% prévus et un accès beaucoup plus bas à la technologie. Quel est le statut maintenant Le Statut du MKI est temporaire. Les bases FW fonctionneront avec d'autres avions pour l'instant. En fait, les bases du nord de Delhi recevront deux Tejas la semaine prochaine et nous verrons comment ces bases relèvent de la protection du FSS (Session de partage des Facilitateurs) qui est quelque chose à rapporter. La France est flexible mais elle ne peut pas proposer ce que le F16 et le Gripen offrent à un prix inférieur. Les pourparlers allaient de "donner un ToT complet pour X milliard" a "donner un ToT maximum" pour X milliard. Ça a coincé en raison de l'inflexibilité. Le PAK FA est bloqué en raison des liens avec les missiles de nouvelle génération de l'avion et des fonds excessifs pour son développement. Gardez à l'esprit que ce financement n'est pas seulement pour le PAK FA, mais aussi pour les missiles, donc c'est très coûteux et si les missiles avaient été achetés seuls, il y aurait eu une meilleure réduction. Ces missiles sont supposés être utilisés dans Super MKI aussi bien après la mise à niveau. C'est la situation que l'on manage. Analyse et pensée fracturées Le meilleur accord de tous, selon l'IAF est celui de la France et étant donné qu'ils vont aider avec des plates-formes de 5ème génération, ils disent que cela en vaut la peine. Mais jusqu'à maintenant, le concept de la 5ème génération indienne a été partagé avec le PAK FA et même l'AMCA obtient la plus grande partie de sa technologie de ce PAKFA. Une reprise prendra beaucoup plus de temps et la France n'a pas de plate-forme de 5ème génération. Tout ce qu'ils feront sera basé sur Rafale à court terme. Il y avait une offre de Rafale Pseudo furtif qui utilisait des soute de missiles, mais cela amenait une mauvaise stabilité et une mauvaise maniabilité. Si la France nous offre quelque chose de concret pour développer l'expertise de Rafale avec notre vision, nous pourrons toujours faire quelque chose. Croissance de la relation entre l'Inde et les États-Unis et son accélération pour un accord politique Tout ça n'est qu' un jeu politique (relation Indo-américaine) et puisque l'Inde n'est pas un pays dirigé par les militaires, l'IAF recommande seulement des Rafale. La position des États-Unis pour F16 est simple "Excellent Radar + LRM" (missile à longue portée dans BVR) Ils prévoient de contrôler l'Inde avec cette offre de LRM. L'intégration des armes de l'Inde et de la Russie sur F16 n'a pas bougée et,le plus qui pourrait arriver c'est l'intégration du MRM, mais le LRM sera américain. (Certains missiles disent environ 40-60kms). La F35 est une carotte pour l'accord F16. Ils ont déclaré lors d'une réunion que la seule chose qui différencie le F16 et le F35 est principalement la furtivité et que le reste est analogue. Donc le F35 ajoute "Furtif" à "Excellent Radar + LRM" donnant accès aux no fly zone. Si le Rafale est évalué à 100% le F16, LRM serait évalué de 60 à 70%, mais du point de vue du coût plus de 1 F16 serait déployé pour le même coût, ce qui rendrait la flotte de F16 plus efficace que des escadrons de Rafale. C'est ce rabais important que les américains sont prêts à donner pour déplacer l'assemblage partiel et, de ce fait, contrôler l'Inde. En assurant que presque toutes les pièces sont produite par le MIC des USA et que seul l'assemblage limité se fera en Inde, LM espère réduire encore les coûts. Bien sûr, ils ne disent pas ce que l'Opex coûte au cours des années et qu'il dépend du MIC des USA. Pour ajouter quelque dommages à la France, la nouvelle enquête comprend le Rafale, les MKI et les Jags reconditionnés. (Puisque Darin 3 est proposé pour seulement 65 Jags et même le moteur jusqu'à maintenant n'est pas finalisé) Enquête par MOD pour trouver des solutions et une combinaison d'options pour répondre aux besoins et les proposer à IAF http://indiandefence.com/threads/iaf-in-a-crisis.62642/
  41. 7 points
    Je ne crois pas que la question de la "gratitude" se pose en ses termes. Mais en ce qui concerne le fait historique, tu as tout à fait raison, la France a joué un rôle essentiel pour forcer l'Allemagne à reconnaître enfin sa frontière orientale. Le gouvernement allemand utilisait tactique dilatoire "Pas maintenant, plus tard c'est promis" (c'est cela, oui) et chantage affectif "C'est une grosse blessure pour nous" (cette blessure a un nom : c'est une conséquence)
  42. 6 points
    Les claviers AZERTY sont beaucoup mieux, c'est vrai, que les claviers QWERTY. Ne dit on pas par ailleurs qu'un homme AZERTY en vaut deux ?
  43. 6 points
    Il faudra qu'il en discute avec les dirigeants des grands domaines agricoles de Californie et du Texas championnes de l'emploi des migrants en situation irrégulière
  44. 6 points
    https://soundcloud.com/user-102568040/episode-2-letat-de-la-droite-les-ouragans (17 septembre 2017) 36:03 Marc-Olivier Padis : D'abord pour Saint-Martin, quelles sont ses faiblesses ? L'augmentation rapide de la population, une pression migratoire d'immigrants qui arrivent d'Haïti et de la Dominique, et un développement urbain qui n'est pas bien maîtrisé. Deuxièmement du point de vue économique, la faiblesse des ressources locales : il y a la pêche, le tourisme, surtout, et le fait qu'en l'absence de modèle économique solide, ces îles ont développé une stratégie de paradis fiscaux, puisque la population sur place ne paie pas de TVA, pas d'impôt sur le revenu, pas d'impôt sur la fortune, pas de droit de succession, donc aujourd'hui quand on en appelle à la solidarité de la métropole, elle est certainement importante mais il faut quand même la mettre en perspective par rapport à tous ces systèmes dérogatoires qui posent des questions profondes sur le modèle économique qui est développé sur place. Et puis le dernier point c'est la gouvernance, c'est un lien assez ambigu avec la métropole puisqu'avant ces deux îles étaient des communes de la Guadeloupe, elles ont décidé de devenir des collectivités d'Outre-Mer avec une gouvernance autonome, et donc quand on parle à nouveau de l'action de l'Etat, on parle de l'action de l'Etat dans des territoires qui ont demandé une forme d'auto-gouvernement. (...) On dit que sur la partie néerlandaise de Saint-Martin ça marche beaucoup mieux, mais enfin avec un modèle économique qui n'est quand même pas très enviable de simplement développer des salles de jeux et de la prostitution pour les touristes américains qui arrivent en bateau. Sur 35000 habitants, 7000 avaient refusé de se mettre à l'abri : on peut mettre en cause l'impréparation de l'État, mais enfin, il y a quand même des réalités sur place. (...) Faut-il reconstruire ? Les deux îles avaient déjà été dévastées en 1995, c'était pas il y a si longtemps par un ouragan appelé Luis, et donc certains commencent à se demander, mais est-ce qu'il faut même reconstruire sur ces îles ? Est-ce qu'il ne faut pas simplement partir, puisqu'on sait que ces événements vont se reproduire. En tout cas (...) que le code de l'urbanisme soit un peu mieux respecté, puisque la tentation c'est de construire en bord de mer, le plus près possible de la plage, c'est à dire là où l'impact de l'ouragan est le plus fort. Or quand on entend les gens de Saint-Martin nous dire : il faut de nouveau des exemptions fiscales et développer le tourisme, ça laisse un peu sceptique sur le sérieux de la reconstruction qui va avoir lieu.
  45. 6 points
    Il est de notoriété publique en Belgique qu'un ancien ministre de la Défense CD&V (Pieter De Crem) est un "agent" des intérêts américains, il ne le cache pas lui même. Et que donc il a littéralement poussé le F35 au sein de la défense, avec en particulier le fait d'avoir écarté à l'époque certains officiers pas totalement acquis à ce choix, en particulier les risques énormes liés au financement du F35 qui risque d'assêcher complètement les maigres moyens de la défense belge. Donc en effet, le monde médiatique belge est bien "arrosé" par le lobby US et également persuadé (sans doute à juste titre) que les responsables politiques belges le sont encore plus. Maintenant un peu de politique "fiction" : l'arrivée de Trump ne pourrait-elle pas aider la position du Rafale en Belgique, avec peut-être le petit coup de pouce du fait de sa "relation" privilégiée avec Micron ? Trump a très fortement critiqué le coût du F35 et le fait que les Européens devaient se prendre en charge par eux-mêmes, voila le parfait exemple ... Clairon PS : le fait que Flahaut PS pousse le Rafale, n'est pas une bonne chose .... c'est plus un épouventail qui fait peur ..... surtout en connaissant le passé peu glorieux des achats de la défense du temps du PS roi .... Se serait comme demander à François Hollande de venir nous aider sur ce dossier ....
  46. 6 points
    Je crois que peu d'entre vous sont conscients de ce qu'un appel d'offre pour un marché public de plus de 3 milliards dans un espace hautement compétitif peut représenter comme coût et énergie énorme pour une boite comme DA. Cela leur coûte une fortune en toute sorte de coûts multiples, et ils ont la forte certitude de partir avec un boulet au pied, en clair vous aller dépenser plusieurs dizaines de millions de frais en quasi pure perte, et retirer des ressources pour d'autres marchés peut-être plus faciles (Suisse, Asie du sud est, clients moyen-orientaux "classique",...). Dans un pur esprit business c'est perdre littéralement du pognon, autant prendre les quelques dizaines de millions et jouer au lotto, en proportion on gagnera plus. De plus, laisser ainsi le marché se faire "gagner" sans compétition ou presque, va sans doute peut-être remettre en cause la victoire "assurée" du F35, car les belges vont sans doute bien voir combien ils sont en train de se faire m... bien profond par l'oncle Sam. Je trouve ce "move" pas con du tout, je vais pas dire que Micron remonte dans mon estime, mais bon, quand vous n'avez pas la maitrise des règles du jeu, c'est pas con de proposer un autre type de sport ... Clairon
  47. 6 points
    Selex boss told to Valerio Bonelli (their Dircom, former Eurofighter) : "you do not see the point, Valerio. Put a naked woman close to a Eurofighter, everyone will look at the lady. Put it near a Rafale, everyone will stare at the plane"
  48. 6 points
    C'est pas le probleme de vitesse de l'électronique ... la tactique choisi repose sur un contexte et une succession de pratique. Exemple de séquence "brouillage en puissance 3 secondes -> évasive à droite -> déploiement de 3 chaff -> leurrage télémétrie coordonné sur chaff -> résultat ... autre tactique si besoin etc. ... et donc s'étale sur du temps. Plus tu as du temps plus le panel de tactique est large et les chances de succes aussi... quand il reste quelques instant il ne reste quasi qu'une tactique ... très dépendant de la géométrie du trio avion-leurre-missile. Or si tu détecte tard cette géométrie est aléatoire. Résultat tout est fait par l'assaillant pour réduire le temps entre la détection de son missile et l'impact. Soit il tire tout près. Soit il tire loin pour pas affoler les DDM Soit il tire en LOAL un missile EM qui n'allumera son autodirecteur actif qu'au dernier moment - de toute façon vu le peu d’énergie électrique a bord et la taille de l'antenne faut pas rêver sur les capacité en portée du et en endurance du radar - etc. Pour les tactiques de guerre électronique elle ne sont pas des millions ... ca reste limité par la physique ... En gros on peut leurrer la télémétrie en faisant apparaître l'écho avant ou après sa distance réelle ... le missile passant a travers de la fausse cible continuera a te courir après quand même. On peut aveugler le missile par brouillage de puissance ... le missile foncera vers le brouilleur ... donc vers l'avion quand même. On peut faire apparaître l'écho plus gros ou plus petit ... ça peut déclencher des réaction différente du tireur. Pour les leurre déporté "passif"... chaff et flare ... flare contre missile IR moderne c'est mort en général. Les chaff eux produisent un écran qui vogue avec le vent ... pas difficile a discriminer ... quand tu chasse un écho qui file M1 ... Reste les leurres EM actifs déportés qui permettent un leurrage angulaire en combinaison avec le leurrage de l'avion tracteur/largueur... et qui donc vont créer une fausse cible ayant les même paramètre que la vraie en aspect, vitesse, direction ... mais à coté de la vraie. Et donc normalement si la géométrie missile-leurre-cible est bien arrangé le missile va dépasser la fausse et la vraie cible ... et étant dépourvu de capacité de ré-attaque ... il sera "perdu". On suppose que la fusée de proximité ne déclenchera pas sur le leurre déporté.
  49. 6 points
    Su-30 SM RF-81702 / N°31 Bleu numéro de série 10MK5 1314, si je ne me trompe pas.
  50. 6 points
    après "il n'y a que la vérité qui fâche !" dit-on ..et là quelqu'un à oser les 4 vérités sans mettre les gants ! Et le gouvernement polonais (pas tres catholique tout en se disant catho) hyper réagit comme tout bon gouvernement d'un parti extrème.... bof hyper réaction à prendre comme un pet de mouche !