Delbareth

Members
  • Content Count

    459
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

582 Excellent

About Delbareth

  • Rank
    Connaisseur
  • Birthday 09/06/1979

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    Bordeaux
  • Interests
    Physique nucléaire, physique des réacteurs, Science
  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

1,411 profile views
  1. Vladimir Poutine affirme que la Russie a un vaccin contre le coronavirus https://www.lemonde.fr/international/article/2020/08/11/poutine-affirme-que-la-russie-a-cree-un-vaccin-contre-le-nouveau-coronavirus_6048683_3210.html Vaccin russe contre la Covid-19 : peut-on se fier à l'annonce de Poutine ? https://www.rtl.fr/actu/international/coronavirus-faut-il-croire-en-l-annonce-d-un-vaccin-russe-7800717873 Pourquoi le vaccin russe Spoutnik V contre le coronavirus n'est pas plus avancé ses concurrents https://www.huffingtonpost.fr/entry/coronavirus-pourquoi-le-vaccin-russe-nest-pas-plus-avance-que-certains-de-ses-concurrents_fr_5f328cebc5b64cc99fde39f5
  2. Ce qui est intéressant, c'est que se tromper un peu est accessible à tout un chacun. Mais se tromper à ce point nécessite de véritables compétences !
  3. Delbareth

    [Rafale]

    J'adore à 19:15 la technique employée par Ate qui laisse pantois l'autre "pilote" (qui n'est qu'un pilote de clavier mais qui a quand même l'air de toucher sa bille). Nul doute que le Rafale peut faire ce genre de "truc". La question c'est, c'est impressionnant que pour des non-pilotes, ou c'est vraiment une botte secrète des ailes delta ?
  4. Je voudrai vous faire part d'une réflexion. Quand on s'intéresse au taux de mortalité brut, égal au nombre de morts officiels divisé par le nombre de cas officiels, on obtient une valeur qui varie beaucoup d'un pays à l'autre et qui ne permet pas beaucoup de faire de comparaisons. Pas si sûr en fait... En fait ça représente un peu l'intensité de gravité des cas confirmés. D'ailleurs la France est au top niveau, avec près de 20%. Comme on sait que notre mortalité n'est pas très différente de celle de nos voisins, ça montre surtout qu'on a vraiment VRAIMENT très peu testé. Et c'est là que ça devient intéressant. Car une campagne de test massive ou en tout cas plus importante) doit induire des cas moins grave et une diminution du taux de mortalité brute. En revanche, si c'est vraiment la maladie qui s'emballe, ce taux ne change pas vraiment (en fait c'est embêtant parce qu'il y a un délai entre l détection d'un cas grave et son trépas, mais bon, simplifions). Voilà ce qu'on observe pour quelques pays caractéristiques : L'exemple le plus parlant est celui de la Suède. Ils ont fait une campagne de test à partir de début juin, ce qui s'est traduit par une très forte augmentation des cas détectés. Mais comme leur mortalité n'a pas changé son évolution, on observe une forte réduction du taux de mortalité brut. Comme la Suède est un petit pays les nombres sont petits et peuvent changer vite. Pour un gros pays comme la France, on se traine la masse de cas et de morts de ces derniers mois et il y a plus d'inertie. Cependant on observe bien cette baisse du taux de mortalité brut. Bref, on a donc deux types de tendance dans ce graph. Les pays avec un taux de mortalité brut qui reste constant (UK, Italy, Germany) et ceux pour qui ça descend (Suède, France, US, Brésil). Pour d'autres pays ça peut être différent. Vous me direz, il suffit de regarder en même temps l'évolution du nombre de cas et l'évolution du nombre de morts pour avoir la même info. Oui, certes, mais quand tous les deux augmentent comme pour les US, on a dans ce taux de mortalité brut directement l'information sur qui augmente le plus : pour les US l'augmentation du nombre de cas est plus due à l'augmentation des tests qu'à l'aggravation de la maladie (même s'il y a quand même aggravation).
  5. Euh... moi je le comprend pas comme ça. Si ces 16 000 personnes "non malades" sont représentatives de l'ensemble de la population (on va dire que oui), alors ça signifie qu'il y a eu 200 000 asymptomatique à Wuhan, en plus de 80 000 symptomatiques (je sais plus la part des cas Wuhan/reste de la Chine. Etre testé PCR 1 mois après avoir été malade asymptomatique ne donne qu'un seul résultat possible. Cette opération n'a pas été faite pour ça.
  6. Delbareth

    [Rafale]

    J'ai écouté leur intervention. Ils parlent de 3 possibilités (à partir de 34'30'') : - la DGA propose de commander en gros 11 avions des des pièces de rechange ciblées sur les entreprises vulnérables (leur avis : risque d'oublier des PME vulnérables) - Dassault veut décaler la tranche 5 de 2 ans (leur avis : risque que les avancées techno ne soient pas mature) - leur solution : 20 avions pour faire un escadron Faut arrêter de considérer les politiques comme des imbéciles. La plupart sont redoutablement intelligents. S'ils prennent parfois des positions débiles, c'est toujours pour des raisons politiques voire de politique politicienne. Là ce n'est pas le cas. Edit : bon bin grillé par Buzby qui est beaucoup plus détaillé que moi
  7. Delbareth

    [Rafale]

    Un truc avec des barres et des ptites boules dessus que le pilote déplace pendant son vol.
  8. Ma femme, mon fils ainé (9 ans) et mon fils cadet (4 ans) sont allés se faire tester ce matin. Ce qu'ils me racontent m'étonne passablement. Elle m'a décrit un prélèvement très profond (ça normal), où le mec a tourné tourné tourné l'écouvillon très vite pendant longtemps, puis pareil dans l'autre narine. Selon elle ça a duré plus de 30 s. Elle n'est vraiment pas douillette mais en avait les larmes aux yeux et mon fils a pleuré de douleur (et supplié en vain d'arrêter). L'écouvillon de ma femme avait du sang dessus, et celui de mon fils en était carrément imbibé. Elle a du coup refusé que mon fils cadet passe le test. Question à ceux qui connaissent ou on déjà expérimenté : c'est toujours comme ça ou ils sont tombé sur un acharné du test qui voulait tout faire pour éviter les faux négatifs ?
  9. Delbareth

    [Rafale]

    La vitesse du Kodiak n'est-elle pas incompatible avec un Mirage 2000 ? Je croyais que leur vitesse minimum était trop importante ?
  10. Dis donc ça en fait des accidents de la route ! Plus sérieusement, la mort dans une fenêtre de quelques mois d'un survivant du coronavirus doit pas concerner une foule de personne. Pas de quoi changer leur 45k morts en 30k à mon avis. La transmission dépend de la météo, la gravité ce serait étonnant. En l'occurrence la détermination du R0 repose sur plusieurs indicateurs, en particulier les admissions covid à l'hopital.
  11. Je suis toujours perplexe devant les évolutions du R0 calculées sur des périodes temporelles aussi courtes. Pour moi c'est un fit de l'augmentation exponentielle (qui doit avec un bon paquet de fluctuations statistiques), et ça intègre par définition les données de plusieurs jours. Alors bien sûr le fit le jour d'après peut être différent, mais ça ne représente pas pour autant un R0 du jour J+1 totalement indépendant du R0 du jour J. @cracou un avis ?
  12. Même si j'approuve globalement de ne pas céder à cette peur irrationnelle de la "vieille centrale", je préfère largement le système de contrôle français. Avaliser dés à présent un fonctionnement jusqu'en 2050 me semble un peu optimiste. Évidemment il y a des contrôles réguliers là-bas aussi mais de mémoire ce n'est pas aussi intense que chez nous.
  13. Dans mon domaine on mesure des sections efficaces de réaction nucléaire, qui sont déjà connues mais avec une précision insuffisante. C'est donc un sujet hautement rationnel. Le résultat dépend d'une mesure mais est assez complexe à faire "sortir" des expériences, car il faut apporter un grand nombre de facteurs "correctifs" attendus (l'efficacité de détection, les quantités de matières dans les cibles) ou inatendus (pollution parasite, erreur de géométrie...) Un biais classique est de comparer son résultat aux résultats antérieurs. C'est normal, c'est humain, et c'est même impossible à éviter. On commence notamment par faire des calculs grossiers (même pendant la manip) pour voir si on est sur la bonne route et qu'on tombe à peu près bon, histoire de corriger le tir si on se rend compte d'un gros soucis. Ensuite on fait un travail précis pour trouver le résultat final. Comme c'est complexe, il peut y avoir une foule d'erreurs (des bêtes, des subtiles, des petites, des grandes) qu'il faut éviter. Si les résultats antérieurs étaient entre 1.2 et 1.3 et que vous trouvez 1.5, fatalement vous allez chercher ce qui a pu rater et vous aller en général trouver l'erreur. Là où le biais devient gênant, c'est qu'on va avoir tendance à arrêter de chercher des erreurs si le résultats "convient". Le mieux est toujours de discuter de ses analyses entre collègues, qui peuvent alors questionner tel ou tel point et faire ressortir d'éventuelles erreurs passées inaperçues. Et c'est ça qui est plus dur avec le COVID-19 (et hop! ).
  14. L'ARS fait un certain nombre d'enquête auprès de la population pour suivre les comportements et les troubles : Covid-19 : une enquête pour suivre l’évolution des comportements et de la santé mentale pendant l'épidémie https://www.santepubliquefrance.fr/etudes-et-enquetes/covid-19-une-enquete-pour-suivre-l-evolution-des-comportements-et-de-la-sante-mentale-pendant-l-epidemie En particulier, il est intéressant de voir la dégradation du respect des gestes barrières, à l'exception du port du masque. J'en viens à avoir hâte que les autorités annoncent un reconfinement localisé, pour réveiller ce tas d'id... ces personnes peu sensibilisées.
  15. Interrogé par Le Parisien sur une possible nouvelle épidémie à l’automne, Éric Caumes ne se montre pas rassurant : « Je crains une seconde vague dès cet été. On est tous inquiets. En Amérique, en Guyane, l’épidémie flambe alors qu’il fait 35 degrés. Le fait d’être en extérieur, l’été, réduit un peu la circulation du virus mais pas dans de grandes proportions ». Si en plus on n'est pas foutu de contrôler les frontières, alors oui la fin d'été va être difficile !