Janmary

Members
  • Compteur de contenus

    641
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

545 Excellent

À propos de Janmary

  • Rang
    Connaisseur
  • Date de naissance 01/10/42

Profile Information

  • Gender
    Not Telling
  • Location
    Touraine
  • Interests
    Supprimés par Janmary
  • Pays
    France

Visiteurs récents du profil

1282 visualisations du profil
  1. La campagne des Philippines , 1944-1945

    En effet, Gibbs le Cajun, ce débarquement fut d'une grande importance en effectif, sans parler de stratégie elles même sont le débarquement US fut effectuée à Leyte ou les Japonais avaient eux même débarqués pour l'invasion des Philippines. Les pertes les plus importantes de la population civile furent celle de la capitale Manille ou le général Mac Arthur avait négligé la résistance des forces Nipponnes. La technique du rouleau compresseur n'est pas très utile contre des agglomérations urbaines (Monte-Cassino, Caen en sont la démonstration) ou les défenseurs se "terrent" dans les décombres avec une efficacité qui nécessite 10 attaquants ("norme militaire") pour un défenseur, alors qu'il n'en faut que 3 pour l'attaque en général et pour l'assaut contre des tranchées. Mac Arthur est quand même une particularité. Avec ses airs de matador et de Consul, il à des inspirations géniales (technique du saut de mouton dans le Pacifique, débarquement à Leyte aux Philippines, création d'une constitution au Japon, droit de vote des femmes au Japon toujours, débarquement à Inchon en Corée contre l'avis de tous) et un coté borné (tel passer par les Philippines au lieu de débarquements direct par Iwo-Jima et Okinawa, alors très peu défendus, le procès de Tokyo ou il y a beaucoup à redire, dont l'accord des criminels de guerre de l'unité de guerre chimique et biologique 731, la destruction de matériels de recherche fondamentale atomique, la saisie de toutes les armes blanches de l'ancien Japon et l’immersion dans une fosse à grande profondeur et la décision de "Sécurité défense" sur les conséquences des radiations nucléaires d'Hiroshima et de Nagasaki qui ont eu pour effet de mettre un voile pudique sur tous les irradiés alors que des quantités de sulfamides, d'antibiotiques fournis aux médecins Japonais eussent pu sauver un nombre considérable de personnes. Source = Docteur Ida alors jeune médecin à Hiroshima qui a durant toute sa vie étudié les conséquences des radiations sur les humains depuis Hiroshima jusqu'à Furukawa). La campagne des Philippines fut meurtrière et les Australiens tant méprisés par le général Mac Arthur ont fait beaucoup dans la campagne du Pacifique en particulier sur la piste de Kokoda en Nouvelle Guinée, puis lors du débarquement de Bornéo. Note au sujet du Docteur Ida (Hors Sujet) = Avec mes cours d'électronique, il y avait un complément d’Énergie Atomique, appellation de l'époque (les bases du noyau, les réactions fissiles, les piles pour l'essentiel). Je me suis donc intéressé à ces sujets en particulier les bombes du même nom par des ouvrages complémentaires. Hors, les Américains ont suivis un certain nombre d'irradiés Japonais pendant des décennies. Rapport publié après 70 ans de secret défense. Et d’après le Docteur Ida, les normes de sécurité envers les hommes (sens général) ont été dictés par un artifice qui définit les rejets des centrales nucléaires issus de la fission entretenue dans le réacteur comme non dangereuse pour nous et comme base zéro des nocivités des radiations. J'en suis resté un peu éberlué car je n'avais jamais pensé à ce problème et qu'aucun document vient infirmer ou corroborer - à ma connaissance - ce problème, même mon activité de 1968 à 1972 sur les zones de tirs nucléaire de Mururoa et de Fangataufa en Océanie Française. Note sur le débarquement au Japon (Hors Sujet) = Par ailleurs, Les américains ont soutenus que le débarquement au Japon (note officiel) - après les bombardements atomiques sur les deux villes du Japon - aurait valu 1 millions de morts, de blessés, de disparus, etc. J'avais pris en compte cette donnée. > Hors, il apparait - d’après des historiens - que ce chiffre justificatif était faux. Il justifiait l'utilisation des deux bombes. > Que des demandes de cessation des hostilités fut émise par le Japon dès 1944 avec garantie de la personne de l'Empereur. > Que le problème du cabinet de guerre Japonais était la déclaration de guerre et des hostilités avec l'Union Soviétique et non le lancement de la première bombe atomique sur Hiroshima (avant Nagasaki). > Le Docteur Ida et un autre Historien Japonais affirment que ces deux bombardement furent inutile du fait que la marine de guerre et commerciale n'existait plus, que les bombardements étaient sans discontinuités (avec Napalm sur les villes Nippones). Et quand fait la capitulation du Japon fut réalisé, ce fut avec l'accord de garantie sur la personne de l'Empereur en 1945 par le Président Truman. En fait, pour les Japonais, il fallait prendre en compte, pour une capitulation (avec la garantie de la personne de l'Empereur), de ne pas perdre la face totalement. Source = "Hiroshima, la véritable Histoire". Janmary
  2. Mais qui suis-je ?

    Bonjour Bienvenue sur le forum Bonne chance pour vos projets. Au plaisir de vous lire Janmary
  3. Ah que coucou

    Bonjour Bienvenue sur le forum Bonne chance pour vos projets. Au plaisir de vous lire Janmary
  4. Présentation

    Bonjour Bienvenue sur le forum Bonne chance pour vos projets. Au plaisir de vous lire Janmary
  5. Presentation de neoretro

    Bonjour Bienvenue sur le forum Bonne chance pour vos projets. Au plaisir de vous lire Janmary
  6. Présentation

    Bonjour Bienvenue sur le forum Bonne chance pour vos projets. Au plaisir de vous lire Janmary
  7. Presentation

    Bonjour Bienvenue sur le forum Bonne chance pour vos projets. Au plaisir de vous lire Janmary
  8. Présentation

    Bonjour Bienvenue sur le forum Bonne chance pour vos projets. Au plaisir de vous lire Janmary
  9. Bonjour Collectionneur 1° - Toutes les armes (sous entendu du Samouraï) trouvées ont été expédiées dans la grande fosse du Pacifique au titre de stopper le militarisme Japonais à venir. J'ignore l'ampleur de cette saisie mais elle fut systématique. 2° - En effet, pour les armes bactériologiques, il y a eu accord pour ne pas envoyer devant un tribunal les auteurs de ces études en tant que criminels de guerre en compensation de fournir toutes les études réalisées (peste noire, etc.). 3° - En ce qui concerne les études "atomiques" (appellation à l'époque), il s'agit d'études fondamentales sur le noyau atomique qui utilisaient des accélérateurs de particules (des millions de volts tel le Synchrotron, le Synchrocyclotron, etc.). Mais la bombe étant arrivé et utilisé, le grand Chef en a conclus que toutes les études "atomiques" étaient à caractère militaire en vue de la réalisation d'une bombe d’où la mise à la casse. De nombreux scientifiques de plusieurs pays qui auraient aimés acquérir ces équipements ont vivement protestés.. Une note humoristique. A l'époque du lancement du projet Manhattan sur les études et la conception de la bombe, il y eu un Amiral pour dire "Je suis expert en explosif, on veut vous vendre du vent" ! Janmary
  10. L'Exposition Universelle (Internationale) de 2025 aura lieu à Saclay (Essonne - 91) Cette zone, à environ 30 km au Sud de Paris, le long de la N118 vers l'autoroute A10, appelé "Plateau du Moulon" et prés de la grande ville des Ulis (ou je suis demeuré de longues années) à été créé dans un but de regrouper un pôle technologique avec l’École Polytechnique, l’École Centrale Électricité, une nouvelle Université avec laboratoires de recherches, etc.etc. La grande école HEC (École des Hautes Études Commerciale) était déjà à proximité. Le plateau est déjà bien rempli en espace technologique et continue à se développer. Nul doute que cet Exposition Internationale va avoir le succès qu'elle mérite si on se souvient de celle de 1937 à Paris. Formidable puissance Allemande représenté par un pavillon le plus visité ou l'apport et l'avancée des techniques furent mise en évidence et grands pavillons Soviétiques, Américains et Brittonique entre autre. La France était en avant garde les technologies du "froid". La guerre mondiale qui a suivi et notre occupation ont faits que les américains ont pris à leurs compte ces techniques intégrales y compris les modes de calcul des ensembles de froid. Des milliers d'installations ont suivis en particulier dans les pays chauds de la guerre du Pacifique à l'attention des militaires américains. Janmary
  11. Je me présente

    Bonjour Bienvenue sur le forum Bonne chance pour vos projets. Au plaisir de vous lire Janmary
  12. Participation à un file sur la guerre dans le Pacifique

    Bonne et riche idée Gibbs le Cajun. Il est vrai que le sujet est vaste et bien des intervenants ont montrés leurs niveaux de compétences sur ce sujet sur divers files écrit jusqu'à présent. Nous avons bien postés sur des sujets qui ont donnés lieu récemment à des interventions d'excellente qualités tel le Richelieu pour le dernier en date et qui nous ont permit de nous régaler. Tu as fait un bon travail en recherche des éléments essentiels concernant cette guerre du Pacifique ainsi que de nombreuses interventions bien écrites. Tu pourras essayer le lancer ce thème dès qu'il y aura un petit vide d'activité ?
  13. Bonjour de Picdelamirand-oil

    Bonjour Bienvenue sur le forum Bonne chance pour vos projets. Au plaisir de vous lire Janmary
  14. Le ( Cuirassé ) Richelieu et ses tracas

    Exact. Les soucis furent importants avec ce type de torpilles utilisées par les flottes de combat des USA et Allemande. Les belligérants en sont revenus au détonateur à contact. Les Allemands eurent le même problème entre la Mer Baltique et la Norvège ou les champs magnétiques ne sont pas les mêmes en valeur et en direction ! L'Histoire des mines magnétiques retrouvées dans la Tamise et leurs fonctionnements mis en évidence par un artificier et qui donna lieu à la démagnétisation des navires comme parade est un fait d'arme digne du "salaire de la peur".
  15. Le ( Cuirassé ) Richelieu et ses tracas

    En explosion "par en dessous", il existe aussi la torpille passant sous la coque et explosant par "influence magnétique". J'ignore si des belligérants l'ont utilisés et avec quel efficacité. C'est arrivé effectivement très tôt lors des premiers tirs d'artilleries entre navires et obus arrivant cours, c'est à dire des obus à trajectoire terminale sous marine frappant sous la ceinture cuirassée au lieu des superstructures. Merci de ces explications Pascal. Je ne connaissait pas les protections étudiées dans ces conditions.