Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

ARMEN56

Members
  • Content Count

    5,003
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    5

ARMEN56 last won the day on December 1 2018

ARMEN56 had the most liked content!

Community Reputation

4,474 Excellent

1 Follower

About ARMEN56

  • Rank
    Héros
  • Birthday 04/12/1953

Profile Information

  • Gender
    Not Telling
  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

23,071 profile views
  1. Damen , TKMS ......................................chez nous ? c'est vendredi ...............[ ]
  2. 1) Les coques sont échantillonnées et certifiées suivant les règles de classe pour navires > 65 m ; coupe au mètre , dont les épaisseurs faisant l’objet de formule particulière tenant compte moment fléchissant et surépaisseur de corrosion. Possibles analyses éléments finis et /ou CFD avec identification des « points chaud » de contraintes aux nœuds de maillage Les cas de chargement sont surveillés logiciellement pour rester dans les clous de la théorie des contraintes à ne pas dépasser et tout ceci dans le corpus normatif du moment ….tout est évolutif 2) La surveillance de
  3. bien sûr lié à l’autonomie et au coeff d’indiscrétion pour les soum ( temps en plongée) . Le nuk impose des dimensions aux navires de surface en rapport avec la vulnérabilité ( combat , collision , aspect sécurité ) ….etc Dans ce lien tu trouveras tous les historiques nuk des flottes mili et civile BS et Soum https://lynceans.org/all-posts/marine-nuclear-power-1939-2018/
  4. on est d'accord Avant d’entrée en IPER on dépose les mun , on vidange les soutes à Go …et les inutiles Les passages au bassin font bien entendu l’objet d’un marquage au pied de la stabilité par le bord et les autorités compétentes. Marquage et suivi rigoureux des mouvements de poids lors du passage . Pour un bâtiment MN en IPER sans gros impact modernisation, la stabilité en sortie doit être identique à celle de l’entrée avec une assiette liée au posé/décollé sur tins , pas trop excessive . Ici de part la refonte ( rajout sonar et carlinguage Sadral….etc ) le contexte est dif
  5. C’est vrai que çà fait un peu lever le nez ( ancres et chaines c’est moins de 25 t) , là navire lège donc dégazé forcement de ses 390 tonnes de GO et une bande noire arrière quasiment immergée et donc un tirant d’eau arrière au max . Alors peut être encore du matos/outillage lourds sur l’arrière et/ou capacité de redressement arrière full ? C’était juste une remarque en passant
  6. Qu'est ce qui justifie qu'elle soit sur "le cul" à ce point en sortie de bassin , le dôme ? A t on des images du toit du hangar et de l'intérieur du hangar pour savoir comment sont positionnés les renforts structuraux des Sadral sans entraver pont roulant et hélico ?
  7. En complément je pense qu’il s’agit d’une antenne TELCOMARSAT qui est complémentaire au réseau mili SYRACUSE https://www.defense.gouv.fr/dga/actualite-dga/2008/un-nouveau-systeme-de-telecommunications-militaires-par-satellites-pour-la-marine L’antenne s’intègre dans l’organisation SIC ( système d’information et de communication ) bord RIFAN 2 https://docplayer.fr/38889699-Les-communications-navales-vers-les-hauts-debits-et-les-operations-en-reseaux-17-mai-2011.html
  8. Là c'est considérer que le chalutier a été coulé par un soum ; or en sommes nous certain , la réponse est non.
  9. ARMEN56

    Le successeur du CdG

    Sur commande DGA , cette maquette avait construite par les Chantiers de La Perrière de Lorient , un pote à moi avait trempé dans la conception de la machinerie. Après être restée au sec une dizaine d’année dans l’arsenal de Lorient en // du pied de la petite base du Scorff , "le trophée" a été récupéré par son propio DGA , pour effectivement être exposé voire "garagérisé" en ramasse poussières au BEC VdR . voir sa localisation sur extrait G.E mon pc fixe sur mon iphone la version GE est plus d’actualité car on devine (?) un grignotage de déconstuction ET donc faudrait alors
  10. ARMEN56

    Le successeur du CdG

    Ces essais ne sont pas sans nous rappeler ceux des essais en eau libre de la maquette 1/12 ème CdG- Pen Men au large de Groix voici 30 ans, pour caractériser les paramètres de stabilisation Cogite Satrap.
  11. ARMEN56

    Le successeur du CdG

    Peut être mais selon exposé OP/DP devant presse spécialisée on comprend Toulon .................................
  12. Grille d'interprétation , extrait d'une approche management ( qualité et sécurité en mer du code ISM ) diffusée dans un bulletin technique BV de 1994 étude de Jean Michel Chauvel
  13. ARMEN56

    Le successeur du CdG

    Je me permets de revenir sur le sujet du transfert vers le port d’achèvement . On parle de chargement ; donc du cœur ? avec pour signification une indispo de la prop et alors un remorquage longue durée de 1700 mn à 8 nds sur un peu moins d’une dizaine de jours ? Est bien comme cela qu’il faut le comprendre ? si oui alors je trouve que dans le processus de construction çà ferait sacrément « maillon faible » ….. et un peu différent du transfert St Naz/Brest du Foch voire celui Russie/Chine de l’ex-futur PA que l’on sait . Mais je m’inquiète sans doute pour rien @xav Si
  14. En complément Oui Girousse était ingénieur du GM au STCAN et concepteur des « Aréthuse » . Dans l’exposé de Jean Le tallec ( ex directeur technique DCNS ) , voir ce que dit André Gempp , un grand nom de la sous marinade francaise , le père du Redoutable «Le type Daphné est une extrapolation très réussie du type Aréthuse ; André Gempp, à qui on attribue la paternité du type Daphné, disait que Girousse, son prédécesseur et concepteur des Aréthuse , avait fait l’essentiel du travail » https://www.academiedemarine.com/documents/MINERVE et EURYDICE.pd Dans le bouclage stab devis
  15. NG ( concepteur ) a probablement décidé de rajouter d’ une virole pour faciliter les travaux de soudure de coque épaisse dans l’aboutage des deux parties je pense Et donc peu plus lourd ET une boucle du projet à réaliser avec impacts stab surface – plongée , pesée ( girousse, caisses de réglage ….etc)
×
×
  • Create New...