Frencho

Members
  • Content Count

    33
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

29 Excellent

About Frencho

  • Rank
    Débutant

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

306 profile views
  1. Moi j'en ai un simple, format au choix, moins de 140 caractères.
  2. Top Gun 2 : Voilà ce qui explique pourquoi Maverick est toujours capitaine après plus de 30 ans de carrière dans l'USN.
  3. Les navires de guerre britanniques de 1 milliard de livres sterling (1,4 milliard de dollars) perdent de la puissance dans le golfe Persique parce qu'ils ne peuvent pas faire face aux eaux chaudes, ont-ils dit aux députés. Six destroyers Type 45 ont subi à maintes reprises des pannes d'électricité en raison des températures, laissant les militaires dans l'obscurité totale. Lors de l'audition de la Commission de défense mardi, les députés ont interrogé les dirigeants des entreprises sur les défaillances des navires de guerre. "L'équipement doit fonctionner dans des conditions beaucoup plus difficiles que ce qui était nécessaire au départ ", a déclaré Tomas Leahy, directeur de Rolls-Royce. Le directeur général de BAE Systems Maritime, John Hudson, a appuyé les commentaires de Leahy, ajoutant : "Le profil d'exploitation à l'époque était qu'il n'y aurait pas d'opérations répétées ou continues dans le Golfe." Les eaux du golfe Persique peuvent atteindre des températures aussi élevées que 90 degrés F (32 degrés C). M. Leahy a dit aux députés que les turbines ne produisent pas autant d'énergie lorsqu'elles fonctionnent dans un environnement chaud, ce qui n'est pas reconnu par le système. "C'est à ce moment-là que vous avez votre panne électrique totale ", a expliqué Leahy. "Soudain, vous avez perdu votre générateur principal sur votre système et vous êtes plongé dans l'obscurité." Toutefois, un porte-parole du ministère britannique de la Défense (MoD) a nié ce fait, déclarant à CNN : "Le Type 45 a été conçu pour des opérations dans le monde entier, des environnements subarctiques aux environnements tropicaux extrêmes, et continue à fonctionner efficacement dans le Golfe et l'Atlantique Sud toute l'année." Les députés ont été choqués d'apprendre ces échecs. "Je suis absolument abasourdi ", a déclaré Douglas Chapman, du Parti national écossais. "Il s'agit d'un actif d'un milliard de livres sterling que vous placez dans une zone de guerre, et nous ne savons pas si ces gens iront là-bas et en ressortiront vivants parce qu'il pourrait y avoir un problème avec le système électrique du navire. Je suis juste stupéfait." https://edition.cnn.com/2016/06/09/europe/britain-royal-navy-warships/index.html Traduit par DeepL. Alors ça s'était en 2016, ci-dessous d'autres articles de journaux de gauche, droite et centre ainsi qu'une page de Save the Royal Navy pour souligner a quel point les problèmes de propulsion et des générateurs électriques des Destroyers Type 45 sont graves! https://www.telegraph.co.uk/news/2016/06/07/royal-navy-frigates-face-dangerous-delays-because-mod-has-run-ou/ https://www.theguardian.com/uk-news/2016/jun/07/destroyers-will-break-down-if-sent-to-middle-east-admits-royal-navy https://www.independent.co.uk/news/uk/home-news/britain-warships-type-45-destroyer-drones-defence-spending-a7563471.html https://www.savetheroyalnavy.org/putting-the-type-45-propulsion-problems-in-perspective/ Une solution ne sera implémentée qu'à partir de 2021, vont devoir les mettre sur cale sèche, ouvrir la coque et changer les générateurs... https://www.savetheroyalnavy.org/final-cure-for-type-45-destroyer-propulsion-problems-announced/
  4. Un "Gunship" apporterai un gain opérationnel conséquent, et des capacités que ni un turboprop Super Tucano/Texan/Bronco/Pucará (que je trouve totalement superflus vu nos HdC Tigre), ni un A-10 Thunderbolt II/Su-25, ni un drone MALE armés peuvent nous apporter. Du 40mm CTA, Obusier 105mm, munitions guidées en plus de missiles antichar, 4 heures d'endurance c'est du beau tout cela. Quel autre avion t’offre une telle puissance de feu! Seul bémol, le coût ! Le AC-130J Ghostrider coûte 210 millions... soit 5 Tigre HAD ou 9-10 drones MALE armés, je vois déjà de longues discussions entre le CEMA, CEMAT, CEMAA, MINDEF et Bercy pour justifier un tel choix budgétaire sachant qu'à minima il faudrait en commander 2. Un Gunship doit être truffé de contremesures et blindage vu qu’il flâne en rond autour de la cible à 2km d’altitude, pile-poil dans la portée d’une bulle SHORAD/MANPAD/Canon antiaérien et plus c’est un truc massif donc impossible de ne pas le repérer. Donc les contremesures doivent assurer une fenêtre d’invulnérabilité le temps de manœuvrer hors porté de la bulle antiaérienne, bref le temps de monter de 2000 mètres d’altitude à au moins 7000m. Le Gunship léger AC-235 proposé par CASA je n’y crois pas trop, tout simplement à cause du plafond de 7000m d’altitude, c’est un peu juste et pas très rassurant sachant que les bulles SHORAD actuelles atteignent une distance effective entre 5000m et 15000m et des plafonds d’environ 9000m d’altitude d’après les sources libres; et là je parle de matos conçu/rénové dans le années 80 (Bofors 40mm, Mistral, Igla, Stinger, Crotale, Roland, SPYDER, Ya Zahra etc…), alors dans 10 à 20 ans avec des nouveaux missiles MANPAD plus performants le AC-130J Ghostrider sera bien plus serein avec son plafond de 9000m. Un groupe djihadiste ou un ennemi étatique africain/Moyen-Orient peut avoir de tels équipements sous la main. Dans mes rêves, jouissant d’un budget illimité on pourrait faire une version Gunship de l’A400M, serait bien plus serein ce colosse avec un plafond de 12000m. Finalement est-ce que l'on peut considérer un tél aéronef comme léger, je vois déjà une guerre de chapelles venir entre le COS (aux States les gunships c’est à SOCOM !), l’AdA et l’ALAT. D’ailleurs parlant de CAS/COIN, existe-t-il un projet de MBDA pour doter nos forces armées d’un missile antichar longue portée ? Un remplaçant du AGM-114 Hellfire ou Spyke, je vois mal le MMP le faire avec ses 5000 mètres de portée maximale.
  5. Bon, je n’ai pas lu tout le fil mais ce que je constate depuis une douzaine de pages c'est le suivant: Du CAS l'ALAT en fait rarement; l'exemple le plus récent revient principalement aux 3 mois de combats intenses de l’Opération Serval. Là avec Barkhane et Chammal on fait du COIN contre des groupes djihadistes. Accessoirement 100% de non ennemis actuels sont des acteurs non-étatiques; on fait du COIN à 90% sauf quand ces cons s'excitent et décident de faire un raid sur Bamako, se massent en ordre de bataille cherchant la bagarre conventionnelle et se prennent des GBUs plein la gueule lancées par des Mirages 2000-D. Ou quand ils se retranchent dans des caves et ont envoi des troupes au sol au contact les chasser comme ce fut le cas aux Adrars des Ifoghas et ce sont les Tigres qui font du CAS. Bref, on fait très rarement du CAS car on ne fait plus des guerres conventionnelles avec des lignes de front bien établies ou des batailles rangées, d'ailleurs les djihadistes ne survivent pas au contact contre une armée professionnelle comme la nôtre, se désarticulent et reprennent des tactiques de guerrila, on ne se bat pas contre le Hezbollah heureusement. Alors que pour faire du vrai COIN faut mettre le paquet sur le renseignement, eh bein ça coûte très cher en capteurs, optronique et communication. Faut un aéronef pouvant fonctionner en all-weather Hunter-Killer mode comme disent les anglois. Capable par lui-même d'identifier des mouvements ennemis; faire du renseignement; déterminer la cible; ensuite suivre la cible et l'éliminer avec précision et surtout en toute impunité pour maximiser l’effet psychologique. Parce que si tu vises Abdul avec un vulgaire air-tractor qui coute trois sous sans armes de précision ou munitions guidées et tu frappes la maison d’à côté tuant une famille entière, ta merdé. Résultat ralliement de tout le village à la cause djihadiste. Ensuite bonjour les bavures ou incidents de feu ami en faisant du CAS de pauvre, déjà que la majorité des morts en combat pendant Desert Storm s'était sous le feu ami des A-10. Finalement si l’aéronef CAS de pauvre de l'ALAT se fait descendre manque de contremesures, l’ennemi capture les pilotes puis les rançonnent/exécutent tu leur donne une victoire médiatique, financière et psychologique; de l'or en barre pour la propagande djihadiste. Et comme tous ces bidules optroniques, avioniques et contremesures actives/passives coutent très chères on le met sur des drones, sur des avions de chasse ou sur des HdC Tigre parce'quils peuvent survivre une rafale de Dushka ou de 20mm, voire des MANPADs grâce à leurs contremesures/furtivité ou y sont carrément invulnérables grâce l'altitude, cas des drones/avions de chasse. Alors disons que l'ALAT achète pas cher des air tractors sommairement armés faire le boulot des Gazelles ou Tigre et on les envoie au Sahel quel sera le gain opérationnel par rapport à ces derniers (HdC); voire un Harfang, Reaper ou Rafale/Mirage? Ensuite si l'on veut monter en gamme, l'ALAT pourrait se procurer des Super Tucanos bien équipées en capteurs (FLIR, radar, pod optronique) pour faire du COIN, bien blindées et bien équipées en contremesures pour survivre des MANPADS et des rafales du 20/30mm bein ça va nous coûter grosso modo 25 à 30 millions; à ce prix mieux se payer un Tigre HAD plus polyvalent pour 35 millions ou des drones bien plus endurants. Ensuite on a perdu que 2 Gazelles sous feu ennemi non? Certes elles sont plus lentes qu'un turpoprob mais on l'atout de la manœuvre pour se masquer derrière le terrain afin d'éviter le tir ennemi, puis un turboprop reste trop lent pour distancier un tir de MANPAD. En plus nous disposons déjà d'une flotte entière de Gazelles depuis 40 ans et ce petit hélico s'avère aussi économique qu'un turboprop légèrement armé non? Si l'ALAT veut des voilures fixes pour faire du CAS correct, c'est encore plus cher à minima faudrait un truc aussi costaud qu'un A-10 ou Su-25, donc plus cher qu'un HdC Tigre HAD. Vu nos ennemis en OPEX, COIN > CAS. Licorne, Harmattan, Chammal, Serval, Sangaris, Barkhane, Hamilton à ton besoin de CAS ou de COIN? Sous ce prisme je ne vois pas ou pourrait bien se caler une mini flotte turpobrop armés CAS/COIN entre les Gazelle, Tigre, drones armés et Mirages/Rafales si l'on recherche un gain opérationnel par rapport au coût MCO... Les Super Tucano s'exportent bien en Amérique du Sud ou en Asie du Sud parce que taper des narcos sans équipement anti-air, descendre des narco-avionetas non armées pleines de drogue au canon ou massacrer un peuple désarmé en révolte ils sont faits pour, taper sur une ennemi motivé, aguerri et un minimum équipé non. Les irakiens, libanais ou afghans s’équipent de turboprops manque de pognon, infrastructures et de pilotes de chasse/hélicos, on va voir ce que ça donne contre Tsahal, les talibans, djihadistes ou milices kurdes mais ils risquent de payer le prix fort en vie humaines et aéronefs vu leurs ennemis. Les occidentaux; nous ne tolèrerons pas payer si cher, surtout en vie humaines si c'est pour faire une économie financière de 25% à 30% et perdre des hommes alors que nos armées peinent à recruter du personnel apte à être qualifié le choix est vite fait, remplacer du matos c'est vite fait et moins cher au bout des comptes, des hommes formés pendant 5 à 10 ans non. En définitive, je rejoins l'avis de Fusilier. L’ALAT devrait s’équiper de voilures fixes, c'est à dire des turborprops utilitaires légèrement armées (mitrailleuses) afin assurer une bonne partie des liaisons logistiques, et comme tout véhicule militaire être prévu pour être armé d'avantage si le besoin surgit. Mais pas se les procurer pour faire spécifiquement du COIN ou du CAS. Edit: Et pour l'ISR en espace aérien non contestée il n'y a pas mieux que le drone... En espace aérien contestée uniquement le Rafale Réco pourrait survivre. L'ALAT devrait se doter de drones armés, d'ailleurs les Reapers et Harfang sont des turboprops le débat est clos
  6. Je dirais plutôt que notre unique lacune c'est la transmission automatique, ont emploi l'allemand Renk AG sur le Leclerc depuis sa conception, même s'il s'agit de la filiale Renk France (ancien SESM) je doute qu'il s'agisse d'un produit issu intégralement d'un savoir faire franco-français. Source: ESM 500 Mais la motorisation non, le V8X-1500 Hyperbar fut d'origine conçu par la Société Alsacienne de Constructions Mécaniques (SACM) et intègre une turbine à gaz du français Turbomeca/Safran, alors oui SACM fut racheté par le finlandais Wärtsilä au milieu des années 90 pour en devenir une filiale française et je crois qu'elle n’existe plus depuis le milieu des années 2000, mais a la base le savoir faire de la motorisation du Leclerc est franco-français. Au moins que l'on ressorte l'argument que les Alsaciens sont des boches la motorisation est française Reste a voir si l'on disposera dans 20 ans d'un autre équipementier national capable de produire un moteur diesel innovant; ou si l'on choisi à nouveau une motorisation hybride faire un partage ainsi: Allemagne (MTU) moteur diesel, France (Safran) turbine a gaz. Edit: D'ailleurs c'est pas Rolls-Royce le proprio de MTU maintenant Nexter devrait monter cet argument en épingle pour le présenter comme lacune des allemands vu le Brexit
  7. Sincèrement un partage industriel à 50% entre chaque pays c'est bien ce qu'il y à de plus équitable comme distribution industrielle du char de combat franco-allemand. Certes les allemands ne sont pas en dépit de compétences sur ce domaine mais non-plus les français. Dites moi quel lacune avons nous français en ce qui concerne les chars de combat? De quelle supériorité technologique font preuve les Leopards 2A7 par rapport à un Leclerc rénové sous Scorpion? D'ailleurs, ont est plus en pointe technologique avec notre chargeur automatique, un prototype de canon de 140mm qui marche (le Leclerc est prévus pour le retrofit si le besoin surgit), un moteur hybride avec une turbine hélicoptère, une stabilisation oléopneumatique bien supérieure à celle des Leopards 2... Ensuite je n'avance pas que les allemands ne maîtrisent pas toutes ces technologies; je suis sur que s'ils faisaient tout seuls un Leopard 3 ils pourraient les intégrer si leur militaires acceptent le changement de doctrine vers un chargeur automatique et pas un chargeur humain. Les Français savent monter un char de A à Z tout comme les Allemands savent monter un char de A à Z. C'est leur problème s'ils on 2 équipementiers nationaux de chars alors que le français ont le singulier Nexter. 50% Nexter puis 25% pour Krauss-Maffei et 25% Rheinmetall ç'est juste, sinon qu'ils se débrouillent entre eux pour la distribution de leur 50% (35/15 etc...). Si je suis la logique de Krauss-Maffei ou Rheinmetall, bein Dassault devrait exiger une répartition de 75%/25% pour le SCAF en plus d'être maître-oeuvre du programme vu les énormes lacunes des allemands en aéronautique! Bref, perso, j'aimerais un retour à un équipage de 4 hommes mais en gardant le chargeur automatique. Chef/commandant de char Opérateur tourelle/canon Pilote Opérateur/Navigateur cyberespace; qui s'occupera du traitement en profondeur d'une bonne partie les flux d'infos, liaisons provenant des capteurs, des télécommunications, de contre-mesures actives voir même d'un peu de guerre électronique/brouillage si ont s’équipe de telles capacités dans les années 2050 (donc retour d'un poste similaire aux opérateurs radios de jadis). Moins de stress et fatigue car les tâches sont plus équitablement reparties entre 4 membres d'équipage au lieu de 3. De plus en cas de panne ou pour la préparation d'un guet-apens un gars de plus ça aide. Finalement ça permet à l'équipage de dormir par paires, ça évite qu'un seul gars s'endorme pendant sa veille s'il y à un autre pour papoter, voir réveiller l'autre s'il somnole.
  8. Quels sont les critères qui ont mené à une endurance de la classe Suffren normée à 70 jours pour un équipage de 65 hommes? Un compromis du à la place prévue pour les stocks alimentaires et autres provisions? Un compromis du au manque d'espace de relaxe ou gym. Par conséquent des deux compromis précédents, observation d'une fatigue psychologique de l'équipage dégradant les performances en mission/combat après 2 mois, donc peu d’intérêt à étaler la mission au delà. En contraste, les SNA britanniques de la classe Astute sont données pour une endurance de 90 jours avec un équipage de 98 hommes, les SNA états-uniens de la classe Virginia pour une endurance de 100 jours avec une équipage de 135 hommes et les SNA russes de la classe Akula sont données pour une endurance de 100 jours pour un équipage entre 62 et 73 hommes selon les versions. Bref les sous-mariniers de nations rivales/alliées tiennent 1 mois plus que nos sous-mariniers avec presque le double d'équipage. De mémoire, je crois avoir lu un article de Michel Goya (que je ne retrouve plus) analysant les performance au combat d'une unité ou division de la 2ème Guerre Mondiale ( ou je le confonds avec celui-ci sur le Vietnam), bref le roulement optimal revenait à 90 jours de déploiement. De plus le perfide Lindybeige , francophobe pop-history youtuber extraordinaire, parle également cette dégradation du moral et des performances au combat après 90 jours de déploiement ça part en sucette. D'ailleurs je viens de remarquer que le gros du combat de l'Opération Serval à duré 3 mois, janvier-mars 2013. Alors dans un SNA ça doit être encore pire avec le sentiment d'enfermement, cycle jour/nuit artificiel, plus de nourriture fraîche au bout d'une semaine. Donc je me demande si une endurance de 90-100 jours ça fait joli sur le papier mais en réalité est jugée contre-productive par le FOST/ESNA même si on pouvait augmenter les stocks alimentaires pour durer autant?
  9. Je crains que Macron n'utilisera pas le droit de veto de la France pour s'opposer à toute extension du délai du Brexit jusqu’en fin juin; voire plus. C'est un grand risque, et il ne veut pas assumer le blâme, en cas de débâcle économique au sein de l'U.E suite a un Brexit Dur. Il sait qu'il deviendra, et donc la France, le bouc émissaire tant des britanniques comme des européens en cas de grave crise économique. Comme mentionné plus en haut, il faudrait se mettre d'accord avec d'autres pays membres et composer un groupe appréciable (9 pays min, idéalement 14) dont chaque poserait son veto pour mitiger le risque/blâme, ça à l'air compliqué niveau timing. Plutôt que ça, je vois plutôt un scénario ou on va ménager les rosbifs, comme le souhaitent les allemands, les britanniques finiront grands gagnants comme toujours jouissant d'une impunité maximale. Rien a cirer que l' U.E n'avance pas depuis 3 ans à cause du feuilleton Brexit; ils ne payeront aucun dommage et intérêts, garderont leur traitement de faveur et de surcroît une arrogance boostée "We got our way, we won the day; Britannia rules the waves". Bref, je ne suis pas optimiste, soit ils vont se tirer avec un super deal en leur faveur en prolongeant ad nauseam les négociations jusqu'à que l'U.E cède par peur et proie au chantage du débâcle économique; soit le Brexit est annulé il gardent le même statut privilégie malgré avoir foutu la merde au sein de l' E.U pendant 3 ans. Les britanniques nous prennent pour des pigeons, et avec raison, ils crachent et giflent l'U.E et on encaisse comme si de rien n'était depuis 1973; aucun politicien ou homme/femme d’État européen à le courage de riposter, les gifler et les remettre à sec à leur place. Ensuite, si j'ai tout faux et le Brexit dur se produit le 12 avril tant mieux! Et je suis bien conscient de l'impact économique, surtout dans le Nord de la France, mais Paris (Europe) vaut bien une messe...
  10. Le Parti socialiste du Chili (PS) est exceptionnel en Amérique Latine. Fondé dans les années 1930, à l'origine en tant que parti marxiste accueillant une pluralité de courants de la gauche politique, il a rapidement incorporé à son fonds idéologique les contributions de la social-démocratie, le rationalisme laïc et la défense des droits de l'homme. Avant meme que Salvador Allende arrive au pouvoir. Voici le statut du parti socialiste du Chili tu trouveras une seule référence au Marxisme critique. Ils n'ont rien à voir avec les autres gauches latino-américaines, souvent populistes et dotées d’une rhétorique désuète datant de la guerre froide. Les socialistes chiliens se sont modernisés dès les années 1970. Mais jamais autant que par les Kichners, c'est ahurissant et d'un faux cul gigantesque venant de la "gauche" populiste peroniste qui se reclame pour la justice sociale.
  11. Ah bon Michelle Bachellet est marxiste leniniste ou de centre gauche social democrate? En ce qui concerne le couple Kirchner, ils ont pillé les coffres publics l'argentine pendant 15 ans environ, et est maintenant poursuivie par la justice argentine. Heureusement les institutions Argentines restent solides et ils ont pu les dégager. https://www.lemonde.fr/ameriques/article/2016/07/05/argentine-les-ennuis-judiciaires-de-l-ex-presidente-cristina-kirchner_4963930_3222.html https://www.liberation.fr/direct/element/argentine-lex-presidente-cristina-kirchner-sera-jugee-pour-corruption_91722/ http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2016/05/14/97002-20160514FILWWW00028-argentine-kirchner-poursuivie-par-la-justice.php
  12. La raison crédible es la suivante: le Chavisme au Venezuela, suivi de son petit frère le Sandinisme au Nicaragua (pays sous une crise politique et répression bien pire que celle du Venezuela depuis le 19 Avril 2018) sont en train de déstabiliser toute la région avec des flux de réfugiés. Environ 3 millions de Vénézuéliens en quelques années, déjà entre 50 0000 à 70 000 Nicaraguayens auto-exilées depuis le 19 Avril 2018. Parmi lesquels que 23k a 30k font des démarches de demande d'asile, puis de toute façon que 4k a 5k réunissent les conditions pour recevoir le statut de réfugié ou d'asile politique. Alors imaginez le ratio pour les 3 millions de vénézuéliens… Ces phénomènes migratoires sont rares en Amérique Latine et les pays voisins n'ont pas les moyens d'absorber tout ce flux de migrants. D’ailleurs les EUA avec leur posture anti-immigration n'en veulent pas non plus, et les républicains doivent conforter leur base WASP qui flippe face a la menace d'invasion des hordes de fichus "job stealing beaners" et leur base "Hispanic American" (pas mal de démocrates en font partie d'ailleurs) qui détestent les marxistes-léninistes depuis la guerre froide. Rajoutons la forte probabilité que la Bolivie parte en sucette par ce que le dernier narco-kleptocrate populiste utilisant une rhétorique marxiste-léniniste, Evo Morales, va se présenter pour un 4eme mandat présidentiel, malgré avoir perdu le référendum de 2016 (51 contre, 49% pour) sur la suppression de l’article de la constitution qui a établi des restrictions à la réélection. Puisqu’il a le Tribunal Électoral Bolivien en poche pour approuver sa candidature inconstitutionnelle, ce qui provoque démonstrations contre Morales et un ras-le-bol croissant. Les Boliviens n'en veulent plus de ce type et il ne veut rien lâcher, ça va barder et on risque donc un troisième Venezuela dans la région et la crise migratoire la plus grande dans toute l'histoire des Amériques. Donc oui, le Groupe de Lima a tout son droit d’intervenir en soutenant les opposants politiques à ces narco-kleptocracies maquillés en républiques populaires marxistes-léninistes/socialistes, même d’imposer des embargos pour tenter d’étouffer ces dictatures sanglantes qui gangrènent les Amériques depuis "la marée rose" des années 2000. Il faut noter que les membres du Groupe de Lima sont tous des pays qui ont su résister aux dérives autoritaires et populistes des présidents issus de "la marée rose", préserver ses institutions démocratiques et viennent tout fraîchement de les dégager avant qu’ils réussissent à installer un régime totalitaire comme à Cuba, au Nicaragua, au Venezuela et en Bolivie. La Colombie est un cas à part qui a su résister aux dérives autoritaires de la droite conservatrice incarnée par le desir d’Álvaro Uribe de s’éterniser au pouvoir à coup de réélections, ils l’ont dégagé avec Juan Manuel Santos (centre-droite libérale) en 2010. Noter que personne n'est vraiment partant pour une intervention armée, mais la menace de l'invasion peut servir de levier lors de négociations.
  13. En ce qui concerne les moyens militaires prépositionnés, dans l’Atlantique les états-uniens sont en train de qualifier le porte avions USS Abraham Lincoln (CVN 72) pour le F-35 C, dernière campagne d'essais et d'exercices de remontée en capacité opérationnelle, qui dureront 1 mois. Les données et les RETEX cimenteront les bases des futurs déploiements de F-35C à bord de porte-avions de la US Navy, puisque le F-35C sera déclaré en capacité opérationnelle initiale a bord du USS Abraham Lincoln. Ainsi, ce groupe aéronaval sera disponible au cas ou SouthCom décide de faire des frappes au Venezuela. Donc on peut supposer qu'il va patrouiller les Caraïbes au lieu de rejoindre San Diego et le Pacifique comme d'habitude. Voici un autre article sur ce sujet (pour les gauches jurassiques, complotistes et qui écoutent Maurice Lemoine), https://www.globalresearch.ca/venezuela-us-attack-imminent/5669311 Au même temps, dépuceler des F-35C contre des Sukhois Su-30Mk2 mal entretenus et des pilotes médiocres serait rater une trop belle opportunité pour la propagande Lockheed Martin....
  14. T'as raison, javais oublié l'affaire des autocars Macron ! Les TGV c'est trop cachet Hollande
  15. Bein non! Ta rien pigé a la mentalité populiste "gilet jaune", faudrait plutôt exiger qu'ils signent le traité dans un wagon de train, qui fera le tour de toutes les gares françaises!