Frencho

Members
  • Content Count

    86
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

89 Excellent

About Frencho

  • Rank
    Débutant

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

1,076 profile views
  1. L’argument que les FDI/Belh@rra sont taillées pour l’export me convainc guère. Même en considérant le contexte d’il y a environ 7 ans lorsque le programme a été lance, je vois un marché export très réduit. Le Singapour. Très riche, et très exigeant, surement réclamerai bcp trop de ToT et une construction locale. La Nouvelle Zélande. Marche très difficile car sous l’emprise de l’Australie, qui elle a opté pour le T26. La Grèce, avec toutes les problématiques que nous discutons ces dernières pages. Sinon, des nations pouvant s’offrir un navire de guerre Naval Group, c’est soit des Gowind, soit des FREMM. Regardez comment les Gowind se vendent bien, et là encore les pays disposant des moyens d’acheter des Gowind Premier Rang se comptent sur les doigts de la main : Pays du Golfe, Malaisie, Egypte, le Brésil (on a perdu à cause de la réputation d’Oderbercht, scandale force majeure ou la France n’avait aucune magouille, sinon techniquement Gowind l’aurai remporté). Et en Colombie la Gowind 2500-3000t a toutes ses chances. Puis les versions OPV se vendent aussi très bien, Roumanie, Argentine, Sénégal (Gabon ?) et possiblement l’Azerbaïdjan. Alors pour acheter des frégates de premier rang à plus de 500 millions pièce, les nations capables de les payer sont déjà acquises à d’autres constructeurs. L’Australie, le Canada et l'Oman aux navires de sa majesté, point barre. Les pays européens à Damen, Navantia ou les chantiers allemands avec des systèmes d’armes USA, pas question de renforcer l’ogre français! Je crois qu'ils sont encore méfiants que l’on refasse le coup de Napoléon et qu’on vienne les reconquérir ou un autre a priori débile … L’Égypte et la Maroc on uniquement acheté des FREMM par opportunisme, avec l’approbation du gouvernement Hollande, fout de joie de se débarrasser des FREMM 9 et 10 commandées pour la Marine Nationale. Je refuse de considérer ce camouflet comme une commande ou quelconque réussite à l’export. Et d’ailleurs je suis prêt à parier que ces deux derniers voudraient plutôt acheter une seconde FREMM que des Belh@rra. L’Arabie Saoudite ? Bof, quand le golfe persique fait 20m de fond en moyenne t’as pas besoin de capacités crème de la crème en lutte ASM et pas besoin d’une endurance de 5000-6000 nautiques, une corvette suffit. Pour la mer rouge, ils voudront plus puissant qu’une Belh@rra, plutôt FREMM, Type 26 ou une Arleight Burke. Donc le marché export des FDI/Belh@rra, appart le Singapour, la Grèce et la Nouvelle Zélande, qui d’autre ?
  2. Le sovraponte est plus léger que le 76mm super rapido standard, cela se fait a dépends de la quantité de munitions (est ce qu-il perd le refroidissement avec l'eau de mer aussi?), qui est maintenant stockée dans la nuque de la tourelle et comme le précise Gally, ronde le 6 tonnes tout compris. Alors que le 40mm navalisé, si je me trompe pas, la tourelle pèse 4 tonnes avec 140 obus inclus. Reste au 40mm CTA de faire ses preuves mais la portée effective en AA sera bien moindre que celle du 76mm. Perso je préféré encaisser 2 tonnes de plus pour une performance AA bien supérieure, mais bon déjà si l'on case des 40mm CTA sur les hangar de nos FREMM et FDI je serais content Pour les FREMM Aquitaine et Alsace, je ne vois vraiment la nécessité d'un 127mm, après tout ce sont des frégate spécialisées ASM et DA de zone du pauvre. Le 76mm SR est bien plus adapté pour la défense AA de pointe et vu leurs spécialisations c'est pas le type de frégate qu'il faudrait envoyer faire du combat littoral ou de l'AvT tactique à 70 km des cotes avec munitions vulcano et exposer ainsi. Les FREMM peuvent faire de l'AvT strategique avec les MDcN en toute distance de sécurité. D'autre part les FDI, comme je l'avais dit dans un de mes premiers posts coup de gueule sur ce forum, méritent bien d'un 127mm. Jouissant d'une furtivité supérieure grâce a l’étrave inverse, et le fait que ce sont des frégatés un peu plus petites et sans véritable spécialisation, je les vois bien se détacher du GAN ou Groupe amphibie, et faire de l'AvT pour des fusiliers ou commandos. Tu perds une FREMM Aquitaine au combat littoral, t'a perdu ta super frégate ASM et le GAN sera bien exposé a la sous-marinade. De même avec les FREMM Alsace et Horizon, tu perds ta défense de zone AA. Hors, si tu perds une FDI pas vraiment. Cependant je crois que la tendance actuelle, c'est plutôt de casser du Sylver A70 et du MdCN, dont perso je vois peu l’intérêt en transformer les FDI en des mini FREMM. Quel gain opérationnel par rapport a une FREMM, aucun car les TLP ne sont pas rechargeables en mer, les discrétion acoustique est bien inférieure, même 76mm en artillerie principale et même mix Sylver A70/A50?! L'extension de 9m de la coque serait la bienvenue afin d'augmenter l'endurance de la frégate de 5000 nautiques à au moins 6000 nautiques et 45 jours de vivres grand maximum (comme les FREMM), et pouvoir accueillir des écume de 11m pour les commandos. Bon, faudrait faire des essais bassin avec le 127mm et le 9m extra, donc c'est mort pour la classe Amiral Ronarch qui est déjà en construction.
  3. En tant que français, nous avons aucun intérêt à une défaite électorale de Trump. Biden serait un désastre, tentant de réparer tous les dégâts et humiliations infligés par Trump et se montrant rassurant envers les inféodes européens. Avec 4 ans de plus de Trump bullying je crois que même parmi les plus lâches de ces inféodes ça commencera à cogiter. Pour l'instant certains pensent que c'est un cas exceptionnel et singulier puis qu'il faut simplement le supporter 4 ans. Ensuite ils en seraient débarrasses et les USA reviendront à leur rescousse. La France a tout a gagner en influence et vente d'armement, avec un bully europhobe a la présidence des E.U.A
  4. Venezuela : le président Nicolas Maduro demande à l’ambassadrice de l’UE de quitter le pays. Le président a donné soixante-douze heures à Isabel Brilhante Pedrosa pour faire ses valises, une réponse aux sanctions européennes qui visent des fonctionnaires vénézuéliens. Plus ancien mais ça montre la tension diplomatique entre les européens et le régime Maduro, carrément une violation de la convention de Vienne sur les relations diplomatiques. Au Venezuela, l’ambassadeur de France privé d’électricité et de gaz par les autorités L’ambassadeur du Venezuela a été convoqué au Quai d’Orsay lundi, puis à nouveau mercredi. Pour plus de contexte, Paris dément que Juan Guaido soit réfugié à l’ambassade de France à Caracas.
  5. Intéressant, j'ai que survolé le PDF mais je ne vois pas une dénonce du calibre de l’artillerie principale, mais plutôt qu'il s'agit d'un tir au but sur la superstructure ou la passerelle qui a blessé les pécheurs obstinés. Bref du moment qu'il y a des blessés, qu'il s’agisse d'un calibre 20mm, 40mm, 76mm ou 100mm ça va gueuler cote pavillon adversaire et ils vont essayer de monter en épingle l'incident. Edit: D'ailleurs en 2014 à Sciences Po, lors de ma première année de maîtrise je suivais un cours d’introduction aux questions maritimes imparti par différents marins du centre d'études stratégiques de la Marine (les intervenants changeaient à chaque séance, commando marine, pilote de rafale, sous-marinier etc...), et un capitaine (de corvette je crois?) avait sorti une anecdote comme quoi les narcos aux caraïbes sont assez malins, et s'allongent sur les moteurs hors bords faisant barrage de leurs corps, afin d’éviter des tirs au but sur les moteurs pour neutraliser les bateaux. Puis il avait dit un truc du genre "a différence de la marine indienne, nous on ne tire pas avec l'intention de tuer", je ne sais pas à quel incident il faisait référence. De même c'est dans une autre séance qu'un d'eux a fait la remarque sur le pillage des ressources halieutiques. Ils estimaient que d'ici 50 ans on aura pratiquement épuisé la totalité des ressources halieutiques de la planète si l'on continue au rythme actuel. Et que si les australiens et néo-zélandais s'intéressent à faire de la coopération au développement dans les îles du pacifique, ce n’est pas parce que sont des enfants de cœur, simplement ils font de la prospective et voient venir la vague de piraterie et de réfugiés/migrants une fois les ressources halieutiques épuisés par les chalutiers asiatiques, donc ils essayent de les aider à diversifier un peu leur économie question de pas subsister uniquement sur la rente des droits de pêche. Puis que d'ici 2050 la situation deviendra plus hybride, confuse et tendue avec pas mal de proxy en océan Indien et au Pacifique, les risques d'accidents ou accrochages vont augmenter, donc si les P400 ont du 40mm et les avisos du 100mm, le 76mm est un bon compromis pour les P.O NG.
  6. T'as raison je me suis mêlé les pinceaux avec les avisos, un 100mm et 2 affûts de 20mm, comme ils ont été dégradées en P.O il y a quelques années
  7. Simple du 76mm en tant qu'artillerie principale pour les P.O/PHM, et du 40mm en artillerie principale pour les navires plus petit comme les PAG/POM qui rondent les 700-1200 tonnes. Edit: Puis du 40mm CTA en principale sur des chasseurs de mines NG serait bien.
  8. Sur la classe La Confiance serait-il envisageable de virer ce Narwhal 20mm ridicule en tant qu’artillerie principale, le caser sur la passerelle tribord (je crois qu’à bâbord on a l’échappement qui gênerait le champ de tir), puis installer un Rapidfire 40mm CTA Navalisé en tant qu’artillerie principale ? Les PAG n’ont pas à intérêt à courser des narcos sérieux et armés, bon déjà avec une vitesse maxi de 21 nœuds ils peuvent pas, mais de toute façon s’ils pouvaient ils feraient quoi contre un speedboat narco bien armée avec ce 20mm ? Heureusement les pécheurs des caraïbes et brésiliens c’est pas la marine marchande chinoise… Voila du 25mm qui arrête un zodiac...Titre de la vidéo ridicule, suffit de lire les commentaires. Alors, pour les futurs P.O, PHM-NG ou POM si la tendance de les équiper avec du 40mm CTA en tant qu’artillerie principale se concrétise, on risque vraiment de passer pour des naïfs au Pacifique ou Océan Indien. Car dans ces 20 prochaines années les pécheurs asiatiques, après avoir raclé toutes les ZEE des pays pauvres du coin qui vivent de la rente des permis de pêche, viendront piller nos ZEE. Puis vous aller voir la piraterie une fois que ces crétins des îles n’auront plus quoi se mettre sous la dent après avoir vendu leurs ressources halieutiques à la découpe aux taïwanais, chinois, coréens et japonais… On va avoir des mini somalies un peu partout dans le pacifique et océan indien. Et ce n’est pas avec du 40mm CTA qu’on va intimider pécheurs et pirates. Passer du 100m sur les P400 au 40mm CTA c’est ahurissant, il faudrait mettre du 76mm en tant artillerie principale. Voila ce que çà donne du 57mm, c'est respectable mais les chalutiers chinois c'est pas des bateaux de plaisance de 7m... Et faudrait aussi prendre en compte le risque de gros drones de surface rapides... En 2016 Les argentins ont dû couler un chalutier chinois et s’était chaud à faire avec du 20mm, ils n’étaient pas à une distance de sécurité a cause de la portée effective du 20mm, le chalutier chinois a tenté de heurter le PHM Argentin a plusieurs reprises. Regardez les vidéos, c’est un truc de dingue à gérer avec du 20mm, je dirais même avec du 40mm. Très bon article en espagnol sur le défi de la pêche illégale dans la ZEE argentine, ça montre à quel point ils sont agressifs les pêcheurs chinois, et le plus la Chine gagne en puissance, plus grand sera leur zèle. L’Équateur doit pratiquement mobiliser la marine de guerre pour intimider les chinois… Donc mon humble avis, c'est que niveau artillerie navale, faudra mettre plus gros que du 40mm artillerie principale vu les enjeux géopolitiques des 30 prochaines années.
  9. Frencho

    Le successeur du CdG

    Wow, on peut faire un navire d'une telle taille, si massif, avancer à plus de 20 nœuds en CODAD? A nouveau j'ai un doute sur la capacité d'envoyer en l'air des Rafales Marine en config lourde à moins que les EMALS soient révolutionnaires et changent vraiment la donne.
  10. Frencho

    Le successeur du CdG

    Merci pour les réponses. En fait je m’explique mal, dans ma tête ZEE ça fait court pour faire référence à nos zones d'influence en Méditerranée, Océan Atlantique, Océan Indien, Océan Pacifique, Antarctique, Caraïbes, Golfe de Guinée, Golfe Persique, bref pour dire que l'on doit pouvoir frapper a niveau global vu que l'on a des territoires partout sauf en Arctique. J'ai cette impression qu'un PA 10 000 nautiques ça fait léger si l'on veut durer en Océan Indien ou même atteindre le Pacifique rapidement en cas d'un grave incident soudain. Voire dans des scenarios peu probables mais a considérer quand même, tels contourner l'Afrique en cas de fermeture soit de Suez soit de Gibraltar lors d'une guerre mondiale ou conflit régional majeur. Donc avec que 4 BFR JUMBO, de surcroit très sollicités, faisant bcp d'aller retours pour ravitailler le GAN, seraient-ils pas la proie idéale à couler lors d’un transit vulnérable vers un point d’appui afin assoiffer le GAN à propulsion conventionnel? Pour ça je pensais au besoin de commander davantage de BRF ou sinon commander une ou deux FDI de plus pour escorter les 4 commandés.
  11. Frencho

    Le successeur du CdG

    Bonjour, Est-ce que 2 Porte-Avions à propulsion conventionnelle seraient-ils vraiment une économie par rapport à une conception à propulsion nucléaire ? Premièrement ne faudrait-il commander AU MOINS, 2 ravitailleurs supplémentaires afin ravitailler les porte-avions en permanence; question qu’ils aient un rayon d’action respectable? Je dirais plutôt qu’il en faudrait 4 de plus pour être sereins. Les PA Queen Elizabeth sont donnés pour une vitesse de pointe de 25 nœuds et un rayon d’action de seulement 10 000 nautiques, et cela sans préciser avec qu’elle vitesse! Je suppose que c’est possible qu’à 15 nœuds… Les porte aéronefs italiens et espagnols ne font pas mieux, entre 7000 et 9000 nautiques à 15 nœuds. D’ailleurs avec des vitesses de pointe bien trop lentes pour les design Navantia CODAD (AUS, TUR, ESP), 21 nœuds ! Ensuite, viendrait le débat COGAG, CODAD ou CODAG. Vu la taille de notre ZEE, je suppose que certains avanceraient qu’il faut donner priorité à un rayon d’action supérieur a 10 000 nautiques plutôt qu’à une bonne vitesse et on pourrait se retrouver avec des PA Diesel qui évoluent entre 21 et 18 nœuds, comme nos PHA Classe Mistral (10000 nautiques à 18 nœuds). Des autres insisteraint qui’il faut une propulsion COGAG gourmande et moins endurante pour faire avancer les PA à 30 nœuds comme le font les italiens. Ou le choix British du CODAG, donc le cul entre deux chaises, ça peut naviguer a 24-5 nœuds mais avec un rayon d’action médiocre. Deuxièmement, le choix de la propulsion ne dicte pas-t-il le choix des catapultes ? Tous les PA à propulsion conventionnelle en service sont à tremplin. Les chaudières à vapeur ça bouffe combien de carburant, est ce que l’impact sur l’autonomie du navire est non négligeable ? Parce que si déjà les PA à tremplin ont une endurance médiocre, faut prendre en compte l’impact du système de catapultage sur cette dernière. Puis je vois mal des générateurs diesel ou TAG alimenter des EMALS, on resterait donc avec des catapultes à vapeur made in USA pour jusqu’en 2080 que la USN est en train d’abandonner ? Avec le dernier CVN Nimitz George Bush probalement désarmé en 2061? Finalement, est-ce naviguer à une vitesse inférieure à 25 nœuds impacte négativement la capacité actuelle du CDG pour lancer des Rafale Marine? Est-ce qu’un PA qui évolue à 21 nœuds maxi empêcherait ou rendrait dangereux les lancements des rafales marines en configuration lourde ou non ? Le GAN Français actuel semble taillé pour évoluer à 25 nœuds de façon soutenue, 27 nœuds en vitesse de pointe. Donc un GAN avec un PA conventionnel, ce dernier dépendant d’un ravitaillement continu en carburant, finalement ce seraient les BRF avec leur vitesse de pointe de 20 nœuds qui dicteraient la vitesse du GAN hors manœuvres de combat. Des véritables boulets non ? A moins de faire des BRF TAG rapides comme les impressionnants Fast Supply Ships Etats-Uniens (entre 26 et 30 nœuds selon la classe!) et donc très chers. Tout cela me semblerait aussi cher que garder une propulsion nucléaire qui finalement sollicite beaucoup moins de logistique, et vu la taille de la ZEE française, la logistique c’est déjà notre point faible. Bref, je crains que passer à une propulsion conventionnelle foutrait en l’air toute la doctrine et cohérence de la flotte de surface actuelle (et future) de la Marine Nationale, qui est normée sur une vitesse de pointe de 27 nœuds (FREMM/FDA/FREDA/FDI/CDG), la seule exception étant les Mistral. Avis a mieux informés que moi ! P. S Heuh, un C-295 AEW ça rentre dans un ascenseur puis hangar PA ? Vu les dimension je crois que même le Gerald Ford aurait du mal a le caser?
  12. Tout à fait, moi aussi je ne vois pas de contradiction avec EPC et des conséquences a gérer. Thémistocles semble être une vraie corvette, pas une frégate légère. L’European Patrol Corvette est un programme soit trompe œil, soit avec le cul entre deux chaises selon la configuration choisie, genre LCS. Car pour la version lourde proposée a l’Italie et la France par Naviris, 3100 tonnes, 110m de long, 15m de large, hangar hélico et l’armement la on parle d'une frégate légère mais avec rayon d’action médiocre (4000 milles marines). Donc EPC reste dans une enveloppe similaire aux FLF ou à la classe Maharaja Lela-class, qui n'est qu'une Gowind agrandie et donc trop massive pour être encore considérée comme une corvette, en plus avec un rayon d'action donné pour 5000 milles marines c'est sérieux, autant que la FDI Amiral Ronarc'h. Je vois la logique, comme ça la marine grecque alignera des corvettes, des frégates légères (EPCF) et des frégates de premier rang (FDI)
  13. Grillé par Gally, D’ailleurs je préfère 2 hélicos a 1 seul avec plus de disponibilité et une maintenance plus aisée . Simplement parce qu’il s’agit d’un navire de guerre et dans la guerre il faut se préparer au pire et a perdre des hélico, des hommes, et des frégates. Si les italiens se font descendre 1 hélico ils ont encore un en réserve, nous pas et on se retrouve à poil. Pareil pour la dotation de VLS Française vs USA, 2 salves de 8 et on est à poil. Ca me rappelle les arguments entre les Kékes US qui venèrent le 45 APC de 7 coups car c'est un man stopper one shot one kill contre le 9mm rikiki de 17 coups, comme s’ils ne rateront jamais un tir, ou il y aurai jamais un bourrage d’arme, une balle mouillee ou tout autre accident…
  14. La liste de trucs à ajouter c'est peanuts, sauf pour les systèmes lance leurres NG qui apparemment sont assez chers mais à mon avis, essentiels. Avec un peu de volonté on aurait bien plus de frégates et mieux équipées sans non plus nous ruiner. Preuve, les italiens réussissent bien à caser systématiquement des 76mm sovravonte sur les toits des hangar FREMM, et un hangar double d’ailleurs, puis une tourelle 76mm super rapido a l'arrière de leurs Horizon. Pollux a un célèbre post, grâce auquel on sait désormais que rajouter 2 rangées extra de Sylver sur les FREMM aurait eu un surcout marginal, cela dans le pire des cas. Je parie qu’un hangar double n’aurait pas présente un surcout obscène non plus, la coque et le flotteur n’est pas ce qui coute le plus. (Edit Le surcout viendrai de la commande de 8 Caiman marine supplementaires, 240 millions d'euros). (Edit: A force de réduire le nombre de commandes on a gonflé le prix unitaire donc on a pas fait d'économies: https://www.ifrap.org/etat-et-collectivites/limmense-gachis-des-fregates-francaises) C’est n’est pas du gigantisme, je ne demande pas l’équivalent du système ABM Aegis. Je demande de la défense de point plus robuste, une augmentation de la capacite d’emport VLS et un choix de calibre plus cohérent pour notre marine nationale, le 100mm. C'est le strict nécessaire pour du premier rang, là c’est une faute de management français pas un problème de fric. Regardez toutes les dérivées de Arleigh Burke et Ticonderega dans les marines sud coréennes, Japonaise et espagnole, c'est du textbook "punching above it's weight" comme disens les anglos. Dans le cas des deux premières elles alignent plus de navires de premiers rang et bien mieux équipés. Par acheter sur étagère je sous entends des systèmes non vitaux/non stratégiques. Je n’aurais jamais défendu l'intégration du Tomahawk en lieu du MdCN sur la classe Aquitaine ou le RIM-162 ESSM en lieu des Aster 30. Mais pour la défense de point, genre RIM-116, Otobreda 76mm Strales Sovravonte ou DARDO, on aurait pu acheter sur étagère moindre cout que développer un système franco-français super cher sans aucune chance à l'export. La preuve, nos frégates n’ont a pas de CIWS et certaines même pas de leurres. Le 40mm CTA naval, je n’y crois pas, la portée est merdique comparée à un Bofors 40mm. C’est un système d’arme conçu pour économiser du poids et espace dans des blindées de 30 tonnes et dégommer de l’infanterie et des blindés légers a 2500m, pas pour embarquer dans des frégates et la lutte navale. Voila un autre exemple ou acheter sur étagère conviendrai. Après tout on a acheté les catapultes du CDG aux USA au lieu de les développer nous-même… Finalement, que l’on puisse couler la marine turque, je n’en doute pas. Je suis simplement très sévère, car pour moi croire qu’avoir une flotte en 2030 de 8 FREMM, 5 FDI, 2 Horizon, 3 mistrals, 1 PAN, 4 BRF et 6 SNA Suffren, pour garantir la souveraineté en méditerranée, en atlantique, la manche, aux caraïbes, en océan indien, au pacifique et dans le golfe persique, contre des pays émergents de mieux en mieux équipées et hostiles, c’est de la dissonance cognitive. Au moins Les italiens ont une flotte qui répond à son contrat opérationnel, la méditerranée et mer rouge/golfe persique puis basta. Les espagnols aussi (med et atlantique), les allemands aussi (baltique, mer du nord).
  15. Le GAN est en train de souffler en Bretagne, il vient de finir la Mission Foch... Donc de toute façon il n’aurait pas été dispo. La logique c'est d'envoyer un GAN faire des vulgaires missions d’interdiction maritime normalement confies aux frégates ? C'est pathétique... On aurait le double de Frégates, et on aurait pu avoir 2 FLF et 1 FREMM sur zone, là les Turcs ne feraient plus les malins. Mais retour au réel, cela implique dédier 1 tiers de la flotte de surface à l’embargo libyen. Je parie que les Turcs sont prêts à dédier 3 Oliver Hazard Perry et 3 MEKO c'est une flotte a vocation méditerranéenne pas globale, ce n’est pas notre cas. Maintenant on va devoir demander service aux alliés d’envoyer deux à trois frégates en renfort.