Alexis

Members
  • Content Count

    8,026
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    104

Alexis last won the day on June 27

Alexis had the most liked content!

Community Reputation

7,064 Excellent

About Alexis

  • Rank
    Héros
  • Birthday 10/07/1969

Contact Methods

  • Website URL
    http://www.noeud-gordien.fr

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    France
  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

3,788 profile views
  1. Ce qui s'est passé à Gibraltar... s'est passé en réalité en mer. Il y a eu assaut à la mer par des commandos marine. Un embargo, ça ne s'applique pas avec des assauts à la mer. Un blocus, par contre...
  2. Ils fourniraient quoi ? Les cibles ? C'est un.peu trop tôt, tout de même
  3. Les informations sur le Mesdar semblent se confirmer. La presse britannique affirme, et sans conditionnel, qu'il se dirige vers l'Iran. Malgré son pavillon panaméen, il est bien opéré par une firme britannique. ... ils sont chauds les Iraniens, en effet !
  4. Ce site qui ne semble pas tout à fait éloigné des positions iraniennes fournit une carte montrant le Mesdar se dirigeant vers le Nord et l'Iran. Affaire à suivre Si les Iraniens se mettent à réagir suivant la clé « deux pour un » ... ça peut rapidement tourner mal, cette histoire
  5. Les GRI iraniens (gardiens de la révolution islamique) partagent les images d'un drone supposées montrer le pétrolier capturé.
  6. Hou la ! T'es vraiment souple, toi. Moi, je n'y arriverais pas Attendons confirmation s'agissant du Mesdar, tout de même. Reuters signale qu'il aurait viré tout à coup vers le Nord, en direction de l'Iran. Mais sa trajectoire affichée sur Vessel Finder ne semble pas anormale au moment où je poste. Retard de mise à jour ? Ou situation normale, mais la nervosité qui se répand ?
  7. Je ne suis pas sûr qu'ils soient « trop chauds ». Je veux dire que je ne vois pas bien quel autre choix ils avaient que ce genre de réaction. Ils sont la partie la plus faible, donc d'autant plus vulnérable à une « tactique du salami » une série d'empiètements successifs sur leur souveraineté, menant à la fin à des choses graves. Pour éviter cela, y a t il une autre stratégie pour eux que le « qui s'y frotte s'y pique » donc réagir du tac au tac à toute provocation, sans surenchérir mais sans manquer de « suivre » à chaque fois ? Il ne fait guère de doute que Londres a provoqué en capturant un pétrolier iranien à Gibraltar. Quoi qu'il en soit des sanctions et des machins, il ne s'agissait pas de bloquer le départ d'un navire ayant accosté à Gibraltar - Londres aurait été dans son droit - mais bien d'un assaut dans un détroit. Exactement ce que l'Iran vient de faire, en somme. Il est très heureux qu'il n'y ait pas eu mort d'homme, ni dans un détroit ni dans l'autre. Un débordement est toujours possible. Et les conséquences pourraient en être gravissimes.
  8. Non, c'est autre chose. Et c'est tout frais. On parle d'un navire de 30 000 tonneaux. C'est pas un géant, mais pas une coque de noix non plus L'article du code maritime international qui n'a pas été respecté, je crois pouvoir deviner lequel. C'est l'article qui dit « Faut pas nous faire ch..., parce que nous aussi on sait jouer aux c... »
  9. Et devenir prêtre, et évêque, tu crois que c'est l'affaire d'une formation Assimil en 10 leçons ? Le parcours est certainement tout aussi exigeant. Je répète, il faut imaginer chez nous un système de Guide suprême qui serait l'évêque de Lyon, avec à sa disposition une armée croisée indépendante de l'armée ordinaire. Guide suprême qui laisserait bien sûr le gouvernement s'occuper des affaires civiles... enfin tant qu'il ne se mêlerait pas d'enfreindre de quelque manière que ce soit la doctrine de l'Eglise catholique, naturellement. A noter que les unités DV (*) seraient à coup sûr engagées en ce moment au Moyen-Orient pour y protéger les chrétiens. Il y aurait peut-être coopération avec le Hezbollah qui sait, contre l'ennemi commun que serait le djihadisme sunnite ? Ou alors on les aurait peut-être tous f...us sur la gue.le, pour plus de simplicité. Et puis naturellement on aurait "cassé" beaucoup plus de djihadistes, au Moyen-Orient et ailleurs. Seule différence : on proposerait aux prisonniers la conversion au christianisme et la confesse comme voie-express pour la "déradicalisation" Bon, j'arrête le délire. Les Iraniens et nous n'avons pas du tout le même système politique, ça me paraît clair. (*) Deus Vult, bien sûr
  10. Mais justement, c'est ce système de "contrôle" a priori par des gens non élus qui n'est pas démocratique. On peut appeler l'Iran une démocratie "sous contrôle" si l'on veut, ou encore une démocratie de façade à la village Potemkine... les nuances sont importantes, mais le système du contrôle a priori demeure. Le même système chez nous, ce serait la validation des candidatures par une assemblée de prélats indépendants de tout pouvoir civil, dirigés par le primat des Gaules, c'est-à-dire actuellement Monseigneur Michel Dubost Evidemment, Monseigneur Dubost n'a pas l'air bien méchant Mais serait-ce une raison suffisante pour lui confier le pouvoir politique suprême, et à vie, et à tout prélat que l'Eglise choisira après lui comme évêque de Lyon ? Enfin le système iranien est encore un peu différent hein. Il faut imaginer que Mgr Dubost prenne le titre de Guide Suprême - le pape, connais pas, ou alors c'est au pape François qu'il faudrait confier le pouvoir suprême en France. Et puis bien sûr, il lui faudrait une armée privée. Non de gardes suisses pour assurer sa protection hein. Des Gardes de la Révolution catholique. Et tout à fait prêts à aller faire la guerre (sainte, forcément) au cri de "Deus Vult!". Un tel système ne pourrait guère être appelé démocratique ... Les mêmes travers et excès que nous, peut-être que oui, et peut-être que non. Les mêmes qualités et excellences que nous, même topo : j'peux pas dire. La seule chose que je peux dire, c'est que je préfère appeler les choses par leur nom. Et le système politique iranien n'est pas démocratique.
  11. C'est leur très grand avantage, tout à fait. Ils ont aussi, pour continuer la coopération avec la CdN, l'énorme désavantage d'être très dépendant de leur commerce extérieur. La Corée du Nord - certes par des moyens extrêmes, la pauvreté généralisée et le totalitarisme ! - s'est rendue pratiquement invulnérable aux "sanctions" économiques. Ce qu'elle peut réaliser de contrebande, plus ce qu'elle peut faire "en douce" d'échanges avec la Chine dont le respect de l'embargo international est du type village Potemkine, suffit à son économie. Kim répond "Même pas mal !" à quelque sanction que ce soit. L'Iran n'est évidemment pas une démocratie, mais c'est une société nettement plus ouverte que la CdN, l'information au sujet du monde extérieur est répandue. Surtout, il ne vise pas depuis deux générations une autonomie farouche vis-à-vis de l'extérieur, même avec un niveau de vie bas. Pas de juche chez eux. Ils sont dépendants de leurs ventes de pétrole et des achats de toute sorte en produits industriels, médicaments etc. qu'ils réalisent en échange. Or les Etats-Unis ont mis en place contre eux un embargo si étroit qu'il ressemble presque à un blocus. Non seulement ils sanctionnent l'Iran, ils sanctionnent surtout les Européens, les Chinois, les Indiens etc. bref tous ceux qui pourraient envisager de commercer avec l'Iran dans le cadre de l'accord de 2015. Du coup, celui-ci se retrouve sans partenaire commercial... et l'impact sur son commerce extérieur est absolument désastreux. En somme, la politique des Etats-Unis est de pousser l'Iran dans ses derniers retranchements, sans aucune porte de sortie, et d'exiger ensuite leur capitulation complète. Et ils ont très bien réussi... trop bien, peut-être. Une nation à qui n'est laissée aucune porte de sortie - les Européens trop prudents, les Chinois trop indifférents, les exigences américaines tout à fait inacceptables et sans doute à dessein - risque fort de réagir de manière inattendue. Pour l'instant, le pouvoir iranien en est aux réactions de type "appel au secours". Les pressions sur les Européens pour qu'ils transforment enfin en actes leurs promesses de continuer le commerce avec l'Iran, les "incidents" liés au trafic dans le Golfe dont il est invraisemblable qu'ils soient tous des faux drapeaux (même s'il peut y en avoir dans le tas), les petits pas hors des limites de l'accord de 2015 (et l'Iran a le droit de les faire car ses partenaires dans cet accord ne le respectent pas), même peut-être la rétention d'une Franco-iranienne (!!!) sont des signaux du type "Faites quelque chose pour changer la situation, sinon nous ne répondons de rien". Ce sont pour l'instant des signaux relativement modérés. Mais si personne ne bouge, ni Trump faisant un tête à queue pour aller rencontrer le président Rouhani ce "great guy", ni les Européens se découvrant une colonne vertébrale après tout, ni les Chinois sortant de leur relative indifférence... l'Iran va sans doute continuer et intensifier ces signaux. Et comme tu l'as clairement dit, Téhéran n'a que l'embarras du choix quant au type de signal, à sa dimension, à sa modulation. Et avec un Iran intensifiant ces "signaux"... dont certains pourraient finir par provoquer des morts... plus un président américain d'un tempérament plutôt vindicatif, et entouré de va-t-en-guerre... oui un "dérapage" est possible. La guerre est possible.
  12. Alexis

    Le F-35

    Ce serait vraiment extraordinaire en effet, et je pense que ça n'arrivera pas de sitôt. ... Ne serait-ce que parce que les BPC ne sont pas armés de missiles de types Aster La liaison de données, si c'est possible, comme plusieurs contributeurs l'ont déjà détaillé. Mais tirer un Aster depuis un BPC, faudrait se lever tôt !
  13. La modération ? C'est quoi ? Le fanatisme de la modération n'est pas la modération du fanatisme. Nous sommes d'accord. Il me paraît assez difficilement contestable qu'existe en France une poussée en direction d'une structuration ternaire de la vie politique, entre extrême gauche, extrême droite... et extrême centre actuellement au pouvoir. Maintenant, il existe aussi dans chacun de ces trois courants - et dans d'autres plus petits - des personnes qui sont plus réticentes à condamner tout opposant politique comme au choix un affreux populiste europhobe et raciste / un suppôt du capitalisme / un suppôt du mondialisme. C'est peut-être plus profondément parce que les systèmes politiques et autres deviennent plus instables un peu partout sur la planète que les luttes politiques s'intensifient... voire deviennent à l'occasion plus stridentes.
  14. Attention, il faut prendre en compte l'ensemble des effets pour apprécier la contribution à l'émission de CO2. Par exemple, si la température s'élève du fait de cette activité - une hypothèse, comme ça - les besoins en chauffage vont diminuer. Ce qui va diminuer les émissions de gaz à effet de serre, au contraire ! J'ai téléphoné aux gens du Shift Project, ils m'ont confirmé que remplacer l'activité "j'allume un radiateur en hiver" par... hum... l'activité en question devrait être en fait positif pour la planète. En revanche, ils insistent pour conserver l'aspect saisonnier. C'est qu'il faut les faire sérieusement les calculs sur le CO2, attention !
  15. Le fanatisme, l'incapacité à entendre autre chose que son propre point de vue, serait en train de grandir ? Non. Je ne suis pas d'accord. Tu as tort. D'ailleurs, tais-toi !