Alexis

Members
  • Compteur de contenus

    6734
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Days Won

    84

Alexis last won the day on April 16

Alexis had the most liked content!

Réputation sur la communauté

5077 Excellent

À propos de Alexis

  • Rang
    Héros
  • Date de naissance 10/07/1969

Contact Methods

  • Website URL
    http://www.noeud-gordien.fr

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    France
  • Pays
    France

Visiteurs récents du profil

2725 visualisations du profil
  1. Alexis

    Allemagne

    Si je comprends bien, la France accepte certains des migrants illégaux que l'Allemagne ne veut plus accueillir, et en échange l'Allemagne accepte de récupérer des technologies de défense françaises au nom de l' "Europe de la défense" ? Hmmmoui. Concept intéressant. Vu la popularité en Allemagne du grand blond avec la langue bien pendue, c'est Merkel qui doit se réjouir !
  2. Alexis

    USA

    Et un Saint-Just pour nettoyer. Ou bien ce Monsieur, là
  3. Thank you for your leadership, Chairman ZX - allow me to use the caps, which really suit you. I see a splendid future of unparalleled opportunities for great leaders like you and me. Our shared vision, our leadership will change the world. Our countries will be better for it, our moment is all humankind's moment. Such events define a century.
  4. Attends, je vais t'aider.
  5. Y ceusses qui ont mis l'icône du rire. Ils ont donc du comprendre. Et pis y a moi ... et j'ai pô compris.
  6. Quand un eurocrate - président d'un des principaux groupes au parlement européen - s'essaie à l'humour. Bon, faut reconnaître que c'est plutôt réussi.
  7. Pas mal, celle sur les conditions d'utilisation de iTunes qui sont plus strictes que l'accord "historique" signé par les deux vedettes ... Il y a un proverbe chinois qui ajoute : quand on a échangé pas mal de proverbes chinois, y a un moment où il faut passer aux proverbes arabes. Je rappelle à ce sujet que "les THAADs aboient, le Hwasong passe"
  8. Bien sûr que non, cher Rogue... puisque c'est moi N'allez pas croire que notre président s'occupe de tout ! Il y a des gens pour l'aider. Vous vous rappelez de mon identifiant Telegram, j'espère ? Moi j'ai encore tout ne vous en faites pas, votre identifiant, et votre adresse pour les transferts de bitcoins. Ah c'est dommage que Poutine n'ait pas encore eu la même réputation de super-vilain diaboliquement compétent, complotant et tirant les ficelles de tout événement non aligné avec la tendance majoritaire des gouvernements et oligarques du bloc occidental On aurait pu découvrir et prouver l'implication de la Russie dans le vote des Français en 2005 contre la constitution européenne. Bon c'est vrai qu'on a de toute façon pu annuler ce vote en loucedé. On aurait pu faire la lumière sur l'implication de la Russie dans les attaques anti-américaines en Irak à partir de 2003. Il y a bien une raison pour laquelle les Américains étaient attaqués par ceux-là même qu'ils avaient libéré, qu'est-ce que vous croyez ? Et le référendum sur l'euro en Suède en 2003 ? N'est-ce pas Emmanuel Goldstein Poutine, déjà, qui influençait dans l'ombre ? Il n'est pire sourd que celui qui ne veut point entendre. Aucun rapport. La sortie de la Grande-Bretagne de l'UE empêche évidemment que les forces armées britanniques soient inclues dans une future armée unique de l'UE... même si les chances en étaient de toute façon très faibles Elle n'empêche absolument pas la coopération de défense entre Européens. Avec ou sans l'oncle Trump Sam. Et les Britanniques sont et resteront des Européens, qu'ils fassent ou non partie de l'union truc ou de l'organisation unique machin. D'ailleurs les Russes aussi sont des Européens... mais je digresse
  9. Ben d'un autre côté il aurait fait quelque chose pour avoir son prix Nobel lui au moins Même si une très petite chose. Il ne se serait pas simplement donné la peine d'avoir la peau un peu sombre, comme d'aucuns... Oui, oui, je sors ! Ben si c'est très concret au contraire : de belles images, sans doute plusieurs points dans les sondages, et un truc qu'Obama lui il n'a pas fait le gros nul !
  10. Voici le texte complet de la déclaration signée par les deux dirigeants : A noter que certaines expressions du texte ont été largement adoucies, par exemple "an epochal event of great significance in overcoming decades of tensions and hostilities between the two countries and for the opening up of a new future", qui était à l'origine : Ça c'est les diplomates et autres pisse-froid de bas étage qui l'ont censuré. Ces gens-là ne font rien de productif, ils ne savent que moquer ce qui les dépasse Sérieusement, il n'y a pas grand-chose dans ce texte, sinon des déclarations de bonnes intentions et des formules vagues, c'est au mieux le début d'un long, très long processus. Il a quand même le mérite d'exister : comme disait Churchill "mieux vaut discuter que faire la guerre" ("To jaw-jaw is always better than to war-war"). Et non, ce n'est pas un proverbe chinois Des annexes commerciales en tout cas, ça oui il y en a. 10 milliards de dollars pour le commerce extérieur américain... pas mal !
  11. Il y a des sommets diplomatiques qui se passent mieux que d'autres ...
  12. "Le sceptique ne doit pas interrompre celui qui agit - proverbe chinois" Proverbe chinois attribué à Ivanka Trump "La fille du roi peut en sortir une de temps en temps, ça met tout le monde de bonne humeur" Proverbe chinois attribué à Alexis
  13. Je me répète, mais les lois et les règlements peuvent être changés. Au niveau européen si possible. Au niveau français si nécessaire. La décision de ne pas le faire est certes dans la ligne d'une politique, disons libérale-globaliste, que suivent avec application les pays européens depuis quelque temps déjà. La France y compris. Cette politique n'est pas la seule possible. "TINA", "il n'y a pas d'alternative", c'est un slogan économicard-politicard thatchérien. Et aussi un mensonge.
  14. Quels dirigeants, quelles politiques... à mon avis, pas celles qui ont eu cours jusqu'à aujourd'hui. En matière de dirigeant, Macron - à ma surprise, je dois le reconnaître - est probablement le moins ahuri de la bande, mais il reste fort loin de ce qui deviendra nécessaire à terme pas très lointain. Cela dit, tout cela peut se changer. Surtout, surtout... quand les événements le forcent. Pour le reste, une idée fausse qui a la vie dure - elle revient encore et encore, aussi peu fondée soit-elle - c'est qu'il serait nécessaire d'être "gros" pour défendre ses intérêts. L'époque serait aux empires, aux très très gros et aux mastodontes. En réalité, il y a foisonnement de nations grandes, petites et moyennes qui arrivent tout à fait à défendre leur bifteck et à tenir la dragée haute aux gros sur les sujets vraiment importants pour elles. A plus forte raison, une alliance de nations relativement grandes, moyennes et petites y parviendra sans souci. Et si cette alliance devait ne jamais apparaître - elle n'existe pas aujourd'hui, car à la place d'une alliance on a construit une "UE" - eh bien la France s'arrangerait toute seule et voilà tout.
  15. Nous sommes aux tout premiers stades de la période post-globalisation. Il est bien trop tôt pour en tirer des conclusions. Quelques points à garder présents à l'esprit : - La fin plus ou moins progressive ou rapide de la relation de sécurité qui est au fondement du bloc atlantique forcera l'ensembles des Européens à reconsidérer ce que doit être leur coopération, et surtout leur posture par rapport à l'extérieur. Ce que seront les Européens à moyen-long terme pourrait être quelque chose d'assez différent de ce que nous avons été récemment - Les lois et les règlements peuvent être changés. Si la Chine se moque éperdument des pressions américaines pour cesser tout commerce avec l'Iran, ce n'est pas une question de "force", mais avant tout une question d'avoir les bonnes lois, celles qui ne tiennent aucun compte des législations extra-territoriales étrangères. Or, les lois, ça se change, et assez rapidement si nécessaire. Et les monnaies aussi : nul n'est obligé d'utiliser le dollar américain pour ses transactions - En période post-globalisation, post-libre échange généralisé, le commerce à grande échelle sera loin d'être aussi indépendant des Etats qu'il l'est aujourd'hui. C'est valable pour le commerce entre Etats-Unis et Chine. Mais aussi pour celui entre Europe et Chine. Si cette dernière décide de moins acheter en Europe en régime de libre-échange, il n'y a guère d'effet néfaste pour elle. En régime post-libre échange... eh bien elle vendra moins aux Européens aussi voilà tout