Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

fraisedesbois

Members
  • Posts

    973
  • Joined

  • Last visited

Reputation

971 Excellent

About fraisedesbois

  • Birthday 10/26/1970

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

3,641 profile views
  1. (deepl): Dr. s. Jaishankar [mae Indien, au csonu] ..... Madame la Présidente, la trajectoire du conflit en Ukraine est un sujet de profonde préoccupation pour l'ensemble de la communauté internationale. Les perspectives d'avenir semblent encore plus inquiétantes. La question nucléaire est particulièrement anxiogène. Dans un monde globalisé, l'impact du conflit est ressenti même dans des régions éloignées. Nous avons tous ressenti ses conséquences en termes de hausse des coûts et de pénurie réelle de céréales, d'engrais et de carburant. Sur ce point également, il y a de bonnes raisons de s'inquiéter de ce qui nous attend. Les pays du Sud, en particulier, ressentent la douleur de manière très aiguë. Nous ne devons donc pas prendre de mesures qui compliquent encore plus l'économie mondiale en difficulté. Et c'est pourquoi l'Inde réitère avec force la nécessité d'une cessation immédiate de toutes les hostilités et d'un retour au dialogue et à la diplomatie. Il est clair, comme l'a souligné le Premier ministre Narendra Modi, que l'ère actuelle ne peut pas être celle de la guerre. De notre côté, nous fournissons également une aide humanitaire à l'Ukraine et un soutien économique à certains de nos voisins en proie à des difficultés économiques. Pour en venir au sujet spécifique soumis au Conseil aujourd'hui, permettez-moi de souligner que, même dans les situations de conflit, rien ne peut justifier la violation des droits de l'homme ou du droit international. Lorsque de tels actes se produisent, il est impératif qu'ils fassent l'objet d'une enquête objective et indépendante. C'est la position que nous avons adoptée à l'égard des meurtres à Bucha et c'est la position que nous adoptons encore aujourd'hui. Le conseil se souviendra également que nous avions alors soutenu les appels pour une enquête indépendante sur l'incident de Bucha. La lutte contre l'impunité est essentielle à l'objectif plus large de garantir la paix et la justice. Le Conseil de sécurité doit envoyer un message sans ambiguïté et sans équivoque à ce sujet. La politique ne devrait jamais servir de couverture pour échapper à l'obligation de rendre des comptes, ni même pour faciliter l'impunité. Malheureusement, nous l'avons vu récemment* dans cette même salle lorsqu'il s'est agi de sanctionner certains des crimes des terroristes les plus redoutés au monde. Si des attaques flagrantes commises en plein jour sont laissées impunies, ce Conseil doit réfléchir aux signaux que nous envoyons en matière d'impunité. Il doit y avoir cohérence si nous voulons être crédibles. Une fois de plus, permettez-moi de souligner, Madame la Présidente, que la nécessité du moment est de mettre fin à ce conflit en Ukraine et de revenir à la table des négociations. Ce conseil est le plus puissant symbole contemporain de la diplomatie. Il doit continuer à être à la hauteur de son objectif. L'ordre mondial auquel nous souscrivons tous est fondé sur le droit international, la charte des Nations unies et le respect de l'intégrité territoriale et de la souveraineté de tous les États. Ces principes, eux aussi, doivent être défendus sans exception..... ———- * Ici, il fait au moins allusion à un véto Chinois concernant un Pakistanais suspecté/poursuivi pour les attentats de Mumbaï.
  2. Ça plus le fait que sur le dossier “soums”, le gvt Morrisson était conseillé par un ancien secrétaire à la US Navy https://www.theguardian.com/world/2021/sep/29/former-us-navy-secretary-now-scott-morrisons-aukus-middle-man-on-submarine-plan
  3. En effet rien de spécial me semble-t-il. L'administration Biden discute de la construction des premiers sous-marins nucléaires pour l’Australie La proposition vise à accélérer les capacités d'un allié clé de Washington d'ici le milieu des années 2030, jusqu'à ce qu'il puisse construire ses propres sous-marins nucléaires.
  4. … Et puis les PA Indiens sont plus proches du tonnage CdG que de la classe Nimitz. C’est aussi la première fois que je lisais l’enveloppe budgétaire allouée à ce contrat (5Mds$). Et que le SH avait été une première fois recalé (mais c’était pour l’IAF, non?)
  5. (ANI, 22 sept.) La marine indienne évalue le rapport d'essai du Rafale et du F-18 pour un contrat de 5 milliards de dollars pour des avions de combat. New Delhi [Inde], 22 septembre (ANI) : Dans le cadre de l'appel d'offres de 5 milliards de dollars pour l'achat de 26 avions de combat, le rapport des essais approfondis des avions français Rafale et américains F-18 est en cours d'évaluation par le quartier général de la marine indienne. Il est prévu que la marine acquière ces avions dans le cadre d'un accord de gouvernement à gouvernement pour les opérations de son dernier porte-avions INS Vikrant, récemment mis en service par le Premier ministre Narendra Modi à Kochi. "Une équipe de la marine a procédé à des essais approfondis à Goa pour les deux avions de combat Rafale et F-18. Le rapport se trouve au siège et est en cours d'évaluation pour la présélection finale", ont déclaré des sources gouvernementales à l'ANI. L'évaluation vise à déterminer si l'avion répond ou non aux spécifications techniques des exigences navales, ont-elles ajouté. Les avions américains sont construits pour des porte-avions pesant environ cent mille de tonnes, tandis que le Rafale français est conçu pour des porte-avions de 60 000 tonnes. La marine dispose de MiG-29K, qui opèrent à partir de l'INS Vikramaditya et qui n'ont pas non plus un très bon état de service, et leur nombre est considéré comme suffisant pour un seul porte-avions. Le rapport d'essai déterminera le vainqueur de la compétition, qui était initialement prévue pour 57 avions mais qui a été réduite à 26 seulement. La dernière fois que ces deux avions ont participé à un appel d'offres indien, le Rafale était sorti vainqueur, mais le marché n'a pu être conclu en raison de problèmes techniques. Cependant, sur la base de la sélection finale du précédent marché, le gouvernement a acquis 36 Rafale qui ont joué un rôle important lors du déploiement contre la Chine dans l'est du Ladakh et dans d'autres régions. La partie américaine a affirmé qu'elle avait amélioré les performances et les capacités de l'avion par rapport à la dernière compétition et qu'elle avait répondu à toutes les exigences de la marine indienne. (ANI) (merci au posteur originel)
  6. Mais par rapport au Loyal Wingman tel que c’était envisagé, quelles sont/seraient les différences majeures?
  7. Le gvt australien s’est donné jusqu’à mars23 pour annoncer qui serait le fournisseur des soums.
  8. Nan mais les flingues, points rouges, réducteurs de son toussa c’est pour les amateurs. C’est des technologies du passé. Pour tuer un russe de manière professionnelle, c’est: peau d’banane sur le balcon. Tout l’monde sait ça, c’est connu —>[ ].
  9. Ça me dérangerait pas qu’ils paient des Rafale avec leurs bénefs du pétrole russe
  10. @collectionneur dans le doute (ta réaction) je colle la traduction deepl du papier du WaPo en date du 18/02/2019: Dans les hauts plateaux de l'asie centrale, un nouveau venu tranquille : les troupes chinoises
  11. @Ciders Sais-tu, sait-on s’il y a toujours des troupes chinoises discrètement et officieusement stationnées au Tadjikistan (pour surveiller la frontière avec le Wakhan). j’ai un papier du WaPo en ce sens, mais il date un peu: https://www.washingtonpost.com/world/asia_pacific/in-central-asias-forbidding-highlands-a-quiet-newcomer-chinese-troops/2019/02/18/78d4a8d0-1e62-11e9-a759-2b8541bbbe20_story.html (si vous n’avez pas accès je peux le “coller”.) edit. Un peu de bon sens. Dans l’absolu, avec le retrait US d’Astan et l’arrivée au pouvoir des taliban, les Chinois ont tout intérêt à se maintenir et même à se renforcer au Tadjikistan. Mais les Tadjiks ne les apprécient pas, c’est sûr.
  12. Il est pudiquement expliqué dans l’article que l’embargo US avait pour objectif de «prévenir une course aux armements et encourager un règlement pacifique entre la majorité grecque et la minorité turque». À mon avis il s’agissait surtout de complaire à l’indispensable turc. Vous croyez qu’ils vont vendre à Chypre les F-35 de qui vous savez?
  13. … mais les locaux (les peuples) sont carrément sinophobes.
  14. Des sna pour l’Australie, “c’est pas fait”. C’est compiqué quel que soit le fournisseur, et pas sûr que les aussies persistent dans ce choix. Mais de toutes façons le pacte aukus déborde de beaucoup la question de la propulsion ses soums.
×
×
  • Create New...