Rob1

Members
  • Compteur de contenus

    6 760
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Days Won

    18

Rob1 last won the day on November 23 2016

Rob1 had the most liked content!

Réputation sur la communauté

1 478 Excellent

À propos de Rob1

  • Rang
    Héros

Profile Information

  • Gender
    Not Telling
  • Pays
    France

Visiteurs récents du profil

1 893 visualisations du profil
  1. Les armées US ont un gros avantage : leurs photos sont (c) dans le domaine public, et ils en diffusent beaucoup, donc on l'iconographie d'un HS doit être facile à faire... Cela étant dit, il faut avouer que ces sujets n'ont pas souvent droit à un traitement aussi long en français.
  2. USA

    Ils m'ont échappé, qu'est-ce qui te fait penser ça ?
  3. Décidément le SA recrute, on vient de m'apprendre qu'il y a eu des articles dans TIM : - TIM 263 avril 2015 p. 42-43 : http://fr.calameo.com/read/0000633023a66214786f7 qui donne une définition de la différence CPES/CPIS - TIM 264 mai 2015 p. 36-37 : http://fr.calameo.com/read/00006330205db352b9e32 - et surtout TIM 287 juin 2017 p. 45-48 avec quelques photos intéressantes : http://en.calameo.com/read/0000633029ac66120121b
  4. ALI

    A croire qu'ils l'ont eu mauvaise de s'être fait piquer leur record de 2002 aussi rapidement.
  5. Bon ben ils auront fait le tour : http://www.histoireetcollections.com/fr/hors-series-raids/4147-raids-hs-n063.html
  6. USA

    J'ai du mal à voir la différence par rapport aux responsables US des campagnes de bombardement le Nord-Viet-nam ou les conséquences des frappes + embargo en Irak (minute Madeleine Albright). Ou, ailleurs, sur leurs homologues soviétiques en Afghanistan. PS diptérosodomite : l'opération Freedom Deal n'était pas secrète, c'était l'opération Menu.
  7. - une campagne "Berlin-Ouest nid d'espions" fin années 50 à l'époque où les Soviétiques espéraient pousser l'Ouest à abandonner la ville. Campagne contre-carrée par la CIA grâce à ce qu'elle en savait sur les activités des services de l'Est (Battleground Berlin de Murphy-Kondrashev-Bailey) - je crois qu'Andrew a parlé des histoires montées par le KGB pour justifier l'intervention de Prague - la compagnie allemande OTRAG accusée d'être un repaire de nazis / fournisseurs de missiles aux Sud-Africains / génocideurs de Zaïrois http://www.jamesoberg.com/81JAN-ss-otrag.PDF - en Europe de l'Ouest fin 1970s contre la "bombe à neutrons" puis contre les euromissiles, quoique là l'influence du KGB n'a pas dû être grande - la désinformation qui déclencha l'intervention soviétique en Afghanistan : l'URSS n'a pas aimé le coup d'Etat d'Amin contre Taraki, et circula des rumeurs qu'il était un agent de la CIA. Quand Amin a eu des rencontres avec des diplomates US, le KGB s'est mis à croire ses propres rumeurs -> auto-intoxication ou blowback (retour de flamme) (Ghost Wars de Steve Coll)
  8. « Bill Murray tournera dans Un jour sans fin II : Afghanistan »
  9. - Les faux groupes néo-nazis qui revivaient à l'Ouest dans les années 50-60 : https://fr.wikipedia.org/wiki/André-Marie_Trémeaud - La fausse "annexe Westmoreland" à un manuel militaire de contre-insurrection, qui listait comme technique de commettre des attentats et de les attribuer à des groupes de gauche pour engendrer une réaction des autorités locales. Dénoncé comme un faux dès 1980, il a quand même été cité dans les rapports de deux commissions parlementaires sur Gladio dans les années 90... https://en.wikipedia.org/wiki/U.S._Army_Field_Manual_30-31B - Certaines théories que le KAL 007 était utilisé dans une opération d'espionnage : https://fr.wikipedia.org/wiki/Vol_007_Korean_Air_Lines#Accusations_de_d.C3.A9sinformation (le coup de la navette Challenger je l'ai re-croisé dans des trucs publiés lors de la mode Echelon fin années 90) - Le bouquin d'Andrew & Mitrokhine doit avoir d'autres exemples : http://cestpassecretcestdisret.blogspot.fr/2016/12/hillary-will-start-world-war-iii.html
  10. USA

    Effectivement c'est clair dit comme ça. Cela étant dit, mis à part la Chine, je ne vois pas de choses exceptionnelles dans ses principaux dossiers. Il a fait comme il a pu pour faire avaler le retrait du Vietnam, le Chili c'est assez dans la ligne de la politique US en général, SALT ne sort pas d'un chapeau (et les mauvaises langues disent que Kissinger a fait trop de concessions pour obtenir un accord signé avant l'élection de 1972)... Il semble impossible d'évoquer de Kissinger sans partir dans les superlatifs (négatifs ou positif), mais j'ai du mal à voir en quoi il se distinguerait d'autres noms comme Bundy, Brzezinski ou Scowcroft.
  11. Pour les néerlandophones, un livre sort sur les opérations des sous-marins de ce pays pendant la guerre froide : http://www.ad.nl/binnenland/nederlandse-onderzeeeneuml-rs-bespioneerden-de-russen~afc7d3d9
  12. Le site lemairesoft avait une page pas mal sur les blindages, malheureusement pour moi le site est down en ce moment : http://lemairesoft.sytes.net:1944/pages/page.aspx?univid=7209 Los! n°7 avait quelques pages sur la protection des navires, qui va plutôt dans les détails métallurgiques, mais avec aussi une photo de toute beauté du SMS Hindenburg en construction qui montre la quasi-totalité de sa ceinture cuirassée.
  13. Pas la moindre idée... d'ailleurs si quelqu'un a un organigramme du GRU russe (non-accompagné de polonium), je suis preneur ? Rien que pour le GRU soviétique j'ai eu du mal à trouver un organigramme. A propos de polonium, il faudra que je lise ça aussi : https://www.buzzfeed.com/heidiblake/from-russia-with-blood-14-suspected-hits-on-british-soil?utm_term=.gq6O9nz1x#.igadgRNX7
  14. Retour sur Lionel Crabb, après avoir trouvé quelques sources supplémentaires : - Sur sa période en Palestine, Nicholas Bethell dans The Palestine Triangle rapporte que le navire Empire Rival fut endommagé par une mine magnétique posée par un plongeur de la Hagana, et que Crabb déjoua une tentative de miner un destroyer en ravitaillement. - Un historien a trouvé dans les archives qui montrent qu'une opération similaire avait été demandée (mais refusée) contre le Sverdlov à l'occasion de sa visite pour le couronnement d'Elisabeth II en 1953; qu'une autre fut bien menée par plusieurs plongeurs (dont Crabb) sur le Sverdlov à Portsmouth fin 1955; et d'une demande aux Danois de faire de même fin novembre 1955. Par contre, rien qui permette de vérifier l'affirmation de Spycatcher qu'une tentative avait été faite contre l'Ordzhonikidze dans un port soviétique par un X-Craft en 1955. - le chef de la station de Londres Nicholas Elliott a écrit dans ses mémoires qu'un plongeur de la Navy avait aussi fait une plongée sous l'Ordzhonikidze et en avait ramené des photos, présentant ça comme une initiative individuelle. Des archives montrent que cette opération non-autorisée a bien eu lieu, même si on peut douter qu'elle ait été purement individuelle. - outre la petite taille inhabituelle, l'identification du corps comme étant celui de Crabb repose sur la présence d'une cicatrice au genou signalée par un de ses collègues, que le légiste n'avait pas repérée au premier examen, et d'un hallux valgus à un des gros orteils. C'est assez convainquant, mais la presse est restée sceptique. - Les anciens SBS Falconer et Camsell disent qu'après l'affaire Crabb il a fallu attendre vingt ans pour recommencer ce genre d'opération, mais la presse a rapportée la mort accidentelle de deux plongeurs (sans préciser s'ils étaient civils ou militaires) alors qu'ils espionnaient des navires soviétiques à Plymouth en 1967 (si quelqu'un a accès aux archives du Times du 24 mai 1967, je suis preneur).
  15. Ca ressemble surtout à un F-22.