Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

ARPA

Members
  • Posts

    10,792
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

ARPA last won the day on May 6 2016

ARPA had the most liked content!

Profile Information

  • Gender
    Not Telling
  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

6,207 profile views

ARPA's Achievements

Enthusiast

Enthusiast (6/14)

  • Dedicated Rare
  • Reacting Well Rare
  • Very Popular Rare
  • First Post Rare
  • Collaborator Rare

Recent Badges

3k

Reputation

  1. J'ai commencé ma phrase par "Si". Je ne connais pas les conditions exactes, mais les américains peuvent nous dissuader de participer sans avoir besoin de nous interdire de venir. S'ils veulent nous faire venir (ou si exceptionnellement on a 20 Rafale qui font une pause chez eux en revenant de Polynésie) ils peuvent prendre tous ces critères en compte et faire un exercice assez différents de leurs habitudes.
  2. ARPA

    Gripen

    Pour le F404 des Gripen de première génération, c'était vraiment une production suédoise avec de très grosses adaptations. Mais pour les F414 des E/F, j'avais retenu qu'il s'agissait du même réacteur que les SH. Il est vraiment fabriqué sous licence ?
  3. Est-ce que le Red Flag Est vraiment adapté aux avions français ? Si on s'entraîne sans avoir le droit d'utiliser les MICA IR au-delà de la portée des Sidewinder, qu'on considère les AASM comme des BGL, qu'on n'a pas le droit de pratiquer le vol en TBA...
  4. C'est possible, mais uniquement avec l'accord de la France (donc pas pour la Turquie...) À destination de pays "pauvres" africains ou musulmans, c'est possible. Entre le Bengladesh, l'Indonésie ou la Malaisie, en effet, la France pourrait encourager une revente d'occasion pour la première tranche. Sinon, le Rafale pourrait être considéré comme un placement presque classique. Le Qatar aura une marge d'une trentaine de Rafale à revendre (via la France) pour faire des bénéfices (financiers mais plutôt politique) Sinon, je vois bien le Qatar se servir de ses avions pour une OPEX avec la France. Si on refaisait l'opération Harmattan, le Qatar pourrait fournir une cinquantaine de Rafale et assurer la logistique (Grace à ses C17) donc contribuer significativement à l'opération (avec pilotes fournis par l'allié)
  5. Au sujet des EAU, est-ce que le fait d'avoir créé un marché pour des 2000 d'occasion (via les entreprises louant des services de Red air à la France) peut permettre de les reprendre à un prix correct donc de favoriser la vente de Rafale ? Pour le Qatar, est-ce qu'ils veulent vraiment les Rafale, ou ils veulent les acheter pour qu'on ne les livre pas à un autre pays ? Ils pourront faire les grands princes en acceptant d'échanger leurs date de livraison avec l'Indonésie et ils repoussent d'au moins un an la livraison de Rafale aux EAU. Pour l'AAE, on risque de louer des heures de vols (avec ou sans pilotes) de Mirage 2000 red air pour économiser au maximum le potentiel de nos avions de combat. Nos Rafale risquent d'avoir une activité de plus en plus importante. Le Rafale pourrait faire jusqu'à 1000 heures par ans, ça laisse un peu de marge par rapport à notre activité actuelle. Nos Rafale vont s'user prématurément, on devrait pouvoir tenir quelques années, mais l'AAE ne pourra attendre trop longtemps avant de compléter ses effectifs. En plus si on utilise beaucoup nos Rafale, on va vite se retrouver avec une flotte de Rafale "usés" qu'on pourrait vouloir revendre d'occasion avant qu'ils n'aient plus de potentiel donc ça va encore accélérer leur remplacement.
  6. Ce qui me perturbe beaucoup avec le SCAF / NGF, c'est que je ne sais pas de combien d'exemplaires on parle par pays. J'ai l'impression qu'on va partager le développement (1/3 par pays) puis qu'au moment de produire les avions (donc importé à 67% pour chaque pays) la France va annoncer une commande symbolique (une flottille et 2 escadron) qui devra seulement compléter et non remplacer notre flotte "importante" de Rafale qui sera toujours produit à de nouveaux standart pour l'export et s'auto remplacer pendant que les 2 autres pays vont devoir remplacer toute leur flotte.
  7. Si on répond le C130, ça ne compte pas ? Parce que contrairement aux Transall ou Belfast, sa production a été maintenue depuis les années 60 sans interruption ? Et le fait que le C130 soit un produit d'un seul pays qui avait donc intérêt à maintenir sa production contrairement aux cooperation européenne est complètement indépendant de son succès commercial ... Et en problème actuel, se plaindre du faible nombre en service (il manque presque 10 ans de livraison) ou de sa non maîtrise par certains pilotes (cas du ravitaillement en France...), ça ne compte pas ? Je ne vois pas le rapport entre un problème budgétaire et une coopération... Du même style, quand les USA demandent à leurs alliés de les accompagner pour une opération de l'O.T.A.N, c'est parcequ'ils seraient militairement incapables d'intervenir seul ?
  8. Bah la dernière fois que ça a été fait, on leur a donné à posteriori une autorisation de survol.
  9. Ça change quoi que ce soit un ministre de la défense ? C'est parcequ'il a pu ne pas lire les rapports rédigés par l'armée suisse il est plus compétent que ses collègues politiciens ?
  10. Le Jaguar ? On parle bien du programme que la Marine a cofinancé pour finalement devoir se rabattre sur un avion capable d'opérer d'un PA mais développé à l'économie et rapidement pour ne remplacer qu'une partie de sa flotte ? De l'avion que la France n'a pas modernisé (contrairement aux SuE ou F1C devenu CT) et qui est donc très vite devenu obsolète ? De l'avion français le plus cher de son époque ? Pour l'Alpha Jet, on parle de l'avion école qu!on a du fortement grossir pour qu'il réponde au cahier des charges allemand de chasseur léger ? On s'est retrouvé avec un avion comparable à l'AMX alors qu'on aurait pu se contenter d'un C101. On parle de l'avion dont le côté 50% allemand nous a empêché de développer une version navale (qu'on aurait du financer seul mais développer et construire à deux puis ça aurait perturbé la répartition de la production 50/50 entre la France et l'Allemagne) Et on parle aussi de l'avion à la carrière commerciale brutalement interrompue en 1990 quand il a été mis en concurrence face aux Alpha Jet allemand d'occasion ? Désolé, je ne connais pas trop le Lynx.
  11. ARPA

    Marine Britannique

    En soit, ce qui devient intéressant comme info, c'est que le F-35B se comporte comme un bimoteur dont une panne au décollage (de la soufflante ou du réacteur) entraîne la perte de l'avion. Un STOBAR ne fera pas plus mal.
  12. Est-ce que c'est pertinent de se baser sur ce qui se passait avant que l'Espagne ne (co)produise d'avions ? Déjà que l'Espagne ne me paraît pas avoir un marché intérieur suffisant pour être crédible comme partenaire au même niveau que la France ou l'Allemagne, si l'Espagne partage sa faible commande en 2 micro flotte, la participation espagnole ne sera pas plus significative que celle de la Marine.
  13. Oui, mais pas des centaines. Si les PESA sont vendus avec une cellule d'occasion, ça limite le marché à nos alliés qui ne pourront pas payer des AESA et sa limite aussi le nombre d'avions qu'on peut vendre. Si c'est pour un client "classique" qui doit se payer des cellules neuves, l'économie risque de ne pas être significative donc l'intérêt sera très reduit pour le client. Ça reste une solution pour vendre un Rafale moins performant (sans meteor) à un pays à qui on refuserait de livrer des AESA... le nombre de pays intéressés risque d'être assez réduit. Ça dépend du client. J'ai cru comprendre que l'aéronavale espagnole voulait remplacer ses Harrier. La France pourrait faire une proposition financièrement très intéressante pour 6 à 12 Rafale M pouvant opérer depuis le PA français. Bon, je n'y crois pas, ce serait plus probable avec l'Inde.
  14. Tu contribues à leur diffusion. Je pense qu'un bon avocat pourrait facilement réduire la peine, mais si on se base sur ce que tu risques d'après la loi...
×
×
  • Create New...