ARPA

Members
  • Content Count

    9,734
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

ARPA last won the day on May 6 2016

ARPA had the most liked content!

Community Reputation

2,207 Excellent

Profile Information

  • Gender
    Not Telling
  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

4,795 profile views
  1. Tu es pessimiste. Nos coopérations d'il y a 60 ans se sont plutôt bien passées. L'avion de transport Noratlas et l'avion d'entraînement Fouga Magister ont pu être produit par les 2 pays et répondre aux besoins. Bon ensuite ça a commencé à dégénérer. Pour la génération suivante, les Alpha Jet et Transall ont eu le malheur d'être une coproduction des 2 pays. Ce qui a été assez dommageable pour la carrière de ces 2 avions. Pour la 3eme coopération, pour l'avion de transport ... l'A400M reste acceptable, mais il aurait probablement pu être beaucoup mieux. Pour l'avion d'entraînement, le Mako n'a même pas décollé. Pour que ça fonctionne, il faut juste revenir aux bases et refaire des coopérations comme il y a 60 ans.
  2. ARPA

    Le F-35

    Je me demande ce qui est le pire... que les F35B soient retirés après seulement 2 100 heures de vol, ou que les plus vieux F35B attendent 2026 pour faire 2100 heures de vols. Sachant que les F35B ont (officiellement) été mis en service en 2016, ça ferait 10 ans après leur mise en service pour atteindre les 2100 heures de vols.
  3. C'était le SIAé ou l'Armée de l'air ? Et c'était aussi à l'époque où tous les militaires (y compris les mécaniciens Rafale) passaient du temps à faire Vigipirate ou à assurer la défense de leur base. Ça n'explique pas tout, mais ça réduit assez significativement le rendement des mécaniciens.
  4. ARPA

    Le successeur du CdG

    Et puis si on parle de l'innovation, ce serait bien de connaître le sujet. Les catapultes électromagnétiques demanderont beaucoup d'électricité, d'énergie électrique, mais ne devraient pas demander beaucoup d'énergie par rapport aux catapultes précédentes. Et recharger des condensateurs devrait être moins exigeant que pour les tirs de catapultes à vapeur.
  5. Mais non, on sera obligé de continuer d'améliorer le Rafale puis de relancer la production d'un Leclerc NG qu'on arrivera à produire dans les temps pour le marché polonais...
  6. Ce qui ne change rien au fond du problème qu'il compte plusieurs fois les mêmes indisponibilités. L'avion en OPEX vole 3 fois plus que la moyenne donc il compte pour 3, soit... mais dans ce cas, il ne faut pas encore augmenter le nombre d'avions parcequ'ils sont indisponibles quelques mois par ans, de toute façon on n'en utilise qu'un seul des 3 à la fois, donc 2, 4 ou 8 mois d'indisponibilité annuelle ne pose pas de problème pour les 4 mois d'OPEX. Si on fait attention, presque tous ces chiffres sont contestables. Là je me demande ce qu'il sait ou qu'il a compris. Le système d'armes Rafale n°XXX peut n'avoir que 5 heures de potentiel donc être disponible pour la PO mais ne pas l'être pour un raid lointain. C'est un problème qui se règle en quelques heures si on a un réacteur (par exemple) en spare, mais ça peut aussi être beaucoup plus long si on compte le temps de régénérer le potentiel du sous ensemble. Le Rafale n'a pas besoin de grande visite, mais ce n'est pas le cas de tous ses équipements. Maintenant, à moins qu'il n'ait de vrai info, je doute que ce soit significatif. On peut "finir" le potentiel des Rafale pour de la PO ou pour des missions d'entraînement de courte durée.
  7. ARPA

    [Rafale]

    C'est la commande qui est urgente (on vend 12 avions donc on en commande 12 pour rester à effectifs constants) pas la production ni la livraison. Cela permettra d'avoir une commande pour 18 avions associé à la commande grecque.
  8. C'est presque ce que j'ai dit ? Si on propose des avions qui n'ont pas 3500 heures sur leur 9000 heures de potentiel total, ils auront (après upgrade) "plus" de 5500 heures de potentiel restant. J'extrapole en espérant que ce soit moins de 6000 heures (ou que les avions aient au moins 3000 heures) mais sinon on dit la même chose, mais pas de la même manière. Ou alors j'ai pas compris...
  9. Je commente un message du fil Suisse, il me paraît plus intéressant ici. Jusqu'à présent, je n'envisageais pas vraiment un contrat Taïwanais. À quel point ce serait envisageable avec l'Inde comme intermédiaire ? Cela complique fortement la négociation (il faudrait déjà que l'Inde puisse avoir des Rafale en nombre suffisant pour pouvoir les revendre) mais on réduit l'impact politique et même les contraintes technologiques vu qu'il s'agirait de la version Taïwanaise de la version Indienne. On se retrouverait avec un avion assez différents de ceux en service en France. Pour le marché brésilien, on avait quasiment prévu de sous-traiter au Brésil la revente en Amérique du Sud (en Argentine), mais je ne l'ai jamais vu d'affiché pour l'Inde ou Taïwan. Est-ce que cette astuce permet d'envisager de nouveau Taïwan comme un client potentiel ? Bon, probablement pas comme 5ème client, mais comme 6 ou 7 ème ?
  10. Si c'est comme en France, non pas pour les généraux en 2eme section.
  11. ARPA

    [Rafale]

    Si on se limite à l'armée de l'air, il ne faut pas compter les M. Ou alors ça fait beaucoup plus d'heures de vols que juste la flotte de B/C.
  12. ARPA

    [Rafale]

    Le problème, c'est que si on a besoin de maintenir en permanence 80 avions en alerte (par exemple 15 pour la PO, 15 en OPEX, 20 pour la dissuasion, 30 à déployer pour une grosse OPEX) même s'ils ont une durée de vie infini, on aura besoin de plus de 80 avions en service (et disponibles) Et pour certains pays, le besoin est déjà tellement réduit qu'on ne pas réduire les effectifs sans impacter directement le nombre d'avions qui pourra être mis en l'air. Ce n'était pas en Inde, ou ils avaient du mal à faire voler leurs Su-30 les 100 heures annuelles de planifiées ? L'industriel expliquant que c'est normal, les clients habituels du modèle se contentant généralement d'une cinquantaine d'heures de vols ? A l'heure de vol, le Rafale est probablement moins cher, mais s'il faut comparer une flotte de 70 Sukhoi (volant 50 H/ans) avec seulement une dizaine de Rafale (volant 350 H/ans), je ne suis pas sur que la flotte de Rafale soit la plus dangereuse. Quoique, ce qui est énorme, c'est aussi la capacité du Rafale de passer d'une forte activité annuelle (350H/ans) à une activité juste énorme (1000 H/ans) donc la petite flotte de Rafale a une capacité de montée en puissance plus importante qu'une flotte plus importante de chasseurs volant peu. Pour la plupart des avions, on a une marge assez réduite entre une utilisation "normale" annuelle et une surutilisation. Sur les avions de la génération précédente, on avait une grande visite au bout d'un certain quota d'heure de vol donc on se retrouvait assez rapidement avec une forte baisse de la disponibilité suite à un blocage au niveau des grande visite. Je l'avais entendu dire pour le C47. Maintenant, ça veut aussi dire que le constructeur s'est "raté" et il aurait pu faire un avion un peu lus léger quitte à ce qu'il soit un peu moins incassable. Euh... il y a plusieurs pubs "officielles" pour l'export avec le Rafale vendu pour 9000H. Et pour le M47, je faisais allusion à la cellule suivant celle du M46 : https://www.aerobuzz.fr/defense/epreuves-de-force-pour-le-rafale/
  13. ARPA

    [Rafale]

    En 2018, ils n'ont pas prélevé de la chaîne d'assemblage un "M47" pour le convertir en cellule d'essais de fatigue ? D'ailleurs on sait combien on a de cellules sacrifiées pour les essais ?
  14. ARPA

    Achat suisse

    Je ne vois pas ce qui interdit d'entrer en guerre avec un pays qui ne serait pas voisin. Bon il faudrait l'autorisation du voisin pour avoir le droit de traverser son espace aérien, il faudrait donc probablement se retrouver dans une coalition ponctuelle, mais ce n'est pas impossible pour autant. Ce n'est pas dans les habitudes suisses, mais il serait possible de contribuer à des opérations de l'ONU.
  15. Intéressant. Donc les Rafale d'occasion auraient déjà volés plus de 3000 heures sur les 7000 (ou 7500 ?) heures de potentiels initiaux. Si on compte 250 heures de vol par ans, ça fait plus entre 12 et 15 ans d'activité. Ce serait donc 12 des plus vieux Rafale. En autre point intéressant, la Croatie devrait voir le potentiel total de ses Rafale passer à 9 000 heures. Donc la "modernisation" avant livraison doit permettre de gagner 1 500 (2000 ?) heures de potentiel pour revenir aux même chiffres qu'on voit pour les avions neufs. On propose donc des avions qui auront entre 5 500 et 6 000 heures de vols de potentiels par rapport aux Rafale neufs qui ont un potentiel de 9 000 heures. On vend des occasions qui n'ont que les 2/3 de leur potentiel. La négociation doit commencer autour des 2/3 du prix d'un Rafale neuf. Ensuite on ne connaît pas les détails, mais vu que le but est d'être compétitif par rapport à des Gripen et F16, une version "bas de gamme" avec des radar PESA et pas d'OSF reste envisageable. Donc on arrive probablement à réduire encore le prix du Rafale. Ces Rafales sont peut-être proposés à 50% du prix des neufs. Si on compare avec des F16 de dernière génération (radar AESA...) et qui sont même produit quasi artisanalement (depuis la production du F35, ils ont fermé une des usines de F16 donc il n'y a plus l'économie d'échelle) ça peut expliquer que les F16 neufs soient beaucoup plus chers.