Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

ARPA

Members
  • Posts

    12,167
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

ARPA last won the day on May 6 2016

ARPA had the most liked content!

Reputation

4,195 Excellent

Profile Information

  • Gender
    Not Telling
  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

8,811 profile views
  1. Si je me trompe pas, on avait aussi mirage 2000 / Magic 1 contre mirage F1 / Magic 2. C'est juste pour éviter de payer des pénalités de résiliation de la commande (24 plus armement et soutien) qu'ils ont accepté ces 12 mirage 2000. Je crois que c'est la pire justification à l'achat d'une flotte de chasseur que j'ai lu. Il ne faut pas espérer des miracles.
  2. Je ne savais même pas que c'était possible. Honnêtement, vu le peu qu'on s'en sert en France, la question de la perche démontable pourrait se poser...
  3. Je ne suis pas sûr que si peu de monde soit au courant. Il y a quelques jours, j'ai dîné avec un capitaine de frégate français qui devait avoir l'information vu que ce qu'il racontait ressemble beaucoup aux publications. (Ou alors plusieurs frégates belges qui ont eu quasiment le même problème) Ce n'était pas publique, mais il n'y a pas que l'équipage qui était au courant. Je ne m'avancerai pas à dire d'où vient la fuite.
  4. ARPA

    [Rafale]

    J'ai peur qu'on ne soit plus capable de faire un avion aussi bien réussi... Quand je vois à quel point on a eu des nostalgique du mirage 2000 et les USA continuent à acheter, produire et exporter les F-15, F-16 et F-18 malgré l'arrivée des F-35, je m'attends à ce que le Rafale continue sa carrière bien après l'arrivée du NGF (s'il arrive...)
  5. Concernant les mirage 2000 péruviens, ils représentent une vraie utilité militaire pour le Pérou ? J'étais resté au fait que le Pérou n'avait presque pas d'armement pour ses mirage 2000 qui en 95 ont brillé par leur incapacité à affronter les mirage F1 équatoriens. Et à ma connaissance (très lacunaire) il n'y a pas eu de gros changements depuis. Et je croyais même que tout l'intérêt de ces mirage 2000, c'est qu'ils sont les moins usés de la flotte mondiale, ceux qui ont encore le plus de potentiel ... donc les plus intéressants à l'export pour une modernisation.
  6. Personne n'a relevé, mais s'ils vendent tous leurs mirage 2000-9, ça veut dire lesquels à qui ? Je crois qu'ils en ont la moitié de récent avec du potentiel et l'autre moitié issu d'avions de 1ère génération donc presque à bout de potentiel.
  7. Vu ces nacelles de ravitaillement, on parle plutôt d'A330MRTAEWC... Mais je ne suis pas sur que ça simplifie beaucoup de mutualiser les missions de ravitaillement et de détection.
  8. Euh on parle de remplacer les AWACS donc un avion avec 9 (? à confirmer) consoles. Bon, il ne faut pas le dire trop fort, mais on pourrait aussi installer une dizaine de cabine au sol...
  9. ARPA

    Le F-35

    On a besoin de bien plus qu'un MRTT pour faire voler 4 F-35A pendant 16 heures... A mon avis, on doit plutôt tourner à 4 vols de MRTT. Mais peut-être que 2 ou 3 MRTT, ils doivent pouvoir se relayer donc le premier à le temps de faire le plein après son premier vol puis de revenir. Les américains avaient plus de 500 KC135 et ils ont commandé 179 KC-46A. Ce n'est pas impossible qu'ils prévoient entre 50 et 100 KC-46A s'ils envisagent de maintenir un nombre conséquent de F-35A pendant 16 heures en vol.
  10. ARPA

    Le F-35

    L'USAF a le retex du vol de convoyage des F-117 (monoplace) de 17 heures pour participer à la guerre du golfe (et je présume garder l'effet de surprise donc nécessité d'éviter les escales) Ils ont aussi l'habitude de vol de presque 15 heures avec les F-15E (biplaces). Je ne pense pas que ce soit une boutade. L'USAF doit sérieusement envisager des vols de très longues durée pour le F-35A. Pour la France et le Rafale, les vols records ne concernent pas les M car les pilotes doivent rester en forme pour l'appontage. Ils concernent surtout les escadrons des FAS (donc les B, biplaces) qui en profitent pour faire de la communication nucléaire. Mais les C volent presque aussi longtemps, on se retrouve avec des missions mixtes (type Pégase) ou un Rafale C participe au détachement et il ne fait pas plus d'escales que les Rafale B. Je ne suis pas sur que le fait que le F-35A soit monoplace lui interdise les vols aussi long que sur des chasseurs biplaces. Bon, on parle du F-35, il est évidemment possible qu'un détail interdise les vols trop long. Et avec un MTBF de 10 heures, c'est joueur d'envisager une mission pour 4 F-35 pendant 16 heures.
  11. ARPA

    Le F-35

    C'est vrai qu'il y a aussi la question des ravitailleurs... Mon commentaire portait juste sur le fait que des F-35 faisant des missions longues et répétées pourraient vite avoir un nombre d'heures de vols énormes sans qu'il soit si compliquée que ça de les préparer pour le vol suivant. Et ce n'est pas forcément incompatible avec un MTBF d'une dizaine d'heures sur l'ensemble de la flotte.
  12. La France est un peu une exception. C'est le pays qui a le plus de sous-marins, il s'agit des plus grands et plus complexes et c'est aussi un pays qui fait attention à avoir en permanence des sous-marins en cours de production et de développement. Je ne pense pas qu'on puisse comparer notre outil industriel aux autres. On peut avoir un chantier concurrent qui par "chance" arrive à avoir un bon produit dont l'exportation lui permet de se rapprocher de nos chiffres, mais du point de vue industriel, on ne parle pas de la même échelle. Il y a quelques temps, il y avait eu une com sur le nombre d'heures de travail associées aux SNLE, SNA ou aux sous-marins conventionnels. On arrive quasiment à 1 SNLE = 3 SNA = 10 SS. Pour Naval Group, le passage de 4 à 6 SNLE donnerait bien plus de travail que tout l'export envisageable.
  13. ARPA

    Le F-35

    Sur le Rafale (et je présume que c'est pareil sur F-35) le soutien logistique d'une mission de 11 heures est beaucoup plus léger que celui de 11 missions de une heure. En réalité, il faut parler de "cycles". Le nombre de décollages et d'atterrissage, le nombre de fois qu'on passe de plein gaz à tout réduit... Une mission de 11 heures dont une grande partie en convoyage sera bien plus facile à entretenir (à l'heure de vol) que des missions d'entraînement ou le pilote exploite tout le potentiel de sa machine. On a aussi beaucoup de maintenances tous les X jours/semaines/mois. L'avion qui vole 10 fois plus n'aura pas besoin de vérifier 10 fois plus souvent son siège éjectable. Je ne dis pas que ce sera facile, mais ce sera moins compliqué que le nombre d'heures de vols peut le faire penser. Par contre, ce qu'on peut retenir de l'opération israélienne, c'est qu'en cas de besoin, presque toutes les heures de vols de la flotte internationale pourront être réalisées par un "petit" détachement qui en aurait besoin. Un pays allié, n'a même pas besoin de participer au conflit il doit juste reduire son activité. Vu que peu d'adversaires potentiels doivent être capable d'approcher les 10 000 heures mensuelle, ça reste une capacité de dissuasion significative. Et ça explique aussi pourquoi il est tellement important de vendre du F-35A, même à des pays comme la Suisse qui ne s'en serviront jamais pour aider les US...
  14. Ils n'ont jamais voulu ou jamais pu ? On parle d'un pays 5 à 6 fois plus petit que la France dont l'empire colonial (le symbole de la volonté de dominer le monde ?) à été 5 à 6 fois plus petit que celui de la France.... Dans la période post coloniale la Belgique a fait très peu d'OPEX en Afrique... probablement 5 à 6 fois moins que la France. Je n'ai pas l'impression que les belges soient tellement différents des français. Ils sont juste moins nombreux.
  15. Attention, je crois qu'il y a (avait ? ) 2 filaires plus ou moins US. Dans la première la formation au pilotage se fait aux USA, mais dans la seconde, il y a la formation au pilotage qui se fait en France (dans l'AAE) puis la formation à l'appontage qui se fait aux USA. Dans les 2 cas, la formation à l'appontage se faisait aux USA.
×
×
  • Create New...