ARPA

Members
  • Compteur de contenus

    7243
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Days Won

    1

ARPA last won the day on May 6 2016

ARPA had the most liked content!

Réputation sur la communauté

611 Excellent

À propos de ARPA

  • Rang
    Héros

Profile Information

  • Gender
    Not Telling
  • Pays
    France

Visiteurs récents du profil

1950 visualisations du profil
  1. [France] Armée de l'Air

    Si on lit entre les lignes, ce n'est pas un problème de budget, mais de personnel. C'est peut-être un moyen (supplémentaire) pour faire pression et demander l'autorisation de recruter plus de monde. Jusqu'à un passé très récent, la logique était plutôt de réduire les effectifs voir de rester à effectif constant en augmentant le nombre de commando (donc en continuant à réduire le nombre de techniciens) Si on se décide (enfin) à changer cette logique et à augmenter nos effectifs, ça devrait être une bonne chose.
  2. La Force aérienne suisse

    C'est un détail, mais pour les calculs on parle d'avions écoles. Je ne vois pas la raison opérationnelle qui justifierait de voler le week-end. Avec le même principe, il faudrait aussi compter des périodes de "vacances" donc en rajoutant la météo, on risque de voler seulement 220 jours sur 365.
  3. avions de transport militaire

    Ce serait un bon sujet d'Uchronie. Était il possible d'avoir une aviation européenne performante basée sur les C160 et Belfast ? On pourrait même rajouter les casa et G222 voir le VC10 (plus gros avion européens de l'époque? )
  4. La Composante Air belge

    Je repense aux C130 belges. A l'époque, est-ce que la Belgique avait étudié le C160 ? Je crois que quand la Belgique s'est équipée de 12 C130 en 1972 donc juste à la fin de la production de la première série de C160. Il aurait donc été possible de livrer 12 C160 à la Belgique. Bon, ça n'aurait permis de prolonger la production que de 4 mois (au rythme de 1 avions par mois par usines) ça n'aurait probablement pas été suffisant pour que la France se décide pour une commande supplémentaire. Éventuellement si d'autres pays se décident (comme l'Italie qui s'est décidé pour 14 hercules en 72 alors qu'elle avait des Atlantic utilisant des moteur de Transall, même le Royaume Unis qui s'est équipé d'hercules en 68 alors qu'avec le Bellfast, ils avait quasiment la version quadrimoteur du Transall) ça aurait pu nous permettre d'avoir un avion de transport européen avant l'A400M. Enfin ce serait à étudier plus en détails, mais je ne pense pas que le C130H ait été un mauvais choix (même d'un point de vue européen/français).
  5. [Rafale]

    Le nombre, c'est aussi un des critères de qualité. Si le Rafale est bien, c'est en grande partie grâce à son coût. Le Rafale n'a jamais eu la prétention d'être mieux que le F22, mais à budget équivalent si.
  6. [Rafale]

    En résumé qu'il fallait acheter des YF16 ou YF17. Sauf que ce n'était pas en réponse à une question des députés, mais dans un courrier destiné aux dirigeant des pays clients potentiel du mirage F1E. Enfin je ne pense pas que ce soit vraiment comparable, le seul point commun c'est qu'un CEMAA (ou un ancien) a fait une éloge d'une production américaine au dépend de notre avion national à une période ou on essaie de le vendre à la Belgique.
  7. Les missiles air-air

    La France a bien utilisé le mirage IV comme bombardier, il ne serait pas plus absurde d'avoir des capacités air-sol sur le Mig31. Bon, ce serait pas pour du CAS en subsonique, mais comme bombardier supersonique qui largue des missiles supersonique, ça devrait être un vecteur correcte. Il faudrait se limiter aux missions SEAD ou aux tirs de missiles de croisières.
  8. [Rafale]

    Ou alors c'était aussi stupide que la sortie de l'ex CEMAA Paul Stehlin la dernière fois ou on voulait vendre des chasseurs à la Belgique...
  9. La Composante Air belge

    Enfin pour l'instant, ils se contentent de Sukhoi ou de mig de la génération du mirage 2000.
  10. L'Inde

    Pour un avion, c'est bien plus contraignant de faire 5 vols de 2 heures qu'un seul de plus de 10 heures. Ensuite tous les avions ne doivent pas avoir besoin d'autant de temps entre 2 vols. Pendant la guerre des 6 jours, les pays arabes ont cru qu'Israël avait beaucoup plus de mirage III qu'annoncé vu qu'ils faisaient jusqu'à 6 vols quotidiens. Je ne peux pas comparer avec les autres avions, mais il est possible que les réacteurs ou d'autres équipements soient conçus pour être rapide à mettre en route. Vu de l'extérieur, il n'y a rien que fait le Rafale que ne pourrait pas faire un autre avion, mais le Rafale a quelques "astuces" qui pourraient permettre de gagner du temps. Rien que pour le démarrage du système d'arme, c'est un peu comme un ordinateur. Avec le Rafale qui pourrait techniquement doubler sa puissance de calcul (il y aurait une des deux baies vides), on ne devrait pas être ralenti par le temps de mise en route du système d'arme (ce qui n'est pas le cas de tous les avions) Le Rafale a ensuite l'avantage de ne pas avoir de réserve d'oxygène à remplir donc ça doit pouvoir faire gagner un peu de temps. Il a été prévu dès sa conception pour être facile à déployer et à entretenir (d'après Dassault, il est bien mieux conçu que le mirage 2000, donc ça doit être vrai par rapport aux avions de la génération précédente) c'est valable pour des maintenances plus rapide mais ça permet aussi d'envisager un dépannage et une remise en route plus rapide. On a aussi certains systèmes qui peuvent tolérer des pannes comme les radar à antennes actives qui pourrait accepter 5% (chiffre arbitraire) de modules en pannes en continuant de fonctionner. On a aussi vu quelques démonstration en vols du Rafale avec une des deux post combustion inutilisée. Cela peut vouloir dire que le Rafale est assez puissant et équilibré pour se permettre une panne partielle sur un réacteur.
  11. La Composante Air belge

    Je le reconnais, mais se baser sur le Rafale F1 pour décrire le Rafale actuel et futur, c'est assez proche du troll. Le Rafale F1 n'a eu de sens que pour la marine et éventuellement pour l'industriel histoire d'avoir les retex d'une présérie avant de commencer la production. Sérieux ? Donc en fait on ne se base pas sur les intérêt belges, mais sur ce que les belges sont actuellement capable de faire avec le F16 ? En fait ça ne sert à rien de continuer ta démonstration, oui le F16 va être capable de faire 100% de ce qu'une armée équipée uniquement de F16 peut faire. Sinon si on regarde les besoins réels de la composante belge... la frappe lointaine sur des objectifs durcis tout comme la frappe nucléaire font partie de leurs missions. Les USA ont développé ou au moins eu des projets pour plusieurs missiles de croisières. Vu qu'ils ont des bombardiers lourds, ils n'ont pas estimé indispensable de les installer sous leurs chasseur léger, mais ça ne veut pas dire qu'il n'y a pas de besoin pour une aviation composé uniquement de F16. On arrive donc a un avion vieux de 40 ans "comparable" a un vieux d'une dizaine d'années (non la mise en service du Rafale F1 n'est pas représentative, sinon je retroll avec la capacité embarqué) On parle du F16, mais il aurait été possible de faire presque la même démonstration avec le F15, le Mirage 2000(-9), le Mig 35 ou le Su35. A mon avis cet exemple est suffisant pour se dire que dans 40 ans le Rafale (s'il continue a s'améliorer donc s'il est soutenu en Europe) ne sera pas plus obsolète que ne l'est actuellement le F16V avec AESA et CFT... Cet argument détruit l'argumentation principale des pro F35 qui expliquent qu'il faut un avion de "5eme génération" (donc furtif, capable de supercroisière, doté d'une extrême maniabilité...) pour tenir pendant les 40 prochaines années. La modernité n'est pas une preuve de qualité. Le F16 n'a plus d'avenir dans l'armée belge uniquement parce que la Belgique (et comme la plupart des autres utilisateurs) n'a pas commandé d'avions de combat depuis plus de 30 ans. La "logique" aurait été de commander "quelques" avions tous les ans et donc d'avoir une flotte plus moderne (avec une moyenne d'age de 15 ans plutôt que de 30 ans) Techniquement, vu que l'essentiel d'un avion de combat dépend de son système d'arme voir de son réacteur... la cellule seule (qui ne peut pas être modernisée et donc vieillie) n'est pas très représentative de la qualité d'un avion. A mon avis, même un F4 modernisée avec toutes les technologies du F35 (radar, réacteur moderne...) serait un système d'armes très performant.
  12. La Composante Air belge

    Vraiment ? C'est un point de vue, mais vu que le F35 n'est pas encore opérationnel, permet nous de ne pas être de cet avis. C'est marrant, je croyais qu'il manquait une bonne partie des retours industriels promis sur le F16. Et puis le F16 block 10 meilleur achat de la Belgique ... Il a fallu attendre la MLU pour avoir un avion vraiment performant. A ce rythme, il ne faut pas le comparer avec les mirage F1C, mais avec un Mirage F1E équipé de M53, commande de vol électrique et radar RDY. Actuellement vous auriez des Mica et des SCALP... Maintenant si les RETEX avec Dassault datent du mirage 5... Euh ??? C'est vrai que les ventes de F35 ne sont pas du tout politique et que celle de Typhoon sont purement commerciales avec aucun pointe de corruption que ce soit en Arabie Saoudite ou en Autriche. Le F16MLU peut opérer depuis un porte-avions ? Pour les 40 prochaines années... C'est un paris à faire. Le F16 a déjà presque 40 ans et il est encore produit. Le F4 a été produit pendant 20 ans. A ce rythme, la prochaine génération d'avions de combat devrait tenir 60 ou 80 ans. On peut ne pas aimer le Rafale, mais il est quand même plus moderne que le F16 donc on peut espérer au moins 50 ans de carrières. Si on considère un début de carrière en 2009 (mise en service du Rafale F3) une carrière de 50 ans suffit pour garantir qu'il sera crédible pour les 40 prochaines années. J'espère qu'on aura du nouveau avant le mois de septembre. Déjà à la prochaines exportation du Rafale, son avenir sera un peu plus garanti donc l'argument du Rafale pas crédible pour les 40 prochaines années sera de moins en moins valable.
  13. Les missiles air-air

    Avec un missile qui va à mach4 tiré sur une cible à mach2, la portée varie du simple au triple suivant que la cible se rapproche ou s'éloigne. Si on rajoute que le missile va ralentir vers la fin de sa trajectoire, il sera encore crédible sur un drone alors qu'un chasseurs pourrait le semer. Les chiffres publiques peuvent varier sans que ça change la réalité.
  14. Les missiles air-air

    Pourquoi faire ? De toute façon leurs F22 peuvent se mettre à moins de 80 km des cibles adverses sans être détecté, donc pas besoin de missiles longue portée. Ok, ils n'ont pas que des F22... et les F22 eux même ne sont pas si performant que ça...
  15. La Composante Air belge

    C'est probable, mais ce n'est pas garanti. Dassault pouvait le garantir en cas de commande française vu qu'en cas cas d'absence de commande pour SABCA, ce sera du travail que Dassault prévoit de faire en France qui serait confié à la Belgique. Si demain, pour des raisons "politiques" (compensation industriel suite à une exportation de Rafale par exemple) Dassault doit faire travailler des industriels suisses, canadiens ou indiens, je ne vois pas ce qui l'empêcherait de transférer les commandes actuellement assurées par les entreprises belges. On appelle ça une délocalisation. PS: pour info, le terme de chantage ne me choque pas du tout, ça me parait assez valable.