Bat

Members
  • Content Count

    4,064
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    18

Bat last won the day on October 25 2018

Bat had the most liked content!

Community Reputation

3,165 Excellent

About Bat

  • Rank
    Vétéran

Profile Information

  • Pays
    Belgium

Recent Profile Visitors

2,707 profile views
  1. Comme c'est un article assez long, je n'ose pas le mettre en accès public (question de droits), mais voici un extrait en lien avec le thème de ce fil (car il y est question aussi de taille de la composante terre, etc.): Deux commentaires à chaud: Inutile de s'agiter outre mesure: de telles décisions nécessitent un gouvernement fédéral de plein exercice, qui de surcroît devra avoir inscrit ça dans son programme de gouvernement. En d'autres termes, on en est loin: le début de négociation de formation n'est pas encore à l'ordre du jour. Sur le fond et à long terme, je vois mal un gouvernement mettre des milliards en plus pour acheter 14 F-35 supplémentaires alors qu'une part non négligeable de l'opinion était déjà contre le remplacement des F-16. Par contre, sabrer dans les autres investissements juste pour faire des économies ne m'étonnerait pas. Tout dépendra, à mon avis, de la coalition qui sortira des interminables négociations fédérales. Si on a un gouvernement avec le CD&V et la N-VA et pas de parti de gauche francophone, la question de l'augmentation de la flotte de F-35 sera peut-être mise sur la table. Si c'est une coalition avec plusieurs partis francophones et dans une optique "olivier" (une gauche plurielle élargie au centre, pour nos amis français), la seule chose qui sera discutée sera, à mon avis, ce qu'on abandonne ou postpose dans le temps dans les investissements décidés par le gouvernement précédent.
  2. C'est une vision un peu caricaturale ou orientée, qui à mon avis surinterprète la position de l'OMS. Celle-ci ne dit pas qu'elle refuse de déclarer une alerte mondiale sous prétexte que ça impacterait le flux de marchandises mais que: La Chine a donné des garanties à l'OMS qui, en l'état, laissent penser que les mesures qu'elle prend pourraient s'avérer suffisantes (donc on ne déclenche pas encore cette alerte car les autorités chinoises ont assuré que leurs mesures étaient suffisantes et efficaces... ce sera réévalué) Des mesures de précaution supplémentaires à celles déjà mises en place sur les déplacements et marchandises à l'étranger ne semblaient pas l'instant nécessaires: à nouveau, l'OMS ne dit pas ici qu'elle cherche à préserver le commerce, mais qu'elle n'a pas d'éléments pour penser, en l'état, que ce qui est mis en place aujourd'hui serait insuffisant.
  3. Je n'avais jamais vu de caissons hermétiques pour le transport de malades potentiellement contagieux. C'est ce qui est utilisé à Wuhan: https://www.tomsguide.fr/epidemie-a-wuhan-les-malades-transportes-dans-des-caissons-hermetiques/
  4. C'est effectivement 165 pilotes belges en 215 français : https://defencebelgium.com/2018/10/15/lecole-franco-belge-de-pilotes-de-chasse-a-ferme-ses-portes/ Pour le nombre, si on rapporte ça aux 15 ans de fonctionnement de l'école, ça ne fait que 11 pilotes par an, en moyenne. Ça reste sans doute élevé pour une Composante Air qui n'aligne que 54 avions de combat, mais c'est pas non plus démentiel. Je ne pense pas qu'on y forme des pilotes de transport puisque c'est une école normalement dédiée à la formation des pilotes de chasse, mais dans l'article dont j'ai mis le lien 3 lignes plus haut, on parle aussi de remise d'ailes à des pilotes d'hélicoptères. (J'avoue que je ne saisis plus bien, du coup, mais ça pourrait expliquer une partie du nombre.)
  5. Sans compter que l'Iran avait des moyens, mais les deux camps ont peut-être été assez sages pour ne pas les engager pleinement, au-delà de la zone étroite de confrontation. Je pense me rappeler qu'il y a eu des confrontations évidées entre chasseurs américains et iraniens, les Iraniens faisant demi-tour quand ils ont été éclairés par des radars de F-14 (qu'ils connaissaient bien, pour cause!), et les Américains en ne les poursuivant pas. (Par contre, cela a laissé le champ libre aux A-6 pour couler de petites unités navales iraniennes, avec le lourd bilan côté iranien, rappelé par @Jacques.)
  6. On pourrait commencer par là, par exemple: https://www.amnesty.be/IMG/pdf/report_hk_red_line_17_sept_clean_.pdf
  7. Est-ce à dire que le refoulement de Kenneth Roth est un événement imaginaire constitutif d'un lavage de cerveau? L'argument n'est pas pertinent: il y a des limitations des libertés, ciblées mais parfaitement documentées, imposées par le régime chinois à Hong Kong. Qu'elles ne s'appliquent pas à toi ou tes amis ne signifie pas qu'elles n'existent pas ou qu'elles ne posent pas de problème.
  8. Détails: Suite: https://www.rtbf.be/info/societe/detail_tous-les-alpha-jet-belges-sont-rentres-au-pays-pour-etre-mis-en-vente?id=10407728&fbclid=IwAR1t1wfegI5nyS5lcyjE8COThh6Swni3sDi25h4KPvUbsiSMIbZ7ANlbxkY
  9. Source: AFP sur https://www.lalibre.be/international/europe/espagne-la-cour-supreme-ne-reconnait-pas-l-independantiste-junqueras-comme-eurodepute-et-refuse-de-le-liberer-5e172393f20d5a0c4623e267
  10. Suite: https://www.lalibre.be/belgique/politique-belge/le-niveau-d-ambition-des-f-16-ne-cesse-de-baisser-5e14df999978e272f9ad5fd8
  11. Suite: https://www.lemonde.fr/international/article/2020/01/02/un-juge-belge-suspend-la-procedure-de-remise-a-l-espagne-de-carles-puigdemont_6024613_3210.html
  12. La N-VA n'utilise pas l'expression, mais a ouvertement la même stratégie: elle parle de disparition de la Belgique "par évaporation". L'idée est qu'on ne va pas avoir une sécession brutale, un bazar à la catalane, ou des négociations longues et compliquées comme pour la Tchécoslovaquie. Juste qu'on jour, on constatera que la Belgique n'existe plus, qu'elle est simplement "évaporée" par des dizaines d'années où on l'aura consciencieusement vidée de toute substance.
  13. C'était le livre du colonel Luc Gennart, bien "aimé" de nos amis français sur ce forum depuis ses déclarations sur le Rafale! Plus sérieusement, c'est une problématique assez compliquée qui mêle trois problèmes un peu différents: Une logique de quotas linguistiques dans la répartition des postes (60% pour les Flamands, 40% pour les francophones, exactement comme pour l'investissement dans les chemins de fer p.ex), dont on peut se demander dans quelle mesure elle a une véritable pertinence aujourd'hui, mais qui est une question politiquement très sensible; Une logique politique qui amène des politiques ou des partis à pousser leurs partisans dans les nominations, y compris les partis nationalistes flamands qui rejettent l'état belge mais ont vu l'intérêt qu'ils pouvaient avoir dans l'utilisation des postes, et qui semble avoir pour effet d'accroitre les effets de cette clé de répartition (à nouveau, comme pour les investissements du chemin de fer, où les besoins flamands conditionnent la possibilité —ou non— d'investir en Wallonie), sans même compter les jeux politiciens avec une vision communautaire à la clé; Une logique générationnelle et sociologique, qui veut qu'il y a pour le moment proportionnellement plus de francophones que de Flamands tentés par l'armée (pour diverses raisons, qui vont du chômage plus élevé en Wallonie au fait que les Flamands en majorité mieux formés sont plus intéressés par le privé), et c'est ceux-là qui sont bloqués dans leur progression par cette clé de répartition, qui contribue à faire fuir une partie des motivés. Sans compter qu'au sein de smotivés, toute considération politique mise à part, les Flamands étant en moyenne mieux formés se retrouvent poussés plus que le Wallon de base avec juste son CESS... En résumé, qu'il y ait ou non "flamandisation de l'armée" (au sens d'une politique délibérée), on paie ici le fait que l'armée ait cessé d'être vue comme une institution fédérale a-linguistique et soit pensée, par une partie des politiques, comme un enjeu communautaire, qui entraîne ces absurdités.
  14. Pour revenir à l'armée belge (Composante Terre, du moins), ses difficultés de recrutement et les frustrations des jeunes militaires du rang: Source: https://www.lalibre.be/belgique/societe/un-militaire-temoigne-du-malaise-des-jeunes-a-l-armee-les-postes-a-responsabilites-sont-reserves-aux-neerlandophones-5e032db99978e272f976e51f
  15. La question n'est pas de savoir si c'est bien ou non d'avoir aujourd'hui 3 fois moins de soldats qu'à la fin des années 80, mais plutôt pourquoi avons-nous besoin de soldats? Et après, d'évaluer le nombre en regard du besoin, non du passé. La fin de la guerre froide, la fin de la conscription, la fin des Forces Belges en Allemagne, le délaissement des missions ONU (depuis la mort des 10 para-commandos au Rwanda) fait aussi que l'armée belge n'a plus vraiment besoin de ces effectifs. La seule mission qui a mis à rude épreuve ces capacités est le déploiement des militaires dans les rues suite aux attentats de 2015-2016, avec l'ambiguïté que ce n'est pas vraiment une mission militaire. J'entends bien que la baisse de l'effectif fait qu'on peut faire moins de trucs, et que quand les soldats sont mobilisés ils peuvent moins s'entraîner, mais il faut aussi regarder la réalité en face: tant bien même aurions-nous à nouveau 40.000 hommes qu'on ne saurait pas plus qu'en faire. Cela pourrait donner un peu de marge pour des missions comme le déploiement dans les rues, mais à part ça...