Ciders

Members
  • Content Count

    10,162
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    42

Ciders last won the day on October 29

Ciders had the most liked content!

Community Reputation

4,989 Excellent

2 Followers

About Ciders

Contact Methods

  • Website URL
    http://www.aviationsmilitaires.net/

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    Chez Marie-Jeanne avec un sergent malade
  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

5,454 profile views
  1. Il me semble au passage qu'après-guerre, les Soviétiques avaient décidé de miser sur des équipements plus souples que les convois de camions type Red Ball Express, à base de pipe-lines à assembler par des équipes dédiées du génie. Je ne sais pas si ça a été mené à bien ni si mes souvenirs de brigades capables de poser trente à quarante kilomètres de tuyaux par jour sont fondés.
  2. Étrange que POTUS 45 n'ait pas encore pavoisé. Il doit vraiment être malade.
  3. Effectivement. On parlerait d'un embryon de flotte, éventuellement de quelques unités de patrouille pour assurer une présence en mer Rouge (et éventuellement limiter les flux de migrants et de contrebande entre la région et la péninsule arabique). On pourrait rêver en imaginant une flotte multinationale pour sécuriser les côtes somaliennes.
  4. Oui mais faut pas non plus chercher la grosse affaire. Commençons déjà par leur vendre des trucs utiles et abordables, comme des Bastion, des camions ou des radios, avant de tenter un gros coup qu'ils ne pourront pas se permettre... ni financièrement ni politiquement. Ils n'ont qu'un seul modèle de drone en service au passage. Leur armée de terre a acheté en 2011 des Spylite fabriqués par une boîte israélienne, Bluebird Aero : http://www.bluebird-uav.com/spylite/ Mais effectivement, des drones ça pourrait être intéressant. A supposer qu'ils ne reçoivent pas une offre pour des modèles chinois. Ils n'ont plus d'accès à la mer depuis l'indépendance de l’Érythrée même si j'ai entendu dire il y a quelques mois qu'ils envisageaient de redévelopper une petite marine côtière depuis Djibouti. Je ne sais pas comment ni sous quelles conditions par contre.
  5. Non mais l'Ethiopie a presque toute son aviation made in SSSR. Et ils ont une filière de maintenance locale qui ne marche pas trop mal mais qui n'a évidemment d'expérience que sur ces modèles-là. S'ils prennent autre chose, il leur faudra tout apprendre. A noter qu'ils sont si peu en fonds qu'ils ont bazardé la poignée de Su-25T que les Russes leur avaient "vendu" pour aller taper l'Erythrée.
  6. Oui, soyons sérieux. A l'heure actuelle, qu'ont les Ethiopiens en service ? Une poignée de Su-27, quelques MiG-21, un escadron de MiG-23BN "en réserve", quelques Mil Mi-24 et des L-39. Trois ou quatre avions de transport en état de voler, plus quelques avions légers pour l'entraînement. CETOU. Ils n'arrivent déjà pas à garder leur flotte entièrement opérationnelle et il faudrait qu'ils prennent un parc d'avions qu'ils ne connaissent pas, qui leur coûtera plus cher et qui aggravera encore leurs problèmes financiers, sans parler de la gestion de la logistique ? Je sais bien qu'on a parfois la folie des grandeurs mais là non. Un plan sérieux ? Voilà ce que je propose : une mise à niveau des Su-27 OU un achat de Su-27SM ex-russes une acquisition d'un avion d'entraînement et d'attaque légère, mettons douze ou seize L-15 ou Yak-130 pour faire du CAS ; autre option, du L-39 next-gen, c'est pas cher et Aero crève la dalle en ce moment, ils ne feront pas de chichis niveau ventilos, du Mi-35M. Et éventuellement quelques H125 ou H225 (tiens, ils ne soldent pas des appareils chez les pétroliers ?) Pas plus. Ah si, si tu fais crédit, quelques Y-9 ou des Casa C-295. Mais si j'étais un PM éthiopien avec 300 millions de dollars en poche, j'irai acheter quelques dizaines de T-72 et de BMP-2 d'occasion mais revalorisés, ou bien cent ZBL-09 tout neufs (mettons 1,6 million pièce en se basant sur le contrat thaï), des camions neufs et des MRAP. Et avec du rabe, du véhicule de patrouille type M1117 pour tailler la route en Somalie.
  7. On parle d'acheter douze avions de combat récents. L'Ethiopie n'a pas les moyens de financer un aussi gros achat sans devoir sacrifier pas mal d'autres secteurs de son budget, notamment militaire. Les forces armées éthiopiennes sont cruellement déficientes dans le domaine terrestre : avec l'argent des 2000/Rafale, il leur serait plus utile d'acheter des centaines de blindés neufs (leur parc de chars est ancien, celui des VTT/VCI est antique et anémique)... ou d'augmenter les soldes ! Un sous-officier est mal payé, un officier plus mal encore. Ne parlons pas de l'état de leurs installations militaires. Vieux, mal entretenu, à la limite de l'insalubre. Niveau relations extérieures, ce sont les Chinois et les Russes qui sont bien en cours à Addis-Abeba. On pourrait venir se placer mais ce serait effectivement prendre un gros risque avec l'Egypte, surtout si on devait leur vendre des missiles ou du matos terrestre dernier cri.
  8. Et après on se moquait des Soviétiques dont les avions avaient une durée de vie famélique. En fait, ils étaient commerçants avant Lockheed Martin. Ils avaient compris que pour vendre, il fallait que ce soit fragile. #teamobsolescenceprogrammee
  9. Ils cherchent visiblement à rebâtit un minimum de forces armées, au moins navales (avec des frégates) et aériennes. Il faut dire qu'ils avaient tout bazardé ou ferraillé stupidement dans les années précédentes, leur classe politique étant particulièrement veule et crasse intellectuellement. Les Philippines c'était un peu open bar et dans la configuration asiatique locale, c'était une cible rêvée pour tous les vautours du coin. Maintenant, les FA-50 étaient surtout là pour faire du CAS et taper les différents mouvements insurgés nationaux, sans parler des émanations d'AQ et de l'EI. Il n'avait jamais été question d'en faire des chasseurs de supériorité aérienne, ce qu'ils ne sont pas. Ils sont suffisants pour ce pourquoi ils ont été achetés mais pour aller rivaliser avec des F-16 ou des J-11 de passage, ça fera léger.
  10. Un gros français capturé par les Allemands en 1940. Je vous laisse chercher sa désignation.
  11. Donc ce sera des F-16V à hauteur de douze exemplaires. My two pesos.
  12. Il va quand même falloir l'envisager sérieusement, si on veut crédibiliser notre offre aux Finlandais ou peser sur d'autres marchés. Sans compter que les Indiens vont bien finir par ouvrir le portefeuille. Et je ne parle pas de nos propres besoins. Il reste combien de Rafale en commande pour l'Ada ?
  13. C'est vrai. Il va falloir trouver un moyen de produire plus de Rafale. Mais d'un autre côté, on peut en attendant former leurs pilotes à des missions plus élaborées que maintenant, former leurs rampants, établir une coopération plus avancée qui profitera aux deux pays, se faire des amis parmi les décideurs (le vol en place arrière sur Rafale, ça marche toujours). Éventuellement leur filer un coup de main pour maintenir leurs Kfir. Après, l'équation va être délicate si on veut leur vendre des Rafale. Mais rien que l'idée de "vous voulez des Rafale ? On a une belle offre à vous proposer et en plus, on n'est pas chiants", ça peut aider à assouplir certaines négociations en cours ou qui n'auraient pas démarré.
  14. Il est possible que la Colombie serve de galop d'essai pour une nouvelle méthode de vente. On montre les crocs, on essaie au passage d'enfoncer Saab qui nous la faite à l'envers ailleurs et on teste notre influence. Pour la FAC, l'idée d'avoir des Rafale va susciter un intérêt, certainement plus que poli. Si on peut se faire quelques copains chez les militaires et éventuellement les politiques, ça ne sera de toute façon pas perdu.
  15. Aussi blindé qu'un sandwich SNCF, c'était un cercueil roulant en cas de mauvaise rencontre. Les tankettes n'ont pas fait long feu sur les champs de bataille sauf circonstances exceptionnelles.