Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

loki

Members
  • Posts

    9,451
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    7

loki last won the day on December 3 2016

loki had the most liked content!

Reputation

1,285 Excellent

1 Follower

Profile Information

  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

4,350 profile views
  1. ça n'est pas le sens de ma remarque : ma remarque porte sur le fait que les pertes humaines en combat débarqué (urbain, de tranchée etc..... ) ne sont pas déductibles des pertes en MBT et IFV De plus la structure des deux armées diffère : - les forces russes au départ (car maintenant ça doit être plus bordélique avec les milices diverses) ont une forte composante blindée/méca avec un appui de forces d'élites (para) et de milices type DNR, le tout est/était principalement mécanisé et à la rigueur (et avec d'infinis prudences) les pertes pouvaient être extrapolées des pertes en MBT/IFV détruits pour cette composante - côté ukrainien, il y avait une composante blindée/méca d'environ 15 brigades (un peu plus de 2000 MBT/IFV en début de campagne dont 600/700 perdus) et le reste est composé de 45 brigades motorisées qui combattent débarquées surtout en défense), cette composante qui représente le gros des troupes ukrainiennes n'est pas retraçable à travers les statistiques Oryx D'ailleurs, si tu fais un rapport entre les engins russes détruits (814 MBT, 422 AFV et 1000 IFV soit environ 20000 hommes perdus) et les estimations occidentales (bien plus de 100000 hommes), on voit que l'écart est trop important pour être considéré comme un bon indicateur Tu peux faire la même chose pour les pertes ukrainiennes (voir les pertes au 1ier juin avec les 40000 hommes reconnus perdus à cette date par l'armée ukrainienne), ça ne marche pas Le conflit est un conflit d'infanterie et d'artillerie, pas de manoeuvres blindées et méca (et les russes ont payé cher pour avoir tenté de le faire en février)
  2. Pour le matériel oui ça peut donner des tendances (et j'insiste sur le pluriel) mais à prendre avec prudence Mais ça n'est pas extrapolable aux pertes humaines
  3. Déjà les pertes répertoriés ne sont que celles visuellement identifiées, elles sont donc sous-estimées de part et d'autre des pertes non identifiées visuellement ce qui peut être très important compte tenu de la nature des combats avec un emploi massif de l'artillerie par les deux camps (hors de contact visuel) Ensuite, rien n'indique que le ratio de perte non enregistré est le mêm de part et d'autre : Goya par exemple estimait que les pertes non enregistrées par Oryx étaient plus importantes pour les pertes ukrainiennes que pour les pertes russes D'autre part et surtout, les pertes enregistrées par Oryx portent exclusivement sur les pertes matérielles : les pertes humaines ne peuvent pas en être extrapolées compte tenu de la nature des combats (beaucoup de combats urbains ou de tranchées avec de l'infanterie déployée) et du fait qu'une part des engins sont simplement abandonnés et pas détruits
  4. Il faut bien sur trier les sources sur wiki, c'est pour ça que je me base soit sur les pertes estimés par la presse occidentale à partir des renseignements occidentale cités (et en général je préfère la version anglaise de wiki plus fiable pour les sources) : wiki me sert à identifier des sources, pas plus J'évite les chiffres russes ET ukrainiens Pour la presse occidentale, j'avais cité cet article récent : https://www.lefigaro.fr/international/la-medecine-militaire-occidentale-tire-les-lecons-du-conflit-ukrainien-20221019 "Les bilans officiels ont peu de crédibilité. La Russie a reconnu environ 6000 morts. L’Ukraine a évoqué cet été 9000 soldats tués. Une source militaire française évalue au contraire les pertes à 35.000 tués côté ukrainien et 43.000 côté russe, «à partir de données en source ouverte»."
  5. Oryx ne donne que des pertes matérielles (avec des biais méthodologiques qui doivent inciter à la prudence sur les résultats finaux) il n'est pas possible d'en déduire des pertes humaines Pour ma part j'ai utilisé les estimation occidentales parues dans la presse et / ou reprises dans Wikipedia et j'arrive à des chiffres de pertes assez proches de part et d'autre
  6. Tu te bases sur quel ratio et surtout sur quelles sources pour établir ce ratio ?
  7. Il y a aussi de fortes probabilités qu'aucun traité ne soit signé et qu'on garde un abcès au cœur du continent européen avec des reprises du conflit de temps en temps
  8. J'ai cité il y a quelques jours un article du figaro qui évaluait les pertes ukrainiennes à 35000 morts soit à peine moins que les pertes russes. Les combats statiques ou quasi-statiques comme à kherson font énormément de pertes de part et d'autre Ce qui n'est pas une surprise en combat haute intensité où l'artillerie de part et d'autre n'est pas neutralisée par la contre batterie ou l'arme aérienne
  9. la situation est la même côté ukrainien avec la majorité des troupes régulières tuées ou mises hors de combat au cours des premiers mois (40000 tués et blessés au 1ier juin de source ukrainienne dont 10000 morts) et le recours massif aux conscrits qui forment maintenant l'essentiel du corps de bataille ukrainien compte tenu de ses pertes et de l'effectif déployé (200000 hommes selon Goya dans le corps de bataille en septembre) On parle pour début octobre de 35000 tués (c'est à dire 140.000 hommes hors de combats si le ratio tués-blessés est resté le même jusqu'en juin) https://www.lefigaro.fr/international/la-medecine-militaire-occidentale-tire-les-lecons-du-conflit-ukrainien-20221019 Bref c'est un conflit qui a pris la tournure d'une guerre d'attrition énorme : à ce jeu-là (si on peut employer ce terme), c'est celui qui a le plus d'hommes à envoyer qui finit par gagner
  10. En 1944 voir même en 1943, la waffen ss recrute par conscription du fait de l'ampleur des pertes à combler d'où l'arrivée de conscrits alsaciens pas nécessairement volontaires
  11. Un article du figaro hier indiquait que les pertes militaires en tués étaient évalués à : 35000 tués pour les ukrainiens 43000 tués pour les russes Selon source militaire française anonyme si on y ajoute les prisonniers on doit être proche de 50000 pertes définitives de part et d'autre
  12. Il y a une dizaine de jours, un responsable Ukrainien a avancé le chiffre de 50000 morts civils depuis le début de la guerre en indiquant qu'il pensait le chiffre sous-estimé. Par contre je ne retrouve plus la source.
  13. Pour 1905, il y a des attachés militaires présents comme Hoffman côté allemand. Sa présence et le fait qu'il soit affecté à la 8ieme armée plus tard ne sont pas des hasards Tu dois avoir la même chose côté britannique mais je n'ai pas de noms en tête. Par ailleurs tu sous estime les armées balkaniques : les troupes régulières sont bien équipées et vont d'ailleurs donner bien du fil à retordre à leurs adversaires durant la 1iere guerre mondiale
  14. J'ai mon analyse sur la question : si poutine avait vraiment envie d'utiliser l'arme nucléaire, pas besoin de rappeler 300000 réservistes dans ce cas car le conflit serait terminé en 15 minutes. Évidemment si son armée venait à s'effondrer malgré tout (je n'y crois d'ailleurs pas), la question pourrait alors se poser. Mais pour le moment le conflit va rester conventionnel (ouf) mais risque de durer longtemps (hélas)
  15. Les russes ont des systèmes smerch et tornade qui portent à presque 100km pour le smerch et plus de 100 pour le tornade soit le double du césar. Sans compter l'aviation. Un système d'arme imparable n'existe pas à la guerre. Le problème est plutôt celui de la localisation des pièces ennemies dans un temps restreint que la portée des pièces.
×
×
  • Create New...