Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Ronfly

Members
  • Posts

    2,266
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    3

Ronfly last won the day on January 14

Ronfly had the most liked content!

Reputation

2,326 Excellent

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Interests
    Aéronautique, technologies, spatial, défense...
    !!!!!Rafale!!!!!
  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

4,588 profile views
  1. L'histoire très mouvementée et les contraintes multiples issues de 7 nations n'ayant pas aidé ont malgré tout donné un appareil performant. Sur les perfs, il montre des capacités très supérieures à ses prédécesseurs. L'exemple du comparatif avec le besoin de 4 Transall contre 1 A400m sur le trajet Orléans/Bamako est marquant. Bien sûr le différentiel de masse et de puissance est de facteur 3. Intéressant également les données sur la maintenance et la dispo. Les Malaisiens ont une dispo de 80% grâce à la mise sur la table des moyens nécessaires (contrat ad'hoc, maintenance de nuit, présence de support industriel,... ) contrairement aux capacités demandées par la DGA. D'ailleurs le chiffre pour l'AAE a été coupé au montage. Quoiqu'il en soit, l'A400m est une bien belle machine aux capacités impressionnantes malgré un accouchement difficile suite aux atermoiements des 7 nations participantes créant une usine à gaz à l'européenne.
  2. L'IAF et le CAG (Contrôleur et Auditeur général) Indien avait fait remonter ses points faibles avec notamment son manque d'autonomie, ses besoins de maintenance (20h/hdv contre 3,5 pour un F16), la fiabilité réduite de son radar et le système GE inadapté. https://www.vol-avion-chasse.com/les-deboires-du-hal-tejas-avion-de-chasse-indien/
  3. Effectivement ce serait une possibilité. Reste à trouver celui qui le développera avec des financements ad'hoc. De plus le timing semble juste avec 2029 pour une mise en service. L'exemple du P8 qui a demandé 10 ans, 5,5 Mds de $ et de nombreuses modifications du porteur utilisé est à prendre en compte.
  4. Cela reste des boîtes privées qui font des sondes avec des moyens contraints et des technologies parfois novatrices. Elle innovent et apprennent et les (semi-)échecs en font parti. La NASA le fait aussi pour combler ces besoins avec des moyens financiers plus limité. C'est une prise de risques. On est loin des capacités de la NASA comme avec les rovers martiens d'une grande complexité pesant 1 tonne et à les faire se poser à 150 millions de km de la terre, avec quelques centaines de mètres de précision, en utilisant un bouclier thermique, un module propulseur, un système de dépose par filins,... mais avec des moyens financiers très supérieurs (250 millions pour NOVA-C contre 2,5 Mds pour Mars 2020) et une expertise bien plus grande.
  5. Pour réduire au maximum les coûts le CAMM utilise des systèmes déjà existant et demande peu de modifications sur la base de lancement. Il dispose d'un système de tir à froid dit doux économisant le propulseur. Il reprend la technologie dérivée du missile ASRAAM block6 (prix de ~300000 € l'unité), réutilisant en partie le moteur, la fusée de proximité, l'ogive notamment. Il ne pèse 'que' 100kg, avec 10 kg de charge explosive, porte à 25km et 10km d'altitude. On est nettement différent d'un ASTER 15 de 310kg à 2 étages avec des capacités supérieurs pour un coût ~ 1 million d'€ l'unité.
  6. https://www.twz.com/space/russias-highly-concerning-anti-satellite-super-weapon-what-are-the-possibilities Plusieurs hypothèses sont mises en avant avec notamment: -une arme nucléaire endommageant les satellites alentours. -une arme laser X utilisant un systeme a base de nucléaire Cela rappelle l'IDS des Américains lancé par Reagan dans les années 80.
  7. C'est clair qu'on est tombé tellement bas dans certains domaines que la marche à monter est impressionnante. Pour retrouver un niveau correct ça compte encore plus chère surtout ces derniers temps. Il a fallut maintenir de nombreuses capacités, même si elles sont devenues échantillonnaires. Et les grands perdants ont été les infrastructures peu ou pas rénovés et les nombreuses fermetures de sites. Il faut rappeler les 60 Mds d'€ de suppression de budget dans les différentes LPM entre 2000 et 2015. C'est sans compter les années 90. Il y a des années où on faisait réaliser les tirs annuels des personnels avec des armes à plomb dans des bâtiments désaffectés faute de munitions et d'armes...
  8. https://www.techno-science.net/actualite/cette-partie-antarctique-proche-basculement-augmentation-possible-metres-niveau-mers-N24519.html "....Les données recueillies par les radars aéroportés ont révélé des zones étendues de sol partiellement gelé sous la calotte glaciaire, suggérant une proximité alarmante avec un point de basculement potentiel. Si les températures à la base de la glace continuent d'augmenter, même légèrement, cela pourrait déclencher un effondrement catastrophique de la calotte glaciaire, avec des conséquences dévastatrices pour le niveau global des mers..." Depuis quelques temps, de nombreuses observations font part d'évolution importante des données qui vont vers une accélération des changements environnementales. On pourrait s'orienter vers une modification rapide du climat suite à se possible basculement... Le jour d'après semble pas si loin.
  9. Point presse ministère de la défense sur les actualités des armées, des déploiements, sur le retex de l'Ukraine. Il est précisé que cette année la France investira 2% de son PIB dans les Armées, dont 30% pour ses équipements soit 14,3 Mds € soit 10 points de plus que le niveau OTAN.
  10. Effectivement les constructeurs comme Tesla aspirent une partie de ces besoins de puces graphiques. En 5 ans, rien que Tesla est passé de quelques dizaines de milliers de véhicules à près 2 millions en 2023 bourrés de capacités de traitement (s'y rajoute les centres de traitement). Forcément ça demande beaucoup de puces. Effectivement le cours de bourse n'est qu'une vision du marché sur l'évolution des performances de l'entreprise. Reste que l'explosion actuelle des demandes de puces est appelé à se maintenir un certain temps vue l'énorme demande sur les nouvelles capacités qu'elles apportent dans de nombreux domaines. Les chiffres sont malgré tout impressionnants.
  11. C'est bien possible que cela fasse partie d'une partie de la forte croissance. Mais apparemment l'IA générative en représente la plus grande partie avec les matériels pour les jeux vidéos. https://www.lesechos.fr/tech-medias/intelligence-artificielle/le-succes-insolent-de-nvidia-porte-par-lexplosion-de-lia-generative-1972045
  12. https://www.leparisien.fr/economie/nvidia-laction-de-lentreprise-engrange-277-milliards-de-dollars-en-un-jour-un-record-23-02-2024-KAPTTYSZEJEH5C3UCS2DVVI5JM.php L'entreprise américaine NVIDIA a progressé en une seule journée de 277 Mds $ soit +16,5%. Elle devient la première valeur en capitalisation avec 1950 Mds $ (soit le PIB de la Russie). Cela correspond aux 6 plus grandes valeurs Européenne réunies (Novo Nordisk, LVMH, ASML, L'Oréal, Accenture, Hermès). Son chiffre d'affaire atteindra 60 Mds $ et un bénéfice multiplié par 6 de 30 Mds $ En 10 ans, NVIDIA aura multiplié par 15 son chiffre d'affaires. Conclusion: merci l'IA...
  13. Cela semble trop juste vue que la sélection pour notre patmar interviendra au mieux en 2025 et le lancement du développement en 2026. Notre MN recevra ces premiers appareils seulement vers 2034.
  14. https://www.meretmarine.com/fr/defense/arrivee-mouvementee-a-bordeaux-pour-la-coque-de-l-ancienne-fregate-cassard Rupture d'une remorque à l'arrivée de la coque de l'ex frégate Cassard dans l'estuaire de la Gironde. Elle est malgré arrivée à bon port grâce à l'intervention d'une équipe du port hélitreuillé par un Dauphin.
  15. J'ai pas trouvé pour un rafale mais en 2021 le coût global des salaires de la main d'oeuvre non cadre représentaient 1,5% du chiffre d'affaires total, soit 110 millions d'euros sur 7,4 Mds.
×
×
  • Create New...