Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Ronfly

Members
  • Posts

    490
  • Joined

  • Last visited

Reputation

275 Excellent

Profile Information

  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

580 profile views
  1. Fake news, trucages, mensonges, déstabilisations, ils ne nous épargne rien mais ils nous poussent petit à petit sur nos extrêmes. Mais à trop pousser loin, ils vont le payer chère.. Quand les incohérences sont légions, les manipulations sont raisons.
  2. Ronfly

    [Rafale]

    Le combat pour l'indépendance est au prix de concessions fortes. Se donner les moyens de combattre pour sauvegarder la paix. Le monde n'a jamais été aussi instable depuis 60 ans. Le Rafale est une de nos principales épées. Et pour arriver à le conserver au top et à le préparer à l'avenir, il faut concéder de le vendre à d'autres nations même si certains son contesté. La liberté de notre nation est à ce prix.
  3. Se serait quand même drôle que se soit au final le Rafale qui remporte la mise... Le F-35 par ci, le F-35 par là et puis patatra... Air et coucous en force... Eh ben non... La foudre ne tombe pas en Finlande... ce sera plus un vent tempetueux ! En même temps quant on lit certaines infos datant de 2 ans pendant les tests en Finlande, faudra plus me parler de compéte ou de challenge... ............................. « Les essais ont montré que toutes les spécifications promises par les fabricants n’avaient pas été respectées », a commencé par dire M. Puranen, avant de préciser que les données collectées étaient en cours d’analyse. « Il y aura toujours des surprises, mais on savait que certains appareils présenteraient des lacunes », a ajouté M. Puranen, qui s’est gardé de préciser lesquels. Cependant, le responsable finlandais a fait part de certaines remarques à l’égard du Gripen E/F et du F-35A. Pour le premier, le responsable finlandais a relevé qu’il était encore en cours de développement et que, par rapport aux autres, il avait plus de chemin à faire pour se mettre au niveau des exigences exprimées par Helsinki. Quant au second, et alors alors que la participation au HX Challenge de quatre F-35A était annoncée [le nombre minimal requis était de deux], seulement deux sont arrivés à la base aérienne de Pirkkala [un problème avec un avion ravitailleur en aurait été la cause, ndlr]. Et un seul a pu effectuer toutes les évaluations, l’autre n’ayant pas été en mesure d’accomplir la totalité du programme prévu [soit 40 vols au total]. "Qui plus est, ces deux F-35A ont été accompagnés par deux avions de transport C-17, avec tout le matériel nécessaire à leur soutien durant leur séjour d’une semaine en Finlande. « Aucun des autres appareils n’avait une telle empreinte », ont noté certains médias finlandais, selon Aviation Week. Ce qui n’est pas un bon point pour le critère « facilité d’utilisation en temps de paix comme en temps de guerre ». Cela étant, à ce stade, aucun appareil n’a été éliminé de la compétition. D’ailleurs, ce n’était pas le but du HX Challenge. D’autant plus que les constructeurs n’ont pas montré toutes leurs cartes, notamment pour ce qui concerne la guerre électronique." Enfin... On va se concentrer sur la nouvelle année qui s'annonce, le développement du F4 et les superbes possibilités en Inde/Indonésie/Qatar...
  4. C'est un peu vaseux comme article me semble t-il... Ça veut tout et rien dire finalement. C'est du journalisme pour nous faire patienter comme avec les Suisses mais au final, rien n'est officiellement fait et étayé..
  5. Ronfly

    [Rafale]

    Quoi qu'il arrive avec la Finlande et autres, le Rafale a franchit l'étape de l'exportation. L'année 2021 restera dans les annales. Aujourd'hui son avenir est assuré pour 40 ans. Ses nouveaux standards faisant la part belle à la connectivité totale et l'insertion dans un combat à base de Big data. Avec les redoutable F35, SU57 et autres en face, il a fort à faire mais se défend bien. De plus avec un investissement de 30 mds depuis 40 ans, il aura un rapport coût/efficacité à terme positif. Il a toute les qualités pour continuer sa conquête mondiale.
  6. Ok, du coup, les évaluations ne sont pas à prendre en compte. Je suis malgré tout impatient de voir les résultats en Suisse pour m'amuser justement et voir la réalité de ces résultats... encore faut il qu'ils veuillent bien nous montrer les documents. Apparement ils ne seraient pas encore présentables... A suivre.
  7. Oui c'est vrai que c'est pas une grande nouveauté....Depuis le couple Rafale-neuron doit certainement voler régulièrement pour tester les dernières générations de réseaux haut débit crypté par FO3D sur les déplacements à haute vélocité et les capteurs du F4 pour vérifier ses capacités de détection d'aéronef hautement furtif... De quoi mijoter des capteurs, cme et des systemes de com aux petits oignons pour le F4.
  8. Lors de l'évaluation aux Pays Bas, le Rafale était presque à égalité avec le F35 à 0.02 point... F35: 6,97 / Rafale: 6,95 / Typhoon: 5,83 / F16: 5,80 Alors les Suisses et leur évaluation ou le Rafale est largement inférieur au F35 de 100 points sur un peu plus de 300, laissez moi rire... Allez dire ca après aux très exigeants Emiratis et les 19 mds de dollars investis... Avec leurs 10 ans de pathétique recherche de remplacement d'un chasseur, la crédibilité est loin d'être leur point fort.
  9. Si par miracle la Finlande se decidait pour le Rafale F4, le NGF dans son organisation actuelle ira probablement rejoindre le cimetière des projets perdus. Et vu les moyens importants disponible (40 mds € sur 6 contrats) tiré de l'export, le NGR sera alors enfin le programme de chasseur du futur tiré de l'excellence du Rafale. Utilisant le systeme CATIA 3DE R2022, l'IA, technologie quantique, impression 3D additive, nouveaux matériaux, peaux intelligente, moteur tri-flux a cycle variable et j'en passe, Dassault avec Thales, Safran, Atos, mbda et les 400 sous traitants, pourra concevoir le chasseur ultime capitalisant l'ingéniosité de conception de son Rafale.
  10. Avec tous ces clients ont s'y perd... Quand il y aura l'Indonésie, la Finlande, la Malaisie, l'Irlande, l'Ukraine, la Colombie et j'en passe, ça va être le blackout total!... Va falloir un comptable!
  11. Ronfly

    Eurofighter

    Ca semble réalisable en remplaçant les brouilleurs arrière du PDD par un bloc E/R GaN AESA compact ayant des capacités polyvalentes comme le radar AESA NG du F4. On aurait des capacités très supérieures à tout ce qui en cours et notamment sur le Typhoon
  12. Ronfly

    Eurofighter

    Certainement un retex suite à l'utilisation dans l'AAE. Les contraintes thermique à cet endroit sont certainement importantes. il faut probablement une protection parfaite des puissants brouilleurs installés au dessus et dépassant très largement.
  13. Allé l'Égypte, berceau de la civilisation antique, faite péter une petite commande de 24 Rafale F4 en 2022 pour ne pas avoir de regrets... 78 Rafale survolant l'une des 7 merveille du monde en 2030... Ça aurait de la gueule non!
  14. Pourvu que la négo dure des années comme cela les EAU pourront prendre du Rafale F5 pour remplacer les F-16!...
  15. Pour les puissances en développement, le Rafale est un peu l'équivalent du F-16 dans les années 80/90. Il semble être le compromis parfait. En Europe occidentale, c'est trop compliqué. La Finlande qui choisit le Rafale serait un coût de tonnerre dans le pré-carré Anglo-saxons même si il se trouve à la marge. J'aimerais largement me tromper mais les chances sont réduites. l'Indonésie serait une belle opportunité dans la région Asie du sud-est. La Malaisie pourrait également se décider un jour...
×
×
  • Create New...