capmat

Members
  • Content Count

    1,433
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    4

capmat last won the day on July 4

capmat had the most liked content!

Community Reputation

941 Excellent

About capmat

  • Rank
    Vétéran

Profile Information

  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

1,982 profile views
  1. Il s'agit du drone MALE. Il faut bien avoir en vue qu'il s'agit en réalité d'un engin pour intervenir en zone hors de sa souveraineté pour "documenter" un acte "répréhensible" avec éventuellement élimination physique d'un ou de plusieurs acteurs. Le vrai problème concernant la conception et la réalisation d'un drone MALE ne se situe pas au niveau de la capacité technique. Le problème se situe au niveau de la rédaction du cahier des charges. Quand il s'agit d'un pays disposant d'état dans l'état tel que la CIA, la rédaction du cahier des charge d'un tel engin ne pose pas de problème : "on est la première puissance mondiale et on vous emmerde !" Mais s'agissant d'une puissance "moyenne", quand il s'agit d'intervenir plus ou moins "officiellement" hors de sa zone de souveraineté avec pouvoir de vie ou de mort, le problème se présente différemment. Il faut disposer d'une structure de décision en boucle courte pouvant gérer simultanément l'aspect "militaire", "diplomatique" et au niveau des lois sous l'angle "international" mais aussi des lois de l'origine de l'opérateur du drone et des lois du pays d'occurence de l'intervention.(la cible étant rarement "militaire") Imagine les Allemands rédigeant un tel cahier des charges.... Concernant la France la question du drone MALE s'est résolue à l'envers de la voie naturelle ou "la fonction créé l'organe". En achetant un produit conçu aux USA, c'est "l'organe qui a créé la fonction", c'est a dire cette fameuse structure en boucle courte ou il a bien fallu adapter les différents aspects de ce genre d'intervention. Malgré cette adaptation, je suppose que la rédaction d'un cahier des charge d'un drone MALE, armé, dans le pays "des droits de l'homme" doit encore "accrocher aux angles". Techniquement et industriellement nous sommes largement au dessus du niveau nécessaire a la réalisation d'un drone MALE.
  2. Les français sont dans l'engrenage de l'action. Les ronds dans le ciel au dessus de Hambourg sont d'une urgence différente et d'ailleurs, un troisième moteur sur le MALE éviterait des jalousies entre les deux précédents moteurs. La véritable armée Allemande c'est son armée de commerçants.
  3. Claudio Ou on sait, ou on sait pas. Moi je sais que je ne sais pas. Donc, la suite au prochain épisode.
  4. Tonton Erdogan est en train de nous offrir un deuxième porte avion Merci Tonton !
  5. Les Falcon 50 sont arrivés lors du retrait des Nord 262. Entre ces 2 types d'appareil, il n'y a pas photo ! Les Falcon 50 d'occasion seront remplacés par des Falcon 2000 XLR neufs.
  6. Et particulièrement sur la France. La Méditerranée Orientale et ses abords sont sur notre voie stratégique vers l'Océan Indien et par extension l'Indo-Pacifique. On peut penser gazoduc, pétrole et tuti quanti, mais ne pas oublier la recherche d'ascendant "politico-religieuse" qui couvre les Balkans, la partie Nord de L'Afrique, l'Asie Mineure et une bonne partie de l'Asie du Sud Est. Attention, le Sultan sait regarder loin. (Kadhafi s'était essayé à ce petit jeux, mais il a fini par user les patiences...)
  7. On traite sur un sujet "Libye" un sujet qui devrait s'intituler "OPA sur la Méditerranée Orientale". Par rapport aux frictions frontalières entre la Turquie, la Syrie et l'Irak, il y a une dimension supplémentaire qui est Maritime. Sur le plan militaire, il y a donc la surface Terrestre, l'Air (sans oublier l'espace), la Mer en surface et sous la surface. Clairement la Turquie veut être reconnue comme la première puissance de la Méditerranée Orientale....avec toutes les conséquences qui en découlerait.
  8. Non, nigériennes c'est le Niger, nigérianes c'est le Nigéria.
  9. Les "tazu" ont annoncé qu'ils renforçaient leur coopération militaire avec Chypre. Les "anglos" restent des "anglos".
  10. Inutile de chercher, ce qui compte maintenant, c'est la prochaine étape.
  11. Ne pas oublier l'origine des frères musulmans. Sous la cendre couvent les braises. C'est probablement ce risque évoqué par Emmanuel Macron, sur le moment ça vexe, mais il ne faut pas le négliger.
  12. Les Estoniens ne rateraient pas une aussi bonne occasion d'apprendre beaucoup sur le savoir faire français. Accessoirement, ils sont juste au Sud de la Finlande avec qui ils communiquent beaucoup.
  13. "Çakabey Area" est juste entre la Crète et la frontière Egypte-Libye. Pour souder les marines Grec et Egyptienne on peut pas faire mieux. "Turgutreis Area" et "Barbaros Area" sont bien en face de la Sirénaïque. Donc une posture bien en face de la zone "Haftar". Il ne se passera peut être rien, mais peut être que la "manoeuvre" consiste a forcer les joueurs a se révéler.
  14. Les "Européens" ne semblent pas très concernés par les interêts de la Grèce et de Chypre.
  15. Le danger pour le Sultan, c'est si il commence a croire à sa propre propagande.