Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

capmat

Members
  • Posts

    3,367
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    11

Everything posted by capmat

  1. Je vais tout a fait dans le sens de Jean Luc si il prévoit d'habiter himself le lanceur intergalactique.
  2. Voila notre Méluche insoumis aux lois de la gravité terrestre !
  3. Attention !!! Les Antonov 124 avaient et ont pour principal utilisateur le marché du cargo civil, l'utilisation de la capacité A124 pour des besoins militaires n'est que ponctuelle et marginale en regard des volumes du marché civil. Donc pour l'évaluation d'un marché capable d'amortir un programme de "transport aérien stratégique" il faut regarder quelle est la réalité du besoin aussi et d'abord du point de vue de la demande civile pour un avion ayant des caractéristiques "stratégiques" en partage avec des besoins militaires. Evidemment, un avion cargo n'interviendra dans la chaine logistique qu'entre deux aéroports, l'acheminement amont et aval du "cargo" transporté fait appel à d'autres moyens qui peuvent êtres routiers, ferroviaires, en voies terrestres navigables (fleuves et canaux) ou maritimes. La tendance actuelle consiste a s'adresser a un seul "intégrateur" logistique qui maitrisera l'ensemble de la chaine sans rupture de charge.....c'est le sens du marché passé entre le ministère de La Défense français et l'intégrateur logistique DHL : http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2022/03/22/dhl-global-forwarding-22910.html DHL est peut être le troisième mondial en capacité aérienne mais il est le premier en taille de capacité logistique. Les trois premiers mondiaux pour la "logistique" sont trois entreprises allemandes : DHL, Kühne + Nagel (siège social en Suisse) et DB Schenker. Les trois premiers mondiaux pour le fret aérien express sont FEDEX, UPS et DHL : FEDEX, USA, 400 000 employés, 650 avions cargos. UPS, USA, 450 000 employés, 290 avions cargos. DHL, Germany, 380 000 employés, 260 avions cargos. Il faut signaler que la première place mondiale en capacité aérienne cargo est revendiqué par Qatar Airways qui aligne un nombre moindre d'avions cargos mais qui ne sont que de la taille maximale (B777F) Les Russes occupaient une part de 30% du marché mondial du cargo aérien avec "Air Bridge Cargo" et ses filiales.....mais ils viennent de casser la machine.... @Bechar06 a signalé l'entrée prochaine de la compagnie CMA CGM dans le capital d'Air France KLM.... pourquoi cette annonce est "capitale" ? Il faut observer le classement mondial de CMA CGM dans le transport maritime par containers : MSC, Italo-Suisse : 17,2 % du marché mondial, MAERSK, Danois : 16,7 % du marché mondial, CMA CGM, Français : 12,9 % du marché mondial, HAPAG LLOYD, Allemand : 6,8 % du marché mondial, On peut souligner au passage que quatre compagnies Européennes occupent 54 % du marché mondial de container........les USA en sont presque absents et les Anglais n'y sont même plus détectables..... Depuis 2019, CMA CGM est entré à marche forcée dans le monde de la logistique terrestre en rachetant CEVA Logistics classé à l'époque N°6 mondial, après une mise en bonne forme interne et de la croissance externe, CEVA Logistics est probablement N°4 et sera peut être au moins N°3 mondial d'ici fin 2022. En Mars 2021 CMA CGM Air Cargo a été créé venant ajouter la dimension aérienne à l'ensemble. Pour créer une compagnie aérienne, il ne suffis pas d'acheter des avions, il faut développer tout l'environnement humain, technique, commercial, opérationnel et "diplomatique" (couverture mondiale) qui va avec. Traduire....il faut du temps....mais le créneau de tir pour monter à l'assaut du marché mondial est probablement étroit dans le temps pour réussir ( période favorable après covid ). L'environnement général nécéssaire à l'exploitation d'une flotte aérienne mondiale d'avions cargos, le groupe Air France KLM en dispose immédiatement, tant par la taille de son réseau et de ses infrastructures opérationnelles et techniques... sans présence significative sur le créneau du "tout cargo". On peut supposer que pour le cargo aérien CMA CGM introduit un tigre dans le moteur d'Air France KLM et réciproquement. Bien entendu pour devenir un intégrateur logistique complet, il faut aussi maitriser le Routier, le Ferroviaire et le Voies Navigables (fleuves et canaux)....bonne nouvelle....c'est aussi en cours.... Avec le développement et la maitrise de ces outils logistiques, l'expression du besoin en cargos aériens stratégiques devient plus facile a évaluer......et a résoudre......Airbus ayant une avance de plus de 2 000 avions sur le carnet de commande de Boeing et doit donc dimensionner son outil de production en conséquence. Il faut s'y habituer, le monde change Information complémentaire : https://www.tourmag.com/Avec-la-CMA-CGM-Air-France-KLM-accueille-un-partenaire-puissant-et-ambitieux_a113988.html
  4. C'est un gros sujet qui mérite qu'on y consacre du temps. J'y reviendrai donc après préparation. En attendant, pour méditer, je recommande de lire ce lien : http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2022/03/22/dhl-global-forwarding-22910.html A demain, je l'espère.
  5. Le besoin pour la France est "stratégique" dans la mesure ou sa surface de surveillance et d'intervention concerne l'Atlantique Nord, l'Atlantique Sud, l'océan Pacifique Sud, l'Océan Indien, l'Antarctique, le Golfe Persique et bien sûr la Méditerranée......évidemment l'arctique ne peut pas ne pas nous concerner. Il faut se souvenir que la convention de Montego Bay instituant la notion de ZEE date de 1982. Concernant l'Allemagne, par exemple, son empreinte maritime concerne les Mer du Nord et Baltique..... Développer un "patmar" à base d'A320 ne nous fera pas vendre plus d'avions, nous avons déjà beaucoup de difficulté a hisser notre production au niveau de la demande sur le marché civil. Ce qu'il faut observer, c'est le niveau de nos entreprises concernées par le secteur de La Défense face au niveau de nos besoins impératifs de puissance (potentielle) maritime. Nous avons largement le potentiel industriel, les compétences et l'expérience dans les domaines concernés pour concevoir et assembler les moyens de notre défense. La conjugaison du secteur des avions de combat et du secteur des avions d'affaires de chez Dassault est en train de générer un secteur spécialisé dans les avions de mission. Il y a un autre secteur en développement avancé chez Dassault dont personne ici ne semble prendre conscience, c'est le secteur de l'assistance aéroportuaire incluant l'assistance technique, la maintenance, l'assistance spécialisée aux passagers sur leurs escales mondiales.... Cette assistance est aussi qualifiée techniquement pour les avions des constructeurs concurrents....il y a donc en parallèle une chaine logistique mondiale très efficace...le secteur des avions d'affaires concerne une clientèle très exigeante !!!! La surface mondiale concernée par ce service d'assistance des avions d'affaires recoupe assez bien la surface des besoins de surveillance et de patrouille maritime de la marine française. Il faut maintenant mettre face à face ce que nous coûterait l'achat sur étagère des moyens de patrouille maritime dimensionnés à nos besoins en comparaison de l'effort supplémentaire pour compléter nos propres outils en autonomie. Une grande partie du chemin a déjà été élaboré. Le coût du renoncement a satisfaire en autonomie à nos besoins entrainerait évidemment un renoncement a assurer notre souveraineté sur l'ensemble de nos territoires ultra marins.
  6. C'est une première étape. Il y a plusieurs mois que je surveille l'évolution des couloirs logistiques. Pendant que Brittany Ferries élabore l'autoroute ferroviaire Cherbourg-Bayonne, la CMA CGM élabore l'autoroute ferroviaire Algeciras-Saragosse. Bayonne participe d'un croissant portuaire composé de Bayonne-San Sébastien-Bilbao-Santander. Ce croissant est relié par voies ferrées et autoroutes à Saragosse qui deviendra un hub logistique multimodal important. En réalité, ce qui se met en place c'est un couloir logistique terrestre entre la Manche et la Méditerranée. CMA CGM est entré dans le capital de Brittany Ferries en Septembre 2021....après avoir acheté la compagnie ferroviaire espagnole "Continental Rail", spécialisée dans les trains de fret.
  7. Il existe une piste pour avions à Dumont d'Urville mais elle n'a jamais été homologuée. La desserte logistique entre Dumont D'urville et Europa se fait par convois terrestres et la desserte humaine se fait par avions. La desserte avion est actuellement sous la responsabilité des Italiens, Europa étant franco-italienne. Les passagers pour Europa passent par Christchurch en Nouvelle Zélande, puis la base américaine de Mac Murdo avec des avions Hercules et ensuite, la liaison Mac Murdo-Europa se déroule avec des DC3 équipés de moteurs a turbine. La raison de ce choix d'avion vient probablement du fait que Europa est à 2100 mètres d'altitude. Donc un choix d'avion pour desservir nos bases antarctiques suppose un cahier des charges que je ne saurai imaginer sans plus d'informations précises.
  8. Oui, le monde bouge....et peut être bien que ça s'accélère. Concernant les Balkans, je vous invite a observer la trajectoire du Danube et a constater quelles capitales Européennes se trouvent sur son trajet et entre quels pays ce fleuve sert de frontière. D'autre part, il faut aussi constater que Moscou tente de se rapprocher de l'embouchure du Danube en Mer Noire.....pour mieux irriguer l'Europe de son influence. Alors, il est normale de pousser "ses propres pions" dans les Balkans.
  9. Ce qui couterait très cher serait de produire un système qui se révèlerait inadapté au profil des missions a venir. Il ne faut pas comparer les prix catalogue d'un avion civil avec le prix de revient constaté d'un avion militaire. Un avion civil rapporte au constructeur trois fois son prix de vente en pièces détachées, donc il y a une grande marge de manoeuvre sur le prix de vente négocié.
  10. L'étape suivante, c'est pour quoi faire ?..........et qui ou quelle structure décide de faire ? Pour faire, il faut décider....pour décider.....il faut se décider.
  11. Il faut bien avoir en tête les besoins particuliers de la France concernant son espace maritime "planétaire". Un PATMAR "français" doit pouvoir intervenir sous très court délai sur l'ensemble de l'emprunte maritime française. D'emblée, les ATR ou CASA maritimisés sont disqualifiès. Deux profils pourraient convenir : une version adaptée de l'A321 XLR (fuselage raccourci) et une version adaptée du Falcon 10X.
  12. Ce que tu décris du Japon reproduit l'attitude de l'Allemagne vis à vis du "grand gagnant" de la seconde guerre mondiale... Ce n'est donc pas une bonne idée de substituer un coopérant "défaillant" par son clone.
  13. La survie de la production du F16 désigne les (nombreux) trous dans la raquette du F35.
  14. Ils sont "aux fraises".
  15. Quand j'écoute attentivement les gens, je remarque surtout ce qu'ils ne disent pas.
  16. Il y a plusieurs "routes". En fait, "nous" avons a construire un réseau sanguin. Quand je dis "nous" il s'agit de la France qui semble savoir "où elle habite" en attendant que les "européens" parviennent a tirer les conséquences de leur situation géographique, sans sous traiter leur géopolitique et ce qui en découle.
  17. Heureusement, le monde n'est pas figé. Il faut passer du temps a surveiller les cartes de géographie....et mettre à jour quotidiennement les courants qui les "traversent". Il y aurait, peut être, une ligne d'influence (par la logistique) en progression : Croatie, Serbie, Roumanie...Mer Noire en Ouest-Est, Géorgie....avec deux bifurcations possibles, une vers l'Azerbaïdjan et les Républiques d'Asie centrale et l'autre vers l'Arménie, la ligne de frontière Turquie-Iran, l'Irak, la Jordanie..... Pourquoi n'y aurait-il que des routes de la soie chinoises ?
  18. Avant l'entrée des troupes russes en Ukraine, je supposais que tout le cirque massé sur les frontières avait pour objectif "masqué" une intégration définitive de la Biélorussie sous le joug de Moscou. Quand j'observe le "redéploiement" du dispositif russe en Ukraine, je suppose que Moscou vient, en réalité, de perdre son objectif biélorusse........et peut être en conséquence une future perte de l'enclave de Kaliningrad..... A vouloir tout gagner, on s'expose a tout perdre....
  19. Nous avons, en Europe, un double problème concernant le "transport stratégique" : - quel avion de transport ? - qu'avons nous a transporter ?
  20. Une couche de ressentiments, une couche d'intérêts partagés et ainsi de suite....
  21. Oui, il faut passer par l'Iran. Si l'accord sur le renoncement aux armes nucléaires entre les occidentaux et l'Iran est ressuscité, l'embargo disparaitra est l'Iran sera ouvert. Pour la Russie c'est une catastrophe annoncée....et probablement c'est ce qui a provoqué la perception d'un créneau de tir ultime sur l'Ukraine.
  22. Favoriser le passage de la voie commerciale terrestre entre la Chine et l'Europe par la Turquie de préférence à la voie (plus courte) passant par la Russie. Cette route de la soie par le Sud casserait le lien entre les parties composant la Fédération de Russie. Les Chinois sont très intéressés par cette perspective. Si la partie du continent asiatique de la Fédération de Russie se détache, il n'y a pas que la Chine que ça intéresse....de l'autre côté du détroit de Béring il y a les USA avec l'Alaska et les Aléoutiennes, l'île de Sakhaline et les Kouriles intéressent le Japon et la Corée ne pourrait pas rester indéfiniment coupée en deux........du sport en perspective .........et j'en passe et pas des moindres. Une éventuelle coopération autour d'un missile anti aérien participe d'une possible séduction en court circuit vers un futur prévisible.....il faudrait éviter d'inquiéter les Grecs.
  23. En virage ou pas, un avion peut voler "sur la tranche" en adoptant un angle d'attaque latéral qui lui donne une portance de fuselage en mesure d'équilibrer l'attractivité terrestre due à sa masse. Cet équilibre est obtenu en proportionnant sa vitesse à l'aptitude de portance de son fuselage. A 90° d'inclinaison, la gouverne de direction se substitue à la gouverne de profondeur et réciproquement.
  24. Il faut se souvenir que le premier constructeur de moteurs a réaction du monde s'appelle CFM qui est 50%-50% Safran-Général Electric et cela ne concerne pas que le secteur civil puisque des CFM équipent des AWACS et KC135. Une joint venture Avio-Général Electric ne me choque pas plus.
  25. Juste après l'opération qui a consisté a projeter 3 Rafale, des MRTT et un A400M à Papeete en passant par les USA....ils nous ont planté "AUKUS" sans préavis ni consultation. Alors je préfère éviter de compter sur ce genre d'allié.
×
×
  • Create New...