Akhilleus

Moderateur
  • Compteur de contenus

    14 353
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Days Won

    28

Akhilleus last won the day on December 2 2016

Akhilleus had the most liked content!

Réputation sur la communauté

2 242 Excellent

À propos de Akhilleus

  • Rang
    Héros
  • Date de naissance 05/02/1973

Profile Information

  • Gender
    Not Telling
  • Pays
    Macedonia
  1. Ils pensent surtout à notre interventionnisme africain, pas à nos TOM en tant que tel (encore que les points de chauffe comme les Malouines ont tendance à refroidir les allemands et les bataves, antagoniser les espagnols et laisser froids les polonais)
  2. Au contraire. Par contre le problème est qu'ils ont peur que l'outil soit justement au service des visées "outremer" de la France. Et la dessus ils vont etre très difficiles a convaincre En gros on a le bloc continental (une defense européenne limitée au continent) versus le bloc ( de 2 avec un qui s'en va) : la défense passe aussi par des OPEX agressives loin de la maison
  3. Voilà les données françaises http://www.lemonde.fr/syrie/article/2017/04/26/attaque-chimique-la-france-avance-ses-preuves-contre-damas_5117652_1618247.html Si il y'a un traceur moléculaire reconnaissable ca fait un peu plus avancer le schmilblick
  4. je focalise simplement parceque c'est le seul rapport à avoir donné une version médico légale (cad juridiquement acceptable normalement) avec une conclusion tranchée basée sur 3 victimes normalement traitées selon les règles de l'art médicolégal justement et ses conclusions font parties des points qui ont déclenché l'action US alors même que elles sont discutables pour les raisons que j'ai expliqué au dessus. Le rapport de l'ONU et de l'OICW sont bien plus mesurés Oui il y'a eu d'autres témoignages (MSF entre autre) confirmant des symptomes d'une intoxication aigue à l'organophosphoré .... mais sans conclure sur la nature du poison puisque ils n'ont pas les moyens médicolégaux de le determiner sur site. Si on se place sur un angle juridique, en fait on n'a même pas l'arme du crime sauf si on fait confiance à un rapport turc qui est partie prenante dans le conflit Pour faire simple avec un parallèle enquête sur meutre : on a une victime, on sait comment elle est morte, on ne sait pas avec quoi avec exactitude (ca equivaut à dire : par arme à feu" mais sans préciser le calibre et la distance/l'angle de tir) et si on des suspicions fortes sur un responsable (Mr X était présent au moment ou la victime a été tuée") on n'a pas de preuves directes (vidéo, empreintes, ADN) ni de preuves indirectes sauf en provenance d'un laboratoire dont la neutralité est discutable (comme si on confiait la recherche de résidus de poudres sur un mafioso à son conccurent direct pour le traffic de drogue du quartier) Voilà comment je vois les choses
  5. Sans compter que niveau opérabilité et maintenance des appareils ils semblent à la rue (de mémoire 20% des hélicos de leur aviation navale aptes au vol) et que ca va d'abord nécessiter un gros travail de mise à niveau Sinon ils vont rapidement etre atteint du syndrome Saoudien :acheter beaucoup et laisser rouiller dans les hangars
  6. 700 pièces qui ne couvrent que les faubourgs nord de Séoul (cad au max 25% de la surface de la ville, périphérie comprise) Certes suffisant pour provoquer une panique et un effondrement majeur mais personne ne va rayer Séoul de la carte (sauf a user d'une tete nucléaire) Reste le problème des SRBMs, MRBMs qui sont des armes de terreurs mais dont la quantité est plus limitée
  7. 1- le souci c'est que si c'est une roquette de 122 mm tronquée ça peut coller avec beaucoup de monde et comme toi même l'indiquait ce dessous (et c'est une remarque que j'ai déja faite) quel est l'interet de monter un système bricolé sur les points d'emport d'un avion (au risque que ça ne parte pas ou que ça déséquilibre l'appareil voir l'endommage à l'usage) 2-on est tout les deux a travailler à partir des sources accessibles ouvertes. Après si tu suggères que y'a plus de détails dans des rapports eyes-only oui probablement mais ça ne sert à rien de discuter dessus vu qu'on y a pas accès 3-ok 4-la critique porte que les gars sont les pieds dans le cratère du soit disant/potentiel point d'impact. Encore une fois je ne parle pas des "faibles" contaminations à distance d'une faible concentration de sarin s'évaporant au petit bonheur la chance de vetements sur lequel il se serait déposé Je parle du point considéré comme source où ont du se trouver plusieurs litres d'un agent hautement toxique (8-10 litres selon Postol selon la taille du tube ce qui parait cohérent). Un point qui est un cratère ou l'évaporation de la totalité du liquide sera limitée par le fait même que ce soit un cratère (cad en partie à l'ombre avec des replis de débris, des creux, des bosses, des pierres retournées où peuvent se loger des gouttelettes qui vont évaporer plus lentement que leurs voisine) et où, étant théoriquement le point 0, la concentration résiduelle (même après évaporation de la quasi totalité de l'agent) sera la plus forte que partout ailleur (y compris plus forte que sur d'éventuel vetements de victimes). Et on a des guignols qui y font des prélevements à main nue pour ainsi dire. Il y'a eu des cas de contaminations secondaires (victimes secouristes) par évaporation à partir de vetements. des contaminations secondaires à partir de "supports" à plusieurs mètres/dizaines de mètres du point source Mais le point source, lui, parait d'un coup sécure ?..... Mouais..... Ou alors c'est pas le point source. Ce n'est pas chercher de la conspiration c'est admettre que y'a du bidonnage régulier dans les photos/films dans cette guerre (et dans d'autres) Cherche Pallywood sur internet, revoit les images de la guerre en Ukraine ou en Georgie, tu verras que ce ne serait surement pas les seuls Ce qui ne veut pas dire que y'a pas un point source d'émission de neurotoxique quelque part 5-relis le lien que j'ai mis. La source turque hospitalière parle de 3 victimes spécifiquement touchées par du Sarin et donne des symptomes d'empoisonnement au neurotoxique mais aussi au suffocant. C'est sur ces 3 victimes que la conclusion "c'est du Sarin" est sortie. Ces 3 victimes ont été traitées en Turquie, pas dans un hopital bombardé. Le rapport est fait pas un porte parole de l'institut médicolégal turque. Je rajouterais qu'ils sont très forts ces turcs. En moins d'une demi journée, ils ont rappatriés 3 victimes d'une zone de combat vers un institut médicolégal de Turquie à Adana et ont obtenus des analyses chimiques HPLC précises. Rien que cela, si tu as travaillé en toxicologie médicale, devrait te faire lever les yeux au ciel en terme de délai. Ou alors la prochaine fois je me fais soigner en Turquie, pas en France, parcequ'ils sont beaucoup plus rapides et efficaces que nous Qu'en terme de probabilités techniques, la source puisse être le régime, je ne l'ai jamais nié. Soupçons =/= preuves Il y'a des éléments concordants qui vont dans ce sens. Il y'a bcps d'éléments, si on creuse, qui paraisse limites suspects (sans même verser dans le complotisme) Or la conclusion, sur des éléments comportant pas mal de fait bancal, un jugement a été rendu en moins de 24 heures et l'application de la peine s'est faite sous la forme de 50 Tomahawks. Un peu rapide comme approche et ça heurte ma formation scientifique
  8. Nom de Dieu t'es denses 1- on va te la refaire. Tes arguments parlent d'une roquette du régime. Quant on te dit que il est possible que ce soit du sarin dégradé-home made (ce qui soit dit en passant est aussi bien à la portée du régime que ça pourrait etre à la portée de certains rebelles) tu nous dit que la qualité du sarin est un détail qui n'invalide pas le reste des données. Maintenant moi y'en a parler plus simplement Si Sarin bricolé = incertitude de la source = incertitude sur le mode de dispersion = incertitude de l'origine = rapports subséquents et données subséquentes (sur lesquelles tu te bases) potentiellement au choix pipotées/enfumées/manipulés/montés Ou encore ce point est la base qui invalide(rait) toute la théorie officielle 2- roquettes clairemet identifées pour le cas de la Goutha (en passant engin bricolé donc à la portée des 2 camps). Ici on a un tube et aucun rapport à ma connaissance (en dehors de celui de Postol) ne parle de roquette. Sachant que ce dernier parle de tube tronqué de BM21 Rien à voir avec les "roquettes" de la Ghouta. Tu reverras le type d'engin utilisé (le seul lien c'est que le bloc moteur d'un roquette de BM21 aurait été montée sur le container utilisé comme propulseur) 3-Ce point emériterait effectivement verification 4- Et c'est reparti pour un tour. Je ne te parle pas des secouristes mais des préleveurs, les pieds dans un cratère qui est le point 0 de dispersion de plusieurs litres d'un agent hautement toxique capable de relarger depuis un support inerte pendant plusieurs heures avec juste comme portection une paire de gants et un masque pour poussière industriel (et pour certains des tongs) et ce quelques dizaines de minutes voir au plus quelques heures après l'émission de l'agent toxique. M'est avis que tu n'as jamais travaillé avec des composés chimiques volatils pour ignorer à ce point les risques et les précautions à prendre 5-et bis repetita. Les victimes au chlore ont été traitée la veille. Les rapports du jour de l'attaque ont des symptomes concordants avec un neurotoxique (mydriase, fasciculation, sialorhée, hypersalivation) mais aussi avec un suffocant (oedeme pulmonaire, hemorragie pulmonaire, hypersalivation). Tu mélanges les diagnostics faits pour les 2 evenements 6- le lieu de diffusion (point de départ) est entériné par tout le monde mais personne n'est d'accord sur la munition. ET si il y'a dans le rapport (et un film youtube) 3 impacts distanciés mais on n'a des photos que sur un point (le fameux point avec le tube)
  9. Hmmm What ? Tu nous parles de quoi là, d'une guerre Chine-USA ou d'une opération USA vs Corée du Nord avec intervention (limitée) chinoise ?
  10. l'interdiction de zone n'est pas limiée aux DF21 ajoute -t-y des AshM cotiers (contre toute MAU voulant débarquer des troupes) une floppée de sous marins diesels dont une douzaine de Kilos suffisemment silencieux pour embêter les américains et des Type39 dont les dernières versions ont apparemment des capacités pas dégueulasses l'aéronavale basée à terre (au moins 30 H6D) des vedettes lance missile en pagaille qui vont interdire l'approche à moins de 120 km, parfois plus selon les versions contre toute l'USNAvy concentrée en un point, certe la PLAN n'a pas les moyens de contrer le rouleau compresseur Mais je rappelle que le front est large, que des fronts périphériques peuvent s'ouvrir et que je doute que toute l'USNAvy mette ses oeufs dans le même panier Ca dépend pour qui et avec quoi. Les infrastructures de maintien des F22 et F35 détruites, va falloir du temps pour remettre à niveau Ce que je disais au dessus Ca fait 50% de l'USNavy engagée Dans ce cadre on parle d'une conflagration majeure non plus avec la CdN mais avec la Chine A ce niveau j'espère que tuas du stock de crème solaire indice 20000
  11. La Chine n'a pas besoin de capacités identiques à celles de l'USNavy; Elle a besoin de capacités d'interdiction de zone et c'est ce qu'elle s'evertue a developper depuis des années. Donc elle pourrait très bien interdire la Mer de Chine et la Mer de Corée de façon plus ou moins prononcée aux GAN US Ca c'est très optimiste et une bonne partie des simulations (invasion de Taiwan ou intervention en Corée) laisse supposer une élimination rapide des éléments US prépositionnés par saturation ou attrition rapide. Il est certain que face à toute l'USAF la PLAAF risque de patiner mais encore faut il pouvoir déployer les avions américains sur des pistes de l'autre coté du Pacifique alors que les chinois sont un peu en train de jouer à la maison. La PLAAF 2017 n'est pas la PLAAF 1952
  12. Tu vois, ça c'est le genre de remarque (à 2 balles et je suis gentil) dont tu aurais pu te passer pour donner un lustre de sérieux à tes postes Pour le reste tu as à chaque fois balayé d'un revers de la main les arguments (pourtant plausibles à défaut de probables) que l'on t'a présenté et ensuite tu reviens en disant que tu acceptes toute rectification Quand on joue les hypothèses il faut accepter les contre hypothèses sinon ce n'est pas la peine Ou alors ca veux dire qu'on a idée bien arrêtée (ce qui peut être acceptable) mais dans ce cas il faut le présenter comme tel G4lly a raison : tu prétends ne pas trancher mais tu tranches. Et ce n'est pas les tentatives d'enrobage des posts avec des "précautions sémantiques" telles que citées en pagaille au dessus qui lèvent l'impression
  13. Ou alors tu n'es pas clair dans ton phrasé, tes explications ou ta sémantique .... auquel cas ce serait bien de reformuler
  14. Impossible de répondre à cela étant donné qu'on ne connait pas les vecteurs disponibles Sur la 10aine de têtes on peut tabler sur l'essentiel sous forme de charges emportées par avion donc avec un préavis assez court mais une vulnérabilité à l'interception aérienne ou par un réseau SAM. Maintenant la majorité des bases US et une bonne partie des bases de concentration des forces coréennes sont à moins de 30-50 km de la frontière et un appareil de pénétration peut y accéder assez vite Après on ne connait pas la taille des engins et s'ils sont adaptables sur les appareils de bombardement les plus modernes (SU25K) ou s'ils doivent être chargés sur des appareils plus vulnérables comme des Il28 Après si on estime qu'ils sont arrivé à miniaturiser certaines têtes et à les charger sur des MRBMs, on parle de fusées à carburant liquide donc un préavis plus long (de l'ordre de 1-2-3 h) mais plus difficile a intercepter
  15. Pas mieux que G4lly pour le coup Et une dernière chose, BrianMcNewbie tu peux répéter à l'envie que la qualité du Sarin importe peu, au contraire il importe parceque effectivement il y'a eu plusieurs fuites dans la presse de 2kg de Sarin ayant passé la frontière turque en provenance de Turquie (rumeur ou vérité, à voir) la fabrication de Sarin artisanal est possible (voir la secte Aum) Sarin artisanal qui est impur donc avec possiblement une odeur, une toxicité et une persistance/durée de vie moindre (tiens du coup ça rentre dans l'ensemble des critères de l'incident....) la fabrication de" Sarin like" est encore plus facile (à base d'organophosphoré agricoles) et les produits de décomposition ne se différencient quasiment pas A titre indicatif des attaques aux organophosphorés agricoles sous forme de gaz on déja eu lieu plusieurs fois en Afghanistan du coup la théorie du false flag ou de la frappe sur un dépot chimique de la rébellion prend une once de possibilité Ce qui ne veut pas dire que c'est effectivement le cas