Akhilleus

Moderateur
  • Content Count

    15,153
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    35

Akhilleus last won the day on October 4

Akhilleus had the most liked content!

Community Reputation

3,433 Excellent

1 Follower

About Akhilleus

  • Rank
    Légende
  • Birthday 02/05/1973

Profile Information

  • Gender
    Not Telling
  • Pays
    Macedonia

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. C'est en référence à une première page du guardian/sun/sais plus quelle feuille de chou british précédent la GW2 Véridique ....
  2. Nan, nan t'as rien compris Londres est à 45 minutes d'un holocauste nucléaire Vite, vite, une intervention de l'axe du bien .....
  3. Etant donné que l'etat et la nation francaise n'etaient pas constitué pendant la guerre de 100 ans et a fortiori encore moins sous les Carolingiens, je ne sais pas si ca rentre vraiment dans le sujet. 1814-1815, oui certainement. La periode Vichyste egalement d'ailleurs. Apres tout avant l'occupation de la zone libre, on a une demi France, un empire colonial soit qui s'autodevore entre FFL et vichystes ou qui se fait occuper (japonais en Indochine(
  4. En plus la gamme 70-100 km (et un peu plus) c'est la gamme de jeu des LRM/LRM lourds voir SRBM type Frog 7. OK on a pas de LRM lourds ou de fusées tactiques dans l'armée française mais d'autres armées en ont et la roquette non guidée se décline plus facilement de plusieurs manières que l'obus d'artillerie tout en offrant un volume de tir "instantané" supérieur à une pièce d'artillerie Ou pour le faire simple, là ou un Tornado S peut balancer 6 roquettes à 70 km en 20 sec, il faut 6 obusiers d'artillerie (et leur équipage pour le faire) A 70-100 km on est limite en plus dans le champ d'intervention des aéronefs à voilure tournante voire fixe C'est une gamme de portée batarde qui va faire réagir toutes les autres chapelles et sous chapelles
  5. La période des Guerres de Religion et la Fronde me paraissent avoir été les épisodes les plus proches d'aboutir à une désintégration de l'état français (encore que pour la Fronde il faut voir comment cela aurait pû évolué après la chute de la Maison Royale et les différents camps auxquels étaient inféodés les révoltés)
  6. Appelons un chat, un chat C'est du vol à main armée, ni plus ni moins (même si l'armement est constitué de Bradleys M2 plutot que d'un fusil de chasse à canon scié)
  7. Encore une démonstration de cohérence ..... ca va finir par devenir une marotte (je dis un truc, je fais le contraire ....)
  8. Parceque nous les menacer d'une frappe nucléaire tactique ce n'est pas du même niveau peut être ? Après tout on ne menace (jusqu'au niveau d'après) que des cibles militaires .... Quelle gamme ? On a des ASMP-A et des M51 et rien entre Donc des courts sur patte en nombre limité si on veut détruire de façon efficace les infrastructures militaires russes et des trucs qui ressemblent à de l'anti-cité et sera perçu comme tel par les radars de poursuite Mouais Sauf que pour l'instant rien ne change hein..... Mouais bof. Le nucléaire est une arme politique. Demande à nos concitoyens qui veut prendre le risque de mourir vitrifié pour Varsovie, Vilnius ou Tallinn. Un conflit localisé sans contingent d'appelé passera bien plus facilement.... La définition de l'arme n'est pas liée à la puissance mais à son usage. Tu peux très bien tirer une 250 kT sur une division soviétique et être dans du tactique et la même 250 kT sur une ville et être sur du stratégique le souci c'est toutes les cibles intermédiaires imbriquées qui font que le truc n'est ni classable ni controlable (un aéroport militaire qui prendra 250 kT a quelques km d'une ville majeure par exemple, une rade militaire dans un port de commerce etc etc....)
  9. Tu me donnes la dépense, pas le gain direct et indirect
  10. Quand je dis que je vais la faire plus clair, c'est pour clarifier, il y'a rien d'agressif Pour le reste, tu ne saisis par contre toujours pas le noeud du problème. rendbo ne dit pas autre chose que moi. On ne prendra pas le risque de se faire atomiser Paris pour Varsovie ou Vilnius.
  11. Les dividendes de la paix, ils ont bien existé ou existent encore. Par contre je serais curieux de savoir l'impact sur le PIB US du financement du complexe militaro industriel tel qu'il est à leur niveau et des gains financiers qu'ils ont obtenus via l'OTAN (achat de matériel par les pays européens, empreinte des bases, influence sur le soft power). Parcequ'ils sont bien gentils hein, mais ils ne feront croire qu'aux plus naifs qu'ils financent l'organisation gratuitement sans rien y gagner .....
  12. Je vais la faire plus clair On menacerait un corps de bataille russe d'une frappe nucléaire. Ce sur quoi, les russes monteraient en gamme en menaçant toutes nos troupes partout à travers le monde (ils en ont les moyens), nos bases de défense et nos installations militaires. Ce sur quoi, étant donné qu'on a pas de moyens intermédiaires nous serions obliger de menacer leurs villes Ce sur quoi ils peuvent généreusement nous suivre et faire un all in Notre doctrine de dissuasion du faible au fort a toujours été de parer à une menace pour l'état lors d'une invasion du PaVa. La doctrine disait : usage d'avertissement lors d'une approche de nos frontières et usage de rétorsion stratégique en cas d'usage stratégique global soviétique Un champ de bataille conventionnel en centre europe ne correspond a aucun des éléments doctrinaux pré-cités et une menace nucléaire pour des intérêts qui ne mettent pas directement en jeu l'existence de l'état ou de la nation vont avoir l'effet contraire assez vite par le jeu de domino/poker menteur décris en préambule dans mon explication. Tu noteras d'ailleurs que même pendant la guerre froide, notre doctrine ne parlait pas d'un usage en Allemagne tant que la frontière française n'était pas menacée, même si nos troupes à Berlin ou nos FRR étaient enfoncées ..... Je rappelle d'ailleurs que même les américains n'ont pas voulu y jouer lorsque les soviétiques ont menacé d'user de l'atome sur les corps expeditionnaires franco-britannico-israélien en Egypte en 56. Personne ne mettre en jeu l'existence de son état pour un intérêt périphérique mineur. Or dès qu'on parle de nucléaire, on part dans un territoire flou qui peut dégénérer très vite.
  13. Non La seule frontière valable c'est le non usage en premier. Le parapluie français peut s'etendre au reste de l'Europe dans un cadre d'échange nucléaire déjà enclenché. Mais alors se pose le problème qu'ont connus les USA pour Suez. Est ce qu'on prendra le risque de se faire atomiser des villes pour Vilnius ou Varsovie. Dans le cas ou le conflit reste au niveau conventionnel j'ai bien envie d'affirmer "non". On n'engagera pas de nuke pour cela et nous n'avons alors pas les moyens conventionnels de peser à nous seuls.Le problème se pose encore pour un échange nucléaire tactique même si l'usage même des champignons par un camp lèvera les inhibitions de bases. D'ou le degré d'incertitude perçu par les polonais qui pensent à tords ou à raison que les américains soient tergiverseront moins soient ont la masse/volume de forces conventionnelles pour peser et dissuader l'ogre russe sans même avoir a user de mesures marquées à l'U239 ou au Pu235
  14. Certains te diraient que se moquer de la religion est s'attaquer a leur essence meme et a leurs ames ce qui est pire que de s'attaquer a un vaisseau terrestre maintenant inerte. Comme quoi tout est une question de curseur et des lors qu'on parle de curseur c'est ouvert a interpretation. Donc soit on autorise tout, soit rien soit on légifère. Pour le reste c'esr de l'affinité personnelle et pour le coup l'armée est sortie, pour moi, des limites qu'elle doit s'imposer par une declaration officielle.