Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Akhilleus

Members
  • Posts

    18,916
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    73

Akhilleus last won the day on January 15 2023

Akhilleus had the most liked content!

Reputation

11,063 Excellent

2 Followers

About Akhilleus

  • Birthday 02/05/1973

Profile Information

  • Gender
    Not Telling
  • Pays
    Macedonia

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. petit rappel : https://www.histoire-et-civilisations.com/thematiques/antiquite/la-chute-de-lempire-romain-pourquoi-notre-vision-a-change-75426.php Non pas une, mais des crises Le pouvoir impérial est instable. La crise politique est le premier cercle de la crise générale inéluctablement à une crise migratoire. L’insécurité et les pillages engendrent une crise migratoire, soit le troisième cercle de l’enfer. La baisse de la productivité, fruit des troubles précédents, donne naissance à une crise financière. La hausse de la pression fiscale attise la crise sociale. La superposition de toutes les causes précédemment citées aboutit à une crise démographique. L’ambiance est à la peur et à la superstition, soit le terreau parfait d’une crise culturelle Mais entre 150 et 450, il y aurait eu une sorte de période transitoire, pendant laquelle le climat s’est progressivement désorganisé. Les précipitations se sont raréfiées. Les sécheresses ont été de plus en plus fréquentes et ont entraîné des pénuries récurrentes Le délitement du VIe siècle aurait été précipité par des épisodes météorologiques extrêmes. Les pluies diluviennes dans la partie septentrionale de la Méditerranée ont provoqué des crues aux conséquences catastrophiques dans les villes : dégradation des routes, problèmes d’égouts, hausse des maladies infectieuses… La peste antonine qui débute en 165 n’est ni induite par le bacille de la peste ni la première pandémie de l’histoire. Elle est cependant la plus violente documentée jusque-là, puisqu’elle engendre une crise longue de presque 30 ans, sans compter les répliques. Selon les spécialistes de la médecine antique, le mal envoyé par Apollon est la variole La peste de Cyprien, entre 249 et 262, est un violent accélérateur de la crise qui débute au IIIe siècle. Elle commence à Alexandrie et se répand le long des rives de la Méditerranée en suivant les routes commerciales. Les symptômes de la maladie sont une fièvre brutale et de graves troubles gastro-intestinaux avec hémorragie La peste de Justinien est un drame encore plus violent. Selon les calculs de Kyle Harper, le gros de la pandémie aurait duré de 527 à 565. Mais cette maladie aurait elle aussi sévit par vagues jusqu’au VIIIe siècle. Cette fois – et pour la première fois de l’histoire –, l’humanité affronte la peste bubonique. Son taux de létalité est estimé entre 40 et 75 Je résume crise politique + crise migratoire (liée à l'instabilité politique mais aussi climatique) + crise financière, fiscale, sociale, climatique et sanitaire Toute ressemblance avec l'état actuel du monde est complétement fortuite /sarcasme
  2. C'est sous ce regard là qu'il faut voir le conflit actuel. Passé la tentative desastreuse de 2022 (qui était une application doctrinale de l'opération surprise à visée décapitation politique rapide et qui a échoué de fait) les russes sont repassés sur un modèle qu'ils connaissent aussi très bien doctrinalement à savoir non pas le modèle Armée versus Armée tel qu'on le pratique dans l'OTAN (très proche du modèle Allemand de la 2e GM) mais Etat contre Etat (doctrine formalisée depuis la guerre civile russe puis la 2e GM) Les aléas et errances sur le champ de bataille sont de ce point de vue des épiphénomènes (sauf pour les trouffions concernés bien sur), ce qui compte c'est la capacité à épuiser le corps militaire mais aussi social et politique adverse Et au jeu de l'Etat contre Etat (avec tout ce qui va autour; potentiel industriel, humain, politique et financier) sur le temps long, les russes ont un avantage
  3. Tu voudras en reparler à la Pologne et aux Etats Baltes si jamais les russes arrivent sur le Dniepr ...
  4. Il y'a sur ce forum beaucoup de gens qui n'ont pas encore compris le format de la "bataille" "campagne ou "guerre" actuelle De l'aveu des 2 partis, aussi russes qu'ukrainiens c'est et ce sera un conflit de longue haleine Les russes tablent sur un conflit d'attrition, les ukrainiens sur un conflit de freinage. Les offensives avancées à grand coup de pubs sur les RS et les médias sont des one shot-tapis : ca passe c'est bénéf (mais on a vu que la densité des défenses de part et d'autre font que les probabilités pour que ca passe sont minimes), ca échoue et on revient sur de l'attrition/grignotage. Il faut arrêter d'attendre de part et d'autre des grandes chevauchées mécanisées dans la profondeur (sauf si effondrement subit d'une portion du front et au mieux ca créera un saillant loco-local) l'équation est une équation longue C'est Ci x Pr x Ce x Rmat xRmun (Ci =Capacité industrielle, Pr= Pool de recrutement, Ce = Capacité d'encadrement, R= Reserve de materiel-munitions) A l'heure actuelle (Février 2024) l'équation est à l'avantage des russes. Elle a été à l'avantage des ukrainiens en Juin 20236. Comme elle est fluctuante et dépendante aussi des influx externes, il va être difficile de dire à l'avantage de qui elle sera dans 6 mois. Comme ce n'est pas une équation de rupture de toute façon mais bien une équation avec des facteurs d'attrition sur le temps long, seul le temps long donnera le résultat "final" sur le terrain. Le reste c'est juste du pousse pion sur des cartes ou des jolis vidéos sur les RS par représentatives pour 2 sous de la situation globale (et pourtant faisant office de focale pour pas mal de gens) Il faut donc arrêter (pour les 2 camps) d'attendre une rupture significative. Il n'ya ici que les fanboys qui espèrent cela, les portes paroles des 2 EM opposés ont eu été assez clairs et à plusieurs reprises
  5. Faut peut etre arrêter cette antienne de comparaison avec la 1ere GM Primo les sociétés n'étaient pas les mêmes (pyramide des ages, distribution des sexes, nombre d'enfants par famille, proportion d'agricoles ou d'ouvriers versus cols blancs, éducation, information) Secundo la structuration des forces n'était pas la même (capacités de levée, d'encadrement et d'entrainement) Troisièmement, l'équipement n'était pas le même (mécanisation des armées avec une très grosse MCO, tout electronique dans beaucoup de systèmes d'armes qui s'avèrent fragiles) Quatrièmement, les capacités indus françaises et ukrainiennes sont a des années de lumières relatives (fin 1er GM, France 1er producteur d'équipement militaire quand l'Ukraine dépend entièrement de ses alliés maintenant) Cinquièmement,la situation financière n'a rien non plus à voir (France et GB hautement solvables cf les matières premières acquises et payées rubis sur l'ongle aux USA, l'Ukraine elle dépends de l'aide ext même pour payer ses fonctionnaires) Sixièmement, le volume de forces engagées n'a rien à voir tout simplement parcequ'il y'a aussi des plateaux de faisabilité : les 2 partis pourraient depoussiérer des vieux stocks de Mosin Nagant ou d'AK47 et les distribuer par centaines de milliers que ca ne changera pas le problème et pire l'amplifiera (parceque il ne suffit plus de filer un fusil à un trouffion, il faut le nourrir, le véhiculer, le soutenir le tout dans un contexte RS qui fait de chaque erreur ou défaut du système une catastrophe en terme de communication)
  6. C'est vrai, c'est ma faute j'ai lu le texte tronqué disponible en tête de recherche (comme quoi) Le texte de loi français (qui prime) lui précise bien si il y'a avantage substantiel (ce qui juridiquement peut cependant dépasser le sens de rémunération .... à l'appréciation du juge) Par exemple (cas hypothétiques ou réels) obtenir un logement, la nationalité et une position de fonctionnaire dans le pays concerné peut être vu comme un avantage substantiel (cas de certain volontaires musulmans en Bosnie) ... Ca ne se limite donc pas seulement aux pépéttes mais oui mon post initial était basé sur une assomption erronée A priori les textes de loi fédérale russes sont moins "précis" sur le coté substantiel Du coup les russes peuvent en toute "bonne foi" légale appeler les volontaires étrangers en Ukraine des mercenaires quand nous nous devrons statuer au cas par cas à postériori pour voir si il n'ya pas eu enrichissement ou avantages indus
  7. En quoi est ce faux On a pléthore de vidéos de français parlant ouvertement de chasser du bipède russe Or la définition du mercenaire c'est un non national qui prend partis dans un conflit d'un pays tiers (qui n'est pas le sien) et qui est payé pour le faire (même si la paie est la même que celle du trouffion ukrainien lambda) A ce compte oui il y'a des "mercenaires" de l'ensemble des pays de l'OTAN et au delà (Brésil) qui combattent en Ukraine par la simple définition juridique du terme mercenariat C'est différent des nationaux ( ex legionnaires russes ou ukrainiens) retournés combattre au pays Ou des bi nationaux inscrits dans les forces armées de l'un de leur 2 pays d'affiliation (ex les franco israéliens servant dans Tsahal) On peut noyer le poisson en parlant de volontaires "pour defendre la liberté (c)" mais ca reste du mercenariat du point de vue juridique Le problème va d'ailleurs au delà de cela, je cite : Le mercenariat (participation d'une personne physique à un conflit armé du côté d'un État étranger dont elle n'est pas ressortissante, moyennant une récompense en argent) est interdit en France par la loi № 2003-340 du 14 avril 2023. Donc on va faire en sorte de ne pas les appeler mercenaires parceque sinon faudra ouvrir les tribunaux Ca sent plus le Damage Control qu'autre chose, cette annonce
  8. Un peu quand même On axe tout sur l'appui aérien ...; avec des risques que ca ne fonctionne pas (cf les opérations israéliennes en 2008) On perd le savoir faire autre que l'artillerie-sniping (parcequ'on a pas le volume pour faire de l'effet Grande batterie) On perd le savoir faire interarme qui va avec, l'artillerie ayant quasi disparue des organigrammes des unités On perd le savoir faire de comment s'en protéger (parceque on ne s'entraine que dans le corollaire de simulation implicant le petit nombre d'unités que nous avons .... ce qui visiblement ne marche pas dans un conflit HI très chargé en tubes comme l'Ukraine) Et ca a des impacts indirects (quid de la chaine SAN pour traiter de nombreux blessés par concussion/choc ou éclats, quid de la chaine log pour alimenter plus qu'une section art, quid de la chaine de commandement pour cooordonner plus que 4 tubes ?) Nos tubes hyper précis en petit nombre c'est super sur 2 barbus en sandalette qui ne peuvent répliquer qu'à la Chicom posée sur un parpaing, ca va pas le faire face à un volume de feu à la russe (ou à la chinoise ou à la coréenne ou à l'iranienne) J'entends bien que c'est aussi un problème budgétaire, l'artillerie étant très consommatrice de munitions, de tubes et d'équipage (RH) Pourtant on savait déjà pendant la guerre froide qu'on était juste face au PaVa et on a continué a dégraisser .... (ca et l'AA sont partie les appuis qui ont le plus morflé) Même sur de la basse intensité, on se savait un peu juste. Face à une milice (type Bosno-serbes) 4 AUF1 ca passait. Les lectures que j'ai eu pour les opérations terrestres au Kosovo indique que les Groupements Tactiques n'étaient pas sereins quand en face il y' avait pléthore de multitubes y compris de gros calibre
  9. Oh zut, on redécouvre un standard qui existe depuis le début des guerres modernes à savoir que c'est l'artillerie (au sens large, obusiers, canons, mortiers et LRM) qui inflige la majorité (de 50 à 70%) des pertes humaines (et materielles) Et que c'est une arme technique qui nécessite un appui-suivi industriel Quelle pantalonade/blague alors que ca fait 30 ans que l'OTAN se defait de ses tubes pour un tout aérien Serais bon de se poser la question de ce que signifie 77 canons et 3000 obus produits par an dans ce contexte
  10. Avec un délai (les retours indiquent un délai de traitement de l'info de 30 minutes à une heure entre ce que fournis l'OTAN le temps de caviarder ce qu'il faut, faire passer par les bons canaux, trouver les bons interlocuteurs etc) et l'arrivée aux PC ukrainiens C'est acceptable pour tout le monde (comme les fournitures d'armes) puisque c'est un peu le jeu (après tout en 30 minutes l'info peut être caduque etc) Comme dit par @Fanch, un AWACs faisant le controle aérien en temps réel pour une paire de F16 c'est autre chose
  11. Toutafé Si un AWACS OTAN fait le controleur aérien pour les futurs F16 Ukrainiens, alors on pourra tout de suite arrêter de discuter de co-belligérance ou pas parceque là ce sera de facto le cas (même dans le cas d'un bête contrôle aérien radio) Une planification en aval d'une mission avec des données saisies par un E3 ou E8, c'est une chose, un controle aérien actif realtime d'appareils militaires c'est autre chose Ah et aussi, ils volent bien les F16 avec leur entrée d'air sous le ventre à partir de pistes dégradées (cad en dehors d'aéroports en durs) ? Un F16 n'est pas un SU27 ou un Mig29 prévu pour partir et se poser sur des tronçons d'autoroute C'est peut etre même le pire des appareils pour ça vue la config de son entrée d'air (très basse et pas protégée contre l'avalement de débris) Bref, ama c'est beaucoup attendre de cet appareil, d'autant plus en nombre limité (y compris pour le nombre de pilotes dispo et avec les pertes en personnel navigant qui s'accumulent ... réduisant encore le pool)
  12. L'antiene des russes n'avancant par vagues suicides, tout en etant drogués et avec des bataillons de blocage sur les arrieres c'est mots pour mots les contre rendus de la Heer de 43 a 45 sur l'Ostfront On sait ce qu'il en a été reellement Ceux qui veulent faire du Halder pour expliquer les revers ukrainiens peuvent s'y raccrocher si ca les amuse Ca existe probablement (comme cela a existé pendant la 2e GM) mais attention aux lectures : ce que l'un decriera comme un assaut suicide pourra etre en fait une ligne de tirailleurs (seule formation pour des soldats peu/mal formés au combat d'infanterie (RKKA de 41 a 43), des sections d'assaut roulantes (chinois en CdN) ou un assaut mal conduit (ou meme correctement conduis) qui finit en eau de boudin Par ailleurs si le fantassin est disposable c'est jusqu'a une certaine limite du volume RH. Meme un cretin comprend que si l'unité qu'il commande subit plus de 20% de pertes, il finit par ne plus rien commander et risque de finir sa carriete a compter des cailloux a Sakhaline Les russes d'ailleurs decrivent aussi des soit disant vagues suicides ukrainiennes....qui ne sont en fait que des sonded offensive faites de soldats mal formés car recemment incorporés et qui parfois insistent un peu trop longtemps face a un feu qui ferait se replier des off et sous off plus experimentés
  13. Pour les mines c'est une excuse supplementaire sortie de la bouche de responsables militaires US Donc soit l'interarme sur mine n'est visiblement d'une evidence biblique puisque c la densite et l'omnipresence des seules mines qui est pointé du doigt (obérant tout ce qui est necessaire autour) Accessoirement ca pose la question de la preparation occidentale des ukrainiens pour avoir ignoré le probleme en amont alors qu'il avait été identifie (quasi pas de fourniture d'engin de brechage, quasi pas de formation au genie d'assaut, procedures tactiques d'emploi en colonnes de marche bien plus vulnerables aux ATGM et artillerie) On en est ou d'ailleurs du savoir faire antimines dans l'OTAN Parceque les deploiements ukrainiens ressemblaient furieusement aux deploiements anti IED, pas aux deploiements optimaux pour passer des champs de mines Or 1 IED par ci, par la comme appris en Irak ou Astan (et visiblement transmis), c'est tres different d'un champ de line construit et battus par des armes d'appuis
  14. Dixit le gars qui n'arretes pas de pointer du doigt les "traitres" du forum a coup de petits snippets reguliers (et qui deja a l'epoque s'etonnait de s'en prendre une sur le museau pour son comportement vichyste like) Mais le terme a bien été utilisé sur ce forum (aussi)au moins une paire de fois (a defaut d'un module de recherche merdique du fofo, il reste la memoire des differents posts pour ceux qui lisent et 200 pages d'archives) Faut suivre effectivement (et descendre de sa tour qui a defaut d'etre en ivoire s'avere etre de la tourbe)
  15. Pour reprendre le probleme de l'autointoxication (pas limitée a ce forum ou des fanboys sur le net mais present aussi aux echelons politiques et militaires de haut niveau OTAN ce qui est bien plus grave) Reprenons le resultat de l'offensive ratée ukrainienne Si elle a raté ce n'est pas parceque les russes ont fait une defense interarme en profondeur efficace, non, non (apres tout ils sont bons a rien et mauvais a tout comme les italiens pendant la 2e GM) C'est plutot parceque les ukrainiens ne maitrisent pas l'interarme (version 1, chef etat major OTAN) Parceque les ukrainiens ne maitrisent pas les procedures OTAN (version 2, general US) Parcequ'ils n'ont pas d'avions (version 3) Parcequ'il y a trop de mines (v4) Alors hum perso je trouve que c insultant et un poil matiné de determinisme et de superioralisme anglosaxon (puisque ca vient essentiellement d'eux) a la fois pour les ukrainiens et les russes Les ukrainiens pratiquent l'interarme en HI depuis maintenant 2 ans et ont sans doute la plus large experience en la matiere d'une armée moderne V2: la certitude que le process Otan est une reponse a tout et efficace partout tout le temps....sans s'autocritiquer: on dirait les japonais lors des simulations pre 2e GM. Je rappelle qu'a la guerre trop de certitude tue V3: l'aviation, arme magique (dans l'esprit Otan depuis mi 80) mais jamais testés en HI cad dans des conditions telles qu'elles existent en Ukraine V4: celle la c'est presque la meilleure. 1 champ de mines meme ultradense ne sert a rien tout seul. C'est une des bases du genie de brechage et contrebrechage. Il doit etre couvert en interarme par des armes d'appui infanterie, ATGM et artillerie. Ce qu'ont faits les russes (donc combinaisin interarme defensive efficace). Le brechage lui aussi est dependant de l'interoperabilité. Sous entendre que les ukrainiens se sont cassés les dents juste sur des mines, c'est minimiser leurs efforts et leur professionnalisme Ou alors c'est qu'on (Otan) leur a tres mal appris une base du genie de terrain Ou que tout ce petit monde c'est intoxiqué aux "russes tres mauvais, facile a battre" C'est d'autant plus dommage pour les AFU parceque ils avaient les manuels de brechage et de defense en profondeur mais ex sovietiques (donc de la daube pour l'Otan) tels qu'appliqués par les russes
×
×
  • Create New...