Akhilleus

Moderateur
  • Content Count

    15,970
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    50

Everything posted by Akhilleus

  1. C'est pratique soit pour l'insertion de commandos, soit pour la reco ou l'observation avancee d'artillerie Rustique, vitesse decrochage basse, pas besoin de pistes en dur pour decoller ni de pistes longues et c'est en bois donc en BA quasi invisibles pour les radars
  2. La myocardite est une inflammation qui n'est pas normale. Que sa guerison se fasse dans une grande proportion des cas sans sequelles cardiaques c'est une chose. Mais en l'etat c'est bien une complication de l'infection au CoV2. Et elle repond bien a la definition de sequelle du CoVid puisqu'elle apparait apres guerison de la maladie. En gros tu as une maladie qui declenche une autre maladie qui guerit ici sans sequelles dans la majorité des cas mais peut etre problematique en phase aigue et en phase de recuperation (cad plusieurs mois) avant que l'organe ne revienne a un etat "ante bellum"
  3. 78% de séquelles cardiaques y compris les peu symptomatiques : https://jamanetwork.com/journals/jamacardiology/fullarticle/2768916 47 % ont une capacité de diffusion du CO2 au niveau pulmonaire diminuée 25 % ont une capacité pulmonaire totale diminuée (chez les patients ayant fait un syndrome respiratoire aigue) 5% insuffisance rénale aigue chez les patients hospitalisés COVID, 20% nécessitant une épuration extra rénale : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7351375/ Environ 50% des patients hospit COVID font des complications neurologiques y compris encéphalites et AVC : https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S088915912030489X?via%3Dihub#b0230
  4. Oulà. Gros mot Oulà, double point Triplette, same player shoot again Les 3 points étant intenables 1- dans une société éminemment individualiste, égoïste et nombriliste 2- dans des générations d'enfants roi 3- générations dites entitled qui plus est 4- et cerise sur le gâteau auxquelles on a dit que pour elles effectivement au pire ce sera juste une grippette 5- sans parler des messages des populistes type Bigard ou des mauvais pisseux type Devos Je réitère : la seule pédagogie efficace serait celle là : https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/indonesie-des-anti-masques-contraints-de-creuser-les-tombes-de-victimes-du-covid-19-6977439
  5. Parceque on a tous une immunité naturelle innée qui est une première barrière et que cette immunité est plus ou moins efficace selon les personnes et les pathogènes Tous les jours on rencontre des germes contre lesquels on n'a jamais eu d'exposition préalable (immunité acquise) et donc heureusement que cette immunité est là Si cette immunité innée non spécifique est suffisante pour détruire l'envahisseur rapidement, tu ne déclencheras pas de symptomes mais tu ne sera pas non plus porteur sain (puisque l'envahisseur sera entièrement détruit) mais par contre les cellules immunitaires innées donneront le signal de la rencontre à la "bibliothèque de menace" du corps qui activera par sécurité l'immunité acquise/mémoire donc la production d'anticorps Ce type de réponse dépend de l'efficacité de la réponse immunitaire naturelle (variable sur une base génétique, la forme du moment, la présence d'autres infections, la capacité du pathogène a échapper au système immunitaire) et la quantité et l'agressivité du germe qui essaie de t'envahir Si par exemple, on dit que la dose infectante pour une bactérie est de 100 bacilles, si tu es en contact avec 10 bacilles tu ne développeras pas la maladie. Si tu es en contact 10 fois avec 10 bacilles tu ne developperas toujours pas la maladie mais ca te servira de rappel comme avec une vaccination
  6. C'est une extrapolation communément admise mais qui n'est pas nécessairement vraie Je te prends un exemple : environ 16% des personnes de certain districts du Gabon sont séropositifs au virus Ebola Zaire. https://journals.plos.org/plosone/article?id=10.1371/journal.pone.0009126 Sachant comment fonctionne Ebola, on aurait eu une hécatombe si séroprévalence avait signifié infection Pourquoi un tel chiffre ? 3 possibilités (non exclusives l'une de l'autre) Cas asymptomatiques (documentés y compris pour Ebola) donc infections vraies mais ne déclenchant pas de symptomes Réactions croisées avec d'autres antigènes d'autres virus Contact sans infection (la personne rencontre le pathogène mais celui ci ne s'installe pas dans le corps et est rapidement détruit - la personne est donc sans symptomes par définition mais pas non plus contagieuse puisqu'elle ne porte pas le pathogène - contrairement à un asymptomatique vrai qui lui reste contagieux-par contre la mise en contact va générer la production d'anticorps) C'est ce 3e point que j'ai essayé d'expliciter au dessus et que les gens ne saisissent pas
  7. Je ne nie pas que le CFR est une mesure imparfaite Mais dans ce cas l'IFR est encore plus foireux. Tu sais comment est calculé l'IFR pour le COVID ? C'est la moyenne du taux de séroprévalence sur un pays rapporté à la population totale du pays et mis en ratio sur le nombre de décès Sachant que 1- la séroprévalence est encore moins précise que les tests RT-PCR (30% et + des personnes déclenchant des symptomes COVID like ne présentent pas d'anticorps) 2- La moyenne nationale lisse les situations régionales en particulier sur des grands pays (séroprévalence à NY =/= séroprévalence dans le Nebraska) 3- fiabilité des tests en particulier réactions croisées par rapport aux coronavirus habituels ? 4- sachant que 20 à 30% des personnes dans la population générale ont déjà des anticorps croisant avec le SARS CoV2 sans y avoir jamais été exposé (justement à cause des coronavirus normaux) 5- enfin comme dit au dessus être séropositif ne signifie pas avoir été malade ni même infecté (y compris asymptomatique) mais en contact avec le pathogène
  8. La Chine non plus sachant comment ils ont caviardés une partie de leurs chiffres Tu as les CFR par pays dans mon lien au dessus et ca s'étale de 1.7% pour l'Inde (hautement questionable également) à 10% pour le Mexique l'IFR par pays varie également entre 0.55% (CDC pour les USA) à 2.63% pour la GB au 23 Juin et diminuant avec le taux de tests Le problème de l'IFR c'est que le chiffre n'est jamais stable, il dépend du taux de tests et se base sur la séroprévalence (ratio de décédés sur séropositifs). Or contrairement à ce que son nom indique (Infection Fatality Ratio) une personne séropositive ne veut pas dire infectée mais en contact avec le virus .... Le taux de mortalité c'est le CFR ou Case Fatality Ratio qui lui ne prend en compte que les cas confirmés par RT-PCR en sachant qu'il est correctible d'au moins 20% (taux de faux négatifs)
  9. Oui, c'est d'ailleurs souvent ce qu'il reste, le sous bassement et les fondations Mais en 100 millions d'année, ca ne tiendra pas
  10. ^^^et encore on est dans un environnement assez sec peu sujet aux phénomènes de fracturation par gel/dégel ( mais plus sujet à l'érosion par le vent)
  11. Tu as bien lu les liens que tu as mis ? J'en doute au vu de ton post Donc oui lol voir même LOL Adjusting for delay from confirmation-to-death, we estimated case and infection fatality ratios (CFR, IFR) for COVID-19 on the Diamond Princess ship as 2.3% (0.75%-5.3%) and 1.2% (0.38-2.7%) Première ligne de l'article de Russel et al https://coronavirus.jhu.edu/data/mortality Faudrait déjà que tu comprennes la différence entre CFR et IFR pour qu'on puisse discuter Et que tu lises les p*tains d'articles ....
  12. Akhilleus

    Le F-35

    C'est pas tant le non accès à la bibliothèque de menace qui me pose problème c'est la différence potentielle de revetement RAM le fait que les options qui sont censées faire la valeur ajoutée de l'appareil (dont l'intégration des données et les capacités software) soit 1- désactivables par code par LM (faut vraiment avoir confiance dans son "allié") 2- aient leur accès à la tête du client.
  13. Tu me permettras de douter de la partie en gras Le COVID est certainement moins impactant économiquement (-pour l'instant-) que l'arrêt des activités mais pas moins létal (je dirais même d'après les dernières études que la surmortalité pour causes autres lors de l'épisode de confinement a diminué) Je comprends bien le problème de balance économie-santé mais je le dis depuis le début, dépassé un certain stade, le système économique s'effondrera de l'intérieur si l'épidémie n'est pas maitrisée (perte de productivité, décès de collaborateurs ou arrêts maladies destructurant des services, couts directs de la prise en charge, peur d'aller au travail entrainant de l'absentéisme, absentéisme scolaire et décrochage par rapport à la formation pour des emplois qualifiés etc ...) La simple morbidité (pas l'effet de mortalité) d'un maladie comme le paludisme fait perdre 2% de PIB / an (cumulatifs) dans certain pays d'Afrique alors qu'il impacte essentiellement des éléments non productifs de la société (enfants de moins de 5 ans)
  14. Il y'a eu des modélisations Le bitume servira de base minérale pour les plantes pionnières. Qui serviront de bases pour d'autres plantes jusqu'aux forêts. Il a été estimé qu'une portion de bitume non utilisée peut disparaitre par des facteurs mécaniques (gel/degel entrainant des crevasses) et biologiques (plantes poussant dans les dites crevasses) en 150 à 200 ans Le béton lui durera moins lontemps, il est souvent poreux donc fragmentable, sur des structures hautes donc sujettes aux cisaillements aériens, exposé aux élements Pareil, les bâtiments en béton sans entretien sont voués à disparaitre en quelques dizaines d'années en tant que structures constituées et le béton lui même retournera à l'état d'agglomérat de sable puis de sable tamissé au fur et à mesure en quelques centaines d'années supplémentaires
  15. Des traces oui mais lesquelles : Plutonium 239 (demi vie 80 millions d'années) céramiques (demi vie - théorique infinie, c'est du minéral tant que ce n'est pas érodé) Les éléments en fonte massive ont une durée de vie très longue (je ne sais pas si ca peut se compter en millions d'années mais ca peut tenir des milliers d'années) Les piscines de décantations industrielles bourées de Cadmium, arsenic, plomb (durée de vie des composées, infinie, c'est du minéral stable) Les pneus (en pratique une seule chaine longue de carbone quasi non dégradable, peut être pas 100 millions d'années cela dit) Les PCBs sont également extremmemnt stables Les noyaux des centrales nucléaires à l'uranium risquent de laisser des pattes d'éléphants pendant longtemps
  16. https://www.bfmtv.com/politique/marseille-ghali-assure-que-la-police-municipale-ne-verbalisera-pas-les-restaurants-et-bars-ouverts_AV-202009250166.html Ils sont sérieux là ? Ça concoure aussi de l'affaiblissement de l'état de Droit, ce type d'attitude Et ben, heureusement que c'est un pathogène avec juste 3% de létalité, je n'ose imaginer si ça avais été pire ....
  17. Les relances des écosystèmes annihilés lors des 5 dernières grandes extinctions ont pris dans les 2 millions d'années pour se stabiliser et 5 à 8 millions d'années supplémentaires pour retrouver une diversité initiale au niveau des espèces.
  18. Pfff Il y'a des cours de science qui se sont perdu en route La simulation ne colle pas aux données connues, elle s'en sert C'est le résultat de la simulation qui doit coller aux données de terrain Le modèle est basé sur les données de la première vague, normal qu'il y colle puisque ce sont les données de départ Ce qui est important c'est que les résultats de la simulation (modèle mathématique crée à partir des données de la première vague) collent à l'évolution de ce qui est observable avec la seconde vague au moins jusqu'au 30 aout. Si il y'a digression (possible vu l'accélération de la transmission en France) il faudra réajuster le modèle
  19. Non Tu dois changer de posture parceque tu balances des "avis" peremptoires sur du vide L'exemple étant flagrant sur les 2 dernières pages. Comme je suis "gentil" je vais te traduire la partie de l'article qui te chagrines Donc la simulation s'est basée sur les données publiées (voir le message de FATAC, que tu sois d'accord ou pas avec) avec un taux d'erreur possible de 10% correctible sous peine de rentrer plus de paramètres et de compliquer l'analyse Le reste de l'article est à l'avenant et explique tout Mais toi tu nous casses les pieds sur un chiffre que tu sors d'un graphique que tu n'as même pas pris la peine d'essayer de comprendre Ca s'appelle polluer un fil et faire le troll .... On sen fout. Pour un modèle mathématique on se base sur des données publiées pas sur un "ressenti" personnel, une boule de cristal ou du marc de café
  20. Lis ce p**tain d'article au lieu de critiquer au doigt mouillé................ Sérieux tes posts mériteraient un unlike tellement ils sont caricaturaux de ce qui se passe dans la société (je donne mon avis sur tout et surtout un truc que je n'ai ni creusé, ni compris, ni même visiblement lu....)
  21. ou sa pureté, l'agent étant assez sensible à des inclusions chimiques qui diminuent son efficacité
  22. irréversible, ça dépend pour qui Je donnes à l'ecosystème 2 millions d'années pour se remettre Après l'Homo sapiens ..... c'est un autre problème ....
  23. C'est bien le problème Du coup tu discutes (et critiques) une représentation que tu n'as pas compris C'est bien ce que je reproches à un paquet de tes interventions Merci de lire les données et d'essayer de les comprendre, tu auras la réponse à tes remarques à l'intérieur ....
  24. https://www.nature.com/articles/s41598-020-72611-5 Du coup pas sur que vous ayez l'article entier .....