Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

HK

Members
  • Posts

    2,837
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    3

HK last won the day on August 13 2019

HK had the most liked content!

Reputation

2,464 Excellent

Profile Information

  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. La question du sonar remorqué avait été abordée (du moins brièvement) dans une étude précédente. https://www.hullvane.com/wp-content/uploads/2020/01/Improving-the-nautical-performance-of-a-surface-ship-with-the-Hull-Vane®-appendage.pdf
  2. On avait émis quelques hypothèses… sans certitude mais peut être une antenne relais pour le contrôle de drones? (Comme sur l’Adroit)
  3. HK

    Marine Britannique

    Oui. Ou l’hélice peut même tourner à régime ralenti si la ligne d’arbre est connectée à un moteur électrique… le gain en traînée est alors parfois supérieur à la petite conso nécessaire pour faire tourner l’arbre.
  4. @FusilierOui a priori il s’agirait du Mk4… voici le tweet de @xav. Honnêtement c’est encore le genre de contre-exemple qui interroge sur l’incapacité de NG d’offrir des navires vraiment modulaires…
  5. HK

    Marine Britannique

    Peut être que la ligne centrale est pour les sprints? Un peu comme le waterjet central sur les Meko A200. Elle pourrait alors être taillée pour >50% de la puissance propulsive, les pods étant alors à <25% chacun, ce qui permet alors des pods plus petits… (Sur les Meko A200 la ligne centrale c’est même 2/3 de la puissance propulsive. Et si on se base sur la courbe de puissance des FREMM même des petits pods de 2.5MW pourraient faire l’affaire jusqu’à 15-16nds à condition d’avoir une grosse ligne centrale de >20MW)
  6. Le SNLE Le Triomphant aura 40 ans en 2035… faut bien le remplacer ainsi que les SNLE suivants qui arrivent en fin de vie à 3-4 ans d’intervalle derrière
  7. HK

    Nom du NGF ?

    Mystère - Mirage - …Miracle? Pas sûr que les Allemands comprennent l’ironie…
  8. Dans tous les cas les Australiens devront monter une chaîne de production chez eux car la capacité de production disponible n’est pas suffisante dans les pays constructeurs de SNA. Ce dont il est question c’est: 1) Produire le(s) premier(s) de série a l’étranger pour accélérer les livraisons. Cela ne peut se faire qu’en détournant un SNA déjà en construction (très difficile) ou alors en jouant à la marge sur les capacités de production pour une livraison dans 8-10 ans. A priori Naval Group ont encore qqs capacités disponibles à Cherbourg car ils continuent de proposer des Scorpene à l’export, mais on ne sait pas combien de marge il leur reste. Du côté US la situation est plus tendue, même s’ils ont intrinsèquement un gros potentiel industriel à condition que l’Australie sorte son chéquier. 2) Produire les modules réacteurs à l’étranger. Impossible de dire à ce stade si les filières nuke US ou FR seraient en capacité de livrer. Mais à priori là aussi les Français pourraient avoir un petit avantage car TechnicAtome travaille aussi dans le civil donc à peut être qqs capacités inutilisées. 3) Assurer le soutien sur tout le cycle de vie (y compris rechargement, démantèlement etc). Difficile de dire qui a l’avantage car les réacteurs US n’ont pas besoin de rechargement mais l’uranium enrichi pose des questions de prolifération (qui peuvent apparement être résolus… encore faut il que les US acceptent de reprendre les déchets australiens hautement irradiés). Le rechargement des réacteurs français et leur démantèlement est relativement « facile » en comparaison, mais il faudra construire qqs infrastructures en Australie.
  9. Ah désolé je pensais qu’on parlait des propulseurs carénés qu’on voit dans la vidéo « Blue Shark » (et qu’on retrouve dans d’autres images de concepts Naval Group). Effectivement autant les hélices carénés je comprends pour un navire militaire, autant ces trucs cycloïdaux sur la maquette FDI sont vraiment bizarres.
  10. @ARMEN56 @Eau tarie Ca ressemble bien à du Voith mais pas le VSP classique (Voith Schneider Propeller), plutôt leur concept nouveau VLJ (Voith Linear Jet). En gros un hybride entre une hélice carénée pour les basses vitesses et un waterjet pour les hautes vitesses. Très intéressant si ça marche. https://www.navyrecognition.com/index.php/naval-news/naval-exhibitions/2016-archives/euronaval-2016/4523-voith-showcased-its-new-propulsion-system-the-voith-linear-jet-at-euronaval-2016-72510161.html
  11. Moi j’ai 13cm . Lpp Longueur entre pp: 119m Bwl largeur à la flottaison approx: 15.7m (deduction faite à partir du maître bau de 17.7m) Cw (coefficient de la surface mouillée): 0.6 D densité de l’eau : 1.024 Soit Lpp x Bwl x Cw x D = 1150 tonnes pour chaque mètre d’enfoncement Donc si le PSIM pèse 150t, 150/1150 = 13cm d’enfoncement
  12. HK

    Le successeur du CdG

    Risque pas de durer très longtemps le reacteur si tu le charges comme ça a 100% 24/24 100 jours par an! (En plus des 100-120 jours passés en mer). S’il faut changer le cœur tous les 2-3 ans au lieu de tous les 8-10 ans, l’intérêt pour la Marine sera tout de suite très limité…
  13. Faudrait aussi voir du côté des drones XLUUV, qui seraient peut être plus intéressants qu’un Scorpene car ils pourraient soulager les SNA pour les missions Connaissance & Anticipation près de côtes ennemies, vu leur discrétion et autonomie très importante. La technologie actuelle doit aussi permettre à des drones marins d’assurer certaines missions de combat, genre minage, voir même servir de « mine intelligente » avec qqs torpilles lourdes pour guetter le passage d’une cible à hauteur valeur (genre porte avions).
  14. L’AASM peut faire du tir en cloche à basse altitude non? Avec air burst pour du tir de zone ou désignation laser ou GPS fournie par un tiers (drone etc) pour du ciblage quasi-métrique. A confirmer…
  15. Je pense que les SNA couvrent déjà largement les atterrages durant leurs sorties d’entraînement, les essais divers, les grands exercices avec le GAN et les forces de surface etc. Ce sont des missions relativement incompressibles pour les SNA, donc des sous-marins diésels risquent de ne pas libérer les SNA autant que ça. La plus value d’un 7e SNA à double équipage est probablement bien plus intéressante que 2, 3 ou même 4 diesels.
×
×
  • Create New...