Fusilier

Members
  • Compteur de contenus

    16478
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Days Won

    61

Fusilier last won the day on July 23

Fusilier had the most liked content!

Réputation sur la communauté

3242 Excellent

À propos de Fusilier

Profile Information

  • Gender
    Not Telling
  • Pays
    Galicia
  1. France - Revue stratégique 2017

    2008 pour l'idée générale du HIL, 2009 création du CIH. Le CIH ce n'est pas une génération spontanée...
  2. Les Frégates de Taille intermédiaire (FTi)

    Sur le Zumwalt ça donne ça. Par contre, en termes d'hydrodynamique ça devrait avoir un impact. Non?
  3. France - Revue stratégique 2017

    Ce n'est pas moi qui le dit, c'est la mission du nouveau DGA : rééquilibrer vers l'opérationnel. Ce qui en français veut dire que ça penche actuellement dans l'autre sens. Le fait est que les achats c'est du domaine du triangle DGA - CEMA- Secrétaire à la Défense et les CEM des 3 armées sont hors circuit...
  4. France - Revue stratégique 2017

    @Brian McNewbie Et non ce n'est pas contradictoire. Je te donne la racine de cette histoire de HIL ALAT Q : Qu’est-il advenu de votre idée de mettre tous les hélicoptères terre, air et mer sous un seul commandement ? "Cette cellule (le CIH) a été créée en 2009 et dissoute en 2013. Elle ne détenait pas toutes les prérogatives d’un commandement, loin s’en faut. Alors au moment où il a fallu basculer sur Balard [le nouvel espace du ministère de la défense dans le sud-ouest parisien] nous nous sommes posé la question : le CIH avait-il rendu tout ce qu’on attendait de synergies interarmées ? Au final, l’EMA a décidé de faire différemment. Je regrette qu’on ne lui ait jamais vraiment donné sa chance," http://forcesoperations.com/interview-exclusive-le-general-olivier-gourlez-de-la-motte-comalat/ Il s'agissait bien d'une tentative de prise de pouvoir par l'ALAT. Pendant ce temps l'idée HIL a continué son bonhomme de chemin dans la tête des ingés de la DGA ... sans rapport à l'intention première de l'ALAT. C'est ce que l'on appelle un retournement dialectique,
  5. France - Revue stratégique 2017

    Je traduis, l'ALAT a emmerdé tout le monde avec son HIL et se retrouve le bec dans l'eau "De même ici avec HIL, les besoins" (exprimés) Traduits en cahier de charges par la DGA, et ça fait toute la différence. Qui te dit que le cahier de charges traduit les besoins (hétérogènes, voir contradictoires) des 3 armées... Par ce que plus clair, l'eau de roche "mieux équilibrer l'action de la DGA entre les besoins opérationnels des armées et la défense de la base industrielle et technologique de défense (industriels), qui a été privilégiée lors du règne de Laurent Collet-Billon." (9 ans de mandat ) Je prends un autre exemple. FREMM vs FTI. Une fois la décision prise, tout le monde va essayer de trouver des raisons de se réjouir : radar à panneaux, proue inversée et blabla. N'empêche que la MN voulait des FREMM et qu'on lui imposé les FTI pour des raisons strictement industrielles. Alors oui, l'Amiral a insisté pour qu'elles, les FTI, aient des capacités ASM; elles se contenteront de petits sonars...
  6. France - Revue stratégique 2017

    C'est encore une rationalisation post décision; décision qui pour l'essentiel échappe aux opérationnels. Sauf erreur (faudrait vérifier) l'ALAT voulait plutôt un hélico genre 145. Entre choses il y a le RETEX des FENNEC de l'ADA déployés en OPEX; les souhaits des FS...
  7. [OPV ] Programme de renouvellement de la Marine Nationale

    Certes. Mais, je n'ai pas écrit qu'il fallait remplacer les hélicos par des autogires à pédales et/ ou des bombardiers d'eau J'ai simplement dit que, pour des tâches de soutien il n'était peut-être pas nécessaire de développer des nouvelles cellules
  8. France - Revue stratégique 2017

    Je crois que vous vous faites des illusions sur le système, si vous imaginez que les opérationnels ont leur mot à dire. Citation "Dans la conception des matériels qui vont équiper l'armée de terre, je n'ai pas, juridiquement, d'autre place reconnue que celle de tester les dits matériels, a-t-il expliqué début juillet à l'Assemblée nationale. Quand il s'est agi de remplacer le FAMAS, j'ai mis le pied dans la porte : je suis allé voir le ministre pour lui demander s'il acceptait qu'on décide du remplacement du fusil qui équipe tous les soldats de l'armée de terre, sans que le chef d'état-major de l'armée de terre ait voix au chapitre. Il m'a répondu que non. J'ai donc pris ma place et j'entends la garder. C'est un ménage à trois, ce qui est parfois difficile (Sourires) ; reste néanmoins une insuffisance structurelle dans cette co-construction". (Chef d'état-major de l'armée de terre, le général Jean-Pierre Bosser devant la ComDef de l'Assemblée) Et le fusil est un programme simple comparé à d'autres... Le système (l'inter-armées à la française avec un super CEMA et un monstre bureaucratique comme la DGA) mis en place par Sarko s'avère totalement pervers. Exemple des tâches du nouveau DGA "mieux équilibrer l'action de la DGA entre les besoins opérationnels des armées et la défense de la base industrielle et technologique de défense (industriels), qui a été privilégiée lors du règne de Laurent Collet-Billon."
  9. France - Revue stratégique 2017

    Et en quoi la vision affairiste de Bercy & rêve humide d'ingénieur de la DGA nous garanti un avenir radieux ?
  10. France - Revue stratégique 2017

    Oui et non. Sauf erreur l'ALAT voulait plutôt un 145 Ca nous fait une belle jambe, quand le pb est de résorber une bosse budgétaire et remplacer d'urgence une partie du parc sans exploser le budget
  11. France - Revue stratégique 2017

    Yes... Si je résume : l'ALAT voulait un truc plutôt dans le genre 145. Mais, comme elle s'est efforcée d'embarquer les 2 autres dans ses turpitudes, le carre des hélicos MN ne rentrait pas dans le rond des hélicos ALAT, exit le 145, en plus l'AdA doit remplacer les hélicos MASA et les PUMAS , donc faut en plus faire rentrer un triangle, Donc, d'un léger on passe à un moyen moins ou léger plus. Résultat des courses on multiplie par 2 le prix de base des hélicos du plus gros utilisateur. Mais, on est content, il y a un effet de série
  12. BPCs

    Off course. Et n'oublie pas que le BPC fait aussi boulangerie, cuisine, hôpital, hôtel, aérodrome, port. Bien sur. A une époque, années 90, tu trouvais même le couple BSL Aviso
  13. France - Revue stratégique 2017

    D'abord l'hélico inter-armées c'est une idée / manœuvre de l'ALAT; ça ne ravit pas forcement les autres armées, entre autre choses par ce que cela renvoie aux calendes grecques le remplacement, plus qu'*** des alouettes de la MN par exemple, MN qui va devoir recourir à des expédients pour faire le lien, locations, achat d'ocasse de Dauphins, utilisation des Colbri pour de l'écolage avancé. Comme derrière cette idée de HIL il n'y pas vraiment un raisonnement opérationnel, sauf la "salade" vendue par l'ALAT, j'imagine très bien la DGA sauter sur l'occasion de pouvoir conduire un "gros projet" avec plein d'études et toussa, faire rentre des ronds dans des carrés ou vici versa. Comme en plus cela correspond parfaitement à la critique émise sur la DGA façon Collignon (privilégier l'industriel sur l'opérationnel) ce à quoi le meilleur VRP des ventes d'armes (JYLD) se prêtait volontiers; CQFD
  14. BPCs

    C'est un groupe amphibie, censé pouvoir conduire des missions amphibies. Dans ce cadre d'emploi, il doit pouvoir compter sur un appui feu vers la terre, ce qui n'est pas le rôle du BPC. En bonne logique ça devrait être une vrai frégate. Mais dans le coin, le canon de 100 de l'aviso devrait suffire.
  15. BPCs

    Le Dixmude en Corymbe Pour cette mission il embarque : 1 détachement Flottille Amphibie 1 détachement Fus avec élément cyno, 1 GTE ADT de 200 pax, 1 hélico Alouette, 2 PUMA FAMET (Espagne) Le BPC embarque également un Camcopter (je suppose réco amphibie) et en formation un détachement de cadets de la Marine Allemande http://www.defense.gouv.fr/operations/operations/corymbe/a-l-aube-de-la-mission-corymbe-138