Fusilier

Members
  • Content Count

    22,781
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    112

Fusilier last won the day on June 18

Fusilier had the most liked content!

Community Reputation

7,961 Excellent

About Fusilier

  • Rank
    Légende
  • Birthday 07/30/1951

Profile Information

  • Gender
    Not Telling
  • Pays
    Galicia

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Tu crains que l'on manque de place à la Pointe de l'Espérance ? Pas compliqué ça, on déplace le 3e Rima dans le Cantal et en plus on récupère le fort de Penthièvre ^_^
  2. Il va dire que j'exagère si je lui parle du bien fondé d'une brigade d'assaut amphibie des fusiliers marins ^_^
  3. Certes. Mais, mis à part la Brigade Commando renforcée par deux bataillons de paras; la 5e Brigade n'a pas eu, me semble-t-il, un grand rôle, éléments de défense aérienne et bataillon Gurka mis à part.
  4. Je vais lui glisser quelques mots à propos des 127 et des futurs croiseurs
  5. Sais pas. Castex patronyme d'origine occitane, déformation du mot occitan signifiant châteaux. L'amiral est décédé en HT Garonne (du côté de St Gaudens) la famille du PM semble être originaire du Gers (Vic ) et établie depuis longtemps. Apparemment d'origine modeste (un arrière grand père forgeron) mais un grand père sénateur , parents instituteurs. Je vais faire des recherches ^_^ NB Nous avons fréquenté la même université lui UFR histoire , moi UFR Géographie , qui fonctionnaient ensemble.
  6. Ca ne change rien, si la "torpille" cogne contre un OFNI pas à ma connaissance ,
  7. Personne n'a dit que c'était la République ^_^ Off course! Les populations non musulmanes étaient soumises à des impôts spéciaux etc. Mais, comme remarqué ci-dessus, pareil de l'autre côté pour les non chrétiens. Je n'ai pas parlé de coexistence heureuse en Andalus. On ne parlait que de la possibilité, pour un converti, de s'élever dans l'échelle sociale au sein de l'Empire ottoman. En Espagne chrétienne, les convers d'origine juive ou morisque, étaient stigmatisés, voir recensés, sous le vocable de nouveaux chrétiens (recensement d'Aragon en 1495, par exemple) De fait ou de jure plein d'emplois et fonctions leur étaient interdits, réservés aux vieux chrétiens. N'empêche que les moulins à papier sont recensés dans la péninsule, a Séville des le X siècle, en France il faut attendre le 14e siècle pour avoir une mention officielle. L'école des traducteurs de Tolède,est à l'origine de beaucoup d'ouvrages disponibles par la suite dans le nord européen, traductions assurées par la population de mozarabes et juifs de la ville, après la conquête par Alphonse vers 1080. La diffusion est en fait assurée par les évêques français et le réseau monastique de Cluny, qui est chargé, par la papauté, de la remise en ordre liturgique et dogmatique de la péninsule. Mais sans doute il y a d'autres voies, le sud italien et la Sicile particulièrement . Sans oublier que Constantinople qui n'est conquise que vers 1450
  8. ET LE CÔTÉ OBSCUR DE LA FORCE, REDOUTER TU DOIS. ^_^
  9. C'est incorporé à la structure même du tissu, si j'ai bien compris.
  10. Je craindrais davantage qu'un des patins touche un OFNI , ce qui ne manque pas sur l'eau...
  11. Il y a l'air intéressant cet engin. Ceci dit, il semble haut sur l'eau , sais pas si pour la discrétion c'est top. En tout cas comme engin d'assaut de plage ça peut le faire , faut juste trouver comment le faire rentrer dans un bateau.
  12. Tu sais il doit y 2 ou 3 femmes amiral et je ne suis pas sur qu'elles soient toutes en activité....
  13. Faut savoir de quelles époques on parle. Lors des premiers "Reinos de Taifas" (petits royaumes régionaux) entre la chute du Califat de Cordoue et la conquête des Almoravides, les taifas pouvaient payer des mercenaires chrétiens (des royaumes du nord) pour faire la guerre à d'autres taifas, ces mercenaires retournaient chez eux après la campagne, voir pouvaient mener des raids de rapine, pour leur compte, l'année après. Ces mercenaires, souvent des soldats-paysans libres étaient très différentes des janissaires. Certaines taifas étaient même vassales des royaumes chrétiens et payaient tribut. Puis une deuxième période de taifas entre les almoravides et les almohades. Puis une troisième période de taifas , quand le pouvoir almohade se décompose face à l'avancée chrétienne (cela abouti au dernier royaume de Grénade qui est vassal des rois de Castille , jusqu'à sa reconquête) Ces périodes almoravides et almohades, ce que t'appelles les dynasties berbères, étaient effectivement rigoristes. Mais les périodes du califat et plus tard des taifas ne l'étaient pas vraiment, voir pas du tout. L'Andalus sur l'ensemble de la période est très composite, arabes et berbères certes, plutôt moins que plus nombreux, aussi Goths convertis (BENU QASI de la vallée de l'Ebre par exemple) et une population importante de ibéro-romains (les paysans) qui se convertissent pour échapper à l'impôt. Egalement une importante population de chrétiens (et juifs) qui vont s'arabiser sur le plan culturel-linguistique (on dit mozarabes pour les chrétiens sous domination musulmanes) tout en gardant, pour les chrétiens, les traditions du Royaume Goth de Tolède, en particulier sur le plan liturgique (des messes mozarabes selon le rite Goth sont encore célébrées de nos jours à Tolède et à Salamanque) C'est d'ailleurs leur émigration vers les royaumes chrétiens du nord, sous les périodes rigoristes, qui va transférer vers les royaumes chrétiens, arts, techniques , textes greco-romains, voir des influences linguistiques. Même si cela peut éclairer certains aspects des dynamiques sociales en terre d'islam, El Andalus est très particulier et ce des la fondation du Califat de Cordoue.
  14. Il va les payer avec quoi? ^_^ Le pétrole est déjà gage pour rembourser les prêts chinois (ils sont malins ces chinois...) Ils n'ont même pas accès à l'or déposé à la Banque d'Angleterre.