Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Fusilier

Members
  • Posts

    25,292
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    115

Everything posted by Fusilier

  1. @Rob1 Je ne retrouve pas la publication (Cols Bleus? ) Mais celle-ci y fait référence https://articles.cafeyn.co/36f90d/le-marin/2019-11-21/la-marine-restructure-ses-cinq-commandos
  2. Au secours! Deux deux ou trois jours je ne vois plus les photos et j'ai une difficulté à citer quelqu'un... Aucune difficulté à voir des images sur d'autres sites. Quelqu'un peut-il m'expliquer le pb et m'indiquer une procédure? Je suis sur chrome
  3. @Rob1 Il me semble qu'il y a une nouvelle organisation ( 1 an ou 2..) chaque commando doit comporter une équipe ESNO et une équipe CTLO
  4. Intéressant. J'ai noté, un peu surpris, que le corps ne garde que 25% des premiers contrats . Ca fait un un tx de renouvellement important pour une troupe professionnelle
  5. Superbes photos des Commandos Marine lors de l'exercice Kraken : forces avancées de l'exercice Polaris.
  6. Fusilier

    Marine Danoise

    @Deres 1°) Contrairement, aux côtes somaliennes / Nord Indien, les Etats riverains sont présents et jaloux de leur souveraineté; c'est pourquoi l'action dans le Golfe de Guinée est avant tout structurée en termes de coopération, aide à la montée en puissance des marines locales (formation etc) et structuration de la coordination entre ces marines (centre de coordination régional etc) Voir action de la MN dans le Golfe Nemo : https://www.colsbleus.fr/rubriques/4133/african-nemo et Corymbe https://www.colsbleus.fr/search/node/corymbe L'action européenne coordonnée s'inscrit plus ou moins dans cette logique. NB le "kat" c'est dans le Nord Indien., je ne crois pas que ce soit une pratique répandue dans le Golfe de Guinée, mais peut-être d'autres drogues... 2°) Si la Marina danoise a pu intervenir , c'est probablement par ce que l'incident s'est produit en haute mer, en dehors des eaux territoriales d'un Etat, permettant de qualifier l'acte de piraterie, qui ne relève pas du droit commun d'un Etat. Ceci est sans doute lié au fait que les actes de piraterie vont de plus en plus loin, peut-être grâce aux bénéfices précédents, permettant de mieux s'équiper pour la haute mer / meilleures compétences... Il ne faut pas tomber dans la caricature de "misérabilisme tiers-mondiste"... que les "mafias" soient issues, éventuellement, de la misère, ne justifie en rien leur existence et leurs actions. Faut-il rappeler que les pirates somaliens recevaient les rançons sur des comptes de banques londoniennes... 3° ) Le tir d'autodéfense est justifié et autorisé, après les sommations d'usage. Nos Fusiliers détachés en EPE auprès des pêcheurs français (eaux des Seychelles) ont effectué plusieurs fois des tirs contre des skiffs somaliens, après ouverture du feu de ceux-ci et que les sommations et les tirs d'avertissement soient restés sans effet. Faut-il rappeler qu'il y a eu des tirs de roquettes contre les thoniers... J'ai évité de lire les commentaires chez OPEX, me doutant de la tonalité. Mais, si l'on regarde la situation en Guyane, on voit les limites de l'action dans le cadre juridique du droit commun; c'est le tonneau des Danaïdes, le rocher de Sisyphe...
  7. C'est possible et si tu le dis... Mais officiellement selon ce qui est public, le Pôle Ecoles ne semble pas compris. Il doit y avoir des zones comme le Fort Saint Elme etc, qui relèvent de la base navale, mais ne sont pas dans le pôle. Par ailleurs, et toujours officiellement, Bataillon Détroyat : trois compagnies et un BOI (bureau opérations-instruction) effectifs un peu plus de 400. Lui sont rattachées les compagnies Colmay (Fr Sud) et Le Sant (Rosnay) (total 200 fusiliers) La somme de Toulon et des deux Cies, est effectivement proche de 700. Sans le pôle, ça fait déjà pas mal de boulot pour 400 pax, qui doivent assurer en même temps 24/24 la prodef des sites y compris plan d'eau, les périodes d'entrainement- instruction, les détachements outremer et embarqués. voir OPEX de temps en temps. Les chiffres et l'organisation que je publie sont officiels et publics. no problem
  8. Parler pour ne rien dire... J'ai un gros doute sur le fait que le Groupe Ecoles de St Mandrier soit sous responsabilité du GFM
  9. L'idée, à l'époque, était de créer une sorte d'équivalence des "warrant officer US" ?
  10. 2 nautiques c'est vraiment court, à supposer que la détection soit à la limite max des feux (2 Nm) Tu connais le rayon auquel vire le CdG, le temps nécessaire pour enclencher la manoeuvre? Même si c'est au rattrapant de manoeuvrer, la rattrapé n'est pas exonère de son défaut de veille.
  11. le radar dans ces conditions et sur un petit voilier plastique... Le feu de poupe porte, au mieux, à 2 nautiques (il peut être en haut du mat ou sur le cul) S'il est bas sur l'eau et avec de la mer... A 20 noeuds le PA il va mettre quoi, 5 minutes pour être dessus... Même s'il l'aperçoit à 2 nautiques , en fonction de son inertie et son rayon de virement...
  12. Pas trouvé d'infos là-dessus. Les hélicos de la MM ont des pales pliables, off course Mais ceux de l'armée... ? Pour l'embarquer à bord d'un avion cargo il faut, semble-t-il, démonter les pales. En 91 en Somalie, ils avaient déjà embarqué des Mangusta et à vers 2015 leur centre d'essais en vol avait procédé à essais d'appontage jour / nuit. Ont-ils préconisé le pliage...
  13. Bien sur ils peuvent opérer de manière autonome. Mais, ce n'est pas tout à fait comme ça qu'ils les présentent, ça peut-être avec les RM ou autres, les français par exemple. NB détail sémantique, ce ne sont pas "d'autres armes", mais des éléments KM. Il y a aussi une compagnie tournante de l'armée et des des milices locales.
  14. Fusilier

    Marine espagnole

    Tu dois avoir raison, on dirait l'essai d'antenne remorquée, qui n'a pas eu de suite
  15. Fusilier

    Marine espagnole

    Et quelle pertinence à comparer un petit soum optimisé pour le côtier avec soum qui se veut océanique , plus long 80 vs 57 , plus lourd 3600 vs 1400
  16. Moi aussi Ils sont intégrés dans la brigade commune avec les Royal Marines, qui fournit l'artillerie. Ceci dit, il est possible que dans le cadre HI (c'est la mode partout) ils remettent des mortiers de 120 comme dans le temps et rien n'empêche de faire appel à une unité AdT si besoin. Pour les RM, je crois pas qu'il soit question de laisser tomber la brigade. Même s'ils expérimentent des modes de déploiements avancés, dans le cadre de leur recentrage sur le coeur métier. Sur les Antilles le KM a une unité qui est déployée là-bas en permanence; ils ont même des véhicules spécifiques https://www.defensie.nl/organisatie/marine/eenheden/commandement-der-zeemacht-caribisch-gebied
  17. Fusilier

    Marine espagnole

    Surtout que les F18 sont EdA et non Armada et c'et loin d'être le grand amour entre eux...
  18. Là on voit le skipper je sais bien, mais avec nôtre hors bord 10 cv on aurait évité
  19. Bien sur que c'est le cas et les chances qu'un voilier de 10 m, surtout dans ces conditions, puisse tenir une route "d'interception" sur un PA sont nulles ou presque.
  20. Un peu beaucoup quand même (et OPEX sont pas des spécialistes...) On ne sait rien des routes respectives, de l'AVURNAV en cours (ça concernait la zone?) donc il faut attendre. Mais, ce que je crois savoir quand même - intuition de marin, c'est qu'un voilier de 10 m plastoc ça fait dans les 3 ou 4 tonnes max et qu'il à une capacité de charge peu élevée, il faut qu'il flotte... Avec du vent à 25 noeuds (+ rafales) et une mer creuse de 3 / 3,5 m, il aura une voilure réduite, voir en fuite, moteur inutilisable, sa vitesse et sa capacité de manoeuvre vont être faibles, le cockpit balayé par les paquets de mer; fonction aussi de sa route par rapport au vent. De nuit, ses feux de route sont visibles au max 2 nautiques par temps clair, avec les creux et sa coque en plastoc, il peut se confondre avec les retours de mer, surtout s'il n'a pas de réflecteur radar (efficacité relative) et pas de transpondeur AIS, voir état de son radar, en service? idem VHF (ces petits voiliers sont limités en énergie...) Bref, il y a plus de chances que le PA (vitesse 4 fois supérieure... ) soit venu couper la route du voileux que le contraire. Le vrai risque était de couler le petit bateau; Personnellement, à une époque où tous les machins électroniques étaient peu répandus, de nuit il m'est arrivé de mal évaluer la vitesse d'un cargo en route de collision (nôtre route Baléares Rosas) ; je pensais qu'il allait passer devant facilement et bien non; voila que j'éclaire la voile (nôtre bateau en bois, 9 m...) coup de lampe en direction du cargo et prépare à virer, la mer maniable. Le beaufrère qui sort sur le pont me dit, attends, il ralentit.. Effectivement, on est passé devant, pas très loin de l'étrave... de nuit se retrouver sur sa coque de noix devant un mur de ferraille ça fait tout drôle, même si j'avoue qu'il y avait un côté poétique.
  21. Les GIR n'existent plus depuis 2015. Tu n'as pas fait attention ou tu dois consulter l’ophtalmo... Tu as toi même publie des photos, il y a plusieurs mois, ou les gars sont double dotation à Djibouti. Je peux chercher des photos si c'est nécessaire, mais bon...
  22. Ca fait un moment, plusieurs années, que les fusiliers sont en double dotation ( fusil + pistolet) et pas que pour les patrouilles. Cette photo c'est en 2017 détachement Fus sur la Jeanne
  23. Là tu m'en bouches un coin Il y a des trucs... On marche sur la tête, surtout que c'est en fonction d'un critère OCDE complètement idiot...
  24. J'en connais qui naviguent VHF éteinte, sans AIS, qui n'ont pas de navtex (les avurnav...) et navigant en solitaire n'assurent pas de veille visuelle continue (dormir, cuisiner... ) si en plus ça tapait dur, sur un 10 m t'est mieux en bas. Il y avait un AVURNAV en cours au Sud de Hyères
×
×
  • Create New...