Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

HK

Members
  • Posts

    2,761
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    3

Everything posted by HK

  1. Mobilisation réussie… 56% des Russes se disent « inquiets » sur l’évolution de la guerre, contre 37% il y a juste un mois.
  2. Non commande bien prévue en 2023 selon @xav ainsi que le dernier article d’Ouest France dans lequel la direction de CMN précisent fin 2022 / début 2023 pour la signature du contrat.
  3. Oui si on pouvait éviter de polluer le fil avec tous les tweets de docteurs en droit psycho-criminel spécialité délinquance juvénile reconvertis en experts de la dissuasion nucléaire et j’en passe… Merci.
  4. Pour Lyman, voici la dernière carte de Defmon, qui donne une vue un peu plus large de la seule route de repli qui reste aux Russes:
  5. Je mets ici la fin de l’article Meretmarine, qui se veut rassurant:
  6. Perso je verrais bien les 12 Mirage 2000C RDI qu’on a stockés. Avec intégration du Mica IR en « crash program » (en réutilisant ce qu’on a sous la main pour les 2000D RMV). Ça ferait un « tueur de Sukhoi » silencieux. Faudrait aussi donner les 7 Mirage 2000N qu’on a stockés, pour la transformation et les pièces de rechange. A voir aussi si on pourrait intégrer des AASM pour faire des frappes en profondeur. Ca c’est pour la partie supériorité aérienne. Pour les blindés on a les AMX-10RC et VAB en pagaille. Artillerie: mortiers de 120mm Pour la supériorité navale on pourrait donner les Exocet Block II des FLF qui doivent arriver en fin de vie (en cours de remplacement par des Exocet Block 3c). Ensuite on accélère les commandes de remplacement pour tous ces équipements et les UKR achètent des Rafale avec des fonds Allemands. ;-)
  7. Comment marche le pointage sur une cible mobile? Je m’étonne qu’un laser puisse faire coup au but des le 1er tir, surtout quand on approche (ou dépasse) le kilomètre… comment se fait la correction entre chaque tir? Et comment le laser maintien le spot exactement au même endroit pendant assez longtemps pour avoir un effet sur une cible mobile (même s’il s’agit d’une fraction de seconde)?
  8. Les effets de la mobilisation seront beaucoup plus rapides, 4-6 semaines max, selon Michael Kofman et Konrad Muzyka qui sont des analystes sérieux. 1) Primo, il y a le « stop loss » avec effet immédiat: finie la saignée de refuseniks et de militaires en fin de contrat 2) Les conscrits pourront servir en Ukraine dès la semaine prochaine (suite au vote d’annexion) 3) Les mobilisés pourront dans un 1er temps venir recompléter les unités actuelles qui sont toutes en sous-effectif (souvent de 40% voir plus). L’entraînement serait fait sur place une fois en unité. 4) Et puis durant l’hiver ils auront le temps de monter de nouvelles unités et de mettre en place une politique de rotation qui permettra d’essaimer ces nouvelles unités Bien entendu la qualité de tout ça sera faible, mais le volume pourrait compenser (surtout en posture défensive) …
  9. Ça c’est rageant. Ils foutent quoi la DGA? Pourquoi spécifier des lances leurres dédiés ASM plutôt que des lances-leurres polyvalents?
  10. Si j’ai bien compris, les FDI grecques auront 16x Aster 30 et 16x Mica NG VL. Donc pas d’Aster 15…
  11. Ce second billet de Goya est vraiment très très bon. A lire absolument.
  12. Ça me surprend que le MinDef britannique reprenne ce chiffre qui me semble hautement fantaisiste… à croire qu’ils ne font que compiler des tweets et articles de journaux qui eux mêmes ne font que pomper Wikipedia.
  13. HK

    Marina militare

    @HirondelleLes PPA Light+ n’ont pas de capacité anti-navire (pas de Teseo) ou anti-sous-marine. Elles sont bien adaptées pour faire de la basse/moyenne intensité en zone de menace missile (genre Mer Rouge, Liban, Golfe Persique). Et encore… pas de lance leurres. Assez similaire au concept d’origine des FLF même s’il manque une vraie capacité de combat haute intensité en tant qu’éclaireur d’une task force.
  14. HK

    Marina militare

    Exact. Pas de missiles, pas de sonar, pas de brouilleurs ou de lance-leurres. Bref les PPA Light (2 commandées) n’ont pas d’utilité militaire… peut être même moins que les FLF non-rénovées aujourd’hui. Une vraie aberration. Les PPA Light+ (3 commandées) sont à peu près équivalentes aux FLF à leur sortie… mais la menace est plus forte aujourd’hui donc leur spectre de mission reste plus limité en pratique que ce que pouvaient faire les FLF. Il n’y a que les 2 PPA Full qui ne sont pas trop bancales comme concept.
  15. Pour l’Adroit, les points à améliorer (de mémoire) étaient: - Tranquilisation: Un système actif avec ailerons serait préféré au système Flume qui est passif (ailerons actifs proposés par DCNS sur les Adroit export) - Fardage: Besoin d’un propulseur d’étrave pour faciliter les manœuvres au port (prévu pour mais pas installé) - Logements équipage: la Marine veut des logements féminisés (pas de toilettes partagées en coursive) et moins denses (cabines pour 4-6 pax plutôt que 6-10 pax). Au vu des photos les logements pour officiers semblaient aussi assez exigus. Points faciles à régler mais cela viendrait au prix d’une réduction de la capacité d’accueil qui (selon mes estimations) passerait de 59 a 45-50 pax… - Reduction d’équipage trop poussée: en pratique rajouter une équipe de fusiliers, un médecin, qqs autres renforts pour tourner à 40-45 pax en déploiement plutôt que les 32 pax de l’équipage de base - Passerelle unique: Appréciée par le commandant mais peut devenir bruyante… nécessite une bonne discipline de l’équipage et quelques changements d’habitudes - Stockage carburant pour le Camcopter et des RHIB: éliminer le 100LL et l’essence trop dangereux et convertir les drones et RHIB au diesel Bref… à part le point sur les logements rien de très rédhibitoire.
  16. L’analyse de Michael Kofman sur les options qui restent pour Poutine: 1) L’escalade conventionnelle: peu efficace, limitée par les stocks de missiles déjà bien entamés. 2) L’escalade nucléaire: la doctrine RU permet les tirs d’avertissement/ d’intimidation. Scénario improbable mais on ne peut écarter complètement la possibilité d’un tir en Mer Noire ou contre Snake Island etc. 3) La mobilization générale: très compliquée en pratique (déclaration de guerre + manque d’encadrement pour former et essaimer les nouvelles unités + risque politique). Par contre, possible avec une déclaration de guerre d’engager les conscrits et faire du “stop loss” pour obliger les soldats professionnels en fin de contrat de rester qqs mois de plus. 4) La mobilization partielle: Scénario le plus probable, les RU peuvent mobiliser les anciens soldats surtout en ciblant les spécialités sous tension (des efforts de recensement ont déjà eu lieu) En cas de mobilisation, les résultats ne se verront pas avant 2023… entre temps les RU prennent le risque d’une nouvelle contre-offensive UKR visant leur ventre mou sur un front peu protégé, par exemple dans la région de Zaporizhzhia pour prendre Kherson à revers.
  17. Perdreaux ou pas, peu importe. Le problème des russes est connu depuis des mois: une armée en sous-effectif et corrompue jusqu’à la moelle. Passé les premières victoires et pris dans un combat d’attrition contre des mecs motivés, cela ne se pardonne pas. Je conseil de lire ce que disent les soldats russes eux mêmes, resumé dans ce fil et par ce constat cinglant: « Même avant ses dernières déconvenues, l’armée russe n’était pas heureuse. Le moral des troupes est faible, l’entraînement nul, la bouffe déguelasse, l’équipement pas au niveau, le bien être des soldats ignoré, et le commandement est perçu comme étant malhonnête, indifférent, et incompétent. »
  18. Pour changer un peu de sujet, voici les derniers sondages sur la guerre en UKR. Le pari de Poutine que l’Européen moyen lâchera l’Ukraine au bout de quelques mois n’est pas gagné… Allemagne: Reste de l’Europe:
  19. HK

    Marina militare

    Merci @gianks et @nelbluprofondo pour ces infos. Une chose que je n’ai pas compris: pourquoi envoyer des FREMM dans le Golfe de Guinée où en mission Atalanta plutôt que les patrouilleurs Commandanti, Sirio ou les dernières vielles frégates Maestrale? Parce que dire qu’il faut plus de frégates mais après les gaspiller sur des missions anti-piraterie ça ne semble pas très cohérent… alors qu’elles pourraient faire des missions OTAN.
  20. Et maintenant même Oskil serait contesté… rumeur à prendre avec des pincettes mais cela vient de sources UKR et RU. En tout cas si confirmé cela pourrait fermer la dernière petite porte de sortie pour les troupes dans la poche d’Izium (sauf pontons). Unité UKR avec des 4x4 civils et des MANPADS… semble qu’ils ont descendu un aéronef russe. Forces spéciales UKR? Unité d’infanterie légère? En tout cas cela pourrait expliquer la vitesse de progression s’ils passent par les petits chemins pour contourner le dispositif RU.
  21. Un autre article du Washington Post sur les blessés Ukrainiens. Les combats sont durs et l’artillerie Russe cause encore beaucoup de blessures… certaines légères et d’autres plus graves (mutilés etc). Cela dit peu de morts dans l’ensemble mais des unités entières peuvent être décimées par les blessures. Toujours bon de se rappeler des hommes au milieu de cet enfer. Des soldats ukrainiens blessés révèlent le lourd bilan de l'offensive de Kherson https://www.washingtonpost.com/world/2022/09/07/ukraine-kherson-offensive-casualties-ammunition/
  22. @xav @mudrets Surtout que les Anglos-Saxons n’utilisent pas les mêmes référentiels que nous… ce qui prête à confusion. Alors qu’ils mettent l’accent sur la date de prise d’armement (surtout l’US Navy), pour nous c’est plutôt la livraison ou la mise en service qui compte. « Commissioning » -> Prise d’armement pour essais « Builder’s trials » -> Essais constructeur « Acceptance trials » -> Présentation aux essais officiels « Delivery » -> Livraison « Post delivery trials » et « Work ups « -> Essais opérationnels / vérification des capacités militaires / Mise en condition opérationnelle « Shakedown cruise » -> Déploiement longue durée « Initial Operational Capability (IOC) » et « Full Operational Capability (FOC) -> Admission au service actif
  23. L’article de Le Monde posté par @olivier lsb est à lire et à relire. On sent les troupes UKR en confiance après leur baptême de feu offensif. Maintenant faut attendre de voir si la situation est généralisée sur tout le front de Kherson, mais pour une fois qu’on a un retour terrain… ça change du flux de détritus de sources russes.
  24. Ça dépend pas mal des recrutements qu’on engage dès aujourd’hui pour préparer le vivier d’hommes nécessaires. Le besoin de personnel est à l’horizon 2034 avec une « bosse » de 900 personnels en moyenne qui va durer 4 ans et pendant laquelle on aura 2 équipages de PA. Ca nous laisse 12 ans pour préparer ça. Ensuite faut bien que ces personnels soient affectés quelque part avant 2034 et après 2038… logiquement les doubles équipages peuvent servir de variable d’ajustement pour lisser la bosse. Voir ici à 34m… la montée en puissance est bien expliquée:
  25. 2 billets de Michael Kofman et Rob Lee, soulignant les incertitudes et le manque d’informations terrain qui rend difficile toute prévision sur l’offensive UKR de Kherson. Cela dit quelques arguments intéressants: Kofman: Géographie favorable pour les UKR, probable qu’ils cherchent à couper les Russes en 2 poches et à isoler/réduire celle du Nord. Peu probable qu’ils s’attaquent frontalement à la ville de Kherson dans la poche sud... l’objectif sera plus logiquement de forcer les Russes à se retirer (Snake island bis). Lee: Supériorité UKR tant pour les facteurs intangibles (renseignement, motivation etc), que pour les feux (localement). Par contre manque de véhicules blindés. Problème #1 pour les Russes à terme ne sera pas la logistique mais le renouvellement des moyens humains quand les soldats actuels arriveront à la fin de leur contrat court de 6 mois. Qui a envie de s’engager aujourd’hui pour passer 6 mois dans les tranchées en plein hiver? La nouvelle 3eme armée peut aider à boucher des trous temporairement dans les lignes défensives RU, mais combien resteront au printemps quand il faudra relancer les opérations?
×
×
  • Create New...