FATac

Members
  • Compteur de contenus

    7 908
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Days Won

    38

FATac last won the day on October 15

FATac had the most liked content!

Réputation sur la communauté

3 730 Excellent

À propos de FATac

  • Rang
    Classiciste orthodoxe - Canal historique
  • Date de naissance January 31

Profile Information

  • Gender
    Not Telling
  • Location
    A l'ouest, complètement ...
  • Pays
    France

Visiteurs récents du profil

4 445 visualisations du profil
  1. FATac

    [Tempest] Nouvel Avion de Combat Britannique En Partenariat !

    Si on revient à peine 10 ans en arrière, l'Ejercito faisait même cohabiter 3 chasseurs à hautes performances (mais aux capacités opérationnelles bien différentes) : C.14, C.15 et C.16. Objectivement, à cette époque, je me demandais bien à quoi servait de maintenir les C.14 et d'acheter les C.16 ; le C.15 paraissait assez capable à lui tout seul.
  2. FATac

    [France] Armée de l'Air

    Si, pour tirer un missile efficacement, il faut réaliser : Action A Action B Action C Action D Tir Action E Impact Mais que, l'entrainement efficace impose de faire : Action A Action B Action C Action DD qui simule le D Tir simulé Alors il est logique de considérer la réalisation de D, plutôt que DD, comme une simple erreur. La réalisation des actions A, B et C étant nécessaire pour que l'entrainement prépare réellement à quelque chose. Accessoirement, dans l'incident qui nous occupe, la non-réalisation de l'action E, ainsi qu'une communication immédiate à la "cible" sont des agissements qui contribuent à mitiger la gravité de l'erreur et augmentent la probabilité du caractère non-intentionnel de celle-ci. Aujourd'hui, je ne sais pas. Par le passé, les "grands" pilotes cumulaient plus de 5000 hdv. A supposer qu'ils aient été dans des unités de chasse bien engagées, avec plus de 250 hdv par an, ça leur fait 20 ans de "carrière".
  3. FATac

    [France] Armée de l'Air

    Plus il est complexe de tirer un missile, et plus procédure doit être répétée, travaillée, mécanisée pour pouvoir être réalisée dans le feu de l'action et le stress du combat. Mais plus la procédure est complexe, et plus elle peut être source d'erreurs, à chacun des niveaux, pouvant conduire, par cumul, à la situation rencontrée. Il peut y avoir eu une erreur pour avoir manipulé le Master-Arm alors qu'il n'aurait pas fallu dans un contexte d'exercice. Mais peut-être qu'il n'aurait pas fallu faire cet exercice particulier avec cet avion là (celui équipé bon de guerre) - ce n'est plus nécessairement la même responsabilité. Et au contraire, c'est quand la procédure est simple que la responsabilité individuelle est la plus importante. Si tu n'as qu'un geste à faire pour présenter un danger mortel, tu dois t'en tenir écarté le plus souvent/longtemps possible - et l'entrainement à ce geste est difficile.
  4. Le diptyque "Les diamants des sables" et "Le sabre du désert" est un combiné qui, à mes yeux, ramène Tanguy et Laverdure sur le devant de la scène. Pratiquement ce qui a été fait de mieux depuis la fin du duo Charlier/Uderzo (j'ai toujours eu du mal avec le dessin "sec" de Joseph Gillain).
  5. FATac

    menaces intérieures

    Je suis tenté d'avoir le même avis. Mais comme j'ai toujours, l'air de rien, une oreille qui traine quand je suis dans un lieu public, j'ai aussi entendu des jeunes "révoltés" par ce traitement. Ils en appellent à la Convention de Genève : Pour eux, le traitement est inhumain et les expose à la curiosité publique, ce qui est "interdit". Je ne suis pas intervenu, mais je me suis quand même posé intérieurement la question de "on en est là ?". On considère les interpelés comme des prisonniers de guerre ? A ce stade, il y a une distorsion de la réalité qui semble juste hallucinante. Je veux bien croire que j'ai un prisme de lecture de la situation qui m'est propre. Ils peuvent avoir le leur, eux aussi, mais là, l'écart entre les perceptions est abyssal ! Pourra t'on réconcilier ces points de vues ? Je veux dire à part quand ces "branleurs" auront 30 ans de plus, des enfants, des responsabilités, et seront devenus d'ex-rouges réac comme moi ? Quelqu'un a t'il théorisé la lutte par l'image sur les réseaux sociaux ? La valeur d'élément de preuve est précieuse, mais n'est elle pas un risque lorsque l'image aussi peut devenir une arme par destination ? Qu'elle soit réelle (l'image), brute, ou trafiquée, montée, augmentée pour en faire un mème ... Il est urgent de savoir quoi faire de l'image. Qu'elle soit officielle (par le canal du même nom), officieuse (fuite) ou adverse (captures de smartphone, omniprésents sur les événements) ... On a l'impression qu'à chaque fois, l'image échappe "au pouvoir", que ses agents ne savent pas quoi en faire, comme une poule qui a trouvé un couteau. Le camp d'en face, plus opportuniste, peut en tirer parti. Mais le pourrait il si la réponse, en termes d'images, était structurée ? On me dira que ce ne serait pas loyal de monter une Propagandastaffel contre Le Peuple ... mais j'ai vraiment l'impression que seul un camp a investi le champ de bataille numérique et ses armes d'opinion.
  6. FATac

    [France] Armée de l'Air

    La Sécurité des Vols ... Un préoccupation de tous les instants, associée à un responsable sur chaque base et chaque détachement (l'OSV).
  7. FATac

    Le F-35

    Je crois que c'est rapport à l'ingestion du gland de la perche de ravitaillement, conséquence ultime de la fausse-queue, qui vient provoquer une avarie de l'unique moteur du F1 - avarie dont l'issue pourrait être moins critique sur un bimoteur bien conçu.
  8. FATac

    menaces intérieures

    Moi, jusqu'à présent, dans ma vie, il n'y a eu qu'un seul truc où je savais qu'en en ayant subi 33%, il n'y avait aucun espoir pour qu'il y ait autre chose à sauver dans la suite.
  9. FATac

    USA

    Noooooooon !!!!! (livre que je vous recommande par ailleurs ... il m'a fait passer pour un dingue auprès des 7 autres occupants de mon compartiment de train, lors d'un retour de permission durant mon SN)
  10. C'est moi ou en plus Heather Nauert a un sérieux faux air de Cameron Diaz ?
  11. FATac

    [Chine] J-20

    De l'aéroport de Savannah ? Les chinois l'ont copié aussi ? Trop forts !!! ---------------------> []
  12. FATac

    menaces intérieures

    Je préfèrerai éviter : j'étais à Paris, ce fameux soir de 1986. Pacifiques et ordonnés, avec d'autres étudiants de province qui tentaient de rejoindre les gares pour rentrer après la dislocation du cortège, je peux vous assurer qu'on n'a rien compris quand les rangs se sont déchirés autour de nous, que les cordons de service d'ordre qui nous encadraient ont disparu, que tous les parisiens filaient dans les moindres portes ouvertes et autres passages, et que les motos nous ont frôlé avec des bâtons qui nous paraissaient faire un bon mètre de long. Peut être est ce notre absence de réaction qui nous a permis de ne pas prendre un coup, de continuer notre chemin en hatant le pas, mais sans courir, et en restant groupés. Mais franchement, bien jeune, j'ai senti un demi parfum de guerre civile ce soir là, que le bilan appris à la radio le lendemain m'a confirmé.
  13. FATac

    Qui sera le quatrième client export du Rafale?

    Le Viet Nam, j'y crois très moyennement, comme prospect. En tous cas, il ne faudrait pas que le Rafale ne vienne évoquer les mauvais souvenirs de la Rafale. Ce ne serait pas vendeur ...
  14. FATac

    menaces intérieures

    Si je suis globalement d'accord, il y a un point que j'ai beaucoup de mal à cerner : "que les politiques fassent leur boulot". Face à une telle situation, la seule issue conduisant à l’apaisement semble être l'abandon, la résignation et le renoncement. Vues les nombreuses attaques ad hominem dont les politiques sont la cible, le discours général contestant leur représentativité, leur légitimité et demandant (exigeant) leur départ, leur simple présence semble être un boutefeu prêt à faire repartir le mouvement. Si l'abandon des mesures sous la pression de la rue semble désamorcer la crise, ce n'est que temporaire, toute nouvelle action provoquant une nouvelle flambée de fièvre. Ils sont un peu SNAFU/Foupoudav. Donc, que peuvent ils faire ?? Honnêtement, c'est l'échange que j'ai eu récemment avec des élus locaux sur une manifestation sportive. Ils sont en plein désarroi, subissent aussi les mêmes désagrément qui ont conduit les gilets jaunes au mouvement actuels, mais ils ont tous un recul qui leur fait dire que la situation actuelle n'est probablement que la "moins pire". Ils voient les gilets jaunes demander à ce qu'on rase gratis au moment où il faudrait prendre conscience que les moyens pour le faire ont été consommés il y a deux générations et où il faudrait serrer la ceinture. Tout le monde réclame des efforts pour soi, mais n'est pas prêt à en faire pour les autres. Les politiques (et je place les élus locaux dans le même registre) ne peuvent plus faire de pédagogie car tout le monde se forge son opinion, généralement sur des sources partielles, le plus souvent sur des source biaisées, ou tout au moins confortant les hypothèses qui sont les leurs. L'effort de pédagogie nécessaire pour ouvrir le champ du débat devient alors gigantesque, incitant certains hommes politiques à user des mêmes mécanismes de généralisation abusive, de caricature, de regard superficiel sur les sujets en refusant de voir les questions dans leur ensemble. Et la pédagogie est rejetée ... il y a toujours un soupçon de non-sincérité. A bien y réfléchir, je ne suis même pas certain que la crise actuelle soit économique ou politique. Plus ça va, plus je me dis que c'est une crise de confiance. Et la crise de confiance, à mon avis, est la plus destructrice de tous car elle pousse à la morcellisation de la société, à la construction de petits groupes autonomes mais concurrents, à l'abandon de la solidarité - et tout cela me paraît à l'antithèse des efforts qu'il faut faire actuellement.
  15. FATac

    menaces intérieures

    Je ne peux que rappeler cet excellent mot de Umberto Eco, qui va en fâcher certains mais dont je suis persuadé qu'il s'applique très fidèlement à ceux des Gilets Jaunes qui ont le plus une attitude de passionaria sur Twitter et autres RS :