Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

FATac

Members
  • Posts

    10,543
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    66

FATac last won the day on November 25

FATac had the most liked content!

1 Follower

About FATac

  • Birthday January 31

Profile Information

  • Gender
    Not Telling
  • Location
    A l'ouest, complètement ...
  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

9,957 profile views

FATac's Achievements

Collaborator

Collaborator (7/14)

  • Dedicated Rare
  • Conversation Starter Rare
  • First Post Rare
  • Posting Machine Rare
  • Collaborator Rare

Recent Badges

9.5k

Reputation

  1. Ben ... sans chercher la malice, peut-être tout simplement parce que les équipes d'évaluations étaient distinctes et leurs travaux cloisonnés. Ça montre les limites de la méthode. Je reste persuadé que tous les choix d'outil, de méthode et de pondération de l'évaluation, aussi biaisés qu'ils puissent paraitre aux observateurs attentifs, ont été faits en toute sincérité, ce qui rend la décision finale totalement inattaquable - qu'elle nous plaise ou non.
  2. Si les deux événements peuvent être liés, je me garderais bien d'établir une causalité directe et une absence de hasard. Ca peut être un peu plus souple comme enchainement : Annonce de la signature -> Question dans les rédactions : on a quoi sur les ventes de la France à l'Egypte -> un sujet pas fini sur le renseignement -> Ok, coco, finis-moi ça au plus vite, n'importe comment, faut que ça sorte pour surfer sur l'actualité tant qu'on parle de l'Egypte. Il peut ne même pas y avoir d'intention derrière, juste un opportunisme pour profiter de l'éclairage du moment. C'est du moins ce que me suggère le Rasoir de Hanlon.
  3. A contrario, la Marine, elle, fait largement appel à ce genre de services. Entre autres, m'a-t-on dit, parce que l'AAE ne se montre pas très intéressée pour plastronner au profit des chasseurs marins - et puis aussi, querelle de clocher oblige, parce que les compétences des aviateurs en Assaut-Mer sont jugées insuffisantes pour entrainer correctement les opérateurs de défense aérienne des navires plastronnés.
  4. FATac

    Gripen

    Il y en a un en livrée Razzle-Dazzle.
  5. Doit-on en conclure que les gars de Matra étaient imbuvables ou bien que ce sont ceux de chez Airbus qui le sont, quelle que soit leur origine ?
  6. FATac

    Eurofighter

    My bad, j'en étais resté au contrat initial qui prévoyait des appareils neufs de Tranche 2. Mince ! C'est un coup de génie des Allemands d'avoir fourgué du T1 d'occasion pour plus cher qu'initialement prévu ... Mais je ne comprends pas trop comment s'est fait le montage de l'affaire alors (j'ai pas creusé, j'avoue, le sujet ne m'intéressait pas à l'époque). Ce sont des appareils allemands, donc ex-Luftwaffe, mais vendus par Airbus à qui le procès a été intenté pour la corruption dans cette affaire ... Airbus les a rachetés pour les revendre ensuite ? Quel affairisme alors qu'un accord diplomatique de vente entre états aurait permis d'éviter ou de limiter le scandale.
  7. Si c'est pour un sacrifice, il y a toujours d'autres options ... Pas la peine de souiller les quelques belles barcasses qui nous restent. Ca commence avec le Belem, ensuite ça va s'attaquer au Renard, à la Belle Poule, l'Etoile, le Pen Duick ... on s'arrête où. Nan, faut pas commencer.
  8. FATac

    Eurofighter

    Avec des neufs ! Désolé ... congés demain, je ne voulais pas rater l'occasion (c'est le cas de le dire).
  9. T'es gentil, tu touches pas au Belem, petit ... Tu trouves une autre branche pour prendre tes rebuts de communicants. De préférence, loin. Capisce ?
  10. FATac

    Eurofighter

    L'Eurofighter, c'est bien ce chasseur qui est, à ce jour, jamais vendu sur le marché de l'occasion ? En près de 20 ans de service ? (je sais, c'est mesquin)
  11. Je ne crois pas m'être montré si ronchonchon que ça ? Si ? C'est le choix des Suisses et si je le déplore, je le respecte néanmoins - et je ne crois pas avoir montré d'autre position sur ce sujet.
  12. Après, faut voir à quel prix tu peux le valoriser sur eBay le 26 décembre ...
  13. Ce qui traduit, en gros, le fait qu'il y a plus de vendeurs que d'acheteurs d'actions DA et peut s'expliquer de plusieurs manières : Des arbitrages au sein de portefeuilles d'actions, pour des raisons variables, conduisant à vendre du Dassault pour réduire sa part dans un mix de société - notamment si la valeur a atteint un cours élevé déséquilibrant le panachage. Des prises de bénéfices, particulièrement de petits porteurs voulant se dégager des liquidités avant les fêtes (j'en connais un, personnellement). Des prises de bénéfices, éventuellement de porteurs plus importants, par anticipation d'une annonce pouvant influer sur le cours. À ce stade, il est impossible d'anticiper la nature de l'annonce. En effet, un échec peut provoquer un plongeon, mais un succès aussi, de façon paradoxale, car l'industriel rentre alors dans une phase de production qui peut réduire l'attractivité de son titre (les investissements consomment alors des liquidités et le risque industriel d'une production réelle peut faire craindre une rentabilité moindre du titre). Ça arrive aussi, de temps en temps ... aucune vie d'action n'est un long parcours haussier. Des fois, ça baisse, surtout quand ça a monté. Donc, lire l'avenir dans le cours de l'action DA n'est probablement pas plus efficace que de le lire dans le marc de café, la course des nuages ou les entrailles d'un poulet sacrifié entre deux chandelles renversées. Attendions de savoir ce qu'en dit Guida, la concierge portugaise de @Claudio Lopez.
  14. Quand je lis ça, sous la plume d'un Australien, j'ai l'impression que AUKUS est un échec et que les Chinois sont déjà à Canberra. C'est un communiqué que le PCC n'aurait pas renié. C'est donc LA Vérité. Amen.
  15. Il est même évident qu'il existe ce genre de timer, notamment pour éviter qu'un appareil ne parte avec un composant qui a dépassé ses limites (qu'elles soient en durée de fonctionnement, ou simplement calendaires de dépose pour visite). Après, que ces timers déclenchent des alarmes que l'on peut acquitter pour passer outre, ou bien qu'elles produisent des blocages, en toute honnêteté, personne n'en sait rien. Mais les avions n'étant pas parqués connectés en permanence au système, on peut raisonnablement supposer que ces timers ont des durées qui se comptent en jours ou en semaine (ou bien en heures de fonctionnement/vol). Des appareils désignés pour la PO ne pourraient alors être désactivés au passage d'une opération US dans le ciel suisse qu'à la condition que ce passage ait été sérieusement anticipé, et au prix d'une augmentation de la gravité de l'incident diplomatique que cela peut représenter puisque d'autres appareils que ceux de la PO pourraient alors se retrouver bloqués aussi. Nul doute que la Suisse, constatant à quel point la laisse est courte irait alors le clamer sur les toits, brûlerait ses F-35 et inciterait les autres possesseurs de la dinde à la faire rôtir aussi s'ils ont un tant soi peu d'indépendance ou un alignement potentiellement différent de celui des USA - sans être en opposition farouche pour autant. D'autant qu'il y a bien d'autres moyens de passer impunément que de provoquer un tel blocage grossier qu'il ne faudrait réserver qu'aux ex-alliés définitivement passés dans le camp adverse. Je suis persuadé qu'il est bien plus facile d'enregistrer des clés d'identification permettant au système d'ignorer ou de ne pas détecter des appareils, altérant ainsi la détection radar, les échanges L16 ou les réponses IFF. Ces clés peuvent être déposées sur les appareils à "bloquer" avec une certaine avance et ne poser aucune difficulté, les appareils adverse volant avec des clés "publiques" le reste du temps, et avec ces "clés de blocage" uniquement lors de l'opération controversée. Et c'est vrai que face à ce type de "menace", mettre tous ses oeufs dans le même panier en choisissant des systèmes tous issus de la même source - cohérente, la source puisqu'elle assure l'interopérabilité desdits systèmes - c'est un peu tendre la joue ...
×
×
  • Create New...