Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

FATac

Members
  • Posts

    11,274
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    74

Everything posted by FATac

  1. Tout était déjà dans le nom. Ils ont traité le produit Dassault de Rafailure, alors qu'ils produisaient l'EuroFaillitaire...
  2. Après 32 ans de carrière ? Même avec des capacités opérationnelles entretenues jusqu'au dernier jour avant la cession, le repreneur s'expose, quand même, à dépenser plus en MCO que l'économie réalisée sur un achat d'occasion en évitant le neuvage et la maturation technique.
  3. Ben... je crois que ceux qui ont accepté des passeports russes ont intérêt à les détruire à l'approche des forces régulières ukrainiennes quand celles-ci gagnent du terrain. A priori, de ce qui a déjà été rapporté par ailleurs (avec une fiabilité douteuse, j'en conviens), ceux qui disposent de papiers russes peuvent rester sur place et cohabiter avec l'occupant le libérateur. Ceux qui en sont dépourvus seraient envoyés en Russie pour enquête de loyauté. D'ailleurs, sur le territoire contesté des LNR et DNR, être un homme de 19 à 60 ans et ne pas être en armes aux côtés des Russes est suspect, non ?
  4. Ce n'est pas grave s'il y a peu d'armes utilisables et expédiables à un pays en guerre dans le lot de ce qui a été récupéré. Ca n'a jamais été le but réel de cette opération et il faut être soit américain (redneck), soit d'une naïveté confondante pour le croire. Clairement, dans un contexte de multiplication de tueries de masses, de circulation immodérée d'armes, les forces de l'ordre sont prêtes à tout pour faire baisser la menace, et cette collecte est finalement moins coûteuse que des opérations d'enquête et de démantèlement de groupes. La cible n'est pas forcément la meilleure, mais ce sont toujours ça en moins à circuler. Je valide le concept !! Une exigence russe d'abandon des demandes d'adhésion à l'OTAN des Finlandais et des Russes, si elle arrive après la mise en coupe réglée de tout ou partie de l'Ukraine, ne pourra qu'être ignorée et provoquera, inévitablement, une accélération du processus. Si la Russie ne veut pas de la Suède et la Finlande dans l'OTAN, maintenant qu'elle a lancé une guerre chez un autre voisin (quel que soit le nom qu'on donne à l'opération en Ukraine), elle n'a qu'une option : envahir la Finlande et la Suède. Bon, c'est aussi une occasion de tester les articles sur la défense mutuelle au sein de l'Union. Je trouve que la mise paraît vachement élevée, non ?
  5. Si tu vas par là, il y a à peu près autant de différences dans la conception de la cellule entre le Rafale A et le Rafale C qu'entre celle du Mirage III et celle du Mirage 2000. Pour autant, on ne dit pas du second qu'il a 70+ ans, il me semble. La similitude est le signe d'une orientation commune, d'une même réponse apportée aux mêmes questions, sur des solutions techniques maîtrisées. Ce n'est pas une identité, pour autant. Le Rafale C n'est pas une évolution du Rafale A. C'est une création ex-nihilo conçue pour rentrer dans la formule démontrée par le Rafale A (d'où le fait que le plus ancien était un démonstrateur, pas un prototype).
  6. Euh... Non, je ne me reconnais pas : Pour ce que j'en sais, et je n'en sais pas grand-chose : La doctrine de reconnaissance aérienne française n'est pas celle des USA, ni celle de l'Ukraine, ni celle de la Russie. Partant de là, la comparaison n'est pas raison, et les leçons à en tirer pour notre propre doctrine sont finalement assez limitées. Les Russes et les Ukrainiens sont les seuls présents sur le théâtre des opérations. Leurs moyens "classiques" ne sont pas les nôtres. Il semble probable que les leurs présentent des vulnérabilités élevées dans un contexte peu permissif. Je ne dis pas que les nôtres seraient plus survivables, mais que là, la potentielle ferraille du champ de bataille est trop dense pour engager les moyens avec une chance raisonnable de succès. Pour autant, il semble qu'il y ait encore une activité aérienne, tant d'un côté que de l'autre, qui paraît davantage relever de la reconnaissance que de l'appui ou de l'interdiction. Il faut des cojones en titane, des profils de vol qui se prêtent peu à la mission, mais ça peut fournir des données réactualisées. Les acteurs périphériques (OTAN) restent, justement, en périphérie pour ne pas être co-belligérants. S'ils transmettent du renseignement de reconnaissance (image, électronique, orbat et autres traces d'activité), ils le font précisément avec des moyens stand-offs (RQ-4, RC-135 orbitant en pays amis ou en zone internationale, ou bien satellites). Quant à l'observation proche, de terrain, la leçon du drone léger de reco à courte distance a déjà été tirée, il me semble. L'armée de Terre dispose de ses propres capacités de nano et micro-drones, sans compter les trucs un peu plus gros qui font l'objet de divers feuilletons industriels. En fait, je ne suis pas certain de bien percevoir ce que tu voudrais trouver, spécifiquement, sur ce point. Les acteurs étant compartimentés, cloisonnés, disposant de moyens différents et de politiques d'usage de ces moyens très hétéroclites, les leçons à en tirer existent, mais ne sont pas forcément faciles à appréhender sans une (très) solide remise dans le contexte qui leur est propre.
  7. Est-ce que, par le plus grand des hasards, les autorités maliennes auraient des difficultés à convertir les francs CFA en roubles pour honorer les soldes de ces prestataires ?
  8. Bien sûr. Il s'agit de rester honnêtes : si c'est vrai, ce n'est pas de la vantardise.
  9. Le Twin-Rafale, quelque temps après le Rafale biplan et pentareacteurs. Il n'y a pas à dire, le français est inventif !!
  10. J'ajouterai gouailleurs et cartésiens.
  11. C'est pourtant son geste habituel. Vous préférez quand le gouvernant d'en face est une bombasse ?
  12. Je reviens là-dessus... J'ai eu, il y a quelques mois, un échange surréalistes avec des directeurs d'hôpitaux : en France, en moyenne, chaque semaine, un hôpital subit une attaque réussie. Leur calcul était le suivant : il y a 3000 établissements en France. Un hôpital se fera donc toucher une fois tous les 60 ans. Partant de là, le coût de la défense contre un truc qui a une telle fréquence est juste disproportionné et largement supérieur à celui de la réparation post-incident. Donc ils gardent un peu de budget pour réagir à une crise, et ne dépensent surtout pas trop pour la cyber-défense, préférant mettre leur argent dans d'autres services sous-dotés. J'ai eu beau tenter de leur expliquer que, pwnés une année, ils pouvaient l'être de nouveau l'année d'après, voire même dès le mois d'après, et que la fréquence des attaques pouvaient aussi monter significativement en fonction des moyens de la red team, avec 1 attaque par jour, ou même par heure, et que leur tour viendrait très vite dans ce cas, ils m'ont ri au nez en disant que non, non, le risque était epsilonesque.
  13. Sans vouloir participer à votre tournante de cave de cité sur des pauvres drosophiles non-consentantes, il me semble que ce que je cite est quand même une généralisation über-mega-king-size (bolchoï pour faire bonne mesure).
  14. Celui qui vient du pays le plus au sud est en pull sur sa chemise, celui qui vient du pays le plus au nord est en polo. Le pays intermédiaire est juste en chemise à manches longues. La diversité climatique en une image - pour ne pas parler de politique.
  15. Bah oui... Cold launch ... éjection à 5 ou 10 m avant l'allumage du propulseur. Mais normalement, tu as un angle minimum d'élévation du tube, angle qui garantit que le missile ne repassera pas sous le niveau de la bouche du tube. Il ne faut donc juste pas tirer sous cet angle, ni avec un obstacle qui vient obstruer le plan horizontal au niveau de la bouche.
  16. Tout à fait. Je n'ai pas les chiffres et les dates, mais il me semble que les Rafale Marine ont été plus présents que les Rafale AAE pour faire des présentations sur les meetings helvétiques ces dix dernières années.
  17. FATac

    [Rafale]

    Ils risquent l'oubli... pour cinq ans. https://www.mdmh-avocats.fr/2020/08/14/la-compromission-du-secret-de-la-defense-nationale-un-delit-poursuivi-severement-puni/ https://www.dgsi.interieur.gouv.fr/decouvrir-la-dgsi/nos-missions/police-judiciaire-specialisee/compromission-du-secret-de-la-defense https://www.legifrance.gouv.fr/codes/section_lc/LEGITEXT000006071307/LEGISCTA000020411218/
  18. Un exercice à dominante aéromaritime... Alors ? Les enclavés s'encanaillent à l'assaut-mer ?
  19. J'ai quelques explications, mais aussi quelques interrogations à ce sujet. Tout d'abord, en théorie, le score des NUPES chez les Français de l'étranger et dans les DCOM devrait être nul. Si certains candidats revendiquent un soutien NUPES dans ces circonscriptions, le texte de l'alliance, l'union ou le rassemblement que cela représente précisait qu'il ne concernait que les circonscriptions métropolitaines. Par ailleurs, pour avoir suivi un peu le débat autour des "teintes" de représentation des candidats NUPES dans les résultats, je suis complètement perdu par ce qui en est ressorti : les résultats doivent être comptabilisés en "teinte" unique : c'est NUPES, et rien que NUPES. En cela, c'est juste puisque cela présente un front uni comme peut l'être le front de la majorité présidentielle, lui présenté sous une teinte unique. Mais, pour autant, chacune des composantes de la NUPES a eu son espace propre de communication au cours de la campagne officielle du premier tour - au contraire de ce qui a été fait pour la majorité présidentielle qui avait, m'a-t-il semblé, un spot unique. Cela laisse donc l'impression d'une somme de bricolages, tant côté NUPES que côté MinInt, qui font des ajustements en permanence, des recours éventuels de ceux-ci, et que personne ne se préoccupe de conserver une cohérence d'ensemble - ce qui peut légitimer des soupçons de manipulation ou d'abus, tant d'un côté que de l'autre.
  20. Faut comprendre, il a la MiG-reine (ça rend les idées visqueuses, le raisonnement colle aux parois de la boite crânienne).
  21. Moi, je trouve que le Su-57 fait long... ---> []
  22. Navré, je n'ai pas l'info - et je ne pourrai pas l'avoir, pas d'accès aux détails techniques...
  23. Et l'info, officieuse, que j'ai reçue par quelqu'un qui connait quelqu'un qui connait ... qui travaille chez l'industriel, c'est que ce sont 18 fournis par la France. 6 pris dans les stocks, 6 pris sur une commande française (celle de 32 passée en 2015 ?) 6 pris sur la commande Marocaine, mais pris en compte par la France, qui indemnise alors le royaume Chérifien pour le retard de livraison puisque les équipements prêts à livrer sont prélevés, et de nouveaux sont ajoutés au cycle de production pour compenser. Le Maroc recevra donc l'intégralité de sa commande, et l'Ukraine recevra 18 CAESAR aux frais de la France, 6 "usagés", 6 neufs initialement destinés à la France, et 6 neufs initialement destinés au Maroc.
  24. Pour que l'unité ne soit pas identifiable et que la vidéo ne fournisse pas ou peu d'information sur l'endroit où elle opère et sur les éventuelles identités de ses soldats. Et un troll Russe te dira que c'est parce que la tourelle porte des marquages nazis, bien sûr !
×
×
  • Create New...