Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Deltafan

Members
  • Posts

    763
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

Deltafan last won the day on June 28 2019

Deltafan had the most liked content!

Reputation

1,059 Excellent

Profile Information

  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Deltafan

    [Rafale]

    Passionnant, effectivement, et plein d'humour
  2. Oui, j'ai fait hier une traduction Google Trad (Edge ne le proposant pas automatiquement sur le site d'origine) de l'article partagé par rasi. Il est donc indiqué que la France voulait racheter 40 2000-9 pour l'Ukraine, mais que les EAU ont préféré la livraison de 30 au Maroc et de 39 à l'Egypte.
  3. Depuis la fois où j'ai appris que les Qataris iraient régulièrement faire des exercices en Turquie avec leurs Rafale, rien lu de pire en ce domaine...
  4. Il y avait eu ça aussi, fin 2020, même si, depuis, le PM pakistanais a changé (et que celui concerné doit être aujourd'hui en prison après avoir pris 3 condamnations il y a quelques semaines) : https://www.hindustantimes.com/world-news/france-turns-the-screws-on-imran-khan-declines-upgrade-for-mirage-subs-and-more/story-QOPvQYDfvTfwGyJHQY80dN.html
  5. Si j'en crois un forumeur de SecretProjects forum, le programme de recherche Diabolo de la DLR (juillet 2018-juin 2022) ne visait qu'à développer les capacités de conception numérique de l'Allemagne. Je rappelle que sur les 10 de départ, il y a encore 4 designs en compétition pour le NGF, que deux seront sélectionnés cette année et le vainqueur l'an prochain (enfin, normalement...). https://www.secretprojects.co.uk/threads/france-germany-spain-future-combat-air-system-fcas-scaf-fsac.29201/post-666008 https://www.dlr.de/as/en/desktopdefault.aspx/tabid-15880/25737_read-66160/
  6. Ouvrage en 3 tomes à venir sur les avions Bloch : Collection Histoire de l'aviation N°45, 46 et 47. Dates de parution et couvertures non contractuelles. Prix non indiqués. Les tables des matières sont provisoires. https://www.avions-bateaux.com/produit/lela-presse/5478 https://www.avions-bateaux.com/produit/lela-presse/5481 https://www.avions-bateaux.com/produit/lela-presse/5482 Parution du 30/05/2024 Les avions Marcel Bloch - Tome I : Premiers succès Parmi tous les grands avionneurs français, Marcel Bloch est l’un des moins bien connus, tout comme ses avions. Il est temps de combler une lacune importante et de présenter ses productions, qui ont marqué les années 1930 jusqu’à la Seconde Guerre mondiale. Comment, en appliquant une politique de petits pas, en s’appuyant toujours sur ses expériences précédentes, bonnes comme mauvaises, il est devenu l’un des plus grands fabricants d’avions du monde. Toujours tourné vers l’avenir, dédaignant le passé, devenu Marcel Dassault après la Libération, il n’a pas laissé beaucoup de traces de ses premières réalisations, réussites comme échecs. Pour retracer son histoire, il a fallu rechercher de très nombreuses sources parcellaires et reconstituer le fil des évènements par recoupements de bribes d’informations éparses. Ce long travail de reconstitution minutieuse mené durant de nombreuses années par l’auteur permet enfin de révéler des histoires d’avions très mal connues, même sur ses appareils les plus en vue. L’histoire des avions Marcel Bloch est complexe, pleine de contradiction et de retournements. Si vous croyez bien la connaître, vous vous trompez ! Découvrez une autre vision de l’histoire de l’aviation, à l’aube de la guerre, avec ses polémiques, ses tentatives, ses projets, ses réalisations, ses ratages, ses rattrapages et ses succès parfois éclatants. Sommaire du Tome I : Premiers succès - Introduction Marcel Bloch Premiers pas Du bois dont on fait des hélices (Hélices Éclair) Un avion pour deux (SEA I, SEA IV) - Retour à l'Aviation Premiers dessins (MB V) Trimoteur postal (MB VI, 60, 61, 62) Et des projets… (MB VII, VIII, IX, X, XI, XII, XV, XVI) - Nouvelle équipe Premiers succès Trimoteurs coloniaux (MB 70, 71, 120) Avions sanitaires (MB 80, 81) Du sanitaire au tourisme Premiers avions de tourisme (MB 90, 91, 92, 93) L'avion sanitaire fait du tourisme (MB 140, 141, 170T, 190) Quelques tentatives de monomoteurs (MB 100, 110) - L'aviation militaire Première génération de bombardiers (MB 200, 201, 202, 203) Multiplaces de combat (MB 130, 130M, 131, 132, 133, 134, 135, 136, 140) - Bibliographie - Remerciements Parution du 30/09/2024 Les avions Marcel Bloch - Tome II : Entrée en guerre Après une première tentative restée discrète, Marcel Bloch a pu devenir un industriel de l’Aviation grâce au succès d’une seconde génération d’avions MB 81, MB 120 et MB 200. Il lance alors un vaste défi à ses équipes pour donner naissance à une troisième génération, qui comprend notamment les modèles MB 130, MB 131, MB 210 et MB 220, qui vont faire de lui l’un des plus grands avionneurs français de la première moitié des années 1930. Quatre ans après son retour à l’Aviation, Potez, Breguet, Morane, Loire, Hanriot… la plupart des autres avionneurs fabriquent des avions Marcel Bloch. Découvrez comment il a su transformer des échecs techniques cuisants en succès éclatants. Comment des prototypes ratés sont devenus certains des meilleurs avions français. Mais les nationalisations et les polémiques techniques, auxquelles s’ajoute la montée de sentiments antisémites, freinent son extraordinaire développement. Cette seconde partie met en lumière les succès et amorce les premières difficultés de Marcel Bloch et de ses avions. Sommaire du Tome II : Entrée en guerre - Grèves et nationalisation Deuxième génération de bombardiers (MB 210, 211, 212, 210H, 218) - L'aviation de transport Pourquoi pas un trimoteur ? (MB 300) Et si l'on essayait en bimoteur ? (MB 220, 221) Quadrimoteur colonial (MB 160, 162 Raid, 400) - 39-40 : un mois et demi de guerre Avions de combat (MB 170, 171, 172, 173, 174, 175, 176, 177, 178, 179, 174Z, 175T) Parution du 29/12/2024 Les avions Marcel Bloch - Tome III : Chasseurs et autres développements Marcel Bloch a mis du temps avant de se décider à proposer un avion de chasse. Sa première tentative est un total échec, l’avion ne peut même pas décoller. Pourtant, les idées qu’il a insufflées à ce projet vont amener le gouvernement français à le rattraper et, après de multiples améliorations, l’industrie va en faire l’un des trois principaux défenseurs de l’espace aérien français. À côté de cela, Marcel Bloch continue d’ouvrir de nouvelles voies, de proposer de nouveaux avions, dont les prototypes se succèdent. Ce troisième volume présente l’apogée des avions Marcel Bloch ainsi que la chute, jusqu’à son enfermement et sa déportation durant la guerre. Mais avec 1887 avions Bloch construits partiellement ou complètement entre 1929 et 1946, incluant 53 prototypes ou appareils expérimentaux, il reste l’un des grands industriels de l’aviation des années 1930. Et il va encore rebondir pour redémarrer avec une petite équipe de fidèles pour donner naissance à un géant mondial de l’Aviation d’après-guerre : Dassault Aviation. Ce troisième volume aborde ses premiers avions de chasse, qui ont sillonné les cieux français durant toute la guerre, ainsi que ses derniers prototypes et projets avant cette grande transition vers une nouvelle aventure. Sommaire du Tome III : Chasseurs et autres développements - Chasseurs (MB 150, 151, 152, 153, 154, 155, 156, 157) - Tentative de bombardier quadrimoteur (162, 163, 165) - Quadrimoteur continental (MB 161, 261, 164) - Prototypes sans lendemain Hydravion de combat (MB 480) Bimoteurs de servitudes (MB 500, 600, 800) Petit chasseur en bois (MB 700, 720) Et des projets méconnus… (MB 180, 190, 1010, 1011, 1040,…) - Moteurs Bloch - Débâcle et restructuration (BA 1020, SO 180, SO 190, MB 500, MD 303) - Synthèse Annexe 1 : Avions Roussel Annexe 2 : Immatriculations civiles des avions Bloch Annexe 3 : Récapitulatif des avions Marcel Bloch Annexe 4 : Chronologie
  7. Autant que je me rappelle, initialement, étaient prévus 200 pour la France et 200 pour l'Allemagne, puis 100 pour l'Espagne. Maintenant, quant à savoir si ces quantités seront maintenues, c'est une autre histoire...
  8. Certes, mais il faut voir le coût et les capacités des deux appareils. Par ailleurs, les Suédois ont "dégraissé" leurs effectifs de Gripen et certains Gripen remplacent des Gripen (la France le fait aussi pour remplacer les 24 "occases" vendues à Croatie et Grèce, mais sinon, nos achats s'ajoutent dans les effectifs, contrairement à ce qui se passe en Suède). Si j'en crois Wikipedia en suédois, la Suède dispose aujourd'hui de 71 C, 23 D et 3 E (soit 97 appareils) https://sv.wikipedia.org/wiki/Svenska_flygvapnet En ce qui concerne la France, on devrait arriver au total d'environ 230 commandés et environ 200 opérationnels à la fin de la livraison de la tranche 5 et du remplacement des 12 avions vendus à la Croatie (et il y aura encore près d'une cinquantaine de 2000D). Sans compter l'éventuelle tranche 6 (remplacement des 2000, des premiers Rafale Marine et/ou autre) Maintenant, on est d'accord que "en proportion", les Suédois font un plus gros effort que nous.
  9. Article OPEX 360, avec le titre : La Suède a lancé des études pour définir le concept d’un avion de combat de 6e génération https://www.opex360.com/2024/03/23/la-suede-a-lance-des-etudes-pour-definir-le-concept-dun-avion-de-combat-de-6e-generation/ Pour rappel, cet article d'Aero Buzz d'il y a presque deux ans : https://www.aerobuzz.fr/breves-defense/la-suede-demande-a-saab-dimaginer-lavion-de-combat-du-futur/ Je vous laisse maintenant deviser* sur le sujet suivant : -X : Avec un PIB de 2 639 milliards € en 2023 et un endettement de 111,9% du PIB au 3ème trimestre 2023, la France s'associe avec l'Allemagne (PIB 3 877 milliards €, endettement 64,8 %) et l'Espagne (PIB 1 346 milliards, endettement 109,8 %) pour s'engager dans une coopération pour construire un avion de combat furtif -Y : Avec un PIB de 563 milliards € et un endettement de 29,7 %, la Suède étudie la faisabilité de faire "seule" un avion de combat furtif. -m : paramètres : tailles des avion, leurs missions, nombre de réacteurs des avions, navalisation possible dans un cas pas dans l'autre, réacteur et autres éléments en coopération ou acheté aux USA/au Royaume-Uni, situation économique, volonté politique, etc. Ramassage des copies dans un an (arbitrairement, parce que le choix du design définitif du NGF est prévu pour mars 2025) *Pour ne pas fâcher les modos, parlez quand même (beaucoup) plus ici de ce potentiel chasseur suédois que du NGF (ou du GCAP) qui a déjà ses topics spécifiques
  10. La suite de l'article est sur une page Linkedin (par l'auteur de l'article) : https://www.linkedin.com/posts/shephard-media-group_activity-7171492308255764480-87HG
  11. Deltafan

    [Rafale]

    'fectivement. Sinon, en mettant la vidéo plein écran, on voit la flamme du missile, en avant de l'avion, pendant 2 secondes et la cible qui est touchée dans la même direction deux secondes plus tard.
  12. Deltafan

    [Rafale]

    Sur cette vidéo, on voit la même séquence de tir 3 fois (22", 1'40" et 3'25"), mais il me semble qu'à 59"-1'05" on la voit de plus loin avec le shooting de la cible :
  13. Les premiers exemplaires de série devraient voler avec le moteur américain du prototype, mais pour la coopération relative à un réacteur "local" avec Rolls-Royce, un accord définitif n'est toujours pas conclu. https://www.avianews.ch/post/turquie-des-moteurs-mais-pas-de-f-16
×
×
  • Create New...