Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Patrick

Members
  • Posts

    12,984
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    128

Patrick last won the day on March 19

Patrick had the most liked content!

Reputation

16,792 Excellent

4 Followers

Profile Information

  • Gender
    Not Telling
  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Patrick

    Le F-35

    Quand je disais que SAAB s'en sortait très bien en s'étant rapproché des USA.
  2. Ce serait pas le même canon de 105 que sur le Brutus américain?
  3. Plutôt des baies techniques pour l'électronique embarquée.
  4. Je n'ai pas de compte facebook j'en ai créé un poubelle pour vérifier, je viens de voir les autres photos. En effet c'est une vraie image mea culpa. Cependant il y a un filtre photographique maousse costaud qui aplatit les couleurs façon Claude Monnet, courbe des lignes qui devraient pas être courbes, et fusille les contrastes. C'est très bien pour l'OPSEC, entendons-nous bien. Moins il y aura de trucs identifiables sur et autour de ces engins mieux on se portera. Pour comparer avec une photo qui a pourtant beaucoup de grain, et jouer au jeu des 7 erreurs: Vue!
  5. C'est une maquette grossière. Soit l'OPSEC continue soit ils ont déjà perdu les engins en question... Mais on aurait alors vu les russes en faire leurs choux gras.
  6. Ça dépend si les pays en question mettent la faute sur le dos des russes ou des ukrainiens. Certains bons amis de la Russie vont d'ailleurs oser l'impensable, ça me semble évident. Mais je me demande ce qu'il se passera si au contraire le front commun et la pression augmente. La Russie va-t-elle menacer le monde entier de frappes nucléaires si les gens ont faim? Remarque ça réduirait probablement le réchauffement climatique. Pardon? C'est la faute des pays occidentaux si l'Ukraine ne peut pas exporter son blé qui d'ailleurs a été volé par les russes lors d'opérations de pillage en règle? C'est un peu trop facile. L'Inde elle-même n'exportera pas son blé non plus. La faute à qui?
  7. En images: Nous aussi on se met à troller ouvertement? D'où vient cette photo? Non parce que peut mieux faire quand même.
  8. Oui. Toujours pas. Jusque là ça va. ...Et c'est là que commence la distribution de facepalms. Le premier ahuri qui s'amuserait à faire ça ou à disposer d'une flotte d'armes spécifiquement dédiées à cet usage se mangerait tellement de protestations et de sanctions au niveau mondial qu'il se ferait laminer économiquement assez rapidement sans que l'adversaire n'ait à tirer le moindre coup de feu. La génération de débris en orbite qui menaceraient les autres satellites, sans distinction, civils comme militaires, est une ligne rouge que personne, même pas les chinois qui ont procédé à un test du genre qui a provoqué d'immenses protestations en générant plein d'éclats, n'est justement prêt à prendre, car il passerait instantanément pour un paria auprès du reste du monde. Et on voudrait en faire un élément de dissuasion conventionnelle EN FRANCE? J'ajoute qu'à l'ère des cubesats et de la démocratisation de l'accès à l'espace les satellites peuvent se remplacer. Donc ça fait chier tout le monde, surtout les gens autres que nos ennemis, les CIVILS, les SCIENTIFIQUES, les gens qui ont besoin de l'accès à l'espace pour leur TRAVAIL et leurs recherches, et manquent parfois de financement, et ça ne dissuade absolument pas les armées bien dotées qui se foutent entièrement de perdre quelques satellites vite remplacés car conçus pour subir une certaine attrition, sachant qu'en plus elles n'auront pas besoin de ça pour nous envoyer des missiles nucléaires sur la gueule, comme c'est le cas depuis les années 60. Applaudissements, donc, pour cette idée de génie émanant de cerveaux féconds: on emmerderait nos alliés et les gens qu'on prétend protéger, et on ne provoquerait que des inconvénients légers pour nos adversaires. Où est la dissuasion là-dedans? Encore ce débat surréaliste, mon Dieu... Les "rods from God" ça ne marche physiquement pas, et ça ne marchera jamais. Le fantasme de l'énergie cinétique acquise grâce à la vitesse et qui génère une onde de choc qui casse tout autout du point d'impact n'est rien d'autre qu'un fantasme. Oui parce que l'énergie cinétique ça se dissipe. Et parce que la surface de la terre n'est pas consituée de cristal. Donc ça rentrerait dans le sol en faisant "plouf" (oui même dans du sol dur) et basta. Au mieux on finirait avec l'équivalent d'une GBU 28. On ne dissuade personne avec ça. D'autre part si je reprends le premier point, il faut qu'on puisse détruire des trucs en orbite... Bon donc l'adversaire va s'équiper aussi. ...Mais il faut ensuite qu'on envoie notre dissuasion en orbite... Donc l'adversaire va pouvoir taper dessus avec ses moyens anti-satellites qu'il aura justement conçu pour... Contrer nos propres moyens anti-satellites en premier lieu! Non mais c'est du génie! On permettrait même à nos adversaires de faire des économies en leur montrant où il faut investir plutôt que de leur faire dillapider leurs investissements dans des directions opposées justement. Et d'autre part, si, contrairement à ce que le jean-luc nous raconte, les sous-marins sont discrets et vont le rester encore longtemps, et ce même si des technologies commencent à poindre pour faire de l'analyse gravimétrique. Sauf que l'un des pays en pointe dans le domaine, c'est JUSTEMENT la France... Les satellites quant à eux, se repèrent très bien, encore plus avec des radars multistatiques possiblement en orbite eux-même, la France démontrant d'ailleurs avec Cérès que cette capacité à faire du ROEM et de la triangulation depuis l'espace est tout à fait possible vers la terre (qui reste un objet tridimensionnel) et donc qu'elle l'est aussi en toute logique vers l'espace. Bref cette idée c'est comme l'hydroxycholoroquine contre le covid, pour simplifier. Ça a l'air super! Mais ça marche pas, ou alors dans des quantités qui tueraient le patient. Comme l'eau de javel ou la purification par le feu, qui elles aussi fonctionnent très bien, mais pas dans le corps humain. Et je me répète, il s'agit clairement de l'envoi d'une arme dans l'espace ce qui est un tabou que même les plus débiles sur terre, j'inclus les nord-coréens, les iraniens, les pakistanais, ou encore les poutiniens en phase terminale, se refusent à faire à l'heure actuelle malgré leurs beuglements, leurs tests de missiles qui font peur, et leurs menaces d'utiliser leurs "armes secrètes". Il y a peut-être une raison non? Mais nous on le ferait? Nous? La France? Avec notre posture? Lol. On est capable en France avec Graves de détecter des micro-satellites espions qui suivent les nôtres, il y a des centaines de radars qui suivent les objets en orbite jusqu'à plus de 36000km d'altitude, et les caractérisent, mais pas de soucis on va camoufler un énorme truc qui largue des engins de plusieurs mètres de long parce qu'on est super forts. D'autre part la dissuasion n'a pas pour but d'être discrète sur l'origine de la frappe! Au contraire on l'annoncerait. "Nous avons procédé à une frappe sur tels et tels objectifs". Tu imagines à quel point c'est idiot de se mettre dans une situation où les gens ne sauraient PAS que c'est nous qui avons frappé? Oui parce que du coup qu'est-ce qui interdirait à une tierce partie de réaliser une frappe et de laisser planer le doute que ça soit nous? Comment prouverait-on aux autres que "non c'est pas nous"? En leur donnant accès aux caractéristiques techniques et secrètes de notre dissuasion? ...C'est-à-dire en leur permettant de connaître les paramètres de TIR de notre arme??? ...Ce qui est totalement antinomique avec l'idée de DISCRÉTION de départ? Ce que l'on souhaite c'est être discret jusqu'au départ de coup. Jusqu'à l'arrivée de l'arme sur la tête de l'ennemi dans le meilleur des cas. Et éventuellement un peu après. Ensuite il faut justement que ça ne soit PAS discret. Que l'analyse des traces de radioactivité, de la trajectoire de l'engin, de ses caractéristiques radar, puisse ne PAS laisser de doute sur sa provenance. Cela permettant d'éviter qu'un petit malin s'amuse à bazarder des nukes partout en faisant "hihihihi on sait pas que c'est moi hihihihi je vais faire croire que c'est les autres". Ça a été la grande, l'immense crainte des états-majors de l'est et de l'ouest quand des acteurs annexes se sont mis à obtenir l'arme atomique durant la guerre froide: qu'un tiers provoque la guerre et l'anihilation mutuelle. C'est également pour ça qu'on prévient tout le monde avant de faire un test balistique. Comme ça non seulement ils évitent de croire à la 3eme guerre mondiale, mais en plus ils peuvent venir renifler ce qu'on fait et acquérir la certitude qu'on est aptes à leur balancer un truc sur la gueule. C'est un "gentlemen's agreement", où on se montre, mais pas trop. Chercher à camoufler la dissuasion n'a de sens que si on a l'intention d'être clairs et nets sur nos intentions. Et surtout, nous n'avons pas de doctrine de frappe en premier. Or ne pas pouvoir camoufler des systèmes spatiaux signifie que leur seule plus value serait d'être utilisables sans préavis. Une menace intolérable pour l'adversaire potentiel si seulement elle n'était pas risible en termes de puissance. Imaginons Macron braquer un pistolet à billes sur Joe Biden pendant un sommet international par exemple. Ça ferait très mauvais genre. Alors que pourtant rien n'empêche le chef de l'état d'avoir des gardes du corps surarmés dans la pièce d'à côté. Et bien cette idée de rods from God prêts à tomber en permanence, c'est un peu le même principe. Diplomatiquement ce serait intenable en plus d'ouvrir la boite de Pandore. Et voilà on y revient encore... La vieille idée de sortir du nucléaire militaire... Exemple pour se marrer déjà en 2017: https://blogs.mediapart.fr/jean-marie-matagne/blog/200417/melenchon-pour-un-monde-sans-armes-nucleaires Mais ça ne sera JAMAIS une alternative au nucléaire ce qu'il propose. Il est juste en train de proposer que la France abandonne ce qui lui confère UN SIEGE AU CONSEIL DE SECURITE DE L'ONU. Je te laisse réfléchir. Tu penses que la France aurait pu tenter d'empêcher la guerre en Irak sans son siège au conseil de sécurité de l'ONU? Tu penses qu'elle pourrait essayer de peser sur la marche du monde sans ça? Tu penses qu'elle serait perçue comme la première puissance politique de l'UE et comme la première puissance militaire sans ça? Et ce alors que la dissuasion ne coûte que 4 pauvres milliards par an à la France? Alors demande-toi: QUI pourrait avoir intérêt à ce que la France soit infiniment moins forte diplomatiquement qu'aujourd'hui et devienne incapable de défendre les valeurs qu'elle prétend porter? QUI? Nos adversaires stratégiques. Des gens qui n'ont AUCUN intérêt à ce qu'on continue à leur casser les couilles avec les "droits de l'homme", la "démocratie", le "droit des peuples à disposer d'eux-mêmes", "faire la guerre en Irak c'est mal", "vouloir génocider les gens c'est pas bien", etc. Non. Vraiment pas. C'est une vue de l'esprit. Autant aller à la guerre avec des lance-pierres. "sans taper trop fort" "elle sera lourdement impactée" Il faudrait savoir. Et je répète: ça impactera rien ni personne. Si les "rods" arrivent entier au sol sans avoir été entièrement bouffés par les frottements ça sera déjà un miracle vu les vitesses nécessaires. Et même à 12km par seconde, ça ne fera qu'un petit trou comparable à celui d'une grosse arme conventionnelle genre GBU28. Mais certainement pas à une Daisy Cutter ou une MOAB. Sérieusement mais qui lui écrit ses fiches? Des mecs qui ont lu un roman à la Tom Clancy une fois et regardé une série de SF ou joué à un jeu vidéo de stratégie futuriste? Un mail au CEA et à la DGA pour leur demander si c'est possible et il aurait déjà eu la réponse. Ce qu'il propose avec ça c'est prendre les gens pour des gogos sans avoir même fait 15 minutes de recherche. Une vraie "dissuasion conventionnelle" ce seraient: Des missiles de croisière furtifs à longue portée utilisant des modes de navigation variés. Et disponibles en grand nombre. C'est cher. Des missiles balistiques très manoeuvrants à longue portée porteurs ou non de têtes manoeuvrantes utilisant des modes de navigation variés. Et disponibles en grand nombre. C'est cher. Des moyens adaptés destinés à détruire les armements adverses aptes à mettre en oeuvre des moyens identiques: missiles anti-missiles, missiles anti-navires, moyens anti-sous-marins avec navires, drones aériens navals et sous-marins, bouées acoustiques, avions de surveillance, liaisons de données redondantes pouvant aussi se passer du satellites, etc etc. C'est encore plus cher. Ça nous permettrait d'avoir des effets très précis et ne laissant pas de radionucléides derrière eux, mais ça voudrait quand même dire un large volume cumulé d'explosif conventionnel, et avec beaucoup d'armes pour distribuer les effets équitablement (oui j'essaie d'employer des termes qui plaisent à l'électeur de gauche moyen). Or, étrangement, les 500 Tochka U de l'Ukraine ne l'ont pas empêchée d'être envahie et dépecée par les russes! Voilà pourtant une forte dissuasion conventionnelle qui ferait rêver bien des militaires français. Pire encore, si on devait claquer de l'argent pour acheter toute cette dissuasion conventionnelle, on en aurait pour beaucoup plus que 4 milliards par an. Une fois encore, dans le militaire comme dans le civil, le problème principal est que les gens ne comprennent pas que quand il est question de densité de puissance, le nucléaire gagne et gagnera TOUJOURS. Alors imaginer qu'une "wunderwaffe" magique va arriver, tout chambouler, et avoir tous les avantages du nuke sans ses inconvénients, c'est une vue de l'esprit. ...Un peu comme les éoliennes remarque tout s'explique. Bref les propositions du jean-luc c'est un énorme tissu de bêtises. J'en aurais tout autant à l'encontre du premier couillon de n'importe quel camp (Zemmour, Dupont-Aignant qui a bien dépérit, Macron, Pécresse, Bayrou, mémère Marine ou n'importe qui d'autre) qui sortirait des âneries pareilles. Enfin, plus grave encore, beaucoup plus grave, une France sans armes nucléaires serait victime de chantage et d'aggressions militaires TRÈS rapidement. Et oui, forcément, vu qu'on emmerde tout le monde avec nos valeurs, notre résistance aux invasions que certains ont essayé de nous imposer, notre survivance dans l'histoire malgré des défaites militaires, notre volonté de dire "non", nos sorties percutantes (le "brain dead" a laissé des traces) notre exception culturelle, notre francophonie, etc etc. On fait vraiment chier tout le monde. Et c'est pour leur bien! La preuve, la France est une des rares nations qui a des amis partout. Ce qui explique certaines choses, genre ça: https://worldpopulationreview.com/country-rankings/most-visited-countries La France a besoin de ce que Roosevelt avait qualifié d'arsenal de la démocratie. Cela inclut, malheureusement, dans un monde où elles sont possibles, des armes nucléaires. Elle pourrait s'équiper en volume assez important si elle le souhaitait. Par exemple, sans aucun missile M51 supplémentaire (48) nous pourrions d'ores et déjà disposer de 480 TNO au lieu d'environs 250 aujourd'hui: il y a en effet la place sous chaque coiffe pour 10 TNO. Mais ce serait à condition de cesser de disposer de missiles à tête unique ou inerte comme c'est probablement le cas aujourd'hui pour les frappes d'ultime avertissement. Or une tête inerte, c'est très proche du concept "Rods of God": un truc sans explosifs qui tombe du ciel et provoque peu de dégâts au sol par effet cinétique. Mais ce n'est pas là-dessus qu'on compte pour assurer notre dissuasion. En revanche, il est sans doute exact que disposer d'une capacité balistique conventionnelle, et l'utiliser au combat activement, permettrait en effet de démontrer à l'ennemi potentiel que oui, nous sommes capables d'envoyer une charge précisément à un endroit donné avec un missile. Ce qui serait assez démonstratif quant au fait que nous puissions employer des armes atomiques sur le même type d'objectif, même sans disposer d'une capacité multi-mégatonnique comme c'est le cas chez certains, la TNO ayant une puissance de 100kt environs au maximum ce qui est encore assez peu au regard des standards internationaux dans le domaine. Donc en conclusion: une dissuasion conventionnelle qui vienne suppléer le nucléaire en rajoutant un palier de plus qui soit plus aisément utilisable et cantonne l'arme atomique au tout dernier recours, OUI! Le remplacement ou la réduction de l'arsenal nucléaire, NON. Et ça ne marcherait de toutes façons pas même si on essayait très très très fort.
  9. Le NMA passe son temps à mourir et renaître apparemment. Désormais ils veulent repartir d'une feuille blanche plutôt que s'appuyer sur les études autour de ce qui aurait dû devenir 797. L'A350 est passé par là que voulez-vous.
  10. Oui, mais je ne reconnais pas la cabine du Caesar. C'est peut-être moi cela dit. Est-ce que quelqu'un peut confirmer ou infirmer? Sur le panneau on lit "Volnovakha", "Marioupol", "Berdiansk", avec une flèche vers la droite. Ça veut dire, si ce n'est pas un fake ou une incrustation, que le Caesar en question serait dans la région de Zaporijie et se dirigerait vers l'est au moment de la prise de vue. Edit: désolé @Banzinou je n'avais pas vu ton message. Bon du coup ça peut coller. Espérons qu'ils feront une différence sur le terrain.
  11. C'est surtout que les régulations futures vont les forcer à choisir plusieurs technologies en même temps avant de sélectionner celles qui seront autorisées à voler. De plus des ruptures technologiques prometteuses peuvent rendre soudainement certaines pistes viables et il faudra alors les exploiter rapidement. Donc si ils ne peuvent pas faire leur job il leur faut plusieurs plans de secours. L'histoire du Concorde peut aider à comprendre la raison de ce choix.
  12. Dans cette (horrible) vidéo tiktok, un personnel est en camo CE et tient une sorte de carnet rouge. M'est avis que ces images montrent l'entraînement des ukrainiens en France et pas autre chose.
  13. La propagande anti-française peut être neutralisée simplement en communiquant plus sur notre soutien à l'Ukraine. C'est vraiment tout bidon à faire. On est juste trop gentils. À dessein parce qu'on veut réinvestir le marché russe rapidement. Mais ça ne se fera pas en un jour, et pas sans un effondrement relatif du système poutinien et une reprise en main par des interlocuteurs plus prévisibles mais pas forcément plus agréables à vivre.
  14. Ok ça change beaucoup de choses.
×
×
  • Create New...