Patrick

Members
  • Content Count

    6,946
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    62

Everything posted by Patrick

  1. Patrick

    LUFTWAFFE

    Et de quel droit ils feraient rentrer les suédois dans le bouzin au passage? Fête du slip ou bien? C'est qui les prochains? LM? AVIC? Mitsubishi? Ah et puis sympa pour la crédibilité d'Hensoldt aussi hein. Vous savez ceux à qui ils exigeaient que soit fait une place de choix dans le SCAF. Bah finalement leurs avancées récentes ne suffisent pas à les rendre crédible. Tiens donc. Il faut arrêter de se prendre la tête à donner de la valeur à ce que les politiques et industriels allemands racontent. Ils sont victimes de sénilité collective c'est pas possible autrement. Et on a autre chose à penser en ce moment de toutes façons.
  2. Quel manque de chance j'ai déjà fait, survolé, ou sévèrement dosé à l'époque à peu près 85% de cette liste... Et les autres je suis pas fana. Ou j'ai pas la motive de m'y mettre. :( J'attends une solde sur DayZ pour le prendre, les dernières versions ont bien amélioré ce jeu (il était temps après 5 ans de galère). Trop de souvenirs du mod dont j'ai été parmi les premiers à être fada à l'époque, avant que ça ne devienne n'importe quoi. Ambiance (sur un serveur moddé) avec un excellent joueur anglais doté de grands talents de conteur et sachant se faire des amis:
  3. Patrick

    Le F-35

    Tout plein. La question est: est-ce que c'est pour les bonnes raisons ou bien est-ce qu'ils ont simplement cru aux racontars/simulations de LM et jamais mis les pieds dans un Rafale? *** edit: Mon dieu je viens d'avoir une illumination. Soit le confinement m'a rendu fou, soit je viens de découvrir la pierre de Rosette. Le Tempest est en réalité un avion qui a énormément de sens pour la Grande Bretagne. Parce que si la flotte de F-35 UK est partie pour avoir autant de problèmes... Il va bien falloir les remplacer par quelque chose qui fonctionne! Il ne faut donc pas partir du principe que les britanniques ne vont pas acheter deux avions furtifs qui font la même chose, donc que le Tempest est impossible sauf coopération pour lisser le volume acheté et permettre à la RAF de se contenter d'un petit nombre d'avions. Il faut partir du principe que le F-35 ne saura tellement pas remplir son rôle qu'ils ne pourront pas se reposer dessus et auront besoin extrêmement tôt d'un remplaçant correspondant à leurs besoins et à leur budget! ...Et donc les britanniques ne pouvaient pas décemment mettre leur argent dans un drone furtif s'il allait leur manquer un chasseur d'ici moins de 20 ans! C'est pour ça qu'ils ont lâché les français en cours de route sur FCAS-DP pour faire un chasseur furtif plutôt qu'un drone, parce qu'ils ne pourraient pas se payer les deux et auront plus besoin d'un chasseur piloté que d'un drone, et ce beaucoup plus rapidement que prévu, tout à fait logiquement. ...Et que comme c'est absolument "shameful" ils pouvaient pas l'avouer aux français. Et encore moins rejoindre les allemands ou accepter une place secondaire dans le NGF qui leur ferait perdre toute indépendance, qu'ils ont déjà perdue avec le F-35. Ventre Saint-Gris!
  4. Patrick

    Achat suisse

    Y-compris celles de RUAG mais ça les regarde.
  5. C'est du bullshit pro-iranien. Crédibilité zéro. Les fautes de français en prime.
  6. Patrick

    LUFTWAFFE

    Vous savez ce qui est le plus rigolo? Le Typhoon se retrouve dans la position du Tejas.
  7. Patrick

    Achat suisse

    C'est le but. Créer un axe F-18 en Europe, Suisse Allemagne Finlande. Maintenant pour Ruag il est tout aussi intéressant d'avoir deux fers au feu pour faire monter les enchères. Mais attention c'est une épée à double tranchant.
  8. Patrick

    L'Inde

    Je ne sais pas pour Pic, mais moi oui désormais. J'ai récemment remis mes notes un peu en ordre. Il est possible, attention je ne dis pas certain, mais possible, qu'à l'aulne des données publiques dont on dispose et que l'on sait recouper, le RBE2 AESA GaAs français porte légèrement plus loin que l'APG-81 du F-35, qu'il soit domestique USAF/USMC/USN ou export. Dans le cas indien qui est un RBE2 poussé dans ses retranchements en termes de puissance rayonnée, et vu les déclarations lues à droite à gauche à ce sujet, je n'ai même que peu de doutes. À part le J-20 il n'y aura pas grand chose dans la région qui soit aussi fin et porte aussi loin. Les premiers ont été les japonais avec le radar du F-2, techniquement. Donc nous sommes les 3ièmes. Tout comme nous avons été les 3ièmes à sortir un PESA opérationnel, après le Mig-31 BM Foxhound, et le B1B Lancer. De toutes façons on aura jamais de chiffres précis, mais si on incorpore au principe de réalité: le fait que les modules UMS soient plus petits que les modules américains ce qui a aussi pour effet de nécessiter de moins grandes antennes pour obtenir le même gain (l'espacement ça joue) le fait que le RBE2 AESA bénéficie de l'expérience du PESA au niveau logiciel vu que c'est un "simple" changement d'antenne le fait que le reste du logiciel du Rafale soit très bien déverminé et amélioré de façon incrémentale en préservant la notion de rétrocompatibilité le fait qu'il s'agisse actuellement du seul radar partie prenante du combo "missile Meteor + radar AESA" qui soit apte à engager le missile dans l'entièreté de son domaine de vol le fait que la fusion des données des capteurs l'intègre désormais dans la suite de guerre électronique Spectra Je pense qu'il n'est pas saugrenu de voir en le RBE2, surtout export indien, l'un des tout meilleurs AESA au monde. Et ça explique aussi son prix réputé être très élevé par la même occasion.
  9. Je pense que tes craintes sont justifiées, et que les éléments sur lesquels tu te reposes pour ne pas apprécier Raoult sont recevables, il a quand même un caractère pas facile, semble avoir été assez léger sur certains points, et le coup des tests à tire-larigot sans prendre en compte la question des stocks disponibles est assez cavalier... Mais sur les effets secondaires de l'hydroxychloroquine... enfin on parle d'un traitement court, quelques jours à peine, et sur lequel on a une très forte visibilité, tout le monde en prend ou presque pour traiter le paludisme... C'est un médicament très courant. Akhilleus a bien mentionné qu'il avait été découvert que c'est un génotoxique et effectivement sur certains publics fragiles il est possible qu'il y en ait, surtout en combinaison avec d'autres traitements... Mais c'est bien pour ça qu'il faut qu'il soit administré en milieu hospitalier et pas distribué comme des bonbons dans chaque pharmacie au rayon homéopathie! Apparemment ça se donne même aux femmes enceintes lors des poussées pour soulager, et il n'y a pas a priori de démonstration d'une augmentation du nombre de cas de malformations chez l'enfant... Et il n'y a pas que des femmes enceintes dans la population. ça n'a pas de sens de réserver ce traitement aux cas graves sur lesquels il ne sera presque pas efficace de toutes façons. Vu le prix et les stocks que nous avions (mystérieusement "pillés" d'ailleurs) et dans la mesure où plein de pays où les scientifiques ne sont pas plus cons que chez nous vont commencer à l'utiliser, n'a-t-on pas meilleur compte à tenter l'expérience qu'à ne rien faire? C'est en tout cas l'avis auquel vient de se ranger Véran apparemment. La seule crainte vient du fait qu'il faudrait peut-être renouveller le traitement encore et encore dans le temps. Ce qui pourra faire apparaître les fameux effets secondaires, et on ne sait toujours pas ce qu'ils sont censés être. Or, si il y avait vraiment des effets secondaires graves et répétés ça se saurait je pense. Je note que même le maire de Nice, Christian Estrosi, a été traité avec du plaquinil quand il a choppé le Covid-19. Valérie Boyer idem. Franchement Raoult n'est pas irréprochable et de loin, je me souviens des "le monde est fou y'a trois chinois malades et c'est la fin du monde"... c'est léger pour un épidémiologiste qui aurait dû voir venir le tsunami comme d'autres, je ne vais pas mentir je trouve ça vraiment cavalier... On ne peut pas blâmer Cymes d'un côté pour avoir été en dessous de tout, et d'un autre côté absoudre Raoult qui a peu ou prou minimisé lui aussi la portée de l'événement. Mais franchement après le rétropédalage sur l'hydroxychloroquine de la part du gouvernement qu'on vient de voir tout récemment... En fait je pense que le tort de Raoult est d'avoir voulu aller trop vite, d'avoir eu un comportement trop léger sur plein de points, et son étude pour le moins bancale aura désservi sa cause plus que de raison. Il s'est mis à dos tous les gens qui ont regardé son étude de manière scientifique, et même si ça marche, ce n'est pas pour les bonnes raisons. Un peu comme quand un élève donne le bon résultat d'un problème sans avoir précisé le raisonnement. Comment garantir que la réponse est bonne? Ici la bonne réponse n'est pas connue (sauf de Dieu pour les philosophes ou les croyants dont je ne suis pas, et on ne peut pas trop aller lui poser la question pour savoir si ça marche vraiment...) En clair: j'ai presque peur que cette décision de l'autoriser ait été prise à la va-vite pour éviter un effet "gilets jaunes" sur le sujet. Avec tout un narratif derrière sur les conflits entre la mari de Buzyn, monsieur Levy, et le professeur Raoult... qui ressemble plus à un épisode de Dallas qu'à quelque chose de sérieux... mais sait-on jamais? Si tel est le cas et que le gouvernement joue la carte "ah y a des effets secondaires pas prévus? bah addressez-vous à Raoult" alors c'est également assez cynique, mais c'est une situation tellement intriquée et tellement pourrie en elle-même à la base, qu'on ne peut vraiment pas blâmer qui que ce soit, à part ceux et celles qui n'ont pas maintenu de hautes réserves de masques dans les stocks stratégiques, ce qu'ils et elles auraient dû faire. Qui est reponsable? Ça reste à déterminer. Cet article d'aujourd'hui contredit la nouvelle autorisation du gouvernement sur l'hydroxychloroquine: https://www.caducee.net/actualite-medicale/14830/covid19-le-conseil-scientifique-du-cnge-recommande-aux-medecins-generalistes-de-ne-pas-prescrire-l-hydroxychloroquine-plaquenil-en-ambulatoire.html (edit: des mots ont sauté au montage au moment de poster, étrange)
  10. ...Et ce sont certaines des raisons pour lequelles je pense que l'Allemagne est le pire partenaire possible pour faire le SCAF... désolé d'exporter ce sujet ici...
  11. Lequel de STALKER? Call of Pripyat? Infiniment plus simple que Shadow Of Tchernobyl. Je vais tester le mod Misery tiens. J'ai encore ma boite de CoP qui date de l'époque. D'ailleurs si Call of Pripyat avait ce nom là, c'était pour faire rager Infinity Ward qui avait littéralement repompé l'ambiance de STALKER pour une partie de la campagne solo de Call of Duty Modern Warfare.
  12. Patrick

    LUFTWAFFE

    C'est la situation que je trouve choquante, peu importe qui se retrouve dans la mouise. Je ne déteste pas les allemands, je n'aime juste pas les voir faire n'importe quoi, encore moins lorsque nous en sommes par moments les victimes, et les savoir dans cette situation ubuesque ne m'enchante pas non plus puisqu'à la fin c'est l'Europe et son industrie qui en pâtissent. Mais je note aussi qu'ils font preuve de beaucoup de légèreté sur ces question, au regard de leur importance. Cette politique d'équipement à la petite semaine en achetant à droite à gauche pour faire plaisir à tout le monde, c'est l'attitude qu'on pourrait attendre d'un émirat pétrolier lambda avec un mégalomane à sa tête, pas de la première puissance économique de l'UE! Le choix du F-18 c'est clairement celui d'une troisième voie qui ne soit ni le F-35 (ce qui mettrait fin au SCAF car l'Allemagne n'achètera pas deux chasseurs furtifs) ni le F-15 (trop proche du Typhoon en tant que chasseur et trop "haut de spectre" par rapport au NGF) ni le Typhoon qui n'est pas adapté pour les rôles spécifiques de l'attaque au sol et dans lequel ils n'ont plus confiance, mais essaient de ne pas le montrer en en achetant quand même histoire de pas passer pour des cons auprès de leurs amis français, qui eux doivent recevoir 58 Rafale de plus... Et c'est tout. Alors bien sûr il y a plein d'armes différentes intégrées sous F-18 super hornet, ce qui peut permettre de faire certaines missions qui sinon demanderaient le développement d'armes spécifiques, mais c'est donc un renoncement affiché à des programmes européens qui devraient prendre cette place! Exemple-type: les remote carrier du SCAF. Oui c'est aussi une lecture. Cela étant dans les Tornados il y a les ECR, qui ne peuvent être remplacés que par des Growlers, et les Typhoon T1 étaient réservés à l'entraînement et à la transformation opérationnelle... Ils ne peuvent donc être remplacés que par d'autres Eurofighters. C'est pour ça qu'en adoptant la lecture que je proposais on tombe sur un 50-50 peu ou prou entre des F-18 et des Eurofighters pour remplacer les 85 Tornados.
  13. Patrick

    LUFTWAFFE

    Ça devient de plus en plus surréaliste. L'Allemagne a 33 Eurofighter T1 a remplacer, Airbus avait proposé 38 T3B pour ce faire, + 85 Eurofighter T3B pour remplacer les Tornados, soit 123 nouveaux Eurofighters, littéralement une multiplication de la flotte opérationnelle par deux. Déjà. Certains avions devaient aussi être dotés de pods de guerre électronique pour reprendre la mission des Tornados ECR. Alors en quel honneur les allemands remplaçeraient-ils maintenant 85 Tonados par 45 F-18 + 52 Eurofighters??? (90-38) Ça n'a pas de sens! Là ils coupent simplement la poire en deux entre Airbus et Boeing! C'est même plus de la politique, c'est un compte d'épicier digne d'enfants jouant à la dinette! C'est aussi sans doute l'aveu intrinsèque que l'Eurofighter n'est pas si adapté que ça à l'attaque au sol où à la frappe lointaine, malgré le Taurus KEPD, et qu'il y a trop d'incertitudes pour en faire un avion spécialisé dans la guerre électronique. On s'en doutait un peu avec les vues d'artistes de bidons placés sous des points d'emport n'ayant pas reçu la plomberie pour les connecter au circuit de carburant... Mais ça surprend quand même! Autre chose, si ils prennent 15 Growlers (ce qui est assez peu) Hensoldt n'aura aucune raison de développer des pods de brouillage destinés à l'Eurofighter! Parce qu'ils ne vont pas acheter deux trucs différents qui font la même chose, ou alors autant acheter plus de Growlers. Donc ils perdront ce marché, et donc de la crédibilité dans le SCAF... Il va falloir leur envoyer des ingénieurs leur faire cours, pour qu'ils repartent "d'une feuille blanche", comme avec MTU??? Et bien ça s'appelle du ToT, et ça se paie, normalement. Bref plus le temps passe plus la position de l'Allemagne se dégrade dans le SCAF, F-35 ou pas. Et franchement, même avec les problèmes du F-35 (qui n'auraient pas trop bouleversé la Luftwaffe vu l'état de sa flotte et de la dispo') ils auraient eu meilleur compte d'en prendre et de faire partie de la grande famille européenne des utilisateurs de la dinde furtive, plutôt que s'engager dans cette histoire à dormir debout avec des F-18 et je sais pas quoi... ...Mais apparemment la possibilité de profiter de la France en maintenant coûte que coûte une "coopération" avec nous est une tentation encore trop forte... Donc ils auront préféré le F-18 comme solution de consensus qui pourrait mettre tout le monde à peu près d'accord pour la suite. Maintenant il n'y a qu'à attendre le "plot twist" qui va tout bouleverser. Allez, au pif: la B61 n'est finalement pas compatible avec le F-18 pour une raison XYZ, flûte alors, c'est ballot 85 Eurofighter coûtent trop cher donc réduction du volume au simple remplacement des T1 plus un peu de rab' le prix prévu est finalement inférieur d'un facteur 3 au prix réel une fois la maintenance prise en compte il n'y a pas de pilotes pour ces nouveaux avions et en former plus n'a pas de sens vu qu'ils ne voleraient pas à cause du manque de maintenanciers les anglais décident de faire chier les allemands par vengeance pour le contrat avec le KSA et retardent les livraisons de pièces mettant encore plus Airbus dans la merde trump est réélu et décide que 45 F-18 c'est pas assez et qu'il en faut 90 pour que l'Allemagne ait le droit d'acheter des NGAD/F-XX (qui rendraient le NGF inutile) en France on décide de retoquer le partage industriel "50/50" (bwahahaha) devant l'évidence que c'est du bullshit, que ça coûtera trop cher, et qu'il vaut mieux faire seuls les chinois vendent des FC-31 et des Wing Loong aux allemands
  14. Alors tu as deux solutions pour sortir de cette situation clientéliste: - Te présenter à une élection, n'importe laquelle. Tu auras des responsabilités et les capacités de faire bouger les choses. On ne pourra pas t'accuser de ne pas avoir essayé. - Ne pas voter. Tu n'auras plus aucune raison de te préoccuper de rien, et personne ne pourra t'accuser de poser des problèmes puisque tu seras hors de la société civile de fait.
  15. Tu as une source? Parce que Marisol Touraine dit le contraire. En fait ils se contredisent même tous. https://www.publicsenat.fr/article/politique/penurie-de-masques-une-responsabilite-partagee-par-les-gouvernements-successifs [...] Comment en est-on arrivé là ? En réalité, la France a eu des masques. Beaucoup, énormément même. 1,6 milliards exactement ! C’était en 2010. [...] Interrogé par le président du groupe LR, Bruno Retailleau, lors de l’examen du projet de loi d’urgence, dans la nuit de jeudi à vendredi 20 mars au Sénat, le ministre de la Santé, Olivier Véran, a clairement renvoyé la responsabilité sur ses prédécesseurs : « En 2010, il y avait un stock d'Etat d'un milliard de masques chirurgicaux et de 600 millions de masques FFP2. Il y avait donc 1,6 milliard de masques. (…) En 2011, il y en avait plus que 800 millions de masques chirurgicaux, en 2012, 680 millions, en 2013, 550 millions, et ainsi de suite. Puis quand je suis arrivé au ministère, et quand Agnès Buzyn était ministre, il y avait 150 millions de masques chirurgicaux, et aucun masque FFP2 » [...] En réalité, la situation est connue depuis plusieurs années. Le Sénat s’est penché sur le sujet. En 2009, un premier rapport d’information de l’ex-sénateur centriste Jean-Jacques Jégou fait le point. Intitulé « chronique d'une pandémie annoncée : la gestion du "stock national santé" », le rapport dit bien que « s'agissant des stocks de masques, ils s'élèvent, s'agissant du stock relevant du ministère de la santé (…) à 1 milliard de masques chirurgicaux destinés aux malades et 537 millions de masques FFP2 ». De quoi alors voir venir. [...] Second rapport en 2015, cette fois de l’ex-sénateur LR, Francis Delattre. Il pointe « la forte diminution des stocks » stratégiques depuis 2010. La valeur des stocks (chiffre qui englobe les stocks de masques mais aussi de vaccins ou de pastilles d’iode, ndlr) est passée d’un maximum de 992 millions d’euros à la fin de l’année 2010 » à « 416 millions d’euros » en mars 2015, dit le rapport. « Il a été décidé de ne pas renouveler certains stocks arrivant à péremption, par exemple, en raison de la plus grande disponibilité de certains produits et de leur commercialisation en officine de ville ou du transfert de la responsabilité de constituer certains stocks vers d’autres acteurs (par exemple, les établissements de santé et les établissements médico-sociaux pour les masques de protection FFP2 de leurs personnels) » détaille le sénateur dans son rapport. [...] Xavier Bertrand succède ensuite à Roselyne Bachelot au ministère de la Santé, de novembre 2010 à mai 2012. En juillet 2011, une note de la Direction générale de la santé (DGS), consultée par Radio France, propose « le lissage du renouvellement des stocks » disponibles et d’accepter la péremption « de 25 % du montant total des stocks stratégiques ». Le nombre de masques commence alors à diminuer. Mais il en reste encore beaucoup, à la fin du quinquennat Sarkozy. Interrogé sur France 5, Xavier Bertrand se défend : « Quand j’ai quitté mes fonctions, il y avait 1,4 milliard de masques en France. En 2013, il y a un avis du Secrétaire général de la défense et de la sécurité nationale (SGDSN) qui dit qu’à partir de cette date, ce sera à chaque employeur de fournir les masques à ses salariés. C’est à partir de ce moment-là, qu’on doit avoir toutes les questions » lâche l’ancien ministre. [...] Marisol Touraine assure que « pendant le quinquennat de François Hollande, la France était préparée » La nouvelle doctrine a été mise en place sous François Hollande. Se trouvant à son tour mise en cause, l’ancienne ministre de la Santé socialiste, Marisol Touraine, s’explique. « Après 2011, on a beaucoup critiqué le gouvernement de l’époque pour avoir fait des stocks qui était entassés et qui n’étaient pas utilisés » explique-t-elle d’abord début mars sur TV5 Monde. Dans Le Parisien, dimanche 22 mars, Marisol Touraine assure que – c’est l’ouverture du parapluie – « pendant le quinquennat de François Hollande, la France était préparée. (…) Entre 2012 et 2017, les stocks de masques chirurgicaux ont régulièrement augmenté, et nous les avons reconstitués après les attentats : il y avait 730 millions de masques chirurgicaux en 2012, et 754 millions en 2016 et 2017. Et ce, conformément à la doctrine édictée en 2011 par le Haut conseil de santé publique, qui avait mis la priorité sur les masques chirurgicaux » dit-elle, contredisant Olivier Véran sur les chiffres. Voilà voilà... Donc soit il s'est passé quelque chose au cours de l'année 2017, soit plusieurs personnes mentent, soit le problème est postérieur à l'élection présidentielle de 2017.
  16. Merci. Très bon reportage, à voir. Je refuse de considérer ce monsieur comme un clown. Désolé. Le boulot que ses équipes et collègues réalisent est absolument fabuleux!
  17. Avec le fait que dans les villes les gens vivent seuls et de moins en moins en couple (voir le phénomène des hikkikomoris pour les cas extrêmes) il y a des raisons structurelles qui peuvent expliquer que le virus se répande moins. En tout cas pour le moment.
  18. On aurait donc pas de solution autonome contre par exemple des quadcopters très manoeuvrants portant une grosse charge creuse et venant les déposer sur le char? À part cager le char pour mitiger ces effets bien entendu?
  19. Laissons aux spécialistes le soin de déterminer l'origine de cette truculence... stupéfiante. Je penche personnellement pour un contact prolongé avec un morceau de revêtement de F-35 tombé du ciel dans le jardin de Dedefensa. Depuis contaminé par l'objet, maudit par les sorcières de Sa-LM au cours de rituels abjects, il en aurait perdu la boule. ...Ou alors il boit. Seul.
  20. On parle de livraisons de centrales, à aucun moment il n'est question de capacité de production de combustible, ni même d'une gestion complète de son cycle de vie, et ce jusqu'au retraitement. En tout cas si les polonais voulaient y parvenir, ce ne serait pas avec "25 à 30 milliards". Quand aux histoires de bombe et de seuil nucléaire... On en est heureusement pas encore à distribuer ce genre de technos à droite à gauche au hasard d'une vente de réacteur civil... À mon avis les services associés seront compris dans le package auprès du pays acheteur. En clair il auront échangé une dépendance contre une autre. Et c'est aussi pour ça que je ne crois pas à l'option française. Pas après les coups de pute qu'ils nous ont fait depuis de nombreuses années. Et pas avec l'oncle Sam en mode Joe Biden autour de leurs petites épaules.
  21. En tout cas avec "de 6 à 9 gigawatts" (soit un rapport de 2 à 3) et les pays contactés, il n'y a que deux candidats: l'AP-1000 et l'EPR. Si on se fie à la déclaration: Selon le gouvernement, le nucléaire représentera à terme, 20% du mix énergétique polonais. "Dans vingt ans," a assuré Piotr Naimski, plénipotentiaire gouvernemental pour les infrastructures énergétiques stratégiques, "nous voulons avoir 6 à 9 gigawatts issus du nucléaire : ce qui signifie que nous allons construire six réacteurs dans différentes régions de Pologne." Or avec 4 EPR (de 1600 à 1660 MW électriques) on fait en moyenne autant qu'avec 6 AP-1000 (entre 1117 et 1170 MW électriques). Question: ils veulent 6 ou 9 gigawatts? Voilà leurs options: un seuil de 6 GW: 6702 MW avec 6 AP-1000 à 1117 MW. Ou 7020 MW si ils les poussent à 1170 (refroidissement supplémentaire nécessaire). 6400 MW avec 4 EPR à 1600 MW. Ou 6640 avec 4 EPR à1660 MW. Mais là ça fait 4, pas 6. un seuil de 9 GW: 10053 MW avec 9 AP-1000 à 1117 MW (avec 8 il n'y a que 8936 et on a dit 9000 MW) . Ou 9360 MW avec 8 AP-1000 à 1170 MW. Mais là ça fait 8 ou 9 réacteurs, pas 6. 9600 MW avec 6 EPR à 1600 MW. Ou 9960 MW avec 6 EPR à 1660 MW. Donc pour une puissance installée de 6 à 9 GW, le choix serait de 4 à 6 EPR, ou de 6 à 8 AP-1000 (où on serait presque à 9 GW à 70MW près...) On nage donc dans le flou le plus total, parce que 4 réacteurs nucléaires ou 8, ce ne sont plus du tout les mêmes problématiques ni le même coût ni les mêmes besoins en personnels infrastucture sécurité réseaux etc. Et qu'ils promettent pourtant une valeur fixe de 6 réacteurs, mais restent flous sur le volume d'électricité produit... ce qui est pourtant la base de la base... Surtout si l'objectif est de se défaire du gaz russe. ...Donc je ne m'en fais pas trop pour Gazprom, parce que comme c'est parti ils achèteront 6 AP-1000 aux américains et n'auront pas leurs 9 gigawatts, donc reprendront un rab de gaz pour suppléer aux 3000 MW manquants.
  22. Patrick

    USMC

    Ok. Oui vu comme ça si tout le monde passe amphibie le franchissement devient moins important. Et ça sanctifierait le fait que les Marines soient une force encore plus exclusivement tournée vers l'intervention offensive qu'avant.