Rivelo

Members
  • Content Count

    522
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

585 Excellent

About Rivelo

  • Rank
    Connaisseur

Profile Information

  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Le pick-up est quand même une solution plus évidente que le véhicule avec remorque quand il s'agit de se déplacer avec pas mal de matos en tout chemin ou en tout terrain. Voir par exemple les deux véhicules pick-up double essieux développés pour les motos du 13 RDP, les innombrables variantes de pick-up civils vendus dans les zones rurales en Amerique du Nord... J'ai confiance dans le génie de nos ingénieurs mais cette excitation autour de nouveaux concepts de remorque me semble un peu capilotractée...
  2. Je confirme, cela fait partie des mesures annoncées hier par le gouvernement. Cela a été confirmé dans ma société hier soir (alors que une semaine avant on essayait effectivement de faire revenir les gens au bureau en limitant le télétravail à deux jours par semaine...)
  3. Le Malin a du aussi faire usage de son 40mm quelques fois pour se faire respecter et il me semble bien avoir lu qq_part que les PAG avait aussi du donner de la voix en Guyane pour calmer les esprits... Les pêchous jouent avec leur propre argent, ils ont la tête plus dure en mer ! Je pense que tu as compris ce que je voulais dire : quand on en est à faire tonner la pièce d'armement principale contre un cargo ou un chalutier, 40mm ou 76mm/100mm c'est kif kif. On est à courte distance, avec une pièce d'artillerie capable dans tous les cas de faire des morts en face. L'objectif en tant que patrouilleur, c'est de doser ses effets pour calmer les ardeurs ou incapaciter le navire sans faire couler le sang (et c'est assez rare d'en arriver là)
  4. Ton chalutier, il s'arrêtera tout autant avec un coup de semonce ou un coup au but de 40mm Bofors. Les navires civils ne se comportent pas d'habitude comme des forceurs de blocus, ils obtempèrent dans la quasi-totalité des cas. En tout c'est mon expérience sur Aviso. On n'a jamais eu l'occasion de faire un seul tir de semonce alors que l'on a arrêté des dizaines et des dizaines de cargos pour inspection dans des zones chelou. Un gros calibre, c'est pour se faire respecter d'autres navires armés ou aéronefs trop entreprenants.
  5. Rivelo

    L'Inde

    "Final call" cela veut dire "décision finale" (comme dans l'expression "this is your call" qui veut dire "c'est à toi de décider"). ... mais cela ne change pas ton interprétation, je chipote
  6. Rivelo

    Achat suisse

    Les joies de l'optimisation de code : - éviter de créer des objets pour rien (allocation dynamique de mémoire inutile, constructeur / destructeurs pour rien) - éviter les appels de méthode à gogo (ce que tout étudiant de première année apprends à faire... parce que c'est "plus évolutif") - mais aussi tous les autres point d'attention habituel des langage procéduraux : éviter les appels de fonctions quand ce n'est pas nécessaire (empiler les paramètres sur la pile, puis les dépiler, c'est du temps de perdu), dénormaliser précautionneusement les modèles de données, débloquer la puissance du compilateur (utilisation de primitive type inline, mettre tout le code en ligne pour que le compilateur puisse mieux faire son travail), gérer la mémoire de manière radine (éviter maloc/free)... - sans oublier l'algorithmique pure et dure, surtout des gros dataset Il y a généralement un facteur 50 à 100 en terme de vitesse d’exécution entre une implémentation "scolaire" sur un langage "facile" (type Java par exemple, utilisant des structures de données polyvalentes) et une implémentation chiadée utilisant un bon compilateur bien paramétré, après plusieurs passes d'optimisation en utilisant les trucs ci-dessus. On est pas dans le même ordre de complexité qu'un moteur à réaction, mais là aussi il y a des maîtres... Comme d'habitude, cela ne se voit pas forcément au premier abord, cela peut passer inaperçu en phase de développement ("sur mon poste, ça marche"), et on atteint le "mur" souvent lorsque l'on assemble tous les morceaux et que soudainement cela devient évident que ça rame. Tout ça pour dire qu'un hardware quatre fois plus rapide cela peut très vite être plus que compensé par la qualité du code que l'on fait tourner sur la plate-forme. Cela ne veut pas dire grand-chose.
  7. Rivelo

    [VBMR light] 4x4

    Pas évident. Dès le début du projet, il avait indiqué que Serval devait couvrir le besoin d’engagement dans l’urgence (le Serval pouvant être plus facilement déployé par avion, à raison de deux véhicule par A400M au lieu d'un seul Griffon). L'article cité par Gibbs va un cran plus loin, en clarifiant le fait que le 3 RPIMA (et sans doute les autres régiments para) sera en fait exclusivement équipé de Serval (ce qui est plus logique). Les Griffons pourront donc équiper en priorité les brigades médianes, les brigades lourdes ayant déjà le VBCI et les paras attendant Serval. PS : et les alpins ? Ils ont déjà reçu quelques Griffons pour voir comment la bête se comporte en montagne, mais ont-ils vocation à équipés de Griffon ? Ou de Serval ??
  8. Jolie vidéo, qui passe les messages de manière simplet et directe. J'ai bien aimé les prises de vue dans le froid, la neige et le brouillard finlandais !
  9. A mon avis, on va découvrir bientôt que la solution technique proposée a évolué. Cela m'étonnerait que l'on passe du constat "c'est beaucoup trop cher" (parce que très lourd, bimoteur tout ça) à cette nouvelle situation (dans l'enveloppe budgétaire, avec un prix à l'heure de vol inférieur à celui du Reaper) sans un peu de "redesign to cost" ...
  10. Vu TENET ce week-end. Mon avis :c'est une sorte de film de James Bond / Mission Impossible (avec son lot habituel d'énormités scénaristiques, d'espions en costards de luxe qui sortent de la baston sans un plis sur leur costume, d'histoire de séduction, de méchants vraiment méchants, de scènes d'action spectaculaires, d'attaque finale de la base du méchant, de femmes en détresse...) avec comme gros élément nouveau le fameux élément temporel cher à Nolan. Tous les codes du James Bond sont là (on peut lister les références), avec un zeste de SF et la touche Nolan (univers complexe assumé, comme pour Inception). On peut discuter des détails (la narration un peu chaotique, certaines scènes un peu confuses...) mais si vous prenez votre pied (honteusement j'en suis sur !) en regardant un MI ou un Bond, vous ne regretterez pas votre ticket de cinéma.Si vous pensez voir de la hard SF, vous serez sans doute déçu (il y a mieux comme film d'anticipation sur les paradoxes temporels et les voyages dans le temps, là c'est un peu prétexte finalement - dans le genre SF, Interstellar est 100 fois mieux). PS : personnellement, je n'ai pas vu le temps passer et je n'ai pas regretté mon billet. Argh, je suis démasqué
  11. J'ai lu les trois premiers bouquins et je suis en train de commencer la série. J'avais bien aimé les livres, ce sont des "page turner", comme dans la série il se passe toujours quelque-chose, cela tient en haleine. Pas de la grande littérature mais l'intrigue et l'univers sont bien amenés, cela transparaît bien dans la série. La série suit assez précisément l'intrigue du livre pour ce que j'ai pu voir. J'ai remarqué des petites différences dans la saison 1 que je regarde, qui ont toutes pour but de rendre plus claires tout de suite les motivations des personnages (quitte à les caricaturer un peu) et de simplifier l'intrigue (plus d'explications).
  12. D'après l'article des Echos, on serait passé d'une occurence de 10% au 1er Mars à 78% dés le mois d'Avril (et sans doute encore plus maintenant). Mais je ne fais que paraphraser l'article, je n'ai pas lu autre chose.
  13. Je pense que tu as fait un contre-sens. Il n'est pas question d'une différence entre une "souche européenne" et la "souche asiatique". La volée d'article sur la mutation D614G de ce matin disent que depuis quelques semaines (soit après le pic épidémique en Europe), une variante de virus est apparue (caractérisée par la fameuse mutation D614G) qui semble plus contagieuse et moins dangereuse pour la santé des patients. L'article des Echos de ce matin est assez clair : https://www.lesechos.fr/idees-debats/sciences-prospective/covid-19-une-mutation-aurait-rendu-le-virus-moins-virulent-1233806 C'est quelque-chose d'assez fréquent dans l'évolution : cela arrive souvent qu'un virus mute pour devenir plus contagieux en "sacrifiant" sa dangerosité pour la santé humaine car la raison d'être du virus est de se propager, pas de tuer ses hôtes. 80% des virus Covid détectés en ce moment sont porteurs de cette mutation, qui devient majoritaire et dominante. Certains spéculent sur le fait que cela pourrait expliquer pourquoi on ne constate pas de forte hausse de la mortalité et de cas en réanimation alors que l'on constate une croissance exponentielle des cas détectés.
  14. Je comprends et j'adhère dans l'ensemble à ton raisonnement mais je pense que ta conclusion est un peu trop catégorique. Dans des contextes où on "consomme" beaucoup de potentiel en opérations sur un type de terrain atypique, c'est malgré tout rationnel d'utiliser du matériel spécialisé "low spectre" (parfois en le louant ou en l'achetant dans une logique de "consommable" ) pour les limiter les coûts directes (MCO) et long terme (usure) de ton parc de matériel "patrimonial" que tu comptes garder 40 ans. Dans le Sahel, c'est le cas des Toyotas pour les commandos ou les FS, c'est le cas des turbo prop CAE et dans une grande mesure des drones que l'on déploie la-bas. On utilise les chasseurs que dans les missions haut de spectre. Tu as une Passat break mais quand tu vas en vacances en Tunisie tu loue un 4x4 local pour aller en balade sur des pistes défoncées, et tu ne pourri pas ta voiture familiale dans les nids de poule...