Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Rivelo

Members
  • Posts

    789
  • Joined

  • Last visited

Reputation

1,209 Excellent

Profile Information

  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Petite vidéo publicitaire sur le GM60 pour ceux que cela intéresse (comme moi)
  2. Petit vidéo "inventaire de la sacoche" du FPSA, pour référence :
  3. Petite vidéo préparée pour Eurosatory pour démontrer les capacités du Fardier (y compris des images sur un aérolargage)
  4. Petite vidéo préparée pour Eurosatory montrant l'utilisation du drone SMDR en BSS. A noter, le bricolage système D pour installer la station de contrôle dans un VAB Autre vidéo / pub cette fois sur le NX70 (les drones sont à l'honneur cette année semble-t-il). je la mets car on voit bien la mis en œuvre avec le lancement à la main : Il y a aussi une vidéo sur le Parrot ANAFI mais c'est moins intéressant (cela ressemble encore plus à une pub constructeur), je ne la mets pas.
  5. Animation 3D réalisée pour le salon Eurosatory montrant une "démo" de nouveau missile MHT pour le Tigre mkIII On peut remarquer le profil de vol retenu (le missile "remonte" comme un Javelin pour que le Tigre ne soit pas obligé de se dévoiler) et confirmation que l'on a bien comme sur le MMP possibilité de garder l'homme dans la boucle pour affiner le guidage terminal. Pas clair si la liaison de donnée est hertzienne (ce serait logique vu l'élongation) ou filaire comme sur le MMP. Au fait, le nom commercial semble semble être "Akeron LP"
  6. Démo en vidéo du Griffon au Sahel (vidéo publiée en préparation du salon Eurosatory)
  7. Tout plein de vidéos publiées aujourd'hui par le MinArm en amont du salon ! Je commence à regarder tout ça, il y a plein de nouvelles choses, pas forcément révolutionnaires, mais pas encore vues (dans la section Mediathèque) : https://www.defense.gouv.fr/eurosatory PS : de mon coté, j'irai sur le salon Mercredi
  8. En amont du salon Eurosatory, petite vidéo du module radar de la nouvelle batterie SAMPT/NG (basé sur le radar GF300) publiée par le MinArm. Même philosophie que le Caesar : monté sur camion, déploiement rapide. J'avais lu dans la presse que SAMPT NG était prévu en 2025 mais la démo (vidéo sans blabla) du module semble être fait avec une vraie station mobile qui semble fonctionnelle. J'ai appris au passage que le radar avait un mode détection d'UAV (le radar au lieu de tourner se met à fonctionner comme un radar de poursuite) et un mode contre-batterie ! Très, très beau jouet. Si les perfs sont au RDV, sans oute quelque-chose à déployer plus largement que dans les batterie Aster 30 de l'Armée de l'Air...
  9. Oui, c'est que je déduis aussi de la séquence d'évènement. C'est Thalès qui réalise le FCS du Caesar et qui aurait été dans mon scénario responsable de retroffiter un FCS export sur des exemplaires existants l'AdT.
  10. En mettant bout à bout toutes les informations parcellaires que l'on a, voilà ce que je comprends. C'est ce que j'aurai fait en tant qu'ingénieur si on m'avait demandé quoi faire... On veut livrer des Caesar français à l'Ukraine pour supporter la cause ukrainienne. Mais pas question de les livrer avec leur FCS français (pour les raisons détaillés ci-dessus). Par chance, je suis sur le point de livrer au Maroc des Caesar neufs avec FCS "export" qui a déjà été modifié et re-testé sans Atlas et sans secrets OTAN. Après avoir prévenu le client que la livraison aurait finalement quelques semaines de retard , je démonte les FCS des premiers exemplaires prévus pour le Maroc et je les rebranche sur les exemplaires français. Re-tests pour vérifier que ça marche (et échanger si besoin quelques autres pièces), intégration éventuellement du système d'information Arta Ukrainien en mode crash program et roule ma poule j'ai un premier lot de Caesar à livrer. C'est ce qui est, pour moi, décrit par le DGA au Sénat. Pour les lots ultérieurs, soit rebelote avec d'autres lots de Caesar d'occasion français retroffités avec le FCS export, soit prélèvement des exemplaires neufs prévus initialement pour le Maroc si ce pays (qui fait partie aussi de la coalition informelle) décide de décaler ses livraisons pour soutenir la cause. Sur ces derniers, passage en peinture pour leur mettre un CAMO CE et mise à jour logicielle pour installer le FCS export adapté pour l'Ukraine. Et re-roule ma poule.
  11. Tu pousses un peu. Le PR a été le premier dirigeant occidental à aller à Kiev , avant le déclenchement des hostilités. La tentative de médiation a foiré mais on ne peut pas dire que la France se désintéresse de ce qui se passe sur place ou qu'elle mégote son soutien diplomatique et militaire. Ce que je comprends c'est que la diplomatie française "réserve" le prochain déplacement pour la prochaine fenêtre de tir pour un accord de cessez-le-feu (donc visite Kiev / Moscou encore une fois). On cherche toujours à se positionner en "faiseur de paix" dans le conflit, ce qui est très ambitieux mais cohérent avec notre positionnement diplomatique en Europe, dans le Moyen-Orient et en Indo-Pacifique. Il n'a échappé à personne sur le forum que Les Emirats, L'Inde, Israël et les pays arabes ne veulent pas prendre partie dans ce conflit qu'ils considèrent comme une bisbille intra-européenne qui ne les concerne pas. On tient donc la ligne diplomatique habituelle de la France (pro-occidentale et "en même temps" non aligné sur les positions anglo-saxonne, avec une volonté de positionner l'UE comme une puissance stabilisatrice).
  12. Moi je trouve très bien le fait que l'on ne sache pas le vraie chiffre de matériel livrés de source française. Pour une fois que cela ne bavarde pas au niveau cabinet ministériel et que l'on est capable de maintenir le secret ou l'ambiguïté sur ce que l'on fait, je trouve ça pas mal. Et visiblement en termes de com' on fait profil bas pour rester en capacité de discuter avec Poutine (good cop) tandis que BoJo et Biden au contraire mettent la pression (bad cop). Cela se discute et cela peut frustrer tout ceux qui veulent plus de clarté mais je trouve ça sérieux et cela tranche avec nos gesticulations dans des conflits précédents. Les ukrainiens communiquent sur 12 exemplaires livrés. Peut-être en deux lots, ce qui expliquerait la déclaration du DGA il y a un mois ?
  13. Chaque conflit, par sa nature même, nous apprend des choses différentes. A ma connaissance, nos capacités en artillerie lourde (155mm et roquettes lourdes) n'ont pas été testées ou éprouvées depuis très longtemps. Les mortiers de 120mm étaient l'arme adaptée pour défendre les FOB, et l'aviation faisait le reste (pour les frappes en profondeur et aussi le CAS). On s'est habitué à opérer dans un environnement ou drones MALE et chasseurs dominaient le ciel et pouvaient frapper à leur convenance. Même dans le cadre de la taskforce Wagram, on ne craignait pas vraiment de tir de contre-batterie. On avait commencé à voir la puissance du couple drone/artillerie dans la Haut Karabakh. La guerre actuelle confirme et illustre le rôle central de l'artillerie quand on a plus le contrôle du ciel. On en vient même à redécouvrir l'intérêt des roquettes lourdes pour frapper dans la profondeur du dispositif adverse ou concentrer rapidement des feux en cas de percée adverse.
  14. Bon, j'ai vu le film. J'ai pas regretté mon billet de cinéma, on est pas volé sur la marchandise, c'est du bon entertainement, ça envoie du lourd. Et on voit bien que les acteurs souffrent avec les G... Et effectivement, cela passe des messages finalement pas courant dans ce genre de blockbuster (même quand on est bon, il faut s'arracher pour être encore meilleur, ...). Mais c'est un peu un plaisir coupable... A un moment du film, je tenais le compte de tous les "moment clé" du premier opus que l'on retrouvait "revisités" dans le nouveau film., les petits détails (la moto, la Porsche de la copine...). Bon s'était amusant mais "en même temps" j'avais un peu honte de faire le fan boy.
×
×
  • Create New...