Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Rivelo

Members
  • Content Count

    699
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

953 Excellent

About Rivelo

Profile Information

  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. En fait, ils se sont complètement loupés sur le coté "diplomatie". Même pas un message high level pour laisser entendre qu'il y a un truc en cours et "déminer" comme on dit, zéro réflexion pour "amortir le choc" et sauver les apparences (genre donner un strapontin à la France dans l'accord)... Ils ont fait du "deal making" brute force. Si je faisais ça dans mon boulot actuel, je serais viré.
  2. Article des Echos ce matin : https://www.lesechos.fr/monde/asie-pacifique/laffaire-des-sous-marins-australiens-ouvre-une-crise-transatlantique-majeure-1346978#utm_source=newsletter&utm_medium=email&utm_campaign=re_8h&utm_content=20210917&xtor=EPR-5000-[20210917] L'article insiste sur le camouflet diplomatique des US, qui n'ont pas inclus la France (et l'UE) dans la discussion, ne prenant même pas la peine de décrocher leur téléphone pour prévenir la France de l'annonce et sauver les apparences.
  3. Ce n'est pas comme ça que je lis la fin de l'article. Il sous-entends que le PR ne va pas faire d'esclandre mais que (la vengeance étant un plat qui se mange froid) il fera payer l'Australie en profitant du rôle central de la France dans l'UE pour bloquer des accords commerciaux ou assimilés. De facto, la France va bientôt prendre la présidence de l'UE.
  4. Comme les néerlandais pour le F35 ! Ce sont des petits pays (25 million d'habitants pour l'Australie, 17 million pour les Pays-Bas). Ils sont très pragmatiques dans leurs choix d'alliance. Bon, ça n'excuse rien, c'est quand même une belle saloperie qu'ils viennent de nous faire
  5. Faut pas tout mélanger : je travaille en ce moment avec des Australiens et ils sont très sympa (beaucoup plus que les anglais !). Mais bon ils sont "down under" habitués à se débrouiller seuls et ils n'hésitent pas à prendre des décisions dures si ils estiment que c'est leur intérêt. Ils me font un peu penser sur ce plan aux néerlandais.
  6. Il vont devoir réduire le nombre de sous-marin à acheter à mon avis. Les Virginia sont plus chers à l'achat, beaucoup plus chers à l'entretien qu'un sous-marin diesel, ont besoin d'un équipage plus nombreux... Si j'étais à leur place, je ferai un argumentaire du genre : "compte-tenu de leur autonomie et de leurs capacités d'action décuplées, nous n'aurons besoin que de X sous-marins pour remplir notre contrat opérationnel" ou quelque-chose de ce genre...
  7. ça c'était avant la news d'aujourd'hui Pour mémoire, le lien indiqué plus haut dans le thread : https://www.abc.net.au/news/2021-09-15/allied-naval-united-states-biden-australia-nuclear-submarines/100465628
  8. Tu as totalement raison (on pouvait évidement fournir une version nucléaire basée sur le design du Suffren qui est maintenant "sea proven"). Après, il faut prendre en considération que l'Australie voulait depuis toujours avoir un système interopérable avec les US. La seule raison pour laquelle cela n'a pas été fait dès le début en bilatéral avec les US, c'est ces derniers n'avaient pas de sous-marin diesel en catalogue. D'où l'appel d'offre et la solution finalement retenue (un sous-marin français avec un système d'arme américain imposé dans l'appel d'offre). Maintenant que la décision ba
  9. Il va falloir que Naval Group relise soigneusement le contrat, rubrique "termination clauses"... Comme le programme était fractionné en plusieurs sous-contrats, il est possible le contrat en cours soit honoré et que le contrat qui devait être signé pour la réalisation (et dont on parlait dans la presse en ce moment) soit simplement annulé. Mais je ne suis pas dans le secret des dieux, c'est une simple supposition.
  10. Information glanée dans une discussion professionnelle : pas d'assouplissement à prévoir en Chine avant fin 2022 / début 2023. Le pays va rester isolé (quarantaines obligatoires etc...) et les voyages à l'étranger seront découragés pendant au moins 18 mois. Quand on y pense, c'est logique : tant que le virus circule dans la région, compte-tenu de la stratégie zero-covid, il faut continuer à verrouiller les accès et donc fermer le pays.
  11. ... et pas de F35 possible compte-tenu des relations trop étroites avec l'Iran, contrairement aux EAU.
  12. Ils les ont déjà les champ pétrolifères. Maintenant que le pays est à peu près en paix, ils peuvent les exploiter correctement. Tout dépend du cours du brut en fait. En temps normal (avec un baril à 70-80$ comme aujourd'hui) ils ont un excédent commercial de 30 à 40 milliards de $ par an. Pendant "l'année Covid", l'année dernière, leur balance commerciale est brièvement redevenue négative quand le cours du brut à fait n'importe quoi.
  13. Je ne sais pas si vous avez déjà vu (moi, je l'ai découvert ce matin), le site Covid Tracker présente maintenant les chiffres de la DREE sur le nombre de malade symptomatique/d'admission en hôpital/de décès en fonction du statut vaccinal (pas vacciné / une vaccination / schéma complet) : https://covidtracker.fr/vaximpact/ Comme d'habitude, c'est très bien fait. On voit bien avec les graphiques l'impact de l'évolution du la campagne de vaccination (par exemple, le fait que beaucoup de gens ont leur deuxième dose en ce moment, ce qui réduit les hospitalisations "vaccination incomplète").
  14. Si la Suisse veut s'offrir le F35, eh bien elle achètera cet appareil. Le pays est riche et peut faire ce que bon lui semble. On insiste juste sur le côté bizarre de l'argumentaire utilisé car les arguments semblent "tordus" pour faire coller le résultat avec ce qui était voulu par le militaires en charge de l'appel d'offre (voir même de mauvaise foi quand il est dit qu'avec cet appareil les pilotes pourront faire moins d'entrainement). Concernant l'usage de base que va en faire la fédération (faire de la PO en temps de paix), le F35 saura la faire (c'est une mission assez simple). M
×
×
  • Create New...