Clairon

Members
  • Compteur de contenus

    4 833
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Days Won

    11

Clairon last won the day on September 3 2016

Clairon had the most liked content!

Réputation sur la communauté

1 563 Excellent

1 abonné

À propos de Clairon

  • Rang
    Quadri-coupeur de poils de cul

Profile Information

  • Gender
    Not Telling
  • Pays
    France

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. J'ai ouvert un autre fil pour les aspects de différences fiscales en Europe, mais visiblement cela ne plait à pas grand monde ... Clairon
  2. Faut pas exagérer ... Le dumping social ... en Europe la fin des frontières c'est aussi permettre à plus de 300.000 frontaliers français de bien gagner leur vie en Belgique, au Luxembourg en Suisse, en Allemagne, ... C'est permettre en effet de visiter amis et connaissances partout en Europe, arrêtons de faire croire que 95 % des déplacements aux frontières ne sont que dans un esprit de dumping social. Les frontières ne sont pas abandonnées, elles existent toujours simplement la surveillance se fait autrement et ailleurs. L'ouverture des frontières cela permet aussi à la France d'engranger des milliards grace aux touristes L'ouverture des frontières cela fait surtout mal au pays qui doivent ainsi montrer aux citoyens comment certaines de leur politiques sont ineptes et inéfficaces, quand je vois la quantité de papiers et d'infos à la limite de l'atteinte à la liberté qu'une administration française demande par rapport à d'autres, et la piètre qualité des services rendus, on peut comprendre qu'on a pas toujours envie de montrer aux voisins l'état de délabrement de votre pays ... Clairon
  3. Pour le logement, on peut quand même noter certains problèmes : - La France a une faible densité de population, mais un coût très élevé du foncier, ce qui n'est dans l'absolu pas normal - La France est le pays qui réglemente le plus le logement, aide le plus le logement, protège le plus le locataire, avec comme conséquence que les loyers sont beaucoup plus élevés ... Si comme proprio vous savez que vous pourrez facilement perdre 12 à 24 mois de loyer avant de pouvoir vous "débarrasser" d'un locataire qui ne paie pas et en plus généralement saccage votre logement, normal que vous fassiez fortement augmenter le coût votre logement. Si l'on pouvait se séparer d'un locataire indélicat en moins de 6 mois, les loyers baisseraient, mais l'hyper réglementation bureaucratico-staliniennes (je sais j'exagère, mais analyser un peu les procédures d'augmentations de bails en zones de logements encadrés et vous verrez que vous vivez dans un état quasi sovietique). - Un "bas-salaire" allemand consacrera environ 20 à 25 % de moins de son salaire au logement, en ayant un logement nettement mieux que le même bas salaire français ... Vous gagnez 1600 € au lieu de 1300 et payez 500 € au lieu de 650 pour un logement 15 à 20 % plus grand et mieux isolé .... qui est le c.n dans l'histoire ? Clairon
  4. Voila encore une réaction à côté de la plaque : - Qui te dit que le carburant que tu mets dans ton véhicule n'a pas été extrait dans des conditions écologiques atroces ? tu es donc responsable - Est-ce que le grand patron de la boite de smartphone (on en a pas des tonnes en France, donc je ne vois pas comment on pourrait se "venger" dessus) t'as mis un flingue sur la tempe pour te forcer à acheter son produit ? - Qu'est-ce que un système d'imposition vient faire dans la lutte contre les inégalités ? Les impôts servent à financer des besoins de la communauté, pas à décapiter les têtes qui dépassent, sinon comme je l'ai déjà évoqué : à quand un impôt sur les jolies femmes, car il y a là une profonde inégalité pour les moins belles qui en souffrent fortement. - Enfin le joueur de foot à 50 mio par an, bien propre et parfait, y-en a quand même quelques uns avec des comptes aux Iles Caiman, des traffics douteux via les agents, de là à dire qu'ils ne font de mal à personne .... Quelques réflexions - Pourquoi la France qui a parmi les meilleurs classements mondiaux dans la lutte contre les inégalités (dans le peloton de tête des états européens les plus égalitaires et cela depuis plus de 20 ans) continue à s'enfoncer dans le sentiment que tout y est totalement inégalitaire ? - Le niveau de vie des 10 % de Français les plus pauvres a progressé de plus de 20 % en € constant depuis 1970, mais pourtant on a toujours l'impression d'en avoir moins - La France a le plus faible taux de ménages pauvres d'Europe, seulement devancés par le Danemark et la République tchèque. -Les 1 % des ménages les plus riches paient 25 % du total de l'imposition directe sur le revenu. De même, la France est le pays européen qui impose le plus le capital, même après la transformation de l'ISF, très loin devant les no 2 ou 3 que sont la Belgique et le Danemark. Enfin, les entreprises françaises sont les plus taxées d'Europe, là aussi très au-dessus de la moyenne de la zone euro. - La France dépense environ 100 milliards de plus de charges sociales (en % du PIB) que ses partenaires européens, soit 3x le budget de la défense (glurp !), et c'est en France que les gilets jaunes cassent tout ... Clairon
  5. Clairon

    Comparaisons fiscales Européennes

    Tout à fait d'accord, et par exemple un impot foncier modulé en fonction des infrastructures à proximité offertes par la communauté, donc l'appart parisien avec Métro, trains, aéroports, services public,s hopitaux, ... a moins de 20 min par rapport au trou du cul du fond du Cantal à 65 km en départementale pourrie d'une route à 4 bandes .... Ce que je veux dire, est-ce que l'impôt doit financer des besoins de toutes sortes consentis par la communauté (comme l'aide au plus démunis pourrait en faire partie), ou bien l'impôt devient un correcteur par rapport à une norme ? Je ne vous impose pas parce que j'ai spécifiquement besoin de votre argent, mais parce que vous en avez trop selon certains critères, c'est pas du tout la même philosophie, et en France l'on s'approche de plus en plus de ce raisonnement, je vous prends non pas parce que l'on en a besoin, mais parce que l'on ne supporte plus que vous en ayez plus. A quand un impôt spécial sur les jolies femmes qui sont clairement favorisées dans des tas de domaines, et l'on dot trouver un moyen de compenser les plus moches, qui n'ont pas cette chance. On pourrait aussi obliger ces jolies femmes à se défigurer pour qu'elles ne soient plus avantagées par rapport aux autres. C'est pour moi le même raisonnement que l'impôt confiscatoire sur le seul principe que vous avez plus (bien sûr honnêtement gagné et géré, of course). Clairon
  6. Clairon

    Comparaisons fiscales Européennes

    L'un des sujets qui fachent est la suppression ou le rétablissement de l'ISF. Les statistiques et études sont difficiles mais l'on peut toutefois présenter les aspects suivants : - A sa création, avec une inflation proche des 10 %, la ponction de 1 à 2 % de la valeur du capital pouvait se rapprocher d'une forme d'imposition de la plus-value, sauf que ce type d'impot existait aussi à la vente du bien, donc on imposait deux fois la même chose. Néanmoins avec des biens progressant de 8 à 10 % par an c'était supportable, quand on a approché l'inflation quasi-nulle (années 2000), là les choses ont vraiment changer avec une forme de confiscation, et l'on s'est retrouvé dans des cas de ventes "forcées" pour payer l'impot. - Plusieurs pays qui avaient un tel impôt (Allemagne, Suède) ont préféré le supprimer devant le faible retour, personne mis à part quelques ultras ne propose de rétablir un tel impôt dans ces pays. - Cet impôt illustre parfaitement le dilemne d'une strategie fiscale : financer un bien/besoin commun et/ou participer à une redistribution devant compenser les écarts de richesses ? Tout comme un service militaire doit-il (ou devait-il) d'abord servir à protéger la nation ou bien a accroitre la fraternité et l'esprit commun - Il semble bien que ces impôts, ainsi que la haine envers les plus aisés ressentie souvent en France aient poussé de nombreuses fortunes françaises hors de l'hexagone, avec donc des resultats négatifs sur le long terme sur la richesse taxable pour la France, quand on voit que 50 des 300 plus grandes richesses de Suisse sont françaises, on se dit quand même qu'il y a un malaise. - Devant la mobilité des personnes et des fortunes (que peu de gens veulent remettre en cause, on ne veut pas que son voisin fortuné puisse "s'enfuir", mais l'on veut pouvoir circuler partout comme on veut sur une bonne partie de la planète), l'on parle de plus en plus de fiscalité européenne, mais cela veut dire trouver un système commun, donc faire grandement baisser les impôts en France, car aucun pays Européns n'acceptera de payer les niveaux supportés en France, donc cette revendication est une impasse, soit on a un ISF franco-français, avec une fuite des richesses, soit on a une imposition Européenne, mais sans ISF ... Je parle maintenant de l'ISF mais il y a quantité d'autres aspects fiscaux à soulever également (flat-tax, IR, ...) Clairon
  7. Comme le fil sur l'Europe à l'origine consacré plus à la défense ou à l'accroissement des liens commencait à sérieusement déraper sur le sujet fiscal, suite aux gilets jaunes et crise française, concentrons plutôt ici les informations et comparaisons fiscales, surtout proches de la France, donc Européennes plutôt. En ces temps de grandes jacqueries, contestations fiscales aux messages parfois contraires (moins de taxes et plus d'Etat). Clairon
  8. Si l'on crée un fil "Comparaisons fiscales Européennes" ? Je m'y colle Clairon
  9. La situation est un peu plus complexe : - La NVA n'a pas obtenu les résultats escomptés lors des élections communales (municipales) d'Octobre dernier. Les chiffres ne sont pas mauvais, mais le grand soir ou l'espoir de rafler plusieurs grandes villes flamandes n'a pas eu lieu, avec même en certains endroits comme Anvers (bastion originel de la NVA et ville clef du président de la NVA Bart De Wever) une situation nettement plus compliquée pour obtenir une majorité claire. - Par contre sur sa droite le Vlaams Belang a pas mal progressé, en particulier surfant sur une certaine vague souvent fakenewsiennes liée à la migration, il y a donc un peu de panique à la NVA, qui n'arrive plus à aspirer les voix du VB (un peu comme Sarko dans une certaine mesure entre 2012 et 2007), résultat : on s'inquiète à la N-VA, on devient fébrile et on commence à commettre quelques conneries. - Le pacte sur la migration de l'ONU, ça fait des mois que la N-VA sait que ses alliés veulent le signer, et pendant des mois ils n'ont pas moufté (à la N-VA) ... Mais maintenant avec cette pression "à droite", et le fait que de plus en plus la N-VA soit vue comme un parti "comme les autres", qui goute aux joies du pouvoir et qui donc "s'encroute" un peu, il y a des vélléités en prévision des élections fédérales de Mai 2019 de durcir le discours et en particulier sur les migrants ... - Mais ici il semble bien que les rôles aient un peu changé et que le 1er ministre Michel aie trouvé un moyen d'inverser le sens du chantage, il n'est plus vraiment aux ordres de la N-VA, mais il montre clairement qu'il les met eux devant leurs responsabilités et comme en plus le service de communication de la N-VA a fait une énorme bourde en plaçant leur campagne anti-migrants (assez abjecte et très mal documentée) sur les réseaux sociaux, tout le monde politique en Belgique (et surtout en Flandre, ce qui est nouveau) se retourne contre elle, comme si il n'avait plus peur du monstre "N-VA" devenu un parti comme les autres. - Il y a aussi une certaine dissension au sein de la N-VA, le ministre président de la Région Flamande, le N-VA Geert Bourgeois (pourtant pas un joyeux, plutôt du style à rigoler quand il se brûle) a exprimé que pour lui il ne voyait pas d'obstacles à ce que la Belgique signe le pacte sur les migrations. En tout cas, de nombreux commentateurs s'accordent pour dire que l'ascension jusqu'alors inexorable de la N-VA connait ici son premier gros écueil, et que le sens politique semble avoir déserté le président De Wever, sans doute trop occupé à essayer de trouver une majorité difficile pour garder son mayorat anversois. Clairon
  10. Clairon

    [A-400 M] le défi stratégique européen

    On dirait un camion avitailleur ... Je me rappelle que pour avitailler des hélicos au départ d'un Transall au sol, il fallait un véhicule spécial pour pouvoir transférer le carburant de l'un à l'autre, en fait une sorte de grosse pompe qui va chercher le carburant du réservoir de l'avion et l'amène au réservoir de l'hélico Clairon
  11. Clairon

    Airbus

    Bon, transférer la production d'ailes d'Airbus du Pays de Galles à l'Irlande du Nord en cas de Brexit, ok .... ça se rapproche de l'UE, mais c'est pas vraiment le solution tip-top idéale ... Clairon
  12. Clairon

    Ici on parle uniquement que de la société Nexter

    Sauve qui peut, larguer les amarres, sabotez tout ce qui doit être abandonné et cassez-vous le plus loin possible Clairon
  13. "Fabriqué par Boeing, le CH-47D Chinook peut transporter une quarantaine de soldats ou une charge interne de plus de 8.000 kg. Avec ses deux 2 turbomoteurs Avco Lycoming T55-L-712, il est en mesure de parcourir 2.000 km, à la vitesse de croisière de 241 km/h. Ces capacités peuvent être intéressantes pour les forces spéciales françaises. Il est en service dans de nombreuses armées européennes comme le Royaume-Uni, la Belgique et les Pays-Bas." Il devrait se renseigner Cabriol, la Belgique utilisatrice de CH-47 .... J'ai dû rater quelque chose à Beauvechain ... Une phrase non vérifiée et on est en plein dans le "fake news", comment faire confiance à des journalistes spécialisés qui ne vérifient même pas une telle info de base, des boutonneux de 18-20 ans qui bullent sur Air Défense, savent pertinement que la Belgique n'a pas de CH47 ... Mais le grand spécialiste défense de la Tribune, non .... On va sans doute y trouver demain un article sur les dégats monstrueux que font les 22 long rifle en vente libre, vous savez ces grand fusils (long rifle) tirant des munitions de 22 mm, plus puissants encore que les canons 20 mm de l'armée .... Clairon, dépité et fatigué
  14. Clairon

    [Véhicule divers de LRPV/PATSAS]

    Le moteur du MUV est un 3.0 li 4 cyl, un lointain dérivé de l'increvable 2.8 TDi qui était dans les Defender espagnols repris un temps par Iveco (Massif). Clairon
  15. Clairon

    [Armement petit calibre] Le nouveau fusil d'assaut français

    Comme déjà énoncé, la Famas n'était pas en SS109 pour la simple bonne raison qu'au moment ou il fut adopté (1977) et sa construction lancée en grand nombre, l'OTAN n'avait pas encore choisit sa nouvelle munition, la SS109 ne sera choisie que plusieurs années après. Difficile d'adapter en pleine production et de rappeler des dizaines de milliers d'armes par la suite, surtout que le Famas coutait déjà "un bras" à l'AdT (2 à 3x plus cher que ses concurrents M16/HK33/CAL/FNC, avec 350.000 ex commandés c'était déjà des sommes folles englouties), de même un Famas "adapté" SS109 n'aurait pas tiré une munition standard OTAN, mais une munition française avec étui en acier et projectile type SS109, le Famas étant trop destructif pour certaines munitions a étui en laiton, mais la SS109 est basée sur un étui laiton. Enfin comme l'a rappelé Fanch, il n'y a jamais eu et il n'y a toujours pas de standard Otan pour les chargeurs 5,56 .... Clairon