Clairon

Members
  • Content Count

    5,049
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    11

Clairon last won the day on September 3 2016

Clairon had the most liked content!

Community Reputation

1,760 Excellent

1 Follower

About Clairon

  • Rank
    Quadri-coupeur de poils de cul

Profile Information

  • Gender
    Not Telling
  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. IVECO Defence Vehicle vient de présenter son EuroCargo 4x4 (ML150-280) au Camp de la Frileuse en banlieue parisienne. Merci JF pour les photos et l'info. "...On remarquera que la caisse cargo est reliée au châssis par des coins "Twist Lock" qui permettent un changement rapide de configuration à l'aide d'un chariot élévateur à fourches...(cit JF Brillant sur www.esprit-valmy.fr)" Clairon
  2. Clairon

    [EBRC/Jaguar]

    Mais la beauté n'est pas comme l'arithmétique, moche x moche ne donne pas beau .... Clairon
  3. Clairon

    [EBRC/Jaguar]

    Mon cher G4lly, je crains que vous n'oubliez le principal argument : le véhicule "slaté" est d'une telle mochitude .... Clairon
  4. le 30 mm x 173 n'oublions pas de préciser .... avec du 30 x 113 c'est une autre histoire Clairon
  5. Visiblement les gros problèmes liés à la santé sont moins prégnants pour les candidats officiers et sous-officiers. De même les problèmes majeurs de santé des jeunes (hygiène dentaire et surpoids) sont nettement plus représentés dans les classes sociales "défavorisées" (j'aime pas le terme) > Jusqu'à 25 % d'obésité contre 8 % dans les classes favorisées. Et les MDR ont les recrute plutôt dans les classes les moins favorisées. Le gros problème de recrutement étant plus important sur les MDR. Clairon
  6. Un borgne myope verra mieux toujours qu'un aveugle, de là à dire qu'il a une vision parfaite .... Clairon
  7. Avec la perspective d'une alliance de la carpe NVA avec le lapin PS, donc d'un côté d'opposants à tout symbole belge (comme l'armée) et des passionnés de redistributions des crédits de défens (c'est l'innomable PS André Flahaut qui a totalement fini l'oeuvre de destruction de la défense belge entamée dans les années 80), c'est mal parti pour l'ABL .... Si j'étais catho, j'irai allumer un cierge à Notre-Dame-des-Groins-Groins, patronne des chasseurs ardennais Clairon
  8. En effet, mais ça risque aussi d'à nouveau fameusement chier dans le ventilo avec "la France périphérique" qui perdra encore des implantations de l'état ... Car avec un tel scénario (logique à tout point de vue), on doit regrouper la quasi totalité des unités dans une dizaine/quinzaine de grands camps combinant présence d'un grand espace d'entrainement + bassin d'emploi à proximité (pour la reconversion, les conjoints, les études supérieures du fiston, ...) En clair les Garrigues, Carpiagne, le Ruchard, Souge, la Valbonne, Fontvraud, Coëtquidan, ... vont exploser ... Bien sûr faudra aussi encore garder certains espaces irremplacables comme Canjuers et les grands camps de Champagne, de même que les implantations dans les Alpes (plus aisées pour instruire les Ralpins que la Manche ou les Landes), mais sinon les joyeuses garnisons d'Epinal, Brive, Bitche ou Saint Locdu le vieux sont promises à une mort certaine. Faut en effet se poser des questions : 23 à 28 % des candidats à l'engagement inaptes médicalement Clairon
  9. Bon, vu que ça n'intéresse pas les foules, je vais alors discuter avec moi-même de mes idées pour la fidélisation .... 1° Relever l'age maximal d'engagement : je sais que les armées sont atteintes par le "jeunisme", mais si l'on repousse l'age de la retraite et que l'on estime qu'il faut rester plus longtemps sur les bancs de l'école, il faudrait réhausser l'age maxi de recrutement. 2° Véritablement lier/favoriser l'accès à des professions comme gendarme ou policier au passage par l'armée, des BAC avec des gonziers ayant 10 ans d'Infanterie, 6 OPEX, et l'expérience des IED ça vous aide à supporter les pétards et jets de pavés 3° Maximiser les primo-engagés dans les fonctions purement militaires (Infanterie, Cavalerie, Génie, Artillerie), pour qu'ils aient une première partie de carrière purement mili, pour qu'ils soient par la suite prioritaires vers des jobs plus transposables dans le civil pour le 2e partie de leur carrière (pour une reconversion aisée qui pousse les cocos a rester 10 à 15 ans), un 7 ans GV suivi de 4 ans cuistot ou mécano, peu ou le moins possible de primo-engagés dans les armes spécialisées a forte correspondance avec le civil (Transmissions, logistique, santé, ...) 4° S'adapter le plus possible à certaines exigences des "djeuns", par exemple la généralisation du wifi sur tous les sites militaires, c'est con, pas si cher, et pas si difficile a mettre en oeuvre 5° Passerelles Active-Réserve-Active : après 7 ans de crapahut, Jim le para, voit naitre sa fille, il est versé 2 ans dans la réserve, revient quelques semaines sur l'année encadrer des réservistes, et puis revient au régiment sans avoir perdu ses avantages quand sa fille part en classe maternelle 6° Limiter les mutations au strict minimum du moins pour les sous-offs, on est plus du temps de la conscription, dans bien des cas c'est possible J'attends vos idées Clairon
  10. Je me suis permis de démarrer un fil "pistes pour le recrutement et la fidélisation" : Clairon
  11. Moyen calibre : on se dirige plutôt vers le 30x113 du Tigre ou le 25x137 du VBCI au recul plus puissant ? Clairon
  12. Dans le sujet de l'organisation de l'AdT, l'on abordait les difficultés que nos armées rencontraient pour recruter et fidéliser ses engagés. Pourquoi ne pas lancer quelques ballons d'essais, et qui sait peut-être que l'un ou l'autres responsables RH du Balardgone reprendra l'idée. Je vous propose donc d'échanger ici idées et points de vue visant à accroitre le réservoir de recrutement et a fidéliser les engagés. Comme préambule, je vous propose un extrait du blog du Colonel Goya, qui illustre aussi bien ce que les armées rien que par leur "image" et "vécu" peuvent représenter en terme de recrutement et fidélisation des engagés : Midas, ..... le Roi pas les garages "- Et puis j’ai pas envie d’être civil. Quand je retourne en civil dans ma banlieue, je redeviens du rien. Quand je suis au régiment, je suis le caporal-chef Alami, j’ai des médailles, des brevets, plein de clignotants de bravoure. Les mecs me saluent, me vouvoient, me respectent. Le régiment me donne une part de son prestige, en contrepartie je ne peux pas le trahir, je suis obligé d’être courageux. « Être soi-même », c’est une grosse connerie comme slogan, c’est être un autre que l’on veut lorsqu’on s’engage. - Le régiment, c’est comme Midas. - Les garages ? - Non, le roi. C’est une légende, le mec avait le pouvoir de changer en or tout ce qu’il touchait. - Je déconnais, j’ai entendu parler de ce blaireau. Ce qui est sûr, c’est que l’armée ne nous couvre pas d’or. Je me contente du fer, mais quand c’est celui d’une épée, pas d’un canif. - Le chien ? Je déconne. Tu as raison, on raisonne tous pareils en fait. On est là pour faire partie des épées. Le système est quand même bien foutu pour nous obliger à faire des choses qui ne sont pas franchement naturelles. Et puis, on vivrait pas ce qu’on est train de vivre et de voir. - C’est quand même plutôt des enfers ce qu’on mate et en touristes. Dans six mois, on n’est plus là. - Pas que, rappelle-toi quand on était il y a quelques mois au milieu des volcans, en pleine jungle, en face des gorilles. T’aurais imaginé pouvoir voir ça un jour ? Et vivre au milieu d’un village indien en Amazonie, tu l’aurais anticipé ? Et puis, oui on va par principe plutôt en enfer qu’au paradis, mais l’avantage de l’enfer c’est que les gens qu’on y rencontre sont quand même plus intéressants. Et ici on a de beaux spécimens. - Finalement, on n’est pas mal. La vie, c’est une courte suite de moments. Autant que ces moments soient gros, comme ce soir. Maintenant, si vous n’avez compris pourquoi on garde nos gars, tous des CDD, aussi longtemps dans une entreprise où on paye mal, où les horaires de travail sont sans limites, où on dort souvent par terre n’importe où par tous les temps, où il arrive d’être épuisé jusqu’à l’agonie, où surtout on se fait parfois transpercer dans sa chair et son âme, et bien relisez depuis le début. Sinon, retenez qu’on fait comme chez Midas, on essaie de transformer cette misère en or. Au pire, on en sort avec des pneus neufs. " Clairon
  13. Je ne sais pas si c'est lié au Brexit, mais il est a noter que les piliers de la meilleure équipe de foot du monde sont en train d'abandonner la Premier League pour le continent : Lukaku, Hazard, Courtois, ... Clairon
  14. La pénurie de chaises dans le monde médiatique britannique est déjà à son maximum, ils se sont déjà tellement cassés la gueule en 3 à 4 ans de Festival Brexit Clairon
  15. I know, mais les spécificités amphibies de l'AdT (519e GTM) et une bonne partie des moyens amphibies de la Marine (Toulon) sont sur la Méditérannée, donc dans le "jardin" de la 6e BLB ... Si l'on créait une Brigade amphibie avec comme coeur le 1er REC, 1er REG, 2e REI et 21e RIMa, on pourrait très bien faire migrer un Régiment de la 9 vers le sud si nécessaire. Avec le 3e RAMa et par exemple le 3e RIMa "version PACA" on aurait une brigade amphibie avec 3 Régiments Légion et 3 régiments TDM, donc chaque chapelle et "boutons" serait content. Clairon