Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

herciv

Members
  • Posts

    11,053
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    46

Everything posted by herciv

  1. C'est mauvais çà. Les Ukrainiens vont se retrouver enfermé. Pour se rendre compte des échelles entre Popasnaya et Bakmut il y a au max 20 km er ta carte montre que les russes auraient déjà fait la moitié du chemin. Je pense que les Ukrainiens doivent avoir commencé à se retirer pour garder le plus possible leur potentiel humain.
  2. 4,37 pour le diesel. Oui il leur reste de la marge. Mais les prix se maintienne grâce à l'utilisation des stock stratégique. La question est plus qu'est-ce que çà change dans la vie des américain ?
  3. On en avait parlé au tout début de cette guerre. ON n'avait pas évalué cette capacité de résistance des Ukrainiens. Mais passé cette résistance moral le problème c'est la mise en oeuvre des matériels qu"ils recoivent et la formation. Les soldats aguerris doivent être franchement moins nombreux maintenant. ET ceux qui sont en formation ne sont pas encore prêt. On est dans un creux de vague côté Ukrainien. Côté russe, passé la mauvaise surprise du début de cette guerre, ils ont une crise économique sur le dos et une guerre. Ils doivent faires contre mauvaise fortune bon coeur et partir se battre en se disant que de toute façon ils ne seropnt jamais copain avec les mec de l'autre côté. Bref le morale a déjà atteint son point le plus bas quand ils sont parti de Kiev. Les russes commencent même à enregistrer quelques petites victoires acquise de haute lutte face à un adversaire équipé par l'OTAN ce qui doit forcément representer un peu de fierté.
  4. Matières premières : Les carburants sont plus chers que jamais aux États-Unis https://www.zonebourse.com/actualite-bourse/Les-carburants-sont-plus-chers-que-jamais-aux-Etats-Unis--40326414/ 10/05/2022 | 11:42 Les prix des carburants à la pompe ont atteint des records cette semaine aux États-Unis, le gallon moyen d'essence s'établissant à 4,374$ et le gallon moyen de diesel à 5,45$ et ce, malgré une chute des contrats à terme sur le Brent. Les fermetures de raffineries et la guerre en Ukraine sont les facteurs majeurs qui expliquent cette situation extrême, qui ne devrait pas se résorber avant 2023 d'après un expert de GasBuddy. Les prix de l'essence au détail aux États-Unis ont augmenté mardi et ont atteint un autre record historique, dépassant celui établi en mars, alors que les raffineries mondiales sont aux prises avec un goulot d'étranglement qui a fait grimper les prix en flèche avant la saison de conduite. Le coût moyen d'un gallon d'essence au détail a atteint 4,374 $ tôt mardi, selon l'American Automobile Association, dépassant l'ancien record de 4,331 $. Depuis le 30 mars, les contrats à terme sur le pétrole brut Brent ont perdu 7 %, mais les contrats à terme sur l'essence ont augmenté de 9,4 % et ont atteint un record vendredi à 3,7590 $ le gallon avant de se vendre lundi. Prix de l'essence aux États-Unis, en $/gallon. Le prix actuel de 4,374$ crève le plafond... (Source : Statista - US Energy Information Administration) Les fermetures de raffineries dues à la fois à des entretiens programmés et à des perturbations imprévues ont fait grimper les prix du carburant, alors même que les États-Unis et d'autres pays ont pris des mesures pour accroître l'offre mondiale de pétrole brut. Les stocks mondiaux de carburant s'amenuisent, la demande ayant retrouvé son niveau d'avant la pandémie. L'offre s'est encore resserrée après l'invasion de l'Ukraine et les sanctions prises par les États-Unis et leurs alliés à l'encontre de la Russie. Le monde a perdu 1 million de barils de capacité de raffinage et 1,5 million de barils d'approvisionnement en pétrole depuis la pandémie, a estimé Mike Jennings, directeur général de HF Sinclair Corp, lors d'une conférence téléphonique sur les résultats lundi. "Cela représente 2,5% de la consommation mondiale… c'est un gros chiffre", a déclaré Jennings. Au printemps, les raffineurs donnent la priorité à la production d'essence avant les températures plus chaudes, lorsque la conduite reprend. Mais ces dernières semaines, ils ont augmenté la production de distillats pour répondre à la demande de carburéacteur et de diesel en Europe, en Amérique latine et aux États-Unis, les sanctions occidentales contre Moscou ayant réduit les exportations russes. "Dans les appels à résultats des raffineries, on parle de s'assurer qu'elles fonctionnent à pleine vapeur - l'utilisation des raffineries va rester très élevée tout au long de l'année", a déclaré Gary Cunningham, directeur des études de marché chez Tradition Energy. Le carburant diesel a atteint un record de 5,45 dollars le gallon à la pompe cette semaine. Prix du diesel aux États-Unis, en $/gallon. Les prix ont atteint un record de 5,45$ cette semaine... (Source : Statista - US Energy Information Administration) Pourtant, les prix du carburant aux États-Unis restent nettement inférieurs à ceux d'autres grands consommateurs comme le Royaume-Uni, le Japon et la France, où des taxes plus élevées augmentent le coût du carburant. "Je ne pense pas que la situation se résorbe avant 2023 au plus tôt, lorsque davantage de capacités de raffinage seront mises en service au Moyen-Orient et en Asie", a déclaré Patrick DeHaan, responsable de l'analyse pétrolière chez GasBuddy. Le prix du pétrole brut américain, qui représente le coût le plus important pour les raffineurs, a chuté de près de 20 dollars par rapport aux sommets atteints en mars, l'offre ayant été stimulée par la libération de millions de barils de brut des réserves stratégiques américaines et la demande ayant été freinée par les fermetures dues au coronavirus en Chine. Cependant, les stocks de produits continuent de baisser. Les stocks d'essence américains ont baissé de 3 % en glissement annuel pour atteindre 228,6 millions de barils, selon l'Energy Information Administration américaine. La marge de craquage 3-2-1, un indicateur des marges de raffinage, a atteint 54,34 dollars lundi, soit près de 150 % de plus qu'à la même époque il y a un an. "Je pense que nous pouvons nous attendre, en supposant que les économies restent raisonnablement fortes, à ce que les prix des matières premières et, en particulier, les prix de nos produits, soient relativement élevés", a déclaré M. Jennings
  5. J'ai des écrits de mon arrière grand-père montrant que cette attitude était déjà celle de PERSHING en 1918 : Laisser les français se battre pour qu'ils ressortent exangue et réclamer le plus possible à l'armistice contre des sous. Les américains voulaient BREST. Il y a plusieurs courriers ou il se plaint de l'attitude de PERSHING a qui il a demandé plusieurs fois d'engager des troupes et lui finalement n'envoyait personne. La technique semble la même ici : empècher toute négociation en armant le mieux possible les ukrainiens si possible avec les moyens européens qui seront ensuite financé par des sous US mis sous conditions.
  6. C'est moi ou les russes sont beaucoup plus nombreux que les Ukrainiens ? Ou que je regarde on a l'impression que chaque unité ukrainienne se bat contre deux unités russes. Les unité Ukrainienne jouent en défense. Elles ne peuvent que très difficilement se dégarnir dans la profondeur au risque de revoir un raid aérien surprise venir prendre une ville. En conséquence les unité Ukrainienne en arrière du front sont fixé et ne pourront pas intervenir. Elle ne peuvent mener que des contre offensives limitées. comme à Kharkiv ou les troupes ukrainiennes risquent rapidement de se faire enfermer si elles vont trop loin. A l'inverse les unités russes jouent a l'attaque et profite d'un réservoir humain mobilisable sans souci. Dans la guerre d'usure les russes ont montré dans d'autre guerre qu'ils étaient imbattables. Le rapport de un à deux à l'avantage des russes pourra devrait donc continuer à être la règle malgré les pertes russes. Si les ukrainiens veulent durer et préserver leur troupes ils vont devoir lâcher severdoneskt sinon c'est l'encerclement de plusieurs milliers d'hommes.
  7. C'est valable pour les Ukrainiens aussi. On est en train de faire les fond de tiroir en Europe quand même et même si les US donne des sous le matériel n'apparait pas d'un coup de baguette magique et encore moins les soldats qui sont exténués après trois mois de combats.
  8. Les US vont faire vivre les deux modèles simultanément. Mais si le modèle NGAD passe pas sur que le f-35 aillent au bout tellement il a du mal à évoluer.
  9. C'est juste que avoir des cartes permet de visualiser la situation. Parce que compter les chars qui ont pris des coups fini par donner une appréciation de la situation très déformé.
  10. Ca fait la une de tous les journaux US, UK et Ukrainiens. Forcément çà sert la com du camp du bien. D'ici que le diplomate se soit retrouvé sans le soutien de sa maison mère et qu'il est vu l'occasion de se retrouver au chaud à New-York plutôt que de rentrer au pays ... Ca rappel les passage à l'Ouest des sportifs de tout poil de l'ex URSS.
  11. Regarde sur le fil opération. Les soldats ukrainiens sont sur le front depuis trois mois sans discontinue. Ils tiennent un front grand comme la france du nord au sud. Ceux qui se sont engagé ont été quasiment immédiatement envoyé se battre. Je ne sais pas si il y a des réserves importantes.
  12. C'est aussi l'impression que j'ai depuis ce matin. Surtout cette histoire de morale et de non relève.
  13. La bataille de Severodonetsk pourrait être couteuse en matériel pour l"armée Ukrainienne d'après le spécialiste ci-dessus.
  14. Les bielarusses s'agitent sur la frontière ukrainienne, ce qui doit sûrement retenir une partie des troupes ukrainiennes. https://www.pravda.com.ua/eng/news/2022/05/23/7348014/ C'est sûr que çà aurait arrangé beaucoup de monde : Poutine aurait survécu à une tentative d'assassinat il y a 2 mois. https://www.aol.co.uk/news/ukrainian-intelligence-chief-putin-survived-124633373.html?guccounter=1&guce_referrer=aHR0cHM6Ly9jLm5ld3Nub3cuY28udWsv&guce_referrer_sig=AQAAABIAqwBnas4eZ9Ym6o5_W78F3e_CLextNBm6YlX-6oE_LltXGZZNd4BZA0NmjFraj5zxNExPKUycOsOaBt0aLZVmdxEq8LcnRVkJFnTARS8FeVe3doz2Ms_Z40I7gEVHI6wjV-RCWgeC8ZQc4uGj-JCculjgnCW_Da7PP21nCawG
×
×
  • Create New...