Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Boule75

Members
  • Posts

    13,940
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    74

Boule75 last won the day on October 17 2021

Boule75 had the most liked content!

Reputation

11,490 Excellent

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    Paris
  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

9,822 profile views
  1. 1. nous n'avons pas ici les éléments d'appréciations pertinents. Nous ne savons pas précisément où en sont les négociations, quel les sont les limites du terrain de jeu, quels sont les enjeux globaux : quelle est au final la position de l'Italie par exemple, ou des Pays-Bas, ou de Saab. Quelle est l'ambition, quels sont les concepts opérationnels généraux auxquels tout ça est censé répondre. Quelle est la valeur, quelles sont les ambitions du système de systèmes au-delà de l'avion. Or l'au-delà du NGF est probablement majeur. De l'avion (ou les avions, drônes, etc...) nous ne savons pas grand chose : irait-il dans l'espace ? Serait-ce plus un bombardier qu'un chasseur ? Avec des gouvernes fluidiques ou du plasma ? On n'en sait fichtre rien et c'est normal. Et on aurait tort de ne considérer que le NGF. Y aurait-il plusieurs phases ? Bref : on n'a pas les billes. Ce que l'on sait c'est que Dassault+Safran+Thalès et leur aréopage de fournisseurs sont pour l'instant forts, avec les technos actuelles, et compte tenu du carnet de commande, et qu'il serait stupide de brader tout ça. 2. nous ne disposons pas d'informations fiables sur la posture allemande, sur les débats qui s'y tiennent, sur l'état d'esprit de fond du nouveau gouvernement et de sa majorité parlementaire sur le sujet, sur la maturité de leurs réflexions. 3. des échéances sont devant nous : non-seulement les élections présidentielles et législatives françaises, mais également, à l'automne, les élections de mi-mandat US qui pourraient bien être remportées par les républicains et signaler un ancrage US de longue durée dans un marais politique inquiétant. Au final, je soupçonne que ça pourrait n'être pas exactement le bon moment pour mettre "un bon coup de pression" venant du plus haut niveau.
  2. De l'Allemagne tu ne vois que ceux qui font du bruit. Imagines-tu un allemand dire "non, non, c'est très bien, restons en là !" Pour qui/quoi passerait-il ? Incidemment, c'était la posture de dirk Hokke récemment, qui plaidait pour la validation des accords avec Dassault voici quelques mois, en tant que PDG d'Airbus. Et qui, en France, ne ferait pas "front commun" ? As-tu vu quelqu'un plaider pour qu'on se couche ? Qui, quand ? (si tu as, c'est vraiment intéressant...) Trappier avait demandé l'appui du Parlement et l'avait obtenu au Sénat en 2021.
  3. Si, justement... La proposition du posteur d'avant était peut être bancale, mais ta réponse aussi si tu permets... Désolé pour le déterrage.
  4. Il faut que tu potasses le principe de la TVA g4lly... > Je suis commerçant j’achète une pomme à mon producteur de pomme je paie la taxe? Oui, mais tu déduiras cette TVA versée de la TVA collectée et due à l'état au titre de ce que tu vends derrière en facturant la TVA.
  5. Si personne ne le le désavoue ni ne fait pression sur lui, pourquoi faudrait-il qu'il soit soutenu publiquement ? Un peu d'ambiguïté peut aider, notamment en évitant de braquer bêtement des partenaires qui en sont juste à découvrir les dossiers. Et puis n'aies crainte : la famille Dassault dispose du Figaro, d'un carnet d'adresse profond, de tous les contacts nécessaires au niveau politique, industriel et probablement militaire. Ca m'étonnerait que Trappier soit en détresse...
  6. Annonce distrayante d'un groupe de "pirates" informatiques sévissant en Biélorussie. Si tout celà est avéré, c'est impressionant. Est-il plausible qu'il ne s'agisse que de biélorusses ? Sont-ils aidés ? Est-ce la révélation d'une menace d'un tiers qui signale ainsi une très forte capacité de pression et l'espère dissuasive ? Quoi qu'il en soit, c'est inédit vu de moi. @rogue0: ça t'inspire qque chose ?
  7. Il y avait les remorqueurs à côté des navires russes, voici le temps des barges intégrées aux groupes aéronavals US...
  8. Notes bien qu'on va bientôt s'intéresser à des déboires judiciaires le concernant qui n'auront pas grand chose de médical.
  9. Moi je constate surtout qu'elle se fait régulièrement démonter, et à bon droit. Mais ni Hanouna ni Ruquier ne fréquentent mon salon : je vais rester prudent.
  10. @Stark_Contrast : premier point, je ne pense pas t'avoir aucunement insulté ; si c'est le cas, désolé, ça n'était aucunement l'intention. (je note d'ailleurs que le traducteur restitue déteste (fr) par hate (uk) ce qui est un peu gênant : hate en anglais correspondrait plus à haïr en français, beaucoup plus fort (trop fort) ; y a-t-il l'équivalent de détester en anglais ? To loath peut être ; to detest existe aussi mais un gallicisme, et dislike est trop faible) Ceci étant posé, ce qu'il te faut savoir c'est que la propagande de droite américaine, ou d'inspiration américaine, est très présente en France, ouvertement d'ailleurs. On a vu Steve Banon par exemple faire la tournée de plusieurs partis politiques pour des consultations, pour parler financement et pour affirmer qu'il voulait "aider". On a vu plein de gens ici avant l'élection de Trump se délecter par ailleurs, refuser de croire qu'il serait une calamité pour son propre pays comme pour l'Occident en général, au même niveau que Bush et tout ce monde-là affichait une cordiale détestation pour Hillary Clinton au passage. Ce que vous affichez est observé et utilisé, copié. Zemour paraphrase Trump, pour ainsi dire : mêmes provoc', même type d'approximation à tendance Gros Mensonge, même "rhétorique", même reprise du flambeau "chrétien" par des arrivistes athées ou - en l'occurrence - juif. Poutine fait pareil avec l'orthodocie, Bachar al Assad chez lui, etc... Donc taper à bras raccourcis à longueur de temps sur les seuls démocrates pour des politiques qu'ils mènent ou pas, en oubliant au passage tout ce qu'ils font de bien, et n'étaler que ça à longueur de pages, ça me rebute un peu, ça oui. Rien de personnel. BLM, defund the police et même l'affirmative action dans sa systématisation sont connus ici, et me semble-t-il, absolument pas appréciés, appliqués ou même promus. Oui, il y a une tendance woke bien présente et en croissance dans les universités et même les lycées (parisiens au moins) : elle est combattue, du point de vue intellectuel. Ce dont je suis certain, c'est que les extrêmes des deux bords se renforcent en ne focalisant les débats que sur ces sujets, vilains woke d'un côté contre affreux fachos de l'autre. Et ça monopolise les débats, ça pourrit tout. Donc en parler un peu, ok (et on en a déjà beaucoup parlé) ; mais à un moment c'est trop. Ou deux ! Car tous les électeurs républicains, quand même, ne sont pas intrinsèquement aussi ravagés que les evertrumpistes. Mais bon : quand tu vois que tout est prévu pour le bipartisme, des plateaux télé aux systèmes de (non-)financement public, à l'organisation physique des chambres, etc... Est-ce seulement réaliste compte tenu de l'architecture institutionnelle ? Bonne question quoi qu'il en soit.
  11. Qu'est-ce qui pourrait bien empêcher le parti républicain de modifier la loi une fois la majorité (simple) dans les deux chambres acquise ? Le filibuster n'empêchera rien. Ce que tu ne semble pas trop bien comprendre, c'est qu'à ce stade ni les lois ni la constitution n'intéressent plus trop les républicains, ni ne les gênent. Le refus d'examen de la candidature de Garland a suivi Citizen United, la Cour Suprême est désormais totalement conservatrice révolutionnaire (refus de censure de la "loi" texane confiant aux seuls citoyens le droit de poursuivre les délits liés à l'IVG précoce pour interdire tout examen de constitutionnalité de la dite "loi") et l'obstruction républicaine systématique : la loi sur les infrastructures n'est passée au Sénat que par du pork barrel d'une ampleur monumentale pour une sorte d'achat de vote de sénateurs républicains. Donc tu peux continuer à prétendre être démocrate si tu veux, et à prêcher pour un "centre" qui n'existe plus que du côté démocrate, mais quand je te vois ressasser les prétendus méfaits des dem's à propos de defund the police, qui n'a à ma connaissance aucune traduction légale dans les lois qu'a proposées l'administration Biden ou la petite majorité à la Chambre des Représentants, quelque chose qui n'existe tout simplement pas au niveau fédéral en fait, j'ai comme un doute. Et pour que les choses soient claires, comme tu es assez récent ici : personnellement, je déteste tant Black Lives Matter (All lives matter m'irait bien mieux) que defund the police (reform the police !) ou la quasi-totalité des thèmes woke (si éloignés des notion d'universalisme à la française) et surtout leur mode d'expression qui me fait penser à la révolution culturelle chinoise, en plus doux heureusement. Mais ça n'est pas une raison pour ne taper que sur les démocrates comme tu le fais à longueur de messages. On croirait lire Hannity, presque.
  12. Merci @Akhilleus. Je voulais donc vous signaler ça : en Guadeloupe, c'est tout de même marquant, le procureur de la République parle de "trahison" à propos d'un officier de police désormais en taule pour avoir planifié des émeutes, des rackets, s'être coordonné avec des gangs de malfrats. Je suis curieux de savoir où l'enquête pourrait mener, à dire vrai (le gusse disposait-il d'appui extérieurs ? Les "grands groupes" dont il est question ont-ils versé le pizzo pour ne pas voir leurs magasins attaqués ? Et si oui est-ce la première fois ? ). Et depuis combien de temps ces manigances crapuleuses duraient-elles ? On parle d'une dizaine d'arrestations en tout. Les violences qui secouent la Guadeloupe depuis près de trois mois, sur fond de contestation de l'obligation vaccinale, ont été "parfaitement planifiées et organisées", avec notamment "l'implication active" d'un fonctionnaire de police, a accusé, vendredi 21 janvier, le procureur de la République. Une information judiciaire a été ouverte, confiée à deux juges d'instruction, et huit personnes, interpellées en début de semaine, ont été mises en examen après 96 heures de garde-à-vue. Quatre ont été placées en détention provisoire. "Aucune scène de violence" y compris les plus récentes "n'a été spontanée" a insisté le procureur Patrick Desjardins. "Dans les surveillances qui ont été mises en place", suite aux premières émeutes de novembre, "nous avons compris qu'il était question d'un partage des rôles entre les jeunes", notamment des gangs de Baie-Mahault, de Pointe-à-Pitre et de Grand-Camp (aux Abymes, NDLR). Il se pourrait qu'il y en ait un qui prenne cher.
  13. Message général (du coup je me permet de le mettre en majuscules) : PURGEZ VOTRE CACHE !! ( pour ne pas changer). Cette fois-ci, ça pourrait être la bonne. Donc, combo classique sous Firefox (et peut-être les autres) : Ctrl+Maj+Suppr. et bien lire et comprendre les choix proposés, y compris sur la plage de temps.
  14. Hello. Avec les réserves d'usages qui découlent du caractère passablement aléatoire observé précédemment : pas de défaut identifié ce jour, la multi-citation fonctionne, l'intégration Twitter itou. Je te tiens au jus si je vois qque chose. Bravo et merci pour le déverminage !
×
×
  • Create New...