Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

hadriel

Members
  • Posts

    5,281
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    6

hadriel last won the day on August 28

hadriel had the most liked content!

Reputation

4,558 Excellent

Profile Information

  • Gender
    Not Telling
  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Non mais ne vous prenez pas la tête là dessus, c'est des vues d'artiste d'Hensoldt.
  2. Tu as percuté qu'elle ne parle pas de l'OTAN avant de monter sur tes grands chevaux?
  3. hadriel

    [Rafale]

    Une idée de quand on peut espérer des annonces sur le F5?
  4. hadriel

    [Rafale]

    Commande de 42 Rafale dans la LPM: http://www.opex360.com/2022/09/27/le-ministere-des-armees-confirme-son-intention-de-commander-de-42-avions-rafale-en-2023/ Apparemment livrés entre 2027 et 2030. Opex spécule sur un standard F4 mais vu le timing ça pourrait être F5, bien qu'on n'a pas eu d'infos comme quoi le F5 soit défini.
  5. Ca ressemble à un point de vue d'ingénieur prêt de ses spécifications.
  6. Oui on peut lui faire faire de l'ELINT et c'est à peu près tout, le radar ça me semble compliqué vu la distance de sécurité de quelques centaines de km. Mais pour l'ELINT on aura déjà 3 archanges beaucoup mieux. Donc eux maintiendront l'orbite ELINT principale et les MALE pourront faire les bouche-trou sur des orbites secondaires. Bref c'est quand même pas grand chose pour un programme de cette envergure. Cela dit avant le déclenchement des hostilités il est bien pratique pour aller inspecter les facades maritimes et un peu au-delà de la ligne de front, comme l'ont fait les global hawk US. En gros là ce qu'on a c'est un Reaper en plus gros et européanisé. C'est pas inutile, il me semble qu'il est capable d'une double charge utile EO + gros radar SAR GMTI, donc pour le contrôle d'espaces comme le Sahel ou les océans c'est bien. Mais on a un trou dans la trame drone pour un conflit terrestre, on n'a rien de survivable ou consommable au-dessus du SpyRanger. L'AdT en est consciente et a dans ses besoins un drone plus gros que le spyranger et à décollage vertical.
  7. Même le DGA a dit au parlement que l'euromale est trop vulnérable en haute intensité. En 2029 les US auront des remote carrier consommables pour appuyer leur chasse, et nous on aura les Euromale et les Patroller qui ne sont pas particulièrement consommables non plus.
  8. L'army a présenté des concepts de futurs équipements: - un 81mm numérisé monté sur lISV, le véhicule ultra léger des para - une nième résurrection du lance-grenade airburst - Un AT4 qui fait aussi anti-structure
  9. hadriel

    Drone aérien

    L'encodage vidéo fait déjà ça.
  10. hadriel

    Drone aérien

    C'est le cas de toute façon si tu ne veux pas avoir un humain derrière chaque drone. Donc soit tu as le traitement dans la station sol et tu es vulnérable au brouillage, soit tu le met dans le drone. Nvidia par exemple donne t'explique comment monter une carte de traitement Jetson sur ton drone, en mettant en plus un capteur optique pour le positionnement sans GPS: https://github.com/NVIDIA-AI-IOT/redtail/wiki/Skypad-TBS-Discovery-Setup
  11. hadriel

    Drone aérien

    Et l'étape d'après (ou d'avant même) c'est d'avoir un essaim qui regarde vers le sol et détecte les points chauds et les mouvements. Là l'aile volante vs l'hélidrone est un débat moins tranché vu qu'il n'y a pas à monter au-dessus des nuages. Les ukrainiens ont d'ailleurs le Fury qui combine aile et quadcoptère: La signature visuelle est par contre une peu plus grande qu'un quadcoptère. Il faudrait commencer à réfléchir à un standard de communication pour les petits drones militaires, un truc capable d'avoir un débit variable de très très faible pour juste mettre à jour la position des plateformes à très élevé pour transmettre de la vidéo sur demande, dur à détecter et à brouiller, et éventuellement maillé pour pouvoir opérer dans la profondeur. Bref la radio CONTACT du mini UAV. Et derrière avoir des briques de traitement embarqué pour faire détection de points chauds, détection de mouvement, détection tout court et classification automatique de cible, ainsi que de la géolocalisation sans GPS.
  12. hadriel

    Drone aérien

    Faire monter des hélidrones de 30 min d'autonomie au-dessus des nuages ça risque d'être compliqué, il faut mieux avoir des drones ailés pour ça (éventuellement à décollage vertical). Après tu leur met une caméra thermique et un logiciel de détection de points chauds et tu n'as même plus besoin de rapatrier la vidéo. Par contre pour trianguler il faut connaitre sa position précisément donc au-dessus des nuages sans GPS ça va être compliqué. Le drone filaire est bien pour surveiller un terrain ouvert, par contre dès qu'il faut aller inspecter des couverts ou identifier précisément quelque chose derrière les lignes ennemies il en est incapable. Il faut donc aussi un drone capable de vol libre.
  13. Oui alors ça on n'en sait rien. C'est autant possible que Diehl ait soumis une offre sous-côtée et l'UE n'y a vu que du feu.
  14. On ne fait rien avec un GTIA, l'échelon minimal c'est la brigade, plus encore maintenant que la Russie a mobilisé.
  15. Il n'a aucune qualification pour le poste, Macron l'a nommé là pour sa loyauté. Donc quand il parle c'est la voix de son maitre. Je me demande de plus en plus si Parly n'a pas rempilé parce qu'elle était en désaccord sur la coopération avec l'allemagne. Elle a fait quelques déclaration sur la confiance nécessaire entre partenaire.
×
×
  • Create New...