Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Kamelot

Members
  • Posts

    1,099
  • Joined

  • Last visited

Reputation

745 Excellent

Profile Information

  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Et là, il ont développé ce système avec l'ONERA. Que des très très bons...
  2. De nombreuses informations sont données, dont: "....Ce qui est totalement nouveau, c'est que l'Ascalon a également été déclinée en calibre 120 mm, compatible avec toutes les munitions standards OTAN. La nouvelle tourelle du Leclerc Evolution restera une tourelle habitée et pourra également être équipée du canon 120 F1 de l'actuel Leclerc XLR, cependant si elle est équipée du système de canon Ascalon, celui-ci pourra facilement passer du calibre 120 au calibre 140 mm, la chambre faisant partie de l'ensemble canon. Il s'agit donc simplement de changer le canon ; à Eurosatory, on peut voir une vidéo où le canon, installé sur un affût statique, tire six obus de 140 mm, le canon étant ensuite retiré et remplacé par un canon de 120 mm, tirant avec des obus de plus petit calibre. Le chargeur automatique restera le même, le diamètre maximum de la munition complète étant pratiquement le même, différence de 2 mm ; celui développé pour le Leclerc Evolution peut accepter les deux cartouches, la différence de longueur de 300 mm entre les deux étant compensée par un réglage différent du système qui pousse la cartouche du chargeur vers la culasse." Dont acte pour la compatibilité des munitions OTAN pour l'ASCALON 120.
  3. Des sujets éminemment transverses pour le positionnement sans GPS et les liaisons sans satellite: https://air-cosmos.com/article/sodern-optimise-son-viseur-stellaire-diurne-68973 https://www.forcesoperations.com/eurosatory-2024-la-radio-hf-xl-de-thales-fusion-entre-transmissions-longue-portee-et-guerre-electronique/ Tirer loin c'est bien mais communiquer les données et savoir où l'on est, sont indispensables.
  4. Aâââhhh le rabat-joie, il a cassé mon rêve...! Sauf votre respect. Certes, pour l'avoir il faudra casser la tirelire ou demander aux Emiriens.
  5. Dans ce cas, dont acte! De l'ARX 20, peut-être ? Pour les trappes, je vois bien les optiques des postes, mais il faudra se faxer ou faire pivoter la tourelle pour y rentrer (?). 22 coups en tourelle... c'est déjà pas mal en considérant le dimentionnent. On voit bien l'accès au rechargement dans la nuque. Ceci étant est-ce que la tourelle est pénétrante avec les munitions dans la caisse? Merci pour vos infos. À priori il s'agit bien de l'APS Diamant, dans le cadre de Prometheus, sur ce démonstrateur. La tourelle s'y prête bien, tout intégrer n'est jamais facile. https://www.opex360.com/2023/01/31/la-direction-generale-de-larmement-a-teste-le-systeme-de-protection-active-diamant-avec-un-blinde-griffon/
  6. Encore merci Titus K...! Bigre, 58 calibre... ça va envoyer avec la Shard ! Le voilà le char "intérimaire-intermédiaire-pré-MGCS". Lui aussi il a la totale avec ses deux "tourelleaux", sa tourelle plate habitée "EMBT", son équipage à 4 et son APS israé(censuré). C'est à se demander si la production d'un châssis Leclerc NG à 6 galets ne serait pas utile pour relancer le char Frâânncais. Une motorisation moderne souveraine serait la cerise sur le gâteau. On peut rêver... On notera une similitude avec cette illustration:
  7. Ouf, il y a du monde! Un APS, radar plaque, un 140 Ascalon, 2 ARX 30 (le canon est long sur la coax), une 7,62 et une tong (humour)... avec des optiques et capteurs en conséquences. Il ne manque qu'un 40 mm CTA, un lance-missiles/drones, y compris terrestre. En exagérant, le char-orchestre n'est pas loin. Bon, il s'agit d'un démonstrateur pour un char "intérimaire" et une préfiguration d'une tourelle "MGCS" Au moins, ça innove.
  8. Chacun va y aller de sa palette, 8×8 ou automoteur chenillé... L'important est de détecter la cible, la poursuivre, la cibler en cohérence, la détruire, le tout dans la longévité et la résilience. On notera que les portées pratiques des 30/40 mm sont assez réduites pour couvrir de larges zones, mais nécessaires pour combler les lacunes et traiter des objectifs à faible coût. De là à en faire des cathédrales...(!?)
  9. Merci Titus K pour la photo de la maquette MBDA/SAFRAN pour illustrer le sujet, c'est intéressant. Pour rester pratique, point n'est besoin d'un M270 pour faire de la longue portée, un camion "banalisé" peut suffir, même si cela illustre bien l'évolution des armements. Ceci dit, les attaques dans la profondeur seront une mencace pour les porteurs, aussi. C'est le serpent qui se mord la queue! Dispersion et discrétion vont être au menu... À première vue, il s'agit d'un "MdCN" de plus petit diamètre avec booster et d'un "SCALP" ou RC adapté (?). Les deux formules restent à préciser
  10. La M31 est déjà un vielle machine elle est remplacé par la GLMRS-TC ou GLMRS-ER - 150km+ - ... avec la pilotage par l’arrière. C'est bien pour cela que j'ai utilisé des "..." et ajouté "améliorée" pour ne pas citer et faire de la pub à la concurrence, tant qu'à faire. Il sagit bien de développer des moyens souverains. je sais, je suis chauvin. Le 122 mm est bien pour du tout-venant de saturation en petite portée, le 227 mm et plus sont requis pour les portées et effets bien supérieures. Les missiles de croisière nous savons faire, mais le coût doit rester maîtrisable pour être utilisé en nombre. À ce sujet, il ne faut pas écarter les drones de croisière qui peuvent avoir des emplois intéressants, ainsi que les futurs RC et missiles supersoniques véloces. Le tout est à mettre dans des "paniers" standardisés sur des plateformes communes.
  11. Une "M31" améliorée avec un kit de guidage issu de l'AASM... le guidage IN/GNSS devra être renforcé et complété par un capteur terminal pour une précision métrique. Garder la modularité ou évolutivité du guidage, charge et propulsion/portance serait intéressant, nonobstant les coûts induits. La coiffe est profilée! Les caractéristiques et performances sont attendues... En fonction de l'usage, de la densité des tirs et des cibles à atteindre, une simple trajectoire prévisible ne suffira plus. Quelque chose de "plus gros" reste nécessaire pour atteindre les 300/500 km avec une charge significatice, voire multiple, en complément d'un missile de croisière "tactique".
  12. Un bon système pour perturber les moustiques. https://www.forcesoperations.com/eurosatory-2024-cerbair-lance-le-chimera-200-et-met-la-lutte-antidrones-en-mouvement/ Très utilisable en supplément des brouilleurs IED, il n'est pas pour autant le moyen absolu. Cependant la dronerie offensive devra s'adapter avec des procédés autonomes pour l'attaque à proximité ou utiliser des liaisons directives (?). Le drone low cost ne pourra pas tout faire.
  13. Kamelot

    Génie

    Pour le franchissement humide: https://www.forcesoperations.com/eurosatory-2024-comment-cnim-systemes-industriels-veut-renouveler-les-moyens-de-franchissement-de-larmee-de-terre/
  14. Ni la chenille, d'ailleurs. Bon, la vie pratique n'est pas toujours un long fleuve tranquille avec les sur-machins...
  15. Sympa... et une belle bête! Pour l'APS et la tourelle téléopėrė, il y a un petit air d'ARMATA. Mais il est difficile d'en dire plus sous cet angle. Sa présence est indispensable et de préférence volumétrique. Le blindage latéral de la caisse est à observer. L'armement secondaire sous blindage est une bonne option, du 30 mm ARX, apparemment. L'ensemble, hors châssis qui est à 6 galets, ressemble aux illustrations du MGCS. Un détail, où est l'entrée de l'équipage?
×
×
  • Create New...